Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
Ensemble, vers un tourisme responsable 1
Comment maximiser ses
engagements responsables?
Ensemble, vers un tourisme responsable 2
Carénage écologique 1/2
 SeaWax© (membre de EcoNav)
 Matières premières d’origi...
Ensemble, vers un tourisme responsable 3
Carénage écologique 2/2
 Le coppercoat :
 Combinaison résine époxy avec de la p...
Ensemble, vers un tourisme responsable 4
Nettoyer son bateau avec un impact le plus
faible possible sur l’environnement 1/...
Ensemble, vers un tourisme responsable 5
Nettoyer son bateau avec un impact le plus
faible possible sur l’environnement 2/...
Ensemble, vers un tourisme responsable 6
Nettoyer son bateau avec un impact le plus
faible possible sur l’environnement 3/...
Ensemble, vers un tourisme responsable 7
Labels et associations
 Pavillon bleu
 Adhésion : 20€
 Association ECONAV
 Ad...
Ensemble, vers un tourisme responsable 8
Bonnes pratiques du mouillage
 Eviter les herbiers
 Pour ne pas labourer les fo...
Ensemble, vers un tourisme responsable 9
Autres actions responsables et sites utiles
 Fabriquer son antidérapant.
 http:...
Ensemble, vers un tourisme responsable 10
Ce document est à destination de Jean. Son objectif est de présenter quelques po...
Ensemble, vers un tourisme responsable 11
Prêt à
rejoindre
le mouvement ? H opineo.org
/hopineo.org
@ H opineoTrips
/compa...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Entretien responsable d'un bateau, by Hopineo

1 157 vues

Publié le

Comment entretenir et nettoyer son bateau de manière responsable et écologique? Quels produits utiliser? Quelles sont les bonnes pratiques sur un bateau?

Publié dans : Environnement
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Entretien responsable d'un bateau, by Hopineo

  1. 1. Ensemble, vers un tourisme responsable 1 Comment maximiser ses engagements responsables?
  2. 2. Ensemble, vers un tourisme responsable 2 Carénage écologique 1/2  SeaWax© (membre de EcoNav)  Matières premières d’origine naturelles.  Sans biocide, silicone, solvants, Téflon.  Application en 3 couches.  Durée de vie d’un an.  Temps de séchage 2 fois plus rapide.  Possibilité d’application en basse saison.  Application tout support.  Coût pour l’Intrépid : 630€ d’antifouling + 260€ de primer. TOTAL : 890€ La recommandation Hopineo D’après les informations récoltées sur internet ; Hopineo n’étant en aucun cas un professionnel de la navigation.  Oceoprotec©  Sans solvant ni biocide chimique  Formulation conforme au programme REACH et membre de l’association ECONAV.  Longue durée (garantie 5 ans), barrière additionnelle contre les risques d’osmose, produit un état de surface plus hydrodynamique qu’un antifouling classique.  Ne peut être appliqué que par un centre agréé  coût important L’antifouling représente, comme chacun sait, une source de pollution à cause de sa forte concentration de biocides. Voici quelques alternatives, plus respectueuses de l’environnement. Autres alternatives :
  3. 3. Ensemble, vers un tourisme responsable 3 Carénage écologique 2/2  Le coppercoat :  Combinaison résine époxy avec de la poudre de cuivre.  Au contact de l’eau, la poudre protège la carène de la colonisation en s’oxydant.  Dure une dizaine d’années, s’applique au rouleau en 4 couches, assure une glisse améliorée, améliore la protection contre l’osmose des coques plastiques, demande juste un nettoyage de la couche grasse de la carène, non érodant (contrairement aux antifouling classiques).  Coût : 27€/m² soit 2 160€.  Retour d’expérience : plusieurs utilisateurs dénoncent son manque d’efficacité, tandis que le distributeur avance que ces mauvais résultats sont dus à une mauvaise application ou préparation.  Le Pare-fouling  Installation sur la partie immergée de la coque une sorte de bâche-liner suspendue au moyen d’œillets au garde corps par des boots.  Principe : plutôt que d’utiliser un biocide pour tuer les organismes marins, on met une barrière en eux et la coque.  La protection contre la lumière évite d’activer la photosynthèse, nécessaire pour le développement des algues.  L’antifouling de la coque est confiné dans l’espace résiduel entre le pare-fouling et la coque.  Ce confinement empêche également le renouvellement de l’eau (et donc de l’oxygène nécessaire à la vie des parasites marins).  Limite : on ne peut plus utiliser les évacuations sanitaires du bateau, sauf adaptation particulière sous forme de passe bâche souple.  Prix indicatif : 1330€ TTC pour un 10m … Autres pistes : Nc-Coat, Brai-époxy, M300Antifouling (homologué en Grande-Bretagne et en Allemagne), Antifouling à ultrasons (non adapté aux coques en bois et potentiellement moins efficace pour celles en plastiques).
  4. 4. Ensemble, vers un tourisme responsable 4 Nettoyer son bateau avec un impact le plus faible possible sur l’environnement 1/3  La gamme Clean-Boat proposent des produits biodégradables à 98%.  Le blanc : pour les parties au dessus de la ligne de flottaison.  Le rouge : pour le nettoyage des carènes.  60€ les 5L.  Le savon noir : très dégraissant, idéal pour laver parois, vaigrages, vitres, sols,…  Bicarbonate de soude : pouvoir abrasif, très bonne poudre à récurer.  Le vinaigre blanc : pouvoir détartrant et aseptisant, idéal pour le lavabo, les appareils électroménagers, le frigo.  La pierre d’argile : pâte biodégradable, très bon multi-usage.  Fournisseurs : magasins bio, www.green-plaisance.com Produits d’intérieurs Produits d’extérieurs
  5. 5. Ensemble, vers un tourisme responsable 5 Nettoyer son bateau avec un impact le plus faible possible sur l’environnement 2/3  Prix indicatif : 5€ / kg  Nettoyer : 5L d’eau chaude pour 2 cuillères à soupe de savon noir. Lavage, séchage.  Dégraisser : savon noir pur sur une éponge, lavage, rinçage.  Détacher : savon noir pur sur la tache, délicat frictionnage, laver (en machine ou à la main). Le savon noir Bicarbonate de soude  Prix indicatif : 3 à 10€ / kg  Nettoyer / désinfecter : 2L d’eau chaude pour 2 cuillères à soupe de bicarbonate + dans un verre 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc + huiles essentielles. Verser dans le mélange eau/soude.  Déboucher : dans eau bouillante vinaigrée : 3 cuillères à café de sel + 3 cuillères à café de bicarbonate.  Désodoriser : saupoudrer bicarbonate sur les endroits/textiles à traiter. Pour le frigo : une coupelle de bicarbonate dans un coin à renouveler tous les 3 mois. ZOOM Le vinaigre blanc  Prix indicatif : 1€ / L  Nettoyer : remplir un vaporisateur de 50% de vinaigre blanc / 50% d’eau. Pulvériser. Laisser agir au besoin. Essuyer avec un microfibre  Détartrer : Vaporiser le vinaigre pur sur les surfaces entartrées. Laisser agir au moins 10 minutes. Essuyer avec un microfibre. La pierre d’argile  Prix indicatif : 4 à 5€ / kg  Nettoyer / dégraisser / lustrer / proteger : prendre un peu de pâte avec une éponge humidifiée et frotter la surface. Laisser agir si très sale. Rincer à l’eau claire. Sécher et lustrer avec un microfibre.
  6. 6. Ensemble, vers un tourisme responsable 6 Nettoyer son bateau avec un impact le plus faible possible sur l’environnement 3/3  1L d’eau (non calcaire de préférence)  2 cuillères à café de bicarbonate de soude  4 cuillères à soupe de savoir noir mou (ou liquide)  3 cuillères à soupe de cristaux de soude  Huiles essentielles pour parfumer le produit (facultatif)  Faire bouillir l’eau, la verser sur les ingrédients dans un contenant en verre et mélanger avec un fouet, laisser refroidir en mélangeant de temps en temps.  Ajouter les éventuelles huiles essentielles après refroidissement complet.  Transvaser le liquide dans une bouteille de récup identifiée. Recette nettoyant WC Les autres gestes  Favoriser les produits naturels avec des éco- labels.  Privilégier les produits avec un minimum d’emballage. ZOOM
  7. 7. Ensemble, vers un tourisme responsable 7 Labels et associations  Pavillon bleu  Adhésion : 20€  Association ECONAV  Adhésion : 50€ (si moins de 5 salariés) ; 15€ pour les particuliers  Evènements, formation, réseau,… La recommandation Hopineo D’après les informations récoltées sur internet ; Hopineo n’étant en aucun cas un professionnel de la navigation.
  8. 8. Ensemble, vers un tourisme responsable 8 Bonnes pratiques du mouillage  Eviter les herbiers  Pour ne pas labourer les fonds  Choisir de préférence une zone de sable pour ancrer  Utiliser une ancre écologique  Rincer sa ligne de mouillage  Afin d’éviter de ramener des algues locales dans une autre zone de mouillage
  9. 9. Ensemble, vers un tourisme responsable 9 Autres actions responsables et sites utiles  Fabriquer son antidérapant.  http://seme.cer.free.fr/plaisance/antiderapant-ponts-bateaux.php  Récupération de l’eau de pluie.  Avoir recours à une marmite norvégienne.  http://fr.ekopedia.org/Marmite_norv%C3%A9gienne  Faire son pain à bord, à l’aide d’une marmite norvégienne pour éviter d’utiliser beaucoup de gaz.  http://seme.cer.free.fr/plaisance/faire-son-pain-a-bord.php Sources :  http://seme.cer.free.fr  http://www.econav.org/  http://www.pavillonbleu.org/
  10. 10. Ensemble, vers un tourisme responsable 10 Ce document est à destination de Jean. Son objectif est de présenter quelques possibilités pour aller plus loin dans son engagement responsable. Que manque t-il ? Quelles améliorations (fond et forme) y apporter ? Nous sommes à l’écoute et construisons avec chaque structure qui le souhaite l’avenir du tourisme responsable.
  11. 11. Ensemble, vers un tourisme responsable 11 Prêt à rejoindre le mouvement ? H opineo.org /hopineo.org @ H opineoTrips /company/hopineo /hopineo Ensemble, contribuons au développement d’un tourisme plus responsable.

×