SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  1
Télécharger pour lire hors ligne
Article réservé aux abonnés
Travaillersurla
cohérencedes
programmes
demanderasouventde
s’attaquerauxacquis
«Changerles
entreprisesde
l’intérieurenétantseul
estimpossible»
Pour certains étudiants de grandes écoles, il est devenu une icône. Chacune de ses
conférences filmées compte des centaines de milliers de vues sur la plate-forme
vidéo YouTube. Jean-Marc Jancovici, polytechnicien, fondateur de Carbone 4,
cabinet de conseil spécialisé dans la « décarbonation » de l’économie, président
du think tank The Shift Project et membre du Haut conseil pour le climat,
multiplie les interventions : Sciences Po, Polytechnique, Centrale Nantes, l’ESCP…
Cet expert de l’énergie et du climat, connu pour ses argumentaires en faveur de
l’énergie nucléaire, est aussi enseignant aux Mines ParisTech depuis 2008, où il
dispense un cours de 20 heures sur l’énergie et le changement climatique.
Lors de ces conférences dans les écoles, le « fond » est quasiment toujours le
même. L’ingénieur rappelle avec force graphiques et métaphores que notre
économie est dopée aux énergies fossiles et que la décroissance énergétique est
un horizon incontournable.
Mais c’est surtout la forme qui produit « l’effet Janco », la « claque » comme
disent les étudiants : humour noir et acerbe, expressions récurrentes telles
que« ordre de grandeur » et ou « règle de trois » , critique appuyée des médias, du
personnel politique et des études supérieures inadaptées au monde sous
contraintes qui s’annonce. Rencontre avec celui qui se rend « là où [il est] invité »,
et qui a évangélisé une partie de la « génération Z » à l’urgence écologique.
Depuis plusieurs années, vous donnez des conférences dans les grandes
écoles d’ingénieurs, de commerce ou les IEP. Ciblez-vous spécifiquement ces
institutions ?
Je vais là où on m’invite, et je suis beaucoup moins sollicité par les universités
que par les grandes écoles. Je n’ai pas décidé qu’il fallait restreindre la
compréhension du problème climatique à une frange limitée de la population, il
n’y a pas de choix délibéré de ma part de m’adresser uniquement à l’élite. J’ai
accepté récemment l’invitation d’un centre de formation d’apprentis (CFA) de la
construction automobile, où j’ai fait ma conférence habituelle. C’est l’école qui
m’invite, comme à l’ESCP, mais ce sont aussi souvent les étudiants qui prennent
l’initiative, comme à Polytechnique ou à Centrale Nantes.
Dans vos conférences, vous aimez malmener les étudiants. Pourquoi ?
Nous sommes des animaux à la mémoire courte, et l’impression s’estompe avec
le temps. C’est cela qui explique qu’un film d’horreur a cessé de vous faire peur
quelques jours après l’avoir vu. Du coup, je mets facilement mon auditoire – pas
juste les étudiants − un peu en dehors de leur zone de confort, pour qu’il en reste
quelque chose des mois ou des années plus tard, quand il faudra passer à
l’action !
Comment jugez-vous le positionnement des grandes écoles sur les questions
de transition ?
Les élèves ont envie que les écoles se saisissent des enjeux plus que les écoles ne
le font réellement : autrement dit l’appétence des étudiants est supérieure à
l’offre proposée. Certaines écoles d’ingénieurs commencent à bouger sous
l’impulsion de la direction. Avec le Shift Project [le think tank consacré à la
transition écologique qu’il a cofondé], nous travaillons par exemple avec le groupe
de l’Institut national des sciences appliquées [INSA], qui s’est lancé dans un
chantier structurant.
Lire aussi | Dans les grandes écoles, le succès de la « Fresque du climat »
Dans les écoles de commerce, c’est parfois plus compliqué, car la finitude du
monde vient tamponner toute la théorie économique enseignée dans ces
institutions. De ce fait, l’initiative vient plutôt de quelques professeurs, ce qui
pose la question de la formation des enseignants : il est plus facile de faire
enseigner les bases physiques du changement climatique par un prof de
mécanique en école d’ingénieurs que par un prof de finance en école de
commerce.
Un autre sujet, majeur, concerne la cohérence des
programmes. Les écoles peuvent créer une filière,
un cours électif, une option sur le changement
climatique puis ensuite proposer un autre cours où
on leur enseigne l’opposé : l’économie mainstream,
le business as usual. Travailler sur la cohérence des
programmes demandera souvent de s’attaquer aux
acquis.
Enfin, les écoles sont parfois prises en étau entre les enjeux d’attractivité et
d’employabilité. Ce que veulent les étudiants est contradictoire avec ce que
demandent les entreprises, ou avec les points importants des classements
internationaux.
De plus, le prêt étudiant crée aussi un déséquilibre entre l’envie et la réalité du
marché du travail. Quand vous avez 50 000 euros à rembourser, cela vous oriente
davantage vers un job mainstream que vers un rêve qui ne paye pas…
En 2018, 32 000 étudiants signaient un « manifeste pour un réveil
écologique ». Quel a été l’effet produit sur les entreprises ?
Ce manifeste a indiscutablement contribué à mettre le sujet à l’agenda d’un
certain nombre d’entreprises. Mais c’est difficile d’identifier des causes d’une
manière précise, et donc je ne saurais pas quantifier cette contribution par
rapport à d’autres survenues presque au même moment, comme la canicule de
l’été 2018, qui a aussi été un déclencheur, ou la pression du monde financier…
Lire aussi | Les étudiants de HEC veulent un patron « vert » pour leur école
Une partie de cette jeunesse diplômée et consciente des problématiques
climatiques se demande aujourd’hui s’il faut aller dans les grands groupes
pour tenter de les changer de l’intérieur. Qu’en pensez-vous ?
Pour changer les grands groupes de l’intérieur, il faut déjà y avoir acquis ses
galons. On ne fait pas basculer une entreprise de l’intérieur quand on est jeune et
débutant. Si vous êtes un jeune ingénieur dans les travaux publics et que votre
entreprise construit des ponts, des tunnels et des autoroutes, vous aurez du mal à
faire basculer l’activité vers la construction de pistes cyclables et de garages à
vélos. Vous commencez à avoir un peu d’influence quand vous êtes à un poste de
manageur intermédiaire. Vous avez meilleur temps si vous êtes jeune d’aller dans
une boîte d’ingénierie et de choisir la spécialité piste cyclable.
Par ailleurs, il n’y a pas nécessairement de solution
à large échelle dans toute entreprise. Total, par
exemple, n’a pas de solution évidente à moyen
terme dans l’activité qui fait sortir du pétrole et du
gaz de terre. Donc il faut choisir l’entreprise et le
secteur au regard des grands défis à venir.
Changer les entreprises de l’intérieur en étant seul est par ailleurs impossible,
donc il faut faire masse. Et il faut avoir un pouvoir de sanction, qui en pratique est
celui de démissionner. La pression concerne donc surtout des gens qui ont le
choix.
Comment analysez-vous la révolte de jeunes polytechniciens contre
l’installation sur le campus d’un centre de recherche et d’innovation de Total
depuis près de deux ans ?
Je pense que la mobilisation est extrêmement salutaire. Je ne comprends pas
cette envie de la direction de l’école de vouloir imiter à tout prix le mode de
fonctionnement – dépassé – du système américain, où l’entreprise privée finance
l’université qui du coup se met à son service. Un centre de recherche privé n’a
désormais rien à faire sur le terrain de l’X et à 200 mètres du bâtiment de la
direction générale.
Pour ma génération, il y avait une certaine insouciance, et l’esprit – moi le
premier – c’était plutôt : après l’X, à nous le monde et l’argent ! Les élèves
aujourd’hui retrouvent davantage le souci du bien commun. Les temps changent.
Cette génération a une quête de sens qui pour nous était résolue par la facilité de
la réussite individuelle. Ils savent que même un diplôme de l’X ne les protégera
pas des crises à venir.
Lire aussi | « Etre ingénieur et écologiste est une nécessité » : dans les
grandes écoles, une nouvelle génération de jeunes engagés
Une partie des jeunes ingénieurs sont aux avant-postes des questions de
transition, certains sont critiques du techno-solutionnisme enseigné dans
leurs écoles. Qu’en pensez-vous ?
Ils ont raison, au sens où il faut apprendre à regarder les ordres de grandeur et les
limites physiques. Normalement, la formation d’ingénieur apprend à tenir
compte des limites, c’est-à-dire de ce qui ne dépend pas de nous. Elle apprend
aussi à faire la différence entre les ordres de grandeur.
Les grandes visions techno-optimistes, qui consistent à parier sur une
accélération encore jamais vue des « bonnes » innovations sans les mauvaises,
sont plus souvent portées par des hommes politiques ou des économistes que
par des ingénieurs. Et, ce, même si ces derniers peuvent aussi basculer dans une
forme de déconnexion du réel. C’est avant tout Bruno Le Maire qui veut de la
croissance verte !
Lire aussi | Un nouveau « manuel de la grande transition » pour former
tous les étudiants au défi climatique
Avez-vous remarqué une différence de la réception de vos conférences au fil
des années ?
On me pose de moins en moins de questions techniques et de plus en plus de
questions existentielles sur la manière de se positionner face aux problèmes. J’ai
l’impression que, avec le temps, j’ai aussi évolué : j’insiste de plus en plus sur le
fait que le problème est dans notre logiciel politique, qui nous pousse à vouloir
toujours plus sans limite. Pour répondre à ces interrogations, je ne propose
rarement mieux qu’une approche qualitative, basée sur ma propre expérience, en
précisant que ça n’est que ça !
Marine Miller
Dans la même rubrique
Services
• ECOLES D'INGÉNIEURS
Jean-Marc Jancovici : « Je pousse facilement les
étudiants en dehors de leur zone de confort »
Le polytechnicien est régulièrement invité dans les grandes écoles pour sensibiliser les étudiants aux
causes et aux conséquences du réchauffement climatique. Ses conférences de vulgarisation font un
carton sur YouTube.
Propos recueillis par Marine Miller
Publié hier à 07h00, mis à jour à 14h20 • Lecture 7 min.
Jean-Marc Jancovici à Paris, en octobre 2020. BRUNO LEVY /DIVERGENCE
Contribuer Sélections Partage
LeMondeMémorable
Apprenez, comprenez, mémorisez
ToutenFunès
Testezgratuitement
LEÇONDUJOUR
Outbrain
Contenus sponsorisés par
PUBLICITÉ VOGUE
Mango confirme son engagement pour une
mode plus durable
PUBLICITÉ ÇA M'INTERESSE
Ces femmes hors normes qui s’assument
telles qu’elles sont !
Édition du jour
Daté du mercredi 17 novembre
Lire le journal numérique
Les éditions précédentes
PUBLICITÉ
Lespluslus
1 Comment Vincent Bolloré
mobilise son empire
médiatique pour peser sur
l’élection présidentielle
2 Pouvoir d’achat : ceux qui ont
gagné et ceux qui ont perdu
pendant le quinquennat
d’Emmanuel Macron
3 A la frontière entre la
Biélorussie et la Pologne, des
milliers de migrants visés par
des canons à eau et des gaz
lacrymogènes
L’irrésistible ascension de Mathias Vicherat à la
direction de Sciences Po
L’établissement parisien a adoubé l’énarque de 43 ans, précédemment
secrétaire général de Danone.
Dans les grandes écoles, le succès de la « Fresque du
climat »
Organisés sur une demi-journée, les ateliers « fresques », qui sensibilisent au
dérèglement climatique, connaissent un engouement croissant, en
particulier dans les grandes écoles. Ils se déclinent même autour de
différentes thématiques : océans, diversité…
Dans les pas de Thomas Pesquet, les jeunes ingénieurs
rêvent aux étoiles
Dans les écoles d’ingénieurs, la vocation pour l’espace ne faiblit pas, dans le
sillage de la carrière du spationaute français.
Sciences Po Paris : Mathias Vicherat élu nouveau
directeur
L’énarque va succéder à Frédéric Mion, contraint de démissionner le
9 février pour avoir dissimulé les accusations d’inceste visant le politologue
Olivier Duhamel.
Le salon des MBA et Executive Masters
Le MBA Fair, qui se tiendra au Palais Brongniart, à Paris, s’adresse aux
cadres souhaitant se réorienter ou progresser dans leur carrière. Un format
virtuel est également proposé.
Sélections Partage
Recevoir les newsletters du Monde
S’abonner
Se connecter
Consulter le Journal du jour
Évenements abonnés
Le Monde Festival
La boutique du Monde
RUBRIQUES
Actualités en direct
•
International
•
Politique
•
Société
•
Économie
•
Les Décodeurs
•
Résultats élections 2021
•
Sport
•
Planète
•
Sciences
•
M Campus
•
Le Monde Afrique
•
Pixels
•
Médias
•
Décodex
•
Vidéos
•
Santé
•
Big browser
•
Disparitions
•
Éducation
•
Argent et placements
•
Emploi
•
Archives
•
Le Monde & Vous
•
OPINIONS
Editoriaux
•
Chroniques
•
Analyses
•
Tribunes
•
Vie des idées
•
MLEMAG
L’époque
•
Le style
•
Gastronomie
•
Voyage
•
Mode
•
Recettes faciles
•
CULTURE
Cinéma
•
Télévision
•
Monde des livres
•
Musique
•
Arts
•
BD
•
SERVICES
Mémorable : cultivez votre mémoire
•
Ateliers d’écriture
•
le meilleur micro casque de bureau sans fil
•
Codes Promo
•
Black Friday
•
Codes Promo Lenovo
•
Formation commercial
•
Cours d’anglais
•
Cours d’orthographe
•
Apprendre le jardinage
•
Citations célèbres
•
Poèmes et Poésies
•
Jeux
•
Annonces immobilières
•
Prix de l’immobilier
•
Avis de décès dans Le Monde
•
SITESDUGROUPE
Courrier International
•
La société des lecteurs du Monde
•
La Vie
•
Le HuffPost
•
L’Obs
•
Le Monde diplomatique
•
Télérama
•
Talents
•
Source Sûre
•
Le Club de l’économie
•
M Publicité
•
NEWSLETTERSDUMONDE
APPLICATIONSMOBILES
Sur iPhone | Sur Android
ABONNEMENT
Mentions légales
•
Charte du Groupe
•
Politique de confidentialité
•
Gestion des cookies
•
Conditions générales
•
Aide (FAQ)
•
SUIVEZLEMONDE Facebook Youtube Twitter Instagram Snapchat Fils RSS
ACTUALITÉS PRÉSIDENTIELLE 2022 ÉCONOMIE VIDÉOS DÉBATS CULTURE M LE MAG SERVICES
Consulter
le journal
J. DIETERLEN

Contenu connexe

Tendances

E-learning En 2030
E-learning En 2030E-learning En 2030
E-learning En 2030Dina Kassas
 
Tendances en matière de formation virtuelle (FLT 2012)
Tendances en matière de formation virtuelle (FLT 2012)Tendances en matière de formation virtuelle (FLT 2012)
Tendances en matière de formation virtuelle (FLT 2012)Miguel Gea
 
Dossier VAE soutenu en janvier 2011
Dossier VAE soutenu en janvier 2011Dossier VAE soutenu en janvier 2011
Dossier VAE soutenu en janvier 2011Duvernois Agnès
 
Développer et valoriser des offres de formations innovantes avec le numérique
Développer et valoriser des offres de formations innovantes avec le numériqueDévelopper et valoriser des offres de formations innovantes avec le numérique
Développer et valoriser des offres de formations innovantes avec le numériqueLoïc TOURNEDOUET
 
Réussir et valoriser les projets de Serious Games
Réussir et valoriser les projets de Serious GamesRéussir et valoriser les projets de Serious Games
Réussir et valoriser les projets de Serious GamesLoïc TOURNEDOUET
 
E transformation de la formation
E transformation de la formationE transformation de la formation
E transformation de la formationEformation
 
Digital learning effet de mode ou réalite
Digital learning effet de mode ou réaliteDigital learning effet de mode ou réalite
Digital learning effet de mode ou réaliteLoïc TOURNEDOUET
 
Strategie federation drone valley 2017
Strategie federation drone valley 2017Strategie federation drone valley 2017
Strategie federation drone valley 2017Bernard Van Lysebetten
 
2012 06-27 petit dej km - adbs
2012 06-27 petit dej km  - adbs2012 06-27 petit dej km  - adbs
2012 06-27 petit dej km - adbsPierre Prével
 
4 ans de MOOC à l'IMT - Bilan 2013 - 2016
4 ans de MOOC à l'IMT - Bilan 2013 - 20164 ans de MOOC à l'IMT - Bilan 2013 - 2016
4 ans de MOOC à l'IMT - Bilan 2013 - 2016Vivien Bénard
 
La crise, grand accélérateur du digital learning ?
La crise, grand accélérateur du digital learning ?La crise, grand accélérateur du digital learning ?
La crise, grand accélérateur du digital learning ?FFFOD
 
Les usages du numérique dans une communauté de formateurs et d'apprenants
Les usages du numérique dans une communauté de formateurs et d'apprenantsLes usages du numérique dans une communauté de formateurs et d'apprenants
Les usages du numérique dans une communauté de formateurs et d'apprenantsAfpa WebTv
 
MOOCs et Classes inversées : Deux phénomènes précurseurs pour l’innovation da...
MOOCs et Classes inversées : Deux phénomènes précurseurs pour l’innovation da...MOOCs et Classes inversées : Deux phénomènes précurseurs pour l’innovation da...
MOOCs et Classes inversées : Deux phénomènes précurseurs pour l’innovation da...Marcel Lebrun
 
Guide " LMS : comment choisir sa plateforme" - Edition 2018
Guide " LMS : comment choisir sa plateforme" - Edition 2018Guide " LMS : comment choisir sa plateforme" - Edition 2018
Guide " LMS : comment choisir sa plateforme" - Edition 2018FFFOD
 
Book de l'innovation pédagogique : les 7 questions taboues pour construire le...
Book de l'innovation pédagogique : les 7 questions taboues pour construire le...Book de l'innovation pédagogique : les 7 questions taboues pour construire le...
Book de l'innovation pédagogique : les 7 questions taboues pour construire le...Cyrille Frank
 
Animateurs EPN professionnalisez-vous via une VAE
Animateurs EPN professionnalisez-vous via une VAEAnimateurs EPN professionnalisez-vous via une VAE
Animateurs EPN professionnalisez-vous via une VAEJezabel Roullee
 

Tendances (20)

E-learning En 2030
E-learning En 2030E-learning En 2030
E-learning En 2030
 
Tendances en matière de formation virtuelle (FLT 2012)
Tendances en matière de formation virtuelle (FLT 2012)Tendances en matière de formation virtuelle (FLT 2012)
Tendances en matière de formation virtuelle (FLT 2012)
 
Dossier VAE soutenu en janvier 2011
Dossier VAE soutenu en janvier 2011Dossier VAE soutenu en janvier 2011
Dossier VAE soutenu en janvier 2011
 
Développer et valoriser des offres de formations innovantes avec le numérique
Développer et valoriser des offres de formations innovantes avec le numériqueDévelopper et valoriser des offres de formations innovantes avec le numérique
Développer et valoriser des offres de formations innovantes avec le numérique
 
Réussir et valoriser les projets de Serious Games
Réussir et valoriser les projets de Serious GamesRéussir et valoriser les projets de Serious Games
Réussir et valoriser les projets de Serious Games
 
Former avec le numérique
Former avec le numériqueFormer avec le numérique
Former avec le numérique
 
E transformation de la formation
E transformation de la formationE transformation de la formation
E transformation de la formation
 
Dossier a duvernois
Dossier a duvernoisDossier a duvernois
Dossier a duvernois
 
Digital learning effet de mode ou réalite
Digital learning effet de mode ou réaliteDigital learning effet de mode ou réalite
Digital learning effet de mode ou réalite
 
Strategie federation drone valley 2017
Strategie federation drone valley 2017Strategie federation drone valley 2017
Strategie federation drone valley 2017
 
2012 06-27 petit dej km - adbs
2012 06-27 petit dej km  - adbs2012 06-27 petit dej km  - adbs
2012 06-27 petit dej km - adbs
 
4 ans de MOOC à l'IMT - Bilan 2013 - 2016
4 ans de MOOC à l'IMT - Bilan 2013 - 20164 ans de MOOC à l'IMT - Bilan 2013 - 2016
4 ans de MOOC à l'IMT - Bilan 2013 - 2016
 
La crise, grand accélérateur du digital learning ?
La crise, grand accélérateur du digital learning ?La crise, grand accélérateur du digital learning ?
La crise, grand accélérateur du digital learning ?
 
Les usages du numérique dans une communauté de formateurs et d'apprenants
Les usages du numérique dans une communauté de formateurs et d'apprenantsLes usages du numérique dans une communauté de formateurs et d'apprenants
Les usages du numérique dans une communauté de formateurs et d'apprenants
 
MOOCs et Classes inversées : Deux phénomènes précurseurs pour l’innovation da...
MOOCs et Classes inversées : Deux phénomènes précurseurs pour l’innovation da...MOOCs et Classes inversées : Deux phénomènes précurseurs pour l’innovation da...
MOOCs et Classes inversées : Deux phénomènes précurseurs pour l’innovation da...
 
Guide " LMS : comment choisir sa plateforme" - Edition 2018
Guide " LMS : comment choisir sa plateforme" - Edition 2018Guide " LMS : comment choisir sa plateforme" - Edition 2018
Guide " LMS : comment choisir sa plateforme" - Edition 2018
 
Propositions tf ecole_numerique
Propositions tf ecole_numeriquePropositions tf ecole_numerique
Propositions tf ecole_numerique
 
Book de l'innovation pédagogique : les 7 questions taboues pour construire le...
Book de l'innovation pédagogique : les 7 questions taboues pour construire le...Book de l'innovation pédagogique : les 7 questions taboues pour construire le...
Book de l'innovation pédagogique : les 7 questions taboues pour construire le...
 
Animateurs EPN professionnalisez-vous via une VAE
Animateurs EPN professionnalisez-vous via une VAEAnimateurs EPN professionnalisez-vous via une VAE
Animateurs EPN professionnalisez-vous via une VAE
 
Asterisk
AsteriskAsterisk
Asterisk
 

Similaire à Jean-Marc Jancovici : « Je pousse facilement les étudiants en dehors de leur zone de confort »

Newsletter - Accord majeur 63 - Octobre 2014
Newsletter - Accord majeur 63 - Octobre 2014Newsletter - Accord majeur 63 - Octobre 2014
Newsletter - Accord majeur 63 - Octobre 2014eurogicielgroup
 
Matthieu Somekh - École Polytechnique - Extrait Livre Blanc 100 #PortraitDeSt...
Matthieu Somekh - École Polytechnique - Extrait Livre Blanc 100 #PortraitDeSt...Matthieu Somekh - École Polytechnique - Extrait Livre Blanc 100 #PortraitDeSt...
Matthieu Somekh - École Polytechnique - Extrait Livre Blanc 100 #PortraitDeSt...Sébastien Bourguignon
 
Repenser la-formation-des-managers 201006
Repenser la-formation-des-managers 201006Repenser la-formation-des-managers 201006
Repenser la-formation-des-managers 201006meriem haddadi
 
Prospective stratégique : Les Universités face aux défis de la Société du Num...
Prospective stratégique : Les Universités face aux défis de la Société du Num...Prospective stratégique : Les Universités face aux défis de la Société du Num...
Prospective stratégique : Les Universités face aux défis de la Société du Num...IFIC (AUF)
 
Mooc et disruption de l'enseignement supérieur ISlean consulting
Mooc et disruption de l'enseignement supérieur   ISlean consultingMooc et disruption de l'enseignement supérieur   ISlean consulting
Mooc et disruption de l'enseignement supérieur ISlean consultingLouis-Alexandre Louvet
 
DP - Formation professionnelle - La Fabrique de l'industrie
DP - Formation professionnelle - La Fabrique de l'industrieDP - Formation professionnelle - La Fabrique de l'industrie
DP - Formation professionnelle - La Fabrique de l'industrieLa Fabrique de l'industrie
 
2663-AprA-s-les-mines-2016.compressed
2663-AprA-s-les-mines-2016.compressed2663-AprA-s-les-mines-2016.compressed
2663-AprA-s-les-mines-2016.compressedLilian Gaichies
 
Compte-rendu - "Les nouveaux métiers dans le commerce 4.0"
Compte-rendu - "Les nouveaux métiers dans le commerce 4.0"Compte-rendu - "Les nouveaux métiers dans le commerce 4.0"
Compte-rendu - "Les nouveaux métiers dans le commerce 4.0"Chaire_Retailing 4.0
 
(Modulo) Dominic Roy_ Douglas Blanchet_ Raymond Munger - Économie globale _ l...
(Modulo) Dominic Roy_ Douglas Blanchet_ Raymond Munger - Économie globale _ l...(Modulo) Dominic Roy_ Douglas Blanchet_ Raymond Munger - Économie globale _ l...
(Modulo) Dominic Roy_ Douglas Blanchet_ Raymond Munger - Économie globale _ l...M'hammed Hamdaoui
 
Dossier de production : aménager l’habitat de la population vieillissante de ...
Dossier de production : aménager l’habitat de la population vieillissante de ...Dossier de production : aménager l’habitat de la population vieillissante de ...
Dossier de production : aménager l’habitat de la population vieillissante de ...Semia Clk
 
Colloque Rexel-CGEMP - L'efficacité énergétique : une responsabilité économiq...
Colloque Rexel-CGEMP - L'efficacité énergétique : une responsabilité économiq...Colloque Rexel-CGEMP - L'efficacité énergétique : une responsabilité économiq...
Colloque Rexel-CGEMP - L'efficacité énergétique : une responsabilité économiq...Energy 3.0
 
Nouvelles attentes des clients et évolutions des modes de formation : un mon...
Nouvelles attentes des clients et évolutions des modes de formation : un mon...Nouvelles attentes des clients et évolutions des modes de formation : un mon...
Nouvelles attentes des clients et évolutions des modes de formation : un mon...Impakteo
 
Lettre semestrielle 19 octobre 2018
Lettre semestrielle 19 octobre 2018Lettre semestrielle 19 octobre 2018
Lettre semestrielle 19 octobre 2018Télécom Paris
 
Lettre semestrielle 18 mars 2018
Lettre semestrielle 18 mars 2018Lettre semestrielle 18 mars 2018
Lettre semestrielle 18 mars 2018Télécom Paris
 
L’Université en 2035 : comment la préparer "à faire société" dès aujourd’hui ?
L’Université en 2035 : comment la préparer "à faire société" dès aujourd’hui ?L’Université en 2035 : comment la préparer "à faire société" dès aujourd’hui ?
L’Université en 2035 : comment la préparer "à faire société" dès aujourd’hui ?Marcel Lebrun
 
La société civile & l’économie de la connaissance
La société civile & l’économie de la connaissanceLa société civile & l’économie de la connaissance
La société civile & l’économie de la connaissanceMajed Khalfallah
 
Livre blanc ecole_du_futur
Livre blanc ecole_du_futurLivre blanc ecole_du_futur
Livre blanc ecole_du_futurdidwat
 

Similaire à Jean-Marc Jancovici : « Je pousse facilement les étudiants en dehors de leur zone de confort » (20)

Newsletter - Accord majeur 63 - Octobre 2014
Newsletter - Accord majeur 63 - Octobre 2014Newsletter - Accord majeur 63 - Octobre 2014
Newsletter - Accord majeur 63 - Octobre 2014
 
Matthieu Somekh - École Polytechnique - Extrait Livre Blanc 100 #PortraitDeSt...
Matthieu Somekh - École Polytechnique - Extrait Livre Blanc 100 #PortraitDeSt...Matthieu Somekh - École Polytechnique - Extrait Livre Blanc 100 #PortraitDeSt...
Matthieu Somekh - École Polytechnique - Extrait Livre Blanc 100 #PortraitDeSt...
 
Repenser la-formation-des-managers 201006
Repenser la-formation-des-managers 201006Repenser la-formation-des-managers 201006
Repenser la-formation-des-managers 201006
 
Prospective stratégique : Les Universités face aux défis de la Société du Num...
Prospective stratégique : Les Universités face aux défis de la Société du Num...Prospective stratégique : Les Universités face aux défis de la Société du Num...
Prospective stratégique : Les Universités face aux défis de la Société du Num...
 
LExpress_M.Weise_Jan2015
LExpress_M.Weise_Jan2015LExpress_M.Weise_Jan2015
LExpress_M.Weise_Jan2015
 
Mooc et disruption de l'enseignement supérieur ISlean consulting
Mooc et disruption de l'enseignement supérieur   ISlean consultingMooc et disruption de l'enseignement supérieur   ISlean consulting
Mooc et disruption de l'enseignement supérieur ISlean consulting
 
DP - Formation professionnelle - La Fabrique de l'industrie
DP - Formation professionnelle - La Fabrique de l'industrieDP - Formation professionnelle - La Fabrique de l'industrie
DP - Formation professionnelle - La Fabrique de l'industrie
 
2663-AprA-s-les-mines-2016.compressed
2663-AprA-s-les-mines-2016.compressed2663-AprA-s-les-mines-2016.compressed
2663-AprA-s-les-mines-2016.compressed
 
Compte-rendu - "Les nouveaux métiers dans le commerce 4.0"
Compte-rendu - "Les nouveaux métiers dans le commerce 4.0"Compte-rendu - "Les nouveaux métiers dans le commerce 4.0"
Compte-rendu - "Les nouveaux métiers dans le commerce 4.0"
 
(Modulo) Dominic Roy_ Douglas Blanchet_ Raymond Munger - Économie globale _ l...
(Modulo) Dominic Roy_ Douglas Blanchet_ Raymond Munger - Économie globale _ l...(Modulo) Dominic Roy_ Douglas Blanchet_ Raymond Munger - Économie globale _ l...
(Modulo) Dominic Roy_ Douglas Blanchet_ Raymond Munger - Économie globale _ l...
 
Dossier de production : aménager l’habitat de la population vieillissante de ...
Dossier de production : aménager l’habitat de la population vieillissante de ...Dossier de production : aménager l’habitat de la population vieillissante de ...
Dossier de production : aménager l’habitat de la population vieillissante de ...
 
Opinions & Débats n°13
Opinions & Débats n°13Opinions & Débats n°13
Opinions & Débats n°13
 
Colloque Rexel-CGEMP - L'efficacité énergétique : une responsabilité économiq...
Colloque Rexel-CGEMP - L'efficacité énergétique : une responsabilité économiq...Colloque Rexel-CGEMP - L'efficacité énergétique : une responsabilité économiq...
Colloque Rexel-CGEMP - L'efficacité énergétique : une responsabilité économiq...
 
Book Melanie Dian
Book Melanie DianBook Melanie Dian
Book Melanie Dian
 
Nouvelles attentes des clients et évolutions des modes de formation : un mon...
Nouvelles attentes des clients et évolutions des modes de formation : un mon...Nouvelles attentes des clients et évolutions des modes de formation : un mon...
Nouvelles attentes des clients et évolutions des modes de formation : un mon...
 
Lettre semestrielle 19 octobre 2018
Lettre semestrielle 19 octobre 2018Lettre semestrielle 19 octobre 2018
Lettre semestrielle 19 octobre 2018
 
Lettre semestrielle 18 mars 2018
Lettre semestrielle 18 mars 2018Lettre semestrielle 18 mars 2018
Lettre semestrielle 18 mars 2018
 
L’Université en 2035 : comment la préparer "à faire société" dès aujourd’hui ?
L’Université en 2035 : comment la préparer "à faire société" dès aujourd’hui ?L’Université en 2035 : comment la préparer "à faire société" dès aujourd’hui ?
L’Université en 2035 : comment la préparer "à faire société" dès aujourd’hui ?
 
La société civile & l’économie de la connaissance
La société civile & l’économie de la connaissanceLa société civile & l’économie de la connaissance
La société civile & l’économie de la connaissance
 
Livre blanc ecole_du_futur
Livre blanc ecole_du_futurLivre blanc ecole_du_futur
Livre blanc ecole_du_futur
 

Plus de Joëlle Leconte

Jean-Marc Jancovici et Jean-Baptiste Fressoz : « Le climat est la vraie urgen...
Jean-Marc Jancovici et Jean-Baptiste Fressoz : « Le climat est la vraie urgen...Jean-Marc Jancovici et Jean-Baptiste Fressoz : « Le climat est la vraie urgen...
Jean-Marc Jancovici et Jean-Baptiste Fressoz : « Le climat est la vraie urgen...Joëlle Leconte
 
Partie 2 - Hannah Richie - 7 decembre 2023
Partie 2  - Hannah Richie - 7 decembre 2023Partie 2  - Hannah Richie - 7 decembre 2023
Partie 2 - Hannah Richie - 7 decembre 2023Joëlle Leconte
 
Nous avons suffisamment de minéraux pour assurer la transition énergétique - ...
Nous avons suffisamment de minéraux pour assurer la transition énergétique - ...Nous avons suffisamment de minéraux pour assurer la transition énergétique - ...
Nous avons suffisamment de minéraux pour assurer la transition énergétique - ...Joëlle Leconte
 
Robert Vautard, un éco-actif au sommet du Giec - 12/08/2023
Robert Vautard, un éco-actif au sommet du Giec - 12/08/2023Robert Vautard, un éco-actif au sommet du Giec - 12/08/2023
Robert Vautard, un éco-actif au sommet du Giec - 12/08/2023Joëlle Leconte
 
Michael E. Mann, climatologue : « Le climat ne cesse de se dégrader, et c’est...
Michael E. Mann, climatologue : « Le climat ne cesse de se dégrader, et c’est...Michael E. Mann, climatologue : « Le climat ne cesse de se dégrader, et c’est...
Michael E. Mann, climatologue : « Le climat ne cesse de se dégrader, et c’est...Joëlle Leconte
 
Sécheresse : « On ne peut pas soutenir un projet nucléaire sans vouloir qu’...
  Sécheresse : « On ne peut pas soutenir un projet nucléaire sans vouloir qu’...  Sécheresse : « On ne peut pas soutenir un projet nucléaire sans vouloir qu’...
Sécheresse : « On ne peut pas soutenir un projet nucléaire sans vouloir qu’...Joëlle Leconte
 
Energies fossiles : la «demande» ne justifie pas l’inaction climatique - 17/0...
Energies fossiles : la «demande» ne justifie pas l’inaction climatique - 17/0...Energies fossiles : la «demande» ne justifie pas l’inaction climatique - 17/0...
Energies fossiles : la «demande» ne justifie pas l’inaction climatique - 17/0...Joëlle Leconte
 
L’addiction suicidaire de l’humanité aux énergies fossiles - 17/02/2023
L’addiction suicidaire de l’humanité aux énergies fossiles - 17/02/2023L’addiction suicidaire de l’humanité aux énergies fossiles - 17/02/2023
L’addiction suicidaire de l’humanité aux énergies fossiles - 17/02/2023Joëlle Leconte
 
Comment la Macronie a repris en main la vigie française pour le climat - 24/0...
Comment la Macronie a repris en main la vigie française pour le climat - 24/0...Comment la Macronie a repris en main la vigie française pour le climat - 24/0...
Comment la Macronie a repris en main la vigie française pour le climat - 24/0...Joëlle Leconte
 
Greta Thunberg, l’impossible légèreté - 14/10/2022
Greta Thunberg, l’impossible légèreté - 14/10/2022Greta Thunberg, l’impossible légèreté - 14/10/2022
Greta Thunberg, l’impossible légèreté - 14/10/2022Joëlle Leconte
 
Valerie Masson Delmotte -Presentation au gouvernement
Valerie Masson Delmotte -Presentation au gouvernementValerie Masson Delmotte -Presentation au gouvernement
Valerie Masson Delmotte -Presentation au gouvernementJoëlle Leconte
 
Remettre en question l'idée que les humains ne sont pas conçus pour résoudre ...
Remettre en question l'idée que les humains ne sont pas conçus pour résoudre ...Remettre en question l'idée que les humains ne sont pas conçus pour résoudre ...
Remettre en question l'idée que les humains ne sont pas conçus pour résoudre ...Joëlle Leconte
 
Comment le pouvoir a démoli la loi climat - Jade Lindgaard - 31 mars 2022
Comment le pouvoir a démoli la loi climat - Jade Lindgaard -  31 mars 2022 Comment le pouvoir a démoli la loi climat - Jade Lindgaard -  31 mars 2022
Comment le pouvoir a démoli la loi climat - Jade Lindgaard - 31 mars 2022 Joëlle Leconte
 
Jean-Marc Jancovici, un décroissant pronucléaire en campagne 18/03/2022
Jean-Marc Jancovici, un décroissant pronucléaire en campagne 18/03/2022Jean-Marc Jancovici, un décroissant pronucléaire en campagne 18/03/2022
Jean-Marc Jancovici, un décroissant pronucléaire en campagne 18/03/2022Joëlle Leconte
 
Jean-Marc Jancovici, un décroissant pronucléaire en campagne 18/03/2022
Jean-Marc Jancovici, un décroissant pronucléaire en campagne 18/03/2022Jean-Marc Jancovici, un décroissant pronucléaire en campagne 18/03/2022
Jean-Marc Jancovici, un décroissant pronucléaire en campagne 18/03/2022Joëlle Leconte
 
Sur fond de crise ukrainienne les Européens cherchent à réduire leur dépendan...
Sur fond de crise ukrainienne les Européens cherchent à réduire leur dépendan...Sur fond de crise ukrainienne les Européens cherchent à réduire leur dépendan...
Sur fond de crise ukrainienne les Européens cherchent à réduire leur dépendan...Joëlle Leconte
 
Dossier Peuples premiers - Journal Sciences humaines - Aout 2020
Dossier Peuples premiers - Journal Sciences humaines - Aout 2020Dossier Peuples premiers - Journal Sciences humaines - Aout 2020
Dossier Peuples premiers - Journal Sciences humaines - Aout 2020Joëlle Leconte
 
Jancovici : +2 degrés, les vaches sous les cocotiers ?
Jancovici : +2 degrés, les vaches sous les cocotiers ?Jancovici : +2 degrés, les vaches sous les cocotiers ?
Jancovici : +2 degrés, les vaches sous les cocotiers ?Joëlle Leconte
 
Transitionnons donc - Science Po - Novembre 2021
Transitionnons donc - Science Po - Novembre 2021Transitionnons donc - Science Po - Novembre 2021
Transitionnons donc - Science Po - Novembre 2021Joëlle Leconte
 
Etats-Unis : l’inflation au plus haut depuis 1982
Etats-Unis : l’inflation au plus haut depuis 1982Etats-Unis : l’inflation au plus haut depuis 1982
Etats-Unis : l’inflation au plus haut depuis 1982Joëlle Leconte
 

Plus de Joëlle Leconte (20)

Jean-Marc Jancovici et Jean-Baptiste Fressoz : « Le climat est la vraie urgen...
Jean-Marc Jancovici et Jean-Baptiste Fressoz : « Le climat est la vraie urgen...Jean-Marc Jancovici et Jean-Baptiste Fressoz : « Le climat est la vraie urgen...
Jean-Marc Jancovici et Jean-Baptiste Fressoz : « Le climat est la vraie urgen...
 
Partie 2 - Hannah Richie - 7 decembre 2023
Partie 2  - Hannah Richie - 7 decembre 2023Partie 2  - Hannah Richie - 7 decembre 2023
Partie 2 - Hannah Richie - 7 decembre 2023
 
Nous avons suffisamment de minéraux pour assurer la transition énergétique - ...
Nous avons suffisamment de minéraux pour assurer la transition énergétique - ...Nous avons suffisamment de minéraux pour assurer la transition énergétique - ...
Nous avons suffisamment de minéraux pour assurer la transition énergétique - ...
 
Robert Vautard, un éco-actif au sommet du Giec - 12/08/2023
Robert Vautard, un éco-actif au sommet du Giec - 12/08/2023Robert Vautard, un éco-actif au sommet du Giec - 12/08/2023
Robert Vautard, un éco-actif au sommet du Giec - 12/08/2023
 
Michael E. Mann, climatologue : « Le climat ne cesse de se dégrader, et c’est...
Michael E. Mann, climatologue : « Le climat ne cesse de se dégrader, et c’est...Michael E. Mann, climatologue : « Le climat ne cesse de se dégrader, et c’est...
Michael E. Mann, climatologue : « Le climat ne cesse de se dégrader, et c’est...
 
Sécheresse : « On ne peut pas soutenir un projet nucléaire sans vouloir qu’...
  Sécheresse : « On ne peut pas soutenir un projet nucléaire sans vouloir qu’...  Sécheresse : « On ne peut pas soutenir un projet nucléaire sans vouloir qu’...
Sécheresse : « On ne peut pas soutenir un projet nucléaire sans vouloir qu’...
 
Energies fossiles : la «demande» ne justifie pas l’inaction climatique - 17/0...
Energies fossiles : la «demande» ne justifie pas l’inaction climatique - 17/0...Energies fossiles : la «demande» ne justifie pas l’inaction climatique - 17/0...
Energies fossiles : la «demande» ne justifie pas l’inaction climatique - 17/0...
 
L’addiction suicidaire de l’humanité aux énergies fossiles - 17/02/2023
L’addiction suicidaire de l’humanité aux énergies fossiles - 17/02/2023L’addiction suicidaire de l’humanité aux énergies fossiles - 17/02/2023
L’addiction suicidaire de l’humanité aux énergies fossiles - 17/02/2023
 
Comment la Macronie a repris en main la vigie française pour le climat - 24/0...
Comment la Macronie a repris en main la vigie française pour le climat - 24/0...Comment la Macronie a repris en main la vigie française pour le climat - 24/0...
Comment la Macronie a repris en main la vigie française pour le climat - 24/0...
 
Greta Thunberg, l’impossible légèreté - 14/10/2022
Greta Thunberg, l’impossible légèreté - 14/10/2022Greta Thunberg, l’impossible légèreté - 14/10/2022
Greta Thunberg, l’impossible légèreté - 14/10/2022
 
Valerie Masson Delmotte -Presentation au gouvernement
Valerie Masson Delmotte -Presentation au gouvernementValerie Masson Delmotte -Presentation au gouvernement
Valerie Masson Delmotte -Presentation au gouvernement
 
Remettre en question l'idée que les humains ne sont pas conçus pour résoudre ...
Remettre en question l'idée que les humains ne sont pas conçus pour résoudre ...Remettre en question l'idée que les humains ne sont pas conçus pour résoudre ...
Remettre en question l'idée que les humains ne sont pas conçus pour résoudre ...
 
Comment le pouvoir a démoli la loi climat - Jade Lindgaard - 31 mars 2022
Comment le pouvoir a démoli la loi climat - Jade Lindgaard -  31 mars 2022 Comment le pouvoir a démoli la loi climat - Jade Lindgaard -  31 mars 2022
Comment le pouvoir a démoli la loi climat - Jade Lindgaard - 31 mars 2022
 
Jean-Marc Jancovici, un décroissant pronucléaire en campagne 18/03/2022
Jean-Marc Jancovici, un décroissant pronucléaire en campagne 18/03/2022Jean-Marc Jancovici, un décroissant pronucléaire en campagne 18/03/2022
Jean-Marc Jancovici, un décroissant pronucléaire en campagne 18/03/2022
 
Jean-Marc Jancovici, un décroissant pronucléaire en campagne 18/03/2022
Jean-Marc Jancovici, un décroissant pronucléaire en campagne 18/03/2022Jean-Marc Jancovici, un décroissant pronucléaire en campagne 18/03/2022
Jean-Marc Jancovici, un décroissant pronucléaire en campagne 18/03/2022
 
Sur fond de crise ukrainienne les Européens cherchent à réduire leur dépendan...
Sur fond de crise ukrainienne les Européens cherchent à réduire leur dépendan...Sur fond de crise ukrainienne les Européens cherchent à réduire leur dépendan...
Sur fond de crise ukrainienne les Européens cherchent à réduire leur dépendan...
 
Dossier Peuples premiers - Journal Sciences humaines - Aout 2020
Dossier Peuples premiers - Journal Sciences humaines - Aout 2020Dossier Peuples premiers - Journal Sciences humaines - Aout 2020
Dossier Peuples premiers - Journal Sciences humaines - Aout 2020
 
Jancovici : +2 degrés, les vaches sous les cocotiers ?
Jancovici : +2 degrés, les vaches sous les cocotiers ?Jancovici : +2 degrés, les vaches sous les cocotiers ?
Jancovici : +2 degrés, les vaches sous les cocotiers ?
 
Transitionnons donc - Science Po - Novembre 2021
Transitionnons donc - Science Po - Novembre 2021Transitionnons donc - Science Po - Novembre 2021
Transitionnons donc - Science Po - Novembre 2021
 
Etats-Unis : l’inflation au plus haut depuis 1982
Etats-Unis : l’inflation au plus haut depuis 1982Etats-Unis : l’inflation au plus haut depuis 1982
Etats-Unis : l’inflation au plus haut depuis 1982
 

Jean-Marc Jancovici : « Je pousse facilement les étudiants en dehors de leur zone de confort »

  • 1. Article réservé aux abonnés Travaillersurla cohérencedes programmes demanderasouventde s’attaquerauxacquis «Changerles entreprisesde l’intérieurenétantseul estimpossible» Pour certains étudiants de grandes écoles, il est devenu une icône. Chacune de ses conférences filmées compte des centaines de milliers de vues sur la plate-forme vidéo YouTube. Jean-Marc Jancovici, polytechnicien, fondateur de Carbone 4, cabinet de conseil spécialisé dans la « décarbonation » de l’économie, président du think tank The Shift Project et membre du Haut conseil pour le climat, multiplie les interventions : Sciences Po, Polytechnique, Centrale Nantes, l’ESCP… Cet expert de l’énergie et du climat, connu pour ses argumentaires en faveur de l’énergie nucléaire, est aussi enseignant aux Mines ParisTech depuis 2008, où il dispense un cours de 20 heures sur l’énergie et le changement climatique. Lors de ces conférences dans les écoles, le « fond » est quasiment toujours le même. L’ingénieur rappelle avec force graphiques et métaphores que notre économie est dopée aux énergies fossiles et que la décroissance énergétique est un horizon incontournable. Mais c’est surtout la forme qui produit « l’effet Janco », la « claque » comme disent les étudiants : humour noir et acerbe, expressions récurrentes telles que« ordre de grandeur » et ou « règle de trois » , critique appuyée des médias, du personnel politique et des études supérieures inadaptées au monde sous contraintes qui s’annonce. Rencontre avec celui qui se rend « là où [il est] invité », et qui a évangélisé une partie de la « génération Z » à l’urgence écologique. Depuis plusieurs années, vous donnez des conférences dans les grandes écoles d’ingénieurs, de commerce ou les IEP. Ciblez-vous spécifiquement ces institutions ? Je vais là où on m’invite, et je suis beaucoup moins sollicité par les universités que par les grandes écoles. Je n’ai pas décidé qu’il fallait restreindre la compréhension du problème climatique à une frange limitée de la population, il n’y a pas de choix délibéré de ma part de m’adresser uniquement à l’élite. J’ai accepté récemment l’invitation d’un centre de formation d’apprentis (CFA) de la construction automobile, où j’ai fait ma conférence habituelle. C’est l’école qui m’invite, comme à l’ESCP, mais ce sont aussi souvent les étudiants qui prennent l’initiative, comme à Polytechnique ou à Centrale Nantes. Dans vos conférences, vous aimez malmener les étudiants. Pourquoi ? Nous sommes des animaux à la mémoire courte, et l’impression s’estompe avec le temps. C’est cela qui explique qu’un film d’horreur a cessé de vous faire peur quelques jours après l’avoir vu. Du coup, je mets facilement mon auditoire – pas juste les étudiants − un peu en dehors de leur zone de confort, pour qu’il en reste quelque chose des mois ou des années plus tard, quand il faudra passer à l’action ! Comment jugez-vous le positionnement des grandes écoles sur les questions de transition ? Les élèves ont envie que les écoles se saisissent des enjeux plus que les écoles ne le font réellement : autrement dit l’appétence des étudiants est supérieure à l’offre proposée. Certaines écoles d’ingénieurs commencent à bouger sous l’impulsion de la direction. Avec le Shift Project [le think tank consacré à la transition écologique qu’il a cofondé], nous travaillons par exemple avec le groupe de l’Institut national des sciences appliquées [INSA], qui s’est lancé dans un chantier structurant. Lire aussi | Dans les grandes écoles, le succès de la « Fresque du climat » Dans les écoles de commerce, c’est parfois plus compliqué, car la finitude du monde vient tamponner toute la théorie économique enseignée dans ces institutions. De ce fait, l’initiative vient plutôt de quelques professeurs, ce qui pose la question de la formation des enseignants : il est plus facile de faire enseigner les bases physiques du changement climatique par un prof de mécanique en école d’ingénieurs que par un prof de finance en école de commerce. Un autre sujet, majeur, concerne la cohérence des programmes. Les écoles peuvent créer une filière, un cours électif, une option sur le changement climatique puis ensuite proposer un autre cours où on leur enseigne l’opposé : l’économie mainstream, le business as usual. Travailler sur la cohérence des programmes demandera souvent de s’attaquer aux acquis. Enfin, les écoles sont parfois prises en étau entre les enjeux d’attractivité et d’employabilité. Ce que veulent les étudiants est contradictoire avec ce que demandent les entreprises, ou avec les points importants des classements internationaux. De plus, le prêt étudiant crée aussi un déséquilibre entre l’envie et la réalité du marché du travail. Quand vous avez 50 000 euros à rembourser, cela vous oriente davantage vers un job mainstream que vers un rêve qui ne paye pas… En 2018, 32 000 étudiants signaient un « manifeste pour un réveil écologique ». Quel a été l’effet produit sur les entreprises ? Ce manifeste a indiscutablement contribué à mettre le sujet à l’agenda d’un certain nombre d’entreprises. Mais c’est difficile d’identifier des causes d’une manière précise, et donc je ne saurais pas quantifier cette contribution par rapport à d’autres survenues presque au même moment, comme la canicule de l’été 2018, qui a aussi été un déclencheur, ou la pression du monde financier… Lire aussi | Les étudiants de HEC veulent un patron « vert » pour leur école Une partie de cette jeunesse diplômée et consciente des problématiques climatiques se demande aujourd’hui s’il faut aller dans les grands groupes pour tenter de les changer de l’intérieur. Qu’en pensez-vous ? Pour changer les grands groupes de l’intérieur, il faut déjà y avoir acquis ses galons. On ne fait pas basculer une entreprise de l’intérieur quand on est jeune et débutant. Si vous êtes un jeune ingénieur dans les travaux publics et que votre entreprise construit des ponts, des tunnels et des autoroutes, vous aurez du mal à faire basculer l’activité vers la construction de pistes cyclables et de garages à vélos. Vous commencez à avoir un peu d’influence quand vous êtes à un poste de manageur intermédiaire. Vous avez meilleur temps si vous êtes jeune d’aller dans une boîte d’ingénierie et de choisir la spécialité piste cyclable. Par ailleurs, il n’y a pas nécessairement de solution à large échelle dans toute entreprise. Total, par exemple, n’a pas de solution évidente à moyen terme dans l’activité qui fait sortir du pétrole et du gaz de terre. Donc il faut choisir l’entreprise et le secteur au regard des grands défis à venir. Changer les entreprises de l’intérieur en étant seul est par ailleurs impossible, donc il faut faire masse. Et il faut avoir un pouvoir de sanction, qui en pratique est celui de démissionner. La pression concerne donc surtout des gens qui ont le choix. Comment analysez-vous la révolte de jeunes polytechniciens contre l’installation sur le campus d’un centre de recherche et d’innovation de Total depuis près de deux ans ? Je pense que la mobilisation est extrêmement salutaire. Je ne comprends pas cette envie de la direction de l’école de vouloir imiter à tout prix le mode de fonctionnement – dépassé – du système américain, où l’entreprise privée finance l’université qui du coup se met à son service. Un centre de recherche privé n’a désormais rien à faire sur le terrain de l’X et à 200 mètres du bâtiment de la direction générale. Pour ma génération, il y avait une certaine insouciance, et l’esprit – moi le premier – c’était plutôt : après l’X, à nous le monde et l’argent ! Les élèves aujourd’hui retrouvent davantage le souci du bien commun. Les temps changent. Cette génération a une quête de sens qui pour nous était résolue par la facilité de la réussite individuelle. Ils savent que même un diplôme de l’X ne les protégera pas des crises à venir. Lire aussi | « Etre ingénieur et écologiste est une nécessité » : dans les grandes écoles, une nouvelle génération de jeunes engagés Une partie des jeunes ingénieurs sont aux avant-postes des questions de transition, certains sont critiques du techno-solutionnisme enseigné dans leurs écoles. Qu’en pensez-vous ? Ils ont raison, au sens où il faut apprendre à regarder les ordres de grandeur et les limites physiques. Normalement, la formation d’ingénieur apprend à tenir compte des limites, c’est-à-dire de ce qui ne dépend pas de nous. Elle apprend aussi à faire la différence entre les ordres de grandeur. Les grandes visions techno-optimistes, qui consistent à parier sur une accélération encore jamais vue des « bonnes » innovations sans les mauvaises, sont plus souvent portées par des hommes politiques ou des économistes que par des ingénieurs. Et, ce, même si ces derniers peuvent aussi basculer dans une forme de déconnexion du réel. C’est avant tout Bruno Le Maire qui veut de la croissance verte ! Lire aussi | Un nouveau « manuel de la grande transition » pour former tous les étudiants au défi climatique Avez-vous remarqué une différence de la réception de vos conférences au fil des années ? On me pose de moins en moins de questions techniques et de plus en plus de questions existentielles sur la manière de se positionner face aux problèmes. J’ai l’impression que, avec le temps, j’ai aussi évolué : j’insiste de plus en plus sur le fait que le problème est dans notre logiciel politique, qui nous pousse à vouloir toujours plus sans limite. Pour répondre à ces interrogations, je ne propose rarement mieux qu’une approche qualitative, basée sur ma propre expérience, en précisant que ça n’est que ça ! Marine Miller Dans la même rubrique Services • ECOLES D'INGÉNIEURS Jean-Marc Jancovici : « Je pousse facilement les étudiants en dehors de leur zone de confort » Le polytechnicien est régulièrement invité dans les grandes écoles pour sensibiliser les étudiants aux causes et aux conséquences du réchauffement climatique. Ses conférences de vulgarisation font un carton sur YouTube. Propos recueillis par Marine Miller Publié hier à 07h00, mis à jour à 14h20 • Lecture 7 min. Jean-Marc Jancovici à Paris, en octobre 2020. BRUNO LEVY /DIVERGENCE Contribuer Sélections Partage LeMondeMémorable Apprenez, comprenez, mémorisez ToutenFunès Testezgratuitement LEÇONDUJOUR Outbrain Contenus sponsorisés par PUBLICITÉ VOGUE Mango confirme son engagement pour une mode plus durable PUBLICITÉ ÇA M'INTERESSE Ces femmes hors normes qui s’assument telles qu’elles sont ! Édition du jour Daté du mercredi 17 novembre Lire le journal numérique Les éditions précédentes PUBLICITÉ Lespluslus 1 Comment Vincent Bolloré mobilise son empire médiatique pour peser sur l’élection présidentielle 2 Pouvoir d’achat : ceux qui ont gagné et ceux qui ont perdu pendant le quinquennat d’Emmanuel Macron 3 A la frontière entre la Biélorussie et la Pologne, des milliers de migrants visés par des canons à eau et des gaz lacrymogènes L’irrésistible ascension de Mathias Vicherat à la direction de Sciences Po L’établissement parisien a adoubé l’énarque de 43 ans, précédemment secrétaire général de Danone. Dans les grandes écoles, le succès de la « Fresque du climat » Organisés sur une demi-journée, les ateliers « fresques », qui sensibilisent au dérèglement climatique, connaissent un engouement croissant, en particulier dans les grandes écoles. Ils se déclinent même autour de différentes thématiques : océans, diversité… Dans les pas de Thomas Pesquet, les jeunes ingénieurs rêvent aux étoiles Dans les écoles d’ingénieurs, la vocation pour l’espace ne faiblit pas, dans le sillage de la carrière du spationaute français. Sciences Po Paris : Mathias Vicherat élu nouveau directeur L’énarque va succéder à Frédéric Mion, contraint de démissionner le 9 février pour avoir dissimulé les accusations d’inceste visant le politologue Olivier Duhamel. Le salon des MBA et Executive Masters Le MBA Fair, qui se tiendra au Palais Brongniart, à Paris, s’adresse aux cadres souhaitant se réorienter ou progresser dans leur carrière. Un format virtuel est également proposé. Sélections Partage Recevoir les newsletters du Monde S’abonner Se connecter Consulter le Journal du jour Évenements abonnés Le Monde Festival La boutique du Monde RUBRIQUES Actualités en direct • International • Politique • Société • Économie • Les Décodeurs • Résultats élections 2021 • Sport • Planète • Sciences • M Campus • Le Monde Afrique • Pixels • Médias • Décodex • Vidéos • Santé • Big browser • Disparitions • Éducation • Argent et placements • Emploi • Archives • Le Monde & Vous • OPINIONS Editoriaux • Chroniques • Analyses • Tribunes • Vie des idées • MLEMAG L’époque • Le style • Gastronomie • Voyage • Mode • Recettes faciles • CULTURE Cinéma • Télévision • Monde des livres • Musique • Arts • BD • SERVICES Mémorable : cultivez votre mémoire • Ateliers d’écriture • le meilleur micro casque de bureau sans fil • Codes Promo • Black Friday • Codes Promo Lenovo • Formation commercial • Cours d’anglais • Cours d’orthographe • Apprendre le jardinage • Citations célèbres • Poèmes et Poésies • Jeux • Annonces immobilières • Prix de l’immobilier • Avis de décès dans Le Monde • SITESDUGROUPE Courrier International • La société des lecteurs du Monde • La Vie • Le HuffPost • L’Obs • Le Monde diplomatique • Télérama • Talents • Source Sûre • Le Club de l’économie • M Publicité • NEWSLETTERSDUMONDE APPLICATIONSMOBILES Sur iPhone | Sur Android ABONNEMENT Mentions légales • Charte du Groupe • Politique de confidentialité • Gestion des cookies • Conditions générales • Aide (FAQ) • SUIVEZLEMONDE Facebook Youtube Twitter Instagram Snapchat Fils RSS ACTUALITÉS PRÉSIDENTIELLE 2022 ÉCONOMIE VIDÉOS DÉBATS CULTURE M LE MAG SERVICES Consulter le journal J. DIETERLEN