Le marché des locaux dactivité en région                                                                           lyonnai...
Pulse • Le marché des locaux dactivité en région lyonnaise • Juillet 2012 2Et demain ?...Le premier semestre 2012 a été da...
Pulse • Le marché des locaux dactivité en région lyonnaise • Juillet 2012 3Les indicateurs clés du marché industriel en ré...
Bureaux Jones Lang LaSalle FranceParis40-42 rue La Boétie75008 ParisTél. : + 33 (0)1 40 55 15 15Fax : + 33 (0)1 46 22 28 2...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le marché des locaux d'activité à Lyon au 1er semestre 2012

626 vues

Publié le

Le marché reste dynamique
Avec près de 150 000 m² placés sur le premier semestre 2012, le
marché lyonnais de l’activité est resté dynamique. La demande
placée progresse de 4% en volume. Mais ne nous y trompons
pas, les industriels lyonnais ont été aussi été impactés par cette
période économiquement difficile, toutefois leur comportement a
été différent de celui des utilisateurs de bureaux ou de logistique.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
626
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le marché des locaux d'activité à Lyon au 1er semestre 2012

  1. 1. Le marché des locaux dactivité en région lyonnaise - Juillet 2012Le marché reste dynamiqueAvec près de 150 000 m² placés sur le premier semestre 2012, le L’offremarché lyonnais de l’activité est resté dynamique. La demande Le manque d’offres neuves renforce l’attraction des offres deplacée progresse de 4% en volume. Mais ne nous y trompons seconde main qui captent 90% de la demande placée cepas, les industriels lyonnais ont été aussi été impactés par cette semestre. Le taux de vacance immédiat est en légère baisse etpériode économiquement difficile, toutefois leur comportement a s’établit à 5,3%. Seules 9 % de ces surfaces sont neuves ouété différent de celui des utilisateurs de bureaux ou de logistique. restructurées.La demande placée Notons un regain d’intérêt pour les parcs d’activité dits « green »Bien que le volume reste globalement stable, la composition de permettant aux entreprises de maîtriser leurs charges tout enla demande placée a évolué. Nous avions noté dès fin 2008 un respectant un cahier des charges imposant de plus en plusglissement de la ventilation location/vente, classiquement l’installation sur des bâtiments basse consommation.50%/50%, vers une répartition 60%/40%. Cette tendance seconfirme un peu plus chaque semestre :56%/44% fin 2010, Les loyers55%/45% fin 2011 et 68%/32% fin juin 2012. Les utilisateurs ont Les loyers “prime” restent stables à 65 €/m²/an pour les surfacesprivilégié la location, solution offrant la plus grande flexibilité. Les d’activités et 125€/m²/an pour les surfaces de bureauxincertitudes quant à leur avenir ainsi que les difficultés des d’accompagnement. La pénurie de fonciers disponibles entraineentreprises à l’accès au crédit les incitent également à privilégier l’augmentation de leurs prix.cette option.Le secteur Grand Est reste le secteur de prédilection desutilisateurs industriels en attirant 75% des volumes au premiersemestre 2012. Les activités de négoce ainsi que de laproduction / fabrication / industrie automobile ont consommé 40%des volumes transactés ce premier semestre.Le panier moyen passe au-dessus de la barre des 1 100 m².Cependant, nous pouvons noter un écart important entre lessecteurs (2 200 m² sur Est Extérieurs, 1 200 m² en moyenne surla Première Couronne, 500 m² sur la Sud et Nord Isère…). Lepanier médian quant à lui se situe à 616 m² : autant detransactions se sont réalisées en dessous, qu’au-dessus de cepalier.Le niveau de demandes sur la segmentation 1 000 / 3 000 m²reste fort ce trimestre et cette tendance va certainement perdurercette année.
  2. 2. Pulse • Le marché des locaux dactivité en région lyonnaise • Juillet 2012 2Et demain ?...Le premier semestre 2012 a été dans la continuité du dynamismeobservé en 2011. Cependant, il faut isoler la transaction de18.000 m² qui pèse à elle seule 12% du volume globalecommercialisé.Quand l’économie est en crise, les industriels sont dans lespremiers à en ressentir les effets. On pourrait penser que lemarché industriel lyonnais échappe à la règle et que les activitésindustriels continuent de bien se porter étant donné laprogression de la demande placée depuis 2009. Cetteprogression s’explique par l’émergence des activités dédiées à lapersonne (foot en salle, fitness, parc récréatif pour enfants) et quiconsomme des surfaces supérieures à 1 000 m².Les conditions d’accès des crédits bancaires ne se sont pasassouplies, les bons dossiers de demandes de financementobtiennent, à l’inverse, des meilleurs taux et ce depuis quelquesmois.Nous notons un net regain dintérêt pour la prise à bail oulacquisition de bâtiments mixtes notamment lors deregroupements de sites. Une attention toute particulière est àapporter aux offres mixtes puisque que le niveau de demande esten hausse alors que cette classe dactif frôle la pénurie. Ilconvient donc de travailler au développement d’offres mixtes etde s’intéresser aux fonciers disponibles.Le manque doffres touche également les actifs neufs localementen raison du faible nombre de lancements des programmes enblanc depuis maintenant plusieurs années. Quelquesopportunités de développement de nouveaux sites sont apparuessur le marché et sont à saisir. des réhabilitations ou desdémolitions / reconstructions pourraient permettre unassainissement du marché. Le développement durable estdevenu un véritable enjeu et demande une réelle mutation deslocaux dactivités, à la location comme à la vente. L’un desexemples marquants est la demande d’investisseurs pourl’acquisition de parc d’activités « Green »Le schéma d’un marché à deux vitesses se confirme avec d’uncôté la stabilisation des loyers sur les offres de qualité et desbaisses constatées sur les bâtiments de seconde mainconsidérés aujourdhui comme " vieillissants".
  3. 3. Pulse • Le marché des locaux dactivité en région lyonnaise • Juillet 2012 3Les indicateurs clés du marché industriel en région lyonnaise au 1 er semestre 2012 Demande placée Evol. demande Taux de Loyer moy. de Offre immédiate Loyer "prime" Secteur CECIM au 30 juin 2012 placéee vacance 2nde main (m²) (€/m²/an) (m²) (1S 2011/1S2012) immédiat (€/m²/an) Nord 8 825 m² -63% 194 491 m² 11,0% 55-60 40-46 Côtière 8 908 m² + 35% 58 803 m² 6,0% 53-55 40-53 Est-Extérieurs 24 598 m² + 22% 37 151 m² 3,5% 50-60 40-50 Est-Première Couronne 85 471 m² + 35% 199 806 m² 4,0% 53-63 35-50 Sud et Nord Isère 3 098 m² -55% 58 937 m² 9,8% 53-55 42-48 Sud Ouest et Extérieurs 7 583 m² -34% 37 963 m² 4,3% 50-65 40-45 Nord Ouest 8 224 m² -9% 12 460 m² 2,3% 70-90 45-60 Intra-muros 500 m² -17% 3 234 m² 1,0% 50-65 40-50 Total Région Lyonnaise 147 207 m² + 4% 602 845 m² 5,3% 55-65 40-45.
  4. 4. Bureaux Jones Lang LaSalle FranceParis40-42 rue La Boétie75008 ParisTél. : + 33 (0)1 40 55 15 15Fax : + 33 (0)1 46 22 28 28La DéfenseTétris - Immeuble Le Berkeley19-29, rue du Capitaine Guynemer92903 Paris La Défense CedexTél. : + 33 (0)1 49 00 32 50Fax : + 33 (0)1 49 00 32 59Saint-Denis3, rue Jesse Owens93210 Saint-DenisTél. : + 33 (0)1 40 55 15 15Fax : + 33 (0)1 48 22 52 83Le Plessis-Robinson“La Boursidière”BP 17192357 Le Plessis-RobinsonTél. : + 33 (0)1 40 55 15 15Fax : + 33 (0)1 46 01 06 37Lyon55, avenue Foch69006 LyonTél. : + 33 (0)4 78 89 26 26Fax : + 33 (0)4 78 89 04 76ContactsMagali Pousson Olivier DurifConsultante Géomarketing Responsable Départment IndustrielEtudes et Recherche Lyon Jones Lang LaSalle Lyon+33 (0)4 78 89 26 26 +33 (0)4 78 89 26 26magali.pousson@eu.jll.com olivier.durif@eu.jll.comLe marché des locaux dactivité en région lyonnaise – Juillet 2012www.joneslanglasalle.comCOPYRIGHT © JONES LANG LASALLE IP, INC. 2012. Tous droits de reproduction, de représentation, de traduction et dadaptation par tous procédés réservés pour tous pays. Toute reproductionintégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, faite sans lautorisation de Jones Lang LaSalle ou de ses ayants droits est illicite (art. L. 122-4 du Code de la propriété intellectuelle) et constitueune contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Seules sont autorisées les copies ou reproductions prévues par larticle L.122-5 du Code de lapropriété intellectuelle et notamment celles réservées à lusage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective. Ce document se fonde sur des éléments en notre possession ou qui nousont été fournis et dont nous pensons quils sont fiables. Bien que nous ayons déployé tous nos efforts pour nous assurer de leur exactitude et de leur caractère complet, nous ne pouvons garantirlabsence de toute erreur. Nous souhaitons que de telles erreurs soient portées à notre connaissance afin dapporter les corrections nécessaires. Jones Lang LaSalle ne saurait en tout état de causeêtre tenu responsable de tout dommage direct ou indirect ou de toute perte subie en raison dune inexactitude ou dune incorrection de ce document.Printing information: paper, inks, printing process, recycle directive.

×