SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  28
Télécharger pour lire hors ligne
Psychologie du mensonge
      L’effet Pinocchio existe-il?

                Présenté par
            Michel St-Yves
            Psychologue judiciaire


              Sûreté du Québec
    Service de l ’analyse du comportement

     École Nationale de Police du Québec
 Université de Montréal (École de criminologie)


                  Novembre 2008
Introduction
L’évaluation de la crédibilité d’un
témoignage commence par une
bonne entrevue, et se termine par
une règle d’or: l’objectivité.
Définition du mensonge
♦ Assertion sciemment contraire à la vérité,
  faite dans l’intention de tromper.
                        Le Petit Robert



♦ Ou encore, la dissimulation de la vérité.

♦ Autres synonymes: baratin, bobard,
  boniment, calomnie, contrevérité, fabulation,
  faux, feinte, hypocrisie, imposture, invention,
  menterie, simulacre, sournoiserie, tromperie.
Pourquoi s’intéresser au mensonge?

 Il est parfois (souvent) nécessaire.
“Toute vérité n’est pas bonne à dire”

Sans le mensonge, vous seriez peut-être
aujourd’hui célibataire, sans emploi,
sans ami… ailleurs?
Ça commence à quel âge?
♦ On apprend à mentir dès la petite enfance (3
    ans). D’abord d’une manière ludique, puis
    pour éviter la punition.
♦ La notion de mensonge devient plus
    conscient vers l’âge de 6-7 ans (l’âge de la
    raison);
♦ On leur apprend à mentir (mensonges
    blancs, pieux, par exemple).
♦   .
Pourquoi les gens mentent-ils?
♦ C’est plus logique de mentir que de dire
 la vérité.




« La vérité, c’est que nous mentons parce
  nous avons été punis pour avoir dit la
  vérité » (Cyr, 2003, p. 167).
Pourquoi les gens mentent-ils?
♦ Ils mentent pour se valoriser, créer une
 bonne impression, dissimuler quelque
 chose, par intérêt, par haine, pour le
 plaisir, etc., mais souvent pour éviter
 une punition.

♦ Les enjeux.
Fréquence des mensonges
♦ Les adultes mentent en moyenne deux
 fois par jour (25% des interactions
 sociales). Égalité entre les hommes et
 les femmes.

♦ Différences hommes-femmes:
 Hommes = mensonges orientés vers eux
 Femmes = mensonges altruistes.
Deux types d’émotions liées au mensonge

1. Négatives (désagréables) : la crainte d'être
   découvert comme menteur et un sentiment
   de culpabilité;
2. Positives (qui l'emporte souvent chez le
   menteur d’habitude) : un plaisir même
   éprouvé à mentir, c'est-à-dire de convaincre
   fallacieusement avec naturel. Ce type de
   menteur devient maître de ses émotions au
   point de communiquer aussi aisément des
   émotions factices que des véritables.
Les types de menteur
                  (voir Vrij, 2000)
♦ Le manipulateur (égoïste, rusé, à l’aise,
  persistant. Ex: L’antisocial);
♦ L’acteur (habile à jouer des rôles, masque
  ses émotions. Ex: Le joueur de tour);
♦ Le sociable (extraverti, sociable. Ment pour
  se rendre intéressant);
♦ L’adaptateur (Anxieux, il ment pour s’adapter
  aux autres, pour créer une impression
  positive);
♦ Le mythomane (menteur pathologique);
Les outils pour détecter
           le mensonge
♦ Le SVA (Statement Validity Analysis) et
  le CBCA (Criteria-based content
  analysis);
♦ SCAN (analyse des déclarations
  écrites/verbale);
♦ Le Voice Stress Analyser (voix);
♦ L’électroencéphalogramme (P300);
♦ Le polygraphe (SNA).
Analyse de déclaration
♦   Structure
♦   Chronologie
♦   Engagement
♦   Introduction sociale
♦   Temps objectifs
♦   Connecteurs
♦   Verbes
♦   Code linguistique
♦   Émotions
♦   Hors contexte / informations sans importance
♦   Zones sensibles
♦   Autres particularités
Le polygraphe
Technique d’analyse du comportement
qui se base sur les variations de
certains indicateurs corporels reliés à un
état d’activation physiologique.

De tels indices ne sont pas parfaits,
mais reliés avec d’autres éléments ou
d’autres analyses, ils peuvent suggérer
des hypothèses de travail productives.
Les indicateurs corporels
Mouvements respiratoires
L’activité musculaire
La pression sanguine
Le pouls
Les réactions électrodermales
Le rythme cardiaque
Les changements dans l’intonation de la voix
Les composantes techniques
Le pneumographe (respiration)
Le galvanographe (transpiration)
Le plethysmographe (flux sanguin)
Le cardiographe   (brassard sanguin)
Le polygraphe




Résultat = Véridique / Mensonger /
          Non concluant
Vérité     Omission      Évasive   Déni
Blanc/Officieux/Pieux/Silence
Le comportement verbal/paralinguistique

♦ Style de réponse (omission, évasion, déni);
♦ Temps de réponse;
♦ Longueur de la réponse;
♦ Continuité / cohérence;
♦ Changement de volume;
♦ Débit;
♦ Comportement d’effacement;
♦ Alibi.
Le comportement non-verbal
               (plus de 50% du message)

♦ Réactions selon la question/la réponse;
♦ Les mains (figées, loin du corps ou en contact
  avec le corps);
♦ Gestuelle (personnelle, apparence, protectrice);
♦ Les yeux;
♦ Les expressions faciales (yeux, bouche,
  mâchoire).
Comment les mensonges
s’expriment par des «hot spots»?
                             Mensonge

Indices cognitifs                   Indices émotionnels

                                      Mentir à propos           Sentiment
                                      de ses sentiments         d’avoir menti


Contradictions
Hésitations                        Indices: émotions       Plaisir de duper
Erreurs                                                    Culpabilité
Moins de compt. d’iIllustrations                          Peur d’être détecté
Moins de détails
Les sept expressions faciales
   universelles des émotions
♦ Colère
♦ Mépris
♦ Dégoût
♦ Peur
♦ Joie
♦ Tristesse
♦ Surprise
Pourquoi focaliser sur les émotions?

♦ Les émotions sont immédiates, spontanées
  et involontaires;
♦ Les expressions facilaes sont universelles;

♦ Les émotions préparent notre comportement;

♦ Lire correctement les émotions d’autrui
  facilite la contruction d’un rapport, la
  communication et l’identification de «hot
  spots».
Les subtilités du vrai et du faux…
♦ Le sourire faux est créé par un signal envoyé par la partie consciente
   du cerveau qui contracte les muscles zygomatiques dans les joues.
   Ce sont les muscles qui tirent le coin des lèvres vers l’extérieur.


♦ Le sourire authentique est créé par un signal envoyé par la partie
   inconsciente du cerveau et contient de l’émotion. Les muscles des
   lèvres bouchent, ceux des joues, puis les contractions irradient l’orbite
   oculaire dont les muscles contractent légèrement les yeux vers le
   haut.
Comment déjouer un bon menteur ?
Lui rendre la tâche difficile:

1) Utiliser les questions ouvertes (cela rend le mensonge plus difficile) et laisser la
personne parler (un menteur veut être cru et va donc continuer de donner des
détails). Le style accusateur est le moins efficace;

2) Faites une pause (silence de 5 à 7 secondes) après la réponse du sujet;

3) Regardez et écoutez attentivement: Il faut observer autant les comportements
non verbaux que le contenu du discours (l’harmonie);

4) Comparez les comportements du menteur avec ceux qu’il présente dans un
contexte naturel.

5) Ëtre bien préparé. Ne pas se montrer naïf ou laisser paraître de l’inconfort par
rapport à certains faits;

6) Questionnez, vérifiez, clarifiez, faites répéter;

7) Restez objectif. Éviter l’erreur Othello qui consiste à accuser une personne sans
motif, ce qui résulte en une augmentation du niveau de stress.
Les principales erreurs dans la
        détection du mensonge
                        (Ekman, 1992)



♦ Rejeter toute vérité et ne croire qu’au mensonge;
♦ Les signes de tromperie n’indiquent pas toujours un
  mensonge;
♦ L’absence de signe de tromperie n’indique pas
  toujours la vérité;
♦ Une personne véridique qui ne se sent pas crue peut
  manifester des symptômes semblable au mensonge;
♦ L’intervieweur croit qu’il possède des habiletés
  spéciales pour détecter le mensonge.
L’effet Pinocchio n’existe pas
De nombreuses études faites sur la détection
du mensonge montrent que l’opinion des gens
est souvent erronée et fondée sur des
indicateurs subjectifs, stéréotypés et sans
fondement scientifique (Vrij, 2000; 2004; 2005).
Pile ou face?

Les taux de succès pour détecter le mensonge
dépassent rarement le seuil de 50%, soit
l’équivalent d’un « pile ou face » (Mann, Vrij et
Bull, 2004; Vrij, 2000).
Lectures suggérées
BILAN, C. (2004). Psychologie du menteur. Ed. Odile Jacob, 255 pages.

CYR, M.-F. (2003). La vérité sur le mensonge. Les Éditions de l’Homme.

EKMAN, P. (1992). Telling lies: clues to deceit in the marketplace, politics and marriage. New York:
   W.W. Norton.

FISHER, R.P. et GEISELMAN, R.E. (1992). Memory-Enhancing Techniques for Investigative
    Interviewing. The Cognitive Interview. Charles C. Thomas Publisher.

GUDJONSSON, G.H. (2003). The Psychology of Interrogations and Confessions. A Handbook. John
   Wiley and Sons. Chichester: England.

IMBAU, F.E., REID, J.E., BUCKLEY, J.P. et JAYNE, B.C. (2001). Criminal Interrogation and
   Confessions. 4th ed., 499 pages.

SCHAFER, J.R. et NAVARRO, J. (2003). Advanced Interviewing Techniques. Charles C. Thomas
   Publisher, 143 pages.

ST-YVES, M. et TANGUAY, M. (2007). Psychologie de l’enquête criminelle: La recherche de la
    vérité. Éditions Yvon Blais, Cowansville, 730 pages.

ST-YVES, M. et LANDRY, J. (2004). Psychologie des entrevues d’enquête. De la recherche à la
    pratique. Éditions Yvon Blais, 546 pages.

VRIJ, A. (2000). Detecting Lies and Deceit. The Psychology of Lying and the Implications for
    Professional Practice. John Wiley and Sons. Chichester: England.

WILLIAMSON, T. (2006). Investigative Interviewing. Rights, research, regulation. Willian Publishing,
    384 pages.

Contenu connexe

Tendances

L'intélligence émotionnelle de la conscience de soi à l'estime de soi par co...
L'intélligence émotionnelle de la conscience de soi à l'estime de soi  par co...L'intélligence émotionnelle de la conscience de soi à l'estime de soi  par co...
L'intélligence émotionnelle de la conscience de soi à l'estime de soi par co...Mohamed EL MOUDEN ISCAE, CIA, CISA
 
Rapport de stage OCP Safi : l'implication du personnel au travail
Rapport de stage OCP Safi : l'implication du personnel au travailRapport de stage OCP Safi : l'implication du personnel au travail
Rapport de stage OCP Safi : l'implication du personnel au travailYassine BAKMOU
 
Rapport de stage societe commerciale
Rapport de stage societe commercialeRapport de stage societe commerciale
Rapport de stage societe commercialesalek abdeljabar
 
CCIMP Le management Intergénérationnel
CCIMP Le management IntergénérationnelCCIMP Le management Intergénérationnel
CCIMP Le management IntergénérationnelCCIMP
 
La communication non verbale
La communication non verbaleLa communication non verbale
La communication non verbaleS/Abdessemed
 
les bases de la communication interpersonnelle
les bases de la communication interpersonnelleles bases de la communication interpersonnelle
les bases de la communication interpersonnelleSami Lamqaddam
 
Conference psychologie positive
Conference psychologie positiveConference psychologie positive
Conference psychologie positiveAurélie Casties
 
Introduction à la sémiotique visuelle
Introduction à la sémiotique visuelleIntroduction à la sémiotique visuelle
Introduction à la sémiotique visuelleElodie Mielczareck
 
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)Mouhcine Nid Belkacem
 
La Communication
La Communication La Communication
La Communication Signos
 
La Gestion des Conflits
La Gestion des ConflitsLa Gestion des Conflits
La Gestion des ConflitsImane SBAI
 
Faire de son image professionnelle un outil de communication valorisant
Faire de son image professionnelle un outil de communication valorisantFaire de son image professionnelle un outil de communication valorisant
Faire de son image professionnelle un outil de communication valorisantNextformation
 
La communication interne. outil de gestion des ressources humaines.cas de pos...
La communication interne. outil de gestion des ressources humaines.cas de pos...La communication interne. outil de gestion des ressources humaines.cas de pos...
La communication interne. outil de gestion des ressources humaines.cas de pos...yasmine345
 
Management : 10 Bonnes raisons d'aller sur le terrain
Management : 10 Bonnes raisons d'aller sur le terrainManagement : 10 Bonnes raisons d'aller sur le terrain
Management : 10 Bonnes raisons d'aller sur le terrainHR SCOPE
 
Sujets de pfe pour etudiants en grh
Sujets de  pfe pour etudiants en  grhSujets de  pfe pour etudiants en  grh
Sujets de pfe pour etudiants en grhezzeddine mbarek
 

Tendances (20)

Entretien embauche
Entretien embaucheEntretien embauche
Entretien embauche
 
L'intélligence émotionnelle de la conscience de soi à l'estime de soi par co...
L'intélligence émotionnelle de la conscience de soi à l'estime de soi  par co...L'intélligence émotionnelle de la conscience de soi à l'estime de soi  par co...
L'intélligence émotionnelle de la conscience de soi à l'estime de soi par co...
 
Connaissance de soi et des autres
Connaissance de soi et des autresConnaissance de soi et des autres
Connaissance de soi et des autres
 
Rapport de stage OCP Safi : l'implication du personnel au travail
Rapport de stage OCP Safi : l'implication du personnel au travailRapport de stage OCP Safi : l'implication du personnel au travail
Rapport de stage OCP Safi : l'implication du personnel au travail
 
Rapport de stage societe commerciale
Rapport de stage societe commercialeRapport de stage societe commerciale
Rapport de stage societe commerciale
 
CCIMP Le management Intergénérationnel
CCIMP Le management IntergénérationnelCCIMP Le management Intergénérationnel
CCIMP Le management Intergénérationnel
 
La communication non verbale
La communication non verbaleLa communication non verbale
La communication non verbale
 
les bases de la communication interpersonnelle
les bases de la communication interpersonnelleles bases de la communication interpersonnelle
les bases de la communication interpersonnelle
 
Conference psychologie positive
Conference psychologie positiveConference psychologie positive
Conference psychologie positive
 
Introduction à la sémiotique visuelle
Introduction à la sémiotique visuelleIntroduction à la sémiotique visuelle
Introduction à la sémiotique visuelle
 
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
Compagnie des Boissons Gazeuses_CBGS_ppt_Stage technique(nidbelkacem cbgs)
 
Communication écrite et orale efficace
Communication écrite et orale efficaceCommunication écrite et orale efficace
Communication écrite et orale efficace
 
La Communication
La Communication La Communication
La Communication
 
La Gestion des Conflits
La Gestion des ConflitsLa Gestion des Conflits
La Gestion des Conflits
 
Faire de son image professionnelle un outil de communication valorisant
Faire de son image professionnelle un outil de communication valorisantFaire de son image professionnelle un outil de communication valorisant
Faire de son image professionnelle un outil de communication valorisant
 
Entretiens semi-directifs
Entretiens semi-directifsEntretiens semi-directifs
Entretiens semi-directifs
 
La communication interne. outil de gestion des ressources humaines.cas de pos...
La communication interne. outil de gestion des ressources humaines.cas de pos...La communication interne. outil de gestion des ressources humaines.cas de pos...
La communication interne. outil de gestion des ressources humaines.cas de pos...
 
Management : 10 Bonnes raisons d'aller sur le terrain
Management : 10 Bonnes raisons d'aller sur le terrainManagement : 10 Bonnes raisons d'aller sur le terrain
Management : 10 Bonnes raisons d'aller sur le terrain
 
Les étapes de la vente
Les étapes de la venteLes étapes de la vente
Les étapes de la vente
 
Sujets de pfe pour etudiants en grh
Sujets de  pfe pour etudiants en  grhSujets de  pfe pour etudiants en  grh
Sujets de pfe pour etudiants en grh
 

En vedette

Certificat et brevets 2014-2015 à l'Université de Paix
Certificat et brevets 2014-2015 à l'Université de PaixCertificat et brevets 2014-2015 à l'Université de Paix
Certificat et brevets 2014-2015 à l'Université de PaixUniversité de Paix Asbl
 
[HUBDAY] Sociable & Regus - Et si vos employés racontaient votre marque ?
[HUBDAY] Sociable & Regus - Et si vos employés racontaient votre marque ?[HUBDAY] Sociable & Regus - Et si vos employés racontaient votre marque ?
[HUBDAY] Sociable & Regus - Et si vos employés racontaient votre marque ?HUB INSTITUTE
 
On se fout de nous
On se fout de nousOn se fout de nous
On se fout de nousrcmuziek1
 
Social Media Marketing: To Be Or Not To Be
Social Media Marketing: To Be Or Not To Be Social Media Marketing: To Be Or Not To Be
Social Media Marketing: To Be Or Not To Be Chloe Lim
 
Sociable Lawyer NYC Survey Results
Sociable Lawyer NYC Survey ResultsSociable Lawyer NYC Survey Results
Sociable Lawyer NYC Survey ResultsRocket Lawyer
 
Conférences et ateliers 2014-2015 à l'Université de Paix
Conférences et ateliers 2014-2015 à l'Université de PaixConférences et ateliers 2014-2015 à l'Université de Paix
Conférences et ateliers 2014-2015 à l'Université de PaixUniversité de Paix Asbl
 
A la recherche du bonheur
A la recherche du bonheurA la recherche du bonheur
A la recherche du bonheurAlexis Monville
 
Creating Brand Advocates via Employee Engagement
Creating Brand Advocates via Employee EngagementCreating Brand Advocates via Employee Engagement
Creating Brand Advocates via Employee EngagementDynamic Signal
 
Gagner de l’argent
Gagner de l’argentGagner de l’argent
Gagner de l’argentgagner_argent
 
Gestion qualité 6 sigma
Gestion qualité 6 sigmaGestion qualité 6 sigma
Gestion qualité 6 sigmaEs-sahli bilal
 
GA로 게임 로그 분석하기
GA로 게임 로그 분석하기GA로 게임 로그 분석하기
GA로 게임 로그 분석하기Alan Kang
 
Plan de communication Eurockéennes 2011
Plan de communication   Eurockéennes 2011Plan de communication   Eurockéennes 2011
Plan de communication Eurockéennes 2011Laurent Doucelance
 
Emotions ( Lying)
Emotions ( Lying)Emotions ( Lying)
Emotions ( Lying)Ducaen H
 
Cyberharcèlement via facebook
Cyberharcèlement via facebookCyberharcèlement via facebook
Cyberharcèlement via facebookcsn2012
 
Optimiser l'experience dans les lieux de transport : la gare comme lieu de so...
Optimiser l'experience dans les lieux de transport : la gare comme lieu de so...Optimiser l'experience dans les lieux de transport : la gare comme lieu de so...
Optimiser l'experience dans les lieux de transport : la gare comme lieu de so...Nicolas Minv
 

En vedette (20)

Médias sociaux - UQTR
Médias sociaux - UQTR Médias sociaux - UQTR
Médias sociaux - UQTR
 
Certificat et brevets 2014-2015 à l'Université de Paix
Certificat et brevets 2014-2015 à l'Université de PaixCertificat et brevets 2014-2015 à l'Université de Paix
Certificat et brevets 2014-2015 à l'Université de Paix
 
[HUBDAY] Sociable & Regus - Et si vos employés racontaient votre marque ?
[HUBDAY] Sociable & Regus - Et si vos employés racontaient votre marque ?[HUBDAY] Sociable & Regus - Et si vos employés racontaient votre marque ?
[HUBDAY] Sociable & Regus - Et si vos employés racontaient votre marque ?
 
On se fout de nous
On se fout de nousOn se fout de nous
On se fout de nous
 
Social Media Marketing: To Be Or Not To Be
Social Media Marketing: To Be Or Not To Be Social Media Marketing: To Be Or Not To Be
Social Media Marketing: To Be Or Not To Be
 
Sociable Lawyer NYC Survey Results
Sociable Lawyer NYC Survey ResultsSociable Lawyer NYC Survey Results
Sociable Lawyer NYC Survey Results
 
Conférences et ateliers 2014-2015 à l'Université de Paix
Conférences et ateliers 2014-2015 à l'Université de PaixConférences et ateliers 2014-2015 à l'Université de Paix
Conférences et ateliers 2014-2015 à l'Université de Paix
 
Polygraph Testing UK
Polygraph Testing UKPolygraph Testing UK
Polygraph Testing UK
 
A la recherche du bonheur
A la recherche du bonheurA la recherche du bonheur
A la recherche du bonheur
 
Creating Brand Advocates via Employee Engagement
Creating Brand Advocates via Employee EngagementCreating Brand Advocates via Employee Engagement
Creating Brand Advocates via Employee Engagement
 
Gagner de l’argent
Gagner de l’argentGagner de l’argent
Gagner de l’argent
 
Gestion qualité 6 sigma
Gestion qualité 6 sigmaGestion qualité 6 sigma
Gestion qualité 6 sigma
 
GA로 게임 로그 분석하기
GA로 게임 로그 분석하기GA로 게임 로그 분석하기
GA로 게임 로그 분석하기
 
Communication professionnelle
Communication professionnelleCommunication professionnelle
Communication professionnelle
 
Plan de communication Eurockéennes 2011
Plan de communication   Eurockéennes 2011Plan de communication   Eurockéennes 2011
Plan de communication Eurockéennes 2011
 
L'analyse transactionnelle
L'analyse transactionnelleL'analyse transactionnelle
L'analyse transactionnelle
 
Emotions ( Lying)
Emotions ( Lying)Emotions ( Lying)
Emotions ( Lying)
 
Les bases de la communication
Les bases de la communicationLes bases de la communication
Les bases de la communication
 
Cyberharcèlement via facebook
Cyberharcèlement via facebookCyberharcèlement via facebook
Cyberharcèlement via facebook
 
Optimiser l'experience dans les lieux de transport : la gare comme lieu de so...
Optimiser l'experience dans les lieux de transport : la gare comme lieu de so...Optimiser l'experience dans les lieux de transport : la gare comme lieu de so...
Optimiser l'experience dans les lieux de transport : la gare comme lieu de so...
 

Similaire à Psychologie du mensonge !

Détecter les signes de mensonges !
Détecter les signes de mensonges ! Détecter les signes de mensonges !
Détecter les signes de mensonges ! Kondah Hamza
 
Les mensonges en ur.pptx
Les mensonges en ur.pptxLes mensonges en ur.pptx
Les mensonges en ur.pptxMarion Dragée
 
Efficacite relationnelle
Efficacite relationnelleEfficacite relationnelle
Efficacite relationnellesergedicredico
 
Emotions au travaill agile grenoble_2020
Emotions au travaill agile grenoble_2020Emotions au travaill agile grenoble_2020
Emotions au travaill agile grenoble_2020Vanessa Humphreys
 
ANALYSE TRANSACTIONNELLE.pptx
ANALYSE TRANSACTIONNELLE.pptxANALYSE TRANSACTIONNELLE.pptx
ANALYSE TRANSACTIONNELLE.pptxarfaouinada76
 
L’intelligence émotionnelle au service de la communication. Par Jean-Yves Girin.
L’intelligence émotionnelle au service de la communication. Par Jean-Yves Girin.L’intelligence émotionnelle au service de la communication. Par Jean-Yves Girin.
L’intelligence émotionnelle au service de la communication. Par Jean-Yves Girin.Sarah Thielens
 
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGIPdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGINeurocoach
 
L'esprit en désordre: les tendances de la fausse motivation de l'être humain
L'esprit en désordre: les tendances de la fausse motivation de l'être humain L'esprit en désordre: les tendances de la fausse motivation de l'être humain
L'esprit en désordre: les tendances de la fausse motivation de l'être humain Christophe LECOCQ
 
Savoir parler en public avec so messinger, joseph
Savoir parler en public avec so   messinger, josephSavoir parler en public avec so   messinger, joseph
Savoir parler en public avec so messinger, josephAbderezak Aguemmoume
 
Manuel de connaissances FAST
Manuel de connaissances FASTManuel de connaissances FAST
Manuel de connaissances FASTKerim Bouzouita
 
JE SAIS QUE VOUS MENTEZ - PAUL EKMAN
JE SAIS QUE VOUS MENTEZ - PAUL EKMANJE SAIS QUE VOUS MENTEZ - PAUL EKMAN
JE SAIS QUE VOUS MENTEZ - PAUL EKMANKerim Bouzouita
 
Liste des ateliers conférences
Liste des ateliers conférencesListe des ateliers conférences
Liste des ateliers conférencesInstitutfrase
 
Présentation de l'hypnose et de l'EFT
Présentation  de l'hypnose et de l'EFTPrésentation  de l'hypnose et de l'EFT
Présentation de l'hypnose et de l'EFTLiliane Clavel Pardo
 
Et si on accordait une place aux émotions, en entreprise ?
Et si on accordait une place aux émotions, en entreprise ?Et si on accordait une place aux émotions, en entreprise ?
Et si on accordait une place aux émotions, en entreprise ?LIEGE CREATIVE
 
Les blondes sont elles plus susceptibles? recherche
Les blondes sont elles plus susceptibles? rechercheLes blondes sont elles plus susceptibles? recherche
Les blondes sont elles plus susceptibles? rechercheelanoita
 

Similaire à Psychologie du mensonge ! (20)

Détecter les signes de mensonges !
Détecter les signes de mensonges ! Détecter les signes de mensonges !
Détecter les signes de mensonges !
 
Les mensonges en ur.pptx
Les mensonges en ur.pptxLes mensonges en ur.pptx
Les mensonges en ur.pptx
 
Efficacite relationnelle
Efficacite relationnelleEfficacite relationnelle
Efficacite relationnelle
 
Emotions au travaill agile grenoble_2020
Emotions au travaill agile grenoble_2020Emotions au travaill agile grenoble_2020
Emotions au travaill agile grenoble_2020
 
ANALYSE TRANSACTIONNELLE.pptx
ANALYSE TRANSACTIONNELLE.pptxANALYSE TRANSACTIONNELLE.pptx
ANALYSE TRANSACTIONNELLE.pptx
 
L’intelligence émotionnelle au service de la communication. Par Jean-Yves Girin.
L’intelligence émotionnelle au service de la communication. Par Jean-Yves Girin.L’intelligence émotionnelle au service de la communication. Par Jean-Yves Girin.
L’intelligence émotionnelle au service de la communication. Par Jean-Yves Girin.
 
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGIPdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
 
L'esprit en désordre: les tendances de la fausse motivation de l'être humain
L'esprit en désordre: les tendances de la fausse motivation de l'être humain L'esprit en désordre: les tendances de la fausse motivation de l'être humain
L'esprit en désordre: les tendances de la fausse motivation de l'être humain
 
Decrypter video complotistes MAJ
Decrypter video complotistes MAJDecrypter video complotistes MAJ
Decrypter video complotistes MAJ
 
Savoir parler en public avec so messinger, joseph
Savoir parler en public avec so   messinger, josephSavoir parler en public avec so   messinger, joseph
Savoir parler en public avec so messinger, joseph
 
Manuel de connaissances FAST
Manuel de connaissances FASTManuel de connaissances FAST
Manuel de connaissances FAST
 
JE SAIS QUE VOUS MENTEZ - PAUL EKMAN
JE SAIS QUE VOUS MENTEZ - PAUL EKMANJE SAIS QUE VOUS MENTEZ - PAUL EKMAN
JE SAIS QUE VOUS MENTEZ - PAUL EKMAN
 
la reconnaissance des EFE
la reconnaissance des EFEla reconnaissance des EFE
la reconnaissance des EFE
 
Liste des ateliers conférences
Liste des ateliers conférencesListe des ateliers conférences
Liste des ateliers conférences
 
7 mars optimisme
7 mars   optimisme7 mars   optimisme
7 mars optimisme
 
Présentation de l'hypnose et de l'EFT
Présentation  de l'hypnose et de l'EFTPrésentation  de l'hypnose et de l'EFT
Présentation de l'hypnose et de l'EFT
 
Présentation hypnose EFT
Présentation hypnose EFTPrésentation hypnose EFT
Présentation hypnose EFT
 
Et si on accordait une place aux émotions, en entreprise ?
Et si on accordait une place aux émotions, en entreprise ?Et si on accordait une place aux émotions, en entreprise ?
Et si on accordait une place aux émotions, en entreprise ?
 
7 secrets indispensables du langage du corps
 7 secrets indispensables du langage du corps 7 secrets indispensables du langage du corps
7 secrets indispensables du langage du corps
 
Les blondes sont elles plus susceptibles? recherche
Les blondes sont elles plus susceptibles? rechercheLes blondes sont elles plus susceptibles? recherche
Les blondes sont elles plus susceptibles? recherche
 

Dernier

Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSKennel
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSKennel
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSKennel
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
Pharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour PharmaciePharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour PharmacieLoloshka
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSKennel
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Gilles Le Page
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Alain Marois
 
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...Faga1939
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 37
 
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeLe Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeXL Groupe
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSKennel
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationpapediallo3
 

Dernier (20)

Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
Pharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour PharmaciePharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
 
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
 
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeLe Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'information
 

Psychologie du mensonge !

  • 1. Psychologie du mensonge L’effet Pinocchio existe-il? Présenté par Michel St-Yves Psychologue judiciaire Sûreté du Québec Service de l ’analyse du comportement École Nationale de Police du Québec Université de Montréal (École de criminologie) Novembre 2008
  • 2. Introduction L’évaluation de la crédibilité d’un témoignage commence par une bonne entrevue, et se termine par une règle d’or: l’objectivité.
  • 3. Définition du mensonge ♦ Assertion sciemment contraire à la vérité, faite dans l’intention de tromper. Le Petit Robert ♦ Ou encore, la dissimulation de la vérité. ♦ Autres synonymes: baratin, bobard, boniment, calomnie, contrevérité, fabulation, faux, feinte, hypocrisie, imposture, invention, menterie, simulacre, sournoiserie, tromperie.
  • 4. Pourquoi s’intéresser au mensonge? Il est parfois (souvent) nécessaire. “Toute vérité n’est pas bonne à dire” Sans le mensonge, vous seriez peut-être aujourd’hui célibataire, sans emploi, sans ami… ailleurs?
  • 5. Ça commence à quel âge? ♦ On apprend à mentir dès la petite enfance (3 ans). D’abord d’une manière ludique, puis pour éviter la punition. ♦ La notion de mensonge devient plus conscient vers l’âge de 6-7 ans (l’âge de la raison); ♦ On leur apprend à mentir (mensonges blancs, pieux, par exemple). ♦ .
  • 6. Pourquoi les gens mentent-ils? ♦ C’est plus logique de mentir que de dire la vérité. « La vérité, c’est que nous mentons parce nous avons été punis pour avoir dit la vérité » (Cyr, 2003, p. 167).
  • 7. Pourquoi les gens mentent-ils? ♦ Ils mentent pour se valoriser, créer une bonne impression, dissimuler quelque chose, par intérêt, par haine, pour le plaisir, etc., mais souvent pour éviter une punition. ♦ Les enjeux.
  • 8. Fréquence des mensonges ♦ Les adultes mentent en moyenne deux fois par jour (25% des interactions sociales). Égalité entre les hommes et les femmes. ♦ Différences hommes-femmes: Hommes = mensonges orientés vers eux Femmes = mensonges altruistes.
  • 9. Deux types d’émotions liées au mensonge 1. Négatives (désagréables) : la crainte d'être découvert comme menteur et un sentiment de culpabilité; 2. Positives (qui l'emporte souvent chez le menteur d’habitude) : un plaisir même éprouvé à mentir, c'est-à-dire de convaincre fallacieusement avec naturel. Ce type de menteur devient maître de ses émotions au point de communiquer aussi aisément des émotions factices que des véritables.
  • 10. Les types de menteur (voir Vrij, 2000) ♦ Le manipulateur (égoïste, rusé, à l’aise, persistant. Ex: L’antisocial); ♦ L’acteur (habile à jouer des rôles, masque ses émotions. Ex: Le joueur de tour); ♦ Le sociable (extraverti, sociable. Ment pour se rendre intéressant); ♦ L’adaptateur (Anxieux, il ment pour s’adapter aux autres, pour créer une impression positive); ♦ Le mythomane (menteur pathologique);
  • 11. Les outils pour détecter le mensonge ♦ Le SVA (Statement Validity Analysis) et le CBCA (Criteria-based content analysis); ♦ SCAN (analyse des déclarations écrites/verbale); ♦ Le Voice Stress Analyser (voix); ♦ L’électroencéphalogramme (P300); ♦ Le polygraphe (SNA).
  • 12. Analyse de déclaration ♦ Structure ♦ Chronologie ♦ Engagement ♦ Introduction sociale ♦ Temps objectifs ♦ Connecteurs ♦ Verbes ♦ Code linguistique ♦ Émotions ♦ Hors contexte / informations sans importance ♦ Zones sensibles ♦ Autres particularités
  • 13. Le polygraphe Technique d’analyse du comportement qui se base sur les variations de certains indicateurs corporels reliés à un état d’activation physiologique. De tels indices ne sont pas parfaits, mais reliés avec d’autres éléments ou d’autres analyses, ils peuvent suggérer des hypothèses de travail productives.
  • 14. Les indicateurs corporels Mouvements respiratoires L’activité musculaire La pression sanguine Le pouls Les réactions électrodermales Le rythme cardiaque Les changements dans l’intonation de la voix
  • 15. Les composantes techniques Le pneumographe (respiration) Le galvanographe (transpiration) Le plethysmographe (flux sanguin) Le cardiographe (brassard sanguin)
  • 16. Le polygraphe Résultat = Véridique / Mensonger / Non concluant
  • 17. Vérité Omission Évasive Déni Blanc/Officieux/Pieux/Silence
  • 18. Le comportement verbal/paralinguistique ♦ Style de réponse (omission, évasion, déni); ♦ Temps de réponse; ♦ Longueur de la réponse; ♦ Continuité / cohérence; ♦ Changement de volume; ♦ Débit; ♦ Comportement d’effacement; ♦ Alibi.
  • 19. Le comportement non-verbal (plus de 50% du message) ♦ Réactions selon la question/la réponse; ♦ Les mains (figées, loin du corps ou en contact avec le corps); ♦ Gestuelle (personnelle, apparence, protectrice); ♦ Les yeux; ♦ Les expressions faciales (yeux, bouche, mâchoire).
  • 20. Comment les mensonges s’expriment par des «hot spots»? Mensonge Indices cognitifs Indices émotionnels Mentir à propos Sentiment de ses sentiments d’avoir menti Contradictions Hésitations Indices: émotions Plaisir de duper Erreurs Culpabilité Moins de compt. d’iIllustrations Peur d’être détecté Moins de détails
  • 21. Les sept expressions faciales universelles des émotions ♦ Colère ♦ Mépris ♦ Dégoût ♦ Peur ♦ Joie ♦ Tristesse ♦ Surprise
  • 22. Pourquoi focaliser sur les émotions? ♦ Les émotions sont immédiates, spontanées et involontaires; ♦ Les expressions facilaes sont universelles; ♦ Les émotions préparent notre comportement; ♦ Lire correctement les émotions d’autrui facilite la contruction d’un rapport, la communication et l’identification de «hot spots».
  • 23. Les subtilités du vrai et du faux… ♦ Le sourire faux est créé par un signal envoyé par la partie consciente du cerveau qui contracte les muscles zygomatiques dans les joues. Ce sont les muscles qui tirent le coin des lèvres vers l’extérieur. ♦ Le sourire authentique est créé par un signal envoyé par la partie inconsciente du cerveau et contient de l’émotion. Les muscles des lèvres bouchent, ceux des joues, puis les contractions irradient l’orbite oculaire dont les muscles contractent légèrement les yeux vers le haut.
  • 24. Comment déjouer un bon menteur ? Lui rendre la tâche difficile: 1) Utiliser les questions ouvertes (cela rend le mensonge plus difficile) et laisser la personne parler (un menteur veut être cru et va donc continuer de donner des détails). Le style accusateur est le moins efficace; 2) Faites une pause (silence de 5 à 7 secondes) après la réponse du sujet; 3) Regardez et écoutez attentivement: Il faut observer autant les comportements non verbaux que le contenu du discours (l’harmonie); 4) Comparez les comportements du menteur avec ceux qu’il présente dans un contexte naturel. 5) Ëtre bien préparé. Ne pas se montrer naïf ou laisser paraître de l’inconfort par rapport à certains faits; 6) Questionnez, vérifiez, clarifiez, faites répéter; 7) Restez objectif. Éviter l’erreur Othello qui consiste à accuser une personne sans motif, ce qui résulte en une augmentation du niveau de stress.
  • 25. Les principales erreurs dans la détection du mensonge (Ekman, 1992) ♦ Rejeter toute vérité et ne croire qu’au mensonge; ♦ Les signes de tromperie n’indiquent pas toujours un mensonge; ♦ L’absence de signe de tromperie n’indique pas toujours la vérité; ♦ Une personne véridique qui ne se sent pas crue peut manifester des symptômes semblable au mensonge; ♦ L’intervieweur croit qu’il possède des habiletés spéciales pour détecter le mensonge.
  • 26. L’effet Pinocchio n’existe pas De nombreuses études faites sur la détection du mensonge montrent que l’opinion des gens est souvent erronée et fondée sur des indicateurs subjectifs, stéréotypés et sans fondement scientifique (Vrij, 2000; 2004; 2005).
  • 27. Pile ou face? Les taux de succès pour détecter le mensonge dépassent rarement le seuil de 50%, soit l’équivalent d’un « pile ou face » (Mann, Vrij et Bull, 2004; Vrij, 2000).
  • 28. Lectures suggérées BILAN, C. (2004). Psychologie du menteur. Ed. Odile Jacob, 255 pages. CYR, M.-F. (2003). La vérité sur le mensonge. Les Éditions de l’Homme. EKMAN, P. (1992). Telling lies: clues to deceit in the marketplace, politics and marriage. New York: W.W. Norton. FISHER, R.P. et GEISELMAN, R.E. (1992). Memory-Enhancing Techniques for Investigative Interviewing. The Cognitive Interview. Charles C. Thomas Publisher. GUDJONSSON, G.H. (2003). The Psychology of Interrogations and Confessions. A Handbook. John Wiley and Sons. Chichester: England. IMBAU, F.E., REID, J.E., BUCKLEY, J.P. et JAYNE, B.C. (2001). Criminal Interrogation and Confessions. 4th ed., 499 pages. SCHAFER, J.R. et NAVARRO, J. (2003). Advanced Interviewing Techniques. Charles C. Thomas Publisher, 143 pages. ST-YVES, M. et TANGUAY, M. (2007). Psychologie de l’enquête criminelle: La recherche de la vérité. Éditions Yvon Blais, Cowansville, 730 pages. ST-YVES, M. et LANDRY, J. (2004). Psychologie des entrevues d’enquête. De la recherche à la pratique. Éditions Yvon Blais, 546 pages. VRIJ, A. (2000). Detecting Lies and Deceit. The Psychology of Lying and the Implications for Professional Practice. John Wiley and Sons. Chichester: England. WILLIAMSON, T. (2006). Investigative Interviewing. Rights, research, regulation. Willian Publishing, 384 pages.