SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  5
Télécharger pour lire hors ligne
BAC GÉNÉRAL/TECHNOLOGIQUE 2022
Épreuve de spécialité SVT
Mercredi 11 mai
Exercice 1 – Première proposition : modulation de la contraction musculaire
I – Les messages nerveux d’origines multiples arrivant au motoneurone
1. Les messages venant d’un réflexe myotatique
Après la réalisation d’un schéma d’un réflexe myotatique, on visualise que des messages
sensitifs viennent d’axones qui vont dans la substance grise en passant par la corne dorsale.
Arrivés dans la substance grise, les neurones sensoriels peuvent :
- soit communiquer directement avec un motoneurone au niveau d’une synapse neuro-
neuronique excitatrice ;
- soit avec un interneurone au niveau d’une synapse neuro-neuronique qui
communique à son tour avec un motoneurone, cette fois-ci au niveau d’une synapse
neuro-neuronique inhibitrice.
2. Des aires motrices
Des IRM mettent aussi en évidence la présence d’aires motrices primaires qui commandent
directement les mouvements.
Les messages nerveux issus des aires motrices sont envoyés au motoneurone de la moelle
épinière avec laquelle elles communiquent au niveau de synapses neuro-neuroniques
excitatrices.
II – Intégration de messages nerveux différents au niveau du motoneurone
Schéma de différents axones arrivant à un même motoneurone, présence de
neurotransmetteurs comme acétylcholine dans les synapses excitatrices.
Expérience possible avec la stimulation de synapses, excitatrice, ou inhibitrice, ou les deux.
Arrivées de messages nerveux qui s’enregistrent par des modifications de brèves durées de la
tension électrique transmembranaire.
Le motoneurone répond si un seuil est franchi et la réponse est visible par un train de
potentiels d’action. Le message issu du motoneurone est codé en fréquence de potentiels
d’action.
L’intégration par le motoneurone s’effectue grâce à une sommation temporelle et spatiale
dépendant des informations excitatrices ou inhibitrices des neurones présynaptiques.
Étude expérimentale : la contraction volontaire du muscle fléchisseur lors du réflexe
myotatique induit une diminution de l’étirement du muscle extenseur.
III – Réponse de la contraction musculaire
Si l’intégration entraîne un message, l’axone du motoneurone enverra un train de potentiels
d’action en direction de la fibre musculaire via la racine ventrale du nerf rachidien.
Schéma d’une synapse
Message codé en fréquence de potentiels d’action devient codé en concentration de
neurotransmetteurs au niveau de la synapse neuromusculaire.
Ouverture de canaux entraînant l’afflux d’ions calcium.
Schéma raccourcissement d’un sarcomère via les interactions des filaments d’actine et de
myosine.
En conclusion schémas possibles :
- avec une excitation forte du motoneurone -> fréquence élevée des PA -> beaucoup de
neurotransmetteurs -> contraction forte ;
- avec une excitation modérée entraînant une contraction modérée d’une cellule
musculaire.
Exercice 1 – Deuxième proposition : variation climatique au Carbonifère
I – Comment le Carbonifère a participé au piégeage du CO2 ?
1. La fossilisation de la matière organique des grandes forêts
Comme indiqué dans le sujet, la flore de l’époque était constituée de grandes forêts qui
prospéraient de l’Équateur aux hautes latitudes -> donc beaucoup de végétaux ayant
incorporé le C du CO2 atmosphérique lors du mécanisme de photosynthèse.
6CO2 + 6H20 -> C6H12O6 + 6O2
La photosynthèse correspond à une réduction du dioxyde de carbone atmosphérique.
La matière organique formée constitue les végétaux des grandes forêts du début du
Carbonifère.
Schéma représentant CO2 atmosphérique/équation photosynthèse au niveau des
forêts/carbone organique incorporé dans les forêts.
La fossilisation de grandes quantités de matières organiques ayant pour conséquence la
formation de charbon entraîne la diminution de CO2 atmosphérique.
2. La formation de la Pangée
Au Carbonifère, le supercontinent Pangée créé la formation de la chaine hercynienne.
L’altération de nombreuses roches piège du CO2 en grande quantité.
II – Les conséquences sur le climat : le refroidissement généralisé
1. Conséquence sur le cycle du carbone
Schéma indiquant piégeage de carbone au niveau de la fossilisation de la matière organique
et au niveau de la chaîne hercynienne -> moins de CO2 dans l’atmosphère.
2. Effet de serre
La diminution du CO2 atmosphérique entraîne une diminution de l’effet de serre et donc une
baisse de la température.
Schéma de l’effet de serre
En conclusion, schémas possibles montrant la situation au début du Carbonifère et la situation
à la fin du Carbonifère (-> baisse de température).
Exercice 2 – Allogamie chez les angiospermes
Les particularités générales des Philodendrons sont présentées dans les documents 1 et 2.
L’espèce possède des fleurs mâles et femelles entourées d’une bractée (document 1).
Il y a production de chaleur pendant un mécanisme de thermogenèse au niveau de la partie
stérile de l’inflorescence (document 2), qui se trouve entre les fleurs mâles et femelles
(document 1).
Ensuite, on apprend qu’il existe la libération de molécules odorantes par les inflorescences qui
attirent les coléoptères (document 4a à analyser : noms des substances et nombre d’insectes
s’approchant des appâts à mentionner).
La chaleur fait augmenter la température et donc diminue la masse volumique de l’air qui a
un mouvement ascendant (document 4b) et donc les molécules odorantes vont se répandre
dans l’atmosphère et attirer plus facilement les coléoptères mentionnés dans le document 4a.
La chaleur produite est à son maximum à 18 h 30 – 1e
jour (document 3b), ce qui correspond
à l’heure à laquelle les odeurs émises par Philodendron adamantum sont à leur maximum
(document 4a).
On remarque aussi que la bractée est basse à cet horaire (document 3a).
Une fois les coléoptères attirés, ils vont être en contact de l’inflorescence et durant le 2e
jour,
ils vont se retrouver couverts de pollen à cause d’une résine collante produite par la bractée
et par le fait que la maturité des fleurs mâles vient au 2e
jour.
À ce moment, le pollen ne peut féconder les fleurs femelles car lorsque les fleurs mâles
deviennent matures, les pistils de la même inflorescence ne sont plus réceptifs aux pollens
(document 3a).
Les coléoptères couverts de pollen vont alors féconder une autre fleur.
Ils partiront à 18 h couverts de pollen vers une autre inflorescence qui aura ses fleurs femelles
à maturité et qui émettra un maximum de molécules odorantes à 18 h 30.
La fécondation aura lieu grâce au contact du pollen de la première inflorescence avec les pistils
d’un autre individu.
Schéma classique de la fécondation d’un angiosperme (avec le pollen amené par un
coléoptère).
La chaleur à l’origine de la production des molécules odorantes, la résine produite par la
bractée et l’évolution de la maturité des fleurs mâles et femelles d’une même inflorescence
sont des caractéristiques de l’espèce permettant l’allogamie.
Schéma temporel possible en conclusion.

Contenu connexe

Tendances

Transfert de chaleur dans le bâtiment 01
Transfert de chaleur dans le bâtiment 01Transfert de chaleur dans le bâtiment 01
Transfert de chaleur dans le bâtiment 01Sami Sahli
 
22-PYCJ1ME1 (1).pdf
22-PYCJ1ME1 (1).pdf22-PYCJ1ME1 (1).pdf
22-PYCJ1ME1 (1).pdfLETUDIANT1
 
Brassage Chez Drosophile
Brassage Chez DrosophileBrassage Chez Drosophile
Brassage Chez DrosophileSIFFRAY DANIEL
 
Rapport du tp ; tqpa groupe 2 2
Rapport du tp ; tqpa groupe 2 2Rapport du tp ; tqpa groupe 2 2
Rapport du tp ; tqpa groupe 2 2souhaila ennakhli
 
Valerie Masson Delmotte -Presentation au gouvernement
Valerie Masson Delmotte -Presentation au gouvernementValerie Masson Delmotte -Presentation au gouvernement
Valerie Masson Delmotte -Presentation au gouvernementJoëlle Leconte
 
La Pneumonie (3)last-1.ppt
La Pneumonie (3)last-1.pptLa Pneumonie (3)last-1.ppt
La Pneumonie (3)last-1.pptPetitPaulWedly
 
Drainage pleural en traumatologie quoi, quand, comment -
Drainage pleural en traumatologie   quoi, quand, comment -Drainage pleural en traumatologie   quoi, quand, comment -
Drainage pleural en traumatologie quoi, quand, comment -amis-med
 
Physiopathologie de la douleur QCM
Physiopathologie de la douleur QCMPhysiopathologie de la douleur QCM
Physiopathologie de la douleur QCMSamuelKubuyakubwirwa
 
I heredite monofactorielle-i--2018-2019- - - - -
I heredite monofactorielle-i--2018-2019- - - - -I heredite monofactorielle-i--2018-2019- - - - -
I heredite monofactorielle-i--2018-2019- - - - -ssuser402aa2
 
introduction a l'ingenieur petroliere
introduction a l'ingenieur petroliereintroduction a l'ingenieur petroliere
introduction a l'ingenieur petroliereselim Haouari
 
Histoire de la biologie moléculaire
Histoire de la biologie moléculaireHistoire de la biologie moléculaire
Histoire de la biologie moléculaireSIFFRAY DANIEL
 
Diagnostic de l asthme
Diagnostic de l asthmeDiagnostic de l asthme
Diagnostic de l asthmekillua zoldyck
 
Reussir une explication de texte en philo
Reussir une explication de texte en philoReussir une explication de texte en philo
Reussir une explication de texte en philoscolaridee
 
Semiologie neurologique
Semiologie neurologiqueSemiologie neurologique
Semiologie neurologiqueElsa von Licy
 
Série d'exercices: génétique formelle - 4 Sc.Exp
Série d'exercices: génétique formelle - 4 Sc.ExpSérie d'exercices: génétique formelle - 4 Sc.Exp
Série d'exercices: génétique formelle - 4 Sc.ExpAbdelghani Akremi
 

Tendances (20)

Transfert de chaleur dans le bâtiment 01
Transfert de chaleur dans le bâtiment 01Transfert de chaleur dans le bâtiment 01
Transfert de chaleur dans le bâtiment 01
 
22-PYCJ1ME1 (1).pdf
22-PYCJ1ME1 (1).pdf22-PYCJ1ME1 (1).pdf
22-PYCJ1ME1 (1).pdf
 
Brassage Chez Drosophile
Brassage Chez DrosophileBrassage Chez Drosophile
Brassage Chez Drosophile
 
Rapport du tp ; tqpa groupe 2 2
Rapport du tp ; tqpa groupe 2 2Rapport du tp ; tqpa groupe 2 2
Rapport du tp ; tqpa groupe 2 2
 
Valerie Masson Delmotte -Presentation au gouvernement
Valerie Masson Delmotte -Presentation au gouvernementValerie Masson Delmotte -Presentation au gouvernement
Valerie Masson Delmotte -Presentation au gouvernement
 
La convection
La convectionLa convection
La convection
 
Biomasse Présentation CTRI - Biocarburants liquides de 2e génération
Biomasse Présentation CTRI - Biocarburants liquides de 2e générationBiomasse Présentation CTRI - Biocarburants liquides de 2e génération
Biomasse Présentation CTRI - Biocarburants liquides de 2e génération
 
La Pneumonie (3)last-1.ppt
La Pneumonie (3)last-1.pptLa Pneumonie (3)last-1.ppt
La Pneumonie (3)last-1.ppt
 
Drainage pleural en traumatologie quoi, quand, comment -
Drainage pleural en traumatologie   quoi, quand, comment -Drainage pleural en traumatologie   quoi, quand, comment -
Drainage pleural en traumatologie quoi, quand, comment -
 
La Meiose
La  MeioseLa  Meiose
La Meiose
 
Physiopathologie de la douleur QCM
Physiopathologie de la douleur QCMPhysiopathologie de la douleur QCM
Physiopathologie de la douleur QCM
 
I heredite monofactorielle-i--2018-2019- - - - -
I heredite monofactorielle-i--2018-2019- - - - -I heredite monofactorielle-i--2018-2019- - - - -
I heredite monofactorielle-i--2018-2019- - - - -
 
introduction a l'ingenieur petroliere
introduction a l'ingenieur petroliereintroduction a l'ingenieur petroliere
introduction a l'ingenieur petroliere
 
Médiation et RPS 17032015
Médiation et RPS 17032015Médiation et RPS 17032015
Médiation et RPS 17032015
 
06 pesticides
06 pesticides06 pesticides
06 pesticides
 
Histoire de la biologie moléculaire
Histoire de la biologie moléculaireHistoire de la biologie moléculaire
Histoire de la biologie moléculaire
 
Diagnostic de l asthme
Diagnostic de l asthmeDiagnostic de l asthme
Diagnostic de l asthme
 
Reussir une explication de texte en philo
Reussir une explication de texte en philoReussir une explication de texte en philo
Reussir une explication de texte en philo
 
Semiologie neurologique
Semiologie neurologiqueSemiologie neurologique
Semiologie neurologique
 
Série d'exercices: génétique formelle - 4 Sc.Exp
Série d'exercices: génétique formelle - 4 Sc.ExpSérie d'exercices: génétique formelle - 4 Sc.Exp
Série d'exercices: génétique formelle - 4 Sc.Exp
 

Plus de LETUDIANT1

bac 2022 correction sujet 2 OK
bac 2022 correction sujet 2 OKbac 2022 correction sujet 2 OK
bac 2022 correction sujet 2 OKLETUDIANT1
 
Corrigé NSI- J2
Corrigé NSI- J2Corrigé NSI- J2
Corrigé NSI- J2LETUDIANT1
 
Correction bac STSS 2022
Correction bac STSS 2022Correction bac STSS 2022
Correction bac STSS 2022LETUDIANT1
 
bac 2022 - correction SES jour 2
bac 2022 - correction SES jour 2bac 2022 - correction SES jour 2
bac 2022 - correction SES jour 2LETUDIANT1
 
Correction HLP
Correction HLPCorrection HLP
Correction HLPLETUDIANT1
 
bac 2022 correction HGGSP Jour 2
bac 2022 correction HGGSP Jour 2bac 2022 correction HGGSP Jour 2
bac 2022 correction HGGSP Jour 2LETUDIANT1
 
Correction bac LLCER anglais
Correction bac LLCER anglaisCorrection bac LLCER anglais
Correction bac LLCER anglaisLETUDIANT1
 
Correction bac LLCER anglais
Correction bac LLCER anglaisCorrection bac LLCER anglais
Correction bac LLCER anglaisLETUDIANT1
 
BAC 2022 - NSI - Jour 2
BAC 2022 - NSI - Jour 2BAC 2022 - NSI - Jour 2
BAC 2022 - NSI - Jour 2LETUDIANT1
 
22-LLCERALME1.pdf
22-LLCERALME1.pdf22-LLCERALME1.pdf
22-LLCERALME1.pdfLETUDIANT1
 
BAC 2022 STMG éco droit Sujet 2
BAC 2022 STMG éco droit Sujet 2BAC 2022 STMG éco droit Sujet 2
BAC 2022 STMG éco droit Sujet 2LETUDIANT1
 
22-LLCERPort.pdf
22-LLCERPort.pdf22-LLCERPort.pdf
22-LLCERPort.pdfLETUDIANT1
 
22-LLCERITME1.pdf
22-LLCERITME1.pdf22-LLCERITME1.pdf
22-LLCERITME1.pdfLETUDIANT1
 
22-LLCERESPA.pdf
22-LLCERESPA.pdf22-LLCERESPA.pdf
22-LLCERESPA.pdfLETUDIANT1
 
BAC 2022 - Ingénierie, innovation et développement durable
BAC 2022 - Ingénierie, innovation et développement durable BAC 2022 - Ingénierie, innovation et développement durable
BAC 2022 - Ingénierie, innovation et développement durable LETUDIANT1
 
bac 2022 HLP Sujet jour 2
bac 2022 HLP Sujet jour 2bac 2022 HLP Sujet jour 2
bac 2022 HLP Sujet jour 2LETUDIANT1
 
22-LLCERANGLAIS.pdf
22-LLCERANGLAIS.pdf22-LLCERANGLAIS.pdf
22-LLCERANGLAIS.pdfLETUDIANT1
 
BAC 2022 - SES - Jour 2
BAC 2022 - SES - Jour 2BAC 2022 - SES - Jour 2
BAC 2022 - SES - Jour 2LETUDIANT1
 
BAC 2022 - Sciences de l'ingénieur
BAC 2022 - Sciences de l'ingénieur BAC 2022 - Sciences de l'ingénieur
BAC 2022 - Sciences de l'ingénieur LETUDIANT1
 
22-LLCERANMCME1.pdf
22-LLCERANMCME1.pdf22-LLCERANMCME1.pdf
22-LLCERANMCME1.pdfLETUDIANT1
 

Plus de LETUDIANT1 (20)

bac 2022 correction sujet 2 OK
bac 2022 correction sujet 2 OKbac 2022 correction sujet 2 OK
bac 2022 correction sujet 2 OK
 
Corrigé NSI- J2
Corrigé NSI- J2Corrigé NSI- J2
Corrigé NSI- J2
 
Correction bac STSS 2022
Correction bac STSS 2022Correction bac STSS 2022
Correction bac STSS 2022
 
bac 2022 - correction SES jour 2
bac 2022 - correction SES jour 2bac 2022 - correction SES jour 2
bac 2022 - correction SES jour 2
 
Correction HLP
Correction HLPCorrection HLP
Correction HLP
 
bac 2022 correction HGGSP Jour 2
bac 2022 correction HGGSP Jour 2bac 2022 correction HGGSP Jour 2
bac 2022 correction HGGSP Jour 2
 
Correction bac LLCER anglais
Correction bac LLCER anglaisCorrection bac LLCER anglais
Correction bac LLCER anglais
 
Correction bac LLCER anglais
Correction bac LLCER anglaisCorrection bac LLCER anglais
Correction bac LLCER anglais
 
BAC 2022 - NSI - Jour 2
BAC 2022 - NSI - Jour 2BAC 2022 - NSI - Jour 2
BAC 2022 - NSI - Jour 2
 
22-LLCERALME1.pdf
22-LLCERALME1.pdf22-LLCERALME1.pdf
22-LLCERALME1.pdf
 
BAC 2022 STMG éco droit Sujet 2
BAC 2022 STMG éco droit Sujet 2BAC 2022 STMG éco droit Sujet 2
BAC 2022 STMG éco droit Sujet 2
 
22-LLCERPort.pdf
22-LLCERPort.pdf22-LLCERPort.pdf
22-LLCERPort.pdf
 
22-LLCERITME1.pdf
22-LLCERITME1.pdf22-LLCERITME1.pdf
22-LLCERITME1.pdf
 
22-LLCERESPA.pdf
22-LLCERESPA.pdf22-LLCERESPA.pdf
22-LLCERESPA.pdf
 
BAC 2022 - Ingénierie, innovation et développement durable
BAC 2022 - Ingénierie, innovation et développement durable BAC 2022 - Ingénierie, innovation et développement durable
BAC 2022 - Ingénierie, innovation et développement durable
 
bac 2022 HLP Sujet jour 2
bac 2022 HLP Sujet jour 2bac 2022 HLP Sujet jour 2
bac 2022 HLP Sujet jour 2
 
22-LLCERANGLAIS.pdf
22-LLCERANGLAIS.pdf22-LLCERANGLAIS.pdf
22-LLCERANGLAIS.pdf
 
BAC 2022 - SES - Jour 2
BAC 2022 - SES - Jour 2BAC 2022 - SES - Jour 2
BAC 2022 - SES - Jour 2
 
BAC 2022 - Sciences de l'ingénieur
BAC 2022 - Sciences de l'ingénieur BAC 2022 - Sciences de l'ingénieur
BAC 2022 - Sciences de l'ingénieur
 
22-LLCERANMCME1.pdf
22-LLCERANMCME1.pdf22-LLCERANMCME1.pdf
22-LLCERANMCME1.pdf
 

Dernier

PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfPowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfDafWafia
 
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLS
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLSCours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLS
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLSdocteurgyneco1
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseTxaruka
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024frizzole
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Pedago Lu
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfOssamaLachheb
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbainesSocratis Vasiopoulos
 
Bonnes pratiques biomédicales en établissement de soins : Guide
Bonnes pratiques biomédicales en établissement de soins  : GuideBonnes pratiques biomédicales en établissement de soins  : Guide
Bonnes pratiques biomédicales en établissement de soins : Guidebemorad
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsTechnologia Formation
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"ArchivesdeLyon
 

Dernier (12)

PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfPowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
 
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLS
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLSCours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLS
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLS
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
 
Bonnes pratiques biomédicales en établissement de soins : Guide
Bonnes pratiques biomédicales en établissement de soins  : GuideBonnes pratiques biomédicales en établissement de soins  : Guide
Bonnes pratiques biomédicales en établissement de soins : Guide
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
 

correction-bac-2022-SVT.pdf

  • 1. BAC GÉNÉRAL/TECHNOLOGIQUE 2022 Épreuve de spécialité SVT Mercredi 11 mai Exercice 1 – Première proposition : modulation de la contraction musculaire I – Les messages nerveux d’origines multiples arrivant au motoneurone 1. Les messages venant d’un réflexe myotatique Après la réalisation d’un schéma d’un réflexe myotatique, on visualise que des messages sensitifs viennent d’axones qui vont dans la substance grise en passant par la corne dorsale. Arrivés dans la substance grise, les neurones sensoriels peuvent : - soit communiquer directement avec un motoneurone au niveau d’une synapse neuro- neuronique excitatrice ; - soit avec un interneurone au niveau d’une synapse neuro-neuronique qui communique à son tour avec un motoneurone, cette fois-ci au niveau d’une synapse neuro-neuronique inhibitrice. 2. Des aires motrices Des IRM mettent aussi en évidence la présence d’aires motrices primaires qui commandent directement les mouvements. Les messages nerveux issus des aires motrices sont envoyés au motoneurone de la moelle épinière avec laquelle elles communiquent au niveau de synapses neuro-neuroniques excitatrices. II – Intégration de messages nerveux différents au niveau du motoneurone Schéma de différents axones arrivant à un même motoneurone, présence de neurotransmetteurs comme acétylcholine dans les synapses excitatrices. Expérience possible avec la stimulation de synapses, excitatrice, ou inhibitrice, ou les deux. Arrivées de messages nerveux qui s’enregistrent par des modifications de brèves durées de la tension électrique transmembranaire. Le motoneurone répond si un seuil est franchi et la réponse est visible par un train de potentiels d’action. Le message issu du motoneurone est codé en fréquence de potentiels d’action.
  • 2. L’intégration par le motoneurone s’effectue grâce à une sommation temporelle et spatiale dépendant des informations excitatrices ou inhibitrices des neurones présynaptiques. Étude expérimentale : la contraction volontaire du muscle fléchisseur lors du réflexe myotatique induit une diminution de l’étirement du muscle extenseur. III – Réponse de la contraction musculaire Si l’intégration entraîne un message, l’axone du motoneurone enverra un train de potentiels d’action en direction de la fibre musculaire via la racine ventrale du nerf rachidien. Schéma d’une synapse Message codé en fréquence de potentiels d’action devient codé en concentration de neurotransmetteurs au niveau de la synapse neuromusculaire. Ouverture de canaux entraînant l’afflux d’ions calcium. Schéma raccourcissement d’un sarcomère via les interactions des filaments d’actine et de myosine. En conclusion schémas possibles : - avec une excitation forte du motoneurone -> fréquence élevée des PA -> beaucoup de neurotransmetteurs -> contraction forte ; - avec une excitation modérée entraînant une contraction modérée d’une cellule musculaire.
  • 3. Exercice 1 – Deuxième proposition : variation climatique au Carbonifère I – Comment le Carbonifère a participé au piégeage du CO2 ? 1. La fossilisation de la matière organique des grandes forêts Comme indiqué dans le sujet, la flore de l’époque était constituée de grandes forêts qui prospéraient de l’Équateur aux hautes latitudes -> donc beaucoup de végétaux ayant incorporé le C du CO2 atmosphérique lors du mécanisme de photosynthèse. 6CO2 + 6H20 -> C6H12O6 + 6O2 La photosynthèse correspond à une réduction du dioxyde de carbone atmosphérique. La matière organique formée constitue les végétaux des grandes forêts du début du Carbonifère. Schéma représentant CO2 atmosphérique/équation photosynthèse au niveau des forêts/carbone organique incorporé dans les forêts. La fossilisation de grandes quantités de matières organiques ayant pour conséquence la formation de charbon entraîne la diminution de CO2 atmosphérique. 2. La formation de la Pangée Au Carbonifère, le supercontinent Pangée créé la formation de la chaine hercynienne. L’altération de nombreuses roches piège du CO2 en grande quantité. II – Les conséquences sur le climat : le refroidissement généralisé 1. Conséquence sur le cycle du carbone Schéma indiquant piégeage de carbone au niveau de la fossilisation de la matière organique et au niveau de la chaîne hercynienne -> moins de CO2 dans l’atmosphère. 2. Effet de serre La diminution du CO2 atmosphérique entraîne une diminution de l’effet de serre et donc une baisse de la température.
  • 4. Schéma de l’effet de serre En conclusion, schémas possibles montrant la situation au début du Carbonifère et la situation à la fin du Carbonifère (-> baisse de température). Exercice 2 – Allogamie chez les angiospermes Les particularités générales des Philodendrons sont présentées dans les documents 1 et 2. L’espèce possède des fleurs mâles et femelles entourées d’une bractée (document 1). Il y a production de chaleur pendant un mécanisme de thermogenèse au niveau de la partie stérile de l’inflorescence (document 2), qui se trouve entre les fleurs mâles et femelles (document 1). Ensuite, on apprend qu’il existe la libération de molécules odorantes par les inflorescences qui attirent les coléoptères (document 4a à analyser : noms des substances et nombre d’insectes s’approchant des appâts à mentionner). La chaleur fait augmenter la température et donc diminue la masse volumique de l’air qui a un mouvement ascendant (document 4b) et donc les molécules odorantes vont se répandre dans l’atmosphère et attirer plus facilement les coléoptères mentionnés dans le document 4a. La chaleur produite est à son maximum à 18 h 30 – 1e jour (document 3b), ce qui correspond à l’heure à laquelle les odeurs émises par Philodendron adamantum sont à leur maximum (document 4a). On remarque aussi que la bractée est basse à cet horaire (document 3a). Une fois les coléoptères attirés, ils vont être en contact de l’inflorescence et durant le 2e jour, ils vont se retrouver couverts de pollen à cause d’une résine collante produite par la bractée et par le fait que la maturité des fleurs mâles vient au 2e jour. À ce moment, le pollen ne peut féconder les fleurs femelles car lorsque les fleurs mâles deviennent matures, les pistils de la même inflorescence ne sont plus réceptifs aux pollens (document 3a). Les coléoptères couverts de pollen vont alors féconder une autre fleur. Ils partiront à 18 h couverts de pollen vers une autre inflorescence qui aura ses fleurs femelles à maturité et qui émettra un maximum de molécules odorantes à 18 h 30. La fécondation aura lieu grâce au contact du pollen de la première inflorescence avec les pistils d’un autre individu. Schéma classique de la fécondation d’un angiosperme (avec le pollen amené par un coléoptère).
  • 5. La chaleur à l’origine de la production des molécules odorantes, la résine produite par la bractée et l’évolution de la maturité des fleurs mâles et femelles d’une même inflorescence sont des caractéristiques de l’espèce permettant l’allogamie. Schéma temporel possible en conclusion.