SlideShare une entreprise Scribd logo
L’ e-TRANSFORMATION
(TRANSFORMATION DIGITALE)
DU SECTEUR AUTOMOBILE
#eCarDMB
De l’industriel au sociétal
INTRODUCTION
L’EQUIPE
Sorana Nasta & Geoffroy Goldstein :
Chaîne de Valeur
Sébastien Garin :
Analyses Sectorielles
Ivan Subileau :
Prospective
Jean-Pascal Poissonnet :
Historique & Sociologie
Alexis Cost :
Marketing, Web et
Médias Sociaux
Quelques propos techniques
• #eCarDMB
• / interactivité
• Tweetez vos questions : Réponses à la fin de chaque prestation.
« S’il te plait, dessine moi
une voiture »
Au sens large :
Véhicule susceptible de conduire, porter ou transporter des
personnes ou des marchandises.
Automobile :
NOM : véhicule routier mû par un moteur à explosion, à
combustion interne, à vapeur, électrique, ou par turbine à gaz.
Exclut donc : char à banc et à bœuf, chaise à porteur, palanquin,
etc.
DÉFINITION & SCOPE
Un peu d’histoire et de sociologie
INDUSTRIALISATION
(1914-1945)
INVENTION
(1668-1914)
CONSOMMATION
(1946 À AUJOURD’HUI)
Analyses Sectorielles
PARC AUTOMOBILE MONDIAL
VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
PRODUCTION AUTOMOBILE MONDIALE
L’ACHAT AUTOMOBILE
SYNTHÈSE
Chaîne de valeur : entre
adaptation et réinvention
TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA
CHAÎNE DE VALEUR
LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
Marketing / Web / Social Media :
Les nouvelles façons de communiquer
MARKETING CENTRÉ SUR L’EXPÉRIENCE
MARKETING CENTRÉ SUR LE CLIENT
L’ÉVOLUTION DU MARKETING
NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT
MARKETING CENTRÉ SUR LA DONNÉE
LE MARKETING ET LES SOCIAL MEDIA
Prospective : l’automobile au coeur
de la transformation de la société
LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE
FUTUR EST DÉJÀ LÀ
CAPITALISME VS COMMUNO-
COLLABORATIF
3 EXPERTS NOUS DONNENT LES CLÉS DE LA
TRANSFORMATION
Histoire & Sociologie
INDUSTRIALISATION
(1914-1945)
INVENTION
(1668-1914)
CONSOMMATION
(1946 À AUJOURD’HUI)
INDUSTRIALISATION
(1914-1945)
INVENTION
(1668-1914)
CONSOMMATION
(1946 À AUJOURD’HUI)
XVIIe et XVIIIe s. - Les explorateurs
La Vapeur
L’Electricité
Le Pétrole
Naissance de l’industrie automobile
XIXe s. et les inventions connexes
La voiture avant 1914
Chaîne de valeur à la veille de la 1ère guerre mondiale
Histoire & sociologie
XVIIe et XVIIIe s. - Les explorateurs
Où l’empereur Kangxi s’amuse et Napoléon s’en fout.
1668: Le jouet de
Ferdinand Verbiest
1769,1771 puis 1800:
« L’utilitaire » de
Joseph Cugnot
INVENTION
(1668-1914)
Compétition des énergies motrices :
LA VAPEUR
1801 : Le London Steam Carriage (R.Trevithick RU)
1805 : L’Oruktor Amphibolos (O. Evans USA 1er Brevet
Automobile)
Les Locomotive Acts. Drapeau rouge : l’Angleterre met
la vapeur sur rails et en ville, pas sur les routes.
1870-1890 : La France prend le relais avec Bollée, De
Dion Bouton, Serpollet /Peugeot…
1906 : le record. USA - Stanley Rocket (205 km/h)
INVENTION
(1668-1914)
Compétition des énergies motrices :
L’ELECTRICITE
1828 : Chariot électrique d’Amos
Jedlik.
1859-1880 : Batteries rechargeables
(Gaston Planté, Alphonse Faure).
1881 : Tricycle de Trouvé.
1882-1897 : Fiacres électriques, puis
tramways: vers les transports urbains.
1899 : Records: La Jeantaud et la
Jamais Contente (100 km/h)
INVENTION
(1668-1914)
1860-1890 : combustion interne
1883-1889 : Premières automobiles
à moteur à combustion interne
1890 : Peugeot industrialisent Panhard
& Levassor Type A, Type 3, équipées
de moteur à 4 temps V2 Daimler.
INVENTION
(1668-1914)
Compétition des énergies motrices :
LE PETROLE
1901 Oldsmobile Curved Dash
1903-1906 Ford A.
1908 Ford T
LE PETROLE l’emporte sur les autres sources d’énergie
=
L’industrie automobile est née.
INVENTION
(1668-1914)
XIXe siècle Les inventions connexes :
les débuts de l’écosystème automobile
Vers 1820 : John Mac Adam – Le
revêtement routier moderne,
1888 : Dunlop – Le Pneumatique,
1891 : Les frères Michelin – Le
pneumatique gonflable et
démontable,
1898 : John Tokheim – La distribution
du carburant.
INVENTION
(1668-1914)
La voiture avant 1914 : quelques chiffres
Production mondiale en 1903 : 55800 unités (France 49%)
1908 : 100 000 unités
1910 : 200 000 unités
1915 : 1 000 000 unités
France : 30 constructeurs en 1900, 57 en 1910 et 155 en 1914.
Peugeot, Renault et Panhard ont des points de vente aux États-Unis.
USA : 50 constructeurs en 1898 et 291 en 1908.
France USA RU Allemagne Belgique Italie
30200 11200 9400 6900 2800 1300
INVENTION
(1668-1914)
Chaîne de valeur à la veille de la
1ère guerre mondiale
Ateliers
spécialisés,
relevant des
métiers d’arts.
Premières usines
par Panhard
Levassor (1891),
Renault (1898 puis
1908), Peugeot
(1891)
Emulation
bourgeoise,
Tourisme Presse
(réclame +
évènementiel),
Affichage
FABRICATION & ASSEMBLAGE
DÉVELOPPEMENT DU PRODUIT
R&D, Planification de production,
Définition du concept
MARKETING & VENTE
CYCLE DE VIE DU PRODUIT.
CONSTRUCTEURS
ÉQUIPEMENTIERS
FOURNISSEURS
CONCESSIONNAIRES
GARAGES
Essentiellement sur
les lieux de
fabrications. Premiers
bureaux et filiales de
commercialisation
locales et
internationales
1898
Premiers garages
dépositaires
d’huiles et
carburants.
Intégration chez
Renault
Inventeurs
indépendants,
première intégration
industrielle par
Panhard Levassor
(1891), Renault
(1898), Peugeot
(1891)
DISTRIBUTION ENTRETIEN
INVENTION
(1668-1914)
INDUSTRIALISATION
(1914-1945)
INVENTION
(1668-1914)
CONSOMMATION
(1946 À AUJOURD’HUI)
Tendances de fond
Changements de méthodes Ford / Taylor
1920-1929
Krach
La 2nde guerre mondiale
Chaîne de valeur à la veille de la 2ème guerre
Histoire & sociologie
Les tendances de fond :
ECONOMIQUES
Industries fragilisées, usines détruites, économies
affaiblies.
SOCIOLOGIQUES
Montée en puissance des classes moyennes.
Pour l’industrie automobile naissante :
• Affirmation des grands fabricants (Berliet,
Renault), disparition de nombreux petits.
• Production de petites voitures peu chères.
• Nouveau modèle industriel: symbiose du
Taylorisme et du Fordisme.
Renault : développement fondé sur le taylorisme et
l’intégration.
INDUSTRIALISATION
(1914-1945)
Changements de méthodes Ford / Taylor
Henry Ford et le « fordisme » = travail à la chaîne et
« Taylorisme »
Principes du Taylorisme:
• Analyse modes et techniques de production.
• Délimitation et séquençage des tâches.
• Fixation conditions de rémunération.
• Dimension verticale : stricte distinction entre
tâches de conception du travail et de formation et
celles d'exécution.
• Dimension horizontale : décomposition du
processus de production en une suite de tâches
simples confiées chacune à un ouvrier spécialisé.
INDUSTRIALISATION
(1914-1945)
Les années folles 1920-1929 :
Démocratisation de l’usage de l‘automobile
et, dans le même temps, affirmation d’un certain élitisme.
L’automobile devient le symbole d'une prospérité retrouvée après la Grande
Guerre.
INDUSTRIALISATION
(1914-1945)
Krach de 1929 :
1930 : USA 2,5 Mio voitures produites / 1932 : 1,5 Mio
Sortie de crise par l’innovation et la diversification, la proposition des constructeurs est :
Technique : traction « avant » (Citroën), carrosserie monocoque,
Esthétique : berlines, cabriolets, coupés (diversité des modèles),
Sociologique : confort de conduite et sécurité (nouvelles préoccupations des
consommateurs).
INDUSTRIALISATION
(1914-1945)
Chaîne de valeur à la veille de la 2nde
guerre mondiale (1939)
FABRICATION & ASSEMBLAGE
DÉVELOPPEMENT DU PRODUIT
R&D, Planification de production,
Définition du concept
MARKETING & VENTE
CYCLE DE VIE DU PRODUIT.
CONSTRUCTEURS
ÉQUIPEMENTIERS
FOURNISSEURS
CONCESSIONNAIRES
GARAGES
DISTRIBUTION ENTRETIEN
ASSURANCES
Usines regroupant les
chaînes de montage
sur le modèle du
Fordisme.
Jet Set et valeurs
bourgeoises
(économie,
confort, sécurité).
Filiales de
commercialisation
locales et
internationales et
développement des
concessions.
Constructeurs et
indépendants se
partagent le
marché.
Intégration aux
constructeurs.
Marginalisation des
indépendants.
INDUSTRIALISATION
(1914-1945)
La seconde guerre mondiale (1939-1945) :
l’automobile au garage.
Mais évolution technologique et progrès techniques :
transmissions automatiques, embrayages automatiques, suspensions
hydrauliques et boîtes de vitesses synchronisées.
INDUSTRIALISATION
(1914-1945)
INDUSTRIALISATION
(1914-1945)
INVENTION
(1668-1914)
CONSOMMATION
(1946 À AUJOURD’HUI)
Tendances de fond
Nouvelles approches
Démocratisation
Design / Innovations / Internationnalisation
Crise
Les constructeurs sur tous les fronts !
Chaine de valeur avant la transformation digitale
Histoire & sociologie
Les tendances de fond:
La voiture : emblème de la société de consommation.
La production : satisfaire un marché de plus en plus diversifié.
L’esthétique différencie et la sécurité devient une préoccupation majeure du
consommateur.
1973 : crise de l’énergie bon marché / prise de conscience des problèmes
environnementaux, adaptation des constructeurs aux temps de crises.
Adaptation des méthodes de production: travail à la chaîne augmenté du
contrôle des coûts et de la qualité / Nouvelles méthodes (Deming – Ohno).
Les 30 glorieuses sont placées sous le signe de la « diversification de masse ».
CONSOMMATION
(1946 À AUJOURD’HUI)
W. Deming : de nouvelles approches de
la production et du management
Mission de l’entreprise claire et communiquée : satisfaction des besoins et
des désirs des utilisateurs.
La Direction doit conduire le changement.
Intégration de la qualité des produits / services et amélioration continue.
Etablissement de relations long terme avec les fournisseurs.
Formation permanente pour le personnel.
Suppression des obstacles privant le personnel de son droit à la fierté du
travail.
CONSOMMATION
(1946 À AUJOURD’HUI)
Taichi Ohno et le « Toyotisme »
Les cinq zéro :
0
Délai
Stock
Papier
Défaut
Panne
CONSOMMATION
(1946 À AUJOURD’HUI)
Application pratique de la méthode Ohno : le toyotisme.
• le juste-à-temps
• l’autonomisation des machines
• le kaizen
• le kanban
• le cercle de qualité
CONSOMMATION = DEMOCRATISATION
Après 1929, l'automobile unique propriété des classes bourgeoises et moyennes,
entre dans l'ensemble des catégories de la société européenne.
Apparition des voitures européennes "populaires" :
1946 VW Coccinelle 1954 Citroën 4CV 1959 Austin Mini
CONSOMMATION
(1946 À AUJOURD’HUI)
La production automobile mondiale triple pendant les Trente Glorieuses
(1945-1975) et passe de 10 à 30 millions de véhicules annuels.
DESIGN, INNOVATIONS ET
INTERNATIONALISATION
Motorisation turbo : 1950 Rover.
Carrosserie en fibre de verre : 1953 Chevrolet Corvette.
France 1956 - Citroën DS : aérodynamisme, direction assistée hydrauliquement,
freins à disques, boite de vitesses automatique, suspension hydropneumatique
etc.
L’internationalisation :
1950 : nouveaux pays producteurs - Suède avec Volvo et Saab 1947.
Filialisation dans les pays du sud, Amérique Latine (Volkswagen Coccinelle
produite au Brésil à partir de 1956). General Motors en Australie (1948).
Production de série au Japon, organisée selon les modèles de Deming et Ohno.
CONSOMMATION
(1946 À AUJOURD’HUI)
CRISES ET PRISES DE CONSCIENCE
1956 : nationalisation du Canal de Suez et hausse brutale du prix des carburants : choc économique.
Retour au premier plan des performances de consommation : réponses des constructeurs par les
« Compact Cars » aux USA et confirmation du succès des petites voitures.
1973 puis 1979 : les 2 chocs pétroliers renforcent la course à l’économie de carburant.
1974 : développement des moteurs diesel moins consommateurs de carburant.
2000 : association du turbocompresseur + diesel.
La sécurité des voitures devient une préoccupation généralisée : le président américain Lyndon B.
Johnson fait remarquer en 1965 que 1,5 millions de personnes sont mortes sur les routes américaines
en 20 ans.
1971 : les Australiens sont les premiers à voter l'obligation du port de la ceinture de sécurité.
Premiers mouvements consuméristes. Les mentalités des clients changent durablement.
CONSOMMATION
(1946 À AUJOURD’HUI)
Les constructeurs automobiles sur tous les fronts : technologie, usages,
design…
1990-2000 : électronique généralisée / retour de l’électricité,
Pilotage des mécanismes (allumage, transmissions, suspensions, freinage etc.),
Sécurité : Airbag, ABS, systèmes d’aide à la conduite.
1997-2000 : Apparition des modèles hybrides électricité / essence (Toyota Prius).
Venturi Fetish, 1ere sportive électrique au monde.
Post crise 2007- 2008, nouvelles conceptions de la voiture :
low cost, autopartage, covoiturage, voiture propre, électrique, autonome).
Dans son design: mélange des genres, coupé 4 portes, SUV, Monospace.
CONSOMMATION
(1946 À AUJOURD’HUI)
Les premiers essais de connexion : le téléphone de voiture
(1986) Vidéo.
CONSOMMATION
(1946 À AUJOURD’HUI)
Les premiers essais de connexion : l’ordinateur de bord à écran tactile 1987 Buick (Video)
CONSOMMATION
(1946 À AUJOURD’HUI)
La chaîne de valeur avant la
transformation digitale
Délocalisations,
Constructeurs
deviennent de plus en
plus des assembleurs.
Economie,
confort, sécurité,
et segmentation
poussée +
niches.
Concessions
Garantie,
Recyclage,
Occasion,
Louage
Intégration aux
constructeurs,
équipementiers
FABRICATION & ASSEMBLAGE
DÉVELOPPEMENT DU PRODUIT
R&D, Planification de production,
Définition du concept
MARKETING & VENTE
CYCLE DE VIE DU PRODUIT.
CONSTRUCTEURS
ÉQUIPEMENTIERS
FOURNISSEURS
CONCESSIONNAIRES
GARAGES
1ER PROPRIÉTAIRE
SERVICES FINANCIERS / ASSURANCES
2ÈME PROPRIÉTAIRE
RÉSEAU OCCASION
CONSOMMATION
(1946 À AUJOURD’HUI)
En résumé…
L’automobile en un siècle :
• Est passée d’un produit l’artisanal à une commodité,
• A traversé guerres et crises,
• A su s’adapter aux différents airs du temps et préoccupations de ses
utilisateurs,
• A profondément influencé son environnement,
• Est à un tournant vital de son existence.
Sources
https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_l%27automobile
https://fr.wikipedia.org/wiki/Chronologie_de_l'automobile
http://histoires-de-sciences.over-blog.fr/2015/08/et-l-automobile-fut.html
http://pro.largus.fr/actualites/production-automobile-un-monde-en-expansion-
1684369.html -
http://www.mrugala.net/Histoire/Moderne/Automobiles/avant%201900/ -
http://www.mrugala.net/Histoire/Moderne/Automobiles/1900-1919/ -
Pierre Milza & Serge Berstein : Histoire du XXeme siècle T1 et T2
Frédéric Monneyron & Joël Thomas : L’automobile : un imaginaire contemporain
PARC AUTOMOBILE MONDIAL
VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
PRODUCTION AUTOMOBILE MONDIALE
L’ACHAT AUTOMOBILE
SYNTHÈSE
ANALYSES
SECTORIELLES
PARC AUTOMOBILE MONDIAL
VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
PRODUCTION AUTOMOBILE MONDIALE
L’ACHAT AUTOMOBILE
De 1928 à 2016
Zone géographique
Par pays
Main d'oeuvre
Production automobile mondiale : de 1928 à 2016
A l’échelle des continents, l’automobile est essentiellement produite là ou elle est consommée. Cette courbe de la production est donc
directement liée à celle des ventes (Véhicules neufs). Sources principales : WMVD, SMMT, JAMA, IRF, GERPISA,
OICA./ Freyssenet M., 2017
Chine
24,4 millions
Japon
7,9 millions
Allemagne
5,7 millions
Podium 2016
PRODUCTION AUTOMOBILE MONDIALE
Production mondiale par zone
géographique
De 2000 à 2020, la production mondiale d’automobiles particulières aura doublé.
La population mondiale n’ayant progressé « que » de 26% (6,1 à 7,7 milliards d’habitants).
Évolution de la production = développement classes moyennes des pays émergents = demande en forte croissance amenant à une capacité de production
tendue.
Pays matures = peu progressent et vivent la surproduction et la concurrence exacerbée.
EASTERN
EUROPE
2005 2016
1.8 3.8
RUSSIA, TURKEY &
OTHER EUROPE
2005 2016
2.7 2.2
WESTERN
EUROPE
2005 2016
14.6 13
Données en millions d’automobiles
CANADA
USA
MEXIQUE
2005 2016
6.5 6.7
CENTRAL &
SOUTH
AMERICA
2005 2016
2.2 2
ASIA/OCEANI
A/MIDDLE
EAST
2005 2016
19 44
AFRICA
2005 2016
0.4 0.7
MONDE
2005 2016
47 72
+3%
-10%
-11%
-19%
+75%
+132%
+111%
+53%
SourcesOICA
PRODUCTION AUTOMOBILE MONDIALE
Production automobile mondiale par pays
Sources : OICA
PRODUCTION AUTOMOBILE MONDIALE
Production automobile mondiale et main d’oeuvre
Fabriquer 70 millions de voitures = 8 millions de travailleurs en emplois directs (soit 5% des emplois mondiaux dans
l’industrie).
Sources : Wikipedia
PRODUCTION AUTOMOBILE MONDIALE
Sources :
Wikipedia
Production automobile mondiale :
l’industrie 4.0
Les perspectives ouvertes par l’industrie 4.0 font rêver tant l’irruption du numérique dans les usines annonce des futurs
enthousiasmants. Des problèmes insolubles paraissent trouver de nouvelles réponses, des objectifs irréconciliables
deviennent compatibles. Surtout, l’innovation en matière de business models s’annonce aussi foisonnante que peuvent l’être
ces nouvelles technologies.
Robotisation / Big Data vont effectivement améliorer la productivité, mais vont forcément avoir un impact sur l’emploi.
D'après certaines études (Roland Berger Institute, France Stratégie), entre 25% et 50 % des emplois de l’industrie automobile
ont une probabilité très forte d'être automatisés dans les 20 ans à venir (ex : régleur, cariste, vérificateur qualité usine,
outilleur, opérateur de machines assistées par ordinateur...).
Dans le même temps, d'autres qualifications vont se développer (ex : statisticien de maintenance prédictive, formateur de
cobots, cyber-testeurs (tests de produits par simulation, paramétreurs de systèmes de contrôles... ).
Ces nouveaux emplois ne suffiront cependant pas, au moins dans un premier temps, à compenser les destructions que
continuera de connaître l’industrie automobile, notamment sur les marché matures.
Pas seulement à cause du progrès technique, mais parce que la demande de biens sur les marchés matures ne croîtra pas
assez vite pour absorber les gains de productivité.
Il importe donc de ne pas faire naître de vains espoirs, ni, à l’inverse, de susciter d’inutiles peurs. Pour reprendre la formule de
J.Immelt, Président de Général Electric, "l’enjeu n’est pas de créer des emplois en soi, mais d’être suffisamment innovant
et compétitif pour lancer de nouveaux produits et services afin de répondre aux besoins des clients. C’est cela qui aboutira
à créer des emplois ».
PRODUCTION AUTOMOBILE MONDIALE
PARC AUTOMOBILE MONDIAL
VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
PRODUCTION AUTOMOBILE MONDIALE
L’ACHAT AUTOMOBILE
De 1928 à 2016
Zone géographique
Par pays
Par groupe
Par marque
Par segment
Par modèle
Les évolutions technologiques
Les voitures électriques
la mobilité de demain
Sources principales : WMVD, SMMT, JAMA, IRF, GERPISA, CCFA./ Freyssenet M., 2017
Ventes mondiales d’automobiles : de 1928 à 2016
(véhicules neufs)
Chine
24,4 millions
USA
6,9 millions Japon
4,1 millions
Podium 2016
L’histoire des ventes mondiales d’automobiles particulières se divise en deux parties nettement distinctes :
Avant 1950 : période où le marché ne concerne que quelques pays constructeurs et ne dépasse pas les 5 millions de véhicules /an.
Après 1950 : où le marché augmente + rapidement, notamment en Chine avec une forte accélération depuis 2000.
VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
Ventes mondiales d’automobiles
par zone géographiques
(véhicules neufs)
EASTERN
EUROPE
2005 2016
1 1.2
RUSSIA, TURKEY &
OTHER EUROPE
2005 2016
2.3 2.1
WESTERN
EUROPE
2005 2016
14.5 14
Données en millions d’automobiles
CANADA
USA
MEXIQUE
2005 2016
9.2 8.6
CENTRAL &
SOUTH
AMERICA
2005 2016
2.4 3.1
ASIA/OCEANI
A/MIDDLE
EAST
2005 2016
15 39
AFRICA
2005 2016
0.8 1
-7%
+31%
-4%
-7%
+25%
+161%
+13%
MONDE
2005 2016
45 69
+53%
Sources : OICA / Eulerhermes
2016 : Europe, Chine et US => croissance forte du nombre d’immatriculations
Inde tarde à décoller, Japon patine, Russie et Brésil continuent leur chute.
Les politiques publiques (incitations fiscales, politique monétaires, risques politiques) dicteront les dynamiques de nombreux marchés.
VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
Ventes mondiales d’automobiles par pays (véhicules neufs)
Sources :OICA
VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
Ventes mondiales d’automobiles par groupe
(véhicules neufs)
Sources: JATO
Top 15 des volumes 2016 : malgré le
scandale des moteurs diesel, le
groupe VW dépasse son concurrent
japonais Toyota, qui occupait la 1ére
place depuis 2008 …
Top 10 du chiffre d’affaires 2015 :
VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
Ventes mondiales d’automobiles
par marque (Top 30 – véhicules neufs)
Sources :
JATO
Toyota reste n°1 des ventes
mondiales.
VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
Ventes mondiales d’automobiles par segment (véhicules neufs)
Sources : JATO
La mode est aux SUV. Et c’est une tendance mondiale.
VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
Ventes mondiales d’automobiles par modèle (véhicules neufs)
Sources: L’Argus
VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
La voiture électrique :
• Entre 2,5 et 3% des ventes de voitures particulières en 2025
• Parc mondial de 9 à 20 millions de voitures électriques d'ici 2020 et de 40 à 70 millions d’ici
2025.
La voiture connectée :
• Marché estimé à plus de 350 milliards d’euros en 2020
• 100% des automobiles commercialisées en 2025 seront connectées
La voiture autonome :
• Marché estimé à plus de 500 milliards d’euros en 2035
• 75% du parc automobile sera autonome en 2035
Ventes mondiales d’automobiles : les évolutions technologiques
Sources : AIE
L’évolution technologique de l’automobile ne s’arrête pas à l’électrification de sa motorisation.
Ce secteur vit une mutation technologique sans précédent, notamment avec :
VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
Ventes mondiales 2016 = 750 000 unités, soit +40% vs 2015 (1% des ventes).
Parc mondial 2016 : 2 millions de véhicules, soit +60% vs 2015 (0,2% du parc automobile mondial).
Ventes mondiales d’automobiles :
les voitures électriques (BEV) et hybrides rechargeables (PHEV)
Chine
336.000 ventes
Europe W
215.000 ventes
USA
160.000 ventes
Podium 2016
Sources : AIE
VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
Les ambitions des principaux constructeurs de voitures électriques :
Ventes mondiales d’automobiles :
les voitures électriques (BEV) hybrides rechargeables (PHEV)
Sources : AIE
VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
Sources : AIE
Ventes mondiales d’automobiles :
la mobilité de demain
Véhicules
électriques
Toyota / Mercedes =
Tesla
Toyota = Mazda
Tesla = Panasonic
Location entre
particuliers
Toyota / SAIC =
Getaround
PSA = Koolicar
Voiture autonome
Volvo / Renault-Nissan = C
Toyota = Université : Michigan / Standford / MIT
BMW = Intel / Mobileye / Baidu
General Motors = Cruise Automation
PSA = nuTonomy
Tata / Ford / Daimler = Uber
Ford = Lyft
Volvo = AutoLive
Faurecia = Parrot / ZF
Audi / Bosch = Nvidia
La technologie permettra à n’en pas douter de faire évoluer la
consommation de la mobilité. Les grands constructeurs ont
compris qu'ils n'ont plus les moyens d'innover en comptant sur
leurs propres forces. Ils savent que leur avenir passe par les
sociétés hi-tech et start’ups d’aujourd’hui pour :
- Mieux répondre aux nouveaux besoins de mobilité,
- Challenger leurs concurrents historiques,
- Résister face à l’arrivée des poids lourds de la nouvelle
économie Google et Apple qui investissent énormément et seul
dans la voiture autonome.
- … Pour survivre … et probablement redistribuer les cartes du
marché automobile mondial.
Cartographie
intelligente
Nissan = Toyota
BMW / Audi / Mercedes
= Here / Nokia
Voiture connectée
Volkswagen = LG
Toyota = Microsoft
SAIC = Alibaba
PSA = Orange / Ericson / IBM
Bridgestone = Xee (Midas/Norauto)
Valeo = Gemalto
Audi / BMW / Daimler = Huawei / Intel /Nokia / Qualcomm
Voiture hydrogène
Toyota = BMW
VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
Sources : AIE
Ventes mondiales
d’automobiles :
l’alternative location
Location longue durée (LLD) ou location avec option d’achat (LOA) :
Avantages acheteurs (dont 40% ont moins de 25 ans) :
Pas d’épargne ou capital à débloquer
Budget fixe
De nombreux services associés (entretien, assurance, assistance,…)
Changer régulièrement pour une voiture neuve
Pas de revente à gérer …
Avantages constructeurs :
Moins de négociation du prix facial du véhicule
Client fidélisé => reviendra dans le réseau pour l’entretien ou pour des services annexes
Renouvellement = 2x plus rapide = fait tourner les usines.
LLD et LOA : 8% des véhicules vendus en 2010, 30% en 2017
L’usage
notion de propriété
MAIS
notion de services de mobilité avec paiement par abonnement.
VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
PARC AUTOMOBILE MONDIAL
VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
PRODUCTION AUTOMOBILE MONDIALE
L’ACHAT AUTOMOBILE
Zones géographiques
Par pays
Taux d’équipement
Parc automobile mondial
par zone géographique
Les zones matures plafonnent.
Les autre zones décollent, Chine et Inde en tête.
EASTERN
EUROPE
2005 2014
32 44
RUSSIA, TURKEY &
OTHER EUROPE
2005 2014
42 68
WESTERN
EUROPE
2005 2014
203 215
Données en millions d’automobiles
CANADA
USA
MEXIQUE
2005 2014
165 168
CENTRAL &
SOUTH
AMERICA
2005 2014
37 63
ASIA/OCEANI
A/MIDDLE
EAST
2005 2014
157 318
AFRICA
2005 2014
18 29
+2%
+73%
+6%
+63%
+65%
+102%
+39%
MONDE
2005 2014
654 907
+39%
Sources : OICA
PARC AUTOMOBILE MONDIAL
Parc automobile mondial par pays
Sources : OICA
Données en millions d’automobiles
PARC AUTOMOBILE MONDIAL
Parc automobile mondial : taux d’équipement par
pays (pour 1000 habitants)
Avec une population de 1,37 milliards d’habitants en Chine et 209 millions au Brésil, le potentiel d’équipement dans les pays
émergents est colossal.
Sources :
Observatoire Cetelem
PARC AUTOMOBILE MONDIAL
PARC AUTOMOBILE MONDIAL
VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
PRODUCTION AUTOMOBILE MONDIALE
L’ACHAT AUTOMOBILE
Taux d'effort pour l’acquisition
L’achat automobile : évolution du coût d’une voiture
Typologie de l'acheteur
Le rôle d'internet
L’achat automobile : taux d’effort à produire
pour acquérir une voiture
Acheter une voiture neuve : un effort financier considérable dans les pays émergents.
Note de lecture : le taux d’effort pour l’achat d’une Golf représente le nombre d’années de revenu nécessaires à un habitant moyen
pour acquérir ce véhicule ou un équivalent (ient donc compte à la fois du niveau de prix auquel est vendu le véhicule par le
constructeur dans chaque pays ainsi que du niveau de revenu d’un habitant moyen) Sources : Observatoire Cetelem
L’ACHAT AUTOMOBILE
L’achat automobile :
évolution du coût d’une
voiture (focus France)
Sources :
Les Echos
Evolutions réglementaires liées à la sécurité :
ABS,
Airbags,
ESP,
…
Evolutions réglementaires liées à l’environnement :
Recyclage,
Durcissement des normes CO2,
…
Evolutions technologiques :
Aides à la conduite,
Ecrans tactiles,
Téléphonie,
…
Les particuliers français paient en moyenne 24 300 € pour l'achat d'une voiture
neuve.
4 000 € de plus qu'il y a 10 ans.
10 000 € de plus qu’en 1996.
L’ACHAT AUTOMOBILE
L’achat automobile : typologie de l’acheteur de voiture
neuve
Âge moyen acheteur voiture neuve =>
De plus en plus élevé dans les pays matures.
Situation opposée dans les pays émergents : où l’engouement des jeunes urbains pour l’automobile, qu’ils
considèrent comme un symbole d’indépendance et de liberté, favorise un âge moyen bas.
Age moyen de
l’acheteur :
Féminisation de
l’acheteur :
Plus le taux d’activité des femmes est élevé (pays matures), plus l’acheteur d’une voiture est une femme.
A opposé aux pays émergents où leur taux d’activité professionnelle est plus faible et où donc moins de femme
achètent une voiture.
Prix
Consommation
carburant
Sécurité
Tenue de route
Podium 2016 monde
Critères d’achat
Sources : Observatoire Cetelem
L’ACHAT AUTOMOBILE
Synthèse
Marché mondial => en situation de croissance
(avec disparités importantes entre zones
matures et émergentes) :
+3,5%/an pour atteindre 85 millions de voitures
particulières vendues par an d’ici 2020.
Un produit automobile en mutation
technologique sans précédent :
- Voiture électrique,
- Voiture connectée,
- Voiture autonome,
- Big data,
- … avec de nouveaux entrants sur le
marché.
➔ L’automobile s’apprête à
tourner une page de sa belle
et riche histoire pour se
lancer dans une nouvelle
aventure tout aussi
passionnante et
enrichissante
Un client qui attend des services de mobilité
et pour consommer l’automobile autrement.
Sources
GERPISA
OICA (Organisation Internationale des Constructeurs d’Automobiles)
Michel Freyssenet (chercheur au CNRS)
Wikipedia
Eulerhermes
JATO
L'Argus
Challenge.fr
AIE (Agence Internationale de l’Energy)
Observatoire Cetelem
Google Thinkwith
https://mydigitalweek.com
http://jeanpierrecorniou.typepad.com
La Tribune
AT Kearney Consulting
Ptolemus Consulting
http://www.voitureelectrique.net
L’Usine Digitale
Auto Plus
Les Echos
LA CHAÎNE DE
VALEUR : ENTRE
ADAPTATION ET
REINVENTION
TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA
CHAÎNE DE VALEUR
LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA
CHAÎNE DE VALEUR
LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
Une Intégration Verticale, très hiérarchisée
Du Constructeur à l’Assembleur
La revanche de la Valeur
"Les gens peuvent
choisir n'importe quelle
couleur pour leur
voiture, du moment que
c'est noir."
Henry Ford
● Intégration Verticale
● Début de l’automatisation de la production
● Domination totale du constructeur sur la
chaîne de valeur
● Début de Mise en compétition des
équipementiers
LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
● Début de Transfert de la R&D aux
équipementiers
● Concentration sur l’assemblage
● Focus sur la rentabilité de production après le
2e choc pétrolier
● Automatisation des usines
● Application du Toyotisme (Just in Time) dans
les Usines Européenne et US
LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
● Nombre de plus en plus réduits de
constructeurs
● Maîtrise des coûts
● Différenciation Marketing
● Disparition ou Fusion d’équipementiers
LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
Trois mutations de l’industrie automobile :
● change ses motorisations pour des énergies
propres
● bouleverse l'usage de ses produits en
accélérant la mutation vers l’automatisation et
la voiture connectée
● rénove complètement ses modes de
distribution, pour s’adapter à la mondialisation
et aux changements dans les modes d’usage
des voitures
LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
• La première fois depuis la révolution industrielle qu’un
secteur économique se rénove de fond en comble sans
la directive et le soutien d’un plan stratégique élaboré par
l’État.
Et ça marche !
• Depuis 10 ans, ce sont les industries traditionnelles qui
sont bouleversées, étouffées par l’archaïsme de leurs
produits et de leurs organisations : cas de l’industrie auto
• La plupart des constructeurs ont tiré les leçons de la
crise.
Contexte économique
LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
FABRICATION & ASSEMBLAGE
DÉVELOPPEMENT DU PRODUIT
R&D, Planification de production,
Définition du concept
MARKETING & VENTE
CYCLE DE VIE DU PRODUIT.
CONSTRUCTEURS
ÉQUIPEMENTIERS
FOURNISSEURS
CONCESSIONNAIRES
GARAGES
1ER PROPRIÉTAIRE
SERVICES FINANCIERS / ASSURANCES
2ÈME PROPRIÉTAIRE
RÉSEAU OCCASION
Chaîne de valeur
LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
● Modèle d’entreprise intégrée verticalement, et contrôlant la chaîne de valeur du début à la
fin, à celui d’intégrateurs de composants manufacturés par d’autres entreprises organisées
de façon hiérarchiques, composants ensuite assemblés dans des « plateformes » (les
voitures)
● Relocalisation géographique des équipementiers de rang 1 à proximité des chaînes de
productions, voir intégration de leur chaine de production à la chaine d’assemblage globale.
● Innovation de processus et peu d’innovation produit
● Chaîne de montages ultra robotisées, intégration des équipementiers sur les sites de
production pour des économies d’échelle, mais en définitive la voiture évolue peu
GG
Du Constructeur à l’Assembleur
LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
● On estime la valeur du logiciel embarqué = 40% de valeur ajoutée (en 2015).
● Équipementiers produisaient 78% de la valeur d'un véhicule en 2010 (contre 56% en 1985)
● Équipementiers français investissent 1,5 fois plus en moyenne en R&D que les constructeurs.
● VALEO présent au CES depuis 4 ans
La revanche de la Valeur
LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
Le secteur automobile à
la pointe de l’innovation
et des dépôts de brevets
en 2016
LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
● Pourtant les constructeurs investissent énormément : près de 100 milliards de dollars /an !
(~1200$ / voiture)
● La majorité de cet investissement se fait pour adapter les véhicules aux différentes normes
gouvernementales, ou pour améliorer les processus de productions
● Difficile de rattraper le retard : l’innovation produit a été trop longtemps reléguée aux
équipementiers (en partie ou totalement) et d’autres acteurs viennent bousculer le marché...
Entre le marteau et l’enclume
LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
Un secteur à la pointe de la technologie
et de l’innovation
« L'innovation consiste à offrir des
services inédits et indispensables au
conducteur et à ses passagers »
Brigitte Courtehoux, Directrice
Services connectés et mobilité PSA
«Les technologies d’intelligence artificielle
sont incontournables dans le
développement des véhicules
autonomes ». Toyota l’a bien compris et a
investi 1 milliard de dollars dans un nouvel
institut de recherche dédié à ce domaine.
La marque automobile compte également
s’appuyer sur l’AI pour réinventer la
mobilité… jusque dans nos maisons.
Audi accélère également avec la technologie pour
les voitures autonomes. Une filiale nouvellement
créée, Autonomous Intelligent Driving GmbH à
Munich, travaille sur un système pour les
véhicules autonomes dans les villes. La société
est ouverte à la coopération avec d’autres
partenaires solides dans les secteurs automobile
et informatique.
Le robot collaboratif, la réalité virtuelle, l'impression 3D... Autant
d'innovations que BMW veut intégrer à ses usines. L'industrie 4.0 doit être
un important levier d'amélioration des marges financières.
LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
Des acteurs du secteur auto
conscients du changement
… mais un peu tard
Considérez vous qu’une
disruption majeure va arriver
dans le secteur automobile ?
LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
Véhicules autonomes
Tendances
2,7 milliards de $ en R&D
« Rapport Conduite autonome : entre science fiction et réalité »
Cabinet Oliver Wyman
2030 concept : « Transport as a Service (TaaS) » = « disparition d’environ 200
millions VP aux US / aux 250 millions voitures sur les routes ». Selon RethinkX.
Filière s’organise : Ford, PSA, ou Toyota et leurs fournisseurs comme Continental,
Faurecia, Valeo multiplient les annonces.
Géants de la Tech : comme Apple, Google ou encore Uber : mutation comme une
opportunité unique pour plus de valeur et de croissance.
Startups : comme Bestmile ou Xee se positionnent sur des besoins nouveaux.
LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
La 3ème révolution industrielle
« La seule façon de comprendre une nouvelle culture et de nouveaux comportements
est de devenir natif. Devenir natif est un processus d’observation, d’apprentissage et
d’approfondissement, pratiqué tel un anthropologiste, impliqué directement sur le
terrain et en participant étroitement avec ses hôtes à leurs cultures. »
Brian Solis
Analyste digital
« Il n’y a jamais eu une telle période de promesses et de menaces, […]. Nous devons
développer une lecture claire et globale quant à l’impact des technologies sur nos vies
et comment elles reconditionnent notre environnement économique, social, culturel et
humain. »
Klaus Schwab
Fondateur et CEO du World Economic Forum
LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA
CHAÎNE DE VALEUR
LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
Here come a new challenger !
Des nouvelles filières en apparition dans la chaine de valeur
LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
- Vente directe sur internet, pas de
concessionnaires
- Compagnie hybride : vendant du logiciel
et du Big data, spécialiste des batteries et
devenant constructeur
- Expérience du Big data sur l’ensemble
de ses véhicules (défauts qui remontent
en direct, véhicule volé etc.)
- Énorme valeur ajoutée, grâce au
services embarqués, véhicule autonome
LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
- 900.000 m²
- 5 milliards USD
- Économie d’échelle : - 30 % sur le coût
des batteries
- En partenariat avec Panasonic
- Produira d’ici 2018 autant de batteries
que toutes les usines du monde réunies
- Fonctionnant entièrement grâce aux
énergies renouvelables.
TESLA
GIGAFACTORY
LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
- Projet de véhicule autonome
transformé pour devenir un
logiciel embarqué de conduite
autonome.
- Destinés aux constructeurs
désirant profiter de l’expérience
Google en matière de Véhicule
Autonomes
- Propose Service de GPS,
musique, commandes vocales
- Partenariat avec grands
constructeurs Peugeot, citroen,
audi, WV, Chevrolet, Honda,
Hyundai ….
- Pourrait devenir un levier de
force face aux constructeurs
LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
PROJET
TITAN- Projet qui nourrit beaucoup de rumeurs
- Annoncé en stade final par certains abandonné par
d’autres
- 12% des américains = prêts à acheter une voiture
Apple (2015)
- Avril 2016, Bmw et Daimler claquent la porte à un
éventuel partenariat ne s’accordant pas sur la
propriété des Datas
Apple est un concurrent bien plus
redoutable que Google sur le marché du
véhicule connecté et autonome
ELON MUSK - Juin 2016
”
- Apple chercherait à acquérir 7 hectares de terrain
près de San Francisco
- Apple aurait repoussé à 2021 le lancement de sa
voiture électrique
- A l’instar de Google, Apple penserait à ré-orienter
son projet, pour vendre un logiciel embarqué aux
constructeurs classiques
Service de GPS, musique, commandes vocales avec SIRI
”
LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
UNE NOUVELLE FAÇON DE
CONSOMMER LA VOITURE
LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
1
1ère Génération
2
2nd Génération
3
3ème Génération
▪ Port USB
▪ Interface multimédia
▪ Wifi
▪ Partenariats
▪ Services basés sur
l'emplacement
▪ Interface intelligente
▪ Accès aux réseaux sociaux
par commande vocale
▪ Trafic et météo en temps
réel
▪ Divertissement à la carte
▪ Intégration d'applications
mobiles
Innovations futures des
voitures connectées
▪ Full access à internet
▪ Divertissement à la carte
▪ Systèmes avancés
d'assistance au conducteur
▪ Réalitéaugmentée
AUJOURD’HUI…
DEMAIN…▪ Sécurité
▪ Navigation par commande
vocale
▪ Déverrouillage à distance
▪ Conciergerie
▪ Diagnostic du véhicule
▪ Récupération véhicule volé
▪ Bluetooth
Passer du « produit » au
« service»
4
LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
Tesla, Précurseur
Logique de «showrooming», dans des espaces qu’elle gère en propre avec une
quantité réduite de modèles exposés (2 à Brooklyn).
«Tesla a fait le choix de ”squeezer” la distribution traditionnelle et ses cascades de
marges»
Christophe Chaptal de Chanteloup.
PSA, le phygital :
Reconquête de l'espace urbain « PSA Experience Store »
« Par cette approche phygitale, PSA Retail entend bien s'emparer de nouveaux
espaces de ventes dans des milieux extrêmement urbains »
Arnaud Belloni
Audi inaugurait en juin 2016 à Paris son premier « Audi City » en France avec ses
espaces VR et ses écrans géants.
« 35 % des clients dans le monde sont déjà prêts à acheter en ligne.
20 % aux États-Unis ; 25-30 % en Europe ; plus de 30 % au Brésil et 55-60 %
en Inde et en Chine »
Hadi Zablit, consultant au BCG.
LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
SERVICES DE PARTAGE
Service de covoiturage
Voitures : garées 95 % du temps
Start Up = louer sa voiture à d’autres particuliers
Gèrent transactions / Assurent la voiture le temps de
l’utilisation par le locataire
Service de partage de véhicules entre particuliers :
Capte 90 % du marché
42 % des – de 35 ans ont déjà eu
recours au covoiturage
Internationalisation => diversification.
Blablacar, champion du covoiturage longue distance :
lance la location de voitures avec LLD.
Disponible pour les ambassadeurs français, vise à
alléger facture liée à : Achat / Entretien.
Objectif : accélérer la transformation du véhicule en
tant que service.
http://www.usine-digitale.fr/article/la-voiture-as-a-service-selon-blablacar.N523884
LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
Comment l’industrie automobile peut s’inspirer
de l’économie circulaire ?
Valeur des véhicules
inutilisés dans le
monde estimée à
7 Trillions $
Grâce à l’auto-partage
le taux d’utilisation
grimpe de
3 à 5 fois
LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
Mais l’auto-partage n’est que la pointe de l’iceberg
400$ - 600$
milliards
en 2030
Revenus potentiels
pour les constructeurs
qui adopteraient
un BM basé sur
l’économie circulaire
L’équation de
l’économie circulaire
Conception du
véhicule
Fabrication et
distribution
« Product as a
Service »
Extension de la durée
de vie des produits
Réduction potentielle
des coûts -14%
LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
Adopter le recyclage en circuit fermé
Systèmes de recyclage autosuffisants
Matériaux recyclables conservant leurs caractéristiques pendant
le processus de recyclage :
⇒ Réduction de la consommation d’énergie jusqu’à -75%
(selon le Forum Economique Mondial).
⇒ Réduction des coûts de production.
⇒ Suivre la trace des véhicules après la vente initiale.
Louer les produits au lieu de les vendre
Coté consommateurs :
• Une + grande tranquillité d’esprit
• Un confort + important.
Coté constructeurs :
• Marges + importantes
• Potentiel différenciation + grand
• Fidélité accrue
• CA fondé sur service + stable et + prévisible
Allonger la durée d’utilisation des produits
Stratégie basée sur :
• Fabrication composants recyclables, réutilisables et
reconditionnables
• Intégration concepts : design produit et la production initiale
pour réduire les coûts de reconditionnement.
Avantages
LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
LES
PROCESSEURS
Fourni déjà Tesla depuis 2016 avec son DRIVE PX 2
Travaille aussi avec Baidu
Cherche a accélérer le deep Learning des IA
Associé (mars 2017) pour développer ‘Xavier’
le tout 1er processeur monopuce au monde
conçu pour atteindre la conduite autonome de niveau 4
Fourni Tesla en processeur pour les véhicules autonome
Spécialisé dans la conception de senseurs et de processeurs
exclusivement dédiés au traitement d’image
Racheté par pour 15 milliard USD (mars 2017)
LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
CYBER-SECURITE
Cyber sécurité des véhicules autonomes actuellement sous
estimée :
2015 : un test, 2 hackeurs prennent le contrôle d’une Chrysler
(pouvant neutraliser les freins, prenant le contrôle du volant, de la
radio etc.)
Attaques informatiques contre des objets connectés
x4,5 entre 2015 et 2016
Collectif "I Am The Cavalry"
Réunit : chercheurs préoccupés par le manque de sécurité des
réseaux automobiles internes
Nous ne
pouvons pas y
arriver seuls.
Ogi Redzic
Chargé de voiture connectée Renault-Nissan
LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
ASSURANCES
Voiture intelligente et connectée, associée aux technologies de
big data = rupture dans la modélisation du risque.
De plus en plus d'acteurs s’orientent
=> Pay How You Drive (PHYD ou style de conduite),
« Allianz Conduite Connectée » d'Allianz
Voiture autonome = Réduire drastiquement le nb d’accidents
(-90 % de sinistralité prévue)
va chambouler cet éco-systeme
LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
semble avoir pris position :
« Si vous savez que vous pouvez sauver au moins une personne, sauvez au moins celle-là.
Sauvez celle qui est dans la voiture [...] Si ce dont vous êtes sûr c'est qu'un mort peut être évité,
alors c'est votre première priorité ».
Christoph von Hugo
Responsable du système d'assistance à la conduite et de la sécurité
Législation
Quid de la
sécurité ?
Étude MIT : 3 groupes peuvent être en mesure de décider comment gérer les dilemmes éthiques
des voitures autonomes :
« Les consommateurs qui les achètent, les fabricants qui les programment et le gouvernement
qui peut réguler le type d'algorithmes que les fabricants peuvent proposer et que les
consommateurs peuvent choisir »
Avec des dates d'arrivée se situant entre 2018 et 2020, l'arrivée sur nos routes des premiers
modèles sera sans doute retardée par certaines lois
est le 1er constructeur qui engage sa responsabilité sur la voiture autonome
LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
Services / voiture connectées
Nouveaux Constructeurs
Nouveaux
« équipementiers »
Nouvelle Utilisation des véhicules
Achats – Location - Mobilité
Chaîne de
valeur
LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA
CHAÎNE DE VALEUR
Des attentes consommateurs qui changent
La bataille de la DATA
Coopération, Subordination, ou Contre-attaque des Constructeurs ?
LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
A quoi
ressembleront les
clients des voitures
de la génération de
demain et quelles
seront leurs
attentes ?
« That kid – the one
in the back of the SUV
with the iPad – is the
automotive industry’s
worst enemy. »
Bloomberg
TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA
CHAÎNE DE VALEUR
Des attentes consommateurs
qui changent
Les urbains s’éloignent de plus en plus de l’idée de posséder une voiture, et désirent seulement un accès à une
voiture.
C’est la « servicisation » de l’économie. (économie de fonctionnalité)
Coûte cher à l’achat et à l’entretien
Accès aux gdes villes de plus en plus difficile
Très souvent au parking
Pas écologique
Voiture perçue comme un moyen de transport parmi
d’autres, plutôt que
quelque chose qui nous définit et forme notre
identité sociale et culturelle
Nouvelle formes mobilité
TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA
CHAÎNE DE VALEUR
La propriété du véhicule, une idée
en voie de disparition
TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA
CHAÎNE DE VALEUR
Nouvelles formes de mobilité
=
Mort de la voiture individuelle dans les grandes villes ?
• Depuis 2005, « taux d'équipement pour 1.000 habitants a
plongé de 9 % à Paris, de 8 % à Londres ou de 16 % à
Munich », estime le cabinet Euromonitor
• 2016 : ventes voitures neuves 50K à Paris vs. 65K en 2005.
« Pour avoir des villes plus agréables et améliorer la qualité de l'air, il
faut partager davantage les véhicules et les rendre le plus propres
possible », Joseph Beretta, président - Association nationale pour le
développement de la mobilité électrique.
70 % de citadins d'ici à 2050
TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA
CHAÎNE DE VALEUR
« MOIA développera et commercialisera ses propres services de mobilité soit de manière autonome,
soit en partenariat avec les villes et les systèmes de transport existants »
Ole Harms, nouveau patron de cette filiale Volkswagen.
L’enjeu Smart City pour les
constructeurs
Juillet 2016 : Renault Mobility, Service d’autopartage, destiné au grand public et entreprises.
Fin 2017 : Citroën partenariat avec Ucar «Rent and Smile», location voitures de courte à moyenne
durée directement en concession.
Free2Move : Service « Carsharing » compléte l’offre Citroën, et l’étend à l’ensemble du groupe.
TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA
CHAÎNE DE VALEUR
85 % des dirigeants estiment que l’écosystème digital
autour de la voiture pourra à terme,
générer des revenus supérieurs à la vente du véhicule
Voiture = Plateforme logicielle sur roues
produisant et consommant en masse de la data.
Cette entrée du logiciel dans la voiture = Nouvel écosystème d’entreprises
au sein de la filière automobile, et une nouvelle chaîne de valeur
LA
BATAILLE
DE LA
DATA
TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA
CHAÎNE DE VALEUR
Qui pourra utiliser et monétiser la
data obtenue ?
Qui devrait être
propriétaire
de la Data
selon vous ?
TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA
CHAÎNE DE VALEUR
Coopération, Subordination, ou
Contre-attaque des Constructeurs ?
D’ici 2020 : digitalisation partielle de la chaîne de valeur => améliorer de 36 % la rentabilité
d’un équipementier.
Pour 20 % des dirigeants, la plupart issus des marchés émergents, il est même probable que
les grands constructeurs d’aujourd’hui deviendront les sous-traitants de géants comme
Google ou Apple d’ici à 2025
Seuls 33 % des dirigeants interrogés pensent que les constructeurs sauront conserver la
relation client. (contre 75 % en 2015)
Les géants de l'informatique comme Apple et
Google ont une forte expérience dans
l'infotainment et il sera très compliqué de les
rattraper là-dessus
Xavier Benoit
Responsable de la communication d'Audi
France
TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA
CHAÎNE DE VALEUR
Stratégies des constructeurs qui
ne veulent pas se faire dépasser
par les nouveaux entrants
• Toyota, c'est l’IA :
• Investissement d’1 milliard $ dans le domaine, permettant de pivoter
vers un nouveau modèle industriel.
• Algorithmes des véhicules pourront servir à créer des robots
domestiques et des objets très éloignés de l'automobile -> Toyota
travaille déjà avec son compatriote Panasonic pour bâtir des ponts
entre maisons et voitures connectées
• Création division "Connected" en lien avec Microsoft.
Novembre 2016 : le groupe VW a lancé une marque dédiée exclusivement à
la mobilité.
Plan stratégique 2025 :
• Voitures électriques
• Conduite autonome
• Services de mobilités : Partenariat stratégique avec l'israélien Gett
(plateforme de mobilité à la demande).
TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA
CHAÎNE DE VALEUR
• Volvo est très actif en matière de conduite autonome. Uber l'a d'ailleurs choisi
pour travailler avec lui sur une flotte de véhicules autonome.
• Fiat va fournir 100 véhicules de test à Google (Chrysler Pacifica) pour
poursuivre ses tests sur la voiture autonome.
Stratégies des constructeurs qui ne
veulent pas se faire dépasser par les
nouveaux entrants
TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA
CHAÎNE DE VALEUR
Stratégies des constructeurs qui ne
veulent pas se faire dépasser par les
nouveaux entrants
GM : 1er groupe à avoir créé une marque dédiée aux nouvelles mobilités : Maven.
• Nombreuses expérimentations aux US : Autopartage, navettes semi-
autonomes, via partenaire Lyft.
• Rachète actifs Sidecar (service d’auto-partage).
• Partenariat Mobileye (spécialiste de la vision par ordinateur).
Renault-Nissan construit : stratégie de véhicule autonome, logiciels et nouvelles
mobilités.
• Associer avec Microsoft pour véhicules connectés
• Partenariat avec Waze (filiale de Google)
TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA
CHAÎNE DE VALEUR
Stratégies des constructeurs qui ne
veulent pas se faire dépasser par les
nouveaux entrants
PSA : marque dédiée à la mobilité, Free2Move
• Champ d'action : autopartage, gestion flottes, services connectés, nouveaux
modes de financement
• Avait auparavant investi dans les Start-ups Travelcar & Koolicar
• Collabore avec Ucar pour des services de location (Citroën & DS).
• Open Data des véhicules connectés, à la communauté de développeurs, pour
créer de nouveaux services (alliance IBM)
Ford : véhicule autonome, connecté et consommé à la demande ne font qu'un.
• MWC 2017 : Lancement Ford Pass (service multimodal via une app - Ford Hub)
• CES 2017 : Partenariat Amazon pour que la voiture et la smart home se parle.
TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA
CHAÎNE DE VALEUR
Stratégies des constructeurs qui ne
veulent pas se faire dépasser par les
nouveaux entrants
Daimler : Création d'une nouvelle division « CASE » pour « Connected Autonomous
Sharing Electric »
• Mercedes va lancer une gamme électrique sous la marque EQ
• 100 millions $ dans des projets liés à la logistique urbaine connectée.
Mercedes = Car2Go, son rival BMW = DriveNow :
• 4000 véhicules en partage dans 12 villes
• BMWi, rassemble initiatives de véhicules électriques et nouveaux services
• Partenariats avec des start-ups, en Allemagne, aux US... et depuis 2017 en
France => « BMW Tech dates »
• Embarque Intel et Mobileye avec lui et associé avec ses rivaux allemands pour
le rachat de HERE.
TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA
CHAÎNE DE VALEUR
Coopération ou Compétition ?
Tout cela à la fois
Coo-pétition !
Est-ce que vous pensez que les
constructeurs et les
ICT* vont coopérer ou entrer en
compétition ?
* Technologies de l'information et de la communication
OEM : Original Equipement Manufacturer
TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA
CHAÎNE DE VALEUR
Marketing / Web / Social Media :
les nouvelles façons de
communiquer
MARKETING CENTRÉ SUR L’EXPÉRIENCE
MARKETING CENTRÉ SUR LE CLIENT
L’ÉVOLUTION DU MARKETING
NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT
MARKETING CENTRÉ SUR LA DONNÉE
LE MARKETING ET LES SOCIAL MEDIA
Marketing
L’ÉVOLUTION DU MARKETING
L’ÉVOLUTION DU MARKETING AUTOMOBILE
L’ÉVOLUTION DU MARKETING
MARKETING 2.0
CENTRÉ SUR LE CLIENT
« L’objectif n’est plus de vendre des produits, mais d’engager les
cibles avec des contenus à valeur ajoutée »
Frédéric Cavazza, Marketing Technologist & speaker
Marketing participatif et viral
MARKETING CENTRÉ SUR LE CLIENT
SOCIAL MEDIA
LE MARKETING ET LES SOCIAL MEDIA
LE MARKETING ET LES SOCIAL MEDIA
SOCIAL MEDIA - L’AUTOMOBILE SUR YOUTUBE
Fin 2015, l’auto sur YouTube c’est :
73 Milliards de vues
3,5 Millions de vidéos
244K Chaînes
LE MARKETING ET LES SOCIAL MEDIA
SOCIAL MEDIA - YOUTUBE
Les marques représentent 45% des contenus
partagés sur la plateforme vidéo qui ont en
moyenne 40% de vues en plus et 6x plus
d’engagement que les créateurs.
Les éditeurs ne représentent que 19%, se
retrouvant derrière les créateurs (36%) mais
les contenus publiés sont plus qualitatifs et
génèrent 3 fois plus d’engagement, en
moyenne, que les créateurs.
Top 10 marques
par vues et
engagements
Top 10 éditeurs
par vues et
engagements
LE MARKETING ET LES SOCIAL MEDIA
SOCIAL MEDIA
DIFFÉRENTES CATÉGORIES
LE MARKETING ET LES SOCIAL MEDIA
LE MARKETING ET LES SOCIAL MEDIA
SOCIAL MEDIA - L’AUTOMOBILE SUR FACEBOOK
Depuis l’intégration de la vidéo en natif sur Facebook, les chiffres
ne cessent de croître, qui compte +100 millions d'heures de vidéo
quotidiennes 2016. Le tout en valorisant l’innovation avec de
nouveaux formats et une qualité de contenu appréciée par les
cibles.
N.B. Les pages les plus performantes sur Facebook n'apparaissent
pas parmi les dix premiers (au niveau des vues) sur
YouTube
350M
de vidéos vues sur les pages
des marques automobile
LE MARKETING ET LES SOCIAL MEDIA
SOCIAL MEDIA - L’AUTOMOBILE SUR INSTAGRAM
Instagram est LE réseau social de l’image de marque par
excellence.
C’est aujourd’hui une plate-forme vidéo qui ne doit pas être
ignorée, elle représente une croissance de 40% du temps de
passé devant des vidéos entre septembre 2015 et mars 2016.
Le flux d'images éblouissantes de la plate-forme - et les
expériences uniquement mobiles - offrent de nouvelles
opportunités et des défis pour les spécialistes du marketing.
Les posts de Mercedes-Benz, avec plus du double du nombre total
de posts de BMW, mettent en vedette leur patrimoine et leur
équipe de course - une stratégie de contenu adoptée par toutes les
marques les plus populaires.
LE MARKETING ET LES SOCIAL MEDIA
MARKETING 3.0
CENTRÉ SUR L’EXPÉRIENCE
« L’important n’est plus de vendre ou d’engager, mais de satisfaire les
clients »
Frédéric Cavazza, Marketing Technologist & speaker
Concevoir à partir des besoins réels
Répondre à des attentes
MARKETING CENTRÉ SUR LE CLIENT
L’EXPÉRIENCE CLIENT…
…pour faire face aux offres alternatives de déplacement
Si l’expérience client est devenue un enjeu majeur pour les groupes automobiles, ce n’est pas sans raison. Le développement d’offres alternatives de
déplacement depuis quelques années a été un véritable électrochoc. Le monde auto a en effet vu débarquer un concurrent auquel il ne s’attendait pas : les
applications de VTC, Uber en première ligne. On pourra également citer les services d’auto-partage, tel qu’Autolib’ à Paris. Face à ces nouvelles solutions de
mobilité, les marques ont une crainte majeure : que les consommateurs se dirigent vers ces solutions, au détriment de la possession d’une voiture.
L’expérience client, une nécessité pour faire face aux nouveaux comportements
Si les modes de déplacement évoluent, il en va de même pour les comportements du consommateur. Avec le développement d’internet, le consommateur s’est
mis à consulter des sites de comparaison, à se renseigner de longues heures durant ou encore à écouter le feed-back rencontré sur les réseaux sociaux. Alors
que les attentes glissaient lentement mais surement vers le monde digital, le secteur automobile a cantonné son expérience client à la concession. Difficile dans
ces conditions de répondre aux nouvelles attentes des consommateurs.
Les marques automobiles qui se réinventent grâce à l’expérience client
Véritable enjeux pour se démarquer de la concurrence et répondre aux nouvelles attentes des consommateurs, l’expérience client trouve peu à peu sa place
chez les groupes automobiles. Même si certaines marques tentent de proposer des expériences innovantes, la route semble encore longue avant que
l’expérience client se réinvente totalement.
MARKETING CENTRÉ SUR L’EXPÉRIENCE
L’EXPÉRIENCE CLIENT
Une vision futuriste à toutes les étapes de la relation client
Concept de showroom virtuel Audi City = personnaliser un modèle à l’extrême via une tablette et des écrans géants. Les limites physiques du concessionnaire
traditionnel laissent ici place à un espace où la créativité est presque illimitée. (Video)
MARKETING CENTRÉ SUR L’EXPÉRIENCE
L’EXPÉRIENCE CLIENT
SAV Local Motors avec modèle LM3D =
voiture entièrement assemblée à partir de pièces imprimée en
3D.
À terme : un modèle commandé livré en 24h.
Volvo a lancé, mi-novembre en Californie, un programme pilote de
conciergerie. (Video)
DS, la marque premium du groupe PSA, a lancé un programme VIP intitulé
« Only You »
(Video)
MARKETING CENTRÉ SUR L’EXPÉRIENCE
L’EXPÉRIENCE CLIENT RETRANSCRITE EN CAMPAGNE
AUDI
La gloire déchue.
Incapable d'effectuer les tâches
du quotidien, et en pleine crise.
Audi répond aux besoins et fait
vivre une expérience à un client
peu commun au travers de sa
voiture autonome
MARKETING CENTRÉ SUR L’EXPÉRIENCE
PASSER D'UN PRODUIT À UN SERVICE
AUTOPARTAGE
«La relation à l’automobile des consommateurs, évolue dans le sens de l'utilisation, versus la possession»
Patrick Lara, Managing director Publicis Conseil
«La marque (VW) a su s'adapter aux besoins en termes d'usage, bien consciente que les constructeurs sont
potentiellement concurrencés par des acteurs comme Blablacar»,
Alban Callet, deputy managing director de DDB Paris (agence de Volkswagen).
L’appli En route pour le stade lancée par Volkswagen montre que les gens ont avant tout envie de se simplifier la vie. Conçue initialement dans le
cadre d’un partenariat avec la Fédération française de football pour faciliter un réseau de covoiturage permettant d'aller à des matchs, elle a pris
son propre essor depuis.
MARKETING CENTRÉ SUR L’EXPÉRIENCE
NISSAN INTELLIGENT GET & GO
Propose aux conducteurs de former des groupes de colocation qui se
partageront un véhicule.
Limiter les groupes à 5 colocataires, avec un minimum de 3.
Un loyer mensuel couvre => dépenses, l’assurance et l’entretien, et la
contribution de chacun est calculée en fonction de la fréquence
d’utilisation du véhicule.
Application = gérer la répartition. Indiquer ses besoins dans un
planning, (temps d’utilisation équitable et que le km : 15 000 km / an et
/ utilisateur. Géolocaliser la voiture, ouvrir la Micra sans la clé et
communiquer avec les autres membres.
MARKETING CENTRÉ SUR L’EXPÉRIENCE
L’AUTO PARTAGE VU PAR BMW
Nouveaux usages chez BMW s’appelle ReachNow. Regroupe un
ensemble de services liés à l’autopartage via une application mobile,
Permet ainsi de mettre sa voiture en location, ou d’en louer une
auprès de propriétaires de BMW ou de Mini.
MAJ Fin 2016 : Dotant ReachNow d’un nouveau service, intitulé Ride.
Il s’agit d’une offre directement concurrente à Uber.
Personnaliser son voyage = température, musique, ou encore l’option
« Ne pas déranger ».
MARKETING CENTRÉ SUR L’EXPÉRIENCE
MARKETING 4.0
CENTRÉ SUR LA DONNÉE
« L’objectif est d’optimiser les performances tout en cherchant
à anticiper les besoins. »
Frédéric Cavazza, Marketing Technologist & speaker
Automatisation via l’exploitation de données.
L’ère de la programmatique
MARKETING CENTRÉ SUR LA DONNÉE
NOUVEAUX PARCOURS, NOUVEAUX DÉFIS
87% des acheteurs de véhicule neuf recherchent des informations sur les
moteurs de recherche et 68% dans des vidéos online.
L’acheteur de véhicule neuf y arrive désormais en position d’expert.
2,2 visites en concession / 1,3 essaies en moyenne.
21% des acheteurs de véhicule neuf finalisent leur achat sans essai
préalable.
90% à faire des recherches online, contre 79% en 2015.
L’acheteur automobile est plus connecté que la moyenne des Français (en
moyenne 3,3 devices connectés, l’acheteur en compte 3,9).Le parcours
d’achat automobile est relativement long.
72 jours en moyenne
entre la prise d’informations et l’achat
NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT
D’OÙ PROVIENNENT LES INFORMATIONS ? NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT
CONCLUSION
SUR MARKETING 4.0 AVEC UN EXEMPLE
COMMENT ÊTRE LÀ DANS LES MOMENTS QUI COMPTENT ?
E=MC2
ENGAGEMENT = MOMENT X CONTENU X CIBLE
NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT
CRÉER SA SÉLECTION
RÉPOND T-ELLE
À MES BESOINS
CREUSER LE PRIX OÙ PUIS-JE ACHETER ?
CHERCHER LA
MEILLEURE OFFRE
Les « micro-moments » clés de Google dans le processus d’achat.
Les micro-moments sont des points de contact critiques dans le parcours d’achat
d'aujourd'hui, et lorsqu'ils sont considérés par les marques et qu’elles s’adaptent, ils
déterminent comment ce « voyage » se termine.
NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT
Le processus d’achat de Stacy
NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT
CRÉER SA SÉLECTION
84% des acheteurs de
véhicule neuf ont utilisé
Google pour rechercher
des informations sur
leur futur achat et 68%
(80% chez les plus de
35 ans) ont visionné
des vidéos online pour
rendre plus concret leur
perception du véhicule.
Et à la fin de sa
sélection, l’acheteur de
véhicule neuf garde
2,5 marques en
moyenne et 4 modèles.
NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT
CREUSER LE PRIX
Aujourd’hui, le prix est le
premier critère
recherché pour chaque
modèle automobile.
Même premium.
La transparence à cet
égard est donc
indispensable. Or, les
constructeurs ont encore
tendance à cacher le
prix sur leurs supports
de communication.
NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT
RÉPOND T-ELLE À MES BESOINS ?
Parmi les principales
questions posées, on
retrouve : la qualité, qui
domine à 51%, suivie
de l’espace (46%), le
design extérieur (41%),
l’assistance à la
conduite (35%) ou
encore le design
intérieur du véhicule
(34%).
LES PRINCIPAUX BESOINS RECHERCHÉS
NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT
CHERCHER LA MEILLEURE OFFRE
Dans cette phase,
retour à la case "prix".
Logique, on s'approche
du but et une voiture
reste un achat
impliquant. Il ressort de
l'étude que les
acheteurs de véhicule
neuf sont 70% à
s’interroger sur les
rabais et promotions,
58% au prix officiel et
24% au prix de revente.
NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT
OÙ PUIS-JE L’ACHETER ? Bilan des courses : la
majorité conclut l’achat
dans une concession
avec laquelle elle traite
pour la première fois.
Après s'être beaucoup
renseigné en surfant !
Pas la peine de se
déplacer pour rien
quand même ! On note
que dans l'étude
seulement 8% des
répondants affirment
trouvent leurs
informations via des
sites de réseaux ou de
concessions.
NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT
LES PRIORITÉS DANS LE MARKETING - ETUDE 9CLOUDS
QUELLE SONT LES TYPES DE PUB
ONLINE QUE VOS
CONCESSIONNAIRES/REVENDEURS
UTILISENT ?
On voit bien sur ce graphique, que les marques automobile ont
compris l’importance d’être présent dans ces micro-moments pour
capter des cibles potentielles et fournir le plus d’informations
possible pour générer du trafic en concession.
NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT
CRÉER UN SENTIMENT DE PROXIMITÉ VIA LES RÉSEAUX SOCIAUX
S’ADRESSER AUX BONNES PERSONNES AUX BONS MOMENTS
QUOTIDIEN
TRACKING / MEILLEUR CIBLAGE - SEGMENTATION.
BUDGET MIEUX DÉPENSÉ POUR UN MEILLEUR ROI
COMMUNIQUER AUX PERSONNES RECHERCHANT DES INFOS
VIA LES MICRO-MOMENTS DE GOOGLE
CONCLUSION
PLUS BEAU FILM PUBLICITAIRE AU FESTIVAL AUTOMOBILE INTERNATIONAL 2017 ! (VIDEO)
HTTPS://FREDCAVAZZA.NET/2016/11/02/VERS-UN-MARKETING-10-0/
9CLOUDS
THINKWITHGOOGLE US & FR
STRATÉGIES
PIXABILITY
HTTP://BLOG.DIGITALEO.FR/TOPIC/AUTOMOBILE
HTTP://WWW.DATACAR.COM/EXPERIENCE-CLIENT-UNE-PRIORITE-POUR-LAUTOMOBILE/
HTTP://WWW.DATACAR.COM/TENDANCES-DIGITALES-MARKETING-DE-LUNIVERS-AUTO/
HTTPS://CENTRICDIGITAL.COM/BLOG/DIGITAL-TRENDS/4-DIGITAL-STRATEGY-FOCUS-POINTS-FOR-THE-AUTOMOTIVE-INDUSTRY/
HTTP://WWW.ADWEEK.COM/DIGITAL/HOW-SOCIAL-MEDIA-IS-CHANGING-THE-WAY-CONSUMERS-SHOP-FOR-CARS/
SOURCES
LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE
FUTUR EST DÉJÀ LÀ
CAPITALISME VS COMMUNO-
COLLABORATIF
3 EXPERTS NOUS DONNENT LES CLÉS DE LA
TRANSFORMATION
Prospective : l’automobile au
coeur de la transformation de
la société
MasterClass
Automobile
#MBADMB
« Rien n’est plus puissant qu’une idée
dont l’heure est venue »
Victor Hugo
Transformation : Action de transformer, Passage d’une forme à une
autre.
Source Larousse
Automobile : du Latin movere « mouvoir » et du Grec αυτοϛ
« lui-même »
Source Wikipedia
Destruction Créatrice
TRI
Retour Accéléré
3 Experts
Nous donnent les clés
de la voiture de demain
L’automobile : magnifique
terrain d’innovations
3 EXPERTS NOUS DONNENT LES CLÉS DE LA
TRANSFORMATION
La destruction créatrice a
besoin d’une vision
Le retour accéléré doit
servir un idéal humain
La troisième révolution industrielle se
nourrit de la technologie
Humain, Technologie & Vision :
les 3 clés de la transformation
3 EXPERTS NOUS DONNENT LES CLÉS DE LA
TRANSFORMATION
Emplois en France
Source blog.lemonde
« La destruction créatrice »
Joseph Schumpeter - « Capitalisme, Socialisme & Démocratie » - 1942
La filière automobile doit se
réinventer
3 EXPERTS NOUS DONNENT LES CLÉS DE LA
TRANSFORMATION
« Loi du retour accéléré »
Ray Kurzweil « The Age of Spiritual Machines » - 1999
Erik Brynjolfsson – MIT Center for Digital Business
Source les Echos & Guide de la transformation Digitale
« Chaque fois que l’on invente quelque chose, il devient plus facile d’inventer quelque
chose d’autre »
« Comme l'ont montré nos travaux, il faut cinq à sept ans en moyenne aux entreprises
pour digérer la technologie et adapter leur organisation et leur process pour en tirer
profit »
2023 :
un programme plus intelligent
qu’un homme pourra contrôler
une voiture
2050 :
Un programme plus intelligent
que tous les cerveaux humains
pourra contrôler l’infrastructure
de la mobilité
Comprendre et accompagner
la vitesse du progrès
3 EXPERTS NOUS DONNENT LES CLÉS DE LA
TRANSFORMATION
« La Troisième Révolution Industrielle (TRI) »
Jeremy Rifkin « Third Industrial Revolution » - 2012
3/5 piliers de la TRI
reposent sur l’automobile
« Le véhicule devient progressivement un rouage
essentiel d’un modèle d’économie transversale,
aux circuits courts locaux, distribuée &
collaborative »
Jeremy Rifkin
RI = Nouvelle Technologie des communications + Nouveau système
énergétique
(Système Nerveux + Sang)
L’économie est un organisme vivant
L’automobile dépasse
ses fonctions originelles
3 EXPERTS NOUS DONNENT LES CLÉS DE LA
TRANSFORMATION
La TRI : des origines issues d’un
discours pas anodin
- Développant les carburants alternatifs
- Créer une banque solaire pour aider
l’atteinte de l’objectif de 20% de production
solaire en 2000
- Demander aux américains d’avoir recours au
covoiturage et aux transports publics
3 EXPERTS NOUS DONNENT LES CLÉS DE LA
TRANSFORMATION
1723
Friedman, Keynes, Malthus,
Ricardo, Pères Fondateurs des E-U
Main invisible
Libre Marché
Libre Echange
Division du travail
1767
Propriété privée
Libre concurrence
Valeur Utilité
Production,
Répartition,
Consommation
#Economie de l’offre #valeur travail
Adam
Smith JB Say
Offr
e
Dema
nde MarchéIsaac Newton
TRI : Prendre des distances avec
le capitalisme sera rude
3 EXPERTS NOUS DONNE LES CLÉS DE LA
TRANSFORMATION
VS
Réussite
Emancipation
Propriétaire
Energivore
Polluante
Rejetée de la ville
Engagement
Collaboration
Partage
Energy Friendly
Zéro émission
Intégrée à la ville
Voiture « bien de
consommation »
Capitalisme XXème
siècle
Voiture « bien de
prosommation »
Communaux collaboratifs XXIème
siècleHistoriques / Defenders Nouveaux / Disrupters
Le match de la transformation de
l’automobile
CAPITALISME VS COMMUNO-
COLLABORATIF
L’innovation est nécessaire,
mais pas suffisante…
L’ effet tour de Babel est il réel ou
virtuel ?
#innovation
#cacophonie
CAPITALISME VS COMMUNO-
COLLABORATIF
« Certaines personnes n’aiment pas le changement, mais
vous devez accepter le changement si l’alternative est la
catastrophe »
Elon Musk
#guidelines
Le changement est la
réponse
CAPITALISME VS COMMUNO-
COLLABORATIF
Bienvenue dans une époque complètement
Mobility + Automated Driving + Digital + Electrification
=
#MADE
Le changement c’est
la mobilité de type TRI
Source Roland Berger
130 2 4 10 à 15
Années de
développement linéaire
de l’industrie auto
Dernières années
d’intenses
innovations
Méga Trends MADE
émergent
Années pour redéfinir le
nouveau secteur
automobile
CAPITALISME VS COMMUNO-
COLLABORATIF
Le gâteau est gros : 2000 Mds $
(= PIB de la )
Source Deloitte « Future of Mobility »
CAPITALISME VS COMMUNO-
COLLABORATIF
Historiques vs Disrupters :
le progrès à quelle vitesse ?
Source Deloitte « Future of Mobility »
CAPITALISME VS COMMUNO-
COLLABORATIF
+ Pollution = +/- 3.0
Concentration C02 : Automobile =25% émissions
Thanksgiving à l’ère de l’auto 1.0
Le Statu Quo est impossible,
l’impact de l’auto est considérable
Source : NOAA National Oceanic & Atmospheric Administation
X 1,5
CAPITALISME VS COMMUNO-
COLLABORATIF
L’alignement des planètes entre :
- Réglementation > Politique des villes
- Technologies > Nouveaux BM
accessibles
- Maturité > Appétence des clients
Mais aussi :
- Disparition des « riches sales » au profit
des « riches propres »
- 1982 : 38% des Top 400 de Forbes
venaient du Pétrole et 12% de la Tech
- 2006 : 36% du Top 400 vient de la Tech et
12% du pétrole
- Larry Page, Sergei Brin & Elon Musk
mettent en place des politiques de type
TRI
Les raisons de la
disruption imminente
Source Mc Kinsey
LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE
FUTUR EST DÉJÀ LÀ
47 mds$
77 mds$
260 mds$
515 mds$
Source Navigant Research & AT
Kearney
Mon dieu elle roule toute seule !
Cout annuel des embouteillages en France :
17 Mds en 2013 > 22 Mds en 2030 > 350 Mds sur la
période
1 véhicule en autopartage évite l’achat de 32
véhicules
Source Audi
Autonomous Vehicules Market
#Autonome
LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE
FUTUR EST DÉJÀ LÀ
Plus qu’une voiture, un service
We’re focusing on autonomous systems. It’s probably one of the most difficult AI projects to work on.
Autonomy is something that’s incredibly exciting for us and we’ll see where it takes us.
Tim Cook 14/06/2017
#VaaS
LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE
FUTUR EST DÉJÀ LÀ
% véhicules
connectés
ventes de VN :
2015 : 35 %
2020 : 98 %
2025 : 100%
x10
La Data, driver de la voiture connectée :
vers le VaaS (Vehicule As A Service)
#Infotainment
#DataViz & Data
Reporting
2030 : Car Data Services +/- 750 M $
LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE
FUTUR EST DÉJÀ LÀ
Entre 60 et 200 Millions de
Véhicules Electriques en 2030
Source Roland Berger
Pays leaders en 2016
Réglementation agressive en faveur du véhicule électrique:
- de grandes métropole comme Londres et Paris sont à la pointe
- la chine est en attente d’une décision gouvernementale qui prévoit 15% de VE vendus en 2025 (entre 4 et 6 Millions)
Fabricant de batteries Chinois venu
à l’automobile électrique en 2003
= 500 000 VE/an en 2016
120 €/kWh en 2017
> 100 €/kWh en 2020
40% valeur véhicule
15% valeur véhicule
#EV
LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE
FUTUR EST DÉJÀ LÀ
Le véhicule électrique en 3 chiffres
Poids de la chaine de valeur auto électrique mondiale :
300 milliards de $ en 2020
Source Etude PRTM
Revente d’électricité quand le prix est élevé :
Aux U.S 25% des véhicules remplaceraient toutes les centrales
Flotte 100% électrique = 4X la capacité de stockage d’énergie du
réseau U.S
Source Rifkin
Source Automobile Propre
Source Plus de Bornes
#Alternative
LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE
FUTUR EST DÉJÀ LÀ
Plus de 120 Modèles EV en 2020
1 mile = 1,609 km
350 miles = 563 km
Source : Bloomberg New Energy Finance
La profondeur de gamme n’est plus un sujet
LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE
FUTUR EST DÉJÀ LÀ
Les fournisseur sont prêts…
la clientèle presque « Nous
fournissons déjà
un haut niveau
de service, et
d’ici 2 à 5 ans
toutes ces
questions seront
réglées »
John Honoré – CEO Borne Recharge
Service
Les véhicules électriques deviennent une alternative attrayante, surtout en Asie
→ 37% de tous les clients européens envisagent d'acheter un EV comme leur prochain véhicule – (en Chine 60%).
LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE
FUTUR EST DÉJÀ LÀ
De nombreux progrès portent la
transformation du secteur automobile
Source Deloitte « Future of Mobility »
Source Fanactu
Source blog auto
selection
LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE
FUTUR EST DÉJÀ LÀ
Voiture électrique, connectée et autonome :
pilier de la TRI (3ème révolution industrielle)
Le véhicule devient
progressivement un
rouage essentiel d’un
modèle d’économie
transversale, aux circuits
courts locaux, distribuée &
collaborative
La transformation
numérique lui donne ce
pouvoir
TRI = Nouvelle Technologie des communications + Nouveau système énergétique
(Système Nerveux + Sang)
Stockage / Destockage de l’énergie
produite par ENR
Seconde vie des Batteries
Réseaux électrique intelligent /
Echange
Parc de véhicules stationnés (95% du
temps)
Optimise les pics de besoin en NRJ
LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE
FUTUR EST DÉJÀ LÀ
Est-ce que les voitures voleront ?
Kitty Hawk Flyer 100kg
Décollage Vertical
Commande à Joystick
Larry Page Google à investit plusieurs dizaines
de Millions $
Version grand public 2017 ?
Vahana
Decollage/Atterrissage Vertical
Autonome
Proto en 2017 ? Livraison 2021 ?
Tom Enders CEO Airbus : « The Sky in not the
limit »
« Aujourd’hui, la puissance de calcul et la
technologie de navigation sont prêtes ».
Zee Aero
Société très secrète > Allez voir leur site
Larry Page en est le propriétaire à investit +100
Millions $
Pegase de Vaylon
Ultra Light Aircraft – 2 places
Proche ULM
Société Française proche de la DGA
1ère traversée de la Manche le 1606/2017
Ehang184 AAV
Drone Taxi Chinois – 1 place
En service cet été à Dubaî
LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE
FUTUR EST DÉJÀ LÀ
«The future is already here, it’s just not very
evenly distributed »
Le futur est déjà là, il n'est tout simplement pas réparti uniformément
William Gibson : Auteur SF - Cyberpunk
LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE
FUTUR EST DÉJÀ LÀ
2012
2016
S
202…
.
Source Aud
#eCarDMB
MERCI

Contenu connexe

Tendances

Impact de l'intelligence artificielle sur le marketing
Impact de l'intelligence artificielle sur le marketingImpact de l'intelligence artificielle sur le marketing
Impact de l'intelligence artificielle sur le marketing
Romain Bouilloud
 
Les sites web des bibliothèques : évolutions et animation
Les sites web des bibliothèques : évolutions et animationLes sites web des bibliothèques : évolutions et animation
Les sites web des bibliothèques : évolutions et animation
Dujol Lionel
 
Présentation Soutenance de Mémoire
Présentation Soutenance de MémoirePrésentation Soutenance de Mémoire
Présentation Soutenance de Mémoire
Claire Prigent
 
Plan de communication (1)
Plan de communication (1)Plan de communication (1)
Plan de communication (1)
Hayet Yetha
 

Tendances (20)

Analyse de la FoodTech et des spécificités des stratégies des entreprises sur...
Analyse de la FoodTech et des spécificités des stratégies des entreprises sur...Analyse de la FoodTech et des spécificités des stratégies des entreprises sur...
Analyse de la FoodTech et des spécificités des stratégies des entreprises sur...
 
Marketing Territorial
Marketing TerritorialMarketing Territorial
Marketing Territorial
 
Impact de l'intelligence artificielle sur le marketing
Impact de l'intelligence artificielle sur le marketingImpact de l'intelligence artificielle sur le marketing
Impact de l'intelligence artificielle sur le marketing
 
E tourisme
E tourismeE tourisme
E tourisme
 
Les sites web des bibliothèques : évolutions et animation
Les sites web des bibliothèques : évolutions et animationLes sites web des bibliothèques : évolutions et animation
Les sites web des bibliothèques : évolutions et animation
 
Médias traditionnels, nouveaux médias et médias sociaux
Médias traditionnels, nouveaux médias et médias sociauxMédias traditionnels, nouveaux médias et médias sociaux
Médias traditionnels, nouveaux médias et médias sociaux
 
La M-Santé dans tous ses états
La M-Santé dans tous ses étatsLa M-Santé dans tous ses états
La M-Santé dans tous ses états
 
l'impact du marketing digital sur la performance des entreprises: Cas d'un ec...
l'impact du marketing digital sur la performance des entreprises: Cas d'un ec...l'impact du marketing digital sur la performance des entreprises: Cas d'un ec...
l'impact du marketing digital sur la performance des entreprises: Cas d'un ec...
 
Présentation Soutenance de Mémoire
Présentation Soutenance de MémoirePrésentation Soutenance de Mémoire
Présentation Soutenance de Mémoire
 
[MÉMOIRE] Améliorer l'image de marque d'une entreprise sur les médias sociaux...
[MÉMOIRE] Améliorer l'image de marque d'une entreprise sur les médias sociaux...[MÉMOIRE] Améliorer l'image de marque d'une entreprise sur les médias sociaux...
[MÉMOIRE] Améliorer l'image de marque d'une entreprise sur les médias sociaux...
 
Le marketing territorial et l'attractivité des territoires
Le marketing territorial et l'attractivité des territoiresLe marketing territorial et l'attractivité des territoires
Le marketing territorial et l'attractivité des territoires
 
Intelligence artificielle et travail
Intelligence artificielle et travailIntelligence artificielle et travail
Intelligence artificielle et travail
 
Marketing digital.pdf
Marketing digital.pdfMarketing digital.pdf
Marketing digital.pdf
 
Etude de-cas-cellule-de-veille
Etude de-cas-cellule-de-veilleEtude de-cas-cellule-de-veille
Etude de-cas-cellule-de-veille
 
La pratique de l'intelligence économique : Le Maroc
La pratique de l'intelligence économique : Le Maroc La pratique de l'intelligence économique : Le Maroc
La pratique de l'intelligence économique : Le Maroc
 
Plan de communication (1)
Plan de communication (1)Plan de communication (1)
Plan de communication (1)
 
Dossier sponsoring
Dossier sponsoringDossier sponsoring
Dossier sponsoring
 
La grande distribution à l’heure d’internet
La grande distribution à l’heure d’internetLa grande distribution à l’heure d’internet
La grande distribution à l’heure d’internet
 
La communication média et hors média
La communication média et hors médiaLa communication média et hors média
La communication média et hors média
 
Le marketing des services
Le marketing des servicesLe marketing des services
Le marketing des services
 

Similaire à La transformation digitale du secteur de l'automobile: de l'industriel au sociétal

éVolution des systèmes de production et ses conséquences
éVolution des systèmes de production et ses conséquenceséVolution des systèmes de production et ses conséquences
éVolution des systèmes de production et ses conséquences
Céline Langlet
 
Evolution des systèmes de production et ses conséquences sociales depuis 1914
Evolution des systèmes de production et ses conséquences sociales depuis 1914Evolution des systèmes de production et ses conséquences sociales depuis 1914
Evolution des systèmes de production et ses conséquences sociales depuis 1914
Céline Langlet
 
Revolution industrielle et mouvement ouvrier
Revolution industrielle et mouvement ouvrierRevolution industrielle et mouvement ouvrier
Revolution industrielle et mouvement ouvrier
mercheguillen
 
H1 1 croiss_eco2013
H1 1 croiss_eco2013H1 1 croiss_eco2013
H1 1 croiss_eco2013
jmdbt
 
Eco societe XIXe siecle.pdf
Eco societe XIXe siecle.pdfEco societe XIXe siecle.pdf
Eco societe XIXe siecle.pdf
NadineHG
 
Présentation 25ans
Présentation 25ansPrésentation 25ans
Présentation 25ans
paulktp
 

Similaire à La transformation digitale du secteur de l'automobile: de l'industriel au sociétal (20)

Masterclass e transformation de l'automobile
Masterclass e transformation de l'automobileMasterclass e transformation de l'automobile
Masterclass e transformation de l'automobile
 
Twizy
TwizyTwizy
Twizy
 
éVolution des systèmes de production et ses conséquences
éVolution des systèmes de production et ses conséquenceséVolution des systèmes de production et ses conséquences
éVolution des systèmes de production et ses conséquences
 
Evolution des systèmes de production et ses conséquences sociales depuis 1914
Evolution des systèmes de production et ses conséquences sociales depuis 1914Evolution des systèmes de production et ses conséquences sociales depuis 1914
Evolution des systèmes de production et ses conséquences sociales depuis 1914
 
Webdays 2015 : Disruptive Innovation
Webdays 2015 : Disruptive InnovationWebdays 2015 : Disruptive Innovation
Webdays 2015 : Disruptive Innovation
 
L'Innovation de Rupture
L'Innovation de RuptureL'Innovation de Rupture
L'Innovation de Rupture
 
Introduction à l'automobile
Introduction à l'automobileIntroduction à l'automobile
Introduction à l'automobile
 
Revolution industrielle et mouvement ouvrier
Revolution industrielle et mouvement ouvrierRevolution industrielle et mouvement ouvrier
Revolution industrielle et mouvement ouvrier
 
H1 1 croiss_eco2013
H1 1 croiss_eco2013H1 1 croiss_eco2013
H1 1 croiss_eco2013
 
Histoire Economique Presentation - Julie et Walter
Histoire Economique Presentation - Julie et WalterHistoire Economique Presentation - Julie et Walter
Histoire Economique Presentation - Julie et Walter
 
Eco societe XIXe siecle.pdf
Eco societe XIXe siecle.pdfEco societe XIXe siecle.pdf
Eco societe XIXe siecle.pdf
 
Keynote industry 4.0 Festo France Ep1
Keynote industry 4.0 Festo France Ep1Keynote industry 4.0 Festo France Ep1
Keynote industry 4.0 Festo France Ep1
 
La VF de la Masterclass de Carlota Perez pour Baillie Gifford 20 5 2020
La VF de la Masterclass de Carlota Perez pour Baillie Gifford 20 5 2020 La VF de la Masterclass de Carlota Perez pour Baillie Gifford 20 5 2020
La VF de la Masterclass de Carlota Perez pour Baillie Gifford 20 5 2020
 
Memoire Sebastien Garin #MBADMB 2018
Memoire Sebastien Garin #MBADMB 2018Memoire Sebastien Garin #MBADMB 2018
Memoire Sebastien Garin #MBADMB 2018
 
Cours
Cours Cours
Cours
 
La veille de né kid du 20.10.2010 : le mondial de l'automobile
La veille de né kid du 20.10.2010 : le mondial de l'automobileLa veille de né kid du 20.10.2010 : le mondial de l'automobile
La veille de né kid du 20.10.2010 : le mondial de l'automobile
 
Présentation 25ans
Présentation 25ansPrésentation 25ans
Présentation 25ans
 
Dossier de soutenance
Dossier de soutenanceDossier de soutenance
Dossier de soutenance
 
Les défis de l'innovation - 9 juin 2017
Les défis de l'innovation -  9 juin 2017Les défis de l'innovation -  9 juin 2017
Les défis de l'innovation - 9 juin 2017
 
Les règles d’or de l’affichage
Les règles d’or de l’affichageLes règles d’or de l’affichage
Les règles d’or de l’affichage
 

La transformation digitale du secteur de l'automobile: de l'industriel au sociétal

  • 1. L’ e-TRANSFORMATION (TRANSFORMATION DIGITALE) DU SECTEUR AUTOMOBILE #eCarDMB De l’industriel au sociétal
  • 3. L’EQUIPE Sorana Nasta & Geoffroy Goldstein : Chaîne de Valeur Sébastien Garin : Analyses Sectorielles Ivan Subileau : Prospective Jean-Pascal Poissonnet : Historique & Sociologie Alexis Cost : Marketing, Web et Médias Sociaux
  • 4. Quelques propos techniques • #eCarDMB • / interactivité • Tweetez vos questions : Réponses à la fin de chaque prestation.
  • 5. « S’il te plait, dessine moi une voiture » Au sens large : Véhicule susceptible de conduire, porter ou transporter des personnes ou des marchandises. Automobile : NOM : véhicule routier mû par un moteur à explosion, à combustion interne, à vapeur, électrique, ou par turbine à gaz. Exclut donc : char à banc et à bœuf, chaise à porteur, palanquin, etc. DÉFINITION & SCOPE
  • 6. Un peu d’histoire et de sociologie INDUSTRIALISATION (1914-1945) INVENTION (1668-1914) CONSOMMATION (1946 À AUJOURD’HUI)
  • 7. Analyses Sectorielles PARC AUTOMOBILE MONDIAL VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES PRODUCTION AUTOMOBILE MONDIALE L’ACHAT AUTOMOBILE SYNTHÈSE
  • 8. Chaîne de valeur : entre adaptation et réinvention TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA CHAÎNE DE VALEUR LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
  • 9. Marketing / Web / Social Media : Les nouvelles façons de communiquer MARKETING CENTRÉ SUR L’EXPÉRIENCE MARKETING CENTRÉ SUR LE CLIENT L’ÉVOLUTION DU MARKETING NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT MARKETING CENTRÉ SUR LA DONNÉE LE MARKETING ET LES SOCIAL MEDIA
  • 10. Prospective : l’automobile au coeur de la transformation de la société LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE FUTUR EST DÉJÀ LÀ CAPITALISME VS COMMUNO- COLLABORATIF 3 EXPERTS NOUS DONNENT LES CLÉS DE LA TRANSFORMATION
  • 12. INDUSTRIALISATION (1914-1945) INVENTION (1668-1914) CONSOMMATION (1946 À AUJOURD’HUI) XVIIe et XVIIIe s. - Les explorateurs La Vapeur L’Electricité Le Pétrole Naissance de l’industrie automobile XIXe s. et les inventions connexes La voiture avant 1914 Chaîne de valeur à la veille de la 1ère guerre mondiale Histoire & sociologie
  • 13. XVIIe et XVIIIe s. - Les explorateurs Où l’empereur Kangxi s’amuse et Napoléon s’en fout. 1668: Le jouet de Ferdinand Verbiest 1769,1771 puis 1800: « L’utilitaire » de Joseph Cugnot INVENTION (1668-1914)
  • 14. Compétition des énergies motrices : LA VAPEUR 1801 : Le London Steam Carriage (R.Trevithick RU) 1805 : L’Oruktor Amphibolos (O. Evans USA 1er Brevet Automobile) Les Locomotive Acts. Drapeau rouge : l’Angleterre met la vapeur sur rails et en ville, pas sur les routes. 1870-1890 : La France prend le relais avec Bollée, De Dion Bouton, Serpollet /Peugeot… 1906 : le record. USA - Stanley Rocket (205 km/h) INVENTION (1668-1914)
  • 15. Compétition des énergies motrices : L’ELECTRICITE 1828 : Chariot électrique d’Amos Jedlik. 1859-1880 : Batteries rechargeables (Gaston Planté, Alphonse Faure). 1881 : Tricycle de Trouvé. 1882-1897 : Fiacres électriques, puis tramways: vers les transports urbains. 1899 : Records: La Jeantaud et la Jamais Contente (100 km/h) INVENTION (1668-1914)
  • 16. 1860-1890 : combustion interne 1883-1889 : Premières automobiles à moteur à combustion interne 1890 : Peugeot industrialisent Panhard & Levassor Type A, Type 3, équipées de moteur à 4 temps V2 Daimler. INVENTION (1668-1914) Compétition des énergies motrices : LE PETROLE
  • 17. 1901 Oldsmobile Curved Dash 1903-1906 Ford A. 1908 Ford T LE PETROLE l’emporte sur les autres sources d’énergie = L’industrie automobile est née. INVENTION (1668-1914)
  • 18. XIXe siècle Les inventions connexes : les débuts de l’écosystème automobile Vers 1820 : John Mac Adam – Le revêtement routier moderne, 1888 : Dunlop – Le Pneumatique, 1891 : Les frères Michelin – Le pneumatique gonflable et démontable, 1898 : John Tokheim – La distribution du carburant. INVENTION (1668-1914)
  • 19. La voiture avant 1914 : quelques chiffres Production mondiale en 1903 : 55800 unités (France 49%) 1908 : 100 000 unités 1910 : 200 000 unités 1915 : 1 000 000 unités France : 30 constructeurs en 1900, 57 en 1910 et 155 en 1914. Peugeot, Renault et Panhard ont des points de vente aux États-Unis. USA : 50 constructeurs en 1898 et 291 en 1908. France USA RU Allemagne Belgique Italie 30200 11200 9400 6900 2800 1300 INVENTION (1668-1914)
  • 20. Chaîne de valeur à la veille de la 1ère guerre mondiale Ateliers spécialisés, relevant des métiers d’arts. Premières usines par Panhard Levassor (1891), Renault (1898 puis 1908), Peugeot (1891) Emulation bourgeoise, Tourisme Presse (réclame + évènementiel), Affichage FABRICATION & ASSEMBLAGE DÉVELOPPEMENT DU PRODUIT R&D, Planification de production, Définition du concept MARKETING & VENTE CYCLE DE VIE DU PRODUIT. CONSTRUCTEURS ÉQUIPEMENTIERS FOURNISSEURS CONCESSIONNAIRES GARAGES Essentiellement sur les lieux de fabrications. Premiers bureaux et filiales de commercialisation locales et internationales 1898 Premiers garages dépositaires d’huiles et carburants. Intégration chez Renault Inventeurs indépendants, première intégration industrielle par Panhard Levassor (1891), Renault (1898), Peugeot (1891) DISTRIBUTION ENTRETIEN INVENTION (1668-1914)
  • 21. INDUSTRIALISATION (1914-1945) INVENTION (1668-1914) CONSOMMATION (1946 À AUJOURD’HUI) Tendances de fond Changements de méthodes Ford / Taylor 1920-1929 Krach La 2nde guerre mondiale Chaîne de valeur à la veille de la 2ème guerre Histoire & sociologie
  • 22. Les tendances de fond : ECONOMIQUES Industries fragilisées, usines détruites, économies affaiblies. SOCIOLOGIQUES Montée en puissance des classes moyennes. Pour l’industrie automobile naissante : • Affirmation des grands fabricants (Berliet, Renault), disparition de nombreux petits. • Production de petites voitures peu chères. • Nouveau modèle industriel: symbiose du Taylorisme et du Fordisme. Renault : développement fondé sur le taylorisme et l’intégration. INDUSTRIALISATION (1914-1945)
  • 23. Changements de méthodes Ford / Taylor Henry Ford et le « fordisme » = travail à la chaîne et « Taylorisme » Principes du Taylorisme: • Analyse modes et techniques de production. • Délimitation et séquençage des tâches. • Fixation conditions de rémunération. • Dimension verticale : stricte distinction entre tâches de conception du travail et de formation et celles d'exécution. • Dimension horizontale : décomposition du processus de production en une suite de tâches simples confiées chacune à un ouvrier spécialisé. INDUSTRIALISATION (1914-1945)
  • 24. Les années folles 1920-1929 : Démocratisation de l’usage de l‘automobile et, dans le même temps, affirmation d’un certain élitisme. L’automobile devient le symbole d'une prospérité retrouvée après la Grande Guerre. INDUSTRIALISATION (1914-1945)
  • 25. Krach de 1929 : 1930 : USA 2,5 Mio voitures produites / 1932 : 1,5 Mio Sortie de crise par l’innovation et la diversification, la proposition des constructeurs est : Technique : traction « avant » (Citroën), carrosserie monocoque, Esthétique : berlines, cabriolets, coupés (diversité des modèles), Sociologique : confort de conduite et sécurité (nouvelles préoccupations des consommateurs). INDUSTRIALISATION (1914-1945)
  • 26. Chaîne de valeur à la veille de la 2nde guerre mondiale (1939) FABRICATION & ASSEMBLAGE DÉVELOPPEMENT DU PRODUIT R&D, Planification de production, Définition du concept MARKETING & VENTE CYCLE DE VIE DU PRODUIT. CONSTRUCTEURS ÉQUIPEMENTIERS FOURNISSEURS CONCESSIONNAIRES GARAGES DISTRIBUTION ENTRETIEN ASSURANCES Usines regroupant les chaînes de montage sur le modèle du Fordisme. Jet Set et valeurs bourgeoises (économie, confort, sécurité). Filiales de commercialisation locales et internationales et développement des concessions. Constructeurs et indépendants se partagent le marché. Intégration aux constructeurs. Marginalisation des indépendants. INDUSTRIALISATION (1914-1945)
  • 27. La seconde guerre mondiale (1939-1945) : l’automobile au garage. Mais évolution technologique et progrès techniques : transmissions automatiques, embrayages automatiques, suspensions hydrauliques et boîtes de vitesses synchronisées. INDUSTRIALISATION (1914-1945)
  • 28. INDUSTRIALISATION (1914-1945) INVENTION (1668-1914) CONSOMMATION (1946 À AUJOURD’HUI) Tendances de fond Nouvelles approches Démocratisation Design / Innovations / Internationnalisation Crise Les constructeurs sur tous les fronts ! Chaine de valeur avant la transformation digitale Histoire & sociologie
  • 29. Les tendances de fond: La voiture : emblème de la société de consommation. La production : satisfaire un marché de plus en plus diversifié. L’esthétique différencie et la sécurité devient une préoccupation majeure du consommateur. 1973 : crise de l’énergie bon marché / prise de conscience des problèmes environnementaux, adaptation des constructeurs aux temps de crises. Adaptation des méthodes de production: travail à la chaîne augmenté du contrôle des coûts et de la qualité / Nouvelles méthodes (Deming – Ohno). Les 30 glorieuses sont placées sous le signe de la « diversification de masse ». CONSOMMATION (1946 À AUJOURD’HUI)
  • 30. W. Deming : de nouvelles approches de la production et du management Mission de l’entreprise claire et communiquée : satisfaction des besoins et des désirs des utilisateurs. La Direction doit conduire le changement. Intégration de la qualité des produits / services et amélioration continue. Etablissement de relations long terme avec les fournisseurs. Formation permanente pour le personnel. Suppression des obstacles privant le personnel de son droit à la fierté du travail. CONSOMMATION (1946 À AUJOURD’HUI)
  • 31. Taichi Ohno et le « Toyotisme » Les cinq zéro : 0 Délai Stock Papier Défaut Panne CONSOMMATION (1946 À AUJOURD’HUI) Application pratique de la méthode Ohno : le toyotisme. • le juste-à-temps • l’autonomisation des machines • le kaizen • le kanban • le cercle de qualité
  • 32. CONSOMMATION = DEMOCRATISATION Après 1929, l'automobile unique propriété des classes bourgeoises et moyennes, entre dans l'ensemble des catégories de la société européenne. Apparition des voitures européennes "populaires" : 1946 VW Coccinelle 1954 Citroën 4CV 1959 Austin Mini CONSOMMATION (1946 À AUJOURD’HUI) La production automobile mondiale triple pendant les Trente Glorieuses (1945-1975) et passe de 10 à 30 millions de véhicules annuels.
  • 33. DESIGN, INNOVATIONS ET INTERNATIONALISATION Motorisation turbo : 1950 Rover. Carrosserie en fibre de verre : 1953 Chevrolet Corvette. France 1956 - Citroën DS : aérodynamisme, direction assistée hydrauliquement, freins à disques, boite de vitesses automatique, suspension hydropneumatique etc. L’internationalisation : 1950 : nouveaux pays producteurs - Suède avec Volvo et Saab 1947. Filialisation dans les pays du sud, Amérique Latine (Volkswagen Coccinelle produite au Brésil à partir de 1956). General Motors en Australie (1948). Production de série au Japon, organisée selon les modèles de Deming et Ohno. CONSOMMATION (1946 À AUJOURD’HUI)
  • 34. CRISES ET PRISES DE CONSCIENCE 1956 : nationalisation du Canal de Suez et hausse brutale du prix des carburants : choc économique. Retour au premier plan des performances de consommation : réponses des constructeurs par les « Compact Cars » aux USA et confirmation du succès des petites voitures. 1973 puis 1979 : les 2 chocs pétroliers renforcent la course à l’économie de carburant. 1974 : développement des moteurs diesel moins consommateurs de carburant. 2000 : association du turbocompresseur + diesel. La sécurité des voitures devient une préoccupation généralisée : le président américain Lyndon B. Johnson fait remarquer en 1965 que 1,5 millions de personnes sont mortes sur les routes américaines en 20 ans. 1971 : les Australiens sont les premiers à voter l'obligation du port de la ceinture de sécurité. Premiers mouvements consuméristes. Les mentalités des clients changent durablement. CONSOMMATION (1946 À AUJOURD’HUI)
  • 35. Les constructeurs automobiles sur tous les fronts : technologie, usages, design… 1990-2000 : électronique généralisée / retour de l’électricité, Pilotage des mécanismes (allumage, transmissions, suspensions, freinage etc.), Sécurité : Airbag, ABS, systèmes d’aide à la conduite. 1997-2000 : Apparition des modèles hybrides électricité / essence (Toyota Prius). Venturi Fetish, 1ere sportive électrique au monde. Post crise 2007- 2008, nouvelles conceptions de la voiture : low cost, autopartage, covoiturage, voiture propre, électrique, autonome). Dans son design: mélange des genres, coupé 4 portes, SUV, Monospace. CONSOMMATION (1946 À AUJOURD’HUI)
  • 36. Les premiers essais de connexion : le téléphone de voiture (1986) Vidéo. CONSOMMATION (1946 À AUJOURD’HUI)
  • 37. Les premiers essais de connexion : l’ordinateur de bord à écran tactile 1987 Buick (Video) CONSOMMATION (1946 À AUJOURD’HUI)
  • 38. La chaîne de valeur avant la transformation digitale Délocalisations, Constructeurs deviennent de plus en plus des assembleurs. Economie, confort, sécurité, et segmentation poussée + niches. Concessions Garantie, Recyclage, Occasion, Louage Intégration aux constructeurs, équipementiers FABRICATION & ASSEMBLAGE DÉVELOPPEMENT DU PRODUIT R&D, Planification de production, Définition du concept MARKETING & VENTE CYCLE DE VIE DU PRODUIT. CONSTRUCTEURS ÉQUIPEMENTIERS FOURNISSEURS CONCESSIONNAIRES GARAGES 1ER PROPRIÉTAIRE SERVICES FINANCIERS / ASSURANCES 2ÈME PROPRIÉTAIRE RÉSEAU OCCASION CONSOMMATION (1946 À AUJOURD’HUI)
  • 39. En résumé… L’automobile en un siècle : • Est passée d’un produit l’artisanal à une commodité, • A traversé guerres et crises, • A su s’adapter aux différents airs du temps et préoccupations de ses utilisateurs, • A profondément influencé son environnement, • Est à un tournant vital de son existence.
  • 41. PARC AUTOMOBILE MONDIAL VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES PRODUCTION AUTOMOBILE MONDIALE L’ACHAT AUTOMOBILE SYNTHÈSE ANALYSES SECTORIELLES
  • 42. PARC AUTOMOBILE MONDIAL VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES PRODUCTION AUTOMOBILE MONDIALE L’ACHAT AUTOMOBILE De 1928 à 2016 Zone géographique Par pays Main d'oeuvre
  • 43. Production automobile mondiale : de 1928 à 2016 A l’échelle des continents, l’automobile est essentiellement produite là ou elle est consommée. Cette courbe de la production est donc directement liée à celle des ventes (Véhicules neufs). Sources principales : WMVD, SMMT, JAMA, IRF, GERPISA, OICA./ Freyssenet M., 2017 Chine 24,4 millions Japon 7,9 millions Allemagne 5,7 millions Podium 2016 PRODUCTION AUTOMOBILE MONDIALE
  • 44. Production mondiale par zone géographique De 2000 à 2020, la production mondiale d’automobiles particulières aura doublé. La population mondiale n’ayant progressé « que » de 26% (6,1 à 7,7 milliards d’habitants). Évolution de la production = développement classes moyennes des pays émergents = demande en forte croissance amenant à une capacité de production tendue. Pays matures = peu progressent et vivent la surproduction et la concurrence exacerbée. EASTERN EUROPE 2005 2016 1.8 3.8 RUSSIA, TURKEY & OTHER EUROPE 2005 2016 2.7 2.2 WESTERN EUROPE 2005 2016 14.6 13 Données en millions d’automobiles CANADA USA MEXIQUE 2005 2016 6.5 6.7 CENTRAL & SOUTH AMERICA 2005 2016 2.2 2 ASIA/OCEANI A/MIDDLE EAST 2005 2016 19 44 AFRICA 2005 2016 0.4 0.7 MONDE 2005 2016 47 72 +3% -10% -11% -19% +75% +132% +111% +53% SourcesOICA PRODUCTION AUTOMOBILE MONDIALE
  • 45. Production automobile mondiale par pays Sources : OICA PRODUCTION AUTOMOBILE MONDIALE
  • 46. Production automobile mondiale et main d’oeuvre Fabriquer 70 millions de voitures = 8 millions de travailleurs en emplois directs (soit 5% des emplois mondiaux dans l’industrie). Sources : Wikipedia PRODUCTION AUTOMOBILE MONDIALE
  • 47. Sources : Wikipedia Production automobile mondiale : l’industrie 4.0 Les perspectives ouvertes par l’industrie 4.0 font rêver tant l’irruption du numérique dans les usines annonce des futurs enthousiasmants. Des problèmes insolubles paraissent trouver de nouvelles réponses, des objectifs irréconciliables deviennent compatibles. Surtout, l’innovation en matière de business models s’annonce aussi foisonnante que peuvent l’être ces nouvelles technologies. Robotisation / Big Data vont effectivement améliorer la productivité, mais vont forcément avoir un impact sur l’emploi. D'après certaines études (Roland Berger Institute, France Stratégie), entre 25% et 50 % des emplois de l’industrie automobile ont une probabilité très forte d'être automatisés dans les 20 ans à venir (ex : régleur, cariste, vérificateur qualité usine, outilleur, opérateur de machines assistées par ordinateur...). Dans le même temps, d'autres qualifications vont se développer (ex : statisticien de maintenance prédictive, formateur de cobots, cyber-testeurs (tests de produits par simulation, paramétreurs de systèmes de contrôles... ). Ces nouveaux emplois ne suffiront cependant pas, au moins dans un premier temps, à compenser les destructions que continuera de connaître l’industrie automobile, notamment sur les marché matures. Pas seulement à cause du progrès technique, mais parce que la demande de biens sur les marchés matures ne croîtra pas assez vite pour absorber les gains de productivité. Il importe donc de ne pas faire naître de vains espoirs, ni, à l’inverse, de susciter d’inutiles peurs. Pour reprendre la formule de J.Immelt, Président de Général Electric, "l’enjeu n’est pas de créer des emplois en soi, mais d’être suffisamment innovant et compétitif pour lancer de nouveaux produits et services afin de répondre aux besoins des clients. C’est cela qui aboutira à créer des emplois ». PRODUCTION AUTOMOBILE MONDIALE
  • 48. PARC AUTOMOBILE MONDIAL VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES PRODUCTION AUTOMOBILE MONDIALE L’ACHAT AUTOMOBILE De 1928 à 2016 Zone géographique Par pays Par groupe Par marque Par segment Par modèle Les évolutions technologiques Les voitures électriques la mobilité de demain
  • 49. Sources principales : WMVD, SMMT, JAMA, IRF, GERPISA, CCFA./ Freyssenet M., 2017 Ventes mondiales d’automobiles : de 1928 à 2016 (véhicules neufs) Chine 24,4 millions USA 6,9 millions Japon 4,1 millions Podium 2016 L’histoire des ventes mondiales d’automobiles particulières se divise en deux parties nettement distinctes : Avant 1950 : période où le marché ne concerne que quelques pays constructeurs et ne dépasse pas les 5 millions de véhicules /an. Après 1950 : où le marché augmente + rapidement, notamment en Chine avec une forte accélération depuis 2000. VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
  • 50. Ventes mondiales d’automobiles par zone géographiques (véhicules neufs) EASTERN EUROPE 2005 2016 1 1.2 RUSSIA, TURKEY & OTHER EUROPE 2005 2016 2.3 2.1 WESTERN EUROPE 2005 2016 14.5 14 Données en millions d’automobiles CANADA USA MEXIQUE 2005 2016 9.2 8.6 CENTRAL & SOUTH AMERICA 2005 2016 2.4 3.1 ASIA/OCEANI A/MIDDLE EAST 2005 2016 15 39 AFRICA 2005 2016 0.8 1 -7% +31% -4% -7% +25% +161% +13% MONDE 2005 2016 45 69 +53% Sources : OICA / Eulerhermes 2016 : Europe, Chine et US => croissance forte du nombre d’immatriculations Inde tarde à décoller, Japon patine, Russie et Brésil continuent leur chute. Les politiques publiques (incitations fiscales, politique monétaires, risques politiques) dicteront les dynamiques de nombreux marchés. VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
  • 51. Ventes mondiales d’automobiles par pays (véhicules neufs) Sources :OICA VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
  • 52. Ventes mondiales d’automobiles par groupe (véhicules neufs) Sources: JATO Top 15 des volumes 2016 : malgré le scandale des moteurs diesel, le groupe VW dépasse son concurrent japonais Toyota, qui occupait la 1ére place depuis 2008 … Top 10 du chiffre d’affaires 2015 : VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
  • 53. Ventes mondiales d’automobiles par marque (Top 30 – véhicules neufs) Sources : JATO Toyota reste n°1 des ventes mondiales. VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
  • 54. Ventes mondiales d’automobiles par segment (véhicules neufs) Sources : JATO La mode est aux SUV. Et c’est une tendance mondiale. VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
  • 55. Ventes mondiales d’automobiles par modèle (véhicules neufs) Sources: L’Argus VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
  • 56. La voiture électrique : • Entre 2,5 et 3% des ventes de voitures particulières en 2025 • Parc mondial de 9 à 20 millions de voitures électriques d'ici 2020 et de 40 à 70 millions d’ici 2025. La voiture connectée : • Marché estimé à plus de 350 milliards d’euros en 2020 • 100% des automobiles commercialisées en 2025 seront connectées La voiture autonome : • Marché estimé à plus de 500 milliards d’euros en 2035 • 75% du parc automobile sera autonome en 2035 Ventes mondiales d’automobiles : les évolutions technologiques Sources : AIE L’évolution technologique de l’automobile ne s’arrête pas à l’électrification de sa motorisation. Ce secteur vit une mutation technologique sans précédent, notamment avec : VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
  • 57. Ventes mondiales 2016 = 750 000 unités, soit +40% vs 2015 (1% des ventes). Parc mondial 2016 : 2 millions de véhicules, soit +60% vs 2015 (0,2% du parc automobile mondial). Ventes mondiales d’automobiles : les voitures électriques (BEV) et hybrides rechargeables (PHEV) Chine 336.000 ventes Europe W 215.000 ventes USA 160.000 ventes Podium 2016 Sources : AIE VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
  • 58. Les ambitions des principaux constructeurs de voitures électriques : Ventes mondiales d’automobiles : les voitures électriques (BEV) hybrides rechargeables (PHEV) Sources : AIE VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
  • 59. Sources : AIE Ventes mondiales d’automobiles : la mobilité de demain Véhicules électriques Toyota / Mercedes = Tesla Toyota = Mazda Tesla = Panasonic Location entre particuliers Toyota / SAIC = Getaround PSA = Koolicar Voiture autonome Volvo / Renault-Nissan = C Toyota = Université : Michigan / Standford / MIT BMW = Intel / Mobileye / Baidu General Motors = Cruise Automation PSA = nuTonomy Tata / Ford / Daimler = Uber Ford = Lyft Volvo = AutoLive Faurecia = Parrot / ZF Audi / Bosch = Nvidia La technologie permettra à n’en pas douter de faire évoluer la consommation de la mobilité. Les grands constructeurs ont compris qu'ils n'ont plus les moyens d'innover en comptant sur leurs propres forces. Ils savent que leur avenir passe par les sociétés hi-tech et start’ups d’aujourd’hui pour : - Mieux répondre aux nouveaux besoins de mobilité, - Challenger leurs concurrents historiques, - Résister face à l’arrivée des poids lourds de la nouvelle économie Google et Apple qui investissent énormément et seul dans la voiture autonome. - … Pour survivre … et probablement redistribuer les cartes du marché automobile mondial. Cartographie intelligente Nissan = Toyota BMW / Audi / Mercedes = Here / Nokia Voiture connectée Volkswagen = LG Toyota = Microsoft SAIC = Alibaba PSA = Orange / Ericson / IBM Bridgestone = Xee (Midas/Norauto) Valeo = Gemalto Audi / BMW / Daimler = Huawei / Intel /Nokia / Qualcomm Voiture hydrogène Toyota = BMW VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
  • 60. Sources : AIE Ventes mondiales d’automobiles : l’alternative location Location longue durée (LLD) ou location avec option d’achat (LOA) : Avantages acheteurs (dont 40% ont moins de 25 ans) : Pas d’épargne ou capital à débloquer Budget fixe De nombreux services associés (entretien, assurance, assistance,…) Changer régulièrement pour une voiture neuve Pas de revente à gérer … Avantages constructeurs : Moins de négociation du prix facial du véhicule Client fidélisé => reviendra dans le réseau pour l’entretien ou pour des services annexes Renouvellement = 2x plus rapide = fait tourner les usines. LLD et LOA : 8% des véhicules vendus en 2010, 30% en 2017 L’usage notion de propriété MAIS notion de services de mobilité avec paiement par abonnement. VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES
  • 61. PARC AUTOMOBILE MONDIAL VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES PRODUCTION AUTOMOBILE MONDIALE L’ACHAT AUTOMOBILE Zones géographiques Par pays Taux d’équipement
  • 62. Parc automobile mondial par zone géographique Les zones matures plafonnent. Les autre zones décollent, Chine et Inde en tête. EASTERN EUROPE 2005 2014 32 44 RUSSIA, TURKEY & OTHER EUROPE 2005 2014 42 68 WESTERN EUROPE 2005 2014 203 215 Données en millions d’automobiles CANADA USA MEXIQUE 2005 2014 165 168 CENTRAL & SOUTH AMERICA 2005 2014 37 63 ASIA/OCEANI A/MIDDLE EAST 2005 2014 157 318 AFRICA 2005 2014 18 29 +2% +73% +6% +63% +65% +102% +39% MONDE 2005 2014 654 907 +39% Sources : OICA PARC AUTOMOBILE MONDIAL
  • 63. Parc automobile mondial par pays Sources : OICA Données en millions d’automobiles PARC AUTOMOBILE MONDIAL
  • 64. Parc automobile mondial : taux d’équipement par pays (pour 1000 habitants) Avec une population de 1,37 milliards d’habitants en Chine et 209 millions au Brésil, le potentiel d’équipement dans les pays émergents est colossal. Sources : Observatoire Cetelem PARC AUTOMOBILE MONDIAL
  • 65. PARC AUTOMOBILE MONDIAL VENTES MONDIALES D’AUTOMOBILES PRODUCTION AUTOMOBILE MONDIALE L’ACHAT AUTOMOBILE Taux d'effort pour l’acquisition L’achat automobile : évolution du coût d’une voiture Typologie de l'acheteur Le rôle d'internet
  • 66. L’achat automobile : taux d’effort à produire pour acquérir une voiture Acheter une voiture neuve : un effort financier considérable dans les pays émergents. Note de lecture : le taux d’effort pour l’achat d’une Golf représente le nombre d’années de revenu nécessaires à un habitant moyen pour acquérir ce véhicule ou un équivalent (ient donc compte à la fois du niveau de prix auquel est vendu le véhicule par le constructeur dans chaque pays ainsi que du niveau de revenu d’un habitant moyen) Sources : Observatoire Cetelem L’ACHAT AUTOMOBILE
  • 67. L’achat automobile : évolution du coût d’une voiture (focus France) Sources : Les Echos Evolutions réglementaires liées à la sécurité : ABS, Airbags, ESP, … Evolutions réglementaires liées à l’environnement : Recyclage, Durcissement des normes CO2, … Evolutions technologiques : Aides à la conduite, Ecrans tactiles, Téléphonie, … Les particuliers français paient en moyenne 24 300 € pour l'achat d'une voiture neuve. 4 000 € de plus qu'il y a 10 ans. 10 000 € de plus qu’en 1996. L’ACHAT AUTOMOBILE
  • 68. L’achat automobile : typologie de l’acheteur de voiture neuve Âge moyen acheteur voiture neuve => De plus en plus élevé dans les pays matures. Situation opposée dans les pays émergents : où l’engouement des jeunes urbains pour l’automobile, qu’ils considèrent comme un symbole d’indépendance et de liberté, favorise un âge moyen bas. Age moyen de l’acheteur : Féminisation de l’acheteur : Plus le taux d’activité des femmes est élevé (pays matures), plus l’acheteur d’une voiture est une femme. A opposé aux pays émergents où leur taux d’activité professionnelle est plus faible et où donc moins de femme achètent une voiture. Prix Consommation carburant Sécurité Tenue de route Podium 2016 monde Critères d’achat Sources : Observatoire Cetelem L’ACHAT AUTOMOBILE
  • 69. Synthèse Marché mondial => en situation de croissance (avec disparités importantes entre zones matures et émergentes) : +3,5%/an pour atteindre 85 millions de voitures particulières vendues par an d’ici 2020. Un produit automobile en mutation technologique sans précédent : - Voiture électrique, - Voiture connectée, - Voiture autonome, - Big data, - … avec de nouveaux entrants sur le marché. ➔ L’automobile s’apprête à tourner une page de sa belle et riche histoire pour se lancer dans une nouvelle aventure tout aussi passionnante et enrichissante Un client qui attend des services de mobilité et pour consommer l’automobile autrement.
  • 70. Sources GERPISA OICA (Organisation Internationale des Constructeurs d’Automobiles) Michel Freyssenet (chercheur au CNRS) Wikipedia Eulerhermes JATO L'Argus Challenge.fr AIE (Agence Internationale de l’Energy) Observatoire Cetelem Google Thinkwith https://mydigitalweek.com http://jeanpierrecorniou.typepad.com La Tribune AT Kearney Consulting Ptolemus Consulting http://www.voitureelectrique.net L’Usine Digitale Auto Plus Les Echos
  • 71. LA CHAÎNE DE VALEUR : ENTRE ADAPTATION ET REINVENTION
  • 72. TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA CHAÎNE DE VALEUR LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
  • 73. TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA CHAÎNE DE VALEUR LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE Une Intégration Verticale, très hiérarchisée Du Constructeur à l’Assembleur La revanche de la Valeur
  • 74. "Les gens peuvent choisir n'importe quelle couleur pour leur voiture, du moment que c'est noir." Henry Ford ● Intégration Verticale ● Début de l’automatisation de la production ● Domination totale du constructeur sur la chaîne de valeur ● Début de Mise en compétition des équipementiers LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
  • 75. ● Début de Transfert de la R&D aux équipementiers ● Concentration sur l’assemblage ● Focus sur la rentabilité de production après le 2e choc pétrolier ● Automatisation des usines ● Application du Toyotisme (Just in Time) dans les Usines Européenne et US LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
  • 76. ● Nombre de plus en plus réduits de constructeurs ● Maîtrise des coûts ● Différenciation Marketing ● Disparition ou Fusion d’équipementiers LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
  • 77. Trois mutations de l’industrie automobile : ● change ses motorisations pour des énergies propres ● bouleverse l'usage de ses produits en accélérant la mutation vers l’automatisation et la voiture connectée ● rénove complètement ses modes de distribution, pour s’adapter à la mondialisation et aux changements dans les modes d’usage des voitures LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
  • 78. • La première fois depuis la révolution industrielle qu’un secteur économique se rénove de fond en comble sans la directive et le soutien d’un plan stratégique élaboré par l’État. Et ça marche ! • Depuis 10 ans, ce sont les industries traditionnelles qui sont bouleversées, étouffées par l’archaïsme de leurs produits et de leurs organisations : cas de l’industrie auto • La plupart des constructeurs ont tiré les leçons de la crise. Contexte économique LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
  • 79. FABRICATION & ASSEMBLAGE DÉVELOPPEMENT DU PRODUIT R&D, Planification de production, Définition du concept MARKETING & VENTE CYCLE DE VIE DU PRODUIT. CONSTRUCTEURS ÉQUIPEMENTIERS FOURNISSEURS CONCESSIONNAIRES GARAGES 1ER PROPRIÉTAIRE SERVICES FINANCIERS / ASSURANCES 2ÈME PROPRIÉTAIRE RÉSEAU OCCASION Chaîne de valeur LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
  • 80. ● Modèle d’entreprise intégrée verticalement, et contrôlant la chaîne de valeur du début à la fin, à celui d’intégrateurs de composants manufacturés par d’autres entreprises organisées de façon hiérarchiques, composants ensuite assemblés dans des « plateformes » (les voitures) ● Relocalisation géographique des équipementiers de rang 1 à proximité des chaînes de productions, voir intégration de leur chaine de production à la chaine d’assemblage globale. ● Innovation de processus et peu d’innovation produit ● Chaîne de montages ultra robotisées, intégration des équipementiers sur les sites de production pour des économies d’échelle, mais en définitive la voiture évolue peu GG Du Constructeur à l’Assembleur LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
  • 81. ● On estime la valeur du logiciel embarqué = 40% de valeur ajoutée (en 2015). ● Équipementiers produisaient 78% de la valeur d'un véhicule en 2010 (contre 56% en 1985) ● Équipementiers français investissent 1,5 fois plus en moyenne en R&D que les constructeurs. ● VALEO présent au CES depuis 4 ans La revanche de la Valeur LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
  • 82. Le secteur automobile à la pointe de l’innovation et des dépôts de brevets en 2016 LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
  • 83. ● Pourtant les constructeurs investissent énormément : près de 100 milliards de dollars /an ! (~1200$ / voiture) ● La majorité de cet investissement se fait pour adapter les véhicules aux différentes normes gouvernementales, ou pour améliorer les processus de productions ● Difficile de rattraper le retard : l’innovation produit a été trop longtemps reléguée aux équipementiers (en partie ou totalement) et d’autres acteurs viennent bousculer le marché... Entre le marteau et l’enclume LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
  • 84. Un secteur à la pointe de la technologie et de l’innovation « L'innovation consiste à offrir des services inédits et indispensables au conducteur et à ses passagers » Brigitte Courtehoux, Directrice Services connectés et mobilité PSA «Les technologies d’intelligence artificielle sont incontournables dans le développement des véhicules autonomes ». Toyota l’a bien compris et a investi 1 milliard de dollars dans un nouvel institut de recherche dédié à ce domaine. La marque automobile compte également s’appuyer sur l’AI pour réinventer la mobilité… jusque dans nos maisons. Audi accélère également avec la technologie pour les voitures autonomes. Une filiale nouvellement créée, Autonomous Intelligent Driving GmbH à Munich, travaille sur un système pour les véhicules autonomes dans les villes. La société est ouverte à la coopération avec d’autres partenaires solides dans les secteurs automobile et informatique. Le robot collaboratif, la réalité virtuelle, l'impression 3D... Autant d'innovations que BMW veut intégrer à ses usines. L'industrie 4.0 doit être un important levier d'amélioration des marges financières. LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
  • 85. LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
  • 86. Des acteurs du secteur auto conscients du changement … mais un peu tard Considérez vous qu’une disruption majeure va arriver dans le secteur automobile ? LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
  • 87. Véhicules autonomes Tendances 2,7 milliards de $ en R&D « Rapport Conduite autonome : entre science fiction et réalité » Cabinet Oliver Wyman 2030 concept : « Transport as a Service (TaaS) » = « disparition d’environ 200 millions VP aux US / aux 250 millions voitures sur les routes ». Selon RethinkX. Filière s’organise : Ford, PSA, ou Toyota et leurs fournisseurs comme Continental, Faurecia, Valeo multiplient les annonces. Géants de la Tech : comme Apple, Google ou encore Uber : mutation comme une opportunité unique pour plus de valeur et de croissance. Startups : comme Bestmile ou Xee se positionnent sur des besoins nouveaux. LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
  • 88. La 3ème révolution industrielle « La seule façon de comprendre une nouvelle culture et de nouveaux comportements est de devenir natif. Devenir natif est un processus d’observation, d’apprentissage et d’approfondissement, pratiqué tel un anthropologiste, impliqué directement sur le terrain et en participant étroitement avec ses hôtes à leurs cultures. » Brian Solis Analyste digital « Il n’y a jamais eu une telle période de promesses et de menaces, […]. Nous devons développer une lecture claire et globale quant à l’impact des technologies sur nos vies et comment elles reconditionnent notre environnement économique, social, culturel et humain. » Klaus Schwab Fondateur et CEO du World Economic Forum LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
  • 89. TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA CHAÎNE DE VALEUR LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE Here come a new challenger ! Des nouvelles filières en apparition dans la chaine de valeur
  • 90. LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
  • 91. - Vente directe sur internet, pas de concessionnaires - Compagnie hybride : vendant du logiciel et du Big data, spécialiste des batteries et devenant constructeur - Expérience du Big data sur l’ensemble de ses véhicules (défauts qui remontent en direct, véhicule volé etc.) - Énorme valeur ajoutée, grâce au services embarqués, véhicule autonome LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
  • 92. - 900.000 m² - 5 milliards USD - Économie d’échelle : - 30 % sur le coût des batteries - En partenariat avec Panasonic - Produira d’ici 2018 autant de batteries que toutes les usines du monde réunies - Fonctionnant entièrement grâce aux énergies renouvelables. TESLA GIGAFACTORY LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
  • 93. - Projet de véhicule autonome transformé pour devenir un logiciel embarqué de conduite autonome. - Destinés aux constructeurs désirant profiter de l’expérience Google en matière de Véhicule Autonomes - Propose Service de GPS, musique, commandes vocales - Partenariat avec grands constructeurs Peugeot, citroen, audi, WV, Chevrolet, Honda, Hyundai …. - Pourrait devenir un levier de force face aux constructeurs LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
  • 94. PROJET TITAN- Projet qui nourrit beaucoup de rumeurs - Annoncé en stade final par certains abandonné par d’autres - 12% des américains = prêts à acheter une voiture Apple (2015) - Avril 2016, Bmw et Daimler claquent la porte à un éventuel partenariat ne s’accordant pas sur la propriété des Datas Apple est un concurrent bien plus redoutable que Google sur le marché du véhicule connecté et autonome ELON MUSK - Juin 2016 ” - Apple chercherait à acquérir 7 hectares de terrain près de San Francisco - Apple aurait repoussé à 2021 le lancement de sa voiture électrique - A l’instar de Google, Apple penserait à ré-orienter son projet, pour vendre un logiciel embarqué aux constructeurs classiques Service de GPS, musique, commandes vocales avec SIRI ” LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
  • 95. UNE NOUVELLE FAÇON DE CONSOMMER LA VOITURE LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
  • 96. 1 1ère Génération 2 2nd Génération 3 3ème Génération ▪ Port USB ▪ Interface multimédia ▪ Wifi ▪ Partenariats ▪ Services basés sur l'emplacement ▪ Interface intelligente ▪ Accès aux réseaux sociaux par commande vocale ▪ Trafic et météo en temps réel ▪ Divertissement à la carte ▪ Intégration d'applications mobiles Innovations futures des voitures connectées ▪ Full access à internet ▪ Divertissement à la carte ▪ Systèmes avancés d'assistance au conducteur ▪ Réalitéaugmentée AUJOURD’HUI… DEMAIN…▪ Sécurité ▪ Navigation par commande vocale ▪ Déverrouillage à distance ▪ Conciergerie ▪ Diagnostic du véhicule ▪ Récupération véhicule volé ▪ Bluetooth Passer du « produit » au « service» 4 LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
  • 97. Tesla, Précurseur Logique de «showrooming», dans des espaces qu’elle gère en propre avec une quantité réduite de modèles exposés (2 à Brooklyn). «Tesla a fait le choix de ”squeezer” la distribution traditionnelle et ses cascades de marges» Christophe Chaptal de Chanteloup. PSA, le phygital : Reconquête de l'espace urbain « PSA Experience Store » « Par cette approche phygitale, PSA Retail entend bien s'emparer de nouveaux espaces de ventes dans des milieux extrêmement urbains » Arnaud Belloni Audi inaugurait en juin 2016 à Paris son premier « Audi City » en France avec ses espaces VR et ses écrans géants. « 35 % des clients dans le monde sont déjà prêts à acheter en ligne. 20 % aux États-Unis ; 25-30 % en Europe ; plus de 30 % au Brésil et 55-60 % en Inde et en Chine » Hadi Zablit, consultant au BCG. LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
  • 98. SERVICES DE PARTAGE Service de covoiturage Voitures : garées 95 % du temps Start Up = louer sa voiture à d’autres particuliers Gèrent transactions / Assurent la voiture le temps de l’utilisation par le locataire Service de partage de véhicules entre particuliers : Capte 90 % du marché 42 % des – de 35 ans ont déjà eu recours au covoiturage Internationalisation => diversification. Blablacar, champion du covoiturage longue distance : lance la location de voitures avec LLD. Disponible pour les ambassadeurs français, vise à alléger facture liée à : Achat / Entretien. Objectif : accélérer la transformation du véhicule en tant que service. http://www.usine-digitale.fr/article/la-voiture-as-a-service-selon-blablacar.N523884 LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
  • 99. Comment l’industrie automobile peut s’inspirer de l’économie circulaire ? Valeur des véhicules inutilisés dans le monde estimée à 7 Trillions $ Grâce à l’auto-partage le taux d’utilisation grimpe de 3 à 5 fois LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
  • 100. Mais l’auto-partage n’est que la pointe de l’iceberg 400$ - 600$ milliards en 2030 Revenus potentiels pour les constructeurs qui adopteraient un BM basé sur l’économie circulaire L’équation de l’économie circulaire Conception du véhicule Fabrication et distribution « Product as a Service » Extension de la durée de vie des produits Réduction potentielle des coûts -14% LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
  • 101. Adopter le recyclage en circuit fermé Systèmes de recyclage autosuffisants Matériaux recyclables conservant leurs caractéristiques pendant le processus de recyclage : ⇒ Réduction de la consommation d’énergie jusqu’à -75% (selon le Forum Economique Mondial). ⇒ Réduction des coûts de production. ⇒ Suivre la trace des véhicules après la vente initiale. Louer les produits au lieu de les vendre Coté consommateurs : • Une + grande tranquillité d’esprit • Un confort + important. Coté constructeurs : • Marges + importantes • Potentiel différenciation + grand • Fidélité accrue • CA fondé sur service + stable et + prévisible Allonger la durée d’utilisation des produits Stratégie basée sur : • Fabrication composants recyclables, réutilisables et reconditionnables • Intégration concepts : design produit et la production initiale pour réduire les coûts de reconditionnement. Avantages LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
  • 102. LES PROCESSEURS Fourni déjà Tesla depuis 2016 avec son DRIVE PX 2 Travaille aussi avec Baidu Cherche a accélérer le deep Learning des IA Associé (mars 2017) pour développer ‘Xavier’ le tout 1er processeur monopuce au monde conçu pour atteindre la conduite autonome de niveau 4 Fourni Tesla en processeur pour les véhicules autonome Spécialisé dans la conception de senseurs et de processeurs exclusivement dédiés au traitement d’image Racheté par pour 15 milliard USD (mars 2017) LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
  • 103. CYBER-SECURITE Cyber sécurité des véhicules autonomes actuellement sous estimée : 2015 : un test, 2 hackeurs prennent le contrôle d’une Chrysler (pouvant neutraliser les freins, prenant le contrôle du volant, de la radio etc.) Attaques informatiques contre des objets connectés x4,5 entre 2015 et 2016 Collectif "I Am The Cavalry" Réunit : chercheurs préoccupés par le manque de sécurité des réseaux automobiles internes Nous ne pouvons pas y arriver seuls. Ogi Redzic Chargé de voiture connectée Renault-Nissan LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
  • 104. ASSURANCES Voiture intelligente et connectée, associée aux technologies de big data = rupture dans la modélisation du risque. De plus en plus d'acteurs s’orientent => Pay How You Drive (PHYD ou style de conduite), « Allianz Conduite Connectée » d'Allianz Voiture autonome = Réduire drastiquement le nb d’accidents (-90 % de sinistralité prévue) va chambouler cet éco-systeme LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
  • 105. semble avoir pris position : « Si vous savez que vous pouvez sauver au moins une personne, sauvez au moins celle-là. Sauvez celle qui est dans la voiture [...] Si ce dont vous êtes sûr c'est qu'un mort peut être évité, alors c'est votre première priorité ». Christoph von Hugo Responsable du système d'assistance à la conduite et de la sécurité Législation Quid de la sécurité ? Étude MIT : 3 groupes peuvent être en mesure de décider comment gérer les dilemmes éthiques des voitures autonomes : « Les consommateurs qui les achètent, les fabricants qui les programment et le gouvernement qui peut réguler le type d'algorithmes que les fabricants peuvent proposer et que les consommateurs peuvent choisir » Avec des dates d'arrivée se situant entre 2018 et 2020, l'arrivée sur nos routes des premiers modèles sera sans doute retardée par certaines lois est le 1er constructeur qui engage sa responsabilité sur la voiture autonome LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
  • 106. Services / voiture connectées Nouveaux Constructeurs Nouveaux « équipementiers » Nouvelle Utilisation des véhicules Achats – Location - Mobilité Chaîne de valeur LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES
  • 107. TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA CHAÎNE DE VALEUR Des attentes consommateurs qui changent La bataille de la DATA Coopération, Subordination, ou Contre-attaque des Constructeurs ? LES NOUVEAUX ACTEURS & FILIERES LA CHAÎNE DE VALEUR TRADITIONNELLE
  • 108. A quoi ressembleront les clients des voitures de la génération de demain et quelles seront leurs attentes ? « That kid – the one in the back of the SUV with the iPad – is the automotive industry’s worst enemy. » Bloomberg TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA CHAÎNE DE VALEUR
  • 109. Des attentes consommateurs qui changent Les urbains s’éloignent de plus en plus de l’idée de posséder une voiture, et désirent seulement un accès à une voiture. C’est la « servicisation » de l’économie. (économie de fonctionnalité) Coûte cher à l’achat et à l’entretien Accès aux gdes villes de plus en plus difficile Très souvent au parking Pas écologique Voiture perçue comme un moyen de transport parmi d’autres, plutôt que quelque chose qui nous définit et forme notre identité sociale et culturelle Nouvelle formes mobilité TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA CHAÎNE DE VALEUR
  • 110. La propriété du véhicule, une idée en voie de disparition TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA CHAÎNE DE VALEUR
  • 111. Nouvelles formes de mobilité = Mort de la voiture individuelle dans les grandes villes ? • Depuis 2005, « taux d'équipement pour 1.000 habitants a plongé de 9 % à Paris, de 8 % à Londres ou de 16 % à Munich », estime le cabinet Euromonitor • 2016 : ventes voitures neuves 50K à Paris vs. 65K en 2005. « Pour avoir des villes plus agréables et améliorer la qualité de l'air, il faut partager davantage les véhicules et les rendre le plus propres possible », Joseph Beretta, président - Association nationale pour le développement de la mobilité électrique. 70 % de citadins d'ici à 2050 TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA CHAÎNE DE VALEUR
  • 112. « MOIA développera et commercialisera ses propres services de mobilité soit de manière autonome, soit en partenariat avec les villes et les systèmes de transport existants » Ole Harms, nouveau patron de cette filiale Volkswagen. L’enjeu Smart City pour les constructeurs Juillet 2016 : Renault Mobility, Service d’autopartage, destiné au grand public et entreprises. Fin 2017 : Citroën partenariat avec Ucar «Rent and Smile», location voitures de courte à moyenne durée directement en concession. Free2Move : Service « Carsharing » compléte l’offre Citroën, et l’étend à l’ensemble du groupe. TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA CHAÎNE DE VALEUR
  • 113. 85 % des dirigeants estiment que l’écosystème digital autour de la voiture pourra à terme, générer des revenus supérieurs à la vente du véhicule Voiture = Plateforme logicielle sur roues produisant et consommant en masse de la data. Cette entrée du logiciel dans la voiture = Nouvel écosystème d’entreprises au sein de la filière automobile, et une nouvelle chaîne de valeur LA BATAILLE DE LA DATA TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA CHAÎNE DE VALEUR
  • 114. Qui pourra utiliser et monétiser la data obtenue ? Qui devrait être propriétaire de la Data selon vous ? TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA CHAÎNE DE VALEUR
  • 115. Coopération, Subordination, ou Contre-attaque des Constructeurs ? D’ici 2020 : digitalisation partielle de la chaîne de valeur => améliorer de 36 % la rentabilité d’un équipementier. Pour 20 % des dirigeants, la plupart issus des marchés émergents, il est même probable que les grands constructeurs d’aujourd’hui deviendront les sous-traitants de géants comme Google ou Apple d’ici à 2025 Seuls 33 % des dirigeants interrogés pensent que les constructeurs sauront conserver la relation client. (contre 75 % en 2015) Les géants de l'informatique comme Apple et Google ont une forte expérience dans l'infotainment et il sera très compliqué de les rattraper là-dessus Xavier Benoit Responsable de la communication d'Audi France TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA CHAÎNE DE VALEUR
  • 116. Stratégies des constructeurs qui ne veulent pas se faire dépasser par les nouveaux entrants • Toyota, c'est l’IA : • Investissement d’1 milliard $ dans le domaine, permettant de pivoter vers un nouveau modèle industriel. • Algorithmes des véhicules pourront servir à créer des robots domestiques et des objets très éloignés de l'automobile -> Toyota travaille déjà avec son compatriote Panasonic pour bâtir des ponts entre maisons et voitures connectées • Création division "Connected" en lien avec Microsoft. Novembre 2016 : le groupe VW a lancé une marque dédiée exclusivement à la mobilité. Plan stratégique 2025 : • Voitures électriques • Conduite autonome • Services de mobilités : Partenariat stratégique avec l'israélien Gett (plateforme de mobilité à la demande). TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA CHAÎNE DE VALEUR
  • 117. • Volvo est très actif en matière de conduite autonome. Uber l'a d'ailleurs choisi pour travailler avec lui sur une flotte de véhicules autonome. • Fiat va fournir 100 véhicules de test à Google (Chrysler Pacifica) pour poursuivre ses tests sur la voiture autonome. Stratégies des constructeurs qui ne veulent pas se faire dépasser par les nouveaux entrants TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA CHAÎNE DE VALEUR
  • 118. Stratégies des constructeurs qui ne veulent pas se faire dépasser par les nouveaux entrants GM : 1er groupe à avoir créé une marque dédiée aux nouvelles mobilités : Maven. • Nombreuses expérimentations aux US : Autopartage, navettes semi- autonomes, via partenaire Lyft. • Rachète actifs Sidecar (service d’auto-partage). • Partenariat Mobileye (spécialiste de la vision par ordinateur). Renault-Nissan construit : stratégie de véhicule autonome, logiciels et nouvelles mobilités. • Associer avec Microsoft pour véhicules connectés • Partenariat avec Waze (filiale de Google) TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA CHAÎNE DE VALEUR
  • 119. Stratégies des constructeurs qui ne veulent pas se faire dépasser par les nouveaux entrants PSA : marque dédiée à la mobilité, Free2Move • Champ d'action : autopartage, gestion flottes, services connectés, nouveaux modes de financement • Avait auparavant investi dans les Start-ups Travelcar & Koolicar • Collabore avec Ucar pour des services de location (Citroën & DS). • Open Data des véhicules connectés, à la communauté de développeurs, pour créer de nouveaux services (alliance IBM) Ford : véhicule autonome, connecté et consommé à la demande ne font qu'un. • MWC 2017 : Lancement Ford Pass (service multimodal via une app - Ford Hub) • CES 2017 : Partenariat Amazon pour que la voiture et la smart home se parle. TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA CHAÎNE DE VALEUR
  • 120. Stratégies des constructeurs qui ne veulent pas se faire dépasser par les nouveaux entrants Daimler : Création d'une nouvelle division « CASE » pour « Connected Autonomous Sharing Electric » • Mercedes va lancer une gamme électrique sous la marque EQ • 100 millions $ dans des projets liés à la logistique urbaine connectée. Mercedes = Car2Go, son rival BMW = DriveNow : • 4000 véhicules en partage dans 12 villes • BMWi, rassemble initiatives de véhicules électriques et nouveaux services • Partenariats avec des start-ups, en Allemagne, aux US... et depuis 2017 en France => « BMW Tech dates » • Embarque Intel et Mobileye avec lui et associé avec ses rivaux allemands pour le rachat de HERE. TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA CHAÎNE DE VALEUR
  • 121. Coopération ou Compétition ? Tout cela à la fois Coo-pétition ! Est-ce que vous pensez que les constructeurs et les ICT* vont coopérer ou entrer en compétition ? * Technologies de l'information et de la communication OEM : Original Equipement Manufacturer TRANSFORMATION ET FUTUR DE LA CHAÎNE DE VALEUR
  • 122. Marketing / Web / Social Media : les nouvelles façons de communiquer MARKETING CENTRÉ SUR L’EXPÉRIENCE MARKETING CENTRÉ SUR LE CLIENT L’ÉVOLUTION DU MARKETING NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT MARKETING CENTRÉ SUR LA DONNÉE LE MARKETING ET LES SOCIAL MEDIA
  • 124. L’ÉVOLUTION DU MARKETING AUTOMOBILE L’ÉVOLUTION DU MARKETING
  • 125. MARKETING 2.0 CENTRÉ SUR LE CLIENT « L’objectif n’est plus de vendre des produits, mais d’engager les cibles avec des contenus à valeur ajoutée » Frédéric Cavazza, Marketing Technologist & speaker Marketing participatif et viral MARKETING CENTRÉ SUR LE CLIENT
  • 126. SOCIAL MEDIA LE MARKETING ET LES SOCIAL MEDIA
  • 127. LE MARKETING ET LES SOCIAL MEDIA
  • 128. SOCIAL MEDIA - L’AUTOMOBILE SUR YOUTUBE Fin 2015, l’auto sur YouTube c’est : 73 Milliards de vues 3,5 Millions de vidéos 244K Chaînes LE MARKETING ET LES SOCIAL MEDIA
  • 129. SOCIAL MEDIA - YOUTUBE Les marques représentent 45% des contenus partagés sur la plateforme vidéo qui ont en moyenne 40% de vues en plus et 6x plus d’engagement que les créateurs. Les éditeurs ne représentent que 19%, se retrouvant derrière les créateurs (36%) mais les contenus publiés sont plus qualitatifs et génèrent 3 fois plus d’engagement, en moyenne, que les créateurs. Top 10 marques par vues et engagements Top 10 éditeurs par vues et engagements LE MARKETING ET LES SOCIAL MEDIA
  • 130. SOCIAL MEDIA DIFFÉRENTES CATÉGORIES LE MARKETING ET LES SOCIAL MEDIA
  • 131. LE MARKETING ET LES SOCIAL MEDIA
  • 132. SOCIAL MEDIA - L’AUTOMOBILE SUR FACEBOOK Depuis l’intégration de la vidéo en natif sur Facebook, les chiffres ne cessent de croître, qui compte +100 millions d'heures de vidéo quotidiennes 2016. Le tout en valorisant l’innovation avec de nouveaux formats et une qualité de contenu appréciée par les cibles. N.B. Les pages les plus performantes sur Facebook n'apparaissent pas parmi les dix premiers (au niveau des vues) sur YouTube 350M de vidéos vues sur les pages des marques automobile LE MARKETING ET LES SOCIAL MEDIA
  • 133. SOCIAL MEDIA - L’AUTOMOBILE SUR INSTAGRAM Instagram est LE réseau social de l’image de marque par excellence. C’est aujourd’hui une plate-forme vidéo qui ne doit pas être ignorée, elle représente une croissance de 40% du temps de passé devant des vidéos entre septembre 2015 et mars 2016. Le flux d'images éblouissantes de la plate-forme - et les expériences uniquement mobiles - offrent de nouvelles opportunités et des défis pour les spécialistes du marketing. Les posts de Mercedes-Benz, avec plus du double du nombre total de posts de BMW, mettent en vedette leur patrimoine et leur équipe de course - une stratégie de contenu adoptée par toutes les marques les plus populaires. LE MARKETING ET LES SOCIAL MEDIA
  • 134. MARKETING 3.0 CENTRÉ SUR L’EXPÉRIENCE « L’important n’est plus de vendre ou d’engager, mais de satisfaire les clients » Frédéric Cavazza, Marketing Technologist & speaker Concevoir à partir des besoins réels Répondre à des attentes MARKETING CENTRÉ SUR LE CLIENT
  • 135. L’EXPÉRIENCE CLIENT… …pour faire face aux offres alternatives de déplacement Si l’expérience client est devenue un enjeu majeur pour les groupes automobiles, ce n’est pas sans raison. Le développement d’offres alternatives de déplacement depuis quelques années a été un véritable électrochoc. Le monde auto a en effet vu débarquer un concurrent auquel il ne s’attendait pas : les applications de VTC, Uber en première ligne. On pourra également citer les services d’auto-partage, tel qu’Autolib’ à Paris. Face à ces nouvelles solutions de mobilité, les marques ont une crainte majeure : que les consommateurs se dirigent vers ces solutions, au détriment de la possession d’une voiture. L’expérience client, une nécessité pour faire face aux nouveaux comportements Si les modes de déplacement évoluent, il en va de même pour les comportements du consommateur. Avec le développement d’internet, le consommateur s’est mis à consulter des sites de comparaison, à se renseigner de longues heures durant ou encore à écouter le feed-back rencontré sur les réseaux sociaux. Alors que les attentes glissaient lentement mais surement vers le monde digital, le secteur automobile a cantonné son expérience client à la concession. Difficile dans ces conditions de répondre aux nouvelles attentes des consommateurs. Les marques automobiles qui se réinventent grâce à l’expérience client Véritable enjeux pour se démarquer de la concurrence et répondre aux nouvelles attentes des consommateurs, l’expérience client trouve peu à peu sa place chez les groupes automobiles. Même si certaines marques tentent de proposer des expériences innovantes, la route semble encore longue avant que l’expérience client se réinvente totalement. MARKETING CENTRÉ SUR L’EXPÉRIENCE
  • 136. L’EXPÉRIENCE CLIENT Une vision futuriste à toutes les étapes de la relation client Concept de showroom virtuel Audi City = personnaliser un modèle à l’extrême via une tablette et des écrans géants. Les limites physiques du concessionnaire traditionnel laissent ici place à un espace où la créativité est presque illimitée. (Video) MARKETING CENTRÉ SUR L’EXPÉRIENCE
  • 137. L’EXPÉRIENCE CLIENT SAV Local Motors avec modèle LM3D = voiture entièrement assemblée à partir de pièces imprimée en 3D. À terme : un modèle commandé livré en 24h. Volvo a lancé, mi-novembre en Californie, un programme pilote de conciergerie. (Video) DS, la marque premium du groupe PSA, a lancé un programme VIP intitulé « Only You » (Video) MARKETING CENTRÉ SUR L’EXPÉRIENCE
  • 138. L’EXPÉRIENCE CLIENT RETRANSCRITE EN CAMPAGNE AUDI La gloire déchue. Incapable d'effectuer les tâches du quotidien, et en pleine crise. Audi répond aux besoins et fait vivre une expérience à un client peu commun au travers de sa voiture autonome MARKETING CENTRÉ SUR L’EXPÉRIENCE
  • 139. PASSER D'UN PRODUIT À UN SERVICE AUTOPARTAGE «La relation à l’automobile des consommateurs, évolue dans le sens de l'utilisation, versus la possession» Patrick Lara, Managing director Publicis Conseil «La marque (VW) a su s'adapter aux besoins en termes d'usage, bien consciente que les constructeurs sont potentiellement concurrencés par des acteurs comme Blablacar», Alban Callet, deputy managing director de DDB Paris (agence de Volkswagen). L’appli En route pour le stade lancée par Volkswagen montre que les gens ont avant tout envie de se simplifier la vie. Conçue initialement dans le cadre d’un partenariat avec la Fédération française de football pour faciliter un réseau de covoiturage permettant d'aller à des matchs, elle a pris son propre essor depuis. MARKETING CENTRÉ SUR L’EXPÉRIENCE
  • 140. NISSAN INTELLIGENT GET & GO Propose aux conducteurs de former des groupes de colocation qui se partageront un véhicule. Limiter les groupes à 5 colocataires, avec un minimum de 3. Un loyer mensuel couvre => dépenses, l’assurance et l’entretien, et la contribution de chacun est calculée en fonction de la fréquence d’utilisation du véhicule. Application = gérer la répartition. Indiquer ses besoins dans un planning, (temps d’utilisation équitable et que le km : 15 000 km / an et / utilisateur. Géolocaliser la voiture, ouvrir la Micra sans la clé et communiquer avec les autres membres. MARKETING CENTRÉ SUR L’EXPÉRIENCE
  • 141. L’AUTO PARTAGE VU PAR BMW Nouveaux usages chez BMW s’appelle ReachNow. Regroupe un ensemble de services liés à l’autopartage via une application mobile, Permet ainsi de mettre sa voiture en location, ou d’en louer une auprès de propriétaires de BMW ou de Mini. MAJ Fin 2016 : Dotant ReachNow d’un nouveau service, intitulé Ride. Il s’agit d’une offre directement concurrente à Uber. Personnaliser son voyage = température, musique, ou encore l’option « Ne pas déranger ». MARKETING CENTRÉ SUR L’EXPÉRIENCE
  • 142. MARKETING 4.0 CENTRÉ SUR LA DONNÉE « L’objectif est d’optimiser les performances tout en cherchant à anticiper les besoins. » Frédéric Cavazza, Marketing Technologist & speaker Automatisation via l’exploitation de données. L’ère de la programmatique MARKETING CENTRÉ SUR LA DONNÉE
  • 143. NOUVEAUX PARCOURS, NOUVEAUX DÉFIS 87% des acheteurs de véhicule neuf recherchent des informations sur les moteurs de recherche et 68% dans des vidéos online. L’acheteur de véhicule neuf y arrive désormais en position d’expert. 2,2 visites en concession / 1,3 essaies en moyenne. 21% des acheteurs de véhicule neuf finalisent leur achat sans essai préalable. 90% à faire des recherches online, contre 79% en 2015. L’acheteur automobile est plus connecté que la moyenne des Français (en moyenne 3,3 devices connectés, l’acheteur en compte 3,9).Le parcours d’achat automobile est relativement long. 72 jours en moyenne entre la prise d’informations et l’achat NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT
  • 144. D’OÙ PROVIENNENT LES INFORMATIONS ? NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT
  • 145. CONCLUSION SUR MARKETING 4.0 AVEC UN EXEMPLE COMMENT ÊTRE LÀ DANS LES MOMENTS QUI COMPTENT ? E=MC2 ENGAGEMENT = MOMENT X CONTENU X CIBLE NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT
  • 146. CRÉER SA SÉLECTION RÉPOND T-ELLE À MES BESOINS CREUSER LE PRIX OÙ PUIS-JE ACHETER ? CHERCHER LA MEILLEURE OFFRE Les « micro-moments » clés de Google dans le processus d’achat. Les micro-moments sont des points de contact critiques dans le parcours d’achat d'aujourd'hui, et lorsqu'ils sont considérés par les marques et qu’elles s’adaptent, ils déterminent comment ce « voyage » se termine. NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT
  • 147. Le processus d’achat de Stacy NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT
  • 148. CRÉER SA SÉLECTION 84% des acheteurs de véhicule neuf ont utilisé Google pour rechercher des informations sur leur futur achat et 68% (80% chez les plus de 35 ans) ont visionné des vidéos online pour rendre plus concret leur perception du véhicule. Et à la fin de sa sélection, l’acheteur de véhicule neuf garde 2,5 marques en moyenne et 4 modèles. NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT
  • 149. CREUSER LE PRIX Aujourd’hui, le prix est le premier critère recherché pour chaque modèle automobile. Même premium. La transparence à cet égard est donc indispensable. Or, les constructeurs ont encore tendance à cacher le prix sur leurs supports de communication. NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT
  • 150. RÉPOND T-ELLE À MES BESOINS ? Parmi les principales questions posées, on retrouve : la qualité, qui domine à 51%, suivie de l’espace (46%), le design extérieur (41%), l’assistance à la conduite (35%) ou encore le design intérieur du véhicule (34%).
  • 151. LES PRINCIPAUX BESOINS RECHERCHÉS NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT
  • 152. CHERCHER LA MEILLEURE OFFRE Dans cette phase, retour à la case "prix". Logique, on s'approche du but et une voiture reste un achat impliquant. Il ressort de l'étude que les acheteurs de véhicule neuf sont 70% à s’interroger sur les rabais et promotions, 58% au prix officiel et 24% au prix de revente. NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT
  • 153. OÙ PUIS-JE L’ACHETER ? Bilan des courses : la majorité conclut l’achat dans une concession avec laquelle elle traite pour la première fois. Après s'être beaucoup renseigné en surfant ! Pas la peine de se déplacer pour rien quand même ! On note que dans l'étude seulement 8% des répondants affirment trouvent leurs informations via des sites de réseaux ou de concessions. NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT
  • 154. LES PRIORITÉS DANS LE MARKETING - ETUDE 9CLOUDS QUELLE SONT LES TYPES DE PUB ONLINE QUE VOS CONCESSIONNAIRES/REVENDEURS UTILISENT ? On voit bien sur ce graphique, que les marques automobile ont compris l’importance d’être présent dans ces micro-moments pour capter des cibles potentielles et fournir le plus d’informations possible pour générer du trafic en concession. NOUVEAU PARCOURS D’ACHAT
  • 155. CRÉER UN SENTIMENT DE PROXIMITÉ VIA LES RÉSEAUX SOCIAUX S’ADRESSER AUX BONNES PERSONNES AUX BONS MOMENTS QUOTIDIEN TRACKING / MEILLEUR CIBLAGE - SEGMENTATION. BUDGET MIEUX DÉPENSÉ POUR UN MEILLEUR ROI COMMUNIQUER AUX PERSONNES RECHERCHANT DES INFOS VIA LES MICRO-MOMENTS DE GOOGLE CONCLUSION
  • 156. PLUS BEAU FILM PUBLICITAIRE AU FESTIVAL AUTOMOBILE INTERNATIONAL 2017 ! (VIDEO)
  • 157. HTTPS://FREDCAVAZZA.NET/2016/11/02/VERS-UN-MARKETING-10-0/ 9CLOUDS THINKWITHGOOGLE US & FR STRATÉGIES PIXABILITY HTTP://BLOG.DIGITALEO.FR/TOPIC/AUTOMOBILE HTTP://WWW.DATACAR.COM/EXPERIENCE-CLIENT-UNE-PRIORITE-POUR-LAUTOMOBILE/ HTTP://WWW.DATACAR.COM/TENDANCES-DIGITALES-MARKETING-DE-LUNIVERS-AUTO/ HTTPS://CENTRICDIGITAL.COM/BLOG/DIGITAL-TRENDS/4-DIGITAL-STRATEGY-FOCUS-POINTS-FOR-THE-AUTOMOTIVE-INDUSTRY/ HTTP://WWW.ADWEEK.COM/DIGITAL/HOW-SOCIAL-MEDIA-IS-CHANGING-THE-WAY-CONSUMERS-SHOP-FOR-CARS/ SOURCES
  • 158. LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE FUTUR EST DÉJÀ LÀ CAPITALISME VS COMMUNO- COLLABORATIF 3 EXPERTS NOUS DONNENT LES CLÉS DE LA TRANSFORMATION Prospective : l’automobile au coeur de la transformation de la société
  • 159. MasterClass Automobile #MBADMB « Rien n’est plus puissant qu’une idée dont l’heure est venue » Victor Hugo
  • 160. Transformation : Action de transformer, Passage d’une forme à une autre. Source Larousse Automobile : du Latin movere « mouvoir » et du Grec αυτοϛ « lui-même » Source Wikipedia
  • 161. Destruction Créatrice TRI Retour Accéléré 3 Experts Nous donnent les clés de la voiture de demain L’automobile : magnifique terrain d’innovations 3 EXPERTS NOUS DONNENT LES CLÉS DE LA TRANSFORMATION
  • 162. La destruction créatrice a besoin d’une vision Le retour accéléré doit servir un idéal humain La troisième révolution industrielle se nourrit de la technologie Humain, Technologie & Vision : les 3 clés de la transformation 3 EXPERTS NOUS DONNENT LES CLÉS DE LA TRANSFORMATION
  • 163. Emplois en France Source blog.lemonde « La destruction créatrice » Joseph Schumpeter - « Capitalisme, Socialisme & Démocratie » - 1942 La filière automobile doit se réinventer 3 EXPERTS NOUS DONNENT LES CLÉS DE LA TRANSFORMATION
  • 164. « Loi du retour accéléré » Ray Kurzweil « The Age of Spiritual Machines » - 1999 Erik Brynjolfsson – MIT Center for Digital Business Source les Echos & Guide de la transformation Digitale « Chaque fois que l’on invente quelque chose, il devient plus facile d’inventer quelque chose d’autre » « Comme l'ont montré nos travaux, il faut cinq à sept ans en moyenne aux entreprises pour digérer la technologie et adapter leur organisation et leur process pour en tirer profit » 2023 : un programme plus intelligent qu’un homme pourra contrôler une voiture 2050 : Un programme plus intelligent que tous les cerveaux humains pourra contrôler l’infrastructure de la mobilité Comprendre et accompagner la vitesse du progrès 3 EXPERTS NOUS DONNENT LES CLÉS DE LA TRANSFORMATION
  • 165. « La Troisième Révolution Industrielle (TRI) » Jeremy Rifkin « Third Industrial Revolution » - 2012 3/5 piliers de la TRI reposent sur l’automobile « Le véhicule devient progressivement un rouage essentiel d’un modèle d’économie transversale, aux circuits courts locaux, distribuée & collaborative » Jeremy Rifkin RI = Nouvelle Technologie des communications + Nouveau système énergétique (Système Nerveux + Sang) L’économie est un organisme vivant L’automobile dépasse ses fonctions originelles 3 EXPERTS NOUS DONNENT LES CLÉS DE LA TRANSFORMATION
  • 166. La TRI : des origines issues d’un discours pas anodin - Développant les carburants alternatifs - Créer une banque solaire pour aider l’atteinte de l’objectif de 20% de production solaire en 2000 - Demander aux américains d’avoir recours au covoiturage et aux transports publics 3 EXPERTS NOUS DONNENT LES CLÉS DE LA TRANSFORMATION
  • 167. 1723 Friedman, Keynes, Malthus, Ricardo, Pères Fondateurs des E-U Main invisible Libre Marché Libre Echange Division du travail 1767 Propriété privée Libre concurrence Valeur Utilité Production, Répartition, Consommation #Economie de l’offre #valeur travail Adam Smith JB Say Offr e Dema nde MarchéIsaac Newton TRI : Prendre des distances avec le capitalisme sera rude 3 EXPERTS NOUS DONNE LES CLÉS DE LA TRANSFORMATION
  • 168. VS Réussite Emancipation Propriétaire Energivore Polluante Rejetée de la ville Engagement Collaboration Partage Energy Friendly Zéro émission Intégrée à la ville Voiture « bien de consommation » Capitalisme XXème siècle Voiture « bien de prosommation » Communaux collaboratifs XXIème siècleHistoriques / Defenders Nouveaux / Disrupters Le match de la transformation de l’automobile CAPITALISME VS COMMUNO- COLLABORATIF
  • 169. L’innovation est nécessaire, mais pas suffisante… L’ effet tour de Babel est il réel ou virtuel ? #innovation #cacophonie CAPITALISME VS COMMUNO- COLLABORATIF
  • 170. « Certaines personnes n’aiment pas le changement, mais vous devez accepter le changement si l’alternative est la catastrophe » Elon Musk #guidelines Le changement est la réponse CAPITALISME VS COMMUNO- COLLABORATIF
  • 171. Bienvenue dans une époque complètement Mobility + Automated Driving + Digital + Electrification = #MADE Le changement c’est la mobilité de type TRI Source Roland Berger 130 2 4 10 à 15 Années de développement linéaire de l’industrie auto Dernières années d’intenses innovations Méga Trends MADE émergent Années pour redéfinir le nouveau secteur automobile CAPITALISME VS COMMUNO- COLLABORATIF
  • 172. Le gâteau est gros : 2000 Mds $ (= PIB de la ) Source Deloitte « Future of Mobility » CAPITALISME VS COMMUNO- COLLABORATIF
  • 173. Historiques vs Disrupters : le progrès à quelle vitesse ? Source Deloitte « Future of Mobility » CAPITALISME VS COMMUNO- COLLABORATIF
  • 174. + Pollution = +/- 3.0 Concentration C02 : Automobile =25% émissions Thanksgiving à l’ère de l’auto 1.0 Le Statu Quo est impossible, l’impact de l’auto est considérable Source : NOAA National Oceanic & Atmospheric Administation X 1,5 CAPITALISME VS COMMUNO- COLLABORATIF
  • 175. L’alignement des planètes entre : - Réglementation > Politique des villes - Technologies > Nouveaux BM accessibles - Maturité > Appétence des clients Mais aussi : - Disparition des « riches sales » au profit des « riches propres » - 1982 : 38% des Top 400 de Forbes venaient du Pétrole et 12% de la Tech - 2006 : 36% du Top 400 vient de la Tech et 12% du pétrole - Larry Page, Sergei Brin & Elon Musk mettent en place des politiques de type TRI Les raisons de la disruption imminente Source Mc Kinsey LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE FUTUR EST DÉJÀ LÀ
  • 176. 47 mds$ 77 mds$ 260 mds$ 515 mds$ Source Navigant Research & AT Kearney Mon dieu elle roule toute seule ! Cout annuel des embouteillages en France : 17 Mds en 2013 > 22 Mds en 2030 > 350 Mds sur la période 1 véhicule en autopartage évite l’achat de 32 véhicules Source Audi Autonomous Vehicules Market #Autonome LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE FUTUR EST DÉJÀ LÀ
  • 177. Plus qu’une voiture, un service We’re focusing on autonomous systems. It’s probably one of the most difficult AI projects to work on. Autonomy is something that’s incredibly exciting for us and we’ll see where it takes us. Tim Cook 14/06/2017 #VaaS LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE FUTUR EST DÉJÀ LÀ
  • 178. % véhicules connectés ventes de VN : 2015 : 35 % 2020 : 98 % 2025 : 100% x10 La Data, driver de la voiture connectée : vers le VaaS (Vehicule As A Service) #Infotainment #DataViz & Data Reporting 2030 : Car Data Services +/- 750 M $ LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE FUTUR EST DÉJÀ LÀ
  • 179. Entre 60 et 200 Millions de Véhicules Electriques en 2030 Source Roland Berger Pays leaders en 2016 Réglementation agressive en faveur du véhicule électrique: - de grandes métropole comme Londres et Paris sont à la pointe - la chine est en attente d’une décision gouvernementale qui prévoit 15% de VE vendus en 2025 (entre 4 et 6 Millions) Fabricant de batteries Chinois venu à l’automobile électrique en 2003 = 500 000 VE/an en 2016 120 €/kWh en 2017 > 100 €/kWh en 2020 40% valeur véhicule 15% valeur véhicule #EV LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE FUTUR EST DÉJÀ LÀ
  • 180. Le véhicule électrique en 3 chiffres Poids de la chaine de valeur auto électrique mondiale : 300 milliards de $ en 2020 Source Etude PRTM Revente d’électricité quand le prix est élevé : Aux U.S 25% des véhicules remplaceraient toutes les centrales Flotte 100% électrique = 4X la capacité de stockage d’énergie du réseau U.S Source Rifkin Source Automobile Propre Source Plus de Bornes #Alternative LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE FUTUR EST DÉJÀ LÀ
  • 181. Plus de 120 Modèles EV en 2020 1 mile = 1,609 km 350 miles = 563 km Source : Bloomberg New Energy Finance La profondeur de gamme n’est plus un sujet LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE FUTUR EST DÉJÀ LÀ
  • 182. Les fournisseur sont prêts… la clientèle presque « Nous fournissons déjà un haut niveau de service, et d’ici 2 à 5 ans toutes ces questions seront réglées » John Honoré – CEO Borne Recharge Service Les véhicules électriques deviennent une alternative attrayante, surtout en Asie → 37% de tous les clients européens envisagent d'acheter un EV comme leur prochain véhicule – (en Chine 60%). LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE FUTUR EST DÉJÀ LÀ
  • 183. De nombreux progrès portent la transformation du secteur automobile Source Deloitte « Future of Mobility » Source Fanactu Source blog auto selection LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE FUTUR EST DÉJÀ LÀ
  • 184. Voiture électrique, connectée et autonome : pilier de la TRI (3ème révolution industrielle) Le véhicule devient progressivement un rouage essentiel d’un modèle d’économie transversale, aux circuits courts locaux, distribuée & collaborative La transformation numérique lui donne ce pouvoir TRI = Nouvelle Technologie des communications + Nouveau système énergétique (Système Nerveux + Sang) Stockage / Destockage de l’énergie produite par ENR Seconde vie des Batteries Réseaux électrique intelligent / Echange Parc de véhicules stationnés (95% du temps) Optimise les pics de besoin en NRJ LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE FUTUR EST DÉJÀ LÀ
  • 185. Est-ce que les voitures voleront ? Kitty Hawk Flyer 100kg Décollage Vertical Commande à Joystick Larry Page Google à investit plusieurs dizaines de Millions $ Version grand public 2017 ? Vahana Decollage/Atterrissage Vertical Autonome Proto en 2017 ? Livraison 2021 ? Tom Enders CEO Airbus : « The Sky in not the limit » « Aujourd’hui, la puissance de calcul et la technologie de navigation sont prêtes ». Zee Aero Société très secrète > Allez voir leur site Larry Page en est le propriétaire à investit +100 Millions $ Pegase de Vaylon Ultra Light Aircraft – 2 places Proche ULM Société Française proche de la DGA 1ère traversée de la Manche le 1606/2017 Ehang184 AAV Drone Taxi Chinois – 1 place En service cet été à Dubaî LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE FUTUR EST DÉJÀ LÀ
  • 186. «The future is already here, it’s just not very evenly distributed » Le futur est déjà là, il n'est tout simplement pas réparti uniformément William Gibson : Auteur SF - Cyberpunk LA DISRUPTION EST IMMINENTE, LE FUTUR EST DÉJÀ LÀ
  • 187. 2012
  • 188. 2016 S

Notes de l'éditeur

  1. Née en Europe à la fin du XIXe siècle, l’industrie automobile a connu son apogée aux Etats-Unis à partir des années cinquante avant que le Japon n’apparaisse dans les années 1950/1960 comme un redoutable outsider. Désormais ce jeu à trois s’arbitre en Asie. Le centre de gravité de l’industrie s’est déplacé vers l’Est. La Chine est désormais le premier marché mondial et le premier centre de production mondial. Tous les plans d’investissement des constructeurs chinois avec ou sans leurs alliés occidentaux tendant à construire un gigantesque complexe industriel qui pourrait dépasser en 2020 une capacité de production annuelle de 35 millions de véhicules. Compte tenu du taux de motorisation actuel de la Chine, cette situation de premier pays constructeur mondial est définitivement acquise, ce qui n’exclut nullement des risques de surcapacité si la demande intérieure se ralentit. C’est donc en Chine que les constructeurs mondiaux s’affrontent et jouent leur avenir. Ils y sont tous et veulent y augmenter leur capacité de production … alors qu’en même temps, la capacité de production reste excédentaire en Europe. L’industrie automobile mondiale  a connu la plus longue crise de son histoire en période de paix. Bousculée par la crise pétrolière de 2008 qui avait porté le prix du baril de pétrole à 145 $ en juillet 2008, assommée par la crise financière de l’automne 2008, l’industrie a connu sa pire année en 2009. Aujourd’hui, les perspectives de volume sont à nouveau satisfaisantes pour l’industrie automobile, mais ce succès global recouvre désormais des réalités très contrastées.
  2. On estime que ce chiffre est porté à 50 millions de travailleurs si l’on prend en compte tous les emplois indirects (équipementiers, distribution, services connexes, …)
  3. On estime que ce chiffre est porté à 50 millions de travailleurs si l’on prend en compte tous les emplois indirects (équipementiers, distribution, services connexes, …)
  4. L’Europe a d’abord pris le relais de l’Amérique du Nord, puis a été à son tour relayée par le continent Asie-Océanie. L’Amérique latine est encore très loin des précédentes régions du monde, et l’Afrique ne semble figurer, pour l’instant, que pour mémoire.
  5. Le marché américain est marqué par de fortes et fréquentes baisses, suivies par des rebonds spectaculaires et cela depuis l’origine. Le marché européen a progressé beaucoup plus régulièrement, les crises étant nettement moins marquées. La forte chute des années 93-95 est due en bonne part à l’effondrement de l’industrie automobile dans les pays de l’est. Le marché asiatique a progressé lui aussi régulièrement, à l’exception de la baisse brutale au moment de la « crise asiatique » de 1997-8 et de la non moins brutale accélération depuis 2001. Il faut souligner ici qu’il n’y a pas de précédent historique à une progression aussi forte de la demande dans un continent : une progression des immatriculations annuelles de véhicules neufs de plus de 7 millions en cinq ans ! même les États-Unis de l’immédiate après guerre, même l’Europe des années 60 n’avaient connu un tel boom. Le marché automobile asiatique a dépassé en 2008 les marché des continents américain et européen. En volume, le marché européen dépasse occasionnellement le marché des deux Amériques depuis les années 70, ce dernier restant toutefois supérieur de 2 millions de véhicules environ entre 2002 et 2007. L'effondrement du marché nord-américain en 2008 permet au marché européen de lui être supérieur, étant un peu moins affecté par la crise. Mais le fait majeur en ce début de siècle est le rattrapage du marché asiatique qui a continué de progresser malgré la crise. Il est le premier marché mondial depuis 2008. Il est très peu probable maintenant que les autres marchés le rattrapent. Le marché chinois est parvenu en 10 ans au niveau atteint par le marché des États-Unis en 80 ans ! En 2010, les marchés indien, brésilien et russe étaient encore au niveau des principaux marchés ouest-européens, soit entre 2 et 3 millions de véhicules.
  6. La croissance des marchés automobiles est essentiellement tirée par les zones émergentes ou en transition et la Chine est le moteur de la croissance mondiale.
  7. Malgré le scandale des moteurs diesel, le groupe Volkswagen (maison mère de douze marques dont Audi, Porsche, Seat, Skoda et Bentley) devient pour la première fois en 2016 le 1er constructeur automobile mondial. Le groupe Toyota (Lexus, Daihatsu) est relégué à la 2ème place. Il subit un essoufflement de ses ventes aux Etats-Unis, son traditionnel point fort, et est à la traîne de son rival en Chine, un marché désormais incontournable. Renault-Nissan, grâce à un fort dynamisme commercial aux USA, en Europe, Iran et Inde, et avec l’acquisition de Mitsubishi ravit la 3ème place à Génaral Motors.
  8. S’ils ne pèsent que pour 10 % des ventes mondiales (21% en Europe vs 8% en Chine), les modèles premium représentent 50 % des profits réalisés par les constructeurs automobiles. C’est dire l’importance pour les marques de hisser le niveau de perception de leurs modèles vers le haut de gamme. Low cost ???
  9. Voiture autonome : Les services et systèmes associés compteront pour la moitié de la valeur Selon cette étude du cabinet de consultants AT Kearney, les technologies de véhicules sans chauffeur, sur lesquelles travaillent la plupart des grands groupes automobiles, vont s'imposer par étapes dans les 20 prochaines années et atteindre 17% de la valeur du marché automobile mondial à cet horizon. Mais "l'achat de véhicules autonomes ne comptera que pour moitié" de ce gâteau de 515 milliards d'euros promis à ce secteur, "l'autre étant composée d'applications et de services et des systèmes de sécurité active associés", prévient AT Kearney dans ce rapport divulgué à 10 jours de l'ouverture du salon automobile de Francfort.
  10. La moitié des dirigeants placaient en 2016 le développement des véhicules électriques à batterie comme la tendance n°1 à horizon 2025 ; c’est une prise de conscience radicale par rapport à 2015 où cet enjeu n’arrivait qu’en 9ème position. Au-delà des offres constructeurs, seuls une volonté des pouvoirs publiques (incitations fiscales et infrastuctures de recharge), une augmentation de l’autonomie des batterie et une baisse de prix de ces dernières permettront faire décoller les ventes de voiture électriques. L’Agence Internationale de l’Energie considère qu’il faudrait un parc de 600 millions de voitures électriques (60% du parc / à l’horizon 2040) pour contribuer à maintenir le réchauffement moyen de la planète sous les 2°C définis par l'accord de Paris sur le climat fin 2015. ------ Partant de rien, on arrive à pas grand-chose, mais justement, c'est mieux que rien. Cette lapalissade vaut pour tout marché émergent, où la progression est beaucoup plus impressionnante en pourcentage qu'en chiffres absolus. C'est ainsi que les ventes mondiales de voitures électriques, un marché qui balbutia il y a cinq ans encore, ont progressé de 40 % en 2016, atteignant 750 000 unités. C'est peu et beaucoup à la fois, car cela pose les bases d'un nouveau marché dont on appréciera la réelle vivacité lorsqu'il ne sera plus démesurément aidé. À coups de subventions et d'avantages fiscaux importants, le marché progresse, et c'est bien le contraire qui aurait étonné. Mais ce sont aussi beaucoup de voitures de flottes d'entreprise, les particuliers hésitant encore pour la plupart à devenir les promoteurs d'une nouvelle technologie extrêmement coûteuse et dont personne ne sait encore comment on pourra, à une échelle industrielle, la recycler. Néanmoins, cette avancée de la voiture électrique à l'échelle mondiale a permis de porter leur parc roulant à plus de 2 millions, a révélé mercredi l'Agence internationale de l'énergie (AIE). Mais c'est loin d'être un raz-de-marée, car la statistique englobe les voitures fonctionnant à l'électricité avec les hybrides rechargeables incluses qui conservent un moteur thermique. Malgré cet amalgame pour le moins spécieux, ces voitures dites électriques ne sont encore que 2 sur 1 000 dans le monde, le secteur dépendant toujours des aides publiques, a reconnu l'AIE avec une certaine candeur dans son rapport annuel. Le contrepoids de la Chine Cette relative contre-performance est d'autant plus alarmante que près de la moitié des voitures électriques neuves vendues en 2016, soit 336 000 unités, ont trouvé preneur en Chine, le premier marché automobile mondial toutes énergies confondues, selon l'organisme. En valeur relative, toutefois, le taux de pénétration des « zéro émission » n'était que de 1,5 % dans l'ex-empire du Milieu. En valeur absolue, l'Europe représente le deuxième marché pour les électriques. 215 000 unités y ont été écoulées l'année dernière, principalement dans 6 pays : la Norvège, où, grâce à de très fortes incitations fiscales, 29 % des voitures immatriculées en 2016 étaient électriques, le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne, la Suède et les Pays-Bas. Dans ce dernier pays, 6,4 % des acheteurs de voitures neuves se sont tournés vers l'électrique, et 3,4 % en Suède, selon l'AIE. Les États-Unis, deuxième marché automobile mondial, figurent à la troisième place des amateurs de voitures électriques : 160 000 d'entre elles s'y sont vendues l'année dernière, un « rebond » après une « légère baisse » en 2015. Les thermiques progressent Malgré l'augmentation de l'offre des constructeurs et de nets progrès technologiques, les voitures électriques ne rivalisent pas encore avec leurs homologues thermiques en matière d'autonomie et de coût. « Des politiques publiques fortes seront nécessaires pour poursuivre la trajectoire », selon l'AIE. Un investissement public dont on pourra discuter l'ampleur et la justification alors même que, dans le même temps, la voiture thermique progresse énormément. L'écart de performances écologiques entre électrique et thermique, qui devait se creuser, aurait tendance, au contraire, à s'amenuiser. Méconnaissant ce fait, l'agence remarque naïvement que « les véhicules électriques n'ont seulement représenté que 0,2 % du parc de voitures particulières roulant en 2016. Ils sont encore loin des volumes qui pourraient contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre ». En effet, c'est bien les progrès du thermique qui feront la plus grosse part, même s'il est vain de dresser une technique contre l'autre. Les deux doivent coexister, l'électrique ayant actuellement du sens pour les flottes captives et la circulation essentiellement urbaine. L'AIE estime qu'il faudrait à l'horizon 2040 atteindre 600 millions de véhicules électriques en circulation, soit 60 % du parc mondial actuel, pour contribuer à maintenir le réchauffement moyen de la planète sous les 2 °C définis par l'accord de Paris sur le climat fin 2015. Une vue de l'esprit et des œillères sur l'électrique qui ne seront qu'une composante de l'amélioration de l'air. La voiture thermique n'a pas dit son dernier mot et cela freinera nécessairement l'essor de l'électrique, dont les États ne pourront pas indéfiniment soutenir financièrement l'essor. Avec des fonds pour l'essentiel collectés sur l'usage de la voiture thermique.
  11. Si la Chine devait atteindre le taux d’équipement des USA, cela doublerait le parc mondial d’automobiles.
  12. Même si les Français sont 20% à penser que les formules de LLD et LOA coûtent au moins le même prix que l'achat classique (dont 4% pensent qu'elles reviennent au final moins chères), l'achat d'une voiture reste pour une large majorité des Français (82%) la formule perçue comme la plus avantageuse
  13. Même si les Français sont 20% à penser que les formules de LLD et LOA coûtent au moins le même prix que l'achat classique (dont 4% pensent qu'elles reviennent au final moins chères), l'achat d'une voiture reste pour une large majorité des Français (82%) la formule perçue comme la plus avantageuse
  14. Avec des parcs automobiles arrivés à saturation dans les pays développés, la dynamique des ventes à l’horizon 2020 restera faible, de l’ordre de 2 % en moyenne annuelle en Europe et aux États-Unis. Au Japon, l’augmentation ténue du taux d’équipement automobile sera plus que compensée par le déclin démographique, conduisant ainsi à une décroissance du marché de près de - 1,5 % par an. C’est donc sans surprise des pays émergents que proviendra l’essentiel de la croissance mondiale, avec toutefois des rythmes de progression plus modérés que par le passé. En Chine, on s’attend ainsi à une croissance annuelle moyenne de 5 %, davantage au Brésil, avec 6 %. Au global, le marché mondial devrait progresser en moyenne de 3,5 % par an, dépassant ainsi la barre des 80 millions avant 2020.
  15. L’idée qu’une transformation puissante est désormais lancée est acquise. Cette idée c’est que la voiture doit se défaire de ses attributs de fleuron de bien de consommation issu de la deuxième révolution industrielle. Le destin de l’automobile est bien plus ambitieux que celui d’une voiture qui peut rouler toute seule et communiquer avec son environnement. Mais cette transformation poussé par de forts courants favorables reste fragile car elle remet en cause les fondements dont elle est l’un des emblèmes, le capitalisme poussé à son extrême.
  16. Dans cette partie conclusive, la question à se poser au préalable. Savez vous ou se situera le secteur automobile dans 10 ou 15 ans ? La réponse est non, personne le sait, pour une raison simple la transformation vient tout juste de commencer et nul ne sait ou cela va nous mener. La transformation digitale évoquée précédemment est une brique essentielle et accélératrice de la transformation globale du secteur au travers notamment de l’accès élargi au technologies et au réseau de communication à forte bande passante. Les travaux menés par l’équipe nous amènent à vous proposer une vision. En revanche, ce que l’on sait, c’est que forces économiques, technologiques et sociologiques sont en marche et peuvent nous éclairer sur la trajectoire du secteur automobile. Et c’est cet éclairage que nous vous proposons.
  17. Pour nous accompagner dans ces travaux, nous avons eu recours à 3 experts de renommée mondiale Les reconnaissez vous ? En attendant nous partageons avec vous 2 constats : - Le secteur automobile historique vole en éclats, est ce grave docteur ? Certainement problématique pour les acteurs historiques, porteur de gros enjeux sociaux économiques. 8 Millions d’emplois directs on l’a vu dans le monde; un chiffre que l’on peut multiplier par 5 ou 6 avec les emplois indirects soit entre 40 et 50 millions d’emplois. (Europe 2M directs / 12 M au total / source Argus) La chaine de valeur pré-numérique est complètement chamboulée, les cartes sont entrain d’être redistribuées entre les anciens et les nouveaux, la famille des OEM (Original Equipement manufacturers) s’agrandit de jour en jour, le secteur automobile comme pour beaucoup d’autres notre vision est que la transformation est en cours et n’a pas encore accouché d’une modélisation robuste. Nous assistons néanmoins à la convergence d’entreprises qui travaillent toutes dans des secteurs différents, mais peu à peu le récit économique se met en place et permet de lier les briques technologiques les unes aux autres. C’est une étape classique de la transformation d’un secteur où les inventeurs, investisseurs, entrepreneurs de la première heure sont rejoints par les milieux d’affaires En revanche 3 théories viennent éclairer cette transformation. la destruction créatrice chère à Joseph Schumpeter célèbre économiste Austro-Américain. Le secteur est concerné de plein fouet par la théorisation de Ray Kurzweil du retour accéléré et du formidable pouvoir accélérateur des technologies combinées entre elles - Fort de cette reconstruction le secteur automobile se prépare de nouvelles heures glorieuses, et ce sont les fondements d’un nouveau paradigme socio-économique proposé par Jeremy Rifkin qui vont définitivement donner à l’automobile ses lettres de noblesse,
  18. Cette théorie élaborée en 1942 est le fruit de l’observation par JS des phénomènes s’opérant à son époque, ceux du début du XX siècle et de la deuxième révolution industrielle. De son analyse découlera une théorie qui met l’innovation et l’entrepreneur au centre du cycle économique et du changement social. L’automobile est l’un des fleurons de cette époque et connait lui aussi son lot d’évolutions. Il a pu observer de son vivant la dernière startup de l’automobile avant Tesla à savoir Chrysler créée en 1925, avec son lot d’innovations, introduction de l’aérodynamique, test en soufflerie….., il a aussi observer le statut d’henri Ford dont il dit, qu’il n’était pas encore un entrepreneur en 1906 lorsqu’il fonde son entreprise, mais il le devient en lançant la Ford T en 1909, par la prise de risque de nouvelles méthodes de production. Quels types d’innovations sont concernées : la fabrication de biens nouveaux ; les nouvelles méthodes de production ; l'ouverture de nouveaux débouchés ; l'utilisation de nouvelles matières premières ; une nouvelle organisation du travail. Le principe de destruction créatrice basé sur l’observation de nombreux marchés sur des périodes longues, plus de 50 ans, ce qui le rapproche d’ailleurs de Nikoilai Kondratief en fournissant une analyse cohérente de la théorie de l’économiste russe, Finalement hormis des périodes de crises financières et non technologiques, l’innovation est porteuse de développement sauf si la reconversion des acteurs en terme de transfert de compétence s’avère trop difficile. Sa vision du capitalisme l’amène à en prédire la fin tout en le regrettant : « si un médecin prévoit la mort de son patient, ça ne veut pas dire qu’il le souhaite » La destruction créatrice est assurément l’angle de vue qu’il faut prendre car à l’évidence le secteur de l’automobile va glisser inéluctablement du secteur de l’industrie vers le secteur du service, Cette trajectoire pose donc la question de la réinvention du secteur Une trajectoire la TRI Un stade > cf Rifkin
  19. « Smart Lycées » ; Université Zéro Carbone ; L’hôpital de la troisième révolution industrielle ; Efficacité énergétique dans l’industrie ; Réseaux Electriques Intelligents (REI) ; Mobilité (avec le SMIRT)
  20. La TRI ancre les contours de notre futur dans une analyse profonde de la trajectoire de nos économies développées depuis que le capitalisme est capitalisme. Quoi de mieux que de puiser dans l’histoire les fondements et les convictions qui nous permettent d’envisager l’avenir, Alors revenons un instant en arrière, qui est cet homme dans le poste ? Jimmy Carter Il fut le 39ème président des US, succédant à Gérald Ford, il sera battu en 1981 par Ronald Reagan principalement parce qu’il aura le courage de dire la vérité au peuple américain, La vérité du moment était de se préparer à l’ère de l’après pétrole, 1979 au plus fort de la crise Iranienne la production de pétrole s’effondre provoquant entre autres une grosse pénurie à la pompe pour l’américain moyen, Face à cette crise Jimmy Carter conscient que les US ont atteint leur pic de production 10 ans auparavant, et que le mode de vie consumériste américain demande toujours plus de ressources pétrolières, propose une alternative inédite et qui aujourd’hui se révèle prémonitoire, être moins dépendant du pétrole et reprendre le contrôle de leur destin en : Développant les carburants alternatifs Créer une banque solaire pour aider l’atteinte de l’objectif de 20% de production solaire en 2000 Demander aux américains d’avoir recours au covoiturage et aux transports publics
  21. Les travaux de Smith et de JB Say ancrèrent leur certitudes dans la science et les mathématiques, et à leur époque les lois de Newton faisaient référence : « Les actions de 2 corps l’un sur l’autre sont toujours égales dans des directions contraires » > Pratique lorsque l’on veut théoriser l’économie et ses agents, non ? Aussi brillante soient les lois de Newton elles souffrent d’un problème majeur lorsqu'il s’agit de les appliquer à l’économie, Chez Newton tout est réversible, chaque T- à son T+ et ainsi va gravitation universelle, En économie, certaines actions sont irréversibles telle l’utilisation de ressources matérielles et de l’énergie, Ce n’est qu’a la 2ème moitié du XXème siècle lorsque furent élaborés les lois thermodynamique que cette belle histoire, sur laquelle un très grosse partie du capitalisme et du développement économique des dernières 150 années fût bâtie, qu’un nouveau paradigme est intervenu, Nous y reviendrons, Je propose que l’on mette 2 balles à nos à ces 2 lascars que sont Adam Smith et Jean Batiste Say, Entendons nous, pas pour tuer ces remarquables penseurs qui ont inspiré des générations d’économistes après eux, et d’ailleurs leur crédit est quasi intact 250 ans plus tard, 2 balles comme un fils le ferait pour tuer le père, je prend l’héritage et je propose une autre vision, une autre façon de faire, Car de leur travaux et de leurs interprétations a découlé un système capitaliste et consumériste qui a drivé le développement économique des 19 et 20 ème siècles, au prix de l’épuisement de certaines ressources naturelles énergétiques,
  22. La voiture est un symbole extrêmement fort de la réussite du modèle capitaliste : Industrialisation Mass market et le marketing associé Technologie Mais la voiture revêt les imperfections du système, elle s’est peu à peu accommodé des habits du bien de consommation, lui donnant une immense diversité de gamme, de modèles, tous conçus pour une seule et unique chose : être vendue pour être utile ou pour plaire. Cependant nous venons de le voir, ces imperfections la rendent de plus en plus inadaptée au mode de vie sans cesse plus urbain qui caractérise notre petite planète. Cette voiture que l’on aime tant est donc devenue trop imparfaite, il faut lui donner de nouveaux « artefacts » La période actuelle est d’ailleurs très intéressante car une nouvelle classe politique arrive aux affaires avec une distance plus marquée du clivage gauche/droite au profit d’un clivage « centralisé et autoritaire » contre « distribué et coopératif ». C’est la génération internet symbole de latéralité, de transparence et d’ouverture.
  23. Dans cet environnement éclaté du secteur automobile ou chaque acteur cherche sa voie, il faudra un driver plus puissant et profond que l’innovation pour les orienter globalement. Pour opérer les priorisations technologiques, les orientations politiques et les arbitrages financiers,
  24. Il est encore tôt, trop tôt pour dresser un bilan clair de l’impact de la transformation du secteur en terme d’acteurs. Les constructeurs historiques sont là, tentant avec difficulté de s’inventer un futur à 2 chiffres. Les nouveaux plus agiles grignotent la valeur là où elle est la plus facilement accessible, se rendant de plus en plus incontournables. Alors cette idée dont l’heure est venue, c’est que l’automobile ne s’est jamais aussi bien portée. La voiture, « la bagnole » est morte, vive l’automobile; Mettons de côté les analyses court termistes du marché de l’automobile empreintes de capitalisme pré-numérique. L’innovation et les technologies ne sont pas au chevet de l’auto, elles la réinvente. Les acteurs historiques, les GAFA, BAT et autres NATU et les startups sont dans la course, la course à l’automobile de demain. Et plus qu’une conviction, l’automobile est déjà MADE.
  25. Les datas vont servir d’asset de monétisation pour celui qui détiendra la donnée. C’est donc la course à la possession, les constructeurs s’allie avec des startup pour évincer les GAFA en particulier. Les données de circulation peuvent servir à l’état du Traffic, mais aussi à l’état de la route, aux conditions en temps réel, à la modélisation des parcours et des flux pour dimensionner un projet de nouveau pont, ou de nouveau carrefour. Pénétration lente du parc automobile en raison À l'accent supérieur de l'intégration solutions > Les OEM Premium ont le plus large Portefeuille de services de voitures connectés - Les OEM de volume suivent derrière Avec plus de rentabilité et moins Solutions sophistiquées > Pénétration lente et limitée de la voiture Parc avec des solutions intégrées possibles Les solutions propriétaires actuelles ne Ne répond pas à tous les besoins du client > Voiture connectée OEM propriétaire Les solutions luttent pour rencontrer tout Exigences du client - Souvent Poussée du marché au lieu de l'attraction du marché > Cela pourrait également être dû au fait Que la sensibilisation nécessaire et Le savoir-faire du côté OEM n'est pas encore pleinement développé High R&D and IT costs increase end customer prices > OEMs are required to make significant investments in R&D, IT and new business models in order to offer connected car solutions > These costs need to be passed on to the customer in the form of high initial prices for hardware and services
  26. La voie de demain pour le VE est : la réduction du poids du véhicule Synergie avec les ENR Synergie avec les réseaux intelligents pour le stockage Association avec les services de mobilité et le véhicule autonome
  27. Je vous laisse répondre à cette question, pour nous la conviction est là, Tom Enders d’Airbus nous en donne les clés, l’ambition de toujours repousser les limites, répondre à des besoins (lié à la ville du XXI ème siècle), créer de nouveaux usages et utiliser des technologies prêtes,
  28. Le futur est là, déjà là, en fait toujours là. En tout cas des briques du futur, Alors de quoi sera fait le futur de l’automobile ? Vous avez constaté au travers des interventions de mes camarades que le beau modèle automobile issu de la seconde révolution industrielle est en pièces, De très belles pièces constitutive d’une transformation. Faire de la transformation une accumulation d’innovations n’ayant pas toujours de lien entre elles n’est pas notre vision de la transformation. Allons ensemble vers un sens plus profond de la transformation de l’automobile.
  29. Oui le futur est bien là, c’est confirmé, regardez bien cet écran et constatez des éléments qui ne sont pas spectaculaire et pourtant, Ce cockpit affiche des « Power Statistics » référence à l’énergie électrique Il y a aussi un affichage prédicfif de la consommation ou du niveau de stockage d’énergie du véhicule référence à la connectivité de la voiture à son environnement Enfin, voyez cette représentation de la route, il n’est plus question de carte de type GPS, pas besoin à cet instant la voiture sais ou elle est et probablement le fait elle en autonomie