SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  21
Télécharger pour lire hors ligne
LA
STERILISATION
PRÉSENTÉ
PAR :LABAKOUM BADR-EDDINE
ZOURHRI MOBARAK
KHOUYAOUI IBRAHIM
MAZIGHI ISMAIL
2015/2016
MST. Génie Biomédicale
Instrumentation & Maintenance
Plan de la présentation
•INTRODUCTION
•DÉFINITION
•LES NORMES
•FINALITÉ/CLIENT
•PROCESSUS
•INDICATEUR DE PERFORMENCE
•CONCLUSION
2
Introduction
3
4
Définition
La stérilisation est la mise en œuvre de méthodes et
de moyens visant à éliminer de tout produit ou objet
propre, les micro-organismes vivants quelle que soit leur
nature et leur forme qui pourraient être présents.
Stérilisation :
Stérile :
Pour qu’un dispositif médical puisse être étiqueté « stérile »
la probabilité théorique qu’un micro-organisme viable soit
présent sur un dispositif doit être égale ou inférieure à 1
pour 10^6.
«Normes AFNOR sur les antiseptiques et les
désinfectants. »
« Norme NF EN 556 - S 98-107 »
5
Définition
Il s’agit d’un état dans lequel la survie d’un micro-organisme
est hautement improbable. Cet état constitue le résultat de
l’opération de stérilisation. La stérilité n’est possible que
dans le cadre de la protection de cet état : la stérilité est un
état éphémère.
Stérilité :
«Normes AFNOR sur les antiseptiques et les
désinfectants. »
6
Stérilisation de dispositifs médicaux – Exigences pour les
dispositifs médicaux ayant subi une stérilisation terminale
étiquetés « stérile » - (indice de classement S 98-107) –
(novembre 1998).
Les NORMES
NF EN 556 + A1:
Pr EN ISO 15 883-1:
Laveurs-désinfecteurs – Partie 1 : Exigences générales –
Définitions et essais – (Indice de classement : S 98-040) -
(1999).
NF EN 868-1:
Matériaux et systèmes d’emballages pour les dispositifs
médicaux
devant être stérilisés – Partie 1 : Exigences générales et
méthodes d’essai (Indice de classement : S 98-051). –
7
Client/Finalité
Les clients directs du processus sont :
• les médecins,
• les chirurgiens,
• les soignants
qui utilisent les dispositifs médicaux stériles.
La Direction financière est un client indirect intéressé par le
coût du processus de stérilisation
notamment lors de la définition des stratégies d’achat.
CLIENT
8
La finalité du processus est de mettre à disposition des
services, des dispositifs médicaux réutilisables stériles
pour leurs activités techniques, chirurgicales et de soins,
dans des conditions optimales de sécurité et de coût.
Finalité
Client/Finalité
9
Processus
Le processus de stérilisation est mis en œuvre dans les
services de stérilisation. Le processus comprend
habituellement, outre la stérilisation elle-même, les activités
de décontamination, de ramassage, de lavage, de
conditionnement de stockage et de distribution des différents
dispositifs.
 La
décontamination.
La décontamination se fait en principe sur le lieu
d’utilisation des matériels. C’est « une opération au résultat
momentané permettant d’éliminer, de tuer ou d’inhiber les
microorganismes indésirables ».
10
 Le nettoyage
.Le nettoyage élimine « tout ce qui se voit », c’est-à-dire les
salissures, véritables gîtes pour bactéries, et permet
d’atteindre un niveau minimal de contamination
indispensable à une
stérilisation correcte.
Processus
 Le rinçage et le
séchage.Le rinçage :
Le rinçage a pour but d’éliminer toutes les traces résiduelles de
détergent ou de désinfectant. L’eau utilisée pour le rinçage ne doit être
contaminante ni sur le plan physicochimique, ni sur le plan
bactériologique. Il est conseillé d’effectuer un rinçage final avec une eau
spécialement traitée (déminéralisée, voire osmosée).
11
Processus
Le séchage :
Le séchage empêche la constitution d’un milieu humide propice à la
prolifération bactérienne. Il influence sur la qualité de la stérilisation à
l’autoclave. Il est effectué au moyen d’un chiffon propre et non
pelucheux. Les instrument creux et tuyaux sont séchés à l’air comprimé
médical.
12
Processus
 L’emballage ou le
conditionnement.Le conditionnement est la mise sous emballage des dispositifs médicaux. Il
a pour but
d’interdire l’entrée des micro-organismes tout en autorisant le passage de
l’agent stérilisant .Il maintient l’état stérile jusqu’à l’emploi en protégeant son
contenu de toute contamination extérieure.
 Les différentes techniques de
stérilisation.
Stérilisation à chaleur sèche.
Stérilisation par traitement chimique.
Stérilisation par traitement par ionisation.
Stérilisation à chaleur humide avec un
autoclave.
Stérilisation par le gaz plasma.
13
Processus
14
Processus
Ce mode de stérilisation aujourd'hui proscrit a été utilisé en milieu
hospitalier depuis la fin du XIXe siècle. Il s'effectuait dans un four appelé
four
Pasteur ou poupinel.
Stérilisation à chaleur
sèche.
Stérilisation par traitement chimique.
Le traitement chimique à l’oxyde d’éthylène est utilisé pour des
dispositifs médicaux thermosensibles car celui-ci ne dégage aucune
chaleur. En raison de la toxicité de ce gaz, il n’est réservé qu’à certaines
applications et, lui aussi, est inefficace envers les prions.
15
(par exposition à un rayonnement gamma, ou à un faisceau
d'électrons accélérés) : La stérilisation par radiations ionisantes peut-
être réalisée à température ambiante, mais les installations sont
complexes et coûteuses. De plus, ce procédé n’est compatible
qu’avec certains matériaux. Compte tenu de ces limites, ce type de
stérilisation est utilisé uniquement pour le traitement de certains
dispositifs médicaux à usage unique.
Stérilisation par traitement par ionisation.
Processus
Stérilisation à chaleur humide avec un autoclave..
La stérilisation par la chaleur humide utilise la vapeur d’eau saturée
sous pression comme agent stérilisant, la chaleur associée à
l’humidité provoque la destruction des germes. C’est le mode de
stérilisation le plus utilisé en milieu hospitalier.
16
Processus
Stérilisation par le gaz plasma.
Destinée aux matériels thermosensibles, elle utilise le peroxyde
d’hydrogène, qui possède une action bactéricide, sporicide, fongicide et
virucide.
Ce gaz est activé à l’état de plasma (quatrième état de la nature avec les
états solide, liquide et gazeux) par un champ électromagnétique induit par
une onde radio dans un vide très poussé.
Les composants du plasma ainsi formé détruisent les acides nucléiques
et les membranes cellulaires des micro-organismes.
17
INDICATEUR DE
PERFORMENCE
Activité lavage - décontamination
Activité ensachage - conditionnement
18
Activité stérilisation
INDICATEUR DE
PERFORMENCE
CONCLUSION
19
Merci pour votre attention
20
Références
• PROCESSUS DE STÉRILISATION.
• TRAVAIL DE CHIRURGIE : LA STÉRILISATION/PROFESSEUR
RESPONSABLE : DR. ERPICUM.
• FICHES DE STÉRILISATION (ISSN : 1249-0075) .
21

Contenu connexe

Tendances

La sécurité au laboratoire
La sécurité au laboratoireLa sécurité au laboratoire
La sécurité au laboratoireAbdel Hårii
 
Le controle de qualite au laboratoire
Le controle de qualite au laboratoireLe controle de qualite au laboratoire
Le controle de qualite au laboratoireS/Abdessemed
 
Role de l'infirmier bloc.ppt
Role de l'infirmier bloc.pptRole de l'infirmier bloc.ppt
Role de l'infirmier bloc.pptSandro Zorzi
 
Livre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologieLivre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologiearezki sadoudi
 
Parasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdfParasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdfS/Abdessemed
 
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalentsExam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalentsMehdi Razzok
 
Cours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
Cours hygiène et sécurité alimentaire.pptCours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
Cours hygiène et sécurité alimentaire.pptSalmaZaghba1
 
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.   Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
Guide des bonnes pratiques de laboratoire. S/Abdessemed
 
Les maladies transmissibles ip
Les maladies transmissibles ipLes maladies transmissibles ip
Les maladies transmissibles ipRabiaa El Khantach
 
Hygiène dans les industries agro-alimentaires.pdf
Hygiène dans les industries agro-alimentaires.pdfHygiène dans les industries agro-alimentaires.pdf
Hygiène dans les industries agro-alimentaires.pdfKawther MEKNI
 
Classification des médicaments (1)
Classification des médicaments (1)Classification des médicaments (1)
Classification des médicaments (1)Hana Hanouna
 
Cours soins infirmiers en chirurgie (3éme partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (3éme partie)Cours soins infirmiers en chirurgie (3éme partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (3éme partie)SANAA TOUZAMI
 
Haccp az gt
Haccp az gtHaccp az gt
Haccp az gtBUICKGT
 
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)SANAA TOUZAMI
 
Liste des 200 qcm hygiene hospitaliere
Liste des  200 qcm hygiene hospitaliereListe des  200 qcm hygiene hospitaliere
Liste des 200 qcm hygiene hospitaliereAminaDaoudi4
 
Tout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologieTout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologieS/Abdessemed
 
Ethique Professionnelle
Ethique ProfessionnelleEthique Professionnelle
Ethique ProfessionnelleMehdi Razzok
 
Chapitre 6 Les excipients
Chapitre 6 Les excipientsChapitre 6 Les excipients
Chapitre 6 Les excipientsfibustier
 

Tendances (20)

La sécurité au laboratoire
La sécurité au laboratoireLa sécurité au laboratoire
La sécurité au laboratoire
 
Le controle de qualite au laboratoire
Le controle de qualite au laboratoireLe controle de qualite au laboratoire
Le controle de qualite au laboratoire
 
Role de l'infirmier bloc.ppt
Role de l'infirmier bloc.pptRole de l'infirmier bloc.ppt
Role de l'infirmier bloc.ppt
 
Hygiène hospitalière
Hygiène hospitalièreHygiène hospitalière
Hygiène hospitalière
 
Semiologie
SemiologieSemiologie
Semiologie
 
Livre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologieLivre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologie
 
Parasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdfParasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdf
 
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalentsExam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
Exam de labo plan de cours + cours et annexes polyvalents
 
Cours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
Cours hygiène et sécurité alimentaire.pptCours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
Cours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
 
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.   Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
Guide des bonnes pratiques de laboratoire.
 
Les maladies transmissibles ip
Les maladies transmissibles ipLes maladies transmissibles ip
Les maladies transmissibles ip
 
Hygiène dans les industries agro-alimentaires.pdf
Hygiène dans les industries agro-alimentaires.pdfHygiène dans les industries agro-alimentaires.pdf
Hygiène dans les industries agro-alimentaires.pdf
 
Classification des médicaments (1)
Classification des médicaments (1)Classification des médicaments (1)
Classification des médicaments (1)
 
Cours soins infirmiers en chirurgie (3éme partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (3éme partie)Cours soins infirmiers en chirurgie (3éme partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (3éme partie)
 
Haccp az gt
Haccp az gtHaccp az gt
Haccp az gt
 
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
 
Liste des 200 qcm hygiene hospitaliere
Liste des  200 qcm hygiene hospitaliereListe des  200 qcm hygiene hospitaliere
Liste des 200 qcm hygiene hospitaliere
 
Tout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologieTout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologie
 
Ethique Professionnelle
Ethique ProfessionnelleEthique Professionnelle
Ethique Professionnelle
 
Chapitre 6 Les excipients
Chapitre 6 Les excipientsChapitre 6 Les excipients
Chapitre 6 Les excipients
 

Similaire à Stélirisation

2- la chaîne de stérilisation, lavage des mains, port des gants.pptx
2- la chaîne de stérilisation, lavage des mains, port des gants.pptx2- la chaîne de stérilisation, lavage des mains, port des gants.pptx
2- la chaîne de stérilisation, lavage des mains, port des gants.pptxBerhailMalak
 
module 15 PCI associés aux soins en santé.pptx
module 15 PCI associés aux soins en santé.pptxmodule 15 PCI associés aux soins en santé.pptx
module 15 PCI associés aux soins en santé.pptxOuedraogoSoumaila3
 
les techniques de controle microbiologique des medicaments
les techniques de controle microbiologique des medicamentsles techniques de controle microbiologique des medicaments
les techniques de controle microbiologique des medicamentsCamélia ADJOUT
 
cours stérilisation u will understand ofc
cours stérilisation u will understand ofccours stérilisation u will understand ofc
cours stérilisation u will understand ofcOJWTISKAT
 
Cours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdf
Cours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdfCours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdf
Cours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdf001y001
 
etapes de sté.pptx
etapes de sté.pptxetapes de sté.pptx
etapes de sté.pptxBadrAbouAlia
 
Rapport de microbiologie
Rapport de microbiologieRapport de microbiologie
Rapport de microbiologieHassan NAIT-SI
 
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-Nissem Abdeljelil
 
Présentation Dr Tazi CBEA.PRESENTATION DR TAZI GESTION DE LA QUALITE DES LAB...
Présentation Dr Tazi  CBEA.PRESENTATION DR TAZI GESTION DE LA QUALITE DES LAB...Présentation Dr Tazi  CBEA.PRESENTATION DR TAZI GESTION DE LA QUALITE DES LAB...
Présentation Dr Tazi CBEA.PRESENTATION DR TAZI GESTION DE LA QUALITE DES LAB...bouabid6
 
Www lefildentaire-com-articles-clinique-omnipratique-controles-et-maintenance-de
Www lefildentaire-com-articles-clinique-omnipratique-controles-et-maintenance-deWww lefildentaire-com-articles-clinique-omnipratique-controles-et-maintenance-de
Www lefildentaire-com-articles-clinique-omnipratique-controles-et-maintenance-deAbdelahElArabi
 
Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007
Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007
Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007Alain Birbes
 
RDV Prévention secteur sanitaire du 28/06 - Prévention des risques chimique
RDV Prévention secteur sanitaire du 28/06 - Prévention des risques chimiqueRDV Prévention secteur sanitaire du 28/06 - Prévention des risques chimique
RDV Prévention secteur sanitaire du 28/06 - Prévention des risques chimiqueCRAMIF
 
Prevention infection standards et complementaires 2017
Prevention  infection standards et complementaires 2017Prevention  infection standards et complementaires 2017
Prevention infection standards et complementaires 2017Patou Conrath
 

Similaire à Stélirisation (20)

Asepsie
AsepsieAsepsie
Asepsie
 
2- la chaîne de stérilisation, lavage des mains, port des gants.pptx
2- la chaîne de stérilisation, lavage des mains, port des gants.pptx2- la chaîne de stérilisation, lavage des mains, port des gants.pptx
2- la chaîne de stérilisation, lavage des mains, port des gants.pptx
 
module 15 PCI associés aux soins en santé.pptx
module 15 PCI associés aux soins en santé.pptxmodule 15 PCI associés aux soins en santé.pptx
module 15 PCI associés aux soins en santé.pptx
 
les techniques de controle microbiologique des medicaments
les techniques de controle microbiologique des medicamentsles techniques de controle microbiologique des medicaments
les techniques de controle microbiologique des medicaments
 
cours stérilisation u will understand ofc
cours stérilisation u will understand ofccours stérilisation u will understand ofc
cours stérilisation u will understand ofc
 
Cours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdf
Cours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdfCours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdf
Cours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdf
 
etapes de sté.pptx
etapes de sté.pptxetapes de sté.pptx
etapes de sté.pptx
 
Rapport de microbiologie
Rapport de microbiologieRapport de microbiologie
Rapport de microbiologie
 
Catering Traning.ppt
Catering Traning.pptCatering Traning.ppt
Catering Traning.ppt
 
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-
 
Présentation Dr Tazi CBEA.PRESENTATION DR TAZI GESTION DE LA QUALITE DES LAB...
Présentation Dr Tazi  CBEA.PRESENTATION DR TAZI GESTION DE LA QUALITE DES LAB...Présentation Dr Tazi  CBEA.PRESENTATION DR TAZI GESTION DE LA QUALITE DES LAB...
Présentation Dr Tazi CBEA.PRESENTATION DR TAZI GESTION DE LA QUALITE DES LAB...
 
Www lefildentaire-com-articles-clinique-omnipratique-controles-et-maintenance-de
Www lefildentaire-com-articles-clinique-omnipratique-controles-et-maintenance-deWww lefildentaire-com-articles-clinique-omnipratique-controles-et-maintenance-de
Www lefildentaire-com-articles-clinique-omnipratique-controles-et-maintenance-de
 
Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007
Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007
Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007
 
RDV Prévention secteur sanitaire du 28/06 - Prévention des risques chimique
RDV Prévention secteur sanitaire du 28/06 - Prévention des risques chimiqueRDV Prévention secteur sanitaire du 28/06 - Prévention des risques chimique
RDV Prévention secteur sanitaire du 28/06 - Prévention des risques chimique
 
Asepsie ,histo, radio
Asepsie ,histo, radioAsepsie ,histo, radio
Asepsie ,histo, radio
 
Prevention infection standards et complementaires 2017
Prevention  infection standards et complementaires 2017Prevention  infection standards et complementaires 2017
Prevention infection standards et complementaires 2017
 
Microorganismes Objectionnables
Microorganismes ObjectionnablesMicroorganismes Objectionnables
Microorganismes Objectionnables
 
Désinfectant
DésinfectantDésinfectant
Désinfectant
 
Désinfectant
DésinfectantDésinfectant
Désinfectant
 
Asepsie au cabinet dentaire
Asepsie au cabinet dentaireAsepsie au cabinet dentaire
Asepsie au cabinet dentaire
 

Plus de LABAKOUM BADR-EDDINE (7)

Rapport débimetre massqiue
Rapport débimetre massqiueRapport débimetre massqiue
Rapport débimetre massqiue
 
Débimitres massiques
Débimitres massiquesDébimitres massiques
Débimitres massiques
 
Amplificateur de luminance
Amplificateur de luminanceAmplificateur de luminance
Amplificateur de luminance
 
5 s dans un entrepôt
5 s dans un entrepôt5 s dans un entrepôt
5 s dans un entrepôt
 
Rayone x
Rayone xRayone x
Rayone x
 
Gamma camera scintigraphie
Gamma camera scintigraphieGamma camera scintigraphie
Gamma camera scintigraphie
 
Audiométre
AudiométreAudiométre
Audiométre
 

Stélirisation

  • 1. LA STERILISATION PRÉSENTÉ PAR :LABAKOUM BADR-EDDINE ZOURHRI MOBARAK KHOUYAOUI IBRAHIM MAZIGHI ISMAIL 2015/2016 MST. Génie Biomédicale Instrumentation & Maintenance
  • 2. Plan de la présentation •INTRODUCTION •DÉFINITION •LES NORMES •FINALITÉ/CLIENT •PROCESSUS •INDICATEUR DE PERFORMENCE •CONCLUSION 2
  • 4. 4 Définition La stérilisation est la mise en œuvre de méthodes et de moyens visant à éliminer de tout produit ou objet propre, les micro-organismes vivants quelle que soit leur nature et leur forme qui pourraient être présents. Stérilisation : Stérile : Pour qu’un dispositif médical puisse être étiqueté « stérile » la probabilité théorique qu’un micro-organisme viable soit présent sur un dispositif doit être égale ou inférieure à 1 pour 10^6. «Normes AFNOR sur les antiseptiques et les désinfectants. » « Norme NF EN 556 - S 98-107 »
  • 5. 5 Définition Il s’agit d’un état dans lequel la survie d’un micro-organisme est hautement improbable. Cet état constitue le résultat de l’opération de stérilisation. La stérilité n’est possible que dans le cadre de la protection de cet état : la stérilité est un état éphémère. Stérilité : «Normes AFNOR sur les antiseptiques et les désinfectants. »
  • 6. 6 Stérilisation de dispositifs médicaux – Exigences pour les dispositifs médicaux ayant subi une stérilisation terminale étiquetés « stérile » - (indice de classement S 98-107) – (novembre 1998). Les NORMES NF EN 556 + A1: Pr EN ISO 15 883-1: Laveurs-désinfecteurs – Partie 1 : Exigences générales – Définitions et essais – (Indice de classement : S 98-040) - (1999). NF EN 868-1: Matériaux et systèmes d’emballages pour les dispositifs médicaux devant être stérilisés – Partie 1 : Exigences générales et méthodes d’essai (Indice de classement : S 98-051). –
  • 7. 7 Client/Finalité Les clients directs du processus sont : • les médecins, • les chirurgiens, • les soignants qui utilisent les dispositifs médicaux stériles. La Direction financière est un client indirect intéressé par le coût du processus de stérilisation notamment lors de la définition des stratégies d’achat. CLIENT
  • 8. 8 La finalité du processus est de mettre à disposition des services, des dispositifs médicaux réutilisables stériles pour leurs activités techniques, chirurgicales et de soins, dans des conditions optimales de sécurité et de coût. Finalité Client/Finalité
  • 9. 9 Processus Le processus de stérilisation est mis en œuvre dans les services de stérilisation. Le processus comprend habituellement, outre la stérilisation elle-même, les activités de décontamination, de ramassage, de lavage, de conditionnement de stockage et de distribution des différents dispositifs.  La décontamination. La décontamination se fait en principe sur le lieu d’utilisation des matériels. C’est « une opération au résultat momentané permettant d’éliminer, de tuer ou d’inhiber les microorganismes indésirables ».
  • 10. 10  Le nettoyage .Le nettoyage élimine « tout ce qui se voit », c’est-à-dire les salissures, véritables gîtes pour bactéries, et permet d’atteindre un niveau minimal de contamination indispensable à une stérilisation correcte. Processus  Le rinçage et le séchage.Le rinçage : Le rinçage a pour but d’éliminer toutes les traces résiduelles de détergent ou de désinfectant. L’eau utilisée pour le rinçage ne doit être contaminante ni sur le plan physicochimique, ni sur le plan bactériologique. Il est conseillé d’effectuer un rinçage final avec une eau spécialement traitée (déminéralisée, voire osmosée).
  • 11. 11 Processus Le séchage : Le séchage empêche la constitution d’un milieu humide propice à la prolifération bactérienne. Il influence sur la qualité de la stérilisation à l’autoclave. Il est effectué au moyen d’un chiffon propre et non pelucheux. Les instrument creux et tuyaux sont séchés à l’air comprimé médical.
  • 12. 12 Processus  L’emballage ou le conditionnement.Le conditionnement est la mise sous emballage des dispositifs médicaux. Il a pour but d’interdire l’entrée des micro-organismes tout en autorisant le passage de l’agent stérilisant .Il maintient l’état stérile jusqu’à l’emploi en protégeant son contenu de toute contamination extérieure.
  • 13.  Les différentes techniques de stérilisation. Stérilisation à chaleur sèche. Stérilisation par traitement chimique. Stérilisation par traitement par ionisation. Stérilisation à chaleur humide avec un autoclave. Stérilisation par le gaz plasma. 13 Processus
  • 14. 14 Processus Ce mode de stérilisation aujourd'hui proscrit a été utilisé en milieu hospitalier depuis la fin du XIXe siècle. Il s'effectuait dans un four appelé four Pasteur ou poupinel. Stérilisation à chaleur sèche. Stérilisation par traitement chimique. Le traitement chimique à l’oxyde d’éthylène est utilisé pour des dispositifs médicaux thermosensibles car celui-ci ne dégage aucune chaleur. En raison de la toxicité de ce gaz, il n’est réservé qu’à certaines applications et, lui aussi, est inefficace envers les prions.
  • 15. 15 (par exposition à un rayonnement gamma, ou à un faisceau d'électrons accélérés) : La stérilisation par radiations ionisantes peut- être réalisée à température ambiante, mais les installations sont complexes et coûteuses. De plus, ce procédé n’est compatible qu’avec certains matériaux. Compte tenu de ces limites, ce type de stérilisation est utilisé uniquement pour le traitement de certains dispositifs médicaux à usage unique. Stérilisation par traitement par ionisation. Processus Stérilisation à chaleur humide avec un autoclave.. La stérilisation par la chaleur humide utilise la vapeur d’eau saturée sous pression comme agent stérilisant, la chaleur associée à l’humidité provoque la destruction des germes. C’est le mode de stérilisation le plus utilisé en milieu hospitalier.
  • 16. 16 Processus Stérilisation par le gaz plasma. Destinée aux matériels thermosensibles, elle utilise le peroxyde d’hydrogène, qui possède une action bactéricide, sporicide, fongicide et virucide. Ce gaz est activé à l’état de plasma (quatrième état de la nature avec les états solide, liquide et gazeux) par un champ électromagnétique induit par une onde radio dans un vide très poussé. Les composants du plasma ainsi formé détruisent les acides nucléiques et les membranes cellulaires des micro-organismes.
  • 17. 17 INDICATEUR DE PERFORMENCE Activité lavage - décontamination Activité ensachage - conditionnement
  • 20. Merci pour votre attention 20
  • 21. Références • PROCESSUS DE STÉRILISATION. • TRAVAIL DE CHIRURGIE : LA STÉRILISATION/PROFESSEUR RESPONSABLE : DR. ERPICUM. • FICHES DE STÉRILISATION (ISSN : 1249-0075) . 21