Interview : Hadya Lamadieu, directrice de Expat-Mexico.net
« On a commencé ça comme un hobby, aujourd’hui, on n’a plus de ...
lorsque nous avons commencé nous étions bien parti. Nous avons juste du affiné certains
services.
Quel est le profil de vo...
années. Nous savons qu’ils travaillent bien et surtout qu’ils sont disponibles à tout moment, ça
c’est le plus important.
...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Interview Expat Mexico

223 vues

Publié le

Interview de Hadya Lamadieu - directrice d'Expat-Mexico Services pour le journal QUE ONDA du 12 mai 2008.

1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
223
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Interview Expat Mexico

  1. 1. Interview : Hadya Lamadieu, directrice de Expat-Mexico.net « On a commencé ça comme un hobby, aujourd’hui, on n’a plus de place pour les hobbys ! », Hadya Lamadieu, psychologue, et son mari Jean-Marc, ancien diplomate, ont lancé avec succès leur entreprise de services à l’expatrié, il y a deux ans. Hadya nous parle de sa vie ici au Mexique et de cette grande aventure familiale qu’est Expat-Mexico. Quel est votre parcours avant votre arrivée à Mexico ? Après trente années d’expatriation, au Maroc, à Cuba, en Afrique du Sud, le dernier poste de mon mari était au Mexique. Mon mari a aussi été envoyé en Egypte, c’est là que nous nous sommes rencontrés car je suis d’origine égyptienne. Il a été consul, consul adjoint, chef des services administratifs, etc. Pourquoi avez-vous pris la décision de vous établir définitivement au Mexique ? Nous avons décidé de rester au Mexique parce que la qualité de vie y est meilleure que dans les autres pays dans lesquels nous avons résidés. Les échanges sont courtois et le stress de la vie quotidienne n’est pas omniprésent comme dans d’autres grandes villes. Le Mexique c’est un pays très riche historiquement et culturellement et en même temps il apporte tout le confort moderne. Toute notre famille est très attachée au Mexique. Expat-Mexico, c’est quoi ? C’est une entreprise familiale qui offre différents services aux expatriés résidant à Mexico. Mon mari, ma fille et moi-même, plus des partenaires français et mexicains, spécialisés en sécurité, interculturel, médical, etc., nous leur proposons par exemple de leur trouver un logement en accord avec leurs désirs, nous nous occupons de leur sécurité de jours comme de nuit, nous leurs donnons des conseils sur leur vie future à Mexico et enfin réalisons les formalités migratoires et administratives pour améliorer leur accueil à Mexico et permettre à l’expatrié d’être disponible professionnellement rapidement. C’est un concept né aux Etats-Unis qui se définit comme de la « relocation ». L’idée de lancer cette entreprise nous est venue lorsqu’un directeur d’une entreprise s’est plaint devant nous des services de relocation dont son entreprise était le client. Cet expatrié nous a fait part de son expérience, et nous nous sommes lancés dans l’aventure en mai 2007. C’est un service construit sur mesure pour les expatriés résidant à Mexico. Combien demandez-vous à vous clients pour vos services ? On paye par service. Ce n’est jamais le même tarif d’un client à l’autre. Le seul contrat à l’année est l’assistance 24/24. Par exemple, pour une recherche de logement, nous demandons environs 2.500 dollars. Ce service comprend tout, jusqu’à la récupération de la garantie locative à la fin du séjour. Nous ne touchons pas de commission sur un loyer à la différence d’un agent immobilier. Comment Expat-Mexico a-t-il évolué depuis deux ans ? Nous n’avons pas ajouté ou supprimé de services en deux ans pour la simple raison que
  2. 2. lorsque nous avons commencé nous étions bien parti. Nous avons juste du affiné certains services. Quel est le profil de vos clients ? Nous ne choisissons pas les clients français, ce sont les français qui nous choisissent. Nos clients sont principalement des sociétés françaises qui nous confient leurs employés. Les particuliers nous contacte généralement pour des demandes ponctuelles. Les contrats par forfait sont organisés pour les sociétés. Combien de clients avez-vous ? C’est très irrégulier. Sur une année, nous avons environ trois à quatre clients par mois. Qu’est ce qui vous distingue des autres sociétés de relocation ? Je ne sais pas comment travaillent les autres entreprises de relocation mais Expat-Mexico accueille ses clients comme des amis, s’ils ont besoin de nous nous sommes toujours disponibles pour eux. Nous allons chercher nos clients à leur arrivée à l’aéroport et nous les reconduisons le jour de leur départ. Nous sommes avec nos clients du début jusqu’à la fin. Nous organisons quelques jours de visite de la ville à leur arrivée pour qu’il se familiarise avec la ville. Nous sommes très présents surtout en début de séjours, le temps que le client prenne ses marques. Quand on nous essaye, on ne peut plus se passer de nous ! De plus, nous traitons directement avec nos clients, si il y a un problème c’est notre propre responsabilité. C’est la grande différence avec les sociétés qui ont des succursales à travers le monde. Nous avons refusé de couvrir tout le Mexique pour préserver l’excellence du service. Avez-vous des demandes particulières de certains clients ? Un client de Chine nous a contacté pour nous dire qu’il arrivait avec son chien et qu’il fallait s’en occuper le temps qu’il retourne chercher le reste de sa famille. Il faut donc que je trouve un chenil pour accueillant l’animal le temps que son maître soit de retour. Nous proposons aussi des activités plus spécifiques comme par exemple aller voir une corrida avec nos clients. Expat-Mexico, c’est un peu comme un conciergerie de luxe ? C’est vrai que nos services sont parfois similaires. Lorsque nos clients arrivent dans leur nouveau logement, tout est installé. Les lits sont préparés et le frigo est plein. Nous faisons cela pour qu’ils se sentent chez eux dès leur arrivée mais aussi surtout pour qu’ils soient disponibles les jours suivants, soit pour être avec nous, soit pour aller travailler. Vos nombreuses expatriations vous ont surement aidées à construire votre société Par sa profession, mon mari a de nombreuses relations ce qui nous permet d’offrir des services de qualités avec des partenaires de qualités. Les médecins, les avocats, les personnes de la sécurité, et encore bien d’autres, on les a choisit car nous les connaissons depuis des
  3. 3. années. Nous savons qu’ils travaillent bien et surtout qu’ils sont disponibles à tout moment, ça c’est le plus important. Quels sont les points forts d’Expat-Mexico ? Le premier critère est la souplesse. Savoir s’adapter à chaque cas, chaque société. Il faut aussi savoir s’adapter aux besoins et à la personnalité de chaque individu. Deuxièmement, nous recevons nos clients comme des amis. Nous échangeons avec eux de façon très personnel. Nous sommes également disponibles 24h sur 24 si un de nos clients rencontre un problème de sécurité ou alors s’il a besoin d’une assistance médicale ou juridique. Quel est le profil des expatriés français à Mexico ? Les expatriés sont des personnes de plus en plus jeunes. Tous les jours nous recevons des emails de jeunes gens qui désirent tenter l’aventure et demandent des conseils. Il y a dix ans l’expatrié français était une race à part, aujourd’hui les frontières sont devenues perméables. La communauté française à Mexico s’agrandit de jour en jour. Quel conseil donnez-vous à vos clients pour qu’ils réussissent leur expatriation ? Il est nécessaire de tourner la page sur son ancien lieu de résidence et d’ouvrir une nouvelle page qu’on écrit tous ensemble. Il ne faut pas regarder en arrière mais plutôt ouvrir grand les yeux sur les merveilles du Mexique. Comment avez-vous, vous même vécu votre vie d’expatriée ? J’ai voyagé toute ma vie avec mon mari, et j’adore ça. Je suis une privilégiée car j’ai eu la chance de découvrir les pays de l’intérieur non en tant que touristes. Nous avons été expatriés toute notre vie, nous comprenons donc parfaitement les besoins de nos clients. Quelles sont les règles d’or à respecter au Mexique ? Faire profil bas, c’est à dire ne pas porter de bijoux de valeur, ni de vêtements ou accessoires de marque. Si une personne est victime d’une attaque, il ne faut jamais résister. Le métro est le transport le plus sûr de la ville. Rentrez-vous en France de temps en temps ? Nous avons pris le goût du voyage, on ne rentrera pas définitivement en France mais on retourne de temps en temps.

×