Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

Attractivité aéroportuaire : La Martinique dans la Caraïbe"

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 17 Publicité

Plus De Contenu Connexe

Similaire à Attractivité aéroportuaire : La Martinique dans la Caraïbe" (20)

Publicité

Plus récents (20)

Attractivité aéroportuaire : La Martinique dans la Caraïbe"

  1. 1. L’Attractivité aéroportuaire: la Martinique dans la caraïbe Préparé pour le congrès de la ALFA-ACI (9/12/2016) Jean CRUSOL, professeur émérite
  2. 2. Evolution de marché du transport aérien de Martinique 1500 1550 1600 1650 1700 1750 1800 2002 2004 2006 2008 2010 2012 2014 2016 Passagers (000) • A partir de 2008 l’aéroport A. Césaire a connu une période difficile • Depuis 2015, la croissance a repris • Elle provient en grande partie (40%) du développement de la croisière « tête ligne »
  3. 3. Le marché du transport aérien en Martinique France et Europe Marché régional Autres, dont A. Nord Total pax: 1,7 M
  4. 4. Marché Européen: 7M pax 15% Marché Nord Américain: 30 Mpax 63 % Ile 3 Ile 2Ile 1 Marché régional: 6 M pax,12% Structuration des marchés du transport aérien dans la Caraïbe A.Lat: 4,5 Mpax 10%
  5. 5. Taille et charges des aéroports caribéens Un grand nombre de petits aéroports Des charges relativement élevés • Taille médiane aéroport: 1,5 Mpax • Charge moyenne: 48 $US • Taxe d’embarquement Martinique=2M€ • Instituée en 1994 pour rééquilibre le budget région
  6. 6. Marché régional et marchés extérieurs Marché régional  Le marché régional est peu libéralisé et très protectionniste  Les accords de services aériens bilatéraux existants sont restrictifs  L’accord multilatéral signé en 2008, EPA/CARIFORUM/CE, a exclu les services aéronautiques  Pourtant cet accord vise à favoriser l’intégration régionale des pays du CARIFORUM Marchés extérieurs  Beaucoup de pays de la Caraïbe ont des accords bilatéraux « d’open sky » avec les Etats Unis, le Canada et certains pays européens  Ce sont: Antilles Néerlandaises (1998); Jamaïque (2002) République Dominicaine (2001);Barbade (2010);Trinidad et Tobago (2010); Saint Kits et Nevis (2011)  Mais ces marchés sont très cloisonnés
  7. 7. Prix des marché régional et marché extérieur prix Kmp d’un aller/retour du 10 au 17/12/16 Marché régional FDF/Porto Rico 687 km Corsair 22 ct Dominique/ Porto Rico 613 Km Air Antilles 20 ct Barbade/ Porto Rico 915 Km Liat 31 ct Ste Lucie/ Porto Rico 637 Km Liat 43 ct Marché extérieur Paris/FDF 6863 Km XXL 4,8 ct NY/FDF 3162 Km nwe- gian 3,7 ct Londres/ Barbade 6780 Km Brit.Airw. 6,0 ct NY/ Barbade 3375 km Jetblue 2,5 ct
  8. 8. Classement du « Caribbean-Journal des Antilles Néerlandaises, sur les critères: • Esthétique • Restauration • Shoping • Services au consommateur • Premier: l’aéroport International Princesse Juliana • Dixième: l’aéroport international A. Césaire L’aéroport Aimé Césaire classé dixième sur 30
  9. 9. “The world's strangest, weirdest and scariest airports” “Not many airports are flanked by oceanfront property filled with tourists standing under incoming aircraft. While the tourists are not really in harm's way— with the exception of their hearing— Trucks driving on the small road between the beach and the runway could be at risk”. Classement de princesse Juliana par de grands journaux tels The Telegraph: Je propose donc le déclassement de Princesse Juliana et son remplacement par Martinique A. Césaire
  10. 10. Coopération entre collectivité et aéroport pour développer le tourisme Séjour: • Caraïbe: 29 M • Martinique: 0,5 M Croisière: • Caraïbe: 24 M • Martinique: 0,3 M Plaisance: • Caraïbe: 9303 anneaux • Martinique: 1178 anneaux
  11. 11. Vers l’intégration au marché régional  L’accord APE-CARIFORUM-CE de 2008, prévoit en ses articles 34 et 64: « les parties reconnaissent les avantages de l’intégration régionale et l’encouragent »  L’article 239 souligne: « compte tenu de la proximité des RUP, les parties veillent à faciliter le commerce des biens et services, à promouvoir l’investissement, et encourager les transports et les liens de communication » entre les pays du CARIFORUM et les RUP.  Des fonds INTERREG sont prévus au PO 2014-2020 : 64,2 M€  Sur le 11th FED (2014-2020), pour les pays du CARIFORUM, l’aide européenne au développement est de plus de 850 M€!  Avons-nous les moyens pour agir?
  12. 12. La loi sur la « diplomatie territoriale » (présentée par député Serge Letchimy)  La « Loi relative à l'action extérieure des collectivités territoriales et à la coopération des outre-mer dans leur environnement régional » qui a été adoptée 5 décembre 2016, stipule:  Art. L. 7253-2 « L'assemblée de Martinique peut adresser au Gouvernement des propositions en vue de la conclusion d'engagements internationaux concernant la coopération régionale entre la République française et les Etats ou territoires de la Caraïbe »  Art. L. 7253-3 « Dans les domaines de compétence de l'Etat, les autorités de la République peuvent délivrer pouvoir au président du conseil exécutif pour négocier et signer des accords avec un ou plusieurs Etats ou territoires de la Caraïbe… »  Quelle porte d’entrée?
  13. 13. Modifier l’accord APE-CARIFORUM-CE  Pouvoir décisionnaire: le Comité Conjoint CARIFORUM- CE (Art. 227)  Instance technique: le Comité CARIFORUM-CE « Commerce et développement »(Art. 230)  Dialogue et débat législatif: le Comité Parlementaire CARIFORUM-CE (Art. 231)  Aide au dialogue du Comité Conjoint avec la « société civile »: le Comité Consultatif (Art. 232)
  14. 14. C CEPALC: 1.300 M hts AEC: 250 M hts CARIFORUM: 26M hts CARICOM: 15M hts OECO: 1 M hts Amérique Latine Pays occidentaux A. Centrale Colombie Mexique Venezuela République Dom. BaB Barbade, Bahamas, Belize, Guyana Haïti Jamaïque Surinam Trinidad Antigua, Dominique, Grenade, Ste Lucie St Kits St Vincent Montserrat Anguilla Martinique (membre associé) Les organisations internationales dont la Martinique est membre Martinique membre
  15. 15. La Martinique doit s’ouvrir vers les marchés Les plus dynamiques La Martinique doit chercher à développer des relations avec les marchés touristiques d’Amérique Latine où il y a une classe moyenne émergente, à la recherche de nouvelles destinations touristiques.
  16. 16. 3e jeu d’écluses du Canal de Panama et zone franche aéroportuaire 10/12/2016 Nouvelle Orleans Jamaïque Miami et Bahamas Europe VenezuelaColombie Méditerranée Afrique Honduras Martinique Port de Transbordementt Porto Rico Am Sud Canal Panama AM NORD ASIE AM SUD Zone Franche Aéroportuaire: Transformation HVA Économie fiscale (TEC)
  17. 17. MERCI DE VOTRE ATTENTION!

×