1
CURRICULUM VITAE
JEAN PIERRE LALONDE
175 Route Marie-Victorin
Verchères, Qc, Canada J0L 2R0
Tél: (1) (450) 849-0795 Port...
2
TYPE D’INTERVENTIONS
 Gestion de projet / Direction d’équipes
 Préparation et conception de projets (selon la méthode ...
3
 Belize (1mission - 2 semaines)
 Haïti (1 mission – 1 mois)
ORGANISATIONS INTERNATIONALES
 BAsD  BDC  BID  BM
 FN...
4
Réflexion stratégique sur l’évolution du modèle Centre financier aux entreprises (CFE)
Operateur-Investisseur (O-I) (Dév...
5
Burkina Faso par Millennium Challenge Corporation. Les fonds seront prêtés par
Millennium Challenge Account - Burkina à ...
6
Assistance technique et renforcement des capacités d’institutions financières rurales
et de mutuelles d’épargne et de cr...
7
Assistance technique en appui à la réforme des secteurs financier et juridique – Kenya
(Banque mondiale / DFID) (2005-20...
8
Accession de l'Algérie à l'Organisation mondiale du Commerce, ACDI (2003),
Consultant
Organisation / Systématisation - (...
9
et la régularisation du statut juridique des MEC afin de permettre à celles-ci de se
conformer aux exigences de la Commi...
10
Réorientation du Fonds francophone de soutien aux PME - Mali, Burkina Faso,
Guinée, Niger, Tchad, Bénin - Agence interg...
11
socio-économique et sectorielle; b) identification des zones d'intervention et des
bénéficiaires du projet; c) établiss...
12
Privatisation de la banque BTM de Madagascar - Groupe financier canadien (1997-
98) - Chef d'équipe
Préparation d'offre...
13
Organisation / systématisation: Développement, implantation et soutien de
systèmes de contrôle financier, de suivi et d...
14
financier d'introduire l'enseignement et l'utilisation de l'ordinateur dans le curriculum du
secondaire; développement ...
15
formation des formateurs à l'intention des enseignants responsables de l'enseignement
de l'informatique dans le nouveau...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

CV JP Lalonde Francais novembre2014

853 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
853
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

CV JP Lalonde Francais novembre2014

  1. 1. 1 CURRICULUM VITAE JEAN PIERRE LALONDE 175 Route Marie-Victorin Verchères, Qc, Canada J0L 2R0 Tél: (1) (450) 849-0795 Portable: (1) (514) 814-7987 Courriel: jplalonde@yahoo.com RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Date de naissance : 18/11/1948 État civil : Marié Nombre d'enfants : 2 Nationalité : Canadienne Langues : Français, anglais FORMATION ACADÉMIQUE M.Sc. Université McGill, Montréal, Canada 1973 B.Sc. Université McGill, Montréal, Canada 1971 B.A. Université de Montréal, Montréal, Canada 1969 AUTRE FORMATION Cours en gestion Project Management Institute, de projets New York, U.S.A. Cours en mathématiques École des Hautes Études Commerciales, financières Montréal, Canada Cours en planification International Business Machine, stratégique Boston, U.S.A. Consultation en gestion Touche Ross, Toronto EXPERTISE Finance du développement  Microfinance  Finance inclusive  Coopératives d’épargne et de crédit  Appui aux micros, petites et moyennes entreprises  Banques de développement  Systèmes bancaires  Administration publique / Systèmes budgétaires nationaux  Finances de l’éducation
  2. 2. 2 TYPE D’INTERVENTIONS  Gestion de projet / Direction d’équipes  Préparation et conception de projets (selon la méthode de gestion axée sur les résultats)  Suivi et évaluation de projets  Planification stratégique  Préparation de plans d’affaires  Appui institutionnel / Formation  Appui-conseil  Élaboration de propositions techniques EXPÉRIENCE INTERNATIONALE Affectations à long-terme :  Algérie (2 ans)  Sri Lanka (5 ans)  Philippines (2,5 ans)  États fédérés de Micronésie (1 an)  Kenya (1 an) Missions : Asie et Océanie :  Philippines (2 missions - 1,5 mois)  Bangladesh (2 missions - 2,5 mois)  Thaïlande (1 mission - 1 mois)  États fédérés de Micronésie (7 missions - 6 mois)  Fidji (1 mission - 2 semaines) Afrique :  Maroc (5 missions - 3 mois)  Mali (5 missions - 2,5 mois)  Algérie (environ 15 missions - 5 mois)  Mauritanie : 2 missions (2 mois)  Madagascar (4 missions - 2,5 mois)  Tanzanie (3 missions - 4 mois)  Burkina Faso (6 missions - 8 mois)  Bénin (4 missions – 3 mois)  Burundi (2 missions – 2 mois)  Rwanda (2 missions – 3 mois)  Zambie (1 mission – 1 mois)  Régional (Sénégal, Bénin, Niger, Tchad) (3 missions - 3 mois) Caraïbes et Amérique centrale :  Grenade, Dominique, Barbade, Ste-Lucie (plusieurs missions)  Sainte-Lucie (1 mission – 4 mois)
  3. 3. 3  Belize (1mission - 2 semaines)  Haïti (1 mission – 1 mois) ORGANISATIONS INTERNATIONALES  BAsD  BDC  BID  BM  FNUAP  FIDA  PNUD (OPS)  ACDI  FIRST  MCA-Bénin  Europeaid  UNCDF  GIZ  MCA-Burkina Faso  MCA-Maroc ÉCHANTILLON D'EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE INTERNATIONALE Élaboration du plan de redressement de l’Union nationale des coopératives d’épargne et de crédit de Côte d’Ivoire (UNACOOPEC-CI) (Gouvernement de Côte d’Ivoire – 2014) – Chef de mission Planification – Chef d’une mission composée d’experts en finances, technologies de l’information, ressources humaines, et développement institutionnel, ayant comme mandat d’élaborer un plan de redressement de l’UNACOOPEC-CI, comprenant plus de 800 000 membres et 125 coopératives d’épargne et de crédit. Le réseau est en faillite technique et a été placé sous administration provisoire par les autorités de tutelle. L’élaboration du plan de redressement a été précédée d’une actualisation du diagnostic financier, institutionnel et organisationnel. Mécanisme de crédit rural – Fidji (Union européenne – 2014) - Consultant Évaluation – Évaluation de la mise en œuvre par Empower Pacific - une ONG nationale – du Mécanisme de crédit rural du Programme de mitigation sociale et d’appui 2010 de l’Union européenne pour Fidji. Principales tâches : revoir le processus et les procédures du Mécanisme de crédit rural ; analyser la performance du portefeuille de crédit et faire des recommandations en vue de son amélioration ; évaluer les fonctionnalités et performance du SIG ; renforcer la capacité d’Empower Pacific d’exploiter et de développer le Mécanisme de crédit rural à la fin du programme. Programme d’appui national à la structuration de l’entreprenariat haïtien (PANSEH) (Coopération canadienne- 2014) - Consultant Planification – Élaboration du Plan de mise en œuvre et du plan de travail annuel (An 1) d’un programme de 20 M $CAN, échelonné sur 5 ans, qui vise à appuyer le développement des MPME en Haïti. Le programme comprend les composantes suivantes : (i) renforcement des capacités des MPME à accéder au crédit par le biais de prestations d’appui technique ; (ii) renforcement des capacités de prestataires de services non-financiers ; (iii) appui au développement de produits et services financiers adaptés aux besoins des MPME et des femmes entrepreneures ; (iv) appui à la Fédération Le Levier (la faîtière d’un important réseau de coopératives financières) à la mise en place d’un Centre financier aux entreprises ; (v) renforcement des capacités du Ministère de l’industrie et du commerce à appuyer le développement des MPMEs ; (vi) appui aux autorités gouvernementale pour l’établissement d’un environnement d’affaires favorable.
  4. 4. 4 Réflexion stratégique sur l’évolution du modèle Centre financier aux entreprises (CFE) Operateur-Investisseur (O-I) (Développement international Desjardins (DID) -2013) – Chef de mission Gestion / Appui-conseil – DID a retenu les services de 2 consultants pour l’appuyer dans sa réflexion stratégique sur l’évolution de son modèle CFE – OI durant les 7 prochaines années (2020). DID a mis en œuvre ce modèle, progressivement depuis 2007, dans 5 pays (Rwanda, Zambie, Tanzanie, Panama, Ouganda) et compte en établir 2 autres en 2014. Principales tâches : (i) entretiens auprès de 35 personnes comprenant des cadres de DID ; des membres de conseil d’administration, directeurs généraux, cadres, agents de crédit et clients de CFE-OI ; des représentants de partenaires- investisseurs de DID ; (ii) analyse des états financiers, plans d’affaires des CFE-OI et évaluation des marchés en Zambie et Tanzanie ; (iii) mission terrain en Zambie et Tanzanie ; (iv) élaboration de scénarios d’évolution du modèle ; (v) préparation du matériel de présentation en vue de la tenue d’un atelier de travail avec des investisseurs. Évaluation finale du Projet Services financiers – MCA Maroc (MCC) (2013) – Chef de mission Évaluation – Chef de mission de l’équipe chargée de l’évaluation finale du Projet Services financiers, un projet de 5 ans et de 46,2 millions US$ réalisé dans le cadre du Compact entre le gouvernement américain et l’État marocain. La mission comportait 2 phases : la préparation d’un guide méthodologique et la mise en œuvre de l’évaluation. Il s’agissait d’évaluer la pertinence, l’efficacité, l’efficience, la cohérence, la durabilité et l’impact du projet et le degré de mise en œuvre des recommandations de l’évaluation à mi- parcours ; de tirer des enseignements de la conception et de la mise en œuvre du projet. L’évaluation a été faite à partir d’entretiens qualitatifs, de recherche documentaire et d’enquêtes quantitatives. Enquête nationale sur l’inclusion financière au Burundi (GIZ/AFI) (2011-12) - Consultant Appui-conseil – Appui-conseil auprès du Comité de pilotage du projet d’enquête nationale sur l’inclusion financière au Burundi mis en place par la Banque de la République du Burundi (Banque centrale). Principales tâches : état des lieux sur les statistiques disponibles sur l’offre des services financiers formels (banques, établissements financiers, IMF, la Poste) et sur leur accès par la population ; recommandations au CP quant à l’orientation de l’enquête ; préparation du cahier des charges en vue du recrutement d’un cabinet technique international pour la réalisation de l’enquête ; recommandations concernant les réformes réglementaires pour favoriser l’inclusion financière. L’enquête inclura un inventaire complet de l’offre de services et de produits financiers (épargne, crédit, paiement, transfert de fonds) et la mesure, par le biais d’un échantillon de 3000 individus, de l’accès aux produits et services financiers, de leur utilisation et de leur qualité. Le but de l’enquête est de permettre à la Banque centrale et aux acteurs financiers de mettre en place des politiques et des programmes en vue d’améliorer l’inclusion financière au Burundi. Mécanisme d’accès au financement rural – Burkina Faso (Millennium Challenge Account – Burkina Faso) (2010-12) – Consultant Appui institutionnel– a) Préparation d’un procédurier pour le Mécanisme d’accès au financement rural, un fonds de 10 millions $US mis à la disposition du gouvernement du
  5. 5. 5 Burkina Faso par Millennium Challenge Corporation. Les fonds seront prêtés par Millennium Challenge Account - Burkina à des institutions financières agréées qui les reprêteront, pour des termes de 18 mois à 5 ans, à des agriculteurs ou des entreprises du secteur agricole situés dans les 4 zones du projet. b) Élaboration d’un livre blanc sur les contraintes légales et réglementaires au financement rural au Burkina. c) Appui au développement de services non-financiers aux entrepreneurs ruraux. Actualisation de la Stratégie Nationale de Microfinance – Mauritanie (United Nations Capital Development Fund) (2011) – Chef de mission Évaluation et planification – Principales tâches : a) Évaluation de la mise en œuvre la Stratégie Nationale de Microfinance 2003-2008 ; b) évaluation de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de la Micro et Petite Entreprise 2003-2008 ; c) diagnostic du secteur de la microfinance ; d) élaboration de la Stratégie Nationale de Microfinance 2012-2016. La mission incluait, en plus du Chef de mission, un Expert national en microfinance et un Expert national en micro et petite entreprise. Évaluation de l’ONG Appui au Développement Autonome a.s.b.l. (ADA) (Ministère des affaires étrangères du Luxembourg) (2011) - Consultant Évaluation – Chargé de l’évaluation (pertinence, effectivité, efficience, impact, durabilité) de l’action d’ADA en Afrique de l’Ouest dans le cadre du mandat 2007-2011 accordé par le Ministère des affaires étrangères du Luxembourg. Les principaux projets évalués concernaient l’appui institutionnel à la Confédération des institutions financières d’Afrique de l’Ouest CIF), le développement de produits financiers innovants (épargne migratoire, Régime Prévoyance Crédit, produit « Insertion des jeunes / CRÉD’ART », caisses villageoises, crédit aux femmes commerçantes. Projet d’appui au secteur de la microfinance (PASMIF) au Bénin (ACDI) (2010) – Consultant Planification – Préparation, selon les concepts de la Gestion axée sur les résultats, du plan de mise en œuvre du PASMIF-Bénin, un projet de 11,5 millions $CAN, d’une durée de 7 ans. Le projet appuie les principaux acteurs de la microfinance au Bénin : la Direction de la promotion de la microfinance du Ministère de la microfinance, de l’emploi des jeunes et des femmes ; la Cellule de suivi des systèmes financiers décentralisés du Ministère de l’économie et des finances ; la FECECAM, réseau mutualistes membre de la CIF ; le Consortium ALAFIA appelé à devenir l’Association professionnelle des systèmes financiers décentralisés du Bénin. Audit de la Banque malienne de solidarité – Mali (CIDA) (2010) – Chef de mission Évaluation – Audit organisationnel, financier et juridique de la Banque malienne de solidarité (BMS), banque commerciale malienne offrant un ensemble de services et de produits bancaires complets sur le territoire nationale ainsi que du refinancement aux systèmes financiers décentralisés (SFD) du Mali. La mission comportait trois experts : le Chef de mission, responsable de la coordination des travaux de l’équipe et des aspects organisationnels, gouvernance et technologiques de l’audit ; et deux anciens cadres de la Commission bancaire de la BCEAO, responsables des aspects juridiques et financiers de l’audit. L’audit a été commandité par la Confédération des institutions financières de l’Afrique de l’ouest, basée à Ouagadougou, dans l’optique d’une éventuelle participation au capital de la BMS.
  6. 6. 6 Assistance technique et renforcement des capacités d’institutions financières rurales et de mutuelles d’épargne et de crédit – Sainte-Lucie (Commission européenne – Europeaid) (2009) – Chef d’équipe Appui institutionnel / Formation – Préparation d’un rapport de démarrage; diagnostic organisationnel de 14 mutuelles d’épargne et de crédit; design d’un curriculum à l’intention des dirigeants et membres des comités de crédit et de surveillance; développement de cours et matériels de formation (Gestion des coopératives financières et gouvernance, Gestion financière, Planification stratégique); formation de 155 dirigeants et cadres de mutuelles d’épargne et de crédit; organisation et animation d’un atelier en vue de standardiser les opérations des institutions participantes; organisation et animation d’un atelier portant sur la gestion financière de coopératives (non financières); liaison avec le commanditaire (Office of Private Sector Relations) et le bailleur de fonds (Délégation de la Commission européenne à la Barbade); coordination du développement et de la mise en œuvre d’un programme de formation en microfinance. Reconstruction et développement post-tsunami du Mouvement SANASA - Sri Lanka (ACDI – Mouvement Desjardins) (2007-2009) – Directeur de projet et Chef de mission Gestion de projet – Gestion d’un projet (3.1 Mn $CAN) d’assistance technique et financière visant à renforcer la capacité institutionnelle d’un réseau de mutuelles d’épargne et de crédit et d’autres entités du Mouvement SANASA (SANASA Development Bank, SANASA Federation, SANASA Education Campus). Principales composantes: informatisation de mutuelles d’épargne et de crédit, ré-ingénierie des opérations, implantation d’un système d’information de gestion, développement de produits financiers adaptés, formation, administration de lignes de crédit, évaluation du Fonds d’appui aux entreprises rurales, mise à l’essai d’un produit d’assurance récolte. Accès aux services financiers – Enquête auprès de micro, petites et moyennes entreprises - Bénin (Millennium Challenge Account) (2007) – Directeur de projet Gestion de projet – Gestion d’un projet visant à recueillir des données relatives aux micros, petites et moyennes entreprises béninoises dans le but de (i) tracer le profil de chaque catégorie d’entrepreneurs, et (ii) d’améliorer l’accès des entreprises aux services financiers et non-financiers. L’enquête a porté sur 3000 entrepreneurs répartis sur l’ensemble du territoire national. 25 agents ont participé à l’enquête. Étude de marché en vue de la création d’une banque régionale en Afrique de l’Ouest (ACDI) (2006-2007) - Consultant Planification – Préparation d’une étude de marché en vue de la création d’une banque régionale en Afrique de l’Ouest pour le compte du Centre d’innovation financière de Ouagadougou propriété de six grands réseaux de mutuelles d’épargne et de crédit d’Afrique de l’Ouest (RCPB-Burkina Faso ; Nyèsigiso et Kafo Jiginew – Mali ; UM- PAMECAS-Sénégal ; FECECAM-Bénin ; FUCEC-Togo. L’étude a mis l’emphase sur la gestion des surplus de liquidité des réseaux et sur une offre de produits de type bancaire aux membre des réseaux mutualistes d’Afrique de l’Ouest.
  7. 7. 7 Assistance technique en appui à la réforme des secteurs financier et juridique – Kenya (Banque mondiale / DFID) (2005-2006) – Directeur de projet Appui institutionnel – Responsable de l’Unité de mise en œuvre du projet chargé d’appuyer le Ministère kenyan des finances dans la mise en place des réformes des secteurs financier et juridique. Principaux clients: Ministère des finances, Banque centrale, Autorité des marches financiers, Commission des assurances, Ministère de la justice et des affaires constitutionnelles. Principales responsabilités : gestion financière et comptable, gestion des ressources humaines du projet, organisation des marchés de biens et services, liaison avec partenaires et bailleurs de fonds. Préparation d’un projet de politique nationale sur la microfinance au Rwanda (ACDI) (2005) - Consultant Appui-conseil – Préparation d’un projet de politique nationale sur la microfinance au Rwanda pour le compte de la Banque nationale du Rwanda. Ce projet de politique, fondé sur les meilleures pratiques internationales adaptées au contexte rwandais, devait être soumis au Ministère des finances. Établissement d’une centrale de risque pour le secteur de la microfinance au Rwanda (FIRST) (2004) – Chef d’équipe Organisation / Systématisation – Direction d’une équipe d’experts en informatique et formation en vue de la mise en place d’une centrale de risque du secteur de la microfinance pour le compte de la Banque nationale du Rwanda. Étude préliminaire en vue de la création d’une banque régionale en Afrique de l’Ouest (ACDI) (2004) - Consultant Planification – Préparation d’une étude préliminaire en vue de la création d’une banque régionale qui appartiendrait à six grands réseaux de mutuelles d’épargne et de crédit d’Afrique de l’Ouest (RCPB-Burkina Faso ; Nyèsigiso et Kafo Jiginew – Mali ; UM- PAMECAS-Sénégal ; FECECAM-Bénin ; FUCEC-Togo). L’étude a mis l’emphase sur la demande en services de type bancaire ; les sources de fonds à moyen et long terme en Afrique de l’Ouest ; l’aspect juridique ; et la préparation de projections financières sommaires dans le but d’évaluer la viabilité financière d’une telle banque. Plan de mise en oeuvre - Établissement d’un réseau de Mutuelles d’épargne et de crédit et renforcement des capacités institutionnelles de la FISEDA (Financial Institutions and Small Enterprises Development Association) Tanzanie - DFID (2004), Consultant Planification – Préparation d’un plan de mise en œuvre selon les concepts de la gestion axée sur les résultats en vue de l’établissement d’un réseau de mutuelles d’épargne et de crédit dans trois régions de la Tanzanie (Dar es Salaam, Mwanza/Mara et Songea). Promotion de l'investissement direct étranger (IDE) en Algérie, ACDI (2003-04), Consultant Organisation / Systématisation - (i) Formulation d'une stratégie technologique et de communication externe pour assister le Ministère de la participation et de la promotion de l'investissement et l'Agence nationale de promotion de l'investissement (ANDI) dans la promotion de l'IDE en Algérie; (ii) participation à la conception d'un site web dédié à la promotion de l'IDE.
  8. 8. 8 Accession de l'Algérie à l'Organisation mondiale du Commerce, ACDI (2003), Consultant Organisation / Systématisation - (i) Formulation d'une stratégie technologique et préparation d'un plan de mise en œuvre pour aider le Ministère du Commerce à jouer son rôle d'Autorité de notification en matières de mesures sanitaires et phytosanitaires (SPS) et d'obstacles techniques au commerce (OTC); (ii) recommandations au Ministère de l'Agriculture et à l'Institut algérien de normalisation (IANOR) pour leur permettre de devenir des Points d'information en matière de SPS et d'OTC, respectivement. Modernisation des systèmes budgétaires en Algérie - Banque Mondiale (2002-2004), Consultant Conseiller du Chef de mission de supervision de la Banque mondiale en ce qui a trait à la mise en œuvre de la composante « Informatique et systèmes d’information » du projet (23 millions US$): missions à Alger; discussions avec les interlocuteurs du Ministère des finances et de la Cellule de contrôle et de suivi du projet; participation à la préparation des aide-mémoire. Assistance à la Cellule de coordination du projet pour la préparation de termes de référence. Plan d’affaires - Établissement d’un réseau de Mutuelles d’épargne et de crédit et renforcement des capacités institutionnelles de la FISEDA (Financial Institutions and Small Enterprises Development Association) Tanzanie - DFID (2003), Consultant Préparation de plans d'affaires / Préparation de projet: Préparation d’un plan d’affaires pour la consolidation de 35 MEC des régions de Mwanza, Mara, Ruvuma et Dar es Salaam (environ 14 000 membres) et leur regroupement en un réseau chapeauté par FISEDA, une NGO tanzanienne dont la promotion du développement de MEC pérennes constitue le cœur de son action. Le plan d’affaires a été préparé suite à l’intérêt de bailleurs (DFID, SIDA, ACDI, Pays-Bas) - regroupés au sein du Financial Sector Deepening Trust (FSDT) - à fournir aux populations rurales un accès sécuritaire et continu à des services d’épargne et de crédit adaptés à leurs besoins. Le plan d’affaires comportait trois volets : (i) la consolidation et le développement de 35 MEC; (ii) le renforcement institutionnel de FISEDA; et (iii) l’intégration de préoccupations transverses telles que genre et développement, la lutte contre le SIDA, le développement de la jeunesse, etc. par le biais de l’action communautaire des MEC. FISEDA avait choisi comme partenaires institutionnels Développement international Desjardins (Canada) pour les questions relatives à l’intermédiation financière et le Swedish Cooperative Center pour les préoccupations transverses. Plan de redressement - Projet de développement et d'extension du réseau des Mutuelles d'épargne et de crédit de la province de Toamasina, Madagascar – Banque mondiale (2003), Chef d'équipe Préparation de plans d'affaires: Préparation d'un plan de redressement administratif et financier de deux réseaux de MEC de la province de Toamasina. Les deux réseaux se sont retrouvés en difficulté suite à la crise socio-politique qui a frappé Madagascar en 2001 et 2002 et l’interruption non-planifiée de l’assistance technique internationale pendant 12 mois. Les principaux problèmes de ces réseaux (51 MEC; environ 43 000 membres; 4 millions US$ d’épargne; 3,5 millions US$ d’encours de crédit) avaient trait à la gestion des ressources humaines et financières ainsi qu’à la moralité et la gouvernance. Le plan de redressement a recommandé la liquidation (ou fusion) de 8 MEC, la recapitalisation de plusieurs MEC, l’assainissement des conseils d’administration
  9. 9. 9 et la régularisation du statut juridique des MEC afin de permettre à celles-ci de se conformer aux exigences de la Commission de surveillance banquière et financière. Modernisation et transformation de six réseaux d'épargne et de crédit d'Afrique de l'Ouest, Centre d'innovation financière, Ouagadougou (2003) - Consultant Préparation de programme : Préparation des composantes « Opérations et informatisation » et « Gestion des ressources humaines et formation » d'un programme de 10 ans pour moderniser 6 réseaux d'épargne et de crédit d'Afrique de l'Ouest : RCPB, Burkina Faso; Nyèsigiso et Kafo Jiginew, Mali; UM-PAMECAS, Sénégal; FUCEC, Togo; et FECECAM, Bénin. Ces réseaux partagent les mêmes valeurs; rejoignent ensemble plus de 1,6 millions de personnes, parmi les plus démunies; et souhaitent se transformer - par l'entremise du Centre d'innovation financière, société anonyme africaine leur appartenant- en de véritables institutions financières au service d'une population qui n'a pas accès au système bancaire traditionnel. La préparation du programme a été financée par l'ACDI et a été faite en fonction des concepts de gestion axée sur les résultats. Réforme de l’administration publique - Maroc - Banque Mondiale (2002), Consultant Organisation / Systématisation - La mise à niveau du système de Gestion Intégrée du Personnel de l'État (GIPE) du Ministère des finances constitue une action prioritaire du programme de réforme de l'administration publique marocaine en raison: (i) de la réforme annoncée de la fonction publique visant à simplifier le système de promotion et de rémunération pour obtenir une meilleure adéquation entre les qualifications du personnel et les objectifs de l'action gouvernementale; (ii) du passage progressif du contrôle budgétaire a priori vers le contrôle a posteriori; (iii) de la mise en place d'un système budgétaire décentralisé et axé sur la performance; (iv) des avancées importantes en matière technologique; et (v) de l'émergence de l'e-administration comme moyen d'améliorer l'efficacité du gouvernement. Principales tâches : (i) revue du rapport d'évaluation préliminaire du système GIPE; (ii) rencontres avec des utilisateurs du système dans les ministères; (iii) et recommandations quant à l'avenir de GIPE et aux stratégies (technologique, organisationnelle et financière) à mettre en place à court, moyen et long terme. Réforme de l’administration publique - Maroc - Banque Mondiale (2002), Consultant Préparation de programme - Consultant en technologies de l’information au sein d’une mission conjointe BM / Commission européenne qui visait à finaliser le cadre stratégique de la réforme de l’administration publique au Maroc et à assister le gouvernement marocain dans l’élaboration de cette réforme. Tâches spécifiques : (i) revue du projet du gouvernement de mettre en œuvre un système intégré de gestion budgétaire, discussion des options techniques, identification des étapes critiques et assistance dans l’élaboration d’un plan d’ensemble; (ii) assistance dans la formulation d’un plan de travail en vue du développement de l’administration en ligne (e- government) au sein du Ministère des finances; (iii) revue du système de Gestion informatisée du personnel de l’État (GIPE) et recommandations quant à son développement; et (iv) participation à la préparation de l’aide-mémoire.
  10. 10. 10 Réorientation du Fonds francophone de soutien aux PME - Mali, Burkina Faso, Guinée, Niger, Tchad, Bénin - Agence intergouvernementale de la francophonie / ONUDI (2002) - Consultant Suivi et évaluation de programme : Le Fonds francophone de soutien aux petites et moyennes entreprises (FFS-PME) - mis en place progressivement par l‘AIF depuis 1995 dans 7 pays d’Afrique de l’Ouest, d’Afrique centrale et à Madagascar - visait à fournir aux PME des facilités de crédit à moyen terme pour faciliter leur expansion. Le fonds était domicilié dans des institutions financières nationales (Banque de développement du Mali, Banque populaire maroco-guinéenne, Bank of Africa - Niger, Bank of Africa - Burkina, Financial Bank - Bénin, Financial Bank - Tchad, Bank of Africa BTM - Madagascar) et administré par des comités nationaux rattachés au ministère responsable de la promotion des PME. Des experts nationaux embauchés par l’ONUDI assistaient les comités (et les promoteurs) dans la mise en œuvre des crédits. Suite à une évaluation du projet qui a constaté que les activités de crédit n’étaient pas vraiment pertinentes quant aux résultats attendus, notamment en ce qui concerne les effets de levier escomptés dans le secteur de la petite entreprise et les taux de remboursement des prêts octroyés, l’AIF a décidé de revoir sa stratégie et d’utiliser le reliquat du fonds (et les sommes à recouvrer sur les crédits en cours) pour financer, en priorité, des activités de formation d’entrepreneurs. La mission a consisté à : (i) négocier avec les banques un protocole d’accord pour la gestion du portefeuille FFS-PME et établir une stratégie d’assainissement du portefeuille; (ii) discuter avec les autorités nationales leur souhait quant à la réorientation du fonds; et (iii) trouver d’autres partenaires pour la poursuite des activités de crédit (à des conditions offrant de bonnes perspectives de succès) et/ou entreprendre un programme de formation d’entrepreneurs. Développement et implantation de solutions technologiques destinées aux institutions de microfinance d’Afrique de l’Ouest et Madagascar, Groupe financier canadien (2001) - Consultant Préparation de projet: Le but de ce projet de 2 millions $C était de développer et mettre à l’essai des solutions technologiques adaptées aux besoins et au contexte des institutions de microfinance de petite et moyenne taille d’Afrique de l’Ouest et de Madagascar. Les solutions technologiques visées consistaient en un système d’information de gestion (SIG) et un système informatique transactionnel de gestion des opérations d’institutions financières spécialisées en microfinance. Ce projet s’inscrivait dans un contexte plus vaste visant à fournir aux institutions de microfinance dans les pays en développement et en émergence des solutions technologiques à la fois modernes et abordables pour permettre à celles-ci de faire face à la croissance et à la complexité accrues de leurs opérations. Le mandat a consisté en la préparation d’un plan de mise en œuvre (PMO) pour la préparation des solutions technologiques et leur mise à l’essai dans trois réseaux mutualistes d’Afrique de l’Ouest (Réseau des caisses populaires du Burkina Faso, Burkina Faso; Réseau PAMECAS, Sénégal; Réseau Nyèsigiso, Mali) et un à Madagascar (OTIV). Le PMO a été réalisé selon les concepts et techniques de la gestion axée sur les résultats. Banque asiatique de développement - Projet de développement de l'éducation de base à Mindanao, Philippines (2000-2001) - Analyste financier Préparation de projet: Planification d'un prêt de 100 million US$ de la Banque asiatique de développement au gouvernement des Philippines. Responsable de l'évaluation socio-économique et financière du projet. Principales tâches: a) analyse
  11. 11. 11 socio-économique et sectorielle; b) identification des zones d'intervention et des bénéficiaires du projet; c) établissement des caractéristiques générales d'un système de suivi et d'évaluation de la mise en œuvre du projet; d) justification économique du projet; et e) établissement des coûts et d'un plan de financement du projet. Plan d'affaires - Projet de développement et d'extension du réseau des Mutuelles d'épargne et de crédit de la province de Toamasina, Madagascar (Banque mondiale)(2000) - Chef d'équipe Préparation de plans d'affaires: Préparation d'un plan d'affaires pour l'intégration et l'extension de deux réseaux de MEC (membres de la famille OTIV) de la province de Toamasina. Les deux réseaux comprenaient 43 MEC et plus de 26 000 membres; employaient 128 personnes; mobilisaient en épargnes l'équivalent de plus de 1.8 million US$; et comptaient un portefeuille de crédit équivalent à 1 million US$. Le plan d'affaires - en plus de faire l'état de la situation des deux réseaux en termes d'organisation, de marché et de finances - a mis de l'avant une stratégie commerciale, organisationnelle et financière pour la période 2000-2004; défini des buts et des résultats à atteindre; et proposé des plans d'action spécifiques pour permettre au réseau unifié d'atteindre l'autonomie administrative et financière en 2005. Le plan d'affaires prévoyait l'établissement de 12 nouvelles MEC et le recrutement de 24 000 nouveaux membres. Modernisation des systèmes budgétaires en Algérie - Banque Mondiale (1998-2000), Consultant Préparation de projet - Préparation d'un projet visant à renforcer la capacité institutionnelle du Ministère des Finances de l'Algérie d'utiliser le budget national comme instrument de mise en œuvre des politiques économiques et sociales de l'État: responsable de la préparation de la composante «Informatique et systèmes d'information» totalisant des investissements de 13 millions US$. Projet d'appui et de promotion de la petite entreprise, Burkina Faso - ACDI (1999- 2000) - Consultant Préparation de projet: Planification de l'extension d'un projet à partir de la méthode de gestion axée sur les résultats. L'objectif du projet est de contribuer au développement du secteur privé burkinabé par le développement et la promotion de la petite entreprise au Burkina Faso. Le but de la phase finale (2000-2002) de ce projet de 8 millions $C est de renforcer la capacité institutionnelle de la Fondation "Entreprendre" de rendre des services adaptés aux besoins de développement organisationnel, technique et financier des petites et moyennes entreprises et industries du secteur formel. La Fondation "Entreprendre" est une association d'entrepreneurs burkinabés qui a été choisie comme véhicule de pérennisation du projet. Le projet comprend plusieurs facettes: i) une assistance technique axée sur le renforcement de la Fondation (organisation, ressources humaines et offre de services); ii) des subventions (fonctionnement, achats, formation, activités promotionnelles); et iii) un fonds de garantie de prêts aux entrepreneurs.
  12. 12. 12 Privatisation de la banque BTM de Madagascar - Groupe financier canadien (1997- 98) - Chef d'équipe Préparation d'offres de service: Préparation d'une offre technique et financière (pour le compte d'un groupe financier canadien) pour l'acquisition de la banque BTM de Madagascar, la plus grande banque du pays, en voie de privatisation dans le cadre du programme d'ajustement structurel de la banque Mondiale et du FMI. Le plan d'affaires de l'offre technique visait à intégrer en un réseau complémentaire les agences de la BTM, les réseaux mutualistes et les systèmes financiers décentralisés du pays, de façon à promouvoir le développement du microcrédit en milieu rural et urbain. L'équipe comprenait des experts en crédit, finance, comptabilité, ressources humaines, informatique et un juriste. Banque de développement des États fédérés de Micronésie - Banque Asiatique de Développement (1995-97) Appui institutionnel- Assistance technique comportant quatre volets: 1) Préparation d'un plan stratégique (10 ans), d'un plan opérationnel (3 ans) et d'un plan budgétaire (1 an); 2) Développement de matériel didactique sur mesure et formation du personnel de la Banque aux méthodes et techniques du financement de projets; 3) Développement et implantation d'un système de gestion par objectifs; 4) Préparation de trousses de démarrage sur la gestion de PME à l'intention des clients de la Banque. Assemblée Nationale, Mali - ACDI (1994)- Consultant Formateur - Organisation et animation d'un programme de formation destiné à familiariser les membres de l'Assemblée nationale du Mali et de la Commission des Finances au système de budgétisation nationale malien. Le programme comportait de plus un volet «formation des formateurs»; il s'agissait de former des agents du Secrétariat de l'Assemblée nationale qui pourraient à leur tour former les futurs députés. Ce programme de formation sur mesure a été financé par l'ACDI dans le cadre du projet PREFEP. Communautés rurales - District de Matara, Sri Lanka - ACDI (1994) - Consultant Préparation de projet: Membre d'une équipe de 4 conseillers canadiens et 4 conseillers sri lankais chargée d'explorer la méthode RRA (Rapid Rural Appraisal) pour planifier un projet de réduction de la pauvreté et de microcrédit en milieu rural. Projet de crédit rural - Banque centrale du Sri Lanka - ACDI/FIDA (1991-1994) - Directeur, Assistance technique Direction d'équipe: Ce projet, basé sur le modèle de la Banque Grameen du Bangladesh, visait à assister environ 33,000 bénéficiaires (dont 60% de femmes) de la couche la plus défavorisée de la population sri lankaise par le biais du crédit, de la formation et du conseil. Plus d'une quinzaine d'institutions financières et d'organisations non-gouvernementales (ONG) participaient au projet. L'assistance technique comprenait plus de 6,400 jours-personnes. Les tâches administratives concernaient le reportage aux bailleurs de fonds, la Banque centrale et les structures de projet centrale et de districts; la supervision du personnel d’assistance technique national et international; l’achat de biens et services (ordinateurs); et la gestion des sous-traitants.
  13. 13. 13 Organisation / systématisation: Développement, implantation et soutien de systèmes de contrôle financier, de suivi et d'évaluation pour le Département de crédit rural de la Banque centrale du Sri Lanka et un réseau de banques de développement régional. Planification / Accompagnement: Mise sur pieds au sein de la Banque centrale d'une unité de recherche et développement en appui aux micro-entreprises; assistance aux micro-entreprises par l'entremise d'études de marché, l'introduction de technologies adaptées et l'organisation d'entreprises modèles. Formation: a) Formation du personnel du projet aux méthodes et techniques de gestion de projet. b) Formation "sur le tas" du Directeur de projet sri lankais. Système de planification de la main d'œuvre, Commission de la fonction publique de la Thaïlande - Banque Asiatique de Développement (1990) - Consultant Préparation de projet: Préparation d'une assistance technique de 600,000 US$ à la Commission de la fonction publique de la Thaïlande en vue du développement et de l'implantation d'un système de planification de la main d'œuvre pour l'ensemble des employés du secteur gouvernemental répartis dans une centaine de ministères et d'agences gouvernementales. Principales activités: évaluation du bien-fondé du projet; identification des objectifs; résultats attendus et indicateurs de performance; préparation du programme de travail et des termes de référence des consultants; estimation des ressources humaines, financières et matérielles. Prêt sectoriel au Gouvernement du Bangladesh - Secteur de l'éducation - Banque Asiatique de Développement (1990) - Analyste financier Préparation de projet: Préparation a) d'un projet de prêt sectoriel de 60 millions US$ au Ministère de l'éducation du Bangladesh pour le développement de l'éducation secondaire supérieure (11ème et 12ème années) et b) d'un projet d'assistance technique de 200,000 US$ pour le recensement des ressources éducatives dans les institutions offrant le niveau secondaire supérieur. Principales responsabilités: estimation des coûts du projet et préparation du plan de financement; analyse du système de financement de l'éducation. Banque de développement des Philippines - Banque Mondiale (1990) - Consultant Préparation de projet: Préparation d'un projet d'assistance technique qui visait à préparer la BDP à assumer son nouveau rôle de banque d'affaires dans le cadre du programme d'ajustement structurel de la Banque mondiale. La formation était la composante la plus importante de l'assistance technique, l'emphase étant mise sur le développement du marché des capitaux. Ministère de l'Éducation, de la Culture et des Sports, Philippines - ACDI (1989-90) - Directeur de projet Préparation de projet: Étude de faisabilité de 250,000 C$ reliée à l'introduction de l'enseignement de l'informatique et aux applications pédagogiques de l'ordinateur au niveau secondaire public des Philippines. Direction d'équipe: Direction d'une équipe de six personnes: liaison avec l'ACDI et le Ministère de l'éducation des Philippines; évaluation de l'impact humain, matériel et
  14. 14. 14 financier d'introduire l'enseignement et l'utilisation de l'ordinateur dans le curriculum du secondaire; développement de différents plans d'action en ce qui concerne les objectifs d'apprentissage, l'environnement technologique, les mécanismes de transfert, la formation des enseignants et des formateurs, l'implantation à l'échelle nationale et le financement; supervision du développement et de l'essai dans des écoles secondaires d'un didacticiel adapté au contexte philippin; développement d'un plan directeur (10 ans) pour l'introduction de l'enseignement de l'informatique et l'utilisation de l'ordinateur pour l'enseignement des sciences et des mathématiques au secondaire; recommandations en vue du financement du projet. Planification: Recommandations au Ministère de l'éducation en vue de l'établissement - au sein du Ministère - d'une unité administrative responsable de la gestion de l'enseignement de l'informatique et de l'utilisation des ordinateurs comme outils pédagogiques. Banques de développement de Ste-Lucie, la Dominique, Grenade, St-Kitts et Nevis, Antigua et Barbuda - Banque de Développement des Caraïbes (1987-88) - Directeur de projet Organisation / Systématisation : Développement et implantation de systèmes de gestion bancaire informatisés (portefeuille de prêts, finance et comptabilité) dans cinq banques de développement. Formation: Formation du personnel des banques à l'utilisation de systèmes informatisés et aux pratiques bancaires modernes. Banque de développement de Belize - Banque de Développement des Caraïbes (1987) - Consultant Préparation de projet: Préparation d'un projet visant à renforcer la capacité institutionnelle de la BDB par la mise-à-niveau du système de gestion du portefeuille de prêts et la formation du personnel aux techniques modernes de gestion. Projet de Formation technique et professionnelle - Ministère de l'éducation, Philippines - Banque Asiatique de Développement (1985-86) - Consultant en recherche et développement Accompagnement: Institutionnalisation d'activités de recherche et développement dans le cadre d'un projet impliquant 23 institutions de formation technique et professionnelle aux Philippines. Évaluation des politiques, structures, activités et ressources reliées à la recherche et au développement dans les institutions de formation technique et professionnelle; analyse des problèmes relatifs à la formation des enseignants, au développement des curriculum et à la gestion des institutions pour fins d'identification de projets; préparation d'un programme de recherche; recommandations en vue de l'amélioration de l'efficacité et de l'efficience des équipes de recherche; évaluation des programmes de recherche. Organisation / Systématisation: Étude de faisabilité en vue de l'introduction d'un Système de gestion informatisé des ressources éducatives au sein de la Direction "Formation technique et professionnelle" du Ministère. Formation: a) Développement d'un programme de formation en informatique pour le secteur de la formation technique et professionnelle. b) Préparation d'un programme de
  15. 15. 15 formation des formateurs à l'intention des enseignants responsables de l'enseignement de l'informatique dans le nouveau programme. Institut National de la Productivité et du Développement Industriel, Ministère des industries légères, Algérie - Banque Africaine de Développement (1978-79), Directeur - Développement des systèmes administratifs Organisation / Systématisation: Planification, organisation et mise en marche des systèmes administratifs d'un centre de formation continue en gestion; élaboration de la structure administrative; élaboration des politiques de gestion et des procédures administratives; développement de systèmes informatisés de gestion des ressources éducatives (dossiers des étudiants, personnel enseignant, finances, affectation des locaux et horaires); consultation auprès du centre de formation continue en gestion de Boumerdès en vue de l'amélioration de la gestion. RÉSUMÉ DE CARRIÈRE Consultant individuel (depuis 2006) Ministère des finances (Kenya) (2005-2006): Directeur de projet Bureau d'Études JPL, Montréal, Canada (1994-2005): Président Consultaction Nadeau International Inc., Montréal, Canada (1987-94): Vice-président CEGIR Asie et Pacifique, Manille, Philippines (1985-86): Conseiller principal Touche Ross, Montréal, Canada (1983-85): Conseiller principal Lavalin - Cosigma Inc., Montréal, Québec (1980-83): Directeur - Informatique CEGIR Inc., Montréal, Québec (1978-79): Conseiller en formation et gestion Téléglobe Canada, Montréal, Québec (1975-77): Chef de projets et analyste Bell Canada, Montréal, Québec (1973-75): Conseiller en sciences de la gestion

×