La performance économique et
sociale des start-up
numériques en France
Baromètre 2016
Edito
1/ Hyper croissance viable
Peu importe la taille des start-up qui
répondent à ce baromètre, leur chiffre
d’affaires ...
Chiffres clés
Hyper croissance durable et mondiale
3 Mds €
4,2 Mds€
2014 2015
• Chiffre d’affaires total • Chiffre d’affai...
Contacts
Franck Sebag
Partner, EY
VC & IPO Leader France
@frsebag
Xavier Lorphelin
Managing Partner
Serena Capital
@Xlorph...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

ey-barometre-france-digitale-performance-economique-sociale-startups-numeriques-fr

74 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
74
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

ey-barometre-france-digitale-performance-economique-sociale-startups-numeriques-fr

  1. 1. La performance économique et sociale des start-up numériques en France Baromètre 2016
  2. 2. Edito 1/ Hyper croissance viable Peu importe la taille des start-up qui répondent à ce baromètre, leur chiffre d’affaires ne cesse de croître de manière considérable. Autre point remarquable : leur croissance est viable. La croissance provient aussi bien du chiffre d’affaires réalisé en France qu’à l’international . La France dispose aujourd’hui de champions internationaux mais aussi de jeunes acteurs qualifiés de « born global » développant extrêmement rapidement leurs activités à l’international. 2/ Les start-up ont plus que jamais besoin de talents En 2015, l’effectif total a augmenté de manière significative dans cette nouvelle édition du baromètre. En moyenne, 13 emplois ont été créés dans chaque start-up, un chiffre considerable à mettre en perspective avec les milliers de start-up françaises existantes. La tendance devrait être la même en 2016. Même si les effectifs sont en premier lieu localisés en France… Bien que les start-up françaises poursuivent leur développement hors de France, les chiffres montrent que les fondateurs recrutent principalement au niveau local. Pour un job créé à l’international, plus de 2 jobs sont créés en France …les talents et le coût du travail sont aussi les plus grandes menaces pour leur développement Le frein n°1 au développement est la difficulté pour ces sociétés à trouver les bons talents, en particulier les développeurs. Le coût du travail , 2ème frein majeur pour 37% des start- up interrogés. 3/ Le financement reste l’une des priorités clés des start-up « Le financement » est considéré comme le troisième principal frein au développement. En 2015, les montants levés atteignent plus d’un milliard d’euros*, ce qui est remarquable. Quel que soit leur taille, les start-up parviennent à lever des fonds. Une autre leçon clé est le rôle croissant des investisseurs étrangers. L’écosystème français est favorable. Les participants utilisent massivement les dispositifs étatiques et les aides provenant de BPI France (entrée au capital, subventions…). Cependant, le pourcentage de start-up utilisant ces dispositifs a diminué significativement sur les trois dernières années (68% en 2015 contre 77% en 2013 pour le Crédit Impôt Recherche), ce qui illustre un besoin d’adaptation des critères retenus pour ces dispositifs pour les start-up qui dépensent massivement en frais marketing notamment pour gagner des parts de marché et accroître leurs revenus. 4/ Les start-up numériques inventent un nouveau modèle organisationnel Les fondateurs et managers travaillent sur un nouveau modèle où les employés sont intéressés par la performance opérationnelle des start-up à travers le recours aux instruments de capitaux propres pour motiver leurs équipes. La majorité des répondants utilisent aujourd’hui ce type d’instruments ! Pour la 5eme édition du baromètre, 224 start-up ont répondu au questionnaire (+31% comparé à l’année dernière). Voici les quatre messages clés : Franck Sebag Partner EY Xavier Lorphelin Managing Partner Serena Capital *fonds levés via des business angels, capitaux- risqueurs, IPO et Follow-ons
  3. 3. Chiffres clés Hyper croissance durable et mondiale 3 Mds € 4,2 Mds€ 2014 2015 • Chiffre d’affaires total • Chiffre d’affaires à l’international 2014 2015 1,4 Md€ 2,1 Mds€ 51% • % du chiffre d’affaires total réalisé à l’international Les start-up ont plus que jamais besoin de talents • Croissance des effectifs 2014 2015 10 864 13 809 embaucheront en 2016 94% 2083 862 embauches en France embauches à l’étranger • Difficultés à embaucher 65% considèrent que les développeurs IT sont les personnes les plus difficiles à recruter Le financement reste l’une des priorités clés 29% des start-up ont un investisseur étranger au capital 68% des répondants ont utilisé le Crédit d’Impôt Recherche en 2015 53% des répondants ont utilisé le label « Jeune Entreprise Innovante » Elles inventent un nouveau modèle organisationnelBENEFITS 98% utilisent des instruments de capital 70% des start-up utilisent des BSPCE
  4. 4. Contacts Franck Sebag Partner, EY VC & IPO Leader France @frsebag Xavier Lorphelin Managing Partner Serena Capital @Xlorphelin EY I Assurance I Tax I Transactions I Advisory A propos EY EY est un des leaders mondiaux de l’audit, du conseil, de la fiscalité et du droit, des transactions. Partout dans le monde, notre expertise et la qualité de nos services contribuent à créer les conditions de la confiance dans l’économie et les marchés financiers. Nous faisons grandir les talents afin qu’ensemble, ils accompagnent les organisations vers une croissance pérenne. C’est ainsi que nous jouons un rôle actif dans la construction d’un monde plus juste et plus équilibré pour nos équipes, nos clients et la société dans son ensemble. Présent dans 15 bureaux en France, EY accompagne depuis plus de 30 ans, les entrepreneurs et les entreprises de croissance qui veulent devenir leaders sur leur marché. Quelle que soit leur taille, leurs enjeux et leur secteur, nos 1500 collaborateurs dédiés réunissent leurs expertises pour répondre aux attentes et aux besoins spécifiques des start-up. EY désigne l’organisation mondiale et peut faire référence à l’un ou plusieurs des membres d’Ernst & Young Global Limited, dont chacun est une entité juridique distincte. Ernst & Young Global Limited, société britannique à responsabilité limitée par garantie, ne fournit pas de prestations aux clients. Retrouvez plus d’informations sur notre organisation sur www.ey.com A propos France Digitale France Digitale est une association qui regroupe les champions de l’entrepreneuriat digitale : des start-up à fort projet de croissance et des investisseurs (capitaux-risqueurs et business angels). Sa mission est de construire l’alliance des entrepreneurs et des investisseurs du numérique pour que la France devienne un territoire fertile pour la création de champions numériques d’envergure internationale. Retrouvez plus d’informations sur www.francedigitale.org

×