Le web sémantique :
une nouvelle interopérabilité
pour les bibliothèques
Jasmin Hügi
Journée «Open», 6 février 2015, Confé...
Programme
• Du web documentaire au web sémantique
• Les Linked Open Data
• Quel lien avec les bibliothèques ?
• Des exempl...
DU WEB DOCUMENTAIRE AU WEB
SÉMANTIQUE
3
Web documentaire
Tim Berners-Lee 1994, http://www.w3.org/Talks/WWW94Tim/
4
5
Le problème du web documentaire
• Fait pour être lu et interprété par l’être humain
• Pas fait pour être interprété par la...
Web documentaire
Tim Berners-Lee 1994, http://www.w3.org/Talks/WWW94Tim/
7
8
Web documentaire
Tim Berners-Lee 1994, http://www.w3.org/Talks/WWW94Tim/
9
Vision de Tim Berners-Lee
Tim Berners-Lee 1994, http://www.w3.org/Talks/WWW94Tim/
10
Le web sémantique
• Fait pour les machines
• « Compréhension » du contenu par la machine
• Basé sur les données, et plus s...
Ajouter de la sémantique
Personne
Date de
naissance
Taille
Poids
Adresse
Langue
maternelle
Michèle Furer-
Benedetti
Jasmin...
Du vocabulaire
• Web sémantique
• Web des données
• Linked Open Data (LOD) [ou données ouvertes et liées]
13
LES LINKED OPEN DATA
14
Le problème des données sur le web
• Données publiées dans des formats différents
• Données enfermées dans des silos
• Mét...
Les principes des Linked Data
4 principes donnés par Tim Berners-Lee
16
Tim Berners-Lee. Linked Data, 2009. http://www.w3....
Les principes des Linked Data
1. Utiliser des adresses URI pour identifier les
choses;
2. Utiliser des adresses URI HTTP p...
Les principes des Linked Data
3. Fournir des informations utiles sous formes de
standards (RDF) lors d’une recherche d’adr...
Les principes des Linked Data
4. Inclure des liens vers d’autres adresses URI qui
permettent de découvrir d’autres informa...
Pour le dire autrement
Pour avoir des Linked Data, il faut:
• Créer des liens entre les données (surtout avec
des données ...
Logique des LOD
Créer des liens entre les données
21
Livre
Martin
Suter
Auteur
Le cuisinier
Titre
978-
2757820889
ISBN
Seu...
Logique des LOD
Créer des liens entre les données
22
Livre
Martin
Suter
Auteur
Le cuisinier
Titre
978-
2757820889
ISBN
Seu...
Logique des LOD
Créer des liens entre les données
23
http://ww
w.rero.ch/i
sbn/978-
http://www.r
ero.ch/suter_
martin
Aute...
Logique des LOD
Créer des liens entre les données
24
http://ww
w.rero.ch/i
sbn/978-
http://www.r
ero.ch/suter_
martin
Aute...
Logique des LOD
Créer des liens entre les données
25
http://ww
w.rero.ch/i
sbn/978-
http://www.r
ero.ch/suter_
martin
Aute...
Logique des LOD
26
http://
www.re
ro.ch/is
bn/978
-
http://w
ww.rero.c
h/suter_
martin
Auteur
Le
cuisinie
r
Titre
978-
275...
LINKED DATA CLOUD
27
Mai 2007
28Référence pour cette image et les suivantes:
Linking Open Data cloud diagram, by Richard Cyganiak and Anja Jent...
Août 2014
29
Encore plus de liens
30
http://ww
w.rero.ch/i
sbn/978-
http://www.r
ero.ch/suter_
martin
Auteur
Le cuisiner
Titre
978-
275...
Encore plus de liens
31
http://ww
w.rero.ch/i
sbn/978-
http://www.r
ero.ch/suter_
martin
Auteur
Le cuisiner
Titre
978-
275...
Encore plus de liens
32
http://ww
w.rero.ch/i
sbn/978-
http://www.r
ero.ch/suter_
martin
http://purl.org/dc/terms/contribu...
Les relations
• Des URIs pour les relations
• Un ensemble de relations = vocabulaire
• Ex. Dublin Core
• Les LOD permetten...
34
Linked Open Data
•Interopérabilité
• juridique
• économique
• technique
35
Linked Open Data
•Interopérabilité
• juridique
• Licence ouverte qui ne restreint pas
l’utilisation, la réutilisation, ni ...
Linked Open Data
•Interopérabilité
• juridique
• économique
• Libre accès pour tous, sans discrimination
• technique
37
Linked Open Data
•Interopérabilité
• juridique
• économique
• technique
• Format ouvert, standard commun
38
QUEL LIEN AVEC LES BIBLIOTHÈQUES ?
39
40
41
42
Pour pouvoir échanger, il faut
des standards
• Format d’encodage
• MARC21, UNIMARC
• Protocole d’échange
• Z39.50
• Règles...
Les standards bibliothéconomiques …
• … sont bien, non ?
• 2 problèmes :
• Harmonisation qu’à moitié réussie
• Standards u...
DES EXEMPLES CONCRETS
45
CultureSampo
• http://www.kulttuurisampo.fi/?lang=en
• Portail finlandais, réunissant 20 institutions
culturelles, dont de...
47
48
49
Centre Pompidou Virtuel
http://www.centrepompidou.fr/
50
51
52
Data.bnf.fr
Data.bnf.fr
53
54
55
56
57
58
LES AVANTAGES DES LINKED OPEN
DATA POUR LES BIBLIOTHÈQUES
59
Meilleure interopérabilité des
données
• Utilisation d’un standard du web
• Permet une utilisation hors bibliothèques
• Re...
Meilleure visibilité sur le web
• Catalogue indexé par les moteurs de recherche
• Obsolescence du concept «portail»
61
Meilleure sérendipité
• Enrichissement du catalogue
• Amazon
• Wikipédia
• Encyclopédies
• Biographies
62
Meilleures possibilités de
recherche
http://www.kulttuurisampo.fi/
63
Meilleures possibilités de
recherche
• Recherches plus précises
Je cherche toutes les premières œuvres d’auteurs
qui sont ...
QUEL IMPACT POUR LES
BIBLIOTHÉCAIRES ?
65
A court terme
• Aucun impact
• Si aucune implication dans un projet LOD
• Si LOD en tant que couche à part
66
A long terme
• Impact pour les catalogueurs :
• Cataloging -> Catalinking
• Recherche des sources externes apportant une
p...
A long terme
• Impact pour les bibliothèques :
• Mettre à disposition des données fiables
• Veiller à la pérennité des lie...
Bibliographie
• BERMÈS, Emmanuelle, 2013. Des parcours de sens dans le Centre Pompidou virtuel. In : [en ligne]. 1
janvier...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le web sémantique : une nouvelle interopérabilité pour les bibliothèques

803 vues

Publié le

Présentation donnée lors du CAS Certificat en gestion de documentation et de bibliothèque à Fribourg, le 06.02.2015.

Publié dans : Internet
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
803
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
68
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Présentation de moi-même
  • This is the classic picture of hypertext which used to be a part of talks in the days when we had to explain what hypertext is. The web is a set of nodes and links.
    To a user, this has become an exciting world, but there is very little machine-readable information there. The meaning of the documents is clear to those with a grasp of (normally) English, and the significance of the links is only evident from the context around the anchor.

    Le rêve de la machine intelligente.
  • Bordeaux

  • To a computer, then, the web is a flat, boring world devoid of meaning.
    This is a pity, as in fact documents on the web describe real objects and imaginary concepts, and give particular relationships between them.
  • http://www.ifeng.com/
  • For example, a document might describe a person. The title document to a house describes a house and also the ownership relation with a person.
  • Adding semantics to the web involves two things: allowing documents which have information in machine-readable forms, and allowing links to be created with relationship values. Only when we have this extra level of semantics will we be able to use computer power to help us exploit the information to a greater extent than our own reading.
    An important effect of developing security protocols on the web is the abstract space of web information is linked to reality. By taking verifiable responsibility for web statements, a party guarantees an isomorphism between the web and reality.
    This means that machines, as well as operating on the web information, can do real things. For example, a program could search for a house and negotiate transfer of ownership of the house to a new owner. The land registry guarantees that the title actually represents reality.
  • TBL qui a spécifié quand on parle de Linked Data. Car chacun peut lier d’une manière ou d’une autre ses données. LE but est que chacun les lie de la même manière.
  • http: on appelle l’URI, cela nous retourne un site web.
    URI permet d’identifier un objet et le protocole HTTP permet de récupérer des informations le décrivant.
    Protocole HTTP = mécanisme d’accès et de récupération du web
    Exemple: des personnes, des endroits, des bâtiments obtiennent une URI, mais également des couleurs ou des relations comme «connaître quelqu’un».

    P.ex. on donne un URI a un livre. Si on cherche l’URI dans un navigateur, des informations sur ce livre sont fournies.

  • Les infos sur le livre doivent être structurées de manière standardisée.
    RDF = modèle de données
  • http://linkeddatabook.com/editions/1.0/

    Exemple: lier le livre avec l’auteur du livre. L’auteur a son propre URI qui, si on cherche cet URI via un navigateur, nous retourne des infos sur l’auteur, comme p.ex. sa date de naissance.

    Avantage des LD : on peut lier tout ce qu’on veut, tant que cela a un URI.
  • Tout est divisé au niveau le plus petit qui soit.
  • Tout est divisé au niveau le plus petit qui soit.
  • Tout est divisé au niveau le plus petit qui soit.
  • Tout est divisé au niveau le plus petit qui soit.
  • Tout est divisé au niveau le plus petit qui soit.
  • Tout est divisé au niveau le plus petit qui soit.
  • Rendre attentif à DBpedia
  • Tout est divisé au niveau le plus petit qui soit.
  • Tout est divisé au niveau le plus petit qui soit.
  • Tout est divisé au niveau le plus petit qui soit.
  • Longtemps, plusieurs formats coexistaient, mais maintenant, la plupart utilise soit unimarc soit marc21. vieillot, beaucoup critiqué.

    En suisse, nous suivons les règles anglo-saxonnes pendant par ex. les pays autours de nous utilisent des règles nationaux, p.ex. en France ou en allemange. En plus, on parle maintenant beaucoup du remplaçant des AACR2, qui est RDA, qui est adopté par certains mais pas par tous.
  • EAD
  • Romain Wenz
  • Intégrer des données externes
  • L’introduction de RDA serait certainement plus disruptive.
  • Le web sémantique : une nouvelle interopérabilité pour les bibliothèques

    1. 1. Le web sémantique : une nouvelle interopérabilité pour les bibliothèques Jasmin Hügi Journée «Open», 6 février 2015, Conférence alumni, Certificat en gestion de documentation et de bibliothèque 1
    2. 2. Programme • Du web documentaire au web sémantique • Les Linked Open Data • Quel lien avec les bibliothèques ? • Des exemples concrets • Les avantages des Linked Open Data pour les bibliothèques • Quel impact pour les bibliothécaires ? 2
    3. 3. DU WEB DOCUMENTAIRE AU WEB SÉMANTIQUE 3
    4. 4. Web documentaire Tim Berners-Lee 1994, http://www.w3.org/Talks/WWW94Tim/ 4
    5. 5. 5
    6. 6. Le problème du web documentaire • Fait pour être lu et interprété par l’être humain • Pas fait pour être interprété par la machine • Moteurs de recherche «non-intelligents» 6
    7. 7. Web documentaire Tim Berners-Lee 1994, http://www.w3.org/Talks/WWW94Tim/ 7
    8. 8. 8
    9. 9. Web documentaire Tim Berners-Lee 1994, http://www.w3.org/Talks/WWW94Tim/ 9
    10. 10. Vision de Tim Berners-Lee Tim Berners-Lee 1994, http://www.w3.org/Talks/WWW94Tim/ 10
    11. 11. Le web sémantique • Fait pour les machines • « Compréhension » du contenu par la machine • Basé sur les données, et plus sur les documents 11
    12. 12. Ajouter de la sémantique Personne Date de naissance Taille Poids Adresse Langue maternelle Michèle Furer- Benedetti Jasmin Hügi connaît
    13. 13. Du vocabulaire • Web sémantique • Web des données • Linked Open Data (LOD) [ou données ouvertes et liées] 13
    14. 14. LES LINKED OPEN DATA 14
    15. 15. Le problème des données sur le web • Données publiées dans des formats différents • Données enfermées dans des silos • Métadonnées arbitraires 15
    16. 16. Les principes des Linked Data 4 principes donnés par Tim Berners-Lee 16 Tim Berners-Lee. Linked Data, 2009. http://www.w3.org/DesignIssues/LinkedData.html
    17. 17. Les principes des Linked Data 1. Utiliser des adresses URI pour identifier les choses; 2. Utiliser des adresses URI HTTP pour que l’on puisse consulter ces identifications; • Dans le web documentaire : donner des URI aux documents • Dans le web sémantique : donner des URI également aux objets réels et concepts abstraits 17
    18. 18. Les principes des Linked Data 3. Fournir des informations utiles sous formes de standards (RDF) lors d’une recherche d’adresse URI; • Les informations fournies doivent être structurées de manière standardisée. • RDF (Resource Description Framework) 18
    19. 19. Les principes des Linked Data 4. Inclure des liens vers d’autres adresses URI qui permettent de découvrir d’autres informations. • Lier un objet avec des informations externes 19
    20. 20. Pour le dire autrement Pour avoir des Linked Data, il faut: • Créer des liens entre les données (surtout avec des données externes); • Donner une URI aux données; • Utiliser un standard commun pour formater ces liens. 20
    21. 21. Logique des LOD Créer des liens entre les données 21 Livre Martin Suter Auteur Le cuisinier Titre 978- 2757820889 ISBN Seuil Editeur
    22. 22. Logique des LOD Créer des liens entre les données 22 Livre Martin Suter Auteur Le cuisinier Titre 978- 2757820889 ISBN Seuil Editeur http://www.rero.ch/isbn/978- http://www.rero.ch/suter_martin www.seuil.com
    23. 23. Logique des LOD Créer des liens entre les données 23 http://ww w.rero.ch/i sbn/978- http://www.r ero.ch/suter_ martin Auteur Le cuisinier Titre 978- 2757820889 ISBN www.seuil. com Editeur
    24. 24. Logique des LOD Créer des liens entre les données 24 http://ww w.rero.ch/i sbn/978- http://www.r ero.ch/suter_ martin Auteur Le cuisinier Titre 978- 2757820889 ISBN www.seuil. com Editeur http://... /978 C’est le même http://... /critique Description Note Critique Note Description
    25. 25. Logique des LOD Créer des liens entre les données 25 http://ww w.rero.ch/i sbn/978- http://www.r ero.ch/suter_ martin Auteur Le cuisinier Titre 978- 2757820889 ISBN www.seuil. com Editeur http://.../ma rtin_suter Description Date de naissance Bibliographie Biographie Date Bibliographie C’est le même
    26. 26. Logique des LOD 26 http:// www.re ro.ch/is bn/978 - http://w ww.rero.c h/suter_ martin Auteur Le cuisinie r Titre 978- 2757820 889 ISBN www.se uil.com Editeur http://.../ martin_s uter Descript ion Date de naissan ce Bibliogra phie Biographie Date Bibliographie C’est le mêmehttp:/ /.../97 8 C’est le même http:/ /.../cri tique Descript ion Note Critique Note Description
    27. 27. LINKED DATA CLOUD 27
    28. 28. Mai 2007 28Référence pour cette image et les suivantes: Linking Open Data cloud diagram, by Richard Cyganiak and Anja Jentzsch. http://lod-cloud.net/
    29. 29. Août 2014 29
    30. 30. Encore plus de liens 30 http://ww w.rero.ch/i sbn/978- http://www.r ero.ch/suter_ martin Auteur Le cuisiner Titre 978- 2757820889 ISBN www.seuil. com Editeur
    31. 31. Encore plus de liens 31 http://ww w.rero.ch/i sbn/978- http://www.r ero.ch/suter_ martin Auteur Le cuisiner Titre 978- 2757820889 ISBN www.seuil. com Editeur http://purl.org/dc/terms/contributor http://purl.org/dc/terms/title http://purl.org/dc/terms/isbn http://purl.org/dc/terms/publisher
    32. 32. Encore plus de liens 32 http://ww w.rero.ch/i sbn/978- http://www.r ero.ch/suter_ martin http://purl.org/dc/terms/contributor Le cuisiner http://purl.org/dc/terms/title 978- 2757820889 www.seuil. com http://purl.org/dc/terms/isbnhttp://purl.org/dc/terms/publisher
    33. 33. Les relations • Des URIs pour les relations • Un ensemble de relations = vocabulaire • Ex. Dublin Core • Les LOD permettent la combinaison de plusieurs vocabulaires pour décrire un jeu de données. 33
    34. 34. 34
    35. 35. Linked Open Data •Interopérabilité • juridique • économique • technique 35
    36. 36. Linked Open Data •Interopérabilité • juridique • Licence ouverte qui ne restreint pas l’utilisation, la réutilisation, ni la redistribution • économique • technique 36
    37. 37. Linked Open Data •Interopérabilité • juridique • économique • Libre accès pour tous, sans discrimination • technique 37
    38. 38. Linked Open Data •Interopérabilité • juridique • économique • technique • Format ouvert, standard commun 38
    39. 39. QUEL LIEN AVEC LES BIBLIOTHÈQUES ? 39
    40. 40. 40
    41. 41. 41
    42. 42. 42
    43. 43. Pour pouvoir échanger, il faut des standards • Format d’encodage • MARC21, UNIMARC • Protocole d’échange • Z39.50 • Règles de description communes • AACR2 43
    44. 44. Les standards bibliothéconomiques … • … sont bien, non ? • 2 problèmes : • Harmonisation qu’à moitié réussie • Standards uniquement appliqués en bibliothèque ! 44
    45. 45. DES EXEMPLES CONCRETS 45
    46. 46. CultureSampo • http://www.kulttuurisampo.fi/?lang=en • Portail finlandais, réunissant 20 institutions culturelles, dont des archives, musées et bibliothèques 46
    47. 47. 47
    48. 48. 48
    49. 49. 49
    50. 50. Centre Pompidou Virtuel http://www.centrepompidou.fr/ 50
    51. 51. 51
    52. 52. 52
    53. 53. Data.bnf.fr Data.bnf.fr 53
    54. 54. 54
    55. 55. 55
    56. 56. 56
    57. 57. 57
    58. 58. 58
    59. 59. LES AVANTAGES DES LINKED OPEN DATA POUR LES BIBLIOTHÈQUES 59
    60. 60. Meilleure interopérabilité des données • Utilisation d’un standard du web • Permet une utilisation hors bibliothèques • Recherche fédérée plus performante • Combiner des ressources issues de bibliothèques, archives et musées • Combiner des ressources décrites avec différents schémas de métadonnées 60
    61. 61. Meilleure visibilité sur le web • Catalogue indexé par les moteurs de recherche • Obsolescence du concept «portail» 61
    62. 62. Meilleure sérendipité • Enrichissement du catalogue • Amazon • Wikipédia • Encyclopédies • Biographies 62
    63. 63. Meilleures possibilités de recherche http://www.kulttuurisampo.fi/ 63
    64. 64. Meilleures possibilités de recherche • Recherches plus précises Je cherche toutes les premières œuvres d’auteurs qui sont morts avant 40 et qui ont vécu au Japon. 64
    65. 65. QUEL IMPACT POUR LES BIBLIOTHÉCAIRES ? 65
    66. 66. A court terme • Aucun impact • Si aucune implication dans un projet LOD • Si LOD en tant que couche à part 66
    67. 67. A long terme • Impact pour les catalogueurs : • Cataloging -> Catalinking • Recherche des sources externes apportant une plus-value pour le public desservi. 67
    68. 68. A long terme • Impact pour les bibliothèques : • Mettre à disposition des données fiables • Veiller à la pérennité des liens, des vocabulaires, des jeux de données 68
    69. 69. Bibliographie • BERMÈS, Emmanuelle, 2013. Des parcours de sens dans le Centre Pompidou virtuel. In : [en ligne]. 1 janvier 2013. [Consulté le 7 février 2015]. Disponible à l’adresse : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2013- 05-0052-013. • BERNERS-LEE, Tim, 2009. Linked Data. In : Design Issues [en ligne]. 18 juin 2009. [Consulté le 4 juin 2014]. Disponible à l’adresse : http://www.w3.org/DesignIssues/LinkedData.html • CHIGNARD, Simon, 2012. Comprendre l’ouverture des données publiques. S.l. : FYP Editions. Collection entreprendre. ISBN 9782916571706 • GANDON, Fabien, 2012. Le web sémantique: comment lier les données et les schémas sur le web. Paris : Dunod. InfoPro. Management des systèmes d’information. ISBN 9782100572946. • HÜGI, Jasmin, 2014. Développement d’une formation e-learning sur les Linked Open Data dans les bibliothèques. Genève : Haute école de Gestion. Disponible prochainement à l’adresse : http://doc.rero.ch/ • HÜGI, Jasmin et PRONGUÉ, Nicolas, 2014. Les bibliothèques face aux Linked Open Data [en ligne]. Genève. Haute école de gestion de Genève. [Consulté le 28 octobre 2014]. Disponible à l’adresse : http://doc.rero.ch/record/209598/files/M7-2014_memoire_HUGI-PRONGUE.pdf • HÜGI, Jasmin et PRONGUÉ, Nicolas, 2014. Le virage Linked Open Data en bibliothèque : étude des pratiques, mise en œuvre, compétences des professionnels | Ressi. In : Ressi [en ligne]. 15 décembre 2014. Vol. No 15 décembre 2014. [Consulté le 7 février 2015]. Disponible à l’adresse : http://www.ressi.ch/num15/article_100. • SIMON, Agnès et WENZ, Romain, 2012. Des outils automatiques pour le signalement en bibliothèque. In : [en ligne]. 1 janvier 2012. [Consulté le 7 février 2015]. Disponible à l’adresse : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2012-05-0039-008. 69

    ×