SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  19
Les états
d’HYPERSENSIBILITÉ
TYPE IV
‫ﻓﻬﻤﻚ‬ ‫ﱪ‬ ‫اﺧ‬‫ﻓﻬﻤﻚ‬ ‫ﱪ‬ ‫اﺧ‬!!For PharmD. Students
By Dr. K. Kerboua ‫ﻓﻬﻤﻚ‬ ‫ﱪ‬ ‫اﺧ‬‫ﻓﻬﻤﻚ‬ ‫ﱪ‬ ‫اﺧ‬!!
ABONNERABONNER à cette PAGE pour recevoir les liens
de Quiz et du matériel pédagogique supplémentaireQuiz et du matériel pédagogique supplémentaire
DANS VOTRE MUREDANS VOTRE MURE de facebook
1. Les Réactions d'hypersensibilité
a. Sont des Réponses immunes nuisibles, indésirables ou inappropriées
b. Provoquent des effets indésirables sur le corps
c. sont des réponses IMMUNES ADAPTATIVES
d. passent par DEUX PHASES la phase de SENSIBILISATION (immunisation) et la phase
EFFECTRICE (inflammatoire)
e. Sont des réponses Immunes ADAPTATIVES EXAGÉRÉES à la PROVOCATION
ANTIGÉNIQUE, NUISIBLES À L'ORGANISME LUI-MÊME
f. Peuvent être une maladie auto-immune, allergique ou rejet du greffe
2. Le premier article scientifique sur l’allergie a été écrit par
a. Abou Bakr Ar-Razi dans son livre Al-Fossol El-Mohimah fee Tib Al-Umah au 9ème siecle
b. Dr. John Bostock en 1819
c. Pr. Robert Royston Amos (Robin) COOMBS
d. Pr. Philip GELL
e. Dr. Richet
f. Dr. Paul Portier
2. Le premier article scientifique sur l’allergie a été écrit par
a. Abou Bakr Ar-Razi dans son livre Al-Fossol El-Mohimah fee Tib Al-Umah au 9ème siecle
b. Dr. John Bostock en 1819
c. Pr. Robert Royston Amos (Robin) COOMBS
d. Pr. Philip GELL
e. Dr. Richet
f. Dr. Paul Portier
3. la classification la plus valable et la plus utile pour comprendre l'hypersensibilité est celle de
a. Gell et Coombs
b. Dr. Richet et Dr. Paul Portier
c. Publiée en 1963 dans le livre « Clinical Aspects of Immunology »
4. Le prix Nobel de l’allergie a été attribué En 1913
a. Au Dr. Richet
b. aux expériences sur l’anaphylaxie tout au long de la cote Ouest-Afrique à bord du yacht
Princesse Alice II
5. Les antigènes responsables des hypersensibilités II, III et IV peuvent être
a. Endogènes provoquant des Maladies Autoimmunes
a. Exogènes contre certains agents Infectieux , Troph-allergènes et Pneum-allergènes
b. Haptènes qui sont Exogenes mais qui se lient aux protéines endogènes (ex:Médicament &métaux)
donnant des Allergies aux Médicaments & Métaux et des Maladies Professionnelles
6. Dans les Maladies Auto-immunes
a. La réponse immunitaire contre ses propres tissus par les mêmes mécanismes que celles
contre les agents pathogènes
b. Inflammation chronique est due à La présence CONTINUE d'auto-antigènes qui maintient
l'activation PERMANENTE de l’autoimmunité
c. La destruction des tissus surpasse la régénération des tissus
d. On peut retrouvé les réactions d'hypersensibilité de type II, III ou IV mais jamais de type I
6. Dans les Maladies Auto-immunes
a. La réponse immunitaire contre ses propres tissus par les mêmes mécanismes que celles
contre les agents pathogènes
b. Inflammation chronique est due à La présence CONTINUE d'auto-antigènes qui maintient
l'activation PERMANENTE de l’autoimmunité
c. La destruction des tissus surpasse la régénération des tissus
d. On peut retrouvé les réactions d'hypersensibilité de type II, III ou IV mais jamais de type I
7. Les états d’hypersensibilité
a. Sont des réponses immunes adaptatives humorales dans le type I, II et III
b. Sont des réponses immunes adaptatives cellulaire dans dans le IV
c. Sont immédiates dans quelques minutes pour l’allergie de type I
d. Sont retardés après 24 heures dans l’hypersensibilité cellulaire ou de type IV
e. Ne sont ni immédiates ni retardées dans l’hypersensibilité de type II et III.
8. Les états d’hypersensibilité Concerne les antigènes
a. solubles dans L’hypersensibilité de type I et III
b. solubles dans L’hypersensibilité de type IV macrophagique et à éosinophiles
c. Cellulaires dans L’hypersensibilité de type II
d. Cellulaires dans L’hypersensibilité de type IV à CTL
10. La phase de Sensibilisation
a. Est La phase du 1er contact avec l’antigène (allergène)
b. Concernen les allergenes respiratoires (Pneumallergènes) et alimentaires (Trophallergenes)
c. Est la phase de Production des IgE specifiques et leur Fixation sur les mastocytes
d. Dépend de l’état des muqueuses respiratoires et gastointestinales
9. l’Hypersensibilité de type I
a. Appelée l’allergie Immédiate
b. Peut être dirigée contre des protéines et des haptènes
c. Médiée essentiellement par l’Histamine
d. Nécéssite deux phases; sensibililisation et elicitation
11. La phase de l’Elicitation (Re-exposition)
a. Concerne le Deuxième contact avec le meme allergene:
b. L’allergene se fixe sur les IgE préformes (Specifique a l’allergen)
c. Vise la stimulation et l’activation des mastocytes
d. Est responsable du Relargage des mediateurs
11. Les manifestations cliniques de l’allergie (Phase de Réactions)
a. Apparaissent dans les secondes ou des minutes qui suivent la RE-exposition
b. leur séverité peut aller de simple irritation à un choc anaphylactique mortel
c. sont provoquées par la libération d'un médiateur chimique principalement de l'histamine par
la dégranulation des mastocytes
d. Peuvent etre saisonnières quand l’allergene ne pourra exister que dans certaines périodes de
l’année comme le Pollen
e. Peuvent etre durant toute l’année contre les allergenes permanent comme les Débris
d'acariens Squames des animaux
11. La phase de l’Elicitation (Re-exposition)
a. Concerne le Deuxième contact avec le meme allergene:
b. L’allergene se fixe sur les IgE préformes (Specifique a l’allergen)
c. Vise la stimulation et l’activation des mastocytes
d. Est responsable du Relargage des mediateurs
12. Contre le meme antigène
a. UN sujet normal dévelope une Réponse Tolérogéne
b. Un autre individu peut développer Une réponse immune à IgE
c. Les personnes ”atopiques” déclenchent des réponses IgE
d. La production des IgE est provoquée par Le SWITCH isotypique du LB vers la classe IgE
13. L’ALLERGIE aux antibiotiques à noyau ß-LACTAME
a. Est l’Hypersensibilité de type I que le médecin dentiste doit éviter le plus souvent
b. Concerne la LA PENICILLINE et 4 autres sous groupes d’antibiotiques
c. Tue entre 400 et 800 morts par an aux USA
d. cause des difficultés de respiration, nécessitant des soins intensifs en extrème urgences
e. L’Erythromycine souvent prescrite aux patients allergique à la Pénicilline.
14. L’Exploration de l’Hypersensibilité de Type I (Immédiate) contient:
a. l’Interrogatoire minutieux: dans les circonstances d’apparition des premiers signes afin de
cerner la source d’allergène et sa nature
b. Le Test cutané Intradermique aux allergènes suspectés appélé communément Prick test
c. Le dosage sanguin des IgE spécifiques d’allergènes
d. Dosage sanguins de médiateurs solubles; l’Histamine (10 min à 1H) et la Tryptase pour les
patients qui arrivent après plusieurs heures
14. L’Exploration de l’Hypersensibilité de Type I (Immédiate) contient:
a. l’Interrogatoire minutieux: dans les circonstances d’apparition des premiers signes afin de
cerner la source d’allergène et sa nature
b. Le Test cutané Intradermique aux allergènes suspectés appélé communément Prick test
c. Le dosage sanguin des IgE spécifiques d’allergènes
d. Dosage sanguins de médiateurs solubles; l’Histamine (10 min à 1H) et la Tryptase pour les
patients qui arrivent après plusieurs heures
15. l'hypersensibilité de type II
a.Est une réaction immune qui prend des heures à un jour
b.Est médiée par Des Ac de type IgG ou IgM liés à des Ag de SURFACE CELLULAIRE ou de
TISSU
c.Contrairement aux réactions de type I, elle est causée par des lésions CELLULAIRES
DIRECTES de l’ANTICORPS.
16. Dasns les états d’hypersensibilité de type II, Les mécanismes qui sous-tendent la
destruction cellulaire sont multiples et peuvent etre
a. Tous les mécanismes de cytotoxicité d’un anticorps
b. La Lyse Médiée par le complément
c. La lyse dépendante des anticorps appélée communément par l’ADCC par les lyphoctes NK
d. La Phagocytose faciltée par les anticorps ou opsonisation
e. Non Cytotoxiques ou l’anticorps peut Bloquer ou Stimuler un récepteur cellulaire sans lyser
la cellule
17. Lyse cellulaire dépendante du complément
a. Est l’un des MECHANISMES de l’HYPERSENSIBILITE TYPE II
b. Est retrouvée dans les allergies médicamenteuses avec risque hémorragique (Thrombopénie
médicamenteuses)
c. Est responsable des accidents transfusionnels mortels lors d’une incompatibilité d'ABO
18. LA MALADIE HÉMOLYTIQUE DU NOUVEAU-NÉ (MHN)
a. Est un état d’hypersensibilité de type II
b. Est une dégradation des globules rouges du nouveau né par Phagocytose (Opsonisation)
c. Les anticorps anti Rhésus ne parviennent pas à activer le complément MAIS favorisent
l’opsonisation aux macrophages
d. Est provoquée par l'incompatibilité de Rh chez les parents (mamn Rh neg et papa Rh Pos)
e. Est une destruction massive des globule rouges par les macrophages de la rate et du foie.
17. Lyse cellulaire dépendante du complément
a. Est l’un des MECHANISMES de l’HYPERSENSIBILITE TYPE II
b. Est retrouvée dans les allergies médicamenteuses avec risque hémorragique (Thrombopénie
médicamenteuses)
c. Est responsable des accidents transfusionnels mortels lors d’une incompatibilité d'ABO
18. LA MALADIE HÉMOLYTIQUE DU NOUVEAU-NÉ (MHN)
a. Est un état d’hypersensibilité de type II
b. Est une dégradation des globules rouges du nouveau né par Phagocytose (Opsonisation)
c. Les anticorps anti Rhésus ne parviennent pas à activer le complément MAIS favorisent
l’opsonisation aux macrophages
d. Est provoquée par l'incompatibilité de Rh chez les parents (mamn Rh neg et papa Rh Pos)
e. Est une destruction massive des globule rouges par les macrophages de la rate et du foie.
19. L’HYPERSENSIBILITE TYPE II EN MÉDECINE DENTAIRE peut être
a. Réponse contre un HAPTEN
b. Déclenchée par le MIMETISME Moléculaire entre l’antigene infectieux et un antigene du soi
c. déclenché de façon IDIOPATHIQUE sans aucun facteur déclanchant et provoquant des
maladies autoimmunes
21. Les réactions d'hypersensibilité de type III
a. sont provoquées par des complexes anticorps-antigène qui se déposent dans les tissus et
conduire à une réaction tissulaire
b. sont déclenchées par ACTIVATION du système du complément
c. Impliquent principalement des neutrophiles attirés par chimiotactisme
d. La lyse cellulaire est due à la Libération par les PNN d'enzymes protéolytiques, les protéines
polycationiques et les radicaux libres oxygènés et azotés)
e. Peuvent se manifester par des allergies ou des maladies autoimmunes
20. L’Exploration de l’Hypersensibilité Type IV
a. Se fait par les Patch test dans les allergies de contact contre un antigène soluble
b. Test de Transformation Lymphoblastique (TTL) au cours duquel les lymphocytes mémoires sont
cultivés pendant 5-6 jours en présence de l’allergène suspecté
c. Dans le TTL La prolifération des cellules cultivées en présence d'allergènes est comparée à celle
des cellules cultivées sans allergènes et exprimée en un index de stimulation (SI).
d. Le TTL “Dental Check” permet le screening large de tous les heptènes dentaires possibles
21. Les réactions d'hypersensibilité de type III
a. sont provoquées par des complexes anticorps-antigène qui se déposent dans les tissus et
conduire à une réaction tissulaire
b. sont déclenchées par ACTIVATION du système du complément
c. Impliquent principalement des neutrophiles attirés par chimiotactisme
d. La lyse cellulaire est due à la Libération par les PNN d'enzymes protéolytiques, les protéines
polycationiques et les radicaux libres oxygènés et azotés)
e. Peuvent se manifester par des allergies ou des maladies autoimmunes
22. l'hypersensibilité de type III (Complexes Immuns)
a. Se produit dans la Zone d’equivalence entre l’antigène et l’anticorps, et non pas dans la Zone d’exces
d’AC ou la Zone d’exces d’Ag
b. Décrite pour la premiere fois grace à la réaction d’Arthus par L’injection en intra-veineux du antiserum
anti-toxin SUIVIE des injection de petites doses de la toxines elle-meme
c. Est déclechée par les complexes immuns de PETITE taille que le complément ne peut pas les éliminer et
non pas par les complexes immuns CIRCULANTS Grands ou Intermédiares
d. Est médiée par des anticorps précipitants qu’on peut les doser par des techniques d’immunoprécipitation
sur gel de type Ouchterlony
23. l'hypersensibilité de type IV (Hypersensibilité Cellulaire)
a. Sont des Réactions d'hypersensibilité IV orchestrées par lymphocytes T
b. Classififier selon la logique de Gell et Coombs en types IVa, IVb, IVc, et IVd
c. Peut etre de Type Macrophagique , appelé IVa médiée par les cytokines de type TH1 (IFNγ,
TNFα)
d. Peut etre de Type éosinophilique , appelé Type IVb médiée par les cytokines de type TH2
(IL4,5, 13)
e. Type Ivc implicant les LT cytotoxiaue et leur molécules cytotoxiques Perforine/Granzyme B,
dirigée par les cytokines TH1 IFNγ, TNFα CTL
f. Type NeutrophilesIvd suite à la secretion CXCL8, GMCSF par le LTCD4+
g. La nature de l’allergène et sa voie de de pénétration déterminent le type de la réponse
immune cellulaire
24. L’état d’hypersensibilité de type IV est retardé dans 48-72H, et s’exprime par
a. Eczéma contre des antigenes Hydro-Solubles comme les métaux (Ni), latex (caoutchouc)
qui activent les Macrophages et appelé allergie de Contact
b. Lésions tissulaires contre un antigene associé aux cellules comme les antigene Liposolubles
(produits organiques) activant les LT cytotoxiques (CTL ) et appelé allergie de Contact
c. Induration locale contre la Tuberculine qui activent les Macrophages, appelé réaction à la
Tuberculine
d. Granulome contre un Antigène persistant, (tuberculose) activant les Macrophages
e. Asthme chronique et rhinite allergique chronique contre un Soluble qui pénètre par les Voie s
respiratoires
25. L’HS de type IVa “médiée par les macrophages”
a. Est encontrée dans les Dermatite de contacte
b. Concerne les Antigenes HYDROsoluble qui pénetrent par Voie épidermique
c. S’exprime par infiltration Inflammatoire et Eczema”
d. Les site inflammatoire Recrute de cellules T effectrices et de macrophages (eczéma)
e. Le plus souvent concerne souvent les haptène comme le nickel et les métaux qui contaminent
les gants de latex dans les usines
26. Dans L’HS de type IVa “médiée par les macrophages”
a. l’haptène se fixe sur des proteines EXTRAcellulaires et les rend immunogènes
b. Ces cibles modifiees vont etre presentees par le HLA II des CPA auxLTCD4+ dans les
organes lymphoide secondaires
c. Par la suite le LT CD4+ effecteur réponds par la Production de l’IFNγ et de chemokines
d. Ceci permet le Recrutement des macrophages qui produirront du TNF-α
e. Se manifeste par une infiltration Inflammatoire local avec des oedemes et/ou erythemes:
Eczéma
26. Dans L’HS de type IVa “médiée par les macrophages”
a. l’haptène se fixe sur des proteines EXTRAcellulaires et les rend immunogènes
b. Ces cibles modifiees vont etre presentees par le HLA II des CPA auxLTCD4+ dans les
organes lymphoide secondaires
c. Par la suite le LT CD4+ effecteur réponds par la Production de l’IFNγ et de chemokines
d. Ceci permet le Recrutement des macrophages qui produirront du TNF-α
e. Se manifeste par une infiltration Inflammatoire local avec des oedemes et/ou erythemes:
Eczéma
27. Dans l’HS de type IVd “médiée par les Neutrophiles”
a. Les LTCD4+ activé secretent CXCL-8 et du GM-CSF
b. Le CXCL-8 est une chimiokine qui permet la Mobilisation des PNN centraux de la moelle
osseuse et recrutement des PNN périphériques au site de l’inflammation
c. GM-CSF est un facteur de croissance qui stimulent la lignée granulocytaire pour plus de
production de PNN
d. Se manifeste souvent par Maladie auto-inflamatoires comme la Maladie de Behçet qui donne
des aphtoses buccales avec atteinte occulaire
28. L’état d’HS de type IVa “médiée par les macrophages” peut etre
a. Granulomateuse
b. Dermatite de contacte
c. Le test intradermique à la tuberculine
d. Rencontré dans l’imunté contre Les germes intracellulaires persistants
e. Contre un HAPTENE (ATB ou métal) fixé sur une Protéine porteuse
29. HS de type IVa “médiée par les macrophages” de type granulomateuse
a. Est retrouvé dans pathogènes intracellulaires qui résistent à la destruction de macrophages
b. Se caractéise par La Formation de Granulomes suite a l’ Inflammation Chronique
c. Peut etre dépisté par tets invitro basé sur le dosage des cytokines dans le dépistage de la tuberculose
d. Implique les cytokines IL-3, IFN-γ et GM-CSF séctértées par le LT
e. Se cratrérise par la transformation des macrophages recrutés et activés dans le ste inflammatoire en
cellules épithélioïdes
f. Les cellules épithélioïdes sécrètent le TNFα et induisent la fusion cellulaire pour former des cellules
géantes
29. HS de type IVa “médiée par les macrophages” de type granulomateuse
a. Est retrouvé dans pathogènes intracellulaires qui résistent à la destruction de macrophages
b. Se caractéise par La Formation de Granulomes suite a l’ Inflammation Chronique
c. Peut etre dépisté par tets invitro basé sur le dosage des cytokines dans le dépistage de la tuberculose
d. Implique les cytokines IL-3, IFN-γ et GM-CSF séctértées par le LT
e. Se cratrérise par la transformation des macrophages recrutés et activés dans le ste inflammatoire en
cellules épithélioïdes
f. Les cellules épithélioïdes sécrètent le TNFα et induisent la fusion cellulaire pour former des cellules
géantes
30. Les granulomes rencontrés dans La Tuberculose pulmonaire
a. Est une HS de type IVa granulomateuse “médiée par les macrophages”
b. composé d'un noyau de macrophages infectés (et non infectés), de cellules épithélioïdes, de
cellules géantes multi-nucléées (fusion de macrophages activés)
c. Contient une accumulation périphérique de lymphocytes T, de plasmocytes, peut-être
quelques neutrophiles et fibroblastes avec collagène; Avec ou sans nécrose centrale.
32. l’haptène hydrosoluble
a. MODIFIE des proteines EXTRAcellulaires et ne peut pas traverser la membrane
cytoplasmique
b. Va etre presenté par les MHC II des CPA
c. Induit la Production de l’IFNγ, chemokines Par le LT CD4+ effecteur
d. Implique le Recruitement des macrophages qui produirront du TNF-α
e. Peut provoqué une hypersensibilité par infiltration Inflammatoire local avec des oedèmes
et/ou erythèmes
31. La Dermatite de contacte
a. Est un HS de type IVa “médiée par les macrophages” contre un antigène hydrosoluble qui
pénetre par Voie épidermique
b. Se caratérise par une infiltration Inflammatoire “Eczema”
c. Impliquent les cellules de Langerhans
d. Impliquent les cellules dendritiques interstitielles
32. l’haptène hydrosoluble
a. MODIFIE des proteines EXTRAcellulaires et ne peut pas traverser la membrane
cytoplasmique
b. Va etre presenté par les MHC II des CPA
c. Induit la Production de l’IFNγ, chemokines Par le LT CD4+ effecteur
d. Implique le Recruitement des macrophages qui produirront du TNF-α
e. Peut provoqué une hypersensibilité par infiltration Inflammatoire local avec des oedèmes
et/ou erythèmes
33. Réaction de la Tuberculine
a. Est une HS de type IVa “médiée par les macrophages” contre Les antigènes solubles
introduits par voie intradermique
b. Est appelé le Test de Mantoux
c. Se manifeste par l’infiltration Inflammatoire “Induration locale” qui atteint le pic après 24
heures
d. est l'une des rares test du19ème siècle qui sont encore largement utilisés comme un test
important pour diagnostiquer la tuberculose
e. Provoque la migration des lymphocytes et des macrophages dans le derme et la prolifération
des cellules du derme
34. l'épaississement de la peau lors d'une réponse immunitaire chronique est due à
a. La migration des lymphocytes et des macrophages dans le derme,
b. la prolifération des cellules dans le derme en réponse aux cytokines
c. le dépôt de nouveaux composants de la matrice extracellulaire
35. HS de type IVb “médiée par les Eosinophiles”
a. Est une réponse immune adptative TH2
b. Peut concerner Asthme chronique, la Rhinite allergique chronique
c. Peut etre dirigé contre ATB (aminopénicillines et quinolones), antiépileptiques qui se
manifeste par Exanthéma avec eosinophilie
36. HS de type IVc “médiée par les CTL” est retrouvé dans
a. Dermatite de contacte
b. Rejet de transplant
c. Allergie aux médicaments comme l’Exanthéma macculopapilaire et bulleuse et l’hépatite
médicamenteuse
36. HS de type IVc “médiée par les CTL” est retrouvé dans
a. Dermatite de contacte
b. Rejet de transplant
c. Allergie aux médicaments comme l’Exanthéma macculopapilaire et bulleuse et l’hépatite
médicamenteuse
37. Une hypersensibilité cellulaire cytotoxique
a. Peut etre dirigée contre un haptène lipophile qui traverse la membrane plasmique
b. Nécéssite la modification des proteins CYTOPLASMIQUES (neoantigèns) qui vont etre
presentees par les molecules MHC I
c. Stimule Le LT CD8+ repond par la destruction des keratinocytes heptenylees par la cytolyse
d. Se termine par La mort des Keratinocytes.
e. Peut etre dirigé contre des Allo-antigenes
38. La dermatite provoquée par le lierre vénéneux (Poison Ivy)
a. Est une réaction toxique
b. Réaction immune cytotoxique
c. Nécessite un premier contact pour générer les effcteurs T
d. Est provoquée par un haptene (catechol)
e. Est une réaction immédite
39. Les allergènes qui induisent une réaction allergique de type IV sont principalement des
haptènes qui réagissent avec des auto-protéines normales dans la peau.
a. ces antigènes sont reconnus par des récepteurs de reconnaissance de formes (PRR) sur les
cellules présentatrices d'antigène dans la peau
b. induisent une réponse médiée par une cellule.
c. Le résultat principal est un Dermatite de contact allergique qui se limite à la zone de contact
avec l'allergène. L'exemple le plus connu est le poison ivy.
d. L'antigène dans ce cas est un catechol végétal, l'urushiol, qui réagit avec des protéines
normales de la peau et évoque une réponse immunitaire à médiation cellulaire.
39. Les allergènes qui induisent une réaction allergique de type IV sont principalement des
haptènes qui réagissent avec des auto-protéines normales dans la peau.
a. ces antigènes sont reconnus par des récepteurs de reconnaissance de formes (PRR) sur les
cellules présentatrices d'antigène dans la peau
b. induisent une réponse médiée par une cellule.
c. Le résultat principal est un Dermatite de contact allergique qui se limite à la zone de contact
avec l'allergène. L'exemple le plus connu est le poison ivy.
d. L'antigène dans ce cas est un catechol végétal, l'urushiol, qui réagit avec des protéines
normales de la peau et évoque une réponse immunitaire à médiation cellulaire.
40. L’HS de type IVd “médiée par les Neutrophiles”
a. Implique la cytokine CXCL-8 pour le recrutement des PNN périphériques
b. Nécéssite la cytokine GM-CSF pour mobiliser les PNN centraux de la moelle osseuse
a. Peut etre une Allergie médicamenteuse comme la Pustulose exanthémateuse généralisée aiguë
(AGEP)
b. Peut etre Maladie auto-inflamatoires comme “Maladie de Behçet”
41. La maladie coeliaque
a. Est un HS Type IV Contre des antigènes alimentaires
b. est une maladie inflamatoire contre une protéine alimentaire (Glutène contenu dans les céréales)
c. Se manifeste par une atrophie villositaire et détruit l’intestin, ce qui provoqie un syndrome de
malabsorption
d. Est associée au retard staturo-pondérale, retard scolaire
e. est régréssive sous un régime alimetaire sans glutène.
42. Les HS de Type IV peuvent se retrouver en Autoimmunité par les les lymphocytes T autoréactifs
a. contre le collagène de type II (une protéine présente dans les tissus articulaires) contribuent à la
destruction des articulations dans la polyarthrite rhumatoïde;
b. contre un antigène de la surface de la cellule thyroïdienne contribuent à la destruction de la thyroïde dans
la thyroïdite auto-immune (maladie de Hashimoto);
c. contre un antigène à la surface des cellules bêta pancréatiques (la cellule qui produit normalement de
l'insuline) le diabète sucré insulinodépendant (type 1).
42. Les HS de Type IV peuvent se retrouver en Autoimmunité par les les lymphocytes T autoréactifs
a. contre le collagène de type II (une protéine présente dans les tissus articulaires) contribuent à la
destruction des articulations dans la polyarthrite rhumatoïde;
b. contre un antigène de la surface de la cellule thyroïdienne contribuent à la destruction de la thyroïde dans
la thyroïdite auto-immune (maladie de Hashimoto);
c. contre un antigène à la surface des cellules bêta pancréatiques (la cellule qui produit normalement de
l'insuline) le diabète sucré insulinodépendant (type 1).
43. HS de Type IV en Immunologie de Transplantation
a. Résulte en Rejet de greffe
b. Est rencontré dans le rejet Aigue, quelques Semaines aux mois apres la transplantation
c. Réponse immune médiée par les cellules T dirigées contre le «HLA » étranger. I
d. En aigue, l’inflammation provoque une infiltration leucocytaire des vaisseaux de greffon. Le type le plus
rencontré
e. Dans le rejet Chronique après des mois ou années de la transplantation
f. En chronique Un procéssus médié par les cellules T ésultant de HLA étranger « looking like » le HLA du
soi contenant un peptide, et se manifeste par un épaississant intimal et fibrose des vaisseaux de greffon et
une atrophie du greffon
g. Peut se vois aussi dans Greffon vs. Hôte ou Les cellules T du donneur dans le greffon prolifèrent et
attaquent les tissus du receveur
44. L’Exploration de l’Hypersensibilite Type IV se fait par
a. Les tests diagnostiques in vivo incluent une réaction cutanée retardée (par exemple test de
Montoux et test de patch (pour la dermatite de contact)
b. Les tests in vitro comme Test de Prolifération Test de Transformation Lymphocytaire
c. Les Marqueurs membranaires d’activation cellulaire comme l’augmentation de l’expression
de CD69
d. Dosage des Cytokines qui puevent etre des TH1 (IFNγ, IL2) ou TH2 (IL5, IL13) selon le sous
type
e. Dosage les molécule de cytotoxicité Granzyme B pour le sous type cytotoxique
45. L’Exploration de l’Hypersensibilite Type IV
a. Peut se faire par te test cutané Patch test dans la dermatite de contact
b. Test de Transformation Lymphoblastique (TTL) dans les allergies aux métaux
c. Il s'agit d'un Test de Transformation Lymphocytaire (TTL) au cours duquel les lymphocytes
mémoires sont cultivés pendant 5-6 jours en présence de l’allergène suspecté
d. La prolifération des cellules cultivées en présence d'allergènes est comparée à celle des
cellules cultivées sans allergènes et exprimée en un index de stimulation (SI).
45. L’Exploration de l’Hypersensibilite Type IV
a. Peut se faire par te test cutané Patch test dans la dermatite de contact
b. Test de Transformation Lymphoblastique (TTL) dans les allergies aux métaux
c. Il s'agit d'un Test de Transformation Lymphocytaire (TTL) au cours duquel les lymphocytes
mémoires sont cultivés pendant 5-6 jours en présence de l’allergène suspecté
d. La prolifération des cellules cultivées en présence d'allergènes est comparée à celle des
cellules cultivées sans allergènes et exprimée en un index de stimulation (SI).
‫ﻣن‬ ‫ﻣﻔرطﺔ‬ ‫ﻣﻧﺎﻋﯾﺔ‬ ‫اﺳﺗﺟﺎﺑﺔ‬ ‫ﯾﺳﺗﻠزم‬ ‫ﻻ‬ ‫اﻟذي‬ ‫اﻟوﺣﯾد‬ ‫اﻟﻣرض‬ ‫ھو‬ ‫ﻣﺎ‬ ، ‫اﻵﺗﯾﺔ‬ ‫ﻟﻣﺧﺗﻠطﺔ‬‫اﻟﻣﺧﺗﻠطﺔ‬ ‫اﻟﺣﺳﺎﺳﯾﺔ‬ ‫ﻓرط‬ ‫ذات‬ ‫اﻷﻣراض‬ ‫ﺑﯾن‬ ‫ﻣن‬
‫اﻟراﺑﻊ؟‬ ‫اﻟﻧوع‬
Traitement: Les corticostéroïdes et d'autres agents immunosuppresseurs sont utilisés dans le
traitement.
Maladie Auto-immune ‫اﻟذاﺗﯾﺔ‬ ‫اﻟﻣﻧﺎﻋﺔ‬ ‫أﻣراض‬ II III IV
Diabète auto-immun (Type I) ‫اﻟذاﺗﯾﺔ‬ ‫ﺑﺎﻟﻣﻧﺎﻋﺔ‬ ‫اﻟﺳﻛري‬
‫ﺗﺟرﯾﺑﻲ‬ ‫اﻣﺗﺣﺎن‬
‫اﻟﻣﻔرطﺔ‬ ‫اﻟﻣﻧﺎﻋﯾﺔ‬ ‫اﻻﺳﺗﺟﺎﺑﺔ‬ ‫ﻧوع‬
Diabète auto-immun (Type I) ‫اﻟذاﺗﯾﺔ‬ ‫ﺑﺎﻟﻣﻧﺎﻋﺔ‬ ‫اﻟﺳﻛري‬
Rejet aigue du transplant ‫ﻟﻠزرع‬ ‫اﻟﺣﺎد‬ ‫اﻟﻣﻧﺎﻋﻲ‬ ‫اﻟرﻓض‬
Anémie pernicieuse ‫اﻟﺧﺑﯾث‬ ‫اﻟدم‬ ‫ﻓﻘر‬
Thyroïdite d’Hashimoto ‫اﻟﻧﺎﻗص‬ ‫اﻟدرﻗﯾﺔ‬ ‫اﻟﻐدة‬ ‫اﻟﺗﮭﺎب‬)‫ھﺎﺷﯾﻣوﺗو‬(
Lupus érythémateux Systémique ‫اﻟذﺋﺑﺔ‬‫اﻟﻛﻠﯾﺔ‬ ‫اﻟﺣﻣراء‬
Polyarthrite Rhumatoïde ‫اﻟﻣﻔﺎﺻل‬ ‫اﻟﺗﮭﺎب‬‫اﻟروﻣﺎﺗوﯾدي‬
Pneumonie d’Hypersensibilité ‫اﻻﻟﺗﮭﺎب‬‫ﺑﺎﻟﺣﺳﺎﺳﯾﺔ‬ ‫اﻟرﺋوي‬
Utiliser le Traducteur si
vous n’arrivez pas à lire
N’oubliez pas de me suivre sur Slide
Share pour recevoir les nouvelles
publications de cours et de Quiz
N’hésitez pas à me contacter par
Messenger si vous trouvez des difficultés

Contenu connexe

Tendances

Système Immunitaire
Système ImmunitaireSystème Immunitaire
Système ImmunitaireMehdi Razzok
 

Tendances (20)

Cours Hypersensibilité de Type IV Pharmacie 2017
Cours Hypersensibilité de Type IV Pharmacie 2017Cours Hypersensibilité de Type IV Pharmacie 2017
Cours Hypersensibilité de Type IV Pharmacie 2017
 
Quizz HS type III les Maladies à Complexes Immuns
Quizz HS type III les Maladies à Complexes ImmunsQuizz HS type III les Maladies à Complexes Immuns
Quizz HS type III les Maladies à Complexes Immuns
 
Cours hypersensibilité ii et iii quiz medecine 2017
Cours hypersensibilité ii et iii quiz medecine 2017Cours hypersensibilité ii et iii quiz medecine 2017
Cours hypersensibilité ii et iii quiz medecine 2017
 
Cours hypersensibilité ii et iii medecine 2017
Cours hypersensibilité ii et iii medecine 2017Cours hypersensibilité ii et iii medecine 2017
Cours hypersensibilité ii et iii medecine 2017
 
Cours Hypersensiblité de Type II Pharmacie 2017
Cours Hypersensiblité de Type II Pharmacie 2017Cours Hypersensiblité de Type II Pharmacie 2017
Cours Hypersensiblité de Type II Pharmacie 2017
 
Aspects fondamentaux 1
Aspects fondamentaux  1Aspects fondamentaux  1
Aspects fondamentaux 1
 
Lecture 1 Introduction to Dental & Oral Immunology
Lecture 1 Introduction to Dental & Oral ImmunologyLecture 1 Introduction to Dental & Oral Immunology
Lecture 1 Introduction to Dental & Oral Immunology
 
Lecture Immune Therapy Quiz MD Students 2017
Lecture Immune Therapy Quiz MD Students  2017Lecture Immune Therapy Quiz MD Students  2017
Lecture Immune Therapy Quiz MD Students 2017
 
INTRODUCTION A L’IMMUNOLOGIE EN MEDECINE DENTAIRE
INTRODUCTION A L’IMMUNOLOGIE EN MEDECINE DENTAIREINTRODUCTION A L’IMMUNOLOGIE EN MEDECINE DENTAIRE
INTRODUCTION A L’IMMUNOLOGIE EN MEDECINE DENTAIRE
 
Lecture 1 Welcome to Immunology
Lecture 1 Welcome to ImmunologyLecture 1 Welcome to Immunology
Lecture 1 Welcome to Immunology
 
cour les cytokines médecine 2016
cour les cytokines médecine 2016cour les cytokines médecine 2016
cour les cytokines médecine 2016
 
Lecture 5 quizzes 2017 phagocytes DMD Students
Lecture 5 quizzes 2017 phagocytes DMD Students Lecture 5 quizzes 2017 phagocytes DMD Students
Lecture 5 quizzes 2017 phagocytes DMD Students
 
Cours 8 LES ÉTATS D’HYPERSENSIBILITÉS
Cours 8 LES ÉTATS D’HYPERSENSIBILITÉSCours 8 LES ÉTATS D’HYPERSENSIBILITÉS
Cours 8 LES ÉTATS D’HYPERSENSIBILITÉS
 
Lecture 6 Quizzes Cellules Dendritiques & Antigenes en Médecine Dentaire
Lecture 6 Quizzes Cellules Dendritiques & Antigenes en Médecine DentaireLecture 6 Quizzes Cellules Dendritiques & Antigenes en Médecine Dentaire
Lecture 6 Quizzes Cellules Dendritiques & Antigenes en Médecine Dentaire
 
Lecture 5 Phagocyte Cells Neutrophils and Macrophages for DMD Students
Lecture 5 Phagocyte Cells Neutrophils and Macrophages for DMD StudentsLecture 5 Phagocyte Cells Neutrophils and Macrophages for DMD Students
Lecture 5 Phagocyte Cells Neutrophils and Macrophages for DMD Students
 
Lecture 2 Quiz Complement System for 2nd Year DMD Students
Lecture 2 Quiz Complement System for 2nd Year DMD StudentsLecture 2 Quiz Complement System for 2nd Year DMD Students
Lecture 2 Quiz Complement System for 2nd Year DMD Students
 
Reproductive immunology modèles expérimentaux d’immunologie de la gestation
Reproductive immunology modèles expérimentaux d’immunologie de la gestationReproductive immunology modèles expérimentaux d’immunologie de la gestation
Reproductive immunology modèles expérimentaux d’immunologie de la gestation
 
Système Immunitaire
Système ImmunitaireSystème Immunitaire
Système Immunitaire
 
Cours complement pharmacie 2016
Cours complement pharmacie 2016Cours complement pharmacie 2016
Cours complement pharmacie 2016
 
Lecture 2 Complement System for 2nd Year DMD Students
Lecture 2 Complement System for 2nd Year DMD StudentsLecture 2 Complement System for 2nd Year DMD Students
Lecture 2 Complement System for 2nd Year DMD Students
 

Similaire à Quizzes IV Hypersensitivity Type IV

Le manuel du généraliste 2 allergologie
Le manuel du généraliste 2 allergologieLe manuel du généraliste 2 allergologie
Le manuel du généraliste 2 allergologiedrmouheb
 
LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE/ UNIVERSITE DE GOMA (UNIGOM)
LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE/ UNIVERSITE DE GOMA (UNIGOM)LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE/ UNIVERSITE DE GOMA (UNIGOM)
LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE/ UNIVERSITE DE GOMA (UNIGOM)William A. MAHAZI
 
IMMUNOPATHOLOGIE: LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE/ UNIVERSITE DE GOMA
IMMUNOPATHOLOGIE: LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE/ UNIVERSITE DE GOMAIMMUNOPATHOLOGIE: LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE/ UNIVERSITE DE GOMA
IMMUNOPATHOLOGIE: LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE/ UNIVERSITE DE GOMAWilliam A. MAHAZI
 
IMMUNOPATHOLOGIE: LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE
IMMUNOPATHOLOGIE: LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITEIMMUNOPATHOLOGIE: LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE
IMMUNOPATHOLOGIE: LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITESamuelKubuyakubwirwa
 
Diagnostic des allergies respiratoires
Diagnostic des allergies respiratoiresDiagnostic des allergies respiratoires
Diagnostic des allergies respiratoireshind henzazi
 
Allergie ethique et société du éthique
Allergie ethique et société du éthiqueAllergie ethique et société du éthique
Allergie ethique et société du éthiqueChristian MARTENS
 
Cours de nutrition modules iv
Cours de nutrition  modules ivCours de nutrition  modules iv
Cours de nutrition modules ivUSIGGENEVE
 
Ppt midi santé allergies 14 Juin 2016
Ppt midi santé allergies 14 Juin 2016Ppt midi santé allergies 14 Juin 2016
Ppt midi santé allergies 14 Juin 2016Paul Daval
 
Fiche de lecture
Fiche de lectureFiche de lecture
Fiche de lecturevinceyok
 
Allergie alimentaire
Allergie alimentaireAllergie alimentaire
Allergie alimentaireMî Rã
 
Diapos Cours IMMUNO 2022-2023.pdf
Diapos Cours IMMUNO 2022-2023.pdfDiapos Cours IMMUNO 2022-2023.pdf
Diapos Cours IMMUNO 2022-2023.pdfJeanLucKonan4
 
PRESENTATION DR MUPEPA IMMUNITE APPLIQUEE EN CHIRURGIE.pptx
PRESENTATION DR MUPEPA IMMUNITE APPLIQUEE EN CHIRURGIE.pptxPRESENTATION DR MUPEPA IMMUNITE APPLIQUEE EN CHIRURGIE.pptx
PRESENTATION DR MUPEPA IMMUNITE APPLIQUEE EN CHIRURGIE.pptxGloriaMupoyi
 
Epidémiologie et étiopathpgénie de lasthme
Epidémiologie et étiopathpgénie de lasthmeEpidémiologie et étiopathpgénie de lasthme
Epidémiologie et étiopathpgénie de lasthmeDr. Kerfah Soumia
 
Emergeance des bacteries multiresistantes en communaute
Emergeance des bacteries multiresistantes en communauteEmergeance des bacteries multiresistantes en communaute
Emergeance des bacteries multiresistantes en communauteDr Taoufik Djerboua
 
Famille des Mycobacteriaceae et tuberculose
Famille des Mycobacteriaceae et tuberculoseFamille des Mycobacteriaceae et tuberculose
Famille des Mycobacteriaceae et tuberculoseDr Taoufik Djerboua
 

Similaire à Quizzes IV Hypersensitivity Type IV (19)

Le manuel du généraliste 2 allergologie
Le manuel du généraliste 2 allergologieLe manuel du généraliste 2 allergologie
Le manuel du généraliste 2 allergologie
 
LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE/ UNIVERSITE DE GOMA (UNIGOM)
LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE/ UNIVERSITE DE GOMA (UNIGOM)LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE/ UNIVERSITE DE GOMA (UNIGOM)
LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE/ UNIVERSITE DE GOMA (UNIGOM)
 
IMMUNOPATHOLOGIE: LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE/ UNIVERSITE DE GOMA
IMMUNOPATHOLOGIE: LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE/ UNIVERSITE DE GOMAIMMUNOPATHOLOGIE: LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE/ UNIVERSITE DE GOMA
IMMUNOPATHOLOGIE: LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE/ UNIVERSITE DE GOMA
 
IMMUNOPATHOLOGIE: LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE
IMMUNOPATHOLOGIE: LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITEIMMUNOPATHOLOGIE: LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE
IMMUNOPATHOLOGIE: LES REACTIONS D'HYPERSENSIBILITE
 
hypersensibilite2.pptx
hypersensibilite2.pptxhypersensibilite2.pptx
hypersensibilite2.pptx
 
Diagnostic des allergies respiratoires
Diagnostic des allergies respiratoiresDiagnostic des allergies respiratoires
Diagnostic des allergies respiratoires
 
Immunoanalyse en parasitologie
Immunoanalyse en parasitologieImmunoanalyse en parasitologie
Immunoanalyse en parasitologie
 
Allergie ethique et société du éthique
Allergie ethique et société du éthiqueAllergie ethique et société du éthique
Allergie ethique et société du éthique
 
Cours 8 - Dysimmunité
Cours 8 - DysimmunitéCours 8 - Dysimmunité
Cours 8 - Dysimmunité
 
Cours de nutrition modules iv
Cours de nutrition  modules ivCours de nutrition  modules iv
Cours de nutrition modules iv
 
Ppt midi santé allergies 14 Juin 2016
Ppt midi santé allergies 14 Juin 2016Ppt midi santé allergies 14 Juin 2016
Ppt midi santé allergies 14 Juin 2016
 
Immunité du paludisme: bien naître ou apprendre ?
Immunité du paludisme: bien naître ou apprendre ?Immunité du paludisme: bien naître ou apprendre ?
Immunité du paludisme: bien naître ou apprendre ?
 
Fiche de lecture
Fiche de lectureFiche de lecture
Fiche de lecture
 
Allergie alimentaire
Allergie alimentaireAllergie alimentaire
Allergie alimentaire
 
Diapos Cours IMMUNO 2022-2023.pdf
Diapos Cours IMMUNO 2022-2023.pdfDiapos Cours IMMUNO 2022-2023.pdf
Diapos Cours IMMUNO 2022-2023.pdf
 
PRESENTATION DR MUPEPA IMMUNITE APPLIQUEE EN CHIRURGIE.pptx
PRESENTATION DR MUPEPA IMMUNITE APPLIQUEE EN CHIRURGIE.pptxPRESENTATION DR MUPEPA IMMUNITE APPLIQUEE EN CHIRURGIE.pptx
PRESENTATION DR MUPEPA IMMUNITE APPLIQUEE EN CHIRURGIE.pptx
 
Epidémiologie et étiopathpgénie de lasthme
Epidémiologie et étiopathpgénie de lasthmeEpidémiologie et étiopathpgénie de lasthme
Epidémiologie et étiopathpgénie de lasthme
 
Emergeance des bacteries multiresistantes en communaute
Emergeance des bacteries multiresistantes en communauteEmergeance des bacteries multiresistantes en communaute
Emergeance des bacteries multiresistantes en communaute
 
Famille des Mycobacteriaceae et tuberculose
Famille des Mycobacteriaceae et tuberculoseFamille des Mycobacteriaceae et tuberculose
Famille des Mycobacteriaceae et tuberculose
 

Plus de Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.

Plus de Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran. (13)

Réaction inflammatoire version étudiants.pdf
Réaction inflammatoire version étudiants.pdfRéaction inflammatoire version étudiants.pdf
Réaction inflammatoire version étudiants.pdf
 
Lecture 5 Lymphoide organs T lymphocytes NK Cells
Lecture 5 Lymphoide organs    T lymphocytes     NK CellsLecture 5 Lymphoide organs    T lymphocytes     NK Cells
Lecture 5 Lymphoide organs T lymphocytes NK Cells
 
Lecture 8 "B lymphocytes"
Lecture 8 "B lymphocytes"Lecture 8 "B lymphocytes"
Lecture 8 "B lymphocytes"
 
Lecture 7 Immunoglobulins
Lecture 7 ImmunoglobulinsLecture 7 Immunoglobulins
Lecture 7 Immunoglobulins
 
Lecture 6 Dendritic Cells & Antigens
Lecture 6 Dendritic Cells & AntigensLecture 6 Dendritic Cells & Antigens
Lecture 6 Dendritic Cells & Antigens
 
Lymphocytes B 2017
Lymphocytes  B 2017Lymphocytes  B 2017
Lymphocytes B 2017
 
Lecture 4 Cytokines
Lecture 4 CytokinesLecture 4 Cytokines
Lecture 4 Cytokines
 
Lecture 3 Phagocytic Cells
Lecture 3 Phagocytic CellsLecture 3 Phagocytic Cells
Lecture 3 Phagocytic Cells
 
Lecture 2 The Complement System
Lecture 2 The Complement SystemLecture 2 The Complement System
Lecture 2 The Complement System
 
List of-iraqi-academics-assassinated-november-2013
List of-iraqi-academics-assassinated-november-2013List of-iraqi-academics-assassinated-november-2013
List of-iraqi-academics-assassinated-november-2013
 
Lecture 6 Dendritic Cells & Antigens DMD Students 2017
Lecture 6 Dendritic Cells & Antigens DMD Students 2017Lecture 6 Dendritic Cells & Antigens DMD Students 2017
Lecture 6 Dendritic Cells & Antigens DMD Students 2017
 
Lecture Historical Facts Ar-Razi the Father of Immunology
Lecture Historical Facts Ar-Razi the Father of ImmunologyLecture Historical Facts Ar-Razi the Father of Immunology
Lecture Historical Facts Ar-Razi the Father of Immunology
 
Lecture 1 Quiz Introduction to Dental & Oral immunology
Lecture 1 Quiz  Introduction to Dental & Oral immunologyLecture 1 Quiz  Introduction to Dental & Oral immunology
Lecture 1 Quiz Introduction to Dental & Oral immunology
 

Dernier

CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptxCHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptxKawTar253413
 
Biologie moléculaire_S6_ première partie .pptx
Biologie moléculaire_S6_ première partie .pptxBiologie moléculaire_S6_ première partie .pptx
Biologie moléculaire_S6_ première partie .pptxrababouerdighi
 
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》rnrncn29
 
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...Aymen Masri
 
Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...
Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...
Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...Khadija Moussayer
 
LA POLYARTHRITE RHUMATOIDE, UNE AMELIORATION DE LA PRISE EN CHARGE AVEC NOTAM...
LA POLYARTHRITE RHUMATOIDE, UNE AMELIORATION DE LA PRISE EN CHARGE AVEC NOTAM...LA POLYARTHRITE RHUMATOIDE, UNE AMELIORATION DE LA PRISE EN CHARGE AVEC NOTAM...
LA POLYARTHRITE RHUMATOIDE, UNE AMELIORATION DE LA PRISE EN CHARGE AVEC NOTAM...Khadija Moussayer
 
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptxModule 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptxOuedraogoSoumaila3
 
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024benj_2
 

Dernier (8)

CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptxCHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
CHANGEMENT DE PANSEMENT et quelques types .pptx
 
Biologie moléculaire_S6_ première partie .pptx
Biologie moléculaire_S6_ première partie .pptxBiologie moléculaire_S6_ première partie .pptx
Biologie moléculaire_S6_ première partie .pptx
 
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
 
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
Dr MEHRI TURKI IMEN - Traitement du double menton : Une nouvelle technique tu...
 
Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...
Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...
Le rôle central de la médecine interne dans l’évolution des systèmes de santé...
 
LA POLYARTHRITE RHUMATOIDE, UNE AMELIORATION DE LA PRISE EN CHARGE AVEC NOTAM...
LA POLYARTHRITE RHUMATOIDE, UNE AMELIORATION DE LA PRISE EN CHARGE AVEC NOTAM...LA POLYARTHRITE RHUMATOIDE, UNE AMELIORATION DE LA PRISE EN CHARGE AVEC NOTAM...
LA POLYARTHRITE RHUMATOIDE, UNE AMELIORATION DE LA PRISE EN CHARGE AVEC NOTAM...
 
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptxModule 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
Module 10 Causerie educative en planification familiale.pptx
 
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
 

Quizzes IV Hypersensitivity Type IV

  • 1. Les états d’HYPERSENSIBILITÉ TYPE IV ‫ﻓﻬﻤﻚ‬ ‫ﱪ‬ ‫اﺧ‬‫ﻓﻬﻤﻚ‬ ‫ﱪ‬ ‫اﺧ‬!!For PharmD. Students By Dr. K. Kerboua ‫ﻓﻬﻤﻚ‬ ‫ﱪ‬ ‫اﺧ‬‫ﻓﻬﻤﻚ‬ ‫ﱪ‬ ‫اﺧ‬!!
  • 2. ABONNERABONNER à cette PAGE pour recevoir les liens de Quiz et du matériel pédagogique supplémentaireQuiz et du matériel pédagogique supplémentaire DANS VOTRE MUREDANS VOTRE MURE de facebook
  • 3. 1. Les Réactions d'hypersensibilité a. Sont des Réponses immunes nuisibles, indésirables ou inappropriées b. Provoquent des effets indésirables sur le corps c. sont des réponses IMMUNES ADAPTATIVES d. passent par DEUX PHASES la phase de SENSIBILISATION (immunisation) et la phase EFFECTRICE (inflammatoire) e. Sont des réponses Immunes ADAPTATIVES EXAGÉRÉES à la PROVOCATION ANTIGÉNIQUE, NUISIBLES À L'ORGANISME LUI-MÊME f. Peuvent être une maladie auto-immune, allergique ou rejet du greffe 2. Le premier article scientifique sur l’allergie a été écrit par a. Abou Bakr Ar-Razi dans son livre Al-Fossol El-Mohimah fee Tib Al-Umah au 9ème siecle b. Dr. John Bostock en 1819 c. Pr. Robert Royston Amos (Robin) COOMBS d. Pr. Philip GELL e. Dr. Richet f. Dr. Paul Portier 2. Le premier article scientifique sur l’allergie a été écrit par a. Abou Bakr Ar-Razi dans son livre Al-Fossol El-Mohimah fee Tib Al-Umah au 9ème siecle b. Dr. John Bostock en 1819 c. Pr. Robert Royston Amos (Robin) COOMBS d. Pr. Philip GELL e. Dr. Richet f. Dr. Paul Portier 3. la classification la plus valable et la plus utile pour comprendre l'hypersensibilité est celle de a. Gell et Coombs b. Dr. Richet et Dr. Paul Portier c. Publiée en 1963 dans le livre « Clinical Aspects of Immunology » 4. Le prix Nobel de l’allergie a été attribué En 1913 a. Au Dr. Richet b. aux expériences sur l’anaphylaxie tout au long de la cote Ouest-Afrique à bord du yacht Princesse Alice II
  • 4. 5. Les antigènes responsables des hypersensibilités II, III et IV peuvent être a. Endogènes provoquant des Maladies Autoimmunes a. Exogènes contre certains agents Infectieux , Troph-allergènes et Pneum-allergènes b. Haptènes qui sont Exogenes mais qui se lient aux protéines endogènes (ex:Médicament &métaux) donnant des Allergies aux Médicaments & Métaux et des Maladies Professionnelles 6. Dans les Maladies Auto-immunes a. La réponse immunitaire contre ses propres tissus par les mêmes mécanismes que celles contre les agents pathogènes b. Inflammation chronique est due à La présence CONTINUE d'auto-antigènes qui maintient l'activation PERMANENTE de l’autoimmunité c. La destruction des tissus surpasse la régénération des tissus d. On peut retrouvé les réactions d'hypersensibilité de type II, III ou IV mais jamais de type I 6. Dans les Maladies Auto-immunes a. La réponse immunitaire contre ses propres tissus par les mêmes mécanismes que celles contre les agents pathogènes b. Inflammation chronique est due à La présence CONTINUE d'auto-antigènes qui maintient l'activation PERMANENTE de l’autoimmunité c. La destruction des tissus surpasse la régénération des tissus d. On peut retrouvé les réactions d'hypersensibilité de type II, III ou IV mais jamais de type I 7. Les états d’hypersensibilité a. Sont des réponses immunes adaptatives humorales dans le type I, II et III b. Sont des réponses immunes adaptatives cellulaire dans dans le IV c. Sont immédiates dans quelques minutes pour l’allergie de type I d. Sont retardés après 24 heures dans l’hypersensibilité cellulaire ou de type IV e. Ne sont ni immédiates ni retardées dans l’hypersensibilité de type II et III. 8. Les états d’hypersensibilité Concerne les antigènes a. solubles dans L’hypersensibilité de type I et III b. solubles dans L’hypersensibilité de type IV macrophagique et à éosinophiles c. Cellulaires dans L’hypersensibilité de type II d. Cellulaires dans L’hypersensibilité de type IV à CTL
  • 5. 10. La phase de Sensibilisation a. Est La phase du 1er contact avec l’antigène (allergène) b. Concernen les allergenes respiratoires (Pneumallergènes) et alimentaires (Trophallergenes) c. Est la phase de Production des IgE specifiques et leur Fixation sur les mastocytes d. Dépend de l’état des muqueuses respiratoires et gastointestinales 9. l’Hypersensibilité de type I a. Appelée l’allergie Immédiate b. Peut être dirigée contre des protéines et des haptènes c. Médiée essentiellement par l’Histamine d. Nécéssite deux phases; sensibililisation et elicitation 11. La phase de l’Elicitation (Re-exposition) a. Concerne le Deuxième contact avec le meme allergene: b. L’allergene se fixe sur les IgE préformes (Specifique a l’allergen) c. Vise la stimulation et l’activation des mastocytes d. Est responsable du Relargage des mediateurs 11. Les manifestations cliniques de l’allergie (Phase de Réactions) a. Apparaissent dans les secondes ou des minutes qui suivent la RE-exposition b. leur séverité peut aller de simple irritation à un choc anaphylactique mortel c. sont provoquées par la libération d'un médiateur chimique principalement de l'histamine par la dégranulation des mastocytes d. Peuvent etre saisonnières quand l’allergene ne pourra exister que dans certaines périodes de l’année comme le Pollen e. Peuvent etre durant toute l’année contre les allergenes permanent comme les Débris d'acariens Squames des animaux 11. La phase de l’Elicitation (Re-exposition) a. Concerne le Deuxième contact avec le meme allergene: b. L’allergene se fixe sur les IgE préformes (Specifique a l’allergen) c. Vise la stimulation et l’activation des mastocytes d. Est responsable du Relargage des mediateurs
  • 6. 12. Contre le meme antigène a. UN sujet normal dévelope une Réponse Tolérogéne b. Un autre individu peut développer Une réponse immune à IgE c. Les personnes ”atopiques” déclenchent des réponses IgE d. La production des IgE est provoquée par Le SWITCH isotypique du LB vers la classe IgE 13. L’ALLERGIE aux antibiotiques à noyau ß-LACTAME a. Est l’Hypersensibilité de type I que le médecin dentiste doit éviter le plus souvent b. Concerne la LA PENICILLINE et 4 autres sous groupes d’antibiotiques c. Tue entre 400 et 800 morts par an aux USA d. cause des difficultés de respiration, nécessitant des soins intensifs en extrème urgences e. L’Erythromycine souvent prescrite aux patients allergique à la Pénicilline. 14. L’Exploration de l’Hypersensibilité de Type I (Immédiate) contient: a. l’Interrogatoire minutieux: dans les circonstances d’apparition des premiers signes afin de cerner la source d’allergène et sa nature b. Le Test cutané Intradermique aux allergènes suspectés appélé communément Prick test c. Le dosage sanguin des IgE spécifiques d’allergènes d. Dosage sanguins de médiateurs solubles; l’Histamine (10 min à 1H) et la Tryptase pour les patients qui arrivent après plusieurs heures 14. L’Exploration de l’Hypersensibilité de Type I (Immédiate) contient: a. l’Interrogatoire minutieux: dans les circonstances d’apparition des premiers signes afin de cerner la source d’allergène et sa nature b. Le Test cutané Intradermique aux allergènes suspectés appélé communément Prick test c. Le dosage sanguin des IgE spécifiques d’allergènes d. Dosage sanguins de médiateurs solubles; l’Histamine (10 min à 1H) et la Tryptase pour les patients qui arrivent après plusieurs heures 15. l'hypersensibilité de type II a.Est une réaction immune qui prend des heures à un jour b.Est médiée par Des Ac de type IgG ou IgM liés à des Ag de SURFACE CELLULAIRE ou de TISSU c.Contrairement aux réactions de type I, elle est causée par des lésions CELLULAIRES DIRECTES de l’ANTICORPS.
  • 7. 16. Dasns les états d’hypersensibilité de type II, Les mécanismes qui sous-tendent la destruction cellulaire sont multiples et peuvent etre a. Tous les mécanismes de cytotoxicité d’un anticorps b. La Lyse Médiée par le complément c. La lyse dépendante des anticorps appélée communément par l’ADCC par les lyphoctes NK d. La Phagocytose faciltée par les anticorps ou opsonisation e. Non Cytotoxiques ou l’anticorps peut Bloquer ou Stimuler un récepteur cellulaire sans lyser la cellule 17. Lyse cellulaire dépendante du complément a. Est l’un des MECHANISMES de l’HYPERSENSIBILITE TYPE II b. Est retrouvée dans les allergies médicamenteuses avec risque hémorragique (Thrombopénie médicamenteuses) c. Est responsable des accidents transfusionnels mortels lors d’une incompatibilité d'ABO 18. LA MALADIE HÉMOLYTIQUE DU NOUVEAU-NÉ (MHN) a. Est un état d’hypersensibilité de type II b. Est une dégradation des globules rouges du nouveau né par Phagocytose (Opsonisation) c. Les anticorps anti Rhésus ne parviennent pas à activer le complément MAIS favorisent l’opsonisation aux macrophages d. Est provoquée par l'incompatibilité de Rh chez les parents (mamn Rh neg et papa Rh Pos) e. Est une destruction massive des globule rouges par les macrophages de la rate et du foie. 17. Lyse cellulaire dépendante du complément a. Est l’un des MECHANISMES de l’HYPERSENSIBILITE TYPE II b. Est retrouvée dans les allergies médicamenteuses avec risque hémorragique (Thrombopénie médicamenteuses) c. Est responsable des accidents transfusionnels mortels lors d’une incompatibilité d'ABO 18. LA MALADIE HÉMOLYTIQUE DU NOUVEAU-NÉ (MHN) a. Est un état d’hypersensibilité de type II b. Est une dégradation des globules rouges du nouveau né par Phagocytose (Opsonisation) c. Les anticorps anti Rhésus ne parviennent pas à activer le complément MAIS favorisent l’opsonisation aux macrophages d. Est provoquée par l'incompatibilité de Rh chez les parents (mamn Rh neg et papa Rh Pos) e. Est une destruction massive des globule rouges par les macrophages de la rate et du foie. 19. L’HYPERSENSIBILITE TYPE II EN MÉDECINE DENTAIRE peut être a. Réponse contre un HAPTEN b. Déclenchée par le MIMETISME Moléculaire entre l’antigene infectieux et un antigene du soi c. déclenché de façon IDIOPATHIQUE sans aucun facteur déclanchant et provoquant des maladies autoimmunes
  • 8. 21. Les réactions d'hypersensibilité de type III a. sont provoquées par des complexes anticorps-antigène qui se déposent dans les tissus et conduire à une réaction tissulaire b. sont déclenchées par ACTIVATION du système du complément c. Impliquent principalement des neutrophiles attirés par chimiotactisme d. La lyse cellulaire est due à la Libération par les PNN d'enzymes protéolytiques, les protéines polycationiques et les radicaux libres oxygènés et azotés) e. Peuvent se manifester par des allergies ou des maladies autoimmunes 20. L’Exploration de l’Hypersensibilité Type IV a. Se fait par les Patch test dans les allergies de contact contre un antigène soluble b. Test de Transformation Lymphoblastique (TTL) au cours duquel les lymphocytes mémoires sont cultivés pendant 5-6 jours en présence de l’allergène suspecté c. Dans le TTL La prolifération des cellules cultivées en présence d'allergènes est comparée à celle des cellules cultivées sans allergènes et exprimée en un index de stimulation (SI). d. Le TTL “Dental Check” permet le screening large de tous les heptènes dentaires possibles 21. Les réactions d'hypersensibilité de type III a. sont provoquées par des complexes anticorps-antigène qui se déposent dans les tissus et conduire à une réaction tissulaire b. sont déclenchées par ACTIVATION du système du complément c. Impliquent principalement des neutrophiles attirés par chimiotactisme d. La lyse cellulaire est due à la Libération par les PNN d'enzymes protéolytiques, les protéines polycationiques et les radicaux libres oxygènés et azotés) e. Peuvent se manifester par des allergies ou des maladies autoimmunes 22. l'hypersensibilité de type III (Complexes Immuns) a. Se produit dans la Zone d’equivalence entre l’antigène et l’anticorps, et non pas dans la Zone d’exces d’AC ou la Zone d’exces d’Ag b. Décrite pour la premiere fois grace à la réaction d’Arthus par L’injection en intra-veineux du antiserum anti-toxin SUIVIE des injection de petites doses de la toxines elle-meme c. Est déclechée par les complexes immuns de PETITE taille que le complément ne peut pas les éliminer et non pas par les complexes immuns CIRCULANTS Grands ou Intermédiares d. Est médiée par des anticorps précipitants qu’on peut les doser par des techniques d’immunoprécipitation sur gel de type Ouchterlony
  • 9. 23. l'hypersensibilité de type IV (Hypersensibilité Cellulaire) a. Sont des Réactions d'hypersensibilité IV orchestrées par lymphocytes T b. Classififier selon la logique de Gell et Coombs en types IVa, IVb, IVc, et IVd c. Peut etre de Type Macrophagique , appelé IVa médiée par les cytokines de type TH1 (IFNγ, TNFα) d. Peut etre de Type éosinophilique , appelé Type IVb médiée par les cytokines de type TH2 (IL4,5, 13) e. Type Ivc implicant les LT cytotoxiaue et leur molécules cytotoxiques Perforine/Granzyme B, dirigée par les cytokines TH1 IFNγ, TNFα CTL f. Type NeutrophilesIvd suite à la secretion CXCL8, GMCSF par le LTCD4+ g. La nature de l’allergène et sa voie de de pénétration déterminent le type de la réponse immune cellulaire 24. L’état d’hypersensibilité de type IV est retardé dans 48-72H, et s’exprime par a. Eczéma contre des antigenes Hydro-Solubles comme les métaux (Ni), latex (caoutchouc) qui activent les Macrophages et appelé allergie de Contact b. Lésions tissulaires contre un antigene associé aux cellules comme les antigene Liposolubles (produits organiques) activant les LT cytotoxiques (CTL ) et appelé allergie de Contact c. Induration locale contre la Tuberculine qui activent les Macrophages, appelé réaction à la Tuberculine d. Granulome contre un Antigène persistant, (tuberculose) activant les Macrophages e. Asthme chronique et rhinite allergique chronique contre un Soluble qui pénètre par les Voie s respiratoires
  • 10. 25. L’HS de type IVa “médiée par les macrophages” a. Est encontrée dans les Dermatite de contacte b. Concerne les Antigenes HYDROsoluble qui pénetrent par Voie épidermique c. S’exprime par infiltration Inflammatoire et Eczema” d. Les site inflammatoire Recrute de cellules T effectrices et de macrophages (eczéma) e. Le plus souvent concerne souvent les haptène comme le nickel et les métaux qui contaminent les gants de latex dans les usines 26. Dans L’HS de type IVa “médiée par les macrophages” a. l’haptène se fixe sur des proteines EXTRAcellulaires et les rend immunogènes b. Ces cibles modifiees vont etre presentees par le HLA II des CPA auxLTCD4+ dans les organes lymphoide secondaires c. Par la suite le LT CD4+ effecteur réponds par la Production de l’IFNγ et de chemokines d. Ceci permet le Recrutement des macrophages qui produirront du TNF-α e. Se manifeste par une infiltration Inflammatoire local avec des oedemes et/ou erythemes: Eczéma 26. Dans L’HS de type IVa “médiée par les macrophages” a. l’haptène se fixe sur des proteines EXTRAcellulaires et les rend immunogènes b. Ces cibles modifiees vont etre presentees par le HLA II des CPA auxLTCD4+ dans les organes lymphoide secondaires c. Par la suite le LT CD4+ effecteur réponds par la Production de l’IFNγ et de chemokines d. Ceci permet le Recrutement des macrophages qui produirront du TNF-α e. Se manifeste par une infiltration Inflammatoire local avec des oedemes et/ou erythemes: Eczéma 27. Dans l’HS de type IVd “médiée par les Neutrophiles” a. Les LTCD4+ activé secretent CXCL-8 et du GM-CSF b. Le CXCL-8 est une chimiokine qui permet la Mobilisation des PNN centraux de la moelle osseuse et recrutement des PNN périphériques au site de l’inflammation c. GM-CSF est un facteur de croissance qui stimulent la lignée granulocytaire pour plus de production de PNN d. Se manifeste souvent par Maladie auto-inflamatoires comme la Maladie de Behçet qui donne des aphtoses buccales avec atteinte occulaire
  • 11. 28. L’état d’HS de type IVa “médiée par les macrophages” peut etre a. Granulomateuse b. Dermatite de contacte c. Le test intradermique à la tuberculine d. Rencontré dans l’imunté contre Les germes intracellulaires persistants e. Contre un HAPTENE (ATB ou métal) fixé sur une Protéine porteuse 29. HS de type IVa “médiée par les macrophages” de type granulomateuse a. Est retrouvé dans pathogènes intracellulaires qui résistent à la destruction de macrophages b. Se caractéise par La Formation de Granulomes suite a l’ Inflammation Chronique c. Peut etre dépisté par tets invitro basé sur le dosage des cytokines dans le dépistage de la tuberculose d. Implique les cytokines IL-3, IFN-γ et GM-CSF séctértées par le LT e. Se cratrérise par la transformation des macrophages recrutés et activés dans le ste inflammatoire en cellules épithélioïdes f. Les cellules épithélioïdes sécrètent le TNFα et induisent la fusion cellulaire pour former des cellules géantes 29. HS de type IVa “médiée par les macrophages” de type granulomateuse a. Est retrouvé dans pathogènes intracellulaires qui résistent à la destruction de macrophages b. Se caractéise par La Formation de Granulomes suite a l’ Inflammation Chronique c. Peut etre dépisté par tets invitro basé sur le dosage des cytokines dans le dépistage de la tuberculose d. Implique les cytokines IL-3, IFN-γ et GM-CSF séctértées par le LT e. Se cratrérise par la transformation des macrophages recrutés et activés dans le ste inflammatoire en cellules épithélioïdes f. Les cellules épithélioïdes sécrètent le TNFα et induisent la fusion cellulaire pour former des cellules géantes 30. Les granulomes rencontrés dans La Tuberculose pulmonaire a. Est une HS de type IVa granulomateuse “médiée par les macrophages” b. composé d'un noyau de macrophages infectés (et non infectés), de cellules épithélioïdes, de cellules géantes multi-nucléées (fusion de macrophages activés) c. Contient une accumulation périphérique de lymphocytes T, de plasmocytes, peut-être quelques neutrophiles et fibroblastes avec collagène; Avec ou sans nécrose centrale.
  • 12. 32. l’haptène hydrosoluble a. MODIFIE des proteines EXTRAcellulaires et ne peut pas traverser la membrane cytoplasmique b. Va etre presenté par les MHC II des CPA c. Induit la Production de l’IFNγ, chemokines Par le LT CD4+ effecteur d. Implique le Recruitement des macrophages qui produirront du TNF-α e. Peut provoqué une hypersensibilité par infiltration Inflammatoire local avec des oedèmes et/ou erythèmes 31. La Dermatite de contacte a. Est un HS de type IVa “médiée par les macrophages” contre un antigène hydrosoluble qui pénetre par Voie épidermique b. Se caratérise par une infiltration Inflammatoire “Eczema” c. Impliquent les cellules de Langerhans d. Impliquent les cellules dendritiques interstitielles 32. l’haptène hydrosoluble a. MODIFIE des proteines EXTRAcellulaires et ne peut pas traverser la membrane cytoplasmique b. Va etre presenté par les MHC II des CPA c. Induit la Production de l’IFNγ, chemokines Par le LT CD4+ effecteur d. Implique le Recruitement des macrophages qui produirront du TNF-α e. Peut provoqué une hypersensibilité par infiltration Inflammatoire local avec des oedèmes et/ou erythèmes 33. Réaction de la Tuberculine a. Est une HS de type IVa “médiée par les macrophages” contre Les antigènes solubles introduits par voie intradermique b. Est appelé le Test de Mantoux c. Se manifeste par l’infiltration Inflammatoire “Induration locale” qui atteint le pic après 24 heures d. est l'une des rares test du19ème siècle qui sont encore largement utilisés comme un test important pour diagnostiquer la tuberculose e. Provoque la migration des lymphocytes et des macrophages dans le derme et la prolifération des cellules du derme
  • 13. 34. l'épaississement de la peau lors d'une réponse immunitaire chronique est due à a. La migration des lymphocytes et des macrophages dans le derme, b. la prolifération des cellules dans le derme en réponse aux cytokines c. le dépôt de nouveaux composants de la matrice extracellulaire 35. HS de type IVb “médiée par les Eosinophiles” a. Est une réponse immune adptative TH2 b. Peut concerner Asthme chronique, la Rhinite allergique chronique c. Peut etre dirigé contre ATB (aminopénicillines et quinolones), antiépileptiques qui se manifeste par Exanthéma avec eosinophilie 36. HS de type IVc “médiée par les CTL” est retrouvé dans a. Dermatite de contacte b. Rejet de transplant c. Allergie aux médicaments comme l’Exanthéma macculopapilaire et bulleuse et l’hépatite médicamenteuse 36. HS de type IVc “médiée par les CTL” est retrouvé dans a. Dermatite de contacte b. Rejet de transplant c. Allergie aux médicaments comme l’Exanthéma macculopapilaire et bulleuse et l’hépatite médicamenteuse 37. Une hypersensibilité cellulaire cytotoxique a. Peut etre dirigée contre un haptène lipophile qui traverse la membrane plasmique b. Nécéssite la modification des proteins CYTOPLASMIQUES (neoantigèns) qui vont etre presentees par les molecules MHC I c. Stimule Le LT CD8+ repond par la destruction des keratinocytes heptenylees par la cytolyse d. Se termine par La mort des Keratinocytes. e. Peut etre dirigé contre des Allo-antigenes
  • 14. 38. La dermatite provoquée par le lierre vénéneux (Poison Ivy) a. Est une réaction toxique b. Réaction immune cytotoxique c. Nécessite un premier contact pour générer les effcteurs T d. Est provoquée par un haptene (catechol) e. Est une réaction immédite 39. Les allergènes qui induisent une réaction allergique de type IV sont principalement des haptènes qui réagissent avec des auto-protéines normales dans la peau. a. ces antigènes sont reconnus par des récepteurs de reconnaissance de formes (PRR) sur les cellules présentatrices d'antigène dans la peau b. induisent une réponse médiée par une cellule. c. Le résultat principal est un Dermatite de contact allergique qui se limite à la zone de contact avec l'allergène. L'exemple le plus connu est le poison ivy. d. L'antigène dans ce cas est un catechol végétal, l'urushiol, qui réagit avec des protéines normales de la peau et évoque une réponse immunitaire à médiation cellulaire. 39. Les allergènes qui induisent une réaction allergique de type IV sont principalement des haptènes qui réagissent avec des auto-protéines normales dans la peau. a. ces antigènes sont reconnus par des récepteurs de reconnaissance de formes (PRR) sur les cellules présentatrices d'antigène dans la peau b. induisent une réponse médiée par une cellule. c. Le résultat principal est un Dermatite de contact allergique qui se limite à la zone de contact avec l'allergène. L'exemple le plus connu est le poison ivy. d. L'antigène dans ce cas est un catechol végétal, l'urushiol, qui réagit avec des protéines normales de la peau et évoque une réponse immunitaire à médiation cellulaire. 40. L’HS de type IVd “médiée par les Neutrophiles” a. Implique la cytokine CXCL-8 pour le recrutement des PNN périphériques b. Nécéssite la cytokine GM-CSF pour mobiliser les PNN centraux de la moelle osseuse a. Peut etre une Allergie médicamenteuse comme la Pustulose exanthémateuse généralisée aiguë (AGEP) b. Peut etre Maladie auto-inflamatoires comme “Maladie de Behçet”
  • 15. 41. La maladie coeliaque a. Est un HS Type IV Contre des antigènes alimentaires b. est une maladie inflamatoire contre une protéine alimentaire (Glutène contenu dans les céréales) c. Se manifeste par une atrophie villositaire et détruit l’intestin, ce qui provoqie un syndrome de malabsorption d. Est associée au retard staturo-pondérale, retard scolaire e. est régréssive sous un régime alimetaire sans glutène. 42. Les HS de Type IV peuvent se retrouver en Autoimmunité par les les lymphocytes T autoréactifs a. contre le collagène de type II (une protéine présente dans les tissus articulaires) contribuent à la destruction des articulations dans la polyarthrite rhumatoïde; b. contre un antigène de la surface de la cellule thyroïdienne contribuent à la destruction de la thyroïde dans la thyroïdite auto-immune (maladie de Hashimoto); c. contre un antigène à la surface des cellules bêta pancréatiques (la cellule qui produit normalement de l'insuline) le diabète sucré insulinodépendant (type 1). 42. Les HS de Type IV peuvent se retrouver en Autoimmunité par les les lymphocytes T autoréactifs a. contre le collagène de type II (une protéine présente dans les tissus articulaires) contribuent à la destruction des articulations dans la polyarthrite rhumatoïde; b. contre un antigène de la surface de la cellule thyroïdienne contribuent à la destruction de la thyroïde dans la thyroïdite auto-immune (maladie de Hashimoto); c. contre un antigène à la surface des cellules bêta pancréatiques (la cellule qui produit normalement de l'insuline) le diabète sucré insulinodépendant (type 1). 43. HS de Type IV en Immunologie de Transplantation a. Résulte en Rejet de greffe b. Est rencontré dans le rejet Aigue, quelques Semaines aux mois apres la transplantation c. Réponse immune médiée par les cellules T dirigées contre le «HLA » étranger. I d. En aigue, l’inflammation provoque une infiltration leucocytaire des vaisseaux de greffon. Le type le plus rencontré e. Dans le rejet Chronique après des mois ou années de la transplantation f. En chronique Un procéssus médié par les cellules T ésultant de HLA étranger « looking like » le HLA du soi contenant un peptide, et se manifeste par un épaississant intimal et fibrose des vaisseaux de greffon et une atrophie du greffon g. Peut se vois aussi dans Greffon vs. Hôte ou Les cellules T du donneur dans le greffon prolifèrent et attaquent les tissus du receveur
  • 16. 44. L’Exploration de l’Hypersensibilite Type IV se fait par a. Les tests diagnostiques in vivo incluent une réaction cutanée retardée (par exemple test de Montoux et test de patch (pour la dermatite de contact) b. Les tests in vitro comme Test de Prolifération Test de Transformation Lymphocytaire c. Les Marqueurs membranaires d’activation cellulaire comme l’augmentation de l’expression de CD69 d. Dosage des Cytokines qui puevent etre des TH1 (IFNγ, IL2) ou TH2 (IL5, IL13) selon le sous type e. Dosage les molécule de cytotoxicité Granzyme B pour le sous type cytotoxique 45. L’Exploration de l’Hypersensibilite Type IV a. Peut se faire par te test cutané Patch test dans la dermatite de contact b. Test de Transformation Lymphoblastique (TTL) dans les allergies aux métaux c. Il s'agit d'un Test de Transformation Lymphocytaire (TTL) au cours duquel les lymphocytes mémoires sont cultivés pendant 5-6 jours en présence de l’allergène suspecté d. La prolifération des cellules cultivées en présence d'allergènes est comparée à celle des cellules cultivées sans allergènes et exprimée en un index de stimulation (SI). 45. L’Exploration de l’Hypersensibilite Type IV a. Peut se faire par te test cutané Patch test dans la dermatite de contact b. Test de Transformation Lymphoblastique (TTL) dans les allergies aux métaux c. Il s'agit d'un Test de Transformation Lymphocytaire (TTL) au cours duquel les lymphocytes mémoires sont cultivés pendant 5-6 jours en présence de l’allergène suspecté d. La prolifération des cellules cultivées en présence d'allergènes est comparée à celle des cellules cultivées sans allergènes et exprimée en un index de stimulation (SI).
  • 17. ‫ﻣن‬ ‫ﻣﻔرطﺔ‬ ‫ﻣﻧﺎﻋﯾﺔ‬ ‫اﺳﺗﺟﺎﺑﺔ‬ ‫ﯾﺳﺗﻠزم‬ ‫ﻻ‬ ‫اﻟذي‬ ‫اﻟوﺣﯾد‬ ‫اﻟﻣرض‬ ‫ھو‬ ‫ﻣﺎ‬ ، ‫اﻵﺗﯾﺔ‬ ‫ﻟﻣﺧﺗﻠطﺔ‬‫اﻟﻣﺧﺗﻠطﺔ‬ ‫اﻟﺣﺳﺎﺳﯾﺔ‬ ‫ﻓرط‬ ‫ذات‬ ‫اﻷﻣراض‬ ‫ﺑﯾن‬ ‫ﻣن‬ ‫اﻟراﺑﻊ؟‬ ‫اﻟﻧوع‬ Traitement: Les corticostéroïdes et d'autres agents immunosuppresseurs sont utilisés dans le traitement. Maladie Auto-immune ‫اﻟذاﺗﯾﺔ‬ ‫اﻟﻣﻧﺎﻋﺔ‬ ‫أﻣراض‬ II III IV Diabète auto-immun (Type I) ‫اﻟذاﺗﯾﺔ‬ ‫ﺑﺎﻟﻣﻧﺎﻋﺔ‬ ‫اﻟﺳﻛري‬ ‫ﺗﺟرﯾﺑﻲ‬ ‫اﻣﺗﺣﺎن‬ ‫اﻟﻣﻔرطﺔ‬ ‫اﻟﻣﻧﺎﻋﯾﺔ‬ ‫اﻻﺳﺗﺟﺎﺑﺔ‬ ‫ﻧوع‬ Diabète auto-immun (Type I) ‫اﻟذاﺗﯾﺔ‬ ‫ﺑﺎﻟﻣﻧﺎﻋﺔ‬ ‫اﻟﺳﻛري‬ Rejet aigue du transplant ‫ﻟﻠزرع‬ ‫اﻟﺣﺎد‬ ‫اﻟﻣﻧﺎﻋﻲ‬ ‫اﻟرﻓض‬ Anémie pernicieuse ‫اﻟﺧﺑﯾث‬ ‫اﻟدم‬ ‫ﻓﻘر‬ Thyroïdite d’Hashimoto ‫اﻟﻧﺎﻗص‬ ‫اﻟدرﻗﯾﺔ‬ ‫اﻟﻐدة‬ ‫اﻟﺗﮭﺎب‬)‫ھﺎﺷﯾﻣوﺗو‬( Lupus érythémateux Systémique ‫اﻟذﺋﺑﺔ‬‫اﻟﻛﻠﯾﺔ‬ ‫اﻟﺣﻣراء‬ Polyarthrite Rhumatoïde ‫اﻟﻣﻔﺎﺻل‬ ‫اﻟﺗﮭﺎب‬‫اﻟروﻣﺎﺗوﯾدي‬ Pneumonie d’Hypersensibilité ‫اﻻﻟﺗﮭﺎب‬‫ﺑﺎﻟﺣﺳﺎﺳﯾﺔ‬ ‫اﻟرﺋوي‬ Utiliser le Traducteur si vous n’arrivez pas à lire
  • 18. N’oubliez pas de me suivre sur Slide Share pour recevoir les nouvelles publications de cours et de Quiz
  • 19. N’hésitez pas à me contacter par Messenger si vous trouvez des difficultés