Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 1 Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Diaporamas pour vous (20)

Publicité

Plus par Jef Chouzier (20)

Plus récents (20)

Publicité

Glossaire

  1. 1. GLOSSAIRE Roche. Matériau constitutif de l'écorce terrestre formé, en général, d'un assemblage de minéraux. On les désigne généralement au pluriel (granites, basaltes, gabbros, péridotites) car dans chaque type de roche les divers échantillons ont des compositions chimiques et minéralogiques voisines mais différentes. Trois familles de roches Roche magmatique. Résulte du refroidissement de roches qui sont passées à l'état fondu (magma). Les roches magmatiques plutoniques ont refroidi lentement en profondeur et ont une texture grenue (entièrement cristallisée). Les roches magmatiques volcaniques (ou effusives) se sont refroidi rapidement en surface et ont une texture microlitique (partiellement cristallisée) ou parfois vitreuse (non cristallisée). La texture (ou structure) des roches magmatiques (= agencement des minéraux) nous renseigne donc sur leurs conditions de formation. En effet, la taille des cristaux d’une roche magmatique dépend de la vitesse de refroidissement du magma. Ainsi, on distingue 3 grands types de texture :  Texture grenue : roche entièrement constituée de cristaux. Une roche grenue est constituée de phénocristaux et une roche microgrenue de microcristaux.  Texture vitreuse : roche entièrement constituée d’une masse amorphe sans cristaux visibles (verre) même au microscope.  Texture microlitique : roche contenant quelques cristaux de tailles inégales (quelques phénocristaux et surtout des microcristaux) dans une structure vitreuse (microlite = microcristaux en baguettes). Roche sédimentaire. Résulte de l'accumulation de fragments d'origine minérale (argiles, sables...) ou biologique (coquilles...) et/ou de la précipitation à partir de solutions (calcaires...). Roche métamorphique. Résulte de la transformation d'une roche préexistante quelconque, à l'état solide et à la suite d'une augmentation de température et de pression. Cela entraîne la recristallisation de nouveaux minéraux.

×