SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  18
LA MARTINIQUE AU CŒUR
DE
LA GRANDE CARAÏBE
jean CRUSOL
LA MARTINIQUE ET LA GRANDE CARAIBE
 Pendant longtemps, la Martinique a tourné le dos à la Caraïbe. Elle regardait
en direction de la France et l’Europe
 Mais avec la mondialisation, les distances disparaissant, la Martinique ne peut
maintenir une telle attitude qu’à ses risques et périls.
 Risques de ne pas construire, avec nos voisins, les solidarités nécessaires pour
faire face aux dangers communs: Cyclones, réchauffement climatique,
sargasses, épidémies humaines, animales ou végétales, narcotrafic,
délinquance internationale, migrations massives et incontrôlables…etc.
 Risques de ne pas profiter des opportunités existantes, ou qui pourraient être
créèes, pour mieux préserver et exploiter les ressources communes: transports
par air, mer, tourisme, biodiversité, soleil, énergies et technologies nouvelles,
ressources naturelles terrestres et marines, flux commerciaux, routes
maritimes…etc.
 Risques de subir les bouleversements imposés par les grands acteurs
mondiaux (Grandes puissances, méga-nations, méga-blocs,
multinationales…tous présents dans la zone), sans pouvoir se faire entendre, ni
contribuer à configurer le monde à venir.
LA GRANDE CARAIBE AUJOURD’HUI
 Au XX e siècle, la Grande Caraïbe a défini ses contours et a commencé à s’organiser
pour mieux se développer et peser dans l’échiquier mondial.
 Depuis la création, en 1994, de l’Association des Etats de la Caraïbe (AEC), la
Grande Caraïbe se définit comme « l’ensemble des pays et territoires dont le littoral
est baigné par la Mer des Caraïbes ».
 Quelques pays font exception. La mer Caraïbe ne touche pas : la Barbade, Le
Salvador, les trois Guyanes et les Bahamas
 La Grande Caraïbe c’est : 5 millions de Km2; 250 millions d’habitants
 Cet espace se compose de :
 Petites Antilles: îles Vierges, Antigua et B., St Kits et N, St Martin, Guadeloupe,
Dominique, Martinique, Ste Lucie, St Vincent et G, Grenade, Barbade, Trinidad et T.
 Grandes Antilles: Porto Rico, République Dominicaine, Haïti, Cuba, Jamaïque.
 Amérique Centrale: Guatemala, Honduras, Belize, Le Salvador, Costa Rica,
Nicaragua, Panama.
 Grands Pays Continentaux: Venezuela, Colombie, Mexique
CARTE DE LA GRANDE CARAIBE
(les pays en vert)
LES ORGANISATIONS INTERNATIONALES DE LA
CARAIBE
 Plusieurs organisations internationales regroupant les pays et territoires de la
Grande Caraïbe ont vu le jour:
 En 1948: la CEPALC (Commission Economique pour l’Amérique Latine et la
Caraïbe). Créée par l’Organisation des Nations Unies, elle regroupe l’ensemble
des pays et territoires de l’Amérique Latine et de la Caraïbe, et plusieurs pays
occidentaux: 1,3 milliards d’habitants.
 La CDCC (Comité de Développement et de Coopération de la Caraïbe), une
sous-section de la CEPALC, regroupe les pays anglophones de cette
organisation.
 En 1961: MCCA (Marché Commun Centroaméricain), regroupe l’ensemble des
pays d’Amérique Centrale: 35 millions d’habitants
 En 1973: la CARICOM (la Communauté de la Caraïbe et le Marché commun de
la Caraïbe). Elle regroupe tous les pays anglophones de la Caraïbe, ainsi que le
Surinam et Haïti: 15 millions d’habitants.
 En 1981: l’OECO (l’organisation des Etats de la Caraïbe Orientale). Sous-
ensemble de la CARICOM, elle regroupe les pays et territoires des Petites
Antilles: 0,6 millions d’habitants.
 En 1994: l’AEC (l’Association des Etats de la Caraïbe). Elle regroupe les 34 Etats
et Territoires de la Grande Caraïbe (exceptés Porto Rico et les îles Vierges US) :
250 millions d’hts
CEPALC: 1,300 M hts
A
Organisations Internationales Caraïbes
(population M d’hts)
Martinique
CARICOM
Union Européenne
500 M
OECO
MCCA
35 M hts
Cuba: 11 M
hts
Cepalc :1,3 MM
AEC:250 M M
15 M
0,6 M 0,4 M
France
République
Dominicaine:10 M hts
COMMISSION ECONOMIQUE POUR L’AMERIQUE LATINE
ET LA CARAIBE
(CEPALC)
 La Martinique est membres associé de la CEPALC depuis le
31/08/2012
 C’est une organisation officielle de l’ONU
 Elle tient une session plénière tous les 2 ans
 Elle a d’importantes fonctions:
 En matière de publications statistiques
 Comme lieu de débat sur les orientations politiques et
économiques dans la région
 Lieu de rencontre pour l’élaboration de projets nationaux
et transnationaux dans les différents domaines
économiques, technologiques, environnementaux…
 La Banque Interaméricaine et la Banque Mondiale peuvent
financer les projets nationaux et transnationaux.
Association des Etats de la Caraïbe (AEC )
 La Martinique est membre associé de l’AEC depuis 30
avril 2014
 AEC: organisation officielle de l’ONU elle regroupe:
l’ensemble de l’archipel, l’Amérique centrale, et les trois
grands pays continentaux: Mexique, Venezuela, Colombie.
 Elle tient une Assemblée générale chaque année
 Lieu d’expression, d’élaboration et d’organisation des
politiques de coopération et de développement
 Elle possède plusieurs comités spéciaux de travail:
 1- Commerce et les relations extérieures
 2- Transports maritime et aériens
 3- Tourisme durable (Présidée actuellement par la Martinique)
 4- Réduction des risques des catastrophes
L’ORGANISATION
DE LA CARAIBE ORIENTATLE (OECO)
 La Martinique a signé l’accord d’adhésion en tant que Membre Associé le 4 février
2015, à l’Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale.
 Il ne s’agit pas d’une adhésion à l’Union Economique, mis en place par l’OECO:
monnaie commune, le Dollar EC, Banque Centrale commune à Basse-Terre (Saint
Kits), tarif extérieur commun, libre circulation des personnes…
 Mais la Martinique participe aux instances supérieures: sommet des chefs d’Etat
de l’OECO, sur les questions qui la concerne.
 Les 18/11 et 19/11/2015, elle a pris part au 62e Sommet à la Dominique.
 Elle est représentée à l’Assemblée de l’OECO qui a été inaugurée en Août 2012 à
Antigua
 Les membres associés y sont représentés et s’expriment sur les questions qui les
concernent. Les décisions sont prises par consensus.
 La Banque Caribéenne de Développement sert en priorité les pays de l’OECO,
mais peut intervenir chez les membres associés.
CARTE DES PAYS DE l’OECO
Population et superficie
de l’OECO Population
 Antigua et B: 90 800
 Dominique: 73 700
 Grenade: 111 700
 Saint Kits et N: 53 300
 Sainte Lucie: 173 700
 Saint Vincent et G. : 101300
 Anguilla: 16 300
 Montserrat: 5020
 ÎVB: 24000
 Total: 649820
 Martinique : 390 000
 Superficie
 441 km2
 750 km2
 344 km2
 216 km2
 616 km2
 386 km2
 91 km2
 102 km2
 153 km2
 3099 km2
 1080 km2
LA COMMUNAUTE DE LA CARAIBE (CARICOM)
 Le CARICOM se compose d’une Communauté et d’un Marché
commun.
 La Martinique a demandé son adhésion. Les négociations se
poursuivent dans de bonnes conditions et devraient aboutir en
début 2016.
 Il ne s’agit pas d’entrer dans le Marché Commun mais dans la
Communauté Economique.
 La Communauté Caraïbe est un forum où sont abordés les
grands problèmes de la région.
 Il existe un certain nombre d’institutions et de comités
techniques ouverts aux membres associés.
 Les membres associés peuvent accéder aux prêts de la Banque
Caribéenne de Développement (BCD).
62e Sommet des Chefs d’Etats de l’OECO
 Les 18 et 19 novembre 2015, s’est tenu à la Dominique,
le 62e sommet des chefs d’Etats de l’OECO.
 Les domaines prioritaires de coopération présentés par
la Martinique on été accueillis avec enthousiasme:
 La santé: faire de la Martinique le centre d’excellence en matière de santé et
médecine pour l’OECO
 Mise en place du Cyclotron pour un service partagé : l’OECO permettra
d’élargir le marché à plus d’un million d’habitants.
 Le changement climatique: organisation d’un sommet Caraïbe à la Martinique,
en présence du président Hollande, le 9 mai 2015, et création, à Paris, du
Pavillon Caraïbe lors de la COP 21 du 30/11 au 13/12/2015
 La formation des jeunes(Césairus). Le Président LETCHIMY a été choisi par
l’OECO, comme parrain de ce programme!
 Commerce et « économie bleue »
Perspectives : intégration aux réseaux maritimes
 Désenclavement maritime: la Martinique est isolée des
nombreuses routes maritimes qui passent par le Canal
de Panama et traversent la mer des Caraïbe.
 7 M de conteneurs passent ainsi chaque année. Avec
l’ouverture des nouvelles écluses (2016), ce sont plus de
10 M de conteneurs qui passeront annuellement dans le
zone!
 Pour s’intégrer à ce réseau, deux conditions sont
nécessaires (mais pas suffisantes):
 1-participer aux organisations internationales de la Caraïbe.
 2-mettre en place un port de transbordement: allongement
des quais et élargissement des espaces de travail et de
stockage (déjà en cours)
Réseaux maritimes
Nouvelle Orleans
Jamaïque
Miami
et Bahamas
Europe
VenezuelaColombie
Méditerranée
Afrique
Honduras
Martinique
Port de
Transbordement
Porto Rico
AmS
ud
Canal Panama
AM
NORD
SIE
AM
SUD
Perspective : intégration aux réseaux
aériens
 25 M de touristes de séjour et 10 M de touristes de
croisière visite la Caraïbe insulaire chaque année.
 Un 1/2 des touristes de séjour et les 2/3 des touristes
de croisière, proviennent des USA. Un 1/4 des touristes
de séjour proviennent d’Europe.
 Ces marchés sont peu intégrés faute de transports
régionaux.
 La Martinique est bien placée pour le transport régional
de passagers, tant aérien (A.Car; A.Antilles) que
maritime (Exp. des îles).Elle peut jouer sa carte à
conditions de:
 1-participer aux organisations internationales
 2-créer un hub aérien: extension aéroport (dejà en cours)
 3-développer de la croisière basée et la plaisance (ces activités
combinent transports aériens et maritimes)
Perspectives: intégration aux réseaux aériens
Miami San Juan
Panama City
Barbade
Philipsbourg
Amérique Nord Europe
Rep.Dom.Cuba
OECO
FRANCE
HUB
Martinique
MERCI DE VOTRE
ATTENTION!

Contenu connexe

En vedette

Café peut on parler d’un café martiniquais de légende?
Café peut on parler d’un café martiniquais de légende?Café peut on parler d’un café martiniquais de légende?
Café peut on parler d’un café martiniquais de légende?Jean Crusol
 
La martinique.2
La martinique.2La martinique.2
La martinique.2marionC2I
 
Appel de la FSM à voter FH au 2nd tour
Appel de la FSM à voter FH au 2nd tourAppel de la FSM à voter FH au 2nd tour
Appel de la FSM à voter FH au 2nd tourLouis-Joseph Manscour
 
La Guadeloupe, la Martinique et la Guyane Noragit
La Guadeloupe, la Martinique et la Guyane NoragitLa Guadeloupe, la Martinique et la Guyane Noragit
La Guadeloupe, la Martinique et la Guyane Noragitfrancesnoragit
 
Présentation de la Martinique par Myriam
Présentation de la Martinique par  MyriamPrésentation de la Martinique par  Myriam
Présentation de la Martinique par Myriammarrenedo
 
Martinique
Martinique Martinique
Martinique joant
 
LE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 VOTE PAR LA CTM: UN FAUX GROSSIER ET DELIBERE
LE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 VOTE PAR LA CTM: UN FAUX GROSSIER ET DELIBERELE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 VOTE PAR LA CTM: UN FAUX GROSSIER ET DELIBERE
LE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 VOTE PAR LA CTM: UN FAUX GROSSIER ET DELIBEREJean Crusol
 
ARTICLE 73 OU ARTICLE 74 QUEL CHOIX POUR LA MARTINIQUE EN 2010
ARTICLE 73 OU ARTICLE 74 QUEL CHOIX POUR LA MARTINIQUE EN 2010ARTICLE 73 OU ARTICLE 74 QUEL CHOIX POUR LA MARTINIQUE EN 2010
ARTICLE 73 OU ARTICLE 74 QUEL CHOIX POUR LA MARTINIQUE EN 2010Jean Crusol
 
RISQUES ET OPPORTUNITES DES ARTICLES 74 et 73, POUR LA GUYANE
RISQUES ET OPPORTUNITES DES ARTICLES 74 et 73, POUR LA GUYANERISQUES ET OPPORTUNITES DES ARTICLES 74 et 73, POUR LA GUYANE
RISQUES ET OPPORTUNITES DES ARTICLES 74 et 73, POUR LA GUYANEJean Crusol
 
Design for Cross Channel - UX Week 2012 Workshop
Design for Cross Channel - UX Week 2012 WorkshopDesign for Cross Channel - UX Week 2012 Workshop
Design for Cross Channel - UX Week 2012 WorkshopSamantha Starmer
 
Cross-Channel Strategy
Cross-Channel StrategyCross-Channel Strategy
Cross-Channel StrategyPeter Morville
 
Conférence Terra Nova – Le développement des relations extérieures : Quelles ...
Conférence Terra Nova – Le développement des relations extérieures : Quelles ...Conférence Terra Nova – Le développement des relations extérieures : Quelles ...
Conférence Terra Nova – Le développement des relations extérieures : Quelles ...Terra Nova Antenne Martinique
 
Shopoptimierung – Worauf man aus SEO-Sicht achten sollte
Shopoptimierung –  Worauf man aus SEO-Sicht achten sollteShopoptimierung –  Worauf man aus SEO-Sicht achten sollte
Shopoptimierung – Worauf man aus SEO-Sicht achten sollteeCommerce Lounge
 
Mon autobiographie (1)
Mon autobiographie (1)Mon autobiographie (1)
Mon autobiographie (1)abbysisson
 

En vedette (20)

Martinique
MartiniqueMartinique
Martinique
 
Café peut on parler d’un café martiniquais de légende?
Café peut on parler d’un café martiniquais de légende?Café peut on parler d’un café martiniquais de légende?
Café peut on parler d’un café martiniquais de légende?
 
La martinique.2
La martinique.2La martinique.2
La martinique.2
 
Appel de la FSM à voter FH au 2nd tour
Appel de la FSM à voter FH au 2nd tourAppel de la FSM à voter FH au 2nd tour
Appel de la FSM à voter FH au 2nd tour
 
La Guadeloupe, la Martinique et la Guyane Noragit
La Guadeloupe, la Martinique et la Guyane NoragitLa Guadeloupe, la Martinique et la Guyane Noragit
La Guadeloupe, la Martinique et la Guyane Noragit
 
Présentation de la Martinique par Myriam
Présentation de la Martinique par  MyriamPrésentation de la Martinique par  Myriam
Présentation de la Martinique par Myriam
 
Martinique
Martinique Martinique
Martinique
 
LE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 VOTE PAR LA CTM: UN FAUX GROSSIER ET DELIBERE
LE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 VOTE PAR LA CTM: UN FAUX GROSSIER ET DELIBERELE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 VOTE PAR LA CTM: UN FAUX GROSSIER ET DELIBERE
LE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 VOTE PAR LA CTM: UN FAUX GROSSIER ET DELIBERE
 
ARTICLE 73 OU ARTICLE 74 QUEL CHOIX POUR LA MARTINIQUE EN 2010
ARTICLE 73 OU ARTICLE 74 QUEL CHOIX POUR LA MARTINIQUE EN 2010ARTICLE 73 OU ARTICLE 74 QUEL CHOIX POUR LA MARTINIQUE EN 2010
ARTICLE 73 OU ARTICLE 74 QUEL CHOIX POUR LA MARTINIQUE EN 2010
 
RISQUES ET OPPORTUNITES DES ARTICLES 74 et 73, POUR LA GUYANE
RISQUES ET OPPORTUNITES DES ARTICLES 74 et 73, POUR LA GUYANERISQUES ET OPPORTUNITES DES ARTICLES 74 et 73, POUR LA GUYANE
RISQUES ET OPPORTUNITES DES ARTICLES 74 et 73, POUR LA GUYANE
 
Design for Cross Channel - UX Week 2012 Workshop
Design for Cross Channel - UX Week 2012 WorkshopDesign for Cross Channel - UX Week 2012 Workshop
Design for Cross Channel - UX Week 2012 Workshop
 
Economie circulaire
Economie circulaireEconomie circulaire
Economie circulaire
 
Cross-Channel Strategy
Cross-Channel StrategyCross-Channel Strategy
Cross-Channel Strategy
 
Ne lâche surtout pas ce portable, mon fils
Ne lâche surtout pas ce portable, mon filsNe lâche surtout pas ce portable, mon fils
Ne lâche surtout pas ce portable, mon fils
 
Conférence Terra Nova – Le développement des relations extérieures : Quelles ...
Conférence Terra Nova – Le développement des relations extérieures : Quelles ...Conférence Terra Nova – Le développement des relations extérieures : Quelles ...
Conférence Terra Nova – Le développement des relations extérieures : Quelles ...
 
Ofrateme
OfratemeOfrateme
Ofrateme
 
Shopoptimierung – Worauf man aus SEO-Sicht achten sollte
Shopoptimierung –  Worauf man aus SEO-Sicht achten sollteShopoptimierung –  Worauf man aus SEO-Sicht achten sollte
Shopoptimierung – Worauf man aus SEO-Sicht achten sollte
 
Mon autobiographie (1)
Mon autobiographie (1)Mon autobiographie (1)
Mon autobiographie (1)
 
Sector patrimonio
Sector patrimonioSector patrimonio
Sector patrimonio
 
Wells Fargo
Wells FargoWells Fargo
Wells Fargo
 

Similaire à LA MARTINIQUE AU COEUR DE LA GRANDE CARAIBE

Conférence Terra Nova – Le développement des relations extérieures : Quelles ...
Conférence Terra Nova – Le développement des relations extérieures : Quelles ...Conférence Terra Nova – Le développement des relations extérieures : Quelles ...
Conférence Terra Nova – Le développement des relations extérieures : Quelles ...Terra Nova Antenne Martinique
 
BistrO septembre 2012 - Mathilde Dupré - Financement du développement : parad...
BistrO septembre 2012 - Mathilde Dupré - Financement du développement : parad...BistrO septembre 2012 - Mathilde Dupré - Financement du développement : parad...
BistrO septembre 2012 - Mathilde Dupré - Financement du développement : parad...Gret
 
Compte-rendu de la délégation du CSOP
Compte-rendu de la délégation du CSOPCompte-rendu de la délégation du CSOP
Compte-rendu de la délégation du CSOPInstitution Publique
 
Briefing de Bruxelles n.60; Len Ishmael; Défis et opportunités agroalimentair...
Briefing de Bruxelles n.60; Len Ishmael; Défis et opportunités agroalimentair...Briefing de Bruxelles n.60; Len Ishmael; Défis et opportunités agroalimentair...
Briefing de Bruxelles n.60; Len Ishmael; Défis et opportunités agroalimentair...Brussels Briefings (brusselsbriefings.net)
 
Amerique 2015
Amerique 2015Amerique 2015
Amerique 2015jmdbt
 
Avanconsenconfiance
AvanconsenconfianceAvanconsenconfiance
Avanconsenconfianceguest4af5eb
 
Les économies de l’Afrique de l’ouest et du centre face à l’insécurité mariti...
Les économies de l’Afrique de l’ouest et du centre face à l’insécurité mariti...Les économies de l’Afrique de l’ouest et du centre face à l’insécurité mariti...
Les économies de l’Afrique de l’ouest et du centre face à l’insécurité mariti...SWAIMSProject
 
Sécurité et sûreté maritime golf fe guinée
Sécurité et sûreté maritime golf fe guinéeSécurité et sûreté maritime golf fe guinée
Sécurité et sûreté maritime golf fe guinéeRabah HELAL
 
Terminale mondialisation.pdf
Terminale mondialisation.pdfTerminale mondialisation.pdf
Terminale mondialisation.pdfNadineHG
 
E bulletin (vol1 - no. 19)
E bulletin (vol1 - no. 19)E bulletin (vol1 - no. 19)
E bulletin (vol1 - no. 19)Communication_HT
 
ECONOMIE-BLEUE-EN-TUNISIE-Mai-2020.ppt
ECONOMIE-BLEUE-EN-TUNISIE-Mai-2020.pptECONOMIE-BLEUE-EN-TUNISIE-Mai-2020.ppt
ECONOMIE-BLEUE-EN-TUNISIE-Mai-2020.pptmahrez6
 
La France d'Outre-Mer
La France d'Outre-MerLa France d'Outre-Mer
La France d'Outre-Mercoriolan76
 
Guide de campagne pour les législatives destinés aux candidats CRC aux Comores
Guide de campagne pour les législatives destinés aux candidats CRC aux Comores Guide de campagne pour les législatives destinés aux candidats CRC aux Comores
Guide de campagne pour les législatives destinés aux candidats CRC aux Comores Djamal Msa Ali
 
Voeux 2015 president région Martinique
Voeux 2015 president région Martinique Voeux 2015 president région Martinique
Voeux 2015 president région Martinique Raphael Bastide
 
Salon de l'Export 2014 - Presentation COMORES - UCCIA
Salon de l'Export 2014 - Presentation COMORES - UCCIASalon de l'Export 2014 - Presentation COMORES - UCCIA
Salon de l'Export 2014 - Presentation COMORES - UCCIAFranck Dasilva
 
Refllexions sur les exploitations responsables equilibrees
Refllexions sur les exploitations responsables equilibreesRefllexions sur les exploitations responsables equilibrees
Refllexions sur les exploitations responsables equilibrees30061949
 
La sûreté maritime et l’autonomisation des jeunes dans la chaîne de valeur de...
La sûreté maritime et l’autonomisation des jeunes dans la chaîne de valeur de...La sûreté maritime et l’autonomisation des jeunes dans la chaîne de valeur de...
La sûreté maritime et l’autonomisation des jeunes dans la chaîne de valeur de...SWAIMSProject
 

Similaire à LA MARTINIQUE AU COEUR DE LA GRANDE CARAIBE (20)

Conférence Terra Nova – Le développement des relations extérieures : Quelles ...
Conférence Terra Nova – Le développement des relations extérieures : Quelles ...Conférence Terra Nova – Le développement des relations extérieures : Quelles ...
Conférence Terra Nova – Le développement des relations extérieures : Quelles ...
 
Les caraibes
Les caraibesLes caraibes
Les caraibes
 
BistrO septembre 2012 - Mathilde Dupré - Financement du développement : parad...
BistrO septembre 2012 - Mathilde Dupré - Financement du développement : parad...BistrO septembre 2012 - Mathilde Dupré - Financement du développement : parad...
BistrO septembre 2012 - Mathilde Dupré - Financement du développement : parad...
 
Compte-rendu de la délégation du CSOP
Compte-rendu de la délégation du CSOPCompte-rendu de la délégation du CSOP
Compte-rendu de la délégation du CSOP
 
Briefing de Bruxelles n.60; Len Ishmael; Défis et opportunités agroalimentair...
Briefing de Bruxelles n.60; Len Ishmael; Défis et opportunités agroalimentair...Briefing de Bruxelles n.60; Len Ishmael; Défis et opportunités agroalimentair...
Briefing de Bruxelles n.60; Len Ishmael; Défis et opportunités agroalimentair...
 
Amerique 2015
Amerique 2015Amerique 2015
Amerique 2015
 
Avanconsenconfiance
AvanconsenconfianceAvanconsenconfiance
Avanconsenconfiance
 
Les économies de l’Afrique de l’ouest et du centre face à l’insécurité mariti...
Les économies de l’Afrique de l’ouest et du centre face à l’insécurité mariti...Les économies de l’Afrique de l’ouest et du centre face à l’insécurité mariti...
Les économies de l’Afrique de l’ouest et du centre face à l’insécurité mariti...
 
Sécurité et sûreté maritime golf fe guinée
Sécurité et sûreté maritime golf fe guinéeSécurité et sûreté maritime golf fe guinée
Sécurité et sûreté maritime golf fe guinée
 
CREF: Un bilan positif
CREF: Un bilan positifCREF: Un bilan positif
CREF: Un bilan positif
 
Terminale mondialisation.pdf
Terminale mondialisation.pdfTerminale mondialisation.pdf
Terminale mondialisation.pdf
 
E bulletin (vol1 - no. 19)
E bulletin (vol1 - no. 19)E bulletin (vol1 - no. 19)
E bulletin (vol1 - no. 19)
 
ECONOMIE-BLEUE-EN-TUNISIE-Mai-2020.ppt
ECONOMIE-BLEUE-EN-TUNISIE-Mai-2020.pptECONOMIE-BLEUE-EN-TUNISIE-Mai-2020.ppt
ECONOMIE-BLEUE-EN-TUNISIE-Mai-2020.ppt
 
La France d'Outre-Mer
La France d'Outre-MerLa France d'Outre-Mer
La France d'Outre-Mer
 
Guide de campagne pour les législatives destinés aux candidats CRC aux Comores
Guide de campagne pour les législatives destinés aux candidats CRC aux Comores Guide de campagne pour les législatives destinés aux candidats CRC aux Comores
Guide de campagne pour les législatives destinés aux candidats CRC aux Comores
 
E bulletin vol1 #10
E  bulletin vol1 #10E  bulletin vol1 #10
E bulletin vol1 #10
 
Voeux 2015 president région Martinique
Voeux 2015 president région Martinique Voeux 2015 president région Martinique
Voeux 2015 president région Martinique
 
Salon de l'Export 2014 - Presentation COMORES - UCCIA
Salon de l'Export 2014 - Presentation COMORES - UCCIASalon de l'Export 2014 - Presentation COMORES - UCCIA
Salon de l'Export 2014 - Presentation COMORES - UCCIA
 
Refllexions sur les exploitations responsables equilibrees
Refllexions sur les exploitations responsables equilibreesRefllexions sur les exploitations responsables equilibrees
Refllexions sur les exploitations responsables equilibrees
 
La sûreté maritime et l’autonomisation des jeunes dans la chaîne de valeur de...
La sûreté maritime et l’autonomisation des jeunes dans la chaîne de valeur de...La sûreté maritime et l’autonomisation des jeunes dans la chaîne de valeur de...
La sûreté maritime et l’autonomisation des jeunes dans la chaîne de valeur de...
 

LA MARTINIQUE AU COEUR DE LA GRANDE CARAIBE

  • 1. LA MARTINIQUE AU CŒUR DE LA GRANDE CARAÏBE jean CRUSOL
  • 2. LA MARTINIQUE ET LA GRANDE CARAIBE  Pendant longtemps, la Martinique a tourné le dos à la Caraïbe. Elle regardait en direction de la France et l’Europe  Mais avec la mondialisation, les distances disparaissant, la Martinique ne peut maintenir une telle attitude qu’à ses risques et périls.  Risques de ne pas construire, avec nos voisins, les solidarités nécessaires pour faire face aux dangers communs: Cyclones, réchauffement climatique, sargasses, épidémies humaines, animales ou végétales, narcotrafic, délinquance internationale, migrations massives et incontrôlables…etc.  Risques de ne pas profiter des opportunités existantes, ou qui pourraient être créèes, pour mieux préserver et exploiter les ressources communes: transports par air, mer, tourisme, biodiversité, soleil, énergies et technologies nouvelles, ressources naturelles terrestres et marines, flux commerciaux, routes maritimes…etc.  Risques de subir les bouleversements imposés par les grands acteurs mondiaux (Grandes puissances, méga-nations, méga-blocs, multinationales…tous présents dans la zone), sans pouvoir se faire entendre, ni contribuer à configurer le monde à venir.
  • 3. LA GRANDE CARAIBE AUJOURD’HUI  Au XX e siècle, la Grande Caraïbe a défini ses contours et a commencé à s’organiser pour mieux se développer et peser dans l’échiquier mondial.  Depuis la création, en 1994, de l’Association des Etats de la Caraïbe (AEC), la Grande Caraïbe se définit comme « l’ensemble des pays et territoires dont le littoral est baigné par la Mer des Caraïbes ».  Quelques pays font exception. La mer Caraïbe ne touche pas : la Barbade, Le Salvador, les trois Guyanes et les Bahamas  La Grande Caraïbe c’est : 5 millions de Km2; 250 millions d’habitants  Cet espace se compose de :  Petites Antilles: îles Vierges, Antigua et B., St Kits et N, St Martin, Guadeloupe, Dominique, Martinique, Ste Lucie, St Vincent et G, Grenade, Barbade, Trinidad et T.  Grandes Antilles: Porto Rico, République Dominicaine, Haïti, Cuba, Jamaïque.  Amérique Centrale: Guatemala, Honduras, Belize, Le Salvador, Costa Rica, Nicaragua, Panama.  Grands Pays Continentaux: Venezuela, Colombie, Mexique
  • 4. CARTE DE LA GRANDE CARAIBE (les pays en vert)
  • 5. LES ORGANISATIONS INTERNATIONALES DE LA CARAIBE  Plusieurs organisations internationales regroupant les pays et territoires de la Grande Caraïbe ont vu le jour:  En 1948: la CEPALC (Commission Economique pour l’Amérique Latine et la Caraïbe). Créée par l’Organisation des Nations Unies, elle regroupe l’ensemble des pays et territoires de l’Amérique Latine et de la Caraïbe, et plusieurs pays occidentaux: 1,3 milliards d’habitants.  La CDCC (Comité de Développement et de Coopération de la Caraïbe), une sous-section de la CEPALC, regroupe les pays anglophones de cette organisation.  En 1961: MCCA (Marché Commun Centroaméricain), regroupe l’ensemble des pays d’Amérique Centrale: 35 millions d’habitants  En 1973: la CARICOM (la Communauté de la Caraïbe et le Marché commun de la Caraïbe). Elle regroupe tous les pays anglophones de la Caraïbe, ainsi que le Surinam et Haïti: 15 millions d’habitants.  En 1981: l’OECO (l’organisation des Etats de la Caraïbe Orientale). Sous- ensemble de la CARICOM, elle regroupe les pays et territoires des Petites Antilles: 0,6 millions d’habitants.  En 1994: l’AEC (l’Association des Etats de la Caraïbe). Elle regroupe les 34 Etats et Territoires de la Grande Caraïbe (exceptés Porto Rico et les îles Vierges US) : 250 millions d’hts
  • 6. CEPALC: 1,300 M hts A Organisations Internationales Caraïbes (population M d’hts) Martinique CARICOM Union Européenne 500 M OECO MCCA 35 M hts Cuba: 11 M hts Cepalc :1,3 MM AEC:250 M M 15 M 0,6 M 0,4 M France République Dominicaine:10 M hts
  • 7. COMMISSION ECONOMIQUE POUR L’AMERIQUE LATINE ET LA CARAIBE (CEPALC)  La Martinique est membres associé de la CEPALC depuis le 31/08/2012  C’est une organisation officielle de l’ONU  Elle tient une session plénière tous les 2 ans  Elle a d’importantes fonctions:  En matière de publications statistiques  Comme lieu de débat sur les orientations politiques et économiques dans la région  Lieu de rencontre pour l’élaboration de projets nationaux et transnationaux dans les différents domaines économiques, technologiques, environnementaux…  La Banque Interaméricaine et la Banque Mondiale peuvent financer les projets nationaux et transnationaux.
  • 8. Association des Etats de la Caraïbe (AEC )  La Martinique est membre associé de l’AEC depuis 30 avril 2014  AEC: organisation officielle de l’ONU elle regroupe: l’ensemble de l’archipel, l’Amérique centrale, et les trois grands pays continentaux: Mexique, Venezuela, Colombie.  Elle tient une Assemblée générale chaque année  Lieu d’expression, d’élaboration et d’organisation des politiques de coopération et de développement  Elle possède plusieurs comités spéciaux de travail:  1- Commerce et les relations extérieures  2- Transports maritime et aériens  3- Tourisme durable (Présidée actuellement par la Martinique)  4- Réduction des risques des catastrophes
  • 9. L’ORGANISATION DE LA CARAIBE ORIENTATLE (OECO)  La Martinique a signé l’accord d’adhésion en tant que Membre Associé le 4 février 2015, à l’Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale.  Il ne s’agit pas d’une adhésion à l’Union Economique, mis en place par l’OECO: monnaie commune, le Dollar EC, Banque Centrale commune à Basse-Terre (Saint Kits), tarif extérieur commun, libre circulation des personnes…  Mais la Martinique participe aux instances supérieures: sommet des chefs d’Etat de l’OECO, sur les questions qui la concerne.  Les 18/11 et 19/11/2015, elle a pris part au 62e Sommet à la Dominique.  Elle est représentée à l’Assemblée de l’OECO qui a été inaugurée en Août 2012 à Antigua  Les membres associés y sont représentés et s’expriment sur les questions qui les concernent. Les décisions sont prises par consensus.  La Banque Caribéenne de Développement sert en priorité les pays de l’OECO, mais peut intervenir chez les membres associés.
  • 10. CARTE DES PAYS DE l’OECO
  • 11. Population et superficie de l’OECO Population  Antigua et B: 90 800  Dominique: 73 700  Grenade: 111 700  Saint Kits et N: 53 300  Sainte Lucie: 173 700  Saint Vincent et G. : 101300  Anguilla: 16 300  Montserrat: 5020  ÎVB: 24000  Total: 649820  Martinique : 390 000  Superficie  441 km2  750 km2  344 km2  216 km2  616 km2  386 km2  91 km2  102 km2  153 km2  3099 km2  1080 km2
  • 12. LA COMMUNAUTE DE LA CARAIBE (CARICOM)  Le CARICOM se compose d’une Communauté et d’un Marché commun.  La Martinique a demandé son adhésion. Les négociations se poursuivent dans de bonnes conditions et devraient aboutir en début 2016.  Il ne s’agit pas d’entrer dans le Marché Commun mais dans la Communauté Economique.  La Communauté Caraïbe est un forum où sont abordés les grands problèmes de la région.  Il existe un certain nombre d’institutions et de comités techniques ouverts aux membres associés.  Les membres associés peuvent accéder aux prêts de la Banque Caribéenne de Développement (BCD).
  • 13. 62e Sommet des Chefs d’Etats de l’OECO  Les 18 et 19 novembre 2015, s’est tenu à la Dominique, le 62e sommet des chefs d’Etats de l’OECO.  Les domaines prioritaires de coopération présentés par la Martinique on été accueillis avec enthousiasme:  La santé: faire de la Martinique le centre d’excellence en matière de santé et médecine pour l’OECO  Mise en place du Cyclotron pour un service partagé : l’OECO permettra d’élargir le marché à plus d’un million d’habitants.  Le changement climatique: organisation d’un sommet Caraïbe à la Martinique, en présence du président Hollande, le 9 mai 2015, et création, à Paris, du Pavillon Caraïbe lors de la COP 21 du 30/11 au 13/12/2015  La formation des jeunes(Césairus). Le Président LETCHIMY a été choisi par l’OECO, comme parrain de ce programme!  Commerce et « économie bleue »
  • 14. Perspectives : intégration aux réseaux maritimes  Désenclavement maritime: la Martinique est isolée des nombreuses routes maritimes qui passent par le Canal de Panama et traversent la mer des Caraïbe.  7 M de conteneurs passent ainsi chaque année. Avec l’ouverture des nouvelles écluses (2016), ce sont plus de 10 M de conteneurs qui passeront annuellement dans le zone!  Pour s’intégrer à ce réseau, deux conditions sont nécessaires (mais pas suffisantes):  1-participer aux organisations internationales de la Caraïbe.  2-mettre en place un port de transbordement: allongement des quais et élargissement des espaces de travail et de stockage (déjà en cours)
  • 15. Réseaux maritimes Nouvelle Orleans Jamaïque Miami et Bahamas Europe VenezuelaColombie Méditerranée Afrique Honduras Martinique Port de Transbordement Porto Rico AmS ud Canal Panama AM NORD SIE AM SUD
  • 16. Perspective : intégration aux réseaux aériens  25 M de touristes de séjour et 10 M de touristes de croisière visite la Caraïbe insulaire chaque année.  Un 1/2 des touristes de séjour et les 2/3 des touristes de croisière, proviennent des USA. Un 1/4 des touristes de séjour proviennent d’Europe.  Ces marchés sont peu intégrés faute de transports régionaux.  La Martinique est bien placée pour le transport régional de passagers, tant aérien (A.Car; A.Antilles) que maritime (Exp. des îles).Elle peut jouer sa carte à conditions de:  1-participer aux organisations internationales  2-créer un hub aérien: extension aéroport (dejà en cours)  3-développer de la croisière basée et la plaisance (ces activités combinent transports aériens et maritimes)
  • 17. Perspectives: intégration aux réseaux aériens Miami San Juan Panama City Barbade Philipsbourg Amérique Nord Europe Rep.Dom.Cuba OECO FRANCE HUB Martinique