TOURISMETOURISME
MICEMICE
Vous les professionnels de l'industrie,Vous les professionnels de l'industrie,
est-vous prêt à p...
Votre besoin
Dans le cadre du développement de votre activité d'opérateur
de voyages, d'organisateur d'événements, vous so...
Rappel sur le marché
En cinq ans, l’environnement s’est profondément modifié : impact de la crise internationale sur les m...
Les « gays » ont deux modes de consommation lorsqu'ils font du tourisme :
1. 90% de leur temps sont consacrés à des activi...
LE TOURISME GAY EST UN POINT AVEUGLE DES ÉTUDES SUR LE TOURISME
Pendant longtemps, la géographie du tourisme a privilégié ...
La prestation
Je conseille et forme, en tant qu'indépendant porté, toutes entreprises dans la méthodologie de projet, l'im...
J'ai défini 4 segments de clients dont la satisfaction des attentes se construit autour de 8 grands principes et 3 axes de...
Plus qu'un buzz maker et un stratège - un partenaire associé
Quelque soit la mission que vous me confiez, j'exécute les tâ...
Mes honoraires
La grille de rémunération est établie selon la catégorie des produits et services proposés. Le but étant qu...
Jean-Pierre LECLERC - Buzz maker
91 résidence Les Jardins de Guyenne - 2, rue Géraud Marty - 47510 Foulayronnes, France
Té...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Propal @gay friendly

365 vues

Publié le

Vous souhaitez maintenir le taux de remplissage hors périodes de fortes affluences ?
Vous voulez attirer des mordus de culture et profiter de l'agenda des événements ?
Vous aimeriez capter des voyageurs pour qui les saisons n'ont pas d’importance ?
Vous chercher une solution pour augmenter votre CA ?
Vous désirer élargir votre cible client ?

Dans la plupart des cas sans enfant, ils reportent le budget traditionnellement réservé à l’éducation sur le budget loisirs.
Ils sont ainsi 73% à partir au minimum 3 fois par an en vacances, dont la moitié au minimum 5 fois par an.

80% de ces déplacements ont lieu en dehors des frontières de la France, en Europe.
Un tiers d'entre-eux dépense plus de 1 500 euros pour un séjour.
Ils profitent par ailleurs de leur situation familiale pour échapper aux périodes de fortes affluences dans les destinations touristiques.
44% ne voyagent qu’en dehors des périodes de vacances scolaires, notamment lorsque les taux de remplissage des hôteliers ou des compagnies aériennes sont bas.

Si leurs goûts en vacances sont très semblables à ceux de n’importe quel voyageur (culture, farniente, sport, etc.), ces globe-trotteurs sont cependant sensibles à des critères très particuliers :
- pour 94% d’entre eux, le fait qu’une destination soit bienveillante est un critère important dans leur choix.
- 72% souhaitent s'assurer que leur hôtel répond à ce critère avant de réserver leur séjour, histoire d’éviter un mauvais accueil.
- 75% cherchent, en préparant leur voyage, la présence d’établissements dédiés à proximité de leur lieu de séjour.
- 59% se déplacent au gré d'événements liés à la culture.
- Enfin, 94% apprécient qu'une destination touristique fasse un effort particulier pour s'adresser à eux, comme ont pu le faire les villes de Paris, Cannes, Nice, Deauville ou l’île de la Réunion, le département du Gers en France, mais aussi la Suisse, l'Allemagne, l'Autriche, le Brésil, l’Espagne, la République Tchèque, la Hongrie, la Croatie...

Les grandes villes européennes n’ont plus de secrets pour eux : 80% ont déjà séjourné à Bruxelles, Barcelone, Sitges, Amsterdam, Londres, Madrid, Berlin, Vienne, Prague, Budapest, ou Dubrovnik.

The world's top 10 des destinations : Copenhague, Nouvelle-Zélande, Toronto, Palm Springs, Sitges, Berlin, Skiathos et Mykonos, New York, Reykjavik, Montevideo - Source : Best in Travel 2015 (© Lonely Planet 2014).
Ces réponses récompensent les efforts de communication de ces différentes destinations auprès de cette cible.

Le but n'est pas que ces hôtes se sentent différents, mais qu'ils se sentent bien accueillis, de la même façon que les autres.
Vous vous devez d'étudier ce marché attentivement.
Il ne suffira pas d'accrocher un drapeau arc-en-ciel sur votre devanture.
Vous devez absolument éviter les clichés, parce que le marché homosexuel s'en apercevra immédiatement.
Le

Publié dans : Services
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
365
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Propal @gay friendly

  1. 1. TOURISMETOURISME MICEMICE Vous les professionnels de l'industrie,Vous les professionnels de l'industrie, est-vous prêt à passer à côté de clients potentielsest-vous prêt à passer à côté de clients potentiels et d'une source supplémentaire de revenus pour vos entreprises ?et d'une source supplémentaire de revenus pour vos entreprises ? www.jeanpierreleclerc.com @GayFriendly
  2. 2. Votre besoin Dans le cadre du développement de votre activité d'opérateur de voyages, d'organisateur d'événements, vous souhaitez disposer d'un accompagnement opérationnel en recherche de clientèle issue de la communauté homosexuelle.
  3. 3. Rappel sur le marché En cinq ans, l’environnement s’est profondément modifié : impact de la crise internationale sur les marchés touristiques et l'industrie du MICE ; redistribution des cartes concurrentielles et des potentiels de croissance ; bouleversement de la consommation touristique, de la distribution et du jeu des acteurs par la montée en puissance d’internet ; nécessité pour les influenceurs de l'industrie du MICE de se réinventer... Dans ce contexte, l’élaboration d'un plan de développement sur le marché gay présente trois avantages : 1. le recadrage de l’action par rapport aux évolutions de la demande 2. la mise au point collective d’un référentiel commun, partagé par les équipes et les partenaires 3. la consolidation de la démarche marketing par la prise en compte des attentes d'une autre cible de « clients » : la communauté gay. Le tourisme « gay friendly » est un segment de clientèle essentiel à forte valeur ajoutée. Le tourisme gay est en pleine croissance et fait preuve d'un dynamisme croissant comme le prouvent les chiffres. Le marché gay se développe de 10,3% par an, alors que le secteur, lui, se développe de 3,8%, selon les données de l'Organisation Mondiale du Tourisme. Il génère plus de revenus que la principale destination mondiale : la Chine, avec plus de 136 milliards d'euros, face aux 88,2% du géant asiatique. Ce segment de clientèle a une double attente :  le droit à l'indifférence = être traité comme tout le monde ;  des besoins spécifiques à des moments donnés. Les clientèles gays et lesbiennes (double income, no kids) ont un revenu supérieur de 2,8 fois par rapport à un touriste traditionnel (Source : IGLTA). Un plan de développement qui s’inscrit dans un environnement en forte mutation La crise internationale a fragilisé la position du tourisme et, de l'industrie du MICE. Deux secteurs qui jouent cependant un rôle moteur dans la reprise économique. Par ailleurs les turbulences économiques (Espagne, Grèce, Portugal) et politiques (Russie, Ukraine…) de l’environnement concurrentiel ouvrent une possibilité de relance et singulièrement, vers la France. On observe également des mutations structurelles : allongement de la durée de vie ; nouveaux comportements de consommation (bons plans ; ressourcement ; tribus ; « moins longtemps, plus souvent » ; satisfactions matérielles mais aussi de plus en plus émotionnelles) ; nouveaux profils clients ; Internet, premier média pour le choix des vacances, qui démultiplie la concurrence entre les destinations et bouleverse la chaîne de valeur du secteur ; évolution programmée du cadre institutionnel.
  4. 4. Les « gays » ont deux modes de consommation lorsqu'ils font du tourisme : 1. 90% de leur temps sont consacrés à des activités traditionnelles, correspondant aux mêmes attentes qu'un touriste lambda (visites culturelles, shopping, activités diverses...) 2. Ils recherchent par ailleurs des activités spécifiques dont le clubbing. Il est à noter également que le tourisme gay est fortement lié à l'événementiel. Par ailleurs, le touriste gay est prescripteur en termes de destinations, de modes et de tendances. Le marché se structure progressivement. Aux destinations gays traditionnelles (Mykonos, Ibiza, Sitges, San Francisco...), un tourisme urbain (Berlin, Vienne, Barcelone, Amsterdam, Sydney Londres...) se développe. La France, qui n'est pas encore considérée comme une destination « gay friendly », a tout pour attirer cette clientèle en s'appuyant notamment sur des images fortes (Paris, la Riviera, l'Aquitaine...). De nombreuses régions, des départements et des villes se sont déjà structurées en adoptant des chartes « gay friendly » à l'instar de Le Mans, de l'Ile de la Réunion, du Gers et plus récemment de Cannes. La filiere « gay friendly » au sein de Atout France Ce segment ne fait l'objet d'aucunes démarches de la part de ce service en dehors de, la réalisation par ATOUT FRANCE d'un guide « gay friendly » totalement introuvable ainsi que, l'adhésion au chapitre américain de l'IGLTA (International Gay § Lesbian Travel Association). Des bureaux à l'étranger auraient développé des dispositifs Internet dédiés sur le site portail «franceguide.com» (GrandeBretagne, PaysBas, Allemagne, Afrique du Sud, Australie, USA, Brésil, Canada) et mènent des actions spécifiques : des accueils de presse grand public ou autour d’événementiels (comme la "Gaypride"). Hors, la Gaypride n'est absolument pas représentative de la demande touristique et événementielle.
  5. 5. LE TOURISME GAY EST UN POINT AVEUGLE DES ÉTUDES SUR LE TOURISME Pendant longtemps, la géographie du tourisme a privilégié des approches économiques dans lesquelles les touristes étaient désincarnés et réduits à de simples flux, l’association du corps à des termes négatifs dans la tradition rationaliste occidentale (Grosz, 1989) contribuant involontairement au sentiment répandu de touristophobie (Urbain, 1991). De plus, le touriste non genré et non sexué est masculin par défaut (Johnston, 2001 ; Morgan et Pritchard, 1998). Et non seulement la plupart des études sont asexuées mais elles sont aussi, volontairement ou non, hétérocentrées (Waitt et al., 2008). Ainsi, Michael A. Scott (1996) peut étudier le tourisme à Mykonos, en Grèce, sans mentionner qu’il s’agit d’un haut-lieu du tourisme gay et que cette petite île des Cyclades est mondialement connue pour cela. Bien sûr, des nuances entre les pays et entre les disciplines doivent être apportées. Ainsi, la géographie française du tourisme, malgré les évolutions positives récentes, en particulier sous l’impulsion de l’équipe Mit, a encore peu investi la question de la relation entre sexualités, espace et tourisme. En outre, selon Gordon Waitt et Kevin Markwell (2006), le long silence qui a entouré la question du tourisme gay s’explique par une institutionnalisation historique de l’homophobie et par l’existence de lieux gays longtemps invisibles ou seulement connus des initiés. Mais ce silence tend à être rompu. Ainsi, Briavel Holcomb et Michael Luongo publient le premier article sur ce thème en 1996 dans la revue Annals of Tourism Research et Loïc Lomine soutient en 2000 au Royaume-Uni une thèse sur le tourisme gay en Australie. Dans les pays anglo-saxons, plusieurs ouvrages paraissent au cours des années 2000, notamment ceux de Stephen Clift, Michael Luongo et Carrie Callister en 2002, de Howard Hughes en 2006 et de Gordon Waitt et Kevin Markwell en 2006. En France, Emmanuel Jaurand (2005) est le premier à s’intéresser à l’appropriation de plages par les gays et aux pratiques et représentations spécifiques qu’ils en ont. Le tourisme gay n’est pas le tourisme des gays. Il s’agit d’une forme de tourisme spécifique dans laquelle les motivations, le choix du type d’activité et de la destination sont influencés ou guidés par le fait d’être gay. Aussi, le tourisme gay produit des destinations et des structures spécifiques plus ou moins réservées aux seuls homosexuels masculins. Il convient de préciser qu’historiquement il n’y a pas de structuration du tourisme lesbien. Une enquête réalisée aux États-Unis au début de la décennie par l’agence Community Marketing a montré que les femmes ne comptaient que pour 6% dans le marché du tourisme homosexuel (Waitt et Markwell, 2006). De même, elles représentaient moins de 10% des participants aux croisières gay et lesbienne. Aujourd’hui, une lesbienne qui souhaite passer ses vacances sur l’île grecque de Lesbos, lieu mythique dans l’histoire et la culture lesbiennes, aura bien du mal à organiser son déplacement, même auprès des opérateurs spécialisés... Si les gays et les lesbiennes partagent l’expérience de l’injure homophobe et de la stigmatisation, ce qui les contraint à adopter les mêmes stratégies d’autorégulation et à cacher généralement leur identité sexuelle dans les espaces du quotidien (Kitchin et Lysaght, 2003), leurs cultures sont à l’évidence différentes (Sedgwick, 2008) et leurs aspirations en matière de déplacement touristique distinctes (Pritchard et Al., 2000). Aussi, je me focalise ici sur les gays ; et bien évidemment je ne parle pas de et pour tous. Certains ne voyagent pas ou ne pratiquent jamais ou pas systématiquement un tourisme « identitaire ». Je ne prétends pas rendre compte de la variété des pratiques touristiques des gays en fonction de leur origine sociale, culturelle et géographique et de leur trajectoire de vie. Je prétends rendre compte de mon vécu de professionnel homosexuel et des pratiques constatées au long de ma carrière front stage/back stage dans le domaine.
  6. 6. La prestation Je conseille et forme, en tant qu'indépendant porté, toutes entreprises dans la méthodologie de projet, l'implémentation des procédures, l'identification de la stratégie et, le choix technologique stratégique si nécessaire, l'alignement des projets avec la dynamique du marché, la mise en production des infrastructures et la gestion de l’organisation pour les projets ou les procédures en sous-traitance. L'accompagnement implique : 1. la mise en œuvre d'un ensemble cohérent de pratiques typiques, telles que : • Situer les besoins • Comprendre pourquoi le positionnement sur le marché LGBT est utile • Concevoir un accompagnement en lien avec la culture d'entreprise • Agir en conséquence et évaluer le manque à gagner • Contrôler les effets et les bénéfices pour votre entreprise et vos partenaires 2. et, la recherche d'une garantie d’objectivité dans l’appréciation des causes et l'élaboration d'une stratégie spécifique au secteur concerné avec la mise en place d’une méthodologie gagnante. Relevons ce défi Vers une présence technique, pratique, organisé, proactive et visionnaire dans votre domaine d’intervention principal. Il s’agit de renforcer votre excellence marketing en vous concentrant sur votre cœur de métier : la promotion de l’offre et la stimulation de la demande, et ce sans oublier l’homosexuel. Complémentarité avec les partenaires (qui travaillent principalement le marché avec des opérateur « hétéro ») et efficience sont les maîtres mots de ce défis.
  7. 7. J'ai défini 4 segments de clients dont la satisfaction des attentes se construit autour de 8 grands principes et 3 axes de travail. 4 Segments : Lesbienne, Gay, Bi, Trans (LGBT). 8 Principes : Anticipation + R&D Concentration Simplification Priorisation Faire savoir Ouverture et convergence des intérêts Internet Évaluation 3 Axes de travail : Promotion selon 3 priorités : consolider et développer vos destinations et productions ; valoriser les pôles d’attractivité désaisonnalisés; promouvoir les niches produits / clients, thématiques porteuses et différenciatrices) Développement du tourisme et de l'événementiel d’affaires gay Rayonnement d’un centre de ressources.
  8. 8. Plus qu'un buzz maker et un stratège - un partenaire associé Quelque soit la mission que vous me confiez, j'exécute les tâches avec vous et pour vous. Vous n'êtes jamais seul. Chaque prestation est conçue en accord avec vos besoins. J'intègre votre projet et les équipes concernées et travaille avec vous et/ou vos collaborateurs pour atteindre les objectifs fixés. Vous accompagner, c’est vous transmettre les outils et savoir-faire qui vous permettront, après la mission, de poursuivre sans mon concours permanent. Je suis buzz maker (créateur de buzz), mais je suis avant tout un stratège, un expert passionné et un partenaire reconnu dans mes domaines d'expertise. Je vous donne les bons outils au bon moment et lorsque vous en avez besoin. BUZZ [définition] Tout peut faire un buzz. Seule la façon dont on le met en scène fait le buzz... A partir de l'expression de votre objectif, je créé le script, développe le synopsis, et met en scène le buzz, partout où c'est possible sur terre, en mer et dans l'air ... Stratège [définition] Un stratège est une personne qui crée une stratégie, et ce dans de nombreux domaines. Il a la capacité de combiner les idées novatrices, perceptives et holistiques d'un concepteur avec les compétences pragmatiques et systémiques d'un planificateur pour guider l'orientation stratégique dans le contexte des besoins.
  9. 9. Mes honoraires La grille de rémunération est établie selon la catégorie des produits et services proposés. Le but étant que les contrats soient signés à la satisfaction de toutes les parties. En règle générale, mon fonctionnement fait l'objet d'une facturation basée sur le temps passé selon un taux horaire de 130,00€ hors taxes Cette rémunération inclut Votre accompagnement opérationnel sur la stratégie globale, le positionnement et, la stratégie de valorisation et de commercialisation à convenir avec vous La formation à des méthodologies et outils Le temps de travail à convenir avec vous L'engagement total à vous fournir une information utile, pertinente et validée Cette rémunération n'inclut pas Les frais généraux, de déplacement, de bouche et d'hébergement et les consommables Conditions de paiement Les factures sont payables à 30 jours date de facture. Restant à votre écoute pour tout complément d'information, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations les meilleures. Jean-Pierre Leclerc Buzz maker
  10. 10. Jean-Pierre LECLERC - Buzz maker 91 résidence Les Jardins de Guyenne - 2, rue Géraud Marty - 47510 Foulayronnes, France Téléphone : +33 681 480 141 E-mail : jpl@jeanpierreleclerc.com Site web : www.jeanpierreleclerc.com Skype : jpierreleclerc Suivez-moi sur : tumblr Twitter LinkedIn Pinterest about.me Facebook slideshare

×