SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  17
Télécharger pour lire hors ligne
1
ÊTRE
SOURCE DE VIE
POUR LES HOMMES
ET LA PLANÈTE
L’essentiel de nos engagements sociétaux
et environnementaux
2 3
Notre histoire laitière s’est construite avec la relation au monde
agricole et notre histoire végétale avec nos consommateurs.
Le point commun, qui fait désormais partie de notre ADN, c’est de
s’être nourri de ces rencontres, d’avoir dépassé nos difficultés en
partageant avec notre écosystème. A chaque fois, par son collectif,
par son engagement, par son audace, par ses capacités à voir loin,
par des dynamiques fertiles et non d’opposition, Triballat Noyal a su
transformer les contraintes en opportunités. C’est en revisitant cette
histoire, ce parcours, que nous avons trouvé les mots pour écrire
notre raison d’être, celle qui parle de nous, celle qui dit ce que nous
sommes, celle qui parle de l’impact que nous voulons avoir sur ce
monde et surtout celle que nous voulons précieusement transmettre
à tous nos collaborateurs, à toutes les générations futures.
Il n’y a pas de vérité mais un chemin. Nous croyons à l’égalité de
valeur entre nous tous, à la puissance de l’intelligence collective,
à l’énergie que procure un rêve commun et notre rêve à nous, c’est de
vivre dans un monde harmonieux, un monde où l’homme ne détruit
pas ce que la planète lui donne, un monde résilient sur sa production
alimentaire, un monde pour lequel et dans lequel chaque être vivant
trouve sa juste place.
L’intention de ce document est de transmettre nos engagements,
nos petites et grandes actions, nos singularités et nos envies d’aller
plus loin. C’est aussi vous donner les moyens de parler de nous,
d’inviter chacun à oser rejoindre les différentes initiatives, à se
lever pour en proposer d’autres, à œuvrer avec Triballat Noyal pour
une alimentation durable, pour un collectif responsable, pour une
entreprise vivante.
Embarquez avec nous
p. 26
SOMMAIRE
p. 8
1. PARTAGER
NOS PARTENAIRES
LA CROISSANCE AVEC
p. 20
ENVIRONNEMENTAL
3. VISER L’IMPACT
POSITIF
4. INNOVER
p. 14
2. JOUER COLLECTIF
ET SOLIDAIRE
p. 6
TRIBALLAT NOYAL
TOUR D’HORIZON
POUR LES PAPILLES
ET POUR LE CORPS
Olivier Clanchin
Président
Solenn Douard
Directrice Générale
ÉDITO
du Directoire
4 5
Contribuer
à réduire
l’empreinte
environnementale
de la chaîne de valeur.
Maîtriser
l’empreinte
environnementale
des opérations.
développer
un modèle à
impact positif.
Viser l’impact environnemental positif
NOTRE
RAISON D’ÊTRE
ÊTRE SOURCE DE VIE
POUR LES HOMMES
ET LA PLANÈTE
« Pour de vrai, pour nous & autour de nous »
S’ENGAGERDANSLADURÉE GRANDIRENSEMBLE INSPIRER
Assurer
un développement
partagé et équitable.
Établir
des partenariats
performants
et responsables.
Contribuer
au développement
de nouveaux modèles
agricoles attractifs.
Impliquer
et donner du sens.
Assurer
un management éthique.
Promouvoir
un nouveau
“vivre ensemble”
Nourrir sainement de la terre à l’assiette…
On peut être ambitieux si on prend le temps de faire les choses bien car on surestime souvent
ce que l’on peut faire en 1 an, mais on sous-estime souvent ce que l’on peut faire en 10 ans.
Alors, pour nourrir sainement et durablement, on a collectivement choisi de s’impliquer sur 3 niveaux :
Qu’est-ce qui nous unit
chez Triballat Noyal ?
Quelles sont les valeurs
que nous partageons ?
Pourquoi nous nous engageons ?
Pour répondre à ces questions, nous sommes fiers
d’avoir pris le temps d’écouter collaborateurs,
conseil de surveillance et Directoire pour partager
nos expériences et nos histoires lors de deux
ateliers dédiés. La richesse et la profondeur de ces
échanges ont permis d’écrire ce qui nous distingue
profondément, ce qui nous anime et nous rassemble.
Nous voulons continuer à œuvrer et défricher
avec audace, persévérance et créativité,
Pour nourrir et protéger la vie
En puisant notre force dans des relations de confiance
et des engagements utiles au monde
Dans le respect des Hommes et de la planète
 
Nous voulons aussi que l’entreprise soit
plus qu’un acteur qui fabrique et qui vend
Nous voulons une entreprise qui agit utilement et avec le cœur,
dans laquelle et avec laquelle chacun s’épanouit
  
Une entreprise qui contribue à un modèle de société que nous
serons fiers de laisser en héritage aux générations futures.
Partager la croissance avec nos partenaires
Jouer collectif et solidaire
Co-construire
pour une consommation
responsable
Fournir
sécurité, nutrition
et plaisir.
Innover
sur les marchés
et les modes
de consommation
Innover pour les papilles et pour le corps
Nourrir sainement
de
la
terre
à
l’assiette
NOTRE
MISSION
Découvrez le film
de notre Grand Récit
« Quand les convictions
et les valeurs sont en harmonie,
il y a une ligne de conduite
qu’il faut tenir. Quelle que soit
la situation. »
Françoise CLANCHIN
Directrice Générale de Triballat Noyal
de 1970 à 2018
6 7
BRETONS DE CŒUR ET OUVERTS AU MONDE
310
producteurs
collaborateurs
1344
ateliers
à taille humaine
18
NOS MARQUES
Nos meilleures ambassadrices.
NOUS SOMMES NOS ACTIVITÉS
Engagée depuis toujours pour l’alimentation de demain.
TRIBALLAT NOYAL TOUR D’HORIZON
Respect
Solidarité
Implication
AVEC DES
VALEURS FORTES
QUI
COMMERCIALISE
En B2B
En Food Service
En GMS
Dans les réseaux spécialisés
UNE ENTREPRISE FAMILIALE ET INDÉPENDANTE
LE BIO
LE LAITIER
LOCAL
LE VÉGÉTAL
LA NUTRITION ET
LES INGRÉDIENTS
AU NATUREL
Entreprise bretonne
Depuis 1951
EXPERTS ET PIONNIERS DE NOS MARCHÉS
BIO
La Laiterie
Familiale
BIO
La Laiterie
Familiale
BIO
La Laiterie
Familial
e
BIO
BIO La Laiterie
Familiale
1975
1ers
produits
laitiers bio
1er
fromage
allégé
1981
1ers
desserts
au soja
1988
1ère
gamme Bio
enGMS
1995
1998
1ers
dessertsaulait
depetitsruminants.
1ers
steaksdesojaenGMS
2014
1ers
desserts
et boissons
auchanvre
342
millions €
CA à mars 2020.
Dont 17% du chiffre d’affaires
à l’international.
8
Partageons la croissance
avec nos partenaires
Partageons la croissance
avec nos partenaires
9
AVEC NOS PARTENAIRES
1. PARTAGER LA CROISSANCE
REGARD SUR LE MONDE DE DEMAIN
Nous défendons l’idée que les agriculteurs
protègent les écosystèmes. Dans cette
optique, nous nous engageons à leurs côtés
au travers de notre implication historique
dans des modes d’agriculture plus
résilients comme l’agriculture biologique
et le maintien de prairies permanentes.
De plus, nous nous engageons à leurs côtés
au travers de projets terrain, en installant
des ruches, en soutenant leur transition
vers l’agro-écologie ou en proposant
des bilans biodiversité. Et c’est aussi
en nous investissant dans des projets
à plus grande échelle, notamment dans
l’agro-foresterie avec le Fond pour l’Arbre,
que nous contribuons à réinventer
le métier d’agriculteur.
DE TRIBALLAT
LA RÉPONSE
Xavier BEULIN
(ancien directeur de la FNSEA),
extrait de « Notre agriculture est en danger ».
L’agriculteur sait préserver et gérer les éléments
fixes du paysage, par nature source de biodiversité,
comme les mares, les haies, les chemins, les murets,
etc. Il les entretient par tradition comme Monsieur
Jourdain faisait de la prose. De tout temps, il leur
porte un soin particulier et une grande attention.
Il peut même accepter que cette mission devienne
une clause d’un contrat passé avec la société. Les
contributions de l’exploitation à la préservation de
la biodiversité peuvent être calculées, codifiées et
valorisées. Des propositions provenant de multiples
sources ont été formulées en ce sens. On sait aussi
que des pratiques plus agronomiques peuvent être
réhabilitées si l’on se donne la peine de les diffuser
dans les campagnes. L’apport de l’agriculture à la
protection de la biodiversité, dans ces conditions,
est bien supérieur à toute autre solution.
LE FUTUR MÉTIER
DE L’AGRICULTEUR,
CELUI DE DÉFENSEUR
DE LA BIODIVERSITÉ ?
10 11
29FOURNISSEURS
OCCITANIE
NOUVELLE
AQUITAINE
26
07
21
01
38
69
18
68
16
81
31
32
40
50
72
49
85
52
10
51
NORMANDIE
GRAND EST
BOURGOGNE
FRANCHE-COMTÉ
1FOURNISSEUR
PORNIC
LOZÈRE
BRETAGNE
VALENÇAY
AOP
AOP
SELLES-
SUR-CHER
AOP
MONTAUBAN-
DE-BRETAGNE
AOP
CHÂTILLON-
SUR-CHER
AOP
LA TIEULE
SAINTE-MAURE-
DE-TOURAINE
AOP
AOP
CONV BIO CONV BIO
NOYAL-SUR-VILAINE BOISSEY
AOP
CAHAGNES
AOP
NORMANDIE
NOS ZONES D’APPROVISIONNEMENT
AVOINE CHANVRE SOJA MYRTILLE
93%
LA PART DE NOS MATIÈRES PREMIÈRES
ISSUES DE NOS FILIÈRES
FRAISE FRAMBOISE
19
CORRÈZE
BIO
BIO BIO
BIO CONV
VÉGÉTALES
SOJA
FRUITS
ROUGES
AVOINE
CHANVRE
CONV AOP
BIO
CONV AOP
BIO BIO
LAITIÈRES
VACHE
BREBIS
CHÈVRE
CHÂTEAUGIRON
BIO
SAINT-AVÉ
BIO
MAZIÈRES-
EN-GÂTINE
BIO
VILLE-
LA-GRAND
BIO
CHÂTEAUBOURG
BIO
BRICQUEBEC
BIO
DOMAGNÉ
BIO
35
BRETAGNE
280PRODUCTEURS
SOUS CONTRATS
VACHE CHÈVRE BREBIS
29FOURNISSEURS
OCCITANIE
NOUVELLE
AQUITAINE
26
07
21
01
38
69
18
68
16
81
31
32
40
50
72
49
85
52
10
51
NORMANDIE
GRAND EST
BOURGOGNE
FRANCHE-COMTÉ
1FOURNISSEUR
PORNIC
LOZÈRE
BRETAGNE
VALENÇAY
AOP
AOP
SELLES-
SUR-CHER
AOP
MONTAUBAN-
DE-BRETAGNE
AOP
CHÂTILLON-
SUR-CHER
AOP
LA TIEULE
SAINTE-MAURE-
DE-TOURAINE
AOP
AOP
CONV BIO CONV BIO
NOYAL-SUR-VILAINE BOISSEY
AOP
CAHAGNES
AOP
NORMANDIE
NOS ZONES D’APPROVISIONNEMENT
AVOINE CHANVRE SOJA MYRTILLE
93%
LA PART DE NOS MATIÈRES PREMIÈRES
ISSUES DE NOS FILIÈRES
FRAISE FRAMBOISE
19
CORRÈZE
BIO
BIO BIO
BIO CONV
VÉGÉTALES
SOJA
FRUITS
ROUGES
AVOINE
CHANVRE
CONV AOP
BIO
CONV AOP
BIO BIO
LAITIÈRES
VACHE
BREBIS
CHÈVRE
CHÂTEAUGIRON
BIO
SAINT-AVÉ
BIO
MAZIÈRES-
EN-GÂTINE
BIO
VILLE-
LA-GRAND
BIO
CHÂTEAUBOURG
BIO
BRICQUEBEC
BIO
DOMAGNÉ
BIO
35
BRETAGNE
280PRODUCTEURS
SOUS CONTRATS
VACHE CHÈVRE BREBIS
S’engager | Grandir ensemble | Inspirer S’engager | Grandir ensemble | Inspirer
Chez Triballat Noyal, depuis 70 ans nous établissons avec nos producteurs et partenaires des relations
qui s’inscrivent dans le temps. C’est en tissant ces liens de confiance que nous parvenons à co-construire notre
vision d’un modèle économique plus solidaire et qui contribue à créer des collaborations saines et inspirantes.
Des relations qui durent… longtemps
Depuis nos premiers jours, les producteurs de nos
filières agricoles jouent un rôle primordial dans les choix
stratégiques de l’entreprise. Ensemble, nous avons impulsé
le modèle agricole bio et co-développé 25 filières végétales
et animales responsables et françaises. Certes, cela prend
du temps mais quand nous collaborons ensemble, c’est aussi
pour longtemps. Une des clés de cette confiance réside dans
le dialogue et dans notre engagement à garantir la stabilité
des revenus. C’est notamment le cas pour nos filières
laitières pour lesquelles les prix sont négociés annuellement
avec les organismes producteurs.
Au delà de nos producteurs, nous favorisons également
des relations à long terme avec nos fournisseurs et autres
partenaires.
AVEC NOS PRODUCTEURS ET PARTENAIRES
S’ENGAGER DANS LA DURÉE
79% de nos fournisseurs hors producteurs
ont plus de 10 ans d’ancienneté.
CHIFFRE CLÉ
GRANDIR ENSEMBLE
POUR MIEUX NOURRIR DEMAIN
Co-construire avec nos producteurs agricoles des
démarches de développement de nouvelles filières
fait partie de notre ADN. Lait bio, fruits bio, chanvre,
soja français sans OGM… ensemble nous parvenons
à créer des sources d’approvisionnements qui
contribuent à transformer positivement les modèles
agricoles et alimentaires.
93,7% de nos matières
premières
sont françaises.
CHIFFRE CLÉ
FOCUS
Bien-être animal,
nos producteurs s’engagent
Nos producteurs de lait de brebis de Lozère
ont collectivement rédigé un cahier des
charges sur le bien-être animal qui va au-delà
des normes déjà imposées par la Bio, avec
notamment une alimentation 100 % locale,
l’aménagement des bergeries pour plus de
confort des animaux et le maintien des agneaux
sous leur mère pendant une durée minimale
de 21 jours. Nous sommes engagés avec nos
producteurs à revoir l’ensemble de nos filières,
conventionnelles incluses, et à adopter des
standards toujours plus exemplaires.
bienveillance et responsabilité
à l’heure de la covid-19
La baisse des ventes que nous avons subie pendant la crise
sanitaire liée à l’arrêt de certaines activités de restauration hors
domicile, a entrainé un excédent de lait pour lequel l’entreprise
et ses producteurs ont travaillé conjointement pour trouver un
dispositif collectif équitable. D’un côté, les producteurs ont baissé
leur production en jouant sur leur conduite d’élevage. De l’autre nous
nous sommes engagés à continuer à collecter l’ensemble de leur
production en maintenant les prix du litre de lait sans suivre l’évolution
des cours nationaux. Malgré les excédents, pas un litre n’a été jeté !
Soutenir notre filière
fruits bio française
En France, nous avons été précurseurs dans
le développement de filières de valorisation de fruits français
bio. Ceux-ci servent pour la fabrication des purées de fruits
qui rentrent dans la composition de nos yaourts et desserts
à base de fruits. Nous nous engageons à acheter 100 % de la
production au producteur de fraises, framboises et myrtilles.
Destination ?
Le lait de vache
biologique et équitable
Nous sommes convaincus qu’il faut viser au-delà
des standards actuels du bio. Entre autres, nous
travaillons à mieux valoriser notre filière lait de vache
bio à travers une contractualisation plus éthique
avec nos producteurs : meilleure rémunération,
durée de contrat… Notre marque Tante Hélène,
du réseau bio, sera la 1ère
à bénéficier du label Bio
Partenaire en 2021. Notre engagement ?
Garantir 100 % de nos produits laitiers Bio de vache
en équitable d’ici 2030.
NOS FILIÈRES
12 13
Barbara De Bruin
est salariée chez Triballat
Noyal depuis janvier 2020.
Elle assure le suivi des
producteurs bio en
Bretagne, Normandie et
à la Bergerie de Lozère.
Julie Bertrand
est éleveuse au GAEC du
Larzac à Millau.
Elle prend soin
de 750 brebis laitières
dont le lait est collecté
par Triballat Noyal
depuis 2000.
S’engager | Grandir ensemble | Inspirer S’engager | Grandir ensemble | Inspirer
Co-construire des filières
laitières alternatives
Dans les années 80, nous co-construisions déjà une
filière bretonne de lait de chèvre, puis de brebis dans
les années 1990, l’élevage de petits ruminants s’avère
être une diversification responsable et rentable
pour les producteurs ; une vraie opportunité,
notamment pour les jeunes agriculteurs et une
vraie responsabilité pour nous : nous sommes
actuellement les seuls collecteurs de lait de brebis bio
de Bretagne.
Inspirer la diversification
C’est l’idée d’aider nos producteurs à être
financièrement plus autonomes grâce à de nouvelles
sources de revenus. Nous le faisons notamment en
proposant un accompagnement dispensé par nos
maîtres fromagers permettant aux producteurs
laitiers de faire leur propre fromage et les
commercialiser !
INSPIRER
DE NOUVELLES FILIÈRES
VERTUEUSES
LA
À
PAROLE
C’est en alliant tradition et innovation que
nous œuvrons à développer des filières vertueuses
et source de valeur pour nos agriculteurs.
Cet engagement pour une alimentation saine qui
pense à demain est au cœur de notre raison d’être,
depuis le tout début de notre aventure.
À vos commentaires 
!
Dans le cadre de la refonte de notre marque
Vrai, nous avons décidé d’impliquer nos
parties prenantes dont les agriculteurs dans
les choix stratégiques en leur demandant
de co-construire les engagements de la
marque Vrai sur les 5 prochaines années.
La plateforme Les Vraies Questions
(https://www.lesvraiesquestions.com/)
(https://www.lesvraiesquestions.com/) est
une invitation à nous challenger sur tous
les aspects de nos produits. Ce feedback,
nous l’utilisons comme la matière première
pour nos ateliers de co-construction avec
nos parties prenantes.
Les vertus cachées du brocoli…
Notre laboratoire Nutrinov a breveté une forme
de sulforaphane particulièrement biodisponible,
une substance naturelle extraite des graines de
brocoli. Cette molécule est reconnue pour protéger
nos cellules grâce à ses activités antioxydantes
et anti-inflammatoires. En 2012, Nutrinov lance
Prostaphane®, le seul complément alimentaire
proposant cette forme de sulforaphane. Il a fait l’objet
d’études scientifiques importantes notamment dans
le cadre du cancer de la prostate. Afin de sécuriser
et de relocaliser notre approvisionnement, nous
travaillons actuellement à développer notre propre
filière française de graines de brocoli.
Une filière avoine 100% française,
un engagement des collaborateurs
Chez Céréco, la décision de passer en filière avoine
100 % française émane d’une décision collective.
Le développement d’une filière France garantissant
une traçabilité totale résulte de la mobilisation des
collaborateurs vis-à-vis des enjeux d’exemplarité
et aussi l’ambition de répondre au mieux aux attentes
des consommateurs.
Le chanvre, une plante historique,
une filière d’avenir
Depuis 2014, nous avons développé une nouvelle
filière alimentaire du chanvre en valorisant
les graines, jusqu’alors simples co-produits de cette
culture locale vieille de 8 000 ans. Cette plante
était traditionnellement utilisée pour la production
de vêtements et d’écoconstructions. En plus d’être
une réelle opportunité de diversification pour
les producteurs en facilitant notamment la rotation
des cultures, le chanvre possède de réels intérêts
nutritionnels notamment grâce à sa richesse
en acide gras Oméga 3 et protéines.
Qu’est-ce qui rend le partenariat
entre vous, productrice et TN
unique ?
Julie — Il y a eu toute une
évolution, au départ c’était un
petit groupe de producteurs
de lait de brebis en Lozère et
maintenant nous sommes 52.
C’était assez novateur de faire du
yaourt à cette période-là puisque
la bio était moins implantée que
maintenant. C’est une évolution
qui s’est faite sur une vingtaine
d’années, on ne peut pas dire que
c’est un schéma classique.
Barbara —De mon regard
un peu neuf, on remarque que
c’est un groupe d’éleveurs assez
soudé et qui a envie d’amener
la Bergerie de Lozère vers « du
mieux ». Il y a un fort intérêt pour
les produits et pour la façon dont
ils sont faits.
Quelle est votre vision
commune de l’agriculture
biologique ?
Julie — Je ne me serai jamais
installée en conventionnel !
Le travail que l’on fait et la
manière dont on le fait c’est
satisfaisant pour moi. Ma vision
de l’agriculture est celle d’une
agriculture respectueuse de
tout le monde : des humains,
des animaux et de la nature. Un
troupeau en bonne santé à qui on
laisse le temps de vivre, travailler
dans de bonnes conditions et
respecter l’environnement, c’est
une grosse fierté. On ne pourra
pas dire qu’on a eu un impact
négatif sur l’environnement !
Barbara —Depuis le début de ma
carrièreprofessionnellej’aitoujours
voulu me diriger vers l’agriculture
biologique. Je ne suis pas éleveuse
maismonbutestd’accompagnerles
éleveurs à faire du bio. L’agriculture
évolue beaucoup par rapport à ce
qui se faisait il y a quelques années,
les enjeux d’aujourd’hui ne sont
pas les mêmes que dans le passé.
Dans mes missions, il y a celle
d’accompagner les éleveurs en leur
expliquant le cahier des charges,
mais également celle de fédérer, de
créer du lien entre eux. Véhiculer
l’orientation de la laiterie pour faire
de bons produits, c’est aussi ça mon
rôle !
Quels sont les principaux
challenges qui se dressent
devant vous maintenant ?
Julie — Nous avons de grosses
incertitudes par rapport au
changement climatique. Nous
vivons des périodes de fortes
pluies suivies de périodes très
sèches. Par exemple, sur le nord
Larzac de juin à octobre il ne pleut
pas. Sur les prairies nous cultivons
le sainfoin, une légumineuse
pourtant habituée au climat,
mais ces dernières années les
rendements ont été faibles. Entre
la vague de sécheresse et la vague
de criquets il ne restait plus grand
chose pour les brebis.
Barbara —Le nouveau
challenge des éleveurs
aujourd’hui c’est une adaptation
aux aléas climatiques que ce soit
les fortes chaleurs ou les fortes
pluies. On ne peut pas copier un
système d’une année sur l’autre,
les éleveurs vont devoir s’adapter
et prévoir plus de stock de
sécurité pour pallier aux aléas. Ce
sont des questions compliquées
pour les éleveurs pour lesquelles
nous n’avons pas la science infuse.
14 15
REGARD SUR LE MONDE DE DEMAIN
2. JOUER COLLECTIF
ET SOLIDAIRE
REDONNER
DU SENS
AU TRAVAIL
Le livre de Frédéric Laloux a été un
électrochoc, et une évidence pour moi !
Pour contribuer à un monde durable,
l’entreprise a besoin d’être vivante,
et son carburant, c’est la performance
responsable. Le vrai moteur de cette
performance vient de la richesse de ses
femmes et ses hommes, qui ont un rêve
commun, qui ont foi dans leur projet
et qui ont su libérer leur énergie,
leurs talents.
« Le meilleur de l’homme apparaît quand
les circonstances le permettent. »
Le rôle du manager devient en premier
de créer les conditions de sécurité et de
confiance, pour que chacun puisse vivre
le meilleur de lui-même, se réaliser dans
notre projet d’entreprise vivante.
À nous de montrer la voie, et de passer
de « patrons qui décident » à des patrons
« créateurs de valeur ».
Un nouveau cadre, de nouvelles règles
sont apparus, nourris par nos partis pris,
nos croyances. La démarche prend le joli
nom de « Avec, pour de Vrai ».
Solenn Douard, Directrice Générale
DE TRIBALLAT
LA RÉPONSE
Aujourd’hui, la place du travail dans nos vies
est plus que jamais questionnée et remise en
cause. Selon un sondage datant de 2018[1]
,
seulement 6% des actifs français se déclarent
enthousiasmés par leur emploi et leur entreprise
(une chute de 9 points par rapport à l’année
précédente). Pression hiérarchique ? Dégradation
du lien social ? Ascenseur social HS ? Le travail,
dans son modèle actuel, semble à bout de souffle.
Dans son ouvrage « Reinventing Organizations »,
Frédéric Laloux explore les mécaniques profondes
de la collaboration à travers les âges afin
d’identifier les meilleures pratiques. C’est ainsi
que l’auteur propose un nouveau modèle de
gouvernance d’entreprise : le modèle OPALE.
En segmentant l’organisation en petites unités
autogérées, le manager devient facilitateur. Il
n’est plus question de pouvoir, mais de valeur.
Ainsi, les membres de l’organisation ont un
rôle égal et sont plus libres. Ils peuvent prendre
l’initiative d’actions et détiennent une plus
grande part de responsabilité.
(1)
La réinvention
des entreprises, en vidéo.
Visionnez la conférence
de Frédéric Laloux.
(1) Sondage Gallup sur l’engagement des salariés 2018.
16 17
VALORISER l’intégration
et LE REGARD NOUVEAU
Une embauche, c’est un événement
qui compte dans la vie professionnelle.
Chez Triballat Noyal, chaque nouveau
talent est convié lors de la journée
d’intégration à visiter une ferme et aller
à la rencontre de nos métiers. C’est
aussi une opportunité de dialoguer
avec notre Directoire, présent à cette
occasion. D’ailleurs, chaque nouveau
collaborateur est invité à remettre un
rapport d’étonnement après quelques
semaines afin d’évoquer ses premières
sensations ou identifier les pistes
d’améliorations, etc.
S’engager | Grandir ensemble | Inspirer
S’engager | Grandir ensemble | Inspirer
AVEC NOS COLLABORATEURS POUR MIEUX COOPÉRER
S’ENGAGER DANS LA DURÉE GRANDIR ENSEMBLE
Françoise et Jean Clanchin, parents d’Olivier, ont insufflé une culture de proximité, de bienveillance et de
bien vivre ensemble dès les premières années de l’entreprise. Basée sur la confiance, le respect et l’écoute
cette marque de fabrique est le ciment des actions d’hier et d’aujourd’hui.
Le bien-être au travail,
ça se… travaille
Pour favoriser un cadre de travail sain, différentes
activités sont proposées au sein de l’entreprise.
Qu’elles soient culturelles ou sportives, les
collaborateurs ont accès à des activités diverses
et variées telles que le Yoga aujourd’hui, la
marche nordique ou encore le chant. Notre
partenariat avec l’école locale d’ostéopathie
offre deux séances gratuites annuelles par
collaborateur. Et pour contribuer à un meilleur
équilibre entre la vie professionnelle et la vie
personnelle, nous favorisons à nos jeunes parents
des places prioritaires à la crèche Coccinelles de
Noyal-sur-Vilaine.
LacultureduGroupedeTravail(«GT»)
Le management participatif a été instauré très
tôt dans l’entreprise et c’est sur ce terreau que la
démarche « Avec » a pris son élan. Elle vise à créer
les conditions d’autonomie et de responsabilité, en
permettant des décisions proches du terrain, de
l’agilité, et de l’intelligence collective. Elle se traduit
aujourd’hui par un cadre qui s’impose à tous, qui
est constitué de la raison d’être de l‘entreprise, des
valeurs et de la vision partagée pour protéger le
bien commun et la pérennité de l’entreprise. Ainsi
n’importe qui peut prendre n’importe quel sujet,
Co-écrirenotrevisiond’entreprise
Aujourd’hui nous pensons profondément que l’être
humain a besoin de savoir pourquoi il se lève le
matin et d’être associé à un rêve commun, pour
se sentir pleinement engagé et utile. Aussi, nous
avons fait le pari d’écrire notre vision d’entreprise
de manière collaborative, pour imaginer ensemble
l’entreprise de 2035 dont nous rêvons. Cette vision
sera le socle de notre stratégie des 15 prochaines
années en cohérence avec les enjeux sociétaux et
environnementaux de demain.
Ce projet est piloté par des collaborateurs
volontaires qui ont défini une méthodologie
en plusieurs étapes : écriture de la raison
d’être , exploration des enjeux sociétaux et
environnementaux à venir, et sur ces bases, enrichi
de nos parties prenantes, nous écrivons notre avenir.
« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ».
Uneautreidéedumanagement
Le rôle de manager a été redéfini comme étant celui
qui prend soin de la performance du périmètre et
des personnes qui lui sont confiées. Il est d’abord un
leader facilitateur, qui crée les conditions de sécurité
et de confiance, pour que chacun donne le meilleur
de lui-même. Il permet à tous ses collaborateurs de
grandir, en développant chez eux l’autonomie et le
sens de la responsabilité. Il n’y a plus de pouvoir, il
n’y a que des rôles et de la valeur ! La clef dans cette
vision d’organisation, repose sur la question de la
relation, elle-même passant par la connaissance
de soi. Ainsi, un parcours complet
est proposé, tant aux managers,
qu’aux collaborateurs pour
développer ses propres prises
de conscience et trouver ses
propres leviers : le parcours « Avec ».
TRANSPARENCE ET PROXIMITÉ
À L’HEURE DE LA COVID-19
Dès le 26 février 2020, nous avons déployé
une cellule de crise constituée d’une hotline
pour renseigner et rassurer. Nous avons
également mis en place des Flash directoire
vidéo quotidiens pour informer et garder
le lien entre tous les collaborateurs qu’ils
soient en atelier, en arrêt de travail ou
en télétravail. Ces dispositifs ont permis
une communication quotidienne dans
ce contexte de crise sanitaire.
PROGRESSER EN MATIÈRE
DE POLITIQUE HANDICAP
Nous avons pris conscience que nous
pouvons aller beaucoup plus loin
sur l’enjeu du handicap. De manière
volontaire, des mains se sont levées.
C’est ainsi que s’est formé un groupe de
travail dont le but est de sensibiliser nos
collaborateurs et de trouver, ensemble,
des solutions favorisant l’embauche de
personnes en situation de handicap.
Pour grandir ensemble dans notre entreprise
familiale et servir la raison d’être de Triballat Noyal,
nous croyons que la question de la relation est
essentielle. Nous voulons entretenir précieusement
le sentiment d’appartenance, la proximité, tout
en cultivant l’esprit d’initiative, l’autonomie
et la créativité.
1  100 000 €
Pour 2020/21, budget destiné
aux actions de sponsoring et de
mécénat hors dons de produits
CHIFFRE CLÉ
BIO
La Laiterie
Familiale
CHIFFRE CLÉ
objectif
100%
des managers formés
à un management bienveillant
et responsabilisant.
du moment qu’il respecte le cadre et les règles ! C’est
ainsi que chacun peut créer son propre « GT » pour
améliorer un dysfonctionnement opérationnel ou
proposer de nouvelles idées.
Être là pour les autres
Pour prévenir du risque psycho-social, nous avons
mis en place dès 2012 une équipe constituée
de collaborateurs formés et volontaires
afin d’offrir un soutien psychologique
pour toute problématique d’ordre
personnel ou professionnel rencontrée
par un collaborateur, et en toute
confidentialité.
18 19
S’engager | Grandir ensemble | Inspirer
S’engager | Grandir ensemble | Inspirer
INSPIRER ET S’INSPIRER
POUR « FAIRE SA PART »
Estelle Prodhomme
est cheffe de quai
au service expéditions
chez CÉRÉCO.
Ses missions regroupent
l’inventaire des stocks,
la gestion des arrivants,
le chargement et les
commandes. En début
d’année, elle participe aux
deux premiers ateliers
« Grandir Ensemble ».
Être en lien, au-delà de nos métiers
Triballat Noyal est depuis longtemps engagée
à contribuer à l’épanouissement social de ses
territoires, notamment celui de Noyal-sur-Vilaine
le berceau historique de l’entreprise. Pour cela,
notre entreprise soutient plus de 70 clubs sportifs
et associations bénévoles à travers différents
partenariats : sponsoring, prêt de matériel,
participation et organisation d’événements sportifs
et culturels, etc. L’entreprise promeut aussi auprès
de ses collaborateurs l’engagement associatif,
conscients que les territoires ruraux perdraient de
leur dynamisme sans les bénévoles. Au même titre
que la nature a besoin de biodiversité, nous avons
besoin d’être engagés à différents endroits, pour que
Un FCPE, pour nous, par nous
Le Fonds Commun de Placement d’Entreprise est une
solution d’épargne des collaborateurs. Généralement
opéré par un organisme bancaire, chez Triballat
Noyal, ce fonds a été entièrement internalisé et ce
sont des représentants élus par nos salariés qui le
gèrent. Notre FCPE Triballat Green Attitude investit
dans différents projets, tous à vocation éthique et
généralement locaux. Le premier projet que nous
avons mené est la construction d’un bâtiment pour
une crèche alternative proche de notre siège.
Nous avons également pu
investir pour l’installation
de panneaux solaires qui
servent aussi d’ombrières
sur les parkings de nos
sites de production.
3 800 000 €
CHIFFRES CLÉS
Plus de 80 % des CDI sont porteurs
de parts dans le FCPE.
Montant total investi
Parce que l’entreprise est plus qu’une structure qui fabrique et qui vend, parce que nous voulons
profondément être fiers du monde auquel nous contribuons, nos actions s’inscrivent au-delà de notre cœur
d’activité. Et pourtant, c’est bien en faisant cela que nous nourrissons – nous l’espérons – la réalisation
de notre raison d’être « dans laquelle et avec laquelle chacun s’épanouit ».
LA
À
PAROLE
TRAVAILLER
SUR DES
THÉMATIQUES
D’AVENIR
C’est l’idée centrale à l’origine de notre
implication avec la Fondation Université
Rennes 1. Membre fondateur, Triballat
Noyal contribue à favoriser la recherche
et la diffusion du savoir sur des sujets
sociétaux qui nous tiennent à cœur via
son engagement dans le cadre de deux
chaires : « Aliment et bien manger »
et « Vivre ensemble ».
Comment votre entreprise
aide ses collaborateurs (vous !)
à évoluer au rythme des
nombreuses transformations
qu’elle mène ?
Cette culture de la 
collaboration n’est-elle pas
à l’origine de la formation
Grandir Ensemble que
vous suivez actuellement ?
Selon toi, quelles sont
les principales pistes
d’améliorations pour grandir
ensemble demain ?
Chez nous, nous considérons
que chaque personne peut être
source de solutions, sans
prendre en compte sa hiérarchie
ni sa fonction. Dans cette
perspective, Céréco encourage
la création de groupes de travail.
Un collaborateur initie un chantier
sur un sujet en particulier et lance
une invitation à participer auprès
de tous. Une fois les enjeux
identifiés, nous nous réunissons
mensuellement pour apporter
des solutions et les mettre en
œuvre. Cela apporte beaucoup
de dynamisme et un regard neuf
sur des sujets parfois complexes !
Je dirais que ce programme
se concentre sur les questions
de savoir-être qui sont
essentielles pour une
collaboration de qualité.
Grâce à des exercices ludiques,
assez psychologiques, nous
apprenons à mieux nous
connaitre, même soi-même,
afin de mieux réagir selon les
situations. Nous ré-apprenons
également à écouter l’autre.
Cette expérience, déstabilisante
au départ, me fait du bien.
On se livre à des collaborateurs
d’autres horizons et les barrières
tombent. J’ai hâte de participer
aux prochaines réunions.
Je pense que notre entreprise
doit veiller à cultiver l’engagement
de ses collaborateurs. Parfois,
les nouvelles méthodes peuvent
créer des doutes voire de la
réticence. En mettant en lumière
les opportunités collectives
mais aussi individuelles, je pense
qu’il est plus facile de motiver et
d’encourager l’investissement
personnel. Nous avons
l’environnement favorable pour
être une organisation où chaque
employé-e peut contribuer à
la hauteur de ses envies. C’est
pourquoi, nous devons mieux
communiquer sur cette ambition.
la vie circule aussi bien dans notre entreprise, que
dans nos villes et villages. C’est aussi un appel pour
réfléchir à plusieurs le rôle que l’entreprise pourrait
jouer à ce sujet.
20 21
3. VISER L’IMPACT
ENVIRONNEMENTAL POSITIF
REGARD SUR LE MONDE DE DEMAIN
LES GRANDS DÉFIS
ENVIRONNEMENTAUX
DE L’INDUSTRIE
AGROALIMENTAIRE
Cette transformation, nous l’avons
amorcée depuis plus de quarante ans,
notammentautraversdenotreinvestissement
dans l’agriculture biologique dans les
années 70. Aujourd’hui, c’est sur l’ensemble
de notre chaîne de valeur et de nos métiers
que nous agissons pour améliorer nos
pratiques et identifier les manières dont
nous pouvons avoir un réel impact positif.
De l’écoconception de nos produits à la
promotion de l’agroécologie, nous pouvons
nous améliorer chaque jour et c’est ce qui
nous pousse à agir.
DE TRIBALLAT
LA RÉPONSE
Rien qu’en France, l’alimentation pèse pour
24% de l’empreinte carbone des ménages[1]
,
mettant en lumière la nécessité pour l’industrie
agroalimentaire de se réinventer. D’autant
plus qu’environ un quart des entreprises
agroalimentaires de plus de 20 salariés
estiment que leur activité a un impact fort
sur l’environnement[2]
. Meilleure gestion
des ressources, bien-être animal, transition
vers l’économie circulaire, protection de
la biodiversité, agroécologie : les chantiers sont
nombreux et complémentaires pour l’industrie
alimentaire, pour guider notre société vers une
consommation durable et une réduction de
l’empreinte écologique.
[1]
Étude de l’I4CE, 2019
[2]
Sources : Panorama des Industries Agroalimentaires /
Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation
22 23
https://www.vrai.fr/engagements/1-pour-la-planete/
+ de 450 000 €
reversés chaque année à une vingtaine d’associations.
Un mix énergétique
plus responsable
La gestion plus responsable
de l’énergie n’est pas un enjeu nouveau
pour Triballat Noyal. Depuis 1999, nous veillons
à maximiser la part des énergies renouvelables dans
notre mix énergétique, en privilégiant l’énergie
photovoltaïque et éolienne. Nous sommes d’ailleurs
l’une des rares entreprise en France à posséder
une éolienne sur notre site de production,
et ce depuis 2011. En 2015, nous poursuivons
notre engagement de diversification en remplaçant
deux chaudières à gaz par une chaudière biomasse
destinée à la production de vapeur. Celle-ci utilise
du bois issu d’une économie circulaire et durable.
BIO
La Laiterie
Familiale
Engagés dans le réseau
Notre marque de produits laitiers biologiques VRAI
fait partie depuis 2015 du réseau international
1% For the Planet qui connecte les entreprises
avec des associations porteuses de projets en
faveur de la protection de l’environnement. En
consacrant 1 % de son chiffre d’affaires, VRAI peut
contribuer au développement de pratiques agricoles
durables et respectueuses de la biodiversité,
telles que l’agroforesterie, l’accompagnement
et la sensibilisation de nos agriculteurs et nos
autres parties prenantes sur ces sujets.
Covid 19,
MOBILISÉS PLUS QUE JAMAIS
Le confinement a mis en pause notre activité
restauration hors domicile laissant des tonnes
de produits sans débouchés. Plusieurs salariés
se sont mobilisés pour mettre en place des
solutions de redistribution auprès d’une
dizaine d’associations, d’hôpitaux mais aussi à
des populations fragilisées par le confinement
telles que les étudiants. Prise de contact,
logistique, organisation de l’acheminement, ils
ont fait preuve d’un investissement exemplaire.
Nous sommes historiquement engagés dans la réduction de notre empreinte écologique.
Cette ambition repose sur deux axes complémentaires. Depuis les années 70, nous développons des filières
alternatives plus durables (végétales, bio, petits ruminants…). Et depuis plus de 20 ans, nous œuvrons
à accélérer notre transition vers les énergies renouvelables.
Une flotte moins impactante
et plus efficace
Pour réduire l’empreinte environnementale de
nos véhicules, nous modernisons notre flotte et
travaillons sur l’optimisation logistique de notre
chaîne, notamment au niveau du remplissage
de nos camions. D’autre part, nous utilisons depuis
2005 à hauteur de 30 % de diester (à base d’huile
de colza français produit sur des terres en jachère)
pour nos poids lourds. Notre objectif ?
Passer à 100 % d’huile de colza d’ici fin 2020.
Limiter et mieux valoriser les déchets
C’est un des enjeux principaux de nos équipes
Environnement. Nous poussons le tri toujours plus
loin en travaillant avec des partenaires spécialisés par
filières. Par exemple, nous revalorisons l’ensemble
de nos déchets organiques, qui sont soit destinés à
la méthanisation, soit revalorisés en alimentation
animale pour 1/3. Nous travaillons également sur
le développement de coproduits, notamment issus
de nos filières soja et chanvre. Les enveloppes des
graines de soja et chanvre sont revalorisées en
alimentation animale et font l’objet de recherche,
pour identifier de nouveaux débouchés. Notre
laboratoire Nutrinov travaille actuellement sur
la transformation de ces coproduits, notamment
pour  la création d’emballages à base de fibre de soja !
POUR LIMITER NOTRE EMPREINTE
NOUS ENGAGER DANS LA DURÉE
100%
de notre flotte de camions acheminant
nos marchandises roulera à l’huile de colza
français d’ici fin 2021.
CHIFFRE CLÉ
POUR ACCÉLÉRER LA TRANSFORMATION POSITIVE
GRANDIR ENSEMBLE
L’éco-conception,
notre nouvelle règle du jeu
2 axes prioritaires pour mieux gérer nos
emballages : œuvrer à en réduire la quantité
globale, notamment en supprimant le couvercle
plastique de nos pots 250 g et 400 g vendus
en réseau bio depuis 2019. D’autre part, favoriser
l’utilisation de matériaux recyclés et recyclables. Nous
travaillons en synergie avec l’éco-organisme en charge
de la collecte des emballages Citeo dans le but de
développer une filière de recyclage des pots de yaourts
et autres desserts qui n’existe pas à l’heure actuelle.
Et nous encourageons naturellement le réemploi,
notamment en allant
vers des solutions
plus vertueuses telles
que le vrac
ou la consigne.
Céréco, pionnière du vrac !
Céréco produit des céréales bio depuis 1989.
Dès 1999, elle propose une distribution en vrac auprès
des magasins bio qui représente aujourd’hui 44% de
ses volumes de la marque Grillon d’Or. Son ambition est
aujourd’hui de répondre aux attentes croissantes des
consommateurs, en renforçant la visibilité de la marque
au rayon vrac des magasins, et de sensibiliser le plus grand
public sur l’enjeu des emballages.
La consigne,
une ancienne
belle idée d’avenir !
Nous déployons actuellement un projet de
réemploi des emballages nommé ZeroWest,
avec deux partenaires engagés : La Coopérative
Biocoop Scarabée et Uzaje. Son but ? Organiser
un circuit efficace de réemploi des contenants
à l’échelle régionale. Les contenants en verre
sont collectés au sein des magasins Scarabée,
lavés par Uzaje en partenariat avec une entreprise
d’insertion locale, puis renvoyés aux fabricants
pour reconditionnement. En parallèle, nous lançons
un programme de recyclage des pots VRAI dans
les établissements scolaires en partenariat avec
la société Terracycle, pour faire des meubles urbains.
Nous avons à cœur de coopérer avec le monde associatif pour faire avancer les sujets sociétaux
et environnementaux que nous trouvons essentiels. Cela se concrétise par des initiatives inspirantes,
de l’investissement en temps et en moyens des équipes de Triballat Noyal.
Valorisation de nos excédents
alimentaires
Tout au long de l’année, nous redistribuons un
maximum de nos excédents consommables auprès
d’associations telles que la Banque Alimentaire.
De plus, nous mettons à disposition 3 jours par an
un camion avec chauffeur pour soutenir les collectes
d’associations caritatives du territoire.
S’engager | Grandir ensemble | Inspirer S’engager | Grandir ensemble | Inspirer
CHIFFRES CLÉS
- 60 tonnes de plastique
grâce au retrait
des couvercles
en réseau bio.
CHIFFRE CLÉ
CHIFFRE CLÉ
40%
C’estlapartd’énergies
renouvelablesproduitessurnotre
sitedefabricationdeproduits
ausojadeChateaubourg.
53%
C’est le taux de réduction de nos
émissions de CO2 de notre plus
gros site de fabrication grâce
à notre chaudière biomasse.
Notre démarche
éco-conception
en images
24 25
Accélérer la transition
agro-écologique
Remettre les arbres et les haies au cœur de nos
pratiques culturales est une idée non seulement
bénéfique pour l’environnement mais aussi pour
les agriculteurs. L’agroforesterie contribue à réguler
le climat, stocker du carbone, constituer un réservoir
de biodiversité et maintenir la quantité et la qualité
des masses d’eau. Dans cette optique, Triballat
Noyal fait partie des membres fondateurs du Fonds
pour l’Arbre en collaboration avec la Fondation Yves
Rocher et l’AFAC-Agroforesterie. L’idée est de créer
un outil financier dédié à la plantation et la gestion
de haies et d’arbres champêtres. Ce programme
vise également à fédérer les initiatives, augmenter
le volume d’arbres plantés et rassembler les acteurs
afin de peser dans les discussions de politiques
publiques. Dans ce cadre, TN a également aidé à
financer et promouvoir un nouveau prix agroforesterie
au Concours Général Agricole de 2020.
Des ruches qui font le buzz
Plus de 120 ruches ont été installées
depuis 2014 chez nos producteurs bio
ainsi que 7 ruches supplémentaires sur
notre site de Noyal. La protection des abeilles,
indispensables pour l’équilibre de nos écosystèmes, est
possible car nos producteurs ont des terres exemptes
de pesticides. Les butineuses peuvent donc travailler
paisiblement. Et pour bien entretenir les ruches au
quotidien, nous avons mis en relation producteurs et
apiculteurs. Nos collaborateurs peuvent aussi s’investir
sur la base du volontariat. Une belle occasion pour les
sensibiliser, mener des actions utiles et tisser des liens.
Valoriser nos filières jusque
dans nos murs
Nous avons inauguré en 2018 un nouveau bâtiment
sur notre site de Noyal. Son secret ? Il s’agit tout
simplement du premier bâtiment français de
cette dimension construit en grande partie avec
du chanvre issu de notre filière alimentaire et des
matériaux naturels (béton de chanvre et bois pour
la structure, chanvre pour l’isolation, linoléum
naturel, etc.). Cette construction inédite apporte une
performance thermique et une régulation d’humidité
très efficace nous affranchissant de la climatisation.
Et les peintures intérieures sont à base d’algues
locales ! Bref, ces 1000 m2
d’espace de collaboration
incarnent notre identité et prouvent une nouvelle
fois que performance et responsabilité vont
naturellement de pair.
Sélectionner avec soin des matières
premières plus durables
Depuis près de 50 ans, nous agissons pour montrer
qu’une industrie agroalimentaire plus vertueuse est
possible. Nous avons mené des analyses comparatives
des cycles de vie de nos produits au regard de produits
conventionnels. Ces études nous permettent de
mettre en lumière les bénéfices environnementaux
de nos produits végétaux et bio par rapport à leurs
équivalents « standards » (bio versus conventionnel
et végétal versus animal). Sur beaucoup de critères
(CO2
, besoin en eau, surface de terre nécessaire, etc.),
ces études montrent que nos produits bio et végétaux
ont un impact environnemental moindre allant jusqu’à
80% sur les rejets de CO2
.
AGROALIMENTAIRE BIENVEILLANTE
INSPIRER UNE INDUSTRIE
- 80%
CHIFFRE CLÉ
Steak végétal Sojasun vs steak de viande
d’émissions de CO2
.
S’engager | Grandir ensemble | Inspirer S’engager | Grandir ensemble | Inspirer
Proposer une alimentation plus saine et durable ne
peut se faire qu’en soutenant des modèles agricoles
plus respectueux du Vivant. Grâce à nos relations
privilégiées avec nos agriculteurs, nous mettons tout
en œuvre pour inspirer les nouvelles règles du jeu
responsables de l’industrie agroalimentaire.
BIO
La Laiterie
Familiale
Héloïse — Triballat Noyal utilise
du biocarburant pour faire
rouler sa flotte de camions.
Quelle est la genèse de ce projet
au sein de l’entreprise ?
Jean-Marc — Il s’inscrit dans la
continuité d’une approche globale
de réduction de nos impacts
depuis plus de 20 ans, y compris
sur le transport des marchandises.
Une réflexion complète et des
actions concrètes ont été menées
dès 2005 sur le type de carburant
en complément de formations à
l’éco-conduite, de l’évolution des
motorisations et de l’optimisation
des chargements.
Héloïse — Pourquoi avoir fait le
choix de ce type de carburant ?
Jean-Marc — L’Oléo100
issue à 100 % d’huile de colza
est la seule solution technique
disponible et financièrement
équivalente au gasoil. Une
alternative souple permettant
une utilisation conjointe du
gasoil si besoin de refaire le
plein sur de grandes distances
par exemple. Il s’agit également
de relocaliser nos énergies. Le
colza utilisé est certifié d’origine
grand ouest de la France. Cela
permet également de participer
à l’autonomie alimentaire du
pays car le co-produit de cette
production donne du tourteau qui
permet de substituer le tourteau
de soja OGM brésilien utilisé par
les agriculteurs-éleveurs pour
nourrir le bétail. De plus, il s’agit
d’une culture d’hiver qui ne se
substitue pas aux productions
à destination de l’alimentation
humaine. Sans besoin d’irrigation
et couvrant les sols, elle évite le
lessivage de ceux-ci qui embarque
azote et phosphore et provoque le
phénomène d’algues vertes...
Héloïse — Est-ce vraiment
écologique ?
Jean-Marc — Oui et oui et
oui...! L’Oléo100 affiche un bilan
énergétique positif ! Du champ
à la roue, il restitue 3,7 fois plus
d’énergie qu’il n’en nécessite pour
être produit. C’est une énergie
renouvelable offrant la meilleure
efficacité carbone par rapport
aux autres carburants liquides et
émet 60 % de gaz à effet de serre
en moins que le gazole fossile
qu’il remplace en plus de réduire
significativement la production de
particules fines.
Héloïse — Est-ce une solution
à long terme pour l’entreprise ?
Jean-Marc — Pour le moment.
Nous continuons à étudier
d’autres possibilités comme
l’hydrogène issu d’énergie
renouvelable et non d’énergie
fossile ou l’électrique pas encore
adapté aux véhicules poids lourds.
Héloïse — Quelles sont les
garanties d’approvisionnement
en France ?
Jean-Marc — Nous travaillons
avec un fournisseur français avec
une démarche filière maitrisée et
qui nous fournit des attestations
sur l’origine de chacune de ses
livraisons.
Jean-Marc Lévêque
est jeune retraité,
ancien Responsable RSE
chez Triballat Noyal.
Parmi beaucoup d’autres
projets de développement
durable, il a initié le projet
Oléo 100.
Héloïse Le Bars
est chargée de missions
labellisation BIO + et
stratégies RSE chez
Triballat Noyal.
Elle s’occupe du suivi
des actions RSE.
LA
À
PAROLE
Steak
végétal
Steak
de
viande
20%
100%
26 27
4. INNOVER
POUR LES PAPILLES
REGARD SUR LE MONDE DE DEMAIN
ET POUR LE CORPS
LA TRANSFORMATION
POSITIVE DE LA GASTRONOMIE
Nous n’avons pas attendu cette nouvelle
distinction pour faire de l’alimentation
plus durable notre raison d’être. Depuis
notre création, nous nous sommes
engagés sur des choix de matières
premières alternatives telles que le
végétal et la bio, tout en veillant à
préserver le meilleur des savoir-faire
traditionnels. C’est ainsi que nous
œuvrons à proposer des produits aussi
bons pour la santé que pour les papilles,
tout en défendant un modèle alimentaire
plus respectueux du vivant.
DE TRIBALLAT
LA RÉPONSE
Gwendal POULLENNEC
Directeur International des Guides Michelin.
Cette année et pour la première fois, le célèbre
Guide Michelin a distingué cinquante restaurants
français pour leurs efforts en matière de respect
de l’environnement, avec l’apparition d’une toute
nouvelle catégorie « gastronomie durable ».
C’est un signal fort pour cette institution qui
prouve que les enjeux sociétaux actuels placent
l’agriculture bio et locale au centre de l’assiette.
Quand on considère l’influence des chefs étoilés
sur les tendances de grande consommation,
il y a de quoi être optimiste.
Convaincus que les chefs peuvent avoir
un impact concret dans la préservation de nos
environnements, de nos territoires et de leurs
spécificités, nous voulons mettre en lumière
ces acteurs qui mettent tout en œuvre pour offrir
le meilleur à leurs clients.
28 29
LOGO
NUTRI-SCORE
La gastronomie
nutritive et naturelle,
pour tous
C’est la mission de nos deux conseillers
culinaires, Vincent Marchand et Ronald
Hernandez Ochoa. Ils jouent un rôle
essentiel dans l’élaboration de menus
bio ou végétariens pour notre offre en
restauration collective. Livrets recettes,
vidéos, sessions questions réponses,
nos deux gastronomes s’inscrivent
dans une approche inspirante de
partage ; pour rester en phase avec
les tendances de consommation
actuelles tout en se faisant plaisir !
POUR ENCOURAGER LE MIEUX-MANGER
Changeons nos recettes
Notre engagement en matière
de nutri-naturalité est double.
Tout d’abord, nous simplifions nos listes d’ingrédients
en limitant au maximum l’usage d’additifs et
d’ingrédients artificiels. Nous allons jusqu’à bannir
certains de ces ingrédients pourtant autorisés et
largement répandus dans notre industrie. D’autre
part, nous supprimons les arômes non naturels (c’est
l’engagement Sojasun : allers vers 100% d’arômes
naturels). Cet engagement, nous l’appliquons sur
l’ensemble de nos marques, conventionnelles
incluses. C’est notamment en sélectionnant
les meilleures matières premières que nous y
parvenons. Ainsi, nous proposons par exemple des
desserts Sojade sans sucre ajouté, dont la douceur
provient simplement de la variété et qualité du fruit
sélectionné. Il n’y a pas de secret !
Le NUTRI-SCORE,
un repère qui compte
Près de la moitié des foyers français estime que
le nutri-score joue un rôle significatif dans leurs
achats*. Pour Triballat Noyal, cette transparence
est un levier pour aider les consommateurs
à mieux gérer leur alimentation au quotidien.
En plus de viser des qualités nutritives toujours
meilleures, nous souhaitons qu’un nombre
croissant de nos produits portent ce logo,
gage de lisibilité et de confiance. Notre marque
Sojasun le porte depuis début 2019 et notre
marque Vrai le portera dès début 2021.
*Source KWP 2019
Sélectionner nos fruits, en équipe
L’approvisionnement est le socle fondamental
de la nutri-naturalité chez Triballat Noyal.
Ainsi, nous collaborons avec l’ensemble de
nos fournisseurs, équipes en RD et sites
de production pour sélectionner les fruits les plus
sucrés naturellement, les variétés aux meilleures
qualités nutritionnelles et les ingrédients les plus
savoureux. Cette attention particulière, nous
l’apportons par exemple dans le choix des bananes,
nous permettant de proposer des recettes sans
sucres ajoutés pour notre marque Sojade.
Bien dans son assiette,
bien dans son corps
Le sport et Sojasun, c’est une longue
histoire d’amour. Depuis longtemps engagée
pour le bien-être des athlètes, notre marque mène
des actions de sponsoring et accompagne les
sportifs dans leur alimentation et nutrition. Sojasun
soutient notamment François Gabard, skipper et
vainqueur du dernier Vendée Globe. Il fait ainsi
partie, comme d’autres sportifs professionnels et
amateurs, de notre communauté Les Athlètes du
Bien-être, où chacun peut trouver des conseils et
des informations pour allier sport, alimentation
et bien-être. Pour en savoir plus, rendez-vous sur
http://www.athletesdubienetre.fr/
Le goût avant tout
Promouvoir une alimentation plus saine ne peut se
faire aux dépends du plaisir. Pour nous, le goût est le
critère numéro 1 dans l’élaboration de nos recettes.
Pour nos marques végétales, depuis plus de 30 ans,
nous travaillons à améliorer le goût de nos produits
par la sélection des variétés de graines et par
l’optimisation de nos procédés de fabrication. Aussi,
au travers de notre activité fromagère, nous avons à
cœur de préserver une partie du patrimoine culinaire
français. Tous les ans plusieurs de nos produits
laitiers et fromages sont primés pour leur qualité
gustative lors du Concours Général Agricole.
GRANDIR ENSEMBLE
S’engager | Grandir ensemble | Inspirer S’engager | Grandir ensemble | Inspirer
Pour nourrir sainement de la terre à l’assiette, il est essentiel de proposer des produits savoureux qui
combinent naturalité et qualité nutritionnelle. C’est en inspirant une alimentation plus saine, mieux réfléchie
et plus diversifiée que nous œuvrons à satisfaire nos consommateurs aux sensibilités, attentes et habitudes
alimentaires multiples.
Pour anticiper et répondre aux attentes plaisir
et santé de nos consommateurs, il est vital d’engager
nos parties-prenantes afin d’innover, de réinventer
nos métiers et d’identifier les meilleurs ingrédients.
C’est dans cette démarche de co-construction que
Triballat Noyal s’engage pour le bien-être
des consommateurs.
28
40
SOJA,
SO GOOD!
Pour notre marque Sojasun, nous nous
engageons à minimum 80% de notes A ou B
en Nutri-Score.
19Réduction du nombre
d’additifs à 19 utilisés pour
l’ensemble de nos marques
(la législation en autorise 338).
19
338
S’ENGAGER DANS LA DURÉE
POUR ALLIER PLAISIR ET SANTÉ
LA NUTRI-NATURALITÉ EN CHIFFRES
Sur les 40 produits
de notre marque Vrai,
n’ont plus aucun additif
(additifs naturels inclus).
28
Notre nouveauté !
Petit Billy infusé au basilic a été
lauréat du prix SIAL innovation 2020
pour sa naturalité (process d’infusion
sans arôme) et son goût.
BIO
La Laiterie
Familiale
30 31
UNE ALIMENTATION PLUS RESPONSABLE
L’alimentation au service
de la santé durable
C’est la raison d’être de l’Institut
Olga Triballat, lancé en 2013. Ce fonds
de dotation finance notamment des projets
de recherche et d’action de terrain. Parmi les projets
de cette année, notre Institut soutient l’éducation
alimentaire. L’initiative Label Vie vise par exemple à
former le personnel encadrant de plusieurs crèches
sur l’alimentation durable, et à sensibiliser l’écosystème
de la Petite Enfance. Et le projet Sénior, porté par la
Fédération ADMR de Charente, offre à des aides à
domicile des formations sur l’alimentation et sur la
dénutrition, afin de mieux répondre aux besoins des
personnes âgées et assurer un suivi des diagnostics.
Des initiatives utiles et inspirantes
Nous souhaitons mettre notre expérience et
notre réseau au service de start-ups innovantes
Le meilleur de la nature
au service de l’alimentation
de demain
Nutrinovestnotrecentrederechercheensanté
et nutrition,ildéveloppedesconceptsetdesproduits
pourl’industrieagro-alimentaireetdansledomaine
delasanté. Nutrinovcréédesingrédientsbioactifs
novateurs,conçusexclusivementàpartirdematières
premières100%naturelles.Sonambition ?Utiliserdes
co-produitsissusdenosmatièrespremièresoffrantdes
bénéficesnutritionnelsdansdesingrédientsfonctionnels
etdynamiserla rechercheautourdelasantéautravers
demoléculesnaturelles.C’estdanscetteperspective
queNutrinovarévélélespropriétésintéressantesdu
sulforaphane,présentsdanslescrucifères,notamment
sonactivitéantioxydante,anti-inflammatoireet
protectriceau niveaucellulaire.
INSPIRER
S’engager | Grandir ensemble | Inspirer
Depuis la création de Triballat Noyal, l’innovation est pour nous un facteur clé de réussite pour contribuer
à transformer positivement le secteur agro-alimentaire et les habitudes de consommation. C’est ainsi que nous
souhaitons inspirer une alimentation plus responsable, et accessible au plus grand nombre.
S’engager | Grandir ensemble | Inspirer
Florence — Je pense que
nous sommes plutôt conscients
des enjeux d’aujourd’hui. Nous
achetons plus local et évitons au
maximum les produits transformés.
Même si personnellement,
consommer moins de viande me
parle beaucoup, j’ai parfois du mal
à combiner mes désirs de mieux
consommer avec les préférences
de mes enfants. Quand j’essaye de
nouvelles recettes végétales, c’est
parfois la soupe à la grimace !
Vincent — Je comprends. Notre
modèle alimentaire actuel ne
permet plus de nourrir la planète.
Sans changement, nous aurons
besoin de 2 planètes d’ici 2030
pour alimenter la population.
Concernant les enfants, il est
important de bien leur rappeler
les goûts. Le salé, le sucré mais
aussi l’amertume, l’acidité et enfin
l’umami. Aujourd’hui nos palais
sont accros au salé et au sucré et
les recettes n’ont jamais atteint un
tel degré de confusion. Les recettes
végétales à base de légumineuses
riches en protéines sont une
opportunité et une alternative
pour redécouvrir des saveurs plus
simples et gourmandes.
Florence — Je suis d’accord,
mais le facteur temps joue
beaucoup. Avec le travail, les
différentes activités, j’ai peu de
temps à accorder à la cuisine et je
peine à renouveler les recettes.
Vincent — C’est une réalité
pour beaucoup de ménages.
Le temps accordé à la cuisine se
réduit et pourtant bien manger
est important pour notre santé.
L’intégration du végétal permet de
réduire ce temps. Cuissons plus
simples et plus rapides et souvent
plus digestes. Quelques herbes ou
épices, un peu de passion et le tour
est joué ! Les produits à base de
soja sont excellents pour cuisiner.
Florence — Pourtant, je trouve
qu’il a mauvaise presse. Il est un
peu fade, vient souvent de loin et
on l’associe souvent aux OGMs.
Vincent — En réalité, le soja
est la meilleure alternative au
produits animaux avec un apport
en protéines et acides aminés
conséquents. C’est aussi un
excellent exhausteur de goût et
il se marie à toutes les « sauces
». Les quiches, la béchamel, les
crêpes, le far breton, etc… Faites
le test ! On n’y croit pas mais les
résultats sont surprenants en
version végétale. Et c’est super
digeste. Chez Triballat Noyal,
cela fait près de quatre décennies
qu’avec notre filière française
sans OGM nous élaborons des
produits sucrés et salés tout en
pensant à demain.
Florence — Ce qui me donne
confiance, c’est de voir mes
enfants et leur génération donner
beaucoup plus d’importance à
l’avenir de l’alimentation que moi à
leur âge. On va y arriver !
Vincent Marchand
est conseiller culinaire
chez Triballat Noyal.
Il est expert et passionné
de recettes végétales.
Florence Arthur
est auditrice financière
et maman de deux enfants
de 10 à 12 ans.
Elle consomme des
produits végétaux et est
toujours à la recherche de
nouvelles recettes
LA
À
PAROLE
les 3 missions de
l’institut OLGA TRIBALLAT
Plus d’informations sur :
www.institut-olgatriballat.org/
www.institut-olgatriballat.org/
Vincent 
— Pensez-vous que vos habitudes alimentaires de famille sont en train de changer ?
B
I
O
L
a
L
a
i
t
e
r
i
e
F
a
m
i
l
i
a
l
e
Renforcer les connaissances
Diffuser les connaissances
1
2
3 Agir sur le terrain
POUR DÉCOUVRIR DES RECETTES DE VINCENT :
https://www.triballatnoyal-restauration.com/inspiration/recettes-menus/
et engagées dans la transformation des modes
de consommation alimentaire. Ensemble,
nous coopérons activement pour promouvoir
une consommation plus saine et durable grâce à
des solutions innovantes, locales et agiles.
• Nous soutenons la startup La Fourchette Bleue qui
livre des produits locaux sous forme de panier.
Elle va même plus loin ! Des recettes toutes prêtes
sont systématiquement incluses pour profiter
du meilleur des produits de saison. Pratique,
savoureux et responsable.
• Nous avons également eu un gros coup de cœur
pour l’initiative Frigo Magic. Cette application aide
à trouver des recettes selon les produits disponibles
à la maison. Quel meilleur moyen de limiter
le gaspillage alimentaire qu’en profitant au maximum
de ce que l’on a dans sa cuisine ?
32
Plus d'informations sur
triballat-noyal.com
Conception
et
réalisation :
Crédits
photos :
©
Gwénaël
Saliou.
Imprimé
sur
du
papier
couché
recyclé
Cet « Essentiel » est dédié à Jean Clanchin, père d’Olivier Clanchin
et précédent Président de Triballat Noyal. Précurseurs, avec sa femme,
Françoise Clanchin, ils ont instillé le respect de l’Homme
et de l’environnement comme terreau fertile et valeur socle
de Triballat Noyal.

Contenu connexe

Tendances

Marketing plan-Harnest Label Industries,BD
Marketing plan-Harnest Label Industries,BDMarketing plan-Harnest Label Industries,BD
Marketing plan-Harnest Label Industries,BD
rahman90
 
Xerox Analysis by Scm
Xerox Analysis by ScmXerox Analysis by Scm
Xerox Analysis by Scm
smehro
 

Tendances (20)

Marketing plan-Harnest Label Industries,BD
Marketing plan-Harnest Label Industries,BDMarketing plan-Harnest Label Industries,BD
Marketing plan-Harnest Label Industries,BD
 
Market Oveview: Identifying New Trends and Opportunities in the Global Infant...
Market Oveview: Identifying New Trends and Opportunities in the Global Infant...Market Oveview: Identifying New Trends and Opportunities in the Global Infant...
Market Oveview: Identifying New Trends and Opportunities in the Global Infant...
 
Dropbox it just works-case study solution
Dropbox  it just works-case study solutionDropbox  it just works-case study solution
Dropbox it just works-case study solution
 
First 100 days as Sales Director 'sample'
First 100 days as Sales Director 'sample'First 100 days as Sales Director 'sample'
First 100 days as Sales Director 'sample'
 
Ready.estate pitchdeck
Ready.estate pitchdeckReady.estate pitchdeck
Ready.estate pitchdeck
 
Phil tycoon binary updated complan
Phil tycoon binary updated complanPhil tycoon binary updated complan
Phil tycoon binary updated complan
 
Netflix Case Presentation
Netflix Case PresentationNetflix Case Presentation
Netflix Case Presentation
 
HBR Hulu Case Study Analysis
HBR Hulu Case Study Analysis HBR Hulu Case Study Analysis
HBR Hulu Case Study Analysis
 
Netflix Case Study
Netflix Case StudyNetflix Case Study
Netflix Case Study
 
Vohra case
 Vohra case Vohra case
Vohra case
 
Case Study_Welspun India
Case Study_Welspun IndiaCase Study_Welspun India
Case Study_Welspun India
 
5.2 a sample marketing plan
5.2 a sample marketing plan5.2 a sample marketing plan
5.2 a sample marketing plan
 
Arrow Electronics
Arrow ElectronicsArrow Electronics
Arrow Electronics
 
Proposal - Mittal Janardhanadass Men Chung and Putchakayala.pdf
Proposal - Mittal Janardhanadass Men Chung and Putchakayala.pdfProposal - Mittal Janardhanadass Men Chung and Putchakayala.pdf
Proposal - Mittal Janardhanadass Men Chung and Putchakayala.pdf
 
Xerox Analysis by Scm
Xerox Analysis by ScmXerox Analysis by Scm
Xerox Analysis by Scm
 
Harmon food
Harmon foodHarmon food
Harmon food
 
business plan for Start Up template
business plan for Start Up template business plan for Start Up template
business plan for Start Up template
 
Tru earth
Tru earthTru earth
Tru earth
 
Business plan sample on furniture
Business plan sample on furnitureBusiness plan sample on furniture
Business plan sample on furniture
 
Truearth Healthy Foods
Truearth Healthy FoodsTruearth Healthy Foods
Truearth Healthy Foods
 

Similaire à Synthèse rse triballat 2021

2016 - Rapport CSV 2015 Belgilux FR
2016 - Rapport CSV 2015 Belgilux FR2016 - Rapport CSV 2015 Belgilux FR
2016 - Rapport CSV 2015 Belgilux FR
Catherine Mentior
 
Cahier spécial DUX 2014 dans La Presse
Cahier spécial DUX 2014 dans La PresseCahier spécial DUX 2014 dans La Presse
Cahier spécial DUX 2014 dans La Presse
Alex Mitrecey
 
N42
N42N42
N42
366
 
Dossier de presse Agri'Familiale
Dossier de presse Agri'FamilialeDossier de presse Agri'Familiale
Dossier de presse Agri'Familiale
OpenOdyssey
 

Similaire à Synthèse rse triballat 2021 (20)

2016 - Rapport CSV 2015 Belgilux FR
2016 - Rapport CSV 2015 Belgilux FR2016 - Rapport CSV 2015 Belgilux FR
2016 - Rapport CSV 2015 Belgilux FR
 
Cahier spécial DUX 2014 dans La Presse
Cahier spécial DUX 2014 dans La PresseCahier spécial DUX 2014 dans La Presse
Cahier spécial DUX 2014 dans La Presse
 
Rapport Annuel 2018 -Expanscience
Rapport Annuel 2018 -ExpanscienceRapport Annuel 2018 -Expanscience
Rapport Annuel 2018 -Expanscience
 
N42
N42N42
N42
 
Newsletter Impact n°42
Newsletter Impact n°42Newsletter Impact n°42
Newsletter Impact n°42
 
Grey Paris, Les paradoxes du nouveau mangeur
Grey Paris, Les paradoxes du nouveau mangeurGrey Paris, Les paradoxes du nouveau mangeur
Grey Paris, Les paradoxes du nouveau mangeur
 
Les Lettres AB.pdf
Les Lettres AB.pdfLes Lettres AB.pdf
Les Lettres AB.pdf
 
Rapport de WWF sur les entreprises françaises
Rapport de WWF sur les entreprises françaisesRapport de WWF sur les entreprises françaises
Rapport de WWF sur les entreprises françaises
 
Diapo Bepa
Diapo BepaDiapo Bepa
Diapo Bepa
 
Dossier de presse Agri'Familiale
Dossier de presse Agri'FamilialeDossier de presse Agri'Familiale
Dossier de presse Agri'Familiale
 
L'Alimentation Responsable- Introduction (CourtsCircuits)
L'Alimentation Responsable- Introduction (CourtsCircuits)L'Alimentation Responsable- Introduction (CourtsCircuits)
L'Alimentation Responsable- Introduction (CourtsCircuits)
 
La Com Développement Durable mort née?
La Com Développement Durable mort née?La Com Développement Durable mort née?
La Com Développement Durable mort née?
 
Com Développement Durable Mort Néee?
Com Développement Durable Mort Néee?Com Développement Durable Mort Néee?
Com Développement Durable Mort Néee?
 
Agroecologie Agrisud
Agroecologie AgrisudAgroecologie Agrisud
Agroecologie Agrisud
 
Rapport de développement durable Groupe Avril 2016
Rapport de développement durable Groupe Avril 2016Rapport de développement durable Groupe Avril 2016
Rapport de développement durable Groupe Avril 2016
 
Pipelette n°6 - Newsletter Senioriales de l'automne 2018
Pipelette n°6 - Newsletter Senioriales de l'automne 2018Pipelette n°6 - Newsletter Senioriales de l'automne 2018
Pipelette n°6 - Newsletter Senioriales de l'automne 2018
 
Fondamentaux Des Amap
Fondamentaux Des AmapFondamentaux Des Amap
Fondamentaux Des Amap
 
Les clés pour agir : mon Restaurant passe au durable
Les clés pour agir : mon Restaurant passe au durableLes clés pour agir : mon Restaurant passe au durable
Les clés pour agir : mon Restaurant passe au durable
 
Evolution de la consommation de viande bovine en France
Evolution de la consommation de viande bovine en FranceEvolution de la consommation de viande bovine en France
Evolution de la consommation de viande bovine en France
 
#25ansAPESS. Synthèse courte des conférences - Question soumises à la table ...
#25ansAPESS. Synthèse courte des conférences  - Question soumises à la table ...#25ansAPESS. Synthèse courte des conférences  - Question soumises à la table ...
#25ansAPESS. Synthèse courte des conférences - Question soumises à la table ...
 

Synthèse rse triballat 2021

  • 1. 1 ÊTRE SOURCE DE VIE POUR LES HOMMES ET LA PLANÈTE L’essentiel de nos engagements sociétaux et environnementaux
  • 2. 2 3 Notre histoire laitière s’est construite avec la relation au monde agricole et notre histoire végétale avec nos consommateurs. Le point commun, qui fait désormais partie de notre ADN, c’est de s’être nourri de ces rencontres, d’avoir dépassé nos difficultés en partageant avec notre écosystème. A chaque fois, par son collectif, par son engagement, par son audace, par ses capacités à voir loin, par des dynamiques fertiles et non d’opposition, Triballat Noyal a su transformer les contraintes en opportunités. C’est en revisitant cette histoire, ce parcours, que nous avons trouvé les mots pour écrire notre raison d’être, celle qui parle de nous, celle qui dit ce que nous sommes, celle qui parle de l’impact que nous voulons avoir sur ce monde et surtout celle que nous voulons précieusement transmettre à tous nos collaborateurs, à toutes les générations futures. Il n’y a pas de vérité mais un chemin. Nous croyons à l’égalité de valeur entre nous tous, à la puissance de l’intelligence collective, à l’énergie que procure un rêve commun et notre rêve à nous, c’est de vivre dans un monde harmonieux, un monde où l’homme ne détruit pas ce que la planète lui donne, un monde résilient sur sa production alimentaire, un monde pour lequel et dans lequel chaque être vivant trouve sa juste place. L’intention de ce document est de transmettre nos engagements, nos petites et grandes actions, nos singularités et nos envies d’aller plus loin. C’est aussi vous donner les moyens de parler de nous, d’inviter chacun à oser rejoindre les différentes initiatives, à se lever pour en proposer d’autres, à œuvrer avec Triballat Noyal pour une alimentation durable, pour un collectif responsable, pour une entreprise vivante. Embarquez avec nous p. 26 SOMMAIRE p. 8 1. PARTAGER NOS PARTENAIRES LA CROISSANCE AVEC p. 20 ENVIRONNEMENTAL 3. VISER L’IMPACT POSITIF 4. INNOVER p. 14 2. JOUER COLLECTIF ET SOLIDAIRE p. 6 TRIBALLAT NOYAL TOUR D’HORIZON POUR LES PAPILLES ET POUR LE CORPS Olivier Clanchin Président Solenn Douard Directrice Générale ÉDITO du Directoire
  • 3. 4 5 Contribuer à réduire l’empreinte environnementale de la chaîne de valeur. Maîtriser l’empreinte environnementale des opérations. développer un modèle à impact positif. Viser l’impact environnemental positif NOTRE RAISON D’ÊTRE ÊTRE SOURCE DE VIE POUR LES HOMMES ET LA PLANÈTE « Pour de vrai, pour nous & autour de nous » S’ENGAGERDANSLADURÉE GRANDIRENSEMBLE INSPIRER Assurer un développement partagé et équitable. Établir des partenariats performants et responsables. Contribuer au développement de nouveaux modèles agricoles attractifs. Impliquer et donner du sens. Assurer un management éthique. Promouvoir un nouveau “vivre ensemble” Nourrir sainement de la terre à l’assiette… On peut être ambitieux si on prend le temps de faire les choses bien car on surestime souvent ce que l’on peut faire en 1 an, mais on sous-estime souvent ce que l’on peut faire en 10 ans. Alors, pour nourrir sainement et durablement, on a collectivement choisi de s’impliquer sur 3 niveaux : Qu’est-ce qui nous unit chez Triballat Noyal ? Quelles sont les valeurs que nous partageons ? Pourquoi nous nous engageons ? Pour répondre à ces questions, nous sommes fiers d’avoir pris le temps d’écouter collaborateurs, conseil de surveillance et Directoire pour partager nos expériences et nos histoires lors de deux ateliers dédiés. La richesse et la profondeur de ces échanges ont permis d’écrire ce qui nous distingue profondément, ce qui nous anime et nous rassemble. Nous voulons continuer à œuvrer et défricher avec audace, persévérance et créativité, Pour nourrir et protéger la vie En puisant notre force dans des relations de confiance et des engagements utiles au monde Dans le respect des Hommes et de la planète   Nous voulons aussi que l’entreprise soit plus qu’un acteur qui fabrique et qui vend Nous voulons une entreprise qui agit utilement et avec le cœur, dans laquelle et avec laquelle chacun s’épanouit    Une entreprise qui contribue à un modèle de société que nous serons fiers de laisser en héritage aux générations futures. Partager la croissance avec nos partenaires Jouer collectif et solidaire Co-construire pour une consommation responsable Fournir sécurité, nutrition et plaisir. Innover sur les marchés et les modes de consommation Innover pour les papilles et pour le corps Nourrir sainement de la terre à l’assiette NOTRE MISSION Découvrez le film de notre Grand Récit « Quand les convictions et les valeurs sont en harmonie, il y a une ligne de conduite qu’il faut tenir. Quelle que soit la situation. » Françoise CLANCHIN Directrice Générale de Triballat Noyal de 1970 à 2018
  • 4. 6 7 BRETONS DE CŒUR ET OUVERTS AU MONDE 310 producteurs collaborateurs 1344 ateliers à taille humaine 18 NOS MARQUES Nos meilleures ambassadrices. NOUS SOMMES NOS ACTIVITÉS Engagée depuis toujours pour l’alimentation de demain. TRIBALLAT NOYAL TOUR D’HORIZON Respect Solidarité Implication AVEC DES VALEURS FORTES QUI COMMERCIALISE En B2B En Food Service En GMS Dans les réseaux spécialisés UNE ENTREPRISE FAMILIALE ET INDÉPENDANTE LE BIO LE LAITIER LOCAL LE VÉGÉTAL LA NUTRITION ET LES INGRÉDIENTS AU NATUREL Entreprise bretonne Depuis 1951 EXPERTS ET PIONNIERS DE NOS MARCHÉS BIO La Laiterie Familiale BIO La Laiterie Familiale BIO La Laiterie Familial e BIO BIO La Laiterie Familiale 1975 1ers produits laitiers bio 1er fromage allégé 1981 1ers desserts au soja 1988 1ère gamme Bio enGMS 1995 1998 1ers dessertsaulait depetitsruminants. 1ers steaksdesojaenGMS 2014 1ers desserts et boissons auchanvre 342 millions € CA à mars 2020. Dont 17% du chiffre d’affaires à l’international.
  • 5. 8 Partageons la croissance avec nos partenaires Partageons la croissance avec nos partenaires 9 AVEC NOS PARTENAIRES 1. PARTAGER LA CROISSANCE REGARD SUR LE MONDE DE DEMAIN Nous défendons l’idée que les agriculteurs protègent les écosystèmes. Dans cette optique, nous nous engageons à leurs côtés au travers de notre implication historique dans des modes d’agriculture plus résilients comme l’agriculture biologique et le maintien de prairies permanentes. De plus, nous nous engageons à leurs côtés au travers de projets terrain, en installant des ruches, en soutenant leur transition vers l’agro-écologie ou en proposant des bilans biodiversité. Et c’est aussi en nous investissant dans des projets à plus grande échelle, notamment dans l’agro-foresterie avec le Fond pour l’Arbre, que nous contribuons à réinventer le métier d’agriculteur. DE TRIBALLAT LA RÉPONSE Xavier BEULIN (ancien directeur de la FNSEA), extrait de « Notre agriculture est en danger ». L’agriculteur sait préserver et gérer les éléments fixes du paysage, par nature source de biodiversité, comme les mares, les haies, les chemins, les murets, etc. Il les entretient par tradition comme Monsieur Jourdain faisait de la prose. De tout temps, il leur porte un soin particulier et une grande attention. Il peut même accepter que cette mission devienne une clause d’un contrat passé avec la société. Les contributions de l’exploitation à la préservation de la biodiversité peuvent être calculées, codifiées et valorisées. Des propositions provenant de multiples sources ont été formulées en ce sens. On sait aussi que des pratiques plus agronomiques peuvent être réhabilitées si l’on se donne la peine de les diffuser dans les campagnes. L’apport de l’agriculture à la protection de la biodiversité, dans ces conditions, est bien supérieur à toute autre solution. LE FUTUR MÉTIER DE L’AGRICULTEUR, CELUI DE DÉFENSEUR DE LA BIODIVERSITÉ ?
  • 6. 10 11 29FOURNISSEURS OCCITANIE NOUVELLE AQUITAINE 26 07 21 01 38 69 18 68 16 81 31 32 40 50 72 49 85 52 10 51 NORMANDIE GRAND EST BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ 1FOURNISSEUR PORNIC LOZÈRE BRETAGNE VALENÇAY AOP AOP SELLES- SUR-CHER AOP MONTAUBAN- DE-BRETAGNE AOP CHÂTILLON- SUR-CHER AOP LA TIEULE SAINTE-MAURE- DE-TOURAINE AOP AOP CONV BIO CONV BIO NOYAL-SUR-VILAINE BOISSEY AOP CAHAGNES AOP NORMANDIE NOS ZONES D’APPROVISIONNEMENT AVOINE CHANVRE SOJA MYRTILLE 93% LA PART DE NOS MATIÈRES PREMIÈRES ISSUES DE NOS FILIÈRES FRAISE FRAMBOISE 19 CORRÈZE BIO BIO BIO BIO CONV VÉGÉTALES SOJA FRUITS ROUGES AVOINE CHANVRE CONV AOP BIO CONV AOP BIO BIO LAITIÈRES VACHE BREBIS CHÈVRE CHÂTEAUGIRON BIO SAINT-AVÉ BIO MAZIÈRES- EN-GÂTINE BIO VILLE- LA-GRAND BIO CHÂTEAUBOURG BIO BRICQUEBEC BIO DOMAGNÉ BIO 35 BRETAGNE 280PRODUCTEURS SOUS CONTRATS VACHE CHÈVRE BREBIS 29FOURNISSEURS OCCITANIE NOUVELLE AQUITAINE 26 07 21 01 38 69 18 68 16 81 31 32 40 50 72 49 85 52 10 51 NORMANDIE GRAND EST BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ 1FOURNISSEUR PORNIC LOZÈRE BRETAGNE VALENÇAY AOP AOP SELLES- SUR-CHER AOP MONTAUBAN- DE-BRETAGNE AOP CHÂTILLON- SUR-CHER AOP LA TIEULE SAINTE-MAURE- DE-TOURAINE AOP AOP CONV BIO CONV BIO NOYAL-SUR-VILAINE BOISSEY AOP CAHAGNES AOP NORMANDIE NOS ZONES D’APPROVISIONNEMENT AVOINE CHANVRE SOJA MYRTILLE 93% LA PART DE NOS MATIÈRES PREMIÈRES ISSUES DE NOS FILIÈRES FRAISE FRAMBOISE 19 CORRÈZE BIO BIO BIO BIO CONV VÉGÉTALES SOJA FRUITS ROUGES AVOINE CHANVRE CONV AOP BIO CONV AOP BIO BIO LAITIÈRES VACHE BREBIS CHÈVRE CHÂTEAUGIRON BIO SAINT-AVÉ BIO MAZIÈRES- EN-GÂTINE BIO VILLE- LA-GRAND BIO CHÂTEAUBOURG BIO BRICQUEBEC BIO DOMAGNÉ BIO 35 BRETAGNE 280PRODUCTEURS SOUS CONTRATS VACHE CHÈVRE BREBIS S’engager | Grandir ensemble | Inspirer S’engager | Grandir ensemble | Inspirer Chez Triballat Noyal, depuis 70 ans nous établissons avec nos producteurs et partenaires des relations qui s’inscrivent dans le temps. C’est en tissant ces liens de confiance que nous parvenons à co-construire notre vision d’un modèle économique plus solidaire et qui contribue à créer des collaborations saines et inspirantes. Des relations qui durent… longtemps Depuis nos premiers jours, les producteurs de nos filières agricoles jouent un rôle primordial dans les choix stratégiques de l’entreprise. Ensemble, nous avons impulsé le modèle agricole bio et co-développé 25 filières végétales et animales responsables et françaises. Certes, cela prend du temps mais quand nous collaborons ensemble, c’est aussi pour longtemps. Une des clés de cette confiance réside dans le dialogue et dans notre engagement à garantir la stabilité des revenus. C’est notamment le cas pour nos filières laitières pour lesquelles les prix sont négociés annuellement avec les organismes producteurs. Au delà de nos producteurs, nous favorisons également des relations à long terme avec nos fournisseurs et autres partenaires. AVEC NOS PRODUCTEURS ET PARTENAIRES S’ENGAGER DANS LA DURÉE 79% de nos fournisseurs hors producteurs ont plus de 10 ans d’ancienneté. CHIFFRE CLÉ GRANDIR ENSEMBLE POUR MIEUX NOURRIR DEMAIN Co-construire avec nos producteurs agricoles des démarches de développement de nouvelles filières fait partie de notre ADN. Lait bio, fruits bio, chanvre, soja français sans OGM… ensemble nous parvenons à créer des sources d’approvisionnements qui contribuent à transformer positivement les modèles agricoles et alimentaires. 93,7% de nos matières premières sont françaises. CHIFFRE CLÉ FOCUS Bien-être animal, nos producteurs s’engagent Nos producteurs de lait de brebis de Lozère ont collectivement rédigé un cahier des charges sur le bien-être animal qui va au-delà des normes déjà imposées par la Bio, avec notamment une alimentation 100 % locale, l’aménagement des bergeries pour plus de confort des animaux et le maintien des agneaux sous leur mère pendant une durée minimale de 21 jours. Nous sommes engagés avec nos producteurs à revoir l’ensemble de nos filières, conventionnelles incluses, et à adopter des standards toujours plus exemplaires. bienveillance et responsabilité à l’heure de la covid-19 La baisse des ventes que nous avons subie pendant la crise sanitaire liée à l’arrêt de certaines activités de restauration hors domicile, a entrainé un excédent de lait pour lequel l’entreprise et ses producteurs ont travaillé conjointement pour trouver un dispositif collectif équitable. D’un côté, les producteurs ont baissé leur production en jouant sur leur conduite d’élevage. De l’autre nous nous sommes engagés à continuer à collecter l’ensemble de leur production en maintenant les prix du litre de lait sans suivre l’évolution des cours nationaux. Malgré les excédents, pas un litre n’a été jeté ! Soutenir notre filière fruits bio française En France, nous avons été précurseurs dans le développement de filières de valorisation de fruits français bio. Ceux-ci servent pour la fabrication des purées de fruits qui rentrent dans la composition de nos yaourts et desserts à base de fruits. Nous nous engageons à acheter 100 % de la production au producteur de fraises, framboises et myrtilles. Destination ? Le lait de vache biologique et équitable Nous sommes convaincus qu’il faut viser au-delà des standards actuels du bio. Entre autres, nous travaillons à mieux valoriser notre filière lait de vache bio à travers une contractualisation plus éthique avec nos producteurs : meilleure rémunération, durée de contrat… Notre marque Tante Hélène, du réseau bio, sera la 1ère à bénéficier du label Bio Partenaire en 2021. Notre engagement ? Garantir 100 % de nos produits laitiers Bio de vache en équitable d’ici 2030. NOS FILIÈRES
  • 7. 12 13 Barbara De Bruin est salariée chez Triballat Noyal depuis janvier 2020. Elle assure le suivi des producteurs bio en Bretagne, Normandie et à la Bergerie de Lozère. Julie Bertrand est éleveuse au GAEC du Larzac à Millau. Elle prend soin de 750 brebis laitières dont le lait est collecté par Triballat Noyal depuis 2000. S’engager | Grandir ensemble | Inspirer S’engager | Grandir ensemble | Inspirer Co-construire des filières laitières alternatives Dans les années 80, nous co-construisions déjà une filière bretonne de lait de chèvre, puis de brebis dans les années 1990, l’élevage de petits ruminants s’avère être une diversification responsable et rentable pour les producteurs ; une vraie opportunité, notamment pour les jeunes agriculteurs et une vraie responsabilité pour nous : nous sommes actuellement les seuls collecteurs de lait de brebis bio de Bretagne. Inspirer la diversification C’est l’idée d’aider nos producteurs à être financièrement plus autonomes grâce à de nouvelles sources de revenus. Nous le faisons notamment en proposant un accompagnement dispensé par nos maîtres fromagers permettant aux producteurs laitiers de faire leur propre fromage et les commercialiser ! INSPIRER DE NOUVELLES FILIÈRES VERTUEUSES LA À PAROLE C’est en alliant tradition et innovation que nous œuvrons à développer des filières vertueuses et source de valeur pour nos agriculteurs. Cet engagement pour une alimentation saine qui pense à demain est au cœur de notre raison d’être, depuis le tout début de notre aventure. À vos commentaires  ! Dans le cadre de la refonte de notre marque Vrai, nous avons décidé d’impliquer nos parties prenantes dont les agriculteurs dans les choix stratégiques en leur demandant de co-construire les engagements de la marque Vrai sur les 5 prochaines années. La plateforme Les Vraies Questions (https://www.lesvraiesquestions.com/) (https://www.lesvraiesquestions.com/) est une invitation à nous challenger sur tous les aspects de nos produits. Ce feedback, nous l’utilisons comme la matière première pour nos ateliers de co-construction avec nos parties prenantes. Les vertus cachées du brocoli… Notre laboratoire Nutrinov a breveté une forme de sulforaphane particulièrement biodisponible, une substance naturelle extraite des graines de brocoli. Cette molécule est reconnue pour protéger nos cellules grâce à ses activités antioxydantes et anti-inflammatoires. En 2012, Nutrinov lance Prostaphane®, le seul complément alimentaire proposant cette forme de sulforaphane. Il a fait l’objet d’études scientifiques importantes notamment dans le cadre du cancer de la prostate. Afin de sécuriser et de relocaliser notre approvisionnement, nous travaillons actuellement à développer notre propre filière française de graines de brocoli. Une filière avoine 100% française, un engagement des collaborateurs Chez Céréco, la décision de passer en filière avoine 100 % française émane d’une décision collective. Le développement d’une filière France garantissant une traçabilité totale résulte de la mobilisation des collaborateurs vis-à-vis des enjeux d’exemplarité et aussi l’ambition de répondre au mieux aux attentes des consommateurs. Le chanvre, une plante historique, une filière d’avenir Depuis 2014, nous avons développé une nouvelle filière alimentaire du chanvre en valorisant les graines, jusqu’alors simples co-produits de cette culture locale vieille de 8 000 ans. Cette plante était traditionnellement utilisée pour la production de vêtements et d’écoconstructions. En plus d’être une réelle opportunité de diversification pour les producteurs en facilitant notamment la rotation des cultures, le chanvre possède de réels intérêts nutritionnels notamment grâce à sa richesse en acide gras Oméga 3 et protéines. Qu’est-ce qui rend le partenariat entre vous, productrice et TN unique ? Julie — Il y a eu toute une évolution, au départ c’était un petit groupe de producteurs de lait de brebis en Lozère et maintenant nous sommes 52. C’était assez novateur de faire du yaourt à cette période-là puisque la bio était moins implantée que maintenant. C’est une évolution qui s’est faite sur une vingtaine d’années, on ne peut pas dire que c’est un schéma classique. Barbara —De mon regard un peu neuf, on remarque que c’est un groupe d’éleveurs assez soudé et qui a envie d’amener la Bergerie de Lozère vers « du mieux ». Il y a un fort intérêt pour les produits et pour la façon dont ils sont faits. Quelle est votre vision commune de l’agriculture biologique ? Julie — Je ne me serai jamais installée en conventionnel ! Le travail que l’on fait et la manière dont on le fait c’est satisfaisant pour moi. Ma vision de l’agriculture est celle d’une agriculture respectueuse de tout le monde : des humains, des animaux et de la nature. Un troupeau en bonne santé à qui on laisse le temps de vivre, travailler dans de bonnes conditions et respecter l’environnement, c’est une grosse fierté. On ne pourra pas dire qu’on a eu un impact négatif sur l’environnement ! Barbara —Depuis le début de ma carrièreprofessionnellej’aitoujours voulu me diriger vers l’agriculture biologique. Je ne suis pas éleveuse maismonbutestd’accompagnerles éleveurs à faire du bio. L’agriculture évolue beaucoup par rapport à ce qui se faisait il y a quelques années, les enjeux d’aujourd’hui ne sont pas les mêmes que dans le passé. Dans mes missions, il y a celle d’accompagner les éleveurs en leur expliquant le cahier des charges, mais également celle de fédérer, de créer du lien entre eux. Véhiculer l’orientation de la laiterie pour faire de bons produits, c’est aussi ça mon rôle ! Quels sont les principaux challenges qui se dressent devant vous maintenant ? Julie — Nous avons de grosses incertitudes par rapport au changement climatique. Nous vivons des périodes de fortes pluies suivies de périodes très sèches. Par exemple, sur le nord Larzac de juin à octobre il ne pleut pas. Sur les prairies nous cultivons le sainfoin, une légumineuse pourtant habituée au climat, mais ces dernières années les rendements ont été faibles. Entre la vague de sécheresse et la vague de criquets il ne restait plus grand chose pour les brebis. Barbara —Le nouveau challenge des éleveurs aujourd’hui c’est une adaptation aux aléas climatiques que ce soit les fortes chaleurs ou les fortes pluies. On ne peut pas copier un système d’une année sur l’autre, les éleveurs vont devoir s’adapter et prévoir plus de stock de sécurité pour pallier aux aléas. Ce sont des questions compliquées pour les éleveurs pour lesquelles nous n’avons pas la science infuse.
  • 8. 14 15 REGARD SUR LE MONDE DE DEMAIN 2. JOUER COLLECTIF ET SOLIDAIRE REDONNER DU SENS AU TRAVAIL Le livre de Frédéric Laloux a été un électrochoc, et une évidence pour moi ! Pour contribuer à un monde durable, l’entreprise a besoin d’être vivante, et son carburant, c’est la performance responsable. Le vrai moteur de cette performance vient de la richesse de ses femmes et ses hommes, qui ont un rêve commun, qui ont foi dans leur projet et qui ont su libérer leur énergie, leurs talents. « Le meilleur de l’homme apparaît quand les circonstances le permettent. » Le rôle du manager devient en premier de créer les conditions de sécurité et de confiance, pour que chacun puisse vivre le meilleur de lui-même, se réaliser dans notre projet d’entreprise vivante. À nous de montrer la voie, et de passer de « patrons qui décident » à des patrons « créateurs de valeur ». Un nouveau cadre, de nouvelles règles sont apparus, nourris par nos partis pris, nos croyances. La démarche prend le joli nom de « Avec, pour de Vrai ». Solenn Douard, Directrice Générale DE TRIBALLAT LA RÉPONSE Aujourd’hui, la place du travail dans nos vies est plus que jamais questionnée et remise en cause. Selon un sondage datant de 2018[1] , seulement 6% des actifs français se déclarent enthousiasmés par leur emploi et leur entreprise (une chute de 9 points par rapport à l’année précédente). Pression hiérarchique ? Dégradation du lien social ? Ascenseur social HS ? Le travail, dans son modèle actuel, semble à bout de souffle. Dans son ouvrage « Reinventing Organizations », Frédéric Laloux explore les mécaniques profondes de la collaboration à travers les âges afin d’identifier les meilleures pratiques. C’est ainsi que l’auteur propose un nouveau modèle de gouvernance d’entreprise : le modèle OPALE. En segmentant l’organisation en petites unités autogérées, le manager devient facilitateur. Il n’est plus question de pouvoir, mais de valeur. Ainsi, les membres de l’organisation ont un rôle égal et sont plus libres. Ils peuvent prendre l’initiative d’actions et détiennent une plus grande part de responsabilité. (1) La réinvention des entreprises, en vidéo. Visionnez la conférence de Frédéric Laloux. (1) Sondage Gallup sur l’engagement des salariés 2018.
  • 9. 16 17 VALORISER l’intégration et LE REGARD NOUVEAU Une embauche, c’est un événement qui compte dans la vie professionnelle. Chez Triballat Noyal, chaque nouveau talent est convié lors de la journée d’intégration à visiter une ferme et aller à la rencontre de nos métiers. C’est aussi une opportunité de dialoguer avec notre Directoire, présent à cette occasion. D’ailleurs, chaque nouveau collaborateur est invité à remettre un rapport d’étonnement après quelques semaines afin d’évoquer ses premières sensations ou identifier les pistes d’améliorations, etc. S’engager | Grandir ensemble | Inspirer S’engager | Grandir ensemble | Inspirer AVEC NOS COLLABORATEURS POUR MIEUX COOPÉRER S’ENGAGER DANS LA DURÉE GRANDIR ENSEMBLE Françoise et Jean Clanchin, parents d’Olivier, ont insufflé une culture de proximité, de bienveillance et de bien vivre ensemble dès les premières années de l’entreprise. Basée sur la confiance, le respect et l’écoute cette marque de fabrique est le ciment des actions d’hier et d’aujourd’hui. Le bien-être au travail, ça se… travaille Pour favoriser un cadre de travail sain, différentes activités sont proposées au sein de l’entreprise. Qu’elles soient culturelles ou sportives, les collaborateurs ont accès à des activités diverses et variées telles que le Yoga aujourd’hui, la marche nordique ou encore le chant. Notre partenariat avec l’école locale d’ostéopathie offre deux séances gratuites annuelles par collaborateur. Et pour contribuer à un meilleur équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle, nous favorisons à nos jeunes parents des places prioritaires à la crèche Coccinelles de Noyal-sur-Vilaine. LacultureduGroupedeTravail(«GT») Le management participatif a été instauré très tôt dans l’entreprise et c’est sur ce terreau que la démarche « Avec » a pris son élan. Elle vise à créer les conditions d’autonomie et de responsabilité, en permettant des décisions proches du terrain, de l’agilité, et de l’intelligence collective. Elle se traduit aujourd’hui par un cadre qui s’impose à tous, qui est constitué de la raison d’être de l‘entreprise, des valeurs et de la vision partagée pour protéger le bien commun et la pérennité de l’entreprise. Ainsi n’importe qui peut prendre n’importe quel sujet, Co-écrirenotrevisiond’entreprise Aujourd’hui nous pensons profondément que l’être humain a besoin de savoir pourquoi il se lève le matin et d’être associé à un rêve commun, pour se sentir pleinement engagé et utile. Aussi, nous avons fait le pari d’écrire notre vision d’entreprise de manière collaborative, pour imaginer ensemble l’entreprise de 2035 dont nous rêvons. Cette vision sera le socle de notre stratégie des 15 prochaines années en cohérence avec les enjeux sociétaux et environnementaux de demain. Ce projet est piloté par des collaborateurs volontaires qui ont défini une méthodologie en plusieurs étapes : écriture de la raison d’être , exploration des enjeux sociétaux et environnementaux à venir, et sur ces bases, enrichi de nos parties prenantes, nous écrivons notre avenir. « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». Uneautreidéedumanagement Le rôle de manager a été redéfini comme étant celui qui prend soin de la performance du périmètre et des personnes qui lui sont confiées. Il est d’abord un leader facilitateur, qui crée les conditions de sécurité et de confiance, pour que chacun donne le meilleur de lui-même. Il permet à tous ses collaborateurs de grandir, en développant chez eux l’autonomie et le sens de la responsabilité. Il n’y a plus de pouvoir, il n’y a que des rôles et de la valeur ! La clef dans cette vision d’organisation, repose sur la question de la relation, elle-même passant par la connaissance de soi. Ainsi, un parcours complet est proposé, tant aux managers, qu’aux collaborateurs pour développer ses propres prises de conscience et trouver ses propres leviers : le parcours « Avec ». TRANSPARENCE ET PROXIMITÉ À L’HEURE DE LA COVID-19 Dès le 26 février 2020, nous avons déployé une cellule de crise constituée d’une hotline pour renseigner et rassurer. Nous avons également mis en place des Flash directoire vidéo quotidiens pour informer et garder le lien entre tous les collaborateurs qu’ils soient en atelier, en arrêt de travail ou en télétravail. Ces dispositifs ont permis une communication quotidienne dans ce contexte de crise sanitaire. PROGRESSER EN MATIÈRE DE POLITIQUE HANDICAP Nous avons pris conscience que nous pouvons aller beaucoup plus loin sur l’enjeu du handicap. De manière volontaire, des mains se sont levées. C’est ainsi que s’est formé un groupe de travail dont le but est de sensibiliser nos collaborateurs et de trouver, ensemble, des solutions favorisant l’embauche de personnes en situation de handicap. Pour grandir ensemble dans notre entreprise familiale et servir la raison d’être de Triballat Noyal, nous croyons que la question de la relation est essentielle. Nous voulons entretenir précieusement le sentiment d’appartenance, la proximité, tout en cultivant l’esprit d’initiative, l’autonomie et la créativité. 1  100 000 € Pour 2020/21, budget destiné aux actions de sponsoring et de mécénat hors dons de produits CHIFFRE CLÉ BIO La Laiterie Familiale CHIFFRE CLÉ objectif 100% des managers formés à un management bienveillant et responsabilisant. du moment qu’il respecte le cadre et les règles ! C’est ainsi que chacun peut créer son propre « GT » pour améliorer un dysfonctionnement opérationnel ou proposer de nouvelles idées. Être là pour les autres Pour prévenir du risque psycho-social, nous avons mis en place dès 2012 une équipe constituée de collaborateurs formés et volontaires afin d’offrir un soutien psychologique pour toute problématique d’ordre personnel ou professionnel rencontrée par un collaborateur, et en toute confidentialité.
  • 10. 18 19 S’engager | Grandir ensemble | Inspirer S’engager | Grandir ensemble | Inspirer INSPIRER ET S’INSPIRER POUR « FAIRE SA PART » Estelle Prodhomme est cheffe de quai au service expéditions chez CÉRÉCO. Ses missions regroupent l’inventaire des stocks, la gestion des arrivants, le chargement et les commandes. En début d’année, elle participe aux deux premiers ateliers « Grandir Ensemble ». Être en lien, au-delà de nos métiers Triballat Noyal est depuis longtemps engagée à contribuer à l’épanouissement social de ses territoires, notamment celui de Noyal-sur-Vilaine le berceau historique de l’entreprise. Pour cela, notre entreprise soutient plus de 70 clubs sportifs et associations bénévoles à travers différents partenariats : sponsoring, prêt de matériel, participation et organisation d’événements sportifs et culturels, etc. L’entreprise promeut aussi auprès de ses collaborateurs l’engagement associatif, conscients que les territoires ruraux perdraient de leur dynamisme sans les bénévoles. Au même titre que la nature a besoin de biodiversité, nous avons besoin d’être engagés à différents endroits, pour que Un FCPE, pour nous, par nous Le Fonds Commun de Placement d’Entreprise est une solution d’épargne des collaborateurs. Généralement opéré par un organisme bancaire, chez Triballat Noyal, ce fonds a été entièrement internalisé et ce sont des représentants élus par nos salariés qui le gèrent. Notre FCPE Triballat Green Attitude investit dans différents projets, tous à vocation éthique et généralement locaux. Le premier projet que nous avons mené est la construction d’un bâtiment pour une crèche alternative proche de notre siège. Nous avons également pu investir pour l’installation de panneaux solaires qui servent aussi d’ombrières sur les parkings de nos sites de production. 3 800 000 € CHIFFRES CLÉS Plus de 80 % des CDI sont porteurs de parts dans le FCPE. Montant total investi Parce que l’entreprise est plus qu’une structure qui fabrique et qui vend, parce que nous voulons profondément être fiers du monde auquel nous contribuons, nos actions s’inscrivent au-delà de notre cœur d’activité. Et pourtant, c’est bien en faisant cela que nous nourrissons – nous l’espérons – la réalisation de notre raison d’être « dans laquelle et avec laquelle chacun s’épanouit ». LA À PAROLE TRAVAILLER SUR DES THÉMATIQUES D’AVENIR C’est l’idée centrale à l’origine de notre implication avec la Fondation Université Rennes 1. Membre fondateur, Triballat Noyal contribue à favoriser la recherche et la diffusion du savoir sur des sujets sociétaux qui nous tiennent à cœur via son engagement dans le cadre de deux chaires : « Aliment et bien manger » et « Vivre ensemble ». Comment votre entreprise aide ses collaborateurs (vous !) à évoluer au rythme des nombreuses transformations qu’elle mène ? Cette culture de la  collaboration n’est-elle pas à l’origine de la formation Grandir Ensemble que vous suivez actuellement ? Selon toi, quelles sont les principales pistes d’améliorations pour grandir ensemble demain ? Chez nous, nous considérons que chaque personne peut être source de solutions, sans prendre en compte sa hiérarchie ni sa fonction. Dans cette perspective, Céréco encourage la création de groupes de travail. Un collaborateur initie un chantier sur un sujet en particulier et lance une invitation à participer auprès de tous. Une fois les enjeux identifiés, nous nous réunissons mensuellement pour apporter des solutions et les mettre en œuvre. Cela apporte beaucoup de dynamisme et un regard neuf sur des sujets parfois complexes ! Je dirais que ce programme se concentre sur les questions de savoir-être qui sont essentielles pour une collaboration de qualité. Grâce à des exercices ludiques, assez psychologiques, nous apprenons à mieux nous connaitre, même soi-même, afin de mieux réagir selon les situations. Nous ré-apprenons également à écouter l’autre. Cette expérience, déstabilisante au départ, me fait du bien. On se livre à des collaborateurs d’autres horizons et les barrières tombent. J’ai hâte de participer aux prochaines réunions. Je pense que notre entreprise doit veiller à cultiver l’engagement de ses collaborateurs. Parfois, les nouvelles méthodes peuvent créer des doutes voire de la réticence. En mettant en lumière les opportunités collectives mais aussi individuelles, je pense qu’il est plus facile de motiver et d’encourager l’investissement personnel. Nous avons l’environnement favorable pour être une organisation où chaque employé-e peut contribuer à la hauteur de ses envies. C’est pourquoi, nous devons mieux communiquer sur cette ambition. la vie circule aussi bien dans notre entreprise, que dans nos villes et villages. C’est aussi un appel pour réfléchir à plusieurs le rôle que l’entreprise pourrait jouer à ce sujet.
  • 11. 20 21 3. VISER L’IMPACT ENVIRONNEMENTAL POSITIF REGARD SUR LE MONDE DE DEMAIN LES GRANDS DÉFIS ENVIRONNEMENTAUX DE L’INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE Cette transformation, nous l’avons amorcée depuis plus de quarante ans, notammentautraversdenotreinvestissement dans l’agriculture biologique dans les années 70. Aujourd’hui, c’est sur l’ensemble de notre chaîne de valeur et de nos métiers que nous agissons pour améliorer nos pratiques et identifier les manières dont nous pouvons avoir un réel impact positif. De l’écoconception de nos produits à la promotion de l’agroécologie, nous pouvons nous améliorer chaque jour et c’est ce qui nous pousse à agir. DE TRIBALLAT LA RÉPONSE Rien qu’en France, l’alimentation pèse pour 24% de l’empreinte carbone des ménages[1] , mettant en lumière la nécessité pour l’industrie agroalimentaire de se réinventer. D’autant plus qu’environ un quart des entreprises agroalimentaires de plus de 20 salariés estiment que leur activité a un impact fort sur l’environnement[2] . Meilleure gestion des ressources, bien-être animal, transition vers l’économie circulaire, protection de la biodiversité, agroécologie : les chantiers sont nombreux et complémentaires pour l’industrie alimentaire, pour guider notre société vers une consommation durable et une réduction de l’empreinte écologique. [1] Étude de l’I4CE, 2019 [2] Sources : Panorama des Industries Agroalimentaires / Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation
  • 12. 22 23 https://www.vrai.fr/engagements/1-pour-la-planete/ + de 450 000 € reversés chaque année à une vingtaine d’associations. Un mix énergétique plus responsable La gestion plus responsable de l’énergie n’est pas un enjeu nouveau pour Triballat Noyal. Depuis 1999, nous veillons à maximiser la part des énergies renouvelables dans notre mix énergétique, en privilégiant l’énergie photovoltaïque et éolienne. Nous sommes d’ailleurs l’une des rares entreprise en France à posséder une éolienne sur notre site de production, et ce depuis 2011. En 2015, nous poursuivons notre engagement de diversification en remplaçant deux chaudières à gaz par une chaudière biomasse destinée à la production de vapeur. Celle-ci utilise du bois issu d’une économie circulaire et durable. BIO La Laiterie Familiale Engagés dans le réseau Notre marque de produits laitiers biologiques VRAI fait partie depuis 2015 du réseau international 1% For the Planet qui connecte les entreprises avec des associations porteuses de projets en faveur de la protection de l’environnement. En consacrant 1 % de son chiffre d’affaires, VRAI peut contribuer au développement de pratiques agricoles durables et respectueuses de la biodiversité, telles que l’agroforesterie, l’accompagnement et la sensibilisation de nos agriculteurs et nos autres parties prenantes sur ces sujets. Covid 19, MOBILISÉS PLUS QUE JAMAIS Le confinement a mis en pause notre activité restauration hors domicile laissant des tonnes de produits sans débouchés. Plusieurs salariés se sont mobilisés pour mettre en place des solutions de redistribution auprès d’une dizaine d’associations, d’hôpitaux mais aussi à des populations fragilisées par le confinement telles que les étudiants. Prise de contact, logistique, organisation de l’acheminement, ils ont fait preuve d’un investissement exemplaire. Nous sommes historiquement engagés dans la réduction de notre empreinte écologique. Cette ambition repose sur deux axes complémentaires. Depuis les années 70, nous développons des filières alternatives plus durables (végétales, bio, petits ruminants…). Et depuis plus de 20 ans, nous œuvrons à accélérer notre transition vers les énergies renouvelables. Une flotte moins impactante et plus efficace Pour réduire l’empreinte environnementale de nos véhicules, nous modernisons notre flotte et travaillons sur l’optimisation logistique de notre chaîne, notamment au niveau du remplissage de nos camions. D’autre part, nous utilisons depuis 2005 à hauteur de 30 % de diester (à base d’huile de colza français produit sur des terres en jachère) pour nos poids lourds. Notre objectif ? Passer à 100 % d’huile de colza d’ici fin 2020. Limiter et mieux valoriser les déchets C’est un des enjeux principaux de nos équipes Environnement. Nous poussons le tri toujours plus loin en travaillant avec des partenaires spécialisés par filières. Par exemple, nous revalorisons l’ensemble de nos déchets organiques, qui sont soit destinés à la méthanisation, soit revalorisés en alimentation animale pour 1/3. Nous travaillons également sur le développement de coproduits, notamment issus de nos filières soja et chanvre. Les enveloppes des graines de soja et chanvre sont revalorisées en alimentation animale et font l’objet de recherche, pour identifier de nouveaux débouchés. Notre laboratoire Nutrinov travaille actuellement sur la transformation de ces coproduits, notamment pour  la création d’emballages à base de fibre de soja ! POUR LIMITER NOTRE EMPREINTE NOUS ENGAGER DANS LA DURÉE 100% de notre flotte de camions acheminant nos marchandises roulera à l’huile de colza français d’ici fin 2021. CHIFFRE CLÉ POUR ACCÉLÉRER LA TRANSFORMATION POSITIVE GRANDIR ENSEMBLE L’éco-conception, notre nouvelle règle du jeu 2 axes prioritaires pour mieux gérer nos emballages : œuvrer à en réduire la quantité globale, notamment en supprimant le couvercle plastique de nos pots 250 g et 400 g vendus en réseau bio depuis 2019. D’autre part, favoriser l’utilisation de matériaux recyclés et recyclables. Nous travaillons en synergie avec l’éco-organisme en charge de la collecte des emballages Citeo dans le but de développer une filière de recyclage des pots de yaourts et autres desserts qui n’existe pas à l’heure actuelle. Et nous encourageons naturellement le réemploi, notamment en allant vers des solutions plus vertueuses telles que le vrac ou la consigne. Céréco, pionnière du vrac ! Céréco produit des céréales bio depuis 1989. Dès 1999, elle propose une distribution en vrac auprès des magasins bio qui représente aujourd’hui 44% de ses volumes de la marque Grillon d’Or. Son ambition est aujourd’hui de répondre aux attentes croissantes des consommateurs, en renforçant la visibilité de la marque au rayon vrac des magasins, et de sensibiliser le plus grand public sur l’enjeu des emballages. La consigne, une ancienne belle idée d’avenir ! Nous déployons actuellement un projet de réemploi des emballages nommé ZeroWest, avec deux partenaires engagés : La Coopérative Biocoop Scarabée et Uzaje. Son but ? Organiser un circuit efficace de réemploi des contenants à l’échelle régionale. Les contenants en verre sont collectés au sein des magasins Scarabée, lavés par Uzaje en partenariat avec une entreprise d’insertion locale, puis renvoyés aux fabricants pour reconditionnement. En parallèle, nous lançons un programme de recyclage des pots VRAI dans les établissements scolaires en partenariat avec la société Terracycle, pour faire des meubles urbains. Nous avons à cœur de coopérer avec le monde associatif pour faire avancer les sujets sociétaux et environnementaux que nous trouvons essentiels. Cela se concrétise par des initiatives inspirantes, de l’investissement en temps et en moyens des équipes de Triballat Noyal. Valorisation de nos excédents alimentaires Tout au long de l’année, nous redistribuons un maximum de nos excédents consommables auprès d’associations telles que la Banque Alimentaire. De plus, nous mettons à disposition 3 jours par an un camion avec chauffeur pour soutenir les collectes d’associations caritatives du territoire. S’engager | Grandir ensemble | Inspirer S’engager | Grandir ensemble | Inspirer CHIFFRES CLÉS - 60 tonnes de plastique grâce au retrait des couvercles en réseau bio. CHIFFRE CLÉ CHIFFRE CLÉ 40% C’estlapartd’énergies renouvelablesproduitessurnotre sitedefabricationdeproduits ausojadeChateaubourg. 53% C’est le taux de réduction de nos émissions de CO2 de notre plus gros site de fabrication grâce à notre chaudière biomasse. Notre démarche éco-conception en images
  • 13. 24 25 Accélérer la transition agro-écologique Remettre les arbres et les haies au cœur de nos pratiques culturales est une idée non seulement bénéfique pour l’environnement mais aussi pour les agriculteurs. L’agroforesterie contribue à réguler le climat, stocker du carbone, constituer un réservoir de biodiversité et maintenir la quantité et la qualité des masses d’eau. Dans cette optique, Triballat Noyal fait partie des membres fondateurs du Fonds pour l’Arbre en collaboration avec la Fondation Yves Rocher et l’AFAC-Agroforesterie. L’idée est de créer un outil financier dédié à la plantation et la gestion de haies et d’arbres champêtres. Ce programme vise également à fédérer les initiatives, augmenter le volume d’arbres plantés et rassembler les acteurs afin de peser dans les discussions de politiques publiques. Dans ce cadre, TN a également aidé à financer et promouvoir un nouveau prix agroforesterie au Concours Général Agricole de 2020. Des ruches qui font le buzz Plus de 120 ruches ont été installées depuis 2014 chez nos producteurs bio ainsi que 7 ruches supplémentaires sur notre site de Noyal. La protection des abeilles, indispensables pour l’équilibre de nos écosystèmes, est possible car nos producteurs ont des terres exemptes de pesticides. Les butineuses peuvent donc travailler paisiblement. Et pour bien entretenir les ruches au quotidien, nous avons mis en relation producteurs et apiculteurs. Nos collaborateurs peuvent aussi s’investir sur la base du volontariat. Une belle occasion pour les sensibiliser, mener des actions utiles et tisser des liens. Valoriser nos filières jusque dans nos murs Nous avons inauguré en 2018 un nouveau bâtiment sur notre site de Noyal. Son secret ? Il s’agit tout simplement du premier bâtiment français de cette dimension construit en grande partie avec du chanvre issu de notre filière alimentaire et des matériaux naturels (béton de chanvre et bois pour la structure, chanvre pour l’isolation, linoléum naturel, etc.). Cette construction inédite apporte une performance thermique et une régulation d’humidité très efficace nous affranchissant de la climatisation. Et les peintures intérieures sont à base d’algues locales ! Bref, ces 1000 m2 d’espace de collaboration incarnent notre identité et prouvent une nouvelle fois que performance et responsabilité vont naturellement de pair. Sélectionner avec soin des matières premières plus durables Depuis près de 50 ans, nous agissons pour montrer qu’une industrie agroalimentaire plus vertueuse est possible. Nous avons mené des analyses comparatives des cycles de vie de nos produits au regard de produits conventionnels. Ces études nous permettent de mettre en lumière les bénéfices environnementaux de nos produits végétaux et bio par rapport à leurs équivalents « standards » (bio versus conventionnel et végétal versus animal). Sur beaucoup de critères (CO2 , besoin en eau, surface de terre nécessaire, etc.), ces études montrent que nos produits bio et végétaux ont un impact environnemental moindre allant jusqu’à 80% sur les rejets de CO2 . AGROALIMENTAIRE BIENVEILLANTE INSPIRER UNE INDUSTRIE - 80% CHIFFRE CLÉ Steak végétal Sojasun vs steak de viande d’émissions de CO2 . S’engager | Grandir ensemble | Inspirer S’engager | Grandir ensemble | Inspirer Proposer une alimentation plus saine et durable ne peut se faire qu’en soutenant des modèles agricoles plus respectueux du Vivant. Grâce à nos relations privilégiées avec nos agriculteurs, nous mettons tout en œuvre pour inspirer les nouvelles règles du jeu responsables de l’industrie agroalimentaire. BIO La Laiterie Familiale Héloïse — Triballat Noyal utilise du biocarburant pour faire rouler sa flotte de camions. Quelle est la genèse de ce projet au sein de l’entreprise ? Jean-Marc — Il s’inscrit dans la continuité d’une approche globale de réduction de nos impacts depuis plus de 20 ans, y compris sur le transport des marchandises. Une réflexion complète et des actions concrètes ont été menées dès 2005 sur le type de carburant en complément de formations à l’éco-conduite, de l’évolution des motorisations et de l’optimisation des chargements. Héloïse — Pourquoi avoir fait le choix de ce type de carburant ? Jean-Marc — L’Oléo100 issue à 100 % d’huile de colza est la seule solution technique disponible et financièrement équivalente au gasoil. Une alternative souple permettant une utilisation conjointe du gasoil si besoin de refaire le plein sur de grandes distances par exemple. Il s’agit également de relocaliser nos énergies. Le colza utilisé est certifié d’origine grand ouest de la France. Cela permet également de participer à l’autonomie alimentaire du pays car le co-produit de cette production donne du tourteau qui permet de substituer le tourteau de soja OGM brésilien utilisé par les agriculteurs-éleveurs pour nourrir le bétail. De plus, il s’agit d’une culture d’hiver qui ne se substitue pas aux productions à destination de l’alimentation humaine. Sans besoin d’irrigation et couvrant les sols, elle évite le lessivage de ceux-ci qui embarque azote et phosphore et provoque le phénomène d’algues vertes... Héloïse — Est-ce vraiment écologique ? Jean-Marc — Oui et oui et oui...! L’Oléo100 affiche un bilan énergétique positif ! Du champ à la roue, il restitue 3,7 fois plus d’énergie qu’il n’en nécessite pour être produit. C’est une énergie renouvelable offrant la meilleure efficacité carbone par rapport aux autres carburants liquides et émet 60 % de gaz à effet de serre en moins que le gazole fossile qu’il remplace en plus de réduire significativement la production de particules fines. Héloïse — Est-ce une solution à long terme pour l’entreprise ? Jean-Marc — Pour le moment. Nous continuons à étudier d’autres possibilités comme l’hydrogène issu d’énergie renouvelable et non d’énergie fossile ou l’électrique pas encore adapté aux véhicules poids lourds. Héloïse — Quelles sont les garanties d’approvisionnement en France ? Jean-Marc — Nous travaillons avec un fournisseur français avec une démarche filière maitrisée et qui nous fournit des attestations sur l’origine de chacune de ses livraisons. Jean-Marc Lévêque est jeune retraité, ancien Responsable RSE chez Triballat Noyal. Parmi beaucoup d’autres projets de développement durable, il a initié le projet Oléo 100. Héloïse Le Bars est chargée de missions labellisation BIO + et stratégies RSE chez Triballat Noyal. Elle s’occupe du suivi des actions RSE. LA À PAROLE Steak végétal Steak de viande 20% 100%
  • 14. 26 27 4. INNOVER POUR LES PAPILLES REGARD SUR LE MONDE DE DEMAIN ET POUR LE CORPS LA TRANSFORMATION POSITIVE DE LA GASTRONOMIE Nous n’avons pas attendu cette nouvelle distinction pour faire de l’alimentation plus durable notre raison d’être. Depuis notre création, nous nous sommes engagés sur des choix de matières premières alternatives telles que le végétal et la bio, tout en veillant à préserver le meilleur des savoir-faire traditionnels. C’est ainsi que nous œuvrons à proposer des produits aussi bons pour la santé que pour les papilles, tout en défendant un modèle alimentaire plus respectueux du vivant. DE TRIBALLAT LA RÉPONSE Gwendal POULLENNEC Directeur International des Guides Michelin. Cette année et pour la première fois, le célèbre Guide Michelin a distingué cinquante restaurants français pour leurs efforts en matière de respect de l’environnement, avec l’apparition d’une toute nouvelle catégorie « gastronomie durable ». C’est un signal fort pour cette institution qui prouve que les enjeux sociétaux actuels placent l’agriculture bio et locale au centre de l’assiette. Quand on considère l’influence des chefs étoilés sur les tendances de grande consommation, il y a de quoi être optimiste. Convaincus que les chefs peuvent avoir un impact concret dans la préservation de nos environnements, de nos territoires et de leurs spécificités, nous voulons mettre en lumière ces acteurs qui mettent tout en œuvre pour offrir le meilleur à leurs clients.
  • 15. 28 29 LOGO NUTRI-SCORE La gastronomie nutritive et naturelle, pour tous C’est la mission de nos deux conseillers culinaires, Vincent Marchand et Ronald Hernandez Ochoa. Ils jouent un rôle essentiel dans l’élaboration de menus bio ou végétariens pour notre offre en restauration collective. Livrets recettes, vidéos, sessions questions réponses, nos deux gastronomes s’inscrivent dans une approche inspirante de partage ; pour rester en phase avec les tendances de consommation actuelles tout en se faisant plaisir ! POUR ENCOURAGER LE MIEUX-MANGER Changeons nos recettes Notre engagement en matière de nutri-naturalité est double. Tout d’abord, nous simplifions nos listes d’ingrédients en limitant au maximum l’usage d’additifs et d’ingrédients artificiels. Nous allons jusqu’à bannir certains de ces ingrédients pourtant autorisés et largement répandus dans notre industrie. D’autre part, nous supprimons les arômes non naturels (c’est l’engagement Sojasun : allers vers 100% d’arômes naturels). Cet engagement, nous l’appliquons sur l’ensemble de nos marques, conventionnelles incluses. C’est notamment en sélectionnant les meilleures matières premières que nous y parvenons. Ainsi, nous proposons par exemple des desserts Sojade sans sucre ajouté, dont la douceur provient simplement de la variété et qualité du fruit sélectionné. Il n’y a pas de secret ! Le NUTRI-SCORE, un repère qui compte Près de la moitié des foyers français estime que le nutri-score joue un rôle significatif dans leurs achats*. Pour Triballat Noyal, cette transparence est un levier pour aider les consommateurs à mieux gérer leur alimentation au quotidien. En plus de viser des qualités nutritives toujours meilleures, nous souhaitons qu’un nombre croissant de nos produits portent ce logo, gage de lisibilité et de confiance. Notre marque Sojasun le porte depuis début 2019 et notre marque Vrai le portera dès début 2021. *Source KWP 2019 Sélectionner nos fruits, en équipe L’approvisionnement est le socle fondamental de la nutri-naturalité chez Triballat Noyal. Ainsi, nous collaborons avec l’ensemble de nos fournisseurs, équipes en RD et sites de production pour sélectionner les fruits les plus sucrés naturellement, les variétés aux meilleures qualités nutritionnelles et les ingrédients les plus savoureux. Cette attention particulière, nous l’apportons par exemple dans le choix des bananes, nous permettant de proposer des recettes sans sucres ajoutés pour notre marque Sojade. Bien dans son assiette, bien dans son corps Le sport et Sojasun, c’est une longue histoire d’amour. Depuis longtemps engagée pour le bien-être des athlètes, notre marque mène des actions de sponsoring et accompagne les sportifs dans leur alimentation et nutrition. Sojasun soutient notamment François Gabard, skipper et vainqueur du dernier Vendée Globe. Il fait ainsi partie, comme d’autres sportifs professionnels et amateurs, de notre communauté Les Athlètes du Bien-être, où chacun peut trouver des conseils et des informations pour allier sport, alimentation et bien-être. Pour en savoir plus, rendez-vous sur http://www.athletesdubienetre.fr/ Le goût avant tout Promouvoir une alimentation plus saine ne peut se faire aux dépends du plaisir. Pour nous, le goût est le critère numéro 1 dans l’élaboration de nos recettes. Pour nos marques végétales, depuis plus de 30 ans, nous travaillons à améliorer le goût de nos produits par la sélection des variétés de graines et par l’optimisation de nos procédés de fabrication. Aussi, au travers de notre activité fromagère, nous avons à cœur de préserver une partie du patrimoine culinaire français. Tous les ans plusieurs de nos produits laitiers et fromages sont primés pour leur qualité gustative lors du Concours Général Agricole. GRANDIR ENSEMBLE S’engager | Grandir ensemble | Inspirer S’engager | Grandir ensemble | Inspirer Pour nourrir sainement de la terre à l’assiette, il est essentiel de proposer des produits savoureux qui combinent naturalité et qualité nutritionnelle. C’est en inspirant une alimentation plus saine, mieux réfléchie et plus diversifiée que nous œuvrons à satisfaire nos consommateurs aux sensibilités, attentes et habitudes alimentaires multiples. Pour anticiper et répondre aux attentes plaisir et santé de nos consommateurs, il est vital d’engager nos parties-prenantes afin d’innover, de réinventer nos métiers et d’identifier les meilleurs ingrédients. C’est dans cette démarche de co-construction que Triballat Noyal s’engage pour le bien-être des consommateurs. 28 40 SOJA, SO GOOD! Pour notre marque Sojasun, nous nous engageons à minimum 80% de notes A ou B en Nutri-Score. 19Réduction du nombre d’additifs à 19 utilisés pour l’ensemble de nos marques (la législation en autorise 338). 19 338 S’ENGAGER DANS LA DURÉE POUR ALLIER PLAISIR ET SANTÉ LA NUTRI-NATURALITÉ EN CHIFFRES Sur les 40 produits de notre marque Vrai, n’ont plus aucun additif (additifs naturels inclus). 28 Notre nouveauté ! Petit Billy infusé au basilic a été lauréat du prix SIAL innovation 2020 pour sa naturalité (process d’infusion sans arôme) et son goût. BIO La Laiterie Familiale
  • 16. 30 31 UNE ALIMENTATION PLUS RESPONSABLE L’alimentation au service de la santé durable C’est la raison d’être de l’Institut Olga Triballat, lancé en 2013. Ce fonds de dotation finance notamment des projets de recherche et d’action de terrain. Parmi les projets de cette année, notre Institut soutient l’éducation alimentaire. L’initiative Label Vie vise par exemple à former le personnel encadrant de plusieurs crèches sur l’alimentation durable, et à sensibiliser l’écosystème de la Petite Enfance. Et le projet Sénior, porté par la Fédération ADMR de Charente, offre à des aides à domicile des formations sur l’alimentation et sur la dénutrition, afin de mieux répondre aux besoins des personnes âgées et assurer un suivi des diagnostics. Des initiatives utiles et inspirantes Nous souhaitons mettre notre expérience et notre réseau au service de start-ups innovantes Le meilleur de la nature au service de l’alimentation de demain Nutrinovestnotrecentrederechercheensanté et nutrition,ildéveloppedesconceptsetdesproduits pourl’industrieagro-alimentaireetdansledomaine delasanté. Nutrinovcréédesingrédientsbioactifs novateurs,conçusexclusivementàpartirdematières premières100%naturelles.Sonambition ?Utiliserdes co-produitsissusdenosmatièrespremièresoffrantdes bénéficesnutritionnelsdansdesingrédientsfonctionnels etdynamiserla rechercheautourdelasantéautravers demoléculesnaturelles.C’estdanscetteperspective queNutrinovarévélélespropriétésintéressantesdu sulforaphane,présentsdanslescrucifères,notamment sonactivitéantioxydante,anti-inflammatoireet protectriceau niveaucellulaire. INSPIRER S’engager | Grandir ensemble | Inspirer Depuis la création de Triballat Noyal, l’innovation est pour nous un facteur clé de réussite pour contribuer à transformer positivement le secteur agro-alimentaire et les habitudes de consommation. C’est ainsi que nous souhaitons inspirer une alimentation plus responsable, et accessible au plus grand nombre. S’engager | Grandir ensemble | Inspirer Florence — Je pense que nous sommes plutôt conscients des enjeux d’aujourd’hui. Nous achetons plus local et évitons au maximum les produits transformés. Même si personnellement, consommer moins de viande me parle beaucoup, j’ai parfois du mal à combiner mes désirs de mieux consommer avec les préférences de mes enfants. Quand j’essaye de nouvelles recettes végétales, c’est parfois la soupe à la grimace ! Vincent — Je comprends. Notre modèle alimentaire actuel ne permet plus de nourrir la planète. Sans changement, nous aurons besoin de 2 planètes d’ici 2030 pour alimenter la population. Concernant les enfants, il est important de bien leur rappeler les goûts. Le salé, le sucré mais aussi l’amertume, l’acidité et enfin l’umami. Aujourd’hui nos palais sont accros au salé et au sucré et les recettes n’ont jamais atteint un tel degré de confusion. Les recettes végétales à base de légumineuses riches en protéines sont une opportunité et une alternative pour redécouvrir des saveurs plus simples et gourmandes. Florence — Je suis d’accord, mais le facteur temps joue beaucoup. Avec le travail, les différentes activités, j’ai peu de temps à accorder à la cuisine et je peine à renouveler les recettes. Vincent — C’est une réalité pour beaucoup de ménages. Le temps accordé à la cuisine se réduit et pourtant bien manger est important pour notre santé. L’intégration du végétal permet de réduire ce temps. Cuissons plus simples et plus rapides et souvent plus digestes. Quelques herbes ou épices, un peu de passion et le tour est joué ! Les produits à base de soja sont excellents pour cuisiner. Florence — Pourtant, je trouve qu’il a mauvaise presse. Il est un peu fade, vient souvent de loin et on l’associe souvent aux OGMs. Vincent — En réalité, le soja est la meilleure alternative au produits animaux avec un apport en protéines et acides aminés conséquents. C’est aussi un excellent exhausteur de goût et il se marie à toutes les « sauces ». Les quiches, la béchamel, les crêpes, le far breton, etc… Faites le test ! On n’y croit pas mais les résultats sont surprenants en version végétale. Et c’est super digeste. Chez Triballat Noyal, cela fait près de quatre décennies qu’avec notre filière française sans OGM nous élaborons des produits sucrés et salés tout en pensant à demain. Florence — Ce qui me donne confiance, c’est de voir mes enfants et leur génération donner beaucoup plus d’importance à l’avenir de l’alimentation que moi à leur âge. On va y arriver ! Vincent Marchand est conseiller culinaire chez Triballat Noyal. Il est expert et passionné de recettes végétales. Florence Arthur est auditrice financière et maman de deux enfants de 10 à 12 ans. Elle consomme des produits végétaux et est toujours à la recherche de nouvelles recettes LA À PAROLE les 3 missions de l’institut OLGA TRIBALLAT Plus d’informations sur : www.institut-olgatriballat.org/ www.institut-olgatriballat.org/ Vincent  — Pensez-vous que vos habitudes alimentaires de famille sont en train de changer ? B I O L a L a i t e r i e F a m i l i a l e Renforcer les connaissances Diffuser les connaissances 1 2 3 Agir sur le terrain POUR DÉCOUVRIR DES RECETTES DE VINCENT : https://www.triballatnoyal-restauration.com/inspiration/recettes-menus/ et engagées dans la transformation des modes de consommation alimentaire. Ensemble, nous coopérons activement pour promouvoir une consommation plus saine et durable grâce à des solutions innovantes, locales et agiles. • Nous soutenons la startup La Fourchette Bleue qui livre des produits locaux sous forme de panier. Elle va même plus loin ! Des recettes toutes prêtes sont systématiquement incluses pour profiter du meilleur des produits de saison. Pratique, savoureux et responsable. • Nous avons également eu un gros coup de cœur pour l’initiative Frigo Magic. Cette application aide à trouver des recettes selon les produits disponibles à la maison. Quel meilleur moyen de limiter le gaspillage alimentaire qu’en profitant au maximum de ce que l’on a dans sa cuisine ?
  • 17. 32 Plus d'informations sur triballat-noyal.com Conception et réalisation : Crédits photos : © Gwénaël Saliou. Imprimé sur du papier couché recyclé Cet « Essentiel » est dédié à Jean Clanchin, père d’Olivier Clanchin et précédent Président de Triballat Noyal. Précurseurs, avec sa femme, Françoise Clanchin, ils ont instillé le respect de l’Homme et de l’environnement comme terreau fertile et valeur socle de Triballat Noyal.