Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

Café peut on parler d’un café martiniquais de légende?

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 69 Publicité

Café peut on parler d’un café martiniquais de légende?

Télécharger pour lire hors ligne

Historiquement, la Martinique a joué un rôle pionnier, en ce qui concerne l'introduction du café dans les Amériques au XVIIIe siècle. Aujourd'hui, au moment où la mondialisation force les îles a rechercher des produits de "niche", la Martinique pourrait-elle lancer un café "grand cru", un café de légende?

Historiquement, la Martinique a joué un rôle pionnier, en ce qui concerne l'introduction du café dans les Amériques au XVIIIe siècle. Aujourd'hui, au moment où la mondialisation force les îles a rechercher des produits de "niche", la Martinique pourrait-elle lancer un café "grand cru", un café de légende?

Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Les utilisateurs ont également aimé (20)

Similaire à Café peut on parler d’un café martiniquais de légende? (20)

Publicité

Plus récents (20)

Café peut on parler d’un café martiniquais de légende?

  1. 1. Peut-on parler d’un café de légende à la Martinique? Jean CRUSOL, professeur émérite
  2. 2. Îles et mondialisation • La mondialisation économique, c’est le triomphe de production à grande échelle • Les « économies d’échelle », tant dans l’entreprise qu’au niveau de l’économie globale, ont pour conséquence la baisse des coûts de production. • On peut aussi appeler cela « l’économie de la quantité » • Les îles, parce qu’elles sont exiguës, sont nécessairement défavorisées sur le plan de la quantité. • Elles deviennent donc de moins en moins compétitives en termes relatifs, à mesure que l’économie se mondialise.
  3. 3. Coût mondial et coût des petits producteurs et des économies insulaires La baisse du coût moyen (et du prix) mondial, du fait des « économies d’échelle » ruine les petits producteurs et les économies insulaires
  4. 4. La réponse des îles à la mondialisation • Face à « l’économie de la quantité », la réponse des îles a toujours été « l’économie de la qualité » • C’est-à-dire la recherche de produits (ou services) qui, du fait des leurs caractéristiques qualitatives, permettent de créer des « marchés de niche » • On peut observer ce comportement à l’œuvre dans les nombreuses mondialisation qui ce sont succédées dans l’histoire.
  5. 5. La réponse des îles à la mondialisation • La première mondialisation occidentale, à la fin du XIXe siècle, avait mis les îles en grandes difficultés par l’extension de la production sucrière à des grands pays tropicaux (Cuba, Amérique Centrale, Brésil, Australie) et tempérés ( Europe, Amérique du Nord) • Plusieurs « produits de niche » ont pu être trouvés par les îles à sucre: • Vanille à la Réunion, Muscade à Grenade, Aloès-Vera et le « Curaçao » aux Antilles Néerlandaises…pour ne citer que quelques exemples!
  6. 6. La vanille à la Réunion • Cortes avait découvert la Vanille chez les Aztèques • Il l’a ramenée en Espagne mais partout où on la fit pousser, elle ne portait pas de gousses • C’est Edmond Albius, un petit esclave qui découvrit la méthode de fécondation en 1841. • Fin du XIXe la « vanille bourbon » était la 2e exportation de l’île!
  7. 7. La muscade à Grenade • La Grenade exportait du sucre jusqu’aux années 1850… • Mais les sucreries fermaient et certains paysans ont été envoyés pour travailler en Indonésie • Ils ont ramené des plants de muscade. • Il y eu une maladie qui décima la muscade un peu partout en Asie. • A la Grenade, non : par ce que c’est une île!
  8. 8. Les rhums AOC de la Martinique • Le rhum a été longtemps exporté en fût. • Il y avait des difficultés à débloquer toutes les tranches du contingent annuel, le prix était bas. • Un long travail a été fait sur la qualité et en 1996, les producteurs ont obtenu le label « AOC »: seul rhum dans le monde! • On craint aujourd’hui l’insuffisance de l’offre et des superficies disponibles!
  9. 9. Café ordinaire et café de niche? Le café ordinaire dans le monde Les qualités d’un café de niche • Une variété sélectionner et rare • Un terroir spécifique et des pratiques culturales rigoureuses • Des paramètres climatiques particuliers • Une cueillette et une sélection minutieuse des cerises • Un procès de transformation stricte
  10. 10. Les qualités du café « grand cru »? Qualité d’un café grand cru: les aromes Qualités d’un café grand cru: les saveurs • Agrumes • Fruits exotiques • Floral • Cacaoté • Chocolat • Sucré • Céréales grillées • Noix • Noisettes • Lait/pâtisserie • Fruit cuit/confiture : abricot, pomme, coing... • Agrume : orange, pamplemousse, citron, • fruits exotiques… • Fruit rouge : cassis, mûre, framboise... • Fruit sec : noix, noisette, cacao, arachide… • Laitage : lait-chocolat, lait-blanc…
  11. 11. Du café ordinaire au café grand cru Café d’excellence ou grand cru Café ordinaire bas de gamme • FRUITE • FLORAL • CACAOTE • CARAMEL • NOIX • EPICE • LAIT • AGRUME • CITRONNE VERT • TERREUX • MOISI • PUANT • APRE • AIGRE • RIOTE • FUME • BRÛLE
  12. 12. Prix des cafés « grand cru » et cafés ordinaires Les prix des cafés « grand cru » peuvent être présentés comme: Café grand cru Café d’excellence Café de légende 0,00 5,00 10,00 15,00 20,00 25,00 30,00 35,00 40,00 45,00 50,00 55,00 60,00 65,00 70,00 75,00 prix marché Prime BIO Prime Equitable Blue Mountain BP US$parKgdecafévert Prix de vente des Grands crus de 10 à 25 fois les prix Café ordinaire
  13. 13. Qu’est-ce qu’un café de légende? • Le café de légende est un café « grand cru » autour duquel il existe un légende • Cette légende relève généralement de l’histoire authentique ou romancée du produit • La légende évidemment n’est valable que si elle a quelque chose de fascinant, si elle fait rêver… • Et si elle est largement acceptée…
  14. 14. La légende du Café-Martinique • Il existe une fascinante « histoire » ou « légende » selon laquelle le café serait arrivée dans les Amériques par la Martinique • Il existe plusieurs variantes de cette « histoire » • Certains historiens la contestent • Mais ce qui est sûr, c’est qu’elle est connue, sous une variante ou sous une autre, dans la plupart des pays des Amériques et ailleurs… • Et ce qui compte en matière économique: faire rêver le consommateur! • On connait cette histoire au Mexique, à la Jamaïque, au Brésil, en Argentine, aux Etats-Unis…et au Japon
  15. 15. L’histoire du Café Martinique Gabriel-Mathieu de Clieu est celui qui aurait amenéle premiercaféier à la Martinique . Ila obtenu des plans d’une « Dame de qualité »
  16. 16. L’histoire du Café Martinique Cette « dame de qualité », était la maitresse du médecin du roi, un certain Monsieur de Chirac Au cours du voyage de retour le navire subit une terrible tempête!
  17. 17. L’histoire du café Martinique Le voyage ayant étéplus long que prévu, Gabriel-Mathieu De Clieu du utiliser son eau de boisson pour arroser ses caféiers. Il réussit à sauver un seul des trois caféiers, mais arriva déshydraté, agonisant!
  18. 18. LE CAFE GAGNE LE BRESIL Au XVIIIe siècle,les autorités brésiliennes envoient un espion à la Martiniquepour étudier comment ramener la fameuse plante, jalousementgardée par le gouverneur et sa milice. Il découvre que la femme du gouverneur,quelquepeu volage, adore les jeunes militaires sachant danser le menuet. On forme un postulant qui part en mission à la Martinique. Quelquesannées plus tard, le Brésil devient grand producteur de café !
  19. 19. LE JARDIN DESCLIEUX A FORT-DE-FRANCE En 1918, en l’honneur deMathieu De Clieu,fut inauguré à Fort-de- France, « le Jardin DESCLIEUX » Le nom original a été quelquepeu modifié!
  20. 20. “ ” In 1728 by some accounts, or 1730 in others, Nicholas Lawes, a former governor of Jamaica, brought the first coffee plants to Kingston and planted them in St. Andrews Parish. Famous for trying pirates, including “Calico Jack” Rackham, Mary Reade and Anne Bonny, he apparently had decided to settle into civilian life pioneering coffee cultivation at his Temple Hill estate. Little more about Governor Lawes can be found regarding his cultivation of coffee, but the story of the progenitor of those first few plants is known, at least mostly known. The first trees were obtained from the French at Martinique. All the coffee trees in Martinique (and eventually the rest of the Caribbean) descended from a single sapling carried over from France. And courts and cafés of France is where this story begins. VERSION JAMAÏCAINE DE L’HISTOIRE DU « CAFE MARTINIQUE » SELON LES PRODUCTEURS DU BLUE MOUNTAIN COFFEE « “ En 1728, selon certains historiens, ou 1730 selon d'autres, Nicholas Lawes, un ancien gouverneur de la Jamaïque, a apporté les premiers plants de café à Kingston et les a plantées dans la paroisse St Andrews. Célèbre pour s’être affronté aux pirates - au nombre desquels "Calico Jack" Rackham, «Mary Reade et Anne Bonny- il avait apparemment décidé de s'installer dans la vie civile, comme pionnier dans la culture du café, sur son domaine de « Temple Hill ». On ne trouve guère plus, sur le gouverneur Lawes, en ce qui concernant sa culture du café, mais l'histoire de l’origine de ces premiers plants est connue, au moins pour l’essentiel. Ils ont été obtenus auprès des Français à la Martinique. Et on peut dire que tous les caféiers de la Martinique (et pour tout dire, du reste de la Caraïbe) sont issus d'un seul arbre venu de France. De telle sorte que c’est à la cour et dans les cafés de France que cette histoire commence.”
  21. 21. “ ” Allá por el año 1723, un caballero que era capitán en la infantería de Martinica, de nombre Gabriel Mathieu du Clieu, fue avisado para que partiese rumbo a Francia... Se considera que consiguió obtener una muestra de planta de café que se encontraba en la ciudad parisina, capital de Francia, que estaba en el jardín de las plantas. No obstante, tras sufrir diferentes dificultades como consecuencia de una fuerte tormenta, casi acaba perdiendo la planta de café, Gabriel Mathieu du Clieu, fue comprobando como su viaje se prolongaba en el tiempo. Además, la carencia de agua potable (tuve) que compartir el agua potable que le correspondía a diario con la planta para evitar que ésta muriese. Finalmente, el capitán du Clieu consiguió salvar su vida y supuso el comienzo de la expansión de las primeras plantas de café a través de todo el territorio correspondiente a las Antillas y por supuesto, América en su conjunto. VERSION MEXICAINE DE L’HISTOIRE DU « CAFE MARTINIQUE » SELON LES PRODUCTEURS DU « CAFE MARTINIQUE » DE GUADALAJARA “ Vers 1723, un capitaine d'infanterie de la Martinique, Gabriel Mathieu du Clieu, fut informé qu’il devait se rendre en France ... pour tenter d’obtenir un plant de caféier qui se trouvait dans le jardin des plantes à Paris, la capitale française. Mais, après avoir subi diverses difficultés dues à une forte tempête, où il failli perdre son plant de café, Gabriel Mathieu du Clieu fut mis à l’épreuve car son voyage se prolongea. De plus, alors qu’il manquait d'eau potable, il dû partager sa ration quotidienne d’eau avec la plante, pour éviter qu’elle ne meure. Finalement, le capitaine du Clieu réussit à sauver la plante et fut à l’origine de l'expansion des premiers plants de café à travers le territoire des Antilles et, en réalité, l'Amérique tout entière.”
  22. 22. “ ” O café chegou ao norte do Brasil, mais precisamente em Belém, em 1727, trazido da Guiana Francesa para o Brasil pelo Sargento-Mor Francisco de Mello Palheta a pedido do governador do Maranhão e Grão Pará, que o enviara às Guianas com essa missão. Já naquela época o café possuía grande valor comercial.Palheta aproximou- se da esposa do governador de Caiena, capital da Guiana Francesa, conseguindo conquistar sua confiança. Assim, uma pequena muda de café Arábica foi oferecida clandestinamente e trazida escondida na bagagem desse brasileiro. “ Le café est arrivé dans le nord du Brésil, plus précisément à Belém, en 1727. Il fut ramené de Guyane française par le Sergent-chef Francisco de Mello Palheta à la demande du Gouverneur de Maranhão et Grão Pará qui l’y avait envoyé avec cette mission. A cette époque-là, le café avait déjà une grande valeur commerciale. Palheta s’est rapproché de l'épouse du gouverneur de Cayenne, capitale de la Guyane française, et réussit à gagner sa confiance. Ainsi, a-t-il pu obtenir secrètement d’elle, un petit plant de café Arabica qu’il ramena caché dans ses bagages.” VERSION BRESILIENNE: l’ARRIVEE DU CAFE PAR LA CUYANE FRANCAISE
  23. 23. Les « Café-Martinique » dans le monde • Cette histoire est connue, selon diverses variantes, dans de nombreux pays des Amériques et d’Europe! • La dénomination « Café-Martinique », ou simplement le nom « Martinique », est utilisé dans de nombreux pays –par des personnes qui ne connaissent pas notre île- pour désigner des établissements, cafés, restaurants, bars, hôtels…de grande classe! • On trouve des établissements portant ce nom au: Mexique, Bahamas, Brésil, Argentine, Italie, Belgique, Pays-Bas …
  24. 24. Café Martinique Arcos Vallarta, Guadalajara Vue nocturne de la façade
  25. 25. Logo du Café Martinique de Guadalajara
  26. 26. Café Martinique Calle Calderon de la Barca Guadalajara
  27. 27. Café Martinique, calle Calderon de la Barca, Guadalajara
  28. 28. Café Martinique à Guadalajara: un lieu prestigieux!
  29. 29. Café-Martinique à Guadalajara
  30. 30. Café Martinique à Guadalajara Session Kristy: photo shooting d’un mannequin célèbre de la ville
  31. 31. A Guadalajara, il y a plusieurs établissements ayant la dénomination Café Martinique
  32. 32. Café Martinique, 1156 Paraná, Buenos Aires
  33. 33. La foule des clients lors de l’inauguration du Café-Martinique, à Buenos Aires
  34. 34. Café Martinique à Brasilia CLN 303 Bloco A Loja 4 Asa Norte, Brasília, DF
  35. 35. Hôtel Windsor Martinique Copa Rio de Janeiro h Plage de Copacabana vue du Windsor Martinique
  36. 36. La Cafetaria Martinique Rio de Janeiro
  37. 37. bbaha Café Martinique Parise Island, Bahamas
  38. 38. Hôtel Atlantis, Bahamas Le Café Martinique c’est le restaurent de ce luxueux hôtel
  39. 39. C’est au Café Martinique que le James Bonds Thunderball a été tourné, en 2005 Menu spécial pour le tournage du film
  40. 40. Café Martinique on Broadway, New York
  41. 41. L’hôtel Radisson Martinique à New York Le café Martinique se trouve dans ce luxueux hôtel
  42. 42. Martinique Grill Milano 11 Via Francesco Burlamacchi Milan, Lombardie
  43. 43. Martinique Grill Milano
  44. 44. Le MARTINIQUE Berlin, Allemagne
  45. 45. Café Martinique Maasmechelen, Belgique
  46. 46. L’hôtel de ville de Kerkrade aux Pays Bas En Belgique et aux Pays Bas, il y a plusieurs établissement dont la dénomination comporte le mot Martinique: La Taverne Martinique à Maasmechelen, Belgique Le Grand Café Martinique et La Brasserie Martinique à Kerkrade, Pays Bas
  47. 47. La Brasserie Martinique Kerkrade, Pays Bas
  48. 48. UCC, une grande firme japonaise de café, a développer en Jamaïque, à partir de 1986, un café devenu un grand cru : le Blue Mountain Coffee
  49. 49. Tadao Ueshima, Fondateur de la firme UCC, en 1933
  50. 50. Les emballages du Blue Mountain Coffee
  51. 51. Le Bourbon pointu de la Réunion • Avec l’aide d’un spécialiste mondial du café, Frédéric DESCROIX, un café grand cru a été développé à l’île de la Réunion • Les travaux de recherche d’une variété pouvant être valorisée ont durés de 2005 à 2007. • La variété retenue a été le « Bourbon Pointu », ainsi appelé parce que arrivé à la Réunion (Île Bourbon) en 1725, il a connu une mutation génétique en 1771: la cerise est devenue pointue • Une fois cette variété identifiée, les premières plantations ont été récoltées en 2010- 2011.
  52. 52. Le Bourbon Pointu de la Réunion L’expert international: F. Descroix Le caféier Bourbon Pointu
  53. 53. Le process Bourbon Pointu Réception des cerises Vérification de leur couleur (au chromatographe) Vidéo
  54. 54. Vidéo
  55. 55. Le procès du Bourbon Pointu Les pulpes Le tamisage Vidéo
  56. 56. Le procès du Bourbon Pointu Le séchage des grains Calibrage et séparation des grains
  57. 57. Classement des grains en fonction de leur taille et remplissage des fiches d’analyse
  58. 58. Dégustation et notation des cafés
  59. 59. Un contexte favorable, comportant des produits dérivés du café, des produits du terroir et de l’agro- tourisme, se met en place à la Réunion Boite de café Bourbon Pointu et « Sublim de BP » (à base de pulpe de café)
  60. 60. « Le Café Martinique de légende » • Dès les années 2000, après avoir développé le Blue Mountain et découvert le Bourbon Pointu, la firme Japonaise UCC avait commencé à s’intéresser aux potentialités de production d’un café « grand cru » en Martinique, à partir du café Martinique dont elle a découvert l’histoire à la Jamaïque! • A partir de 2010, Martinique-développement a pris en main le projet et mis en place les financements nécessaires. • Il s’agissait de rechercher le ou les variétés qui pourraient servir de point de départ à la création d’un café « grand cru » ou « de légende » • Les recherches ont été réalisées par F. Descroix dans les laboratoires du CIRAD
  61. 61. Situation du projet café Martinique fin 2015 Le projet Café Martinique a été poursuivi avec F. DESCROIX et suivi de près par la firme japonaise UCC Coffee. Après 4 années (2010-2014) pendant lesquels ont été réalisées des milliers d’analyse ADN, deux plantes-mères ont pu être identifiées: un arabica typica et un bourbon
  62. 62. Début 2015, Frédéric DESCROIX annonce au président LETCHIMY, le résultat de 5 années de recherche agronomique: la découverte des deux plante-mères: • un caféiers « Arabica Typica Libérica » • un caféier «Boubon », De G à D: Jean CRUSOL, un représentant de UCC (de dos), Serge LETCHIMY, Frédéric DESCROIX et un second représentant de UCC.
  63. 63. • Lancement de la multiplication des caféiers par culture in vitro • Recensement de candidats agriculteurs • Etude des exploitations agricoles des candidats • Formation des caféiculteurs sur les techniques retenues • Fourniture d'intrants et de matériels végétaux • Création des pépinières (endurcissement, croissance des plantules…) • Accompagnement des producteurs dans leur activité • Intégration de nouveaux candidats • Identification des sites pour la construction de l'usine de transformation • Etudes préalables aux constructions (urbanisme, études d’architecte, permis de construire…) • Intégration de nouveaux candidats • Construction de l’usine de transformation • Recrutement et formation du personnel de l’usine • Commercialisa tion •Intégration de nouveaux candidats •Recherche de débouchés locaux et à l'exportation •Actions liées au maintien de la filière Les étapes de la mise en culture du Café Martinique Année1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
  64. 64. Ma réponse à la question posée au début de cette conférence: Peut-on parler d’un café de légende à la Martinique? oui! on peut parler d’un café de légende a la Martinique. On peut même en réaliser un!
  65. 65. “ ” MERCI DE VOTRE ATTENTION

×