SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
Coût des consommations
intermédiaires : l’industrie française
reprend pied face à l’Allemagne
CAROLINE GRANIER
RÉSUMÉ
Le coût des consommations intermédiaires en France, en particulier celui
des services, a été pointé à juste titre comme une explication importante
de la dégradation de la compétitivité de l’industrie vis-à-vis de l’Allemagne
dans les années 2000. L’amélioration de cette compétitivité depuis 2012
nous invite à reconsidérer nos certitudes en la matière.
Les consommations intermédiaires en services représentent une part tou-
jours plus importante de la valeur ajoutée de la production manufacturière
française. Toutefois, l’évolution récente des coûts du travail dans les services,
en particulier dans les services abrités, a joué en faveur de la France : durant
les années 2010, ils ont connu une augmentation plus rapide en Allemagne,
réduisant ainsi l’écart observé durant la décennie précédente.
L’industrie française a donc rétabli une part de sa compétitivité-coût vis-à-vis
de l’Allemagne, sans que l’on n’observe une variation de ses niveaux de prix
à l’export, ce qui est cohérent avec le rétablissement de ses marges entre
2010 et 2015. De quoi faciliter le renforcement de l’offre et la montée en
gamme de l’industrie française, si cette tendance se poursuit et qu’elle n’est
pas freinée par la crise liée à la pandémie de Covid-19.
1
2
3
Les services consommés par l’industrie manufacturière :
une part plus importante en France qu’en Allemagne
Une réduction de l’écart de coût de la main-d’œuvre
entre les deux pays
Une augmentation des prix à la production des services plus
forte en Allemagne qu’en France ?
Le rôle de l’insertion dans des chaînes de valeur mondialisées
4
©iStock/Andrey Zhuravlev
9
Les Synthèses
de La Fabrique
Juin 2021 No
Les travaux sur la compétitivité de la France
depuis 2012 s’accordent sur un certain nombre
de résultats. Premièrement, le niveau de nos
prix à l’export – autrement dit notre « com-
pétitivité-prix » – est resté stable vis-à-vis
de l’OCDE et de la zone euro (CNP, 2019).
Deuxièmement, l’écart des coûts de produc-
tion entre la France et l’Allemagne s’est réduit,
alors qu’il était défavorable à la France durant
la première partie des années 2010 ; c’est ce que
l’on appelle la « compétitivité-coût » (France
Stratégie, 2016). Troisièmement et enfin, les
parts de marché mondiales des exportations
françaises se sont maintenues depuis 2012 :
3,1 % pour les biens et 3,5 % sur l’ensemble
des biens et services (DG Trésor, 2019). Pour
résumer, la France a réussi à réduire ses coûts
de production vis-à-vis de l’Allemagne, sans
que cela ne se répercute pour l’instant dans
ses niveaux de prix à l’export ni dans ses parts
de marché.
Avant ce redressement, l’écart de compétitivi-
té-coût observé entre la France et l’Allemagne
s’expliquait en partie par le coût du travail dans
les services utilisés comme consommations
intermédiaires (ou intrants) dans le processus
de production. Dans les années 2000, l’indus-
trie allemande a tiré une part de sa compétiti-
vité de l’essor des « minijobs », très concentrés
dans le secteur des services. Ces emplois à
temps partiel, exonérés de charges sociales et
dont le salaire est limité à 400 euros, ont en effet
contribué à la modération salariale observée
dans le secteur tertiaire allemand. Nous allons
voir ici que la situation a sensiblement évolué.
LES SERVICES CONSOMMÉS PAR
L’INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE :
UNE PART PLUS IMPORTANTE
EN FRANCE QU’EN ALLEMAGNE
Les consommations intermédiaires, qui peuvent
être industrielles ou tertiaires, domestiques ou
importées, sont une composante essentielle des
coûts de production des biens manufacturiers.
Elles représentent en effet 72% de la valeur de
la production manufacturière française et 67,5 %
en Allemagne en 2014 (selon les données du
tableau entrées-sorties des pays, Insee/Destatis).
Or, selon Aubourg (2017), la valeur ajoutée
de l’ensemble des services domestiques aux
entreprises (activités scientifiques, techniques,
services administratifs, de soutien, de transport,
commerce, services juridiques et comptables,
financières) ne représente que 15 % de la pro-
duction manufacturière française en 2015, tan-
dis que la valeur ajoutée issue de l’industrie
manufacturière française en représente 43 %.
En revanche, si l’on considère les seules expor-
tations de l’industrie manufacturière, le résul-
tat diffère. La France se place parmi les pays
dont la part de la valeur ajoutée représentée par
l’achat de services compris au sens large est la
plus élevée. Elle se situe aux alentours de 50 %,
contre 33 % pour l’Allemagne en 2014 (OCDE,
2017b). La majorité de ces services sont four-
nis par des acteurs domestiques dans les deux
pays. Du coût de ces services dépend ainsi tou-
jours la compétitivité-coût de la France.
UNE RÉDUCTION DE L’ÉCART
DE COÛT DE LA MAIN-D’ŒUVRE
ENTRE LES DEUX PAYS
Le coût horaire de la main-d’œuvre dans l’in-
dustrie manufacturière est aujourd’hui favo-
rable à la France : il est depuis 2014 inférieur à
celui relevé enAllemagne, de l’ordre de 2 euros
par heure (Aubourg, 2017). L’écart de coûts
salariaux unitaires entre les deux pays, pre-
nant en compte le rôle joué par les caractéris-
tiques qualitatives de l’offre, s’est également
réduit (France Stratégie, 2020). En revanche,
la main-d’œuvre est nettement moins onéreuse
en Allemagne pour ce qui concerne les ser-
vices, avec un écart de l’ordre de 4 euros par
heure. Dans les années 2000, durant la phase
de développement des minijobs, le coût de la
main-d’œuvre peu qualifiée dans le secteur des
services abrités s’est maintenu à un niveau rela-
tivement élevé en France, en raison du niveau
de salaire minimum et du manque de concur-
rence dans certaines professions réglementées
(France Stratégie, 2016).
Toutefois, sur la période 2010-2015, les coûts
salariaux unitaires (coûts salariaux corrigés des
gains de productivité) dans les activités scien-
tifiques et techniques et les services adminis-
tratifs et de soutien ont participé à la réduction
de l’écart entre la France et l’Allemagne, alors
qu’ils avaient été pointés du doigt pour leur rôle
dans l’accroissement du coût relatif du travail
en France sur la période 2000-2010. Plus géné-
ralement, les coûts salariaux unitaires dans les
2
9
Juin 2021 No
Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied face à l’Allemagne
secteurs abrités de la concurrence internatio-
nale ont augmenté de 27 points de pourcentage
entre 2008 et 2016 enAllemagne, contre 11 en
France (CNP, 2019).
UNE AUGMENTATION DES PRIX À
LA PRODUCTION DES SERVICES
PLUS FORTE EN ALLEMAGNE
QU’EN FRANCE ?
L’augmentation des coûts salariaux unitaires
en Allemagne, malgré une diminution des
marges dans les services également plus sévère
outre-Rhin, explique que l’accroissement des
prix des services y ait été plus élevé qu’en
France sur la période 2010-2015 (Ponton,
2020). Les coûts unitaires des services ne jouent
donc plus un rôle défavorable sur les prix de
production relatifs de la France vis-à-vis de
l’Allemagne.
Surlapériode2015-2019,onobserveunehausse
plus forte des prix à la production des services
professionnels, scientifiques et techniques (ser-
vices juridiques, comptables, d’ingénierie) en
Allemagne mais ce n’est pas le cas des services
administratifs et de soutien pour lesquels la
France connaît au contraire une augmentation
plus soutenue de ses prix à la production.
Ainsi, le rattrapage de la France vis-à-vis de l’Al-
lemagne demeure fragile et ce d’autant plus que
la quantité de consommations intermédiaires
suit une tendance haussière (Ponton, 2020).
LE RÔLE DE L’INSERTION
DANS DES CHAÎNES
DE VALEUR MONDIALISÉES
La compétitivité d’une industrie dépend aussi
de sa capacité à importer des consommations
intermédiaires à faible coût. Ce facteur est d’au-
tant plus important dans une logique de mon-
dialisation des chaînes de valeur ; aujourd’hui,
la part des produits importés dans la valeur
ajoutée des exportations manufacturières fran-
çaises et allemandes est supérieure à 30 %.
À titre d’illustration, selon une étude de la
Banque de France réalisée par Blaum et al.
(2016), le prix des biens manufacturés serait
plus élevé de 27 % en l’absence de commerce
sur les intrants.
Cet effet de compétitivité s’exerce en particulier
sur les services importés : la concurrence inter-
nationale tire les prix vers le bas et les nivelle.
En calculant un coût du travail unitaire corrigé
de la participation aux chaînes de valeur mon-
diales, Cezar et Cartellier (2019) confirment
que les services importés contribuent moins
à l’augmentation des coûts unitaires salariaux
que les services domestiques en France.
L’effet de la mondialisation sur les prix concerne
également les intrants manufacturiers, bien sûr.
Mais, comme le montre le rapport de la CNP
(2019), les prix d’importation des consom-
mations intermédiaires en biens manufactu-
riers évoluent de manière similaire en France et
en Allemagne, grâce notamment à l’existence
d’un marché européen et de l’euro. Rappelons
en outre que cet effet prix est renforcé par la
baisse de la part domestique des biens manu-
facturiers dans la chaîne de valeur.
CONCLUSION
L’évolution favorable du coût des
consommations intermédiaires en
services domestiques dans les années
2010 a permis à la France de ne pas
décrocher en matière de compétiti-
vité-coût vis-à-vis de l’Allemagne.
Pour Ponton (2020), il sera difficile
de trouver des leviers d’action autres
que le coût du travail pour diminuer
davantage encore le prix des consom-
mations intermédiaires en services.
L’auteur préconise donc de se tourner
vers des leviers hors-prix pour amé-
liorer la compétitivité de l’industrie
française. Cela est d’autant plus néces-
saire que la dégradation de la compé-
titivité-coût dans les années 2000 a
également pesé sur les facteurs hors-
prix, la compression des marges empê-
chant notamment l’investissement, la
montée en gamme ou le développe-
ment de processus innovants (France
Stratégie, 2020).
3
Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied face à l’Allemagne
Chiffres-clés
En savoir plus
Bibliographie :
Aubourg A. (2017). L’industrie française a amélioré sa compétitivité-prix mais doit encore renfor-
cer sa compétitivité hors prix, Le 4 pages de la DGE, no
77, octobre.
Blaum J., Lelarge C. et Peters M. (2016). The gains from input trade with heterogeneous impor-
ters, Working Papers no
612, Banque de France.
Cezar R. et Cartellier F. (2019). Compétitivité-prix et hors-prix : leçons des chaînes de valeur
mondiales. Bulletin de la Banque de France, 224/2, juillet-août.
CNP (2019). Productivité et compétitivité : où en est la France dans la zone euro ?, juillet.
DG Trésor (2019). Résultats 2018 du commerce extérieur.
France Stratégie (2016). Compétitivité : que reste-t-il à faire ?, mars.
France Stratégie (2020). Les politiques industrielles en France – évolutions et comparaisons
internationales, rapport pour l’Assemblée nationale de France Stratégie, novembre.
OCDE (2017a). Allemagne : note statistique sur les échanges et l’investissement, coll. Commerce
international, investissement direct étranger et chaînes de valeur mondiales.
OCDE (2017b). France : note statistique sur les échanges et l’investissement, coll. Commerce
international, investissement direct étranger et chaînes de valeur mondiales.
Ponton C. (2020). Coûts des intrants et compétitivité en France, Allemagne et Italie, Trésor-
éco, no
258, avril.
Pour réagir à ce Cube, n’hésitez pas à nous contacter :
info@la-fabrique.fr
Source : Insee/Dares (2020), Emploi, chômage, revenus du travail – édition 2020, Insee Références
FOCUS
Le coût horaire de la main d’œuvre dans l’industrie française est de 39,1 euros
en 2019 et est inférieur à celui de l’Allemagne (41,2 euros). En revanche, dans
les services marchands, le coût horaire en France (37 euros) est supérieur à
celui de l’Allemagne (33,4 euros).
Indice des prix à la production dans les services aux entreprises
entre 2015 et 2019 (secteurs M et N de la NACE), base 100 en 2015
Sources : INSEE, Destatis
95
100
105
110
115
Activités de services administratifs
et de soutien en France
Services professionnels, scientifiques
et techniques en France
Activités de services administratifs
et de soutien en Allemagne
Services professionnels, scientifiques
et techniques en Allemagne
2019
2018
2017
2016
2015
La Fabrique de l’industrie
81 boulevard Saint-Michel – 75005 Paris
www.la-fabrique.fr

Contenu connexe

Tendances

L’étonnante disparité des territoires industriels
L’étonnante disparité des territoires industrielsL’étonnante disparité des territoires industriels
L’étonnante disparité des territoires industrielsLa Fabrique de l'industrie
 
Grand-Orly Seine Bièvre réinvente l’industrie dans la ville
Grand-Orly Seine Bièvre réinvente l’industrie dans la villeGrand-Orly Seine Bièvre réinvente l’industrie dans la ville
Grand-Orly Seine Bièvre réinvente l’industrie dans la villeLa Fabrique de l'industrie
 
Allégements de charges, compétitivité et emploi
Allégements de charges, compétitivité et emploiAllégements de charges, compétitivité et emploi
Allégements de charges, compétitivité et emploiLa Fabrique de l'industrie
 
Les entretiens de la Fabrique : La france sans ses usines
Les entretiens de la Fabrique : La france sans ses usinesLes entretiens de la Fabrique : La france sans ses usines
Les entretiens de la Fabrique : La france sans ses usinesLa Fabrique de l'industrie
 
Etude - L'investissement étranger , moteur de la réindustrialisation au Royau...
Etude - L'investissement étranger , moteur de la réindustrialisation au Royau...Etude - L'investissement étranger , moteur de la réindustrialisation au Royau...
Etude - L'investissement étranger , moteur de la réindustrialisation au Royau...La Fabrique de l'industrie
 
À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie f...
À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie f...À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie f...
À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie f...La Fabrique de l'industrie
 
Sécurisation des approvisionnements : un partenariat nécessaire entre État et...
Sécurisation des approvisionnements : un partenariat nécessaire entre État et...Sécurisation des approvisionnements : un partenariat nécessaire entre État et...
Sécurisation des approvisionnements : un partenariat nécessaire entre État et...La Fabrique de l'industrie
 
Réduire le chômage non qualifié : oui mais à quel prix ?
Réduire le chômage non qualifié : oui mais à quel prix ?Réduire le chômage non qualifié : oui mais à quel prix ?
Réduire le chômage non qualifié : oui mais à quel prix ?La Fabrique de l'industrie
 
Percer le mystère de la performance territoriale
Percer le mystère de la performance territorialePercer le mystère de la performance territoriale
Percer le mystère de la performance territorialeLa Fabrique de l'industrie
 
L’industrie dans la tourmente : ce que le Covid a changé pour les entreprises
L’industrie dans la tourmente : ce que le Covid a changé pour les entreprisesL’industrie dans la tourmente : ce que le Covid a changé pour les entreprises
L’industrie dans la tourmente : ce que le Covid a changé pour les entreprisesLa Fabrique de l'industrie
 
Les territoires industriels : un potentiel à construire
Les territoires industriels : un potentiel à construireLes territoires industriels : un potentiel à construire
Les territoires industriels : un potentiel à construireLa Fabrique de l'industrie
 
À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...
À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...
À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...La Fabrique de l'industrie
 
Ce que l'Italie nous apprend sur l'industrie du futur
Ce que l'Italie nous apprend sur l'industrie du futurCe que l'Italie nous apprend sur l'industrie du futur
Ce que l'Italie nous apprend sur l'industrie du futurLa Fabrique de l'industrie
 
L’investissement immatériel de l’industrie décrypté
L’investissement immatériel de l’industrie décryptéL’investissement immatériel de l’industrie décrypté
L’investissement immatériel de l’industrie décryptéLa Fabrique de l'industrie
 
Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Quelle stratégie industrielle pour la France ?Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Quelle stratégie industrielle pour la France ?La Fabrique de l'industrie
 
Competitivite parqualite_emmanuelcombe
 Competitivite parqualite_emmanuelcombe Competitivite parqualite_emmanuelcombe
Competitivite parqualite_emmanuelcombeMRamo2s
 
L'imbrication croissante de l'industrie et des services
L'imbrication croissante de l'industrie et des servicesL'imbrication croissante de l'industrie et des services
L'imbrication croissante de l'industrie et des servicesLa Fabrique de l'industrie
 

Tendances (20)

L’étonnante disparité des territoires industriels
L’étonnante disparité des territoires industrielsL’étonnante disparité des territoires industriels
L’étonnante disparité des territoires industriels
 
Grand-Orly Seine Bièvre réinvente l’industrie dans la ville
Grand-Orly Seine Bièvre réinvente l’industrie dans la villeGrand-Orly Seine Bièvre réinvente l’industrie dans la ville
Grand-Orly Seine Bièvre réinvente l’industrie dans la ville
 
Allégements de charges, compétitivité et emploi
Allégements de charges, compétitivité et emploiAllégements de charges, compétitivité et emploi
Allégements de charges, compétitivité et emploi
 
Les entretiens de la Fabrique : La france sans ses usines
Les entretiens de la Fabrique : La france sans ses usinesLes entretiens de la Fabrique : La france sans ses usines
Les entretiens de la Fabrique : La france sans ses usines
 
Lacq-Pau-Tarbes sait piloter son industrie
Lacq-Pau-Tarbes sait piloter son industrieLacq-Pau-Tarbes sait piloter son industrie
Lacq-Pau-Tarbes sait piloter son industrie
 
Le renouveau productif des territoires
Le renouveau productif des territoiresLe renouveau productif des territoires
Le renouveau productif des territoires
 
Etude - L'investissement étranger , moteur de la réindustrialisation au Royau...
Etude - L'investissement étranger , moteur de la réindustrialisation au Royau...Etude - L'investissement étranger , moteur de la réindustrialisation au Royau...
Etude - L'investissement étranger , moteur de la réindustrialisation au Royau...
 
À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie f...
À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie f...À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie f...
À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie f...
 
Industrie du futur : regards franco-allemands
Industrie du futur : regards franco-allemandsIndustrie du futur : regards franco-allemands
Industrie du futur : regards franco-allemands
 
Sécurisation des approvisionnements : un partenariat nécessaire entre État et...
Sécurisation des approvisionnements : un partenariat nécessaire entre État et...Sécurisation des approvisionnements : un partenariat nécessaire entre État et...
Sécurisation des approvisionnements : un partenariat nécessaire entre État et...
 
Réduire le chômage non qualifié : oui mais à quel prix ?
Réduire le chômage non qualifié : oui mais à quel prix ?Réduire le chômage non qualifié : oui mais à quel prix ?
Réduire le chômage non qualifié : oui mais à quel prix ?
 
Percer le mystère de la performance territoriale
Percer le mystère de la performance territorialePercer le mystère de la performance territoriale
Percer le mystère de la performance territoriale
 
L’industrie dans la tourmente : ce que le Covid a changé pour les entreprises
L’industrie dans la tourmente : ce que le Covid a changé pour les entreprisesL’industrie dans la tourmente : ce que le Covid a changé pour les entreprises
L’industrie dans la tourmente : ce que le Covid a changé pour les entreprises
 
Les territoires industriels : un potentiel à construire
Les territoires industriels : un potentiel à construireLes territoires industriels : un potentiel à construire
Les territoires industriels : un potentiel à construire
 
À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...
À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...
À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...
 
Ce que l'Italie nous apprend sur l'industrie du futur
Ce que l'Italie nous apprend sur l'industrie du futurCe que l'Italie nous apprend sur l'industrie du futur
Ce que l'Italie nous apprend sur l'industrie du futur
 
L’investissement immatériel de l’industrie décrypté
L’investissement immatériel de l’industrie décryptéL’investissement immatériel de l’industrie décrypté
L’investissement immatériel de l’industrie décrypté
 
Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Quelle stratégie industrielle pour la France ?Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Quelle stratégie industrielle pour la France ?
 
Competitivite parqualite_emmanuelcombe
 Competitivite parqualite_emmanuelcombe Competitivite parqualite_emmanuelcombe
Competitivite parqualite_emmanuelcombe
 
L'imbrication croissante de l'industrie et des services
L'imbrication croissante de l'industrie et des servicesL'imbrication croissante de l'industrie et des services
L'imbrication croissante de l'industrie et des services
 

Similaire à Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied face à l’Allemagne

Document de-travail-66-la-competitivite-en-2017-janvier-2018-1-8
Document de-travail-66-la-competitivite-en-2017-janvier-2018-1-8Document de-travail-66-la-competitivite-en-2017-janvier-2018-1-8
Document de-travail-66-la-competitivite-en-2017-janvier-2018-1-8Société Tripalio
 
Compétitivité : que reste-t-il à faire ?
Compétitivité : que reste-t-il à faire ?Compétitivité : que reste-t-il à faire ?
Compétitivité : que reste-t-il à faire ?France Stratégie
 
Comment se comparent les salaires entre la France et l'Allemagne ?
Comment se comparent les salaires entre la France et l'Allemagne ?Comment se comparent les salaires entre la France et l'Allemagne ?
Comment se comparent les salaires entre la France et l'Allemagne ?France Stratégie
 
Synthèse : l'investissement des entreprises françaises est-il efficace ?
Synthèse : l'investissement des entreprises françaises est-il efficace ?Synthèse : l'investissement des entreprises françaises est-il efficace ?
Synthèse : l'investissement des entreprises françaises est-il efficace ?La Fabrique de l'industrie
 
ETI, les contraintes fiscales et sociales qui les détournent de la France
ETI, les contraintes fiscales et sociales qui les détournent de la FranceETI, les contraintes fiscales et sociales qui les détournent de la France
ETI, les contraintes fiscales et sociales qui les détournent de la FranceFondation iFRAP
 
Rapport Sécurité Sociale 2010
Rapport Sécurité Sociale 2010Rapport Sécurité Sociale 2010
Rapport Sécurité Sociale 2010Groupe Apex Isast
 
Stratégie Europe 2020 : Synthèse du rapport détaillé sur la Belgique (février...
Stratégie Europe 2020 : Synthèse du rapport détaillé sur la Belgique (février...Stratégie Europe 2020 : Synthèse du rapport détaillé sur la Belgique (février...
Stratégie Europe 2020 : Synthèse du rapport détaillé sur la Belgique (février...Florence Hennart
 
Rapport de l'Union Européenne 2016 sur la France
Rapport de l'Union Européenne 2016 sur la FranceRapport de l'Union Européenne 2016 sur la France
Rapport de l'Union Européenne 2016 sur la FranceJean-Georges Fisher
 
CGPME : le point sur l'attractivité de la France
CGPME : le point sur l'attractivité de la FranceCGPME : le point sur l'attractivité de la France
CGPME : le point sur l'attractivité de la FranceSociété Tripalio
 
Services : le baromètre du 1er trimestre 2018
Services : le baromètre du 1er trimestre 2018Services : le baromètre du 1er trimestre 2018
Services : le baromètre du 1er trimestre 2018Société Tripalio
 
Pour la convergence France-Allemagne
Pour la convergence France-AllemagnePour la convergence France-Allemagne
Pour la convergence France-AllemagneFondation iFRAP
 
Synthèse - Résultats du commerce extérieur français au premier semestre 2015
Synthèse - Résultats du commerce extérieur français au premier semestre 2015Synthèse - Résultats du commerce extérieur français au premier semestre 2015
Synthèse - Résultats du commerce extérieur français au premier semestre 2015Direction générale du Trésor
 
OESTV - Matinale industrie - 9 juillet 2021
OESTV - Matinale industrie - 9 juillet 2021OESTV - Matinale industrie - 9 juillet 2021
OESTV - Matinale industrie - 9 juillet 2021OESTV
 
Olivier Garnier à la commission finances sur les prévisions économiques Franc...
Olivier Garnier à la commission finances sur les prévisions économiques Franc...Olivier Garnier à la commission finances sur les prévisions économiques Franc...
Olivier Garnier à la commission finances sur les prévisions économiques Franc...Soledad Zignago
 
L'Association des Amis de Jean Jaurès
L'Association des Amis de Jean JaurèsL'Association des Amis de Jean Jaurès
L'Association des Amis de Jean Jaurèsamienssocialiste
 

Similaire à Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied face à l’Allemagne (20)

Document de-travail-66-la-competitivite-en-2017-janvier-2018-1-8
Document de-travail-66-la-competitivite-en-2017-janvier-2018-1-8Document de-travail-66-la-competitivite-en-2017-janvier-2018-1-8
Document de-travail-66-la-competitivite-en-2017-janvier-2018-1-8
 
Le Nouveau Pacte Fiscal et Social pour la compétitivité de la France
Le Nouveau Pacte Fiscal et Social pour la compétitivité de la FranceLe Nouveau Pacte Fiscal et Social pour la compétitivité de la France
Le Nouveau Pacte Fiscal et Social pour la compétitivité de la France
 
Compétitivité : que reste-t-il à faire ?
Compétitivité : que reste-t-il à faire ?Compétitivité : que reste-t-il à faire ?
Compétitivité : que reste-t-il à faire ?
 
Comment se comparent les salaires entre la France et l'Allemagne ?
Comment se comparent les salaires entre la France et l'Allemagne ?Comment se comparent les salaires entre la France et l'Allemagne ?
Comment se comparent les salaires entre la France et l'Allemagne ?
 
Synthèse : l'investissement des entreprises françaises est-il efficace ?
Synthèse : l'investissement des entreprises françaises est-il efficace ?Synthèse : l'investissement des entreprises françaises est-il efficace ?
Synthèse : l'investissement des entreprises françaises est-il efficace ?
 
ETI, les contraintes fiscales et sociales qui les détournent de la France
ETI, les contraintes fiscales et sociales qui les détournent de la FranceETI, les contraintes fiscales et sociales qui les détournent de la France
ETI, les contraintes fiscales et sociales qui les détournent de la France
 
Rapport Sécurité Sociale 2010
Rapport Sécurité Sociale 2010Rapport Sécurité Sociale 2010
Rapport Sécurité Sociale 2010
 
Stratégie Europe 2020 : Synthèse du rapport détaillé sur la Belgique (février...
Stratégie Europe 2020 : Synthèse du rapport détaillé sur la Belgique (février...Stratégie Europe 2020 : Synthèse du rapport détaillé sur la Belgique (février...
Stratégie Europe 2020 : Synthèse du rapport détaillé sur la Belgique (février...
 
Bulletin du Statec
Bulletin du StatecBulletin du Statec
Bulletin du Statec
 
Rapport de l'Union Européenne 2016 sur la France
Rapport de l'Union Européenne 2016 sur la FranceRapport de l'Union Européenne 2016 sur la France
Rapport de l'Union Européenne 2016 sur la France
 
CGPME : le point sur l'attractivité de la France
CGPME : le point sur l'attractivité de la FranceCGPME : le point sur l'attractivité de la France
CGPME : le point sur l'attractivité de la France
 
Tableau de bord économique Ile de France janvier 2015
Tableau de bord économique Ile de France janvier 2015Tableau de bord économique Ile de France janvier 2015
Tableau de bord économique Ile de France janvier 2015
 
Services : le baromètre du 1er trimestre 2018
Services : le baromètre du 1er trimestre 2018Services : le baromètre du 1er trimestre 2018
Services : le baromètre du 1er trimestre 2018
 
Coût du travail Eurostat
Coût du travail EurostatCoût du travail Eurostat
Coût du travail Eurostat
 
Pour la convergence France-Allemagne
Pour la convergence France-AllemagnePour la convergence France-Allemagne
Pour la convergence France-Allemagne
 
Synthèse - Résultats du commerce extérieur français au premier semestre 2015
Synthèse - Résultats du commerce extérieur français au premier semestre 2015Synthèse - Résultats du commerce extérieur français au premier semestre 2015
Synthèse - Résultats du commerce extérieur français au premier semestre 2015
 
OESTV - Matinale industrie - 9 juillet 2021
OESTV - Matinale industrie - 9 juillet 2021OESTV - Matinale industrie - 9 juillet 2021
OESTV - Matinale industrie - 9 juillet 2021
 
Olivier Garnier à la commission finances sur les prévisions économiques Franc...
Olivier Garnier à la commission finances sur les prévisions économiques Franc...Olivier Garnier à la commission finances sur les prévisions économiques Franc...
Olivier Garnier à la commission finances sur les prévisions économiques Franc...
 
Rotary 2 octobre hl
Rotary 2 octobre hlRotary 2 octobre hl
Rotary 2 octobre hl
 
L'Association des Amis de Jean Jaurès
L'Association des Amis de Jean JaurèsL'Association des Amis de Jean Jaurès
L'Association des Amis de Jean Jaurès
 

Plus de La Fabrique de l'industrie

Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...
Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...
Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...La Fabrique de l'industrie
 
ETI et talents : les clés pour que ça matche
ETI et talents : les clés pour que ça matcheETI et talents : les clés pour que ça matche
ETI et talents : les clés pour que ça matcheLa Fabrique de l'industrie
 
Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.
Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.
Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.La Fabrique de l'industrie
 
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...La Fabrique de l'industrie
 
Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...
Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...
Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...La Fabrique de l'industrie
 
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétiqueLes grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétiqueLa Fabrique de l'industrie
 
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétiqueLes grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétiqueLa Fabrique de l'industrie
 
Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...
Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...
Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...La Fabrique de l'industrie
 
La transition écologique des territoires industriels
La transition écologique des territoires industrielsLa transition écologique des territoires industriels
La transition écologique des territoires industrielsLa Fabrique de l'industrie
 
Refaire de l’industrie un projet de territoire
Refaire de l’industrie un projet de territoireRefaire de l’industrie un projet de territoire
Refaire de l’industrie un projet de territoireLa Fabrique de l'industrie
 
Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...
Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...
Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...La Fabrique de l'industrie
 
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoiresRéindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoiresLa Fabrique de l'industrie
 
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportableLe nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportableLa Fabrique de l'industrie
 
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’huiCouvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’huiLa Fabrique de l'industrie
 
Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...
Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...
Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...La Fabrique de l'industrie
 
Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...
Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...
Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...La Fabrique de l'industrie
 
Facture énergétique : un coûteux manque d’autonomie
Facture énergétique : un coûteux manque d’autonomieFacture énergétique : un coûteux manque d’autonomie
Facture énergétique : un coûteux manque d’autonomieLa Fabrique de l'industrie
 
L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...
L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...
L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...La Fabrique de l'industrie
 

Plus de La Fabrique de l'industrie (20)

Aménager la ville productive. LFI et PUCA
Aménager la ville productive. LFI et PUCAAménager la ville productive. LFI et PUCA
Aménager la ville productive. LFI et PUCA
 
Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...
Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...
Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...
 
ETI et talents : les clés pour que ça matche
ETI et talents : les clés pour que ça matcheETI et talents : les clés pour que ça matche
ETI et talents : les clés pour que ça matche
 
Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.
Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.
Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.
 
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
 
Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...
Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...
Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...
 
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétiqueLes grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
 
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétiqueLes grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
 
Faiseurs, Faiseuses
Faiseurs, FaiseusesFaiseurs, Faiseuses
Faiseurs, Faiseuses
 
Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...
Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...
Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...
 
La transition écologique des territoires industriels
La transition écologique des territoires industrielsLa transition écologique des territoires industriels
La transition écologique des territoires industriels
 
Refaire de l’industrie un projet de territoire
Refaire de l’industrie un projet de territoireRefaire de l’industrie un projet de territoire
Refaire de l’industrie un projet de territoire
 
Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...
Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...
Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...
 
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoiresRéindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
 
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportableLe nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
 
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’huiCouvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
 
Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...
Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...
Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...
 
Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...
Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...
Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...
 
Facture énergétique : un coûteux manque d’autonomie
Facture énergétique : un coûteux manque d’autonomieFacture énergétique : un coûteux manque d’autonomie
Facture énergétique : un coûteux manque d’autonomie
 
L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...
L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...
L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...
 

Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied face à l’Allemagne

  • 1. Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied face à l’Allemagne CAROLINE GRANIER RÉSUMÉ Le coût des consommations intermédiaires en France, en particulier celui des services, a été pointé à juste titre comme une explication importante de la dégradation de la compétitivité de l’industrie vis-à-vis de l’Allemagne dans les années 2000. L’amélioration de cette compétitivité depuis 2012 nous invite à reconsidérer nos certitudes en la matière. Les consommations intermédiaires en services représentent une part tou- jours plus importante de la valeur ajoutée de la production manufacturière française. Toutefois, l’évolution récente des coûts du travail dans les services, en particulier dans les services abrités, a joué en faveur de la France : durant les années 2010, ils ont connu une augmentation plus rapide en Allemagne, réduisant ainsi l’écart observé durant la décennie précédente. L’industrie française a donc rétabli une part de sa compétitivité-coût vis-à-vis de l’Allemagne, sans que l’on n’observe une variation de ses niveaux de prix à l’export, ce qui est cohérent avec le rétablissement de ses marges entre 2010 et 2015. De quoi faciliter le renforcement de l’offre et la montée en gamme de l’industrie française, si cette tendance se poursuit et qu’elle n’est pas freinée par la crise liée à la pandémie de Covid-19. 1 2 3 Les services consommés par l’industrie manufacturière : une part plus importante en France qu’en Allemagne Une réduction de l’écart de coût de la main-d’œuvre entre les deux pays Une augmentation des prix à la production des services plus forte en Allemagne qu’en France ? Le rôle de l’insertion dans des chaînes de valeur mondialisées 4 ©iStock/Andrey Zhuravlev 9 Les Synthèses de La Fabrique Juin 2021 No
  • 2. Les travaux sur la compétitivité de la France depuis 2012 s’accordent sur un certain nombre de résultats. Premièrement, le niveau de nos prix à l’export – autrement dit notre « com- pétitivité-prix » – est resté stable vis-à-vis de l’OCDE et de la zone euro (CNP, 2019). Deuxièmement, l’écart des coûts de produc- tion entre la France et l’Allemagne s’est réduit, alors qu’il était défavorable à la France durant la première partie des années 2010 ; c’est ce que l’on appelle la « compétitivité-coût » (France Stratégie, 2016). Troisièmement et enfin, les parts de marché mondiales des exportations françaises se sont maintenues depuis 2012 : 3,1 % pour les biens et 3,5 % sur l’ensemble des biens et services (DG Trésor, 2019). Pour résumer, la France a réussi à réduire ses coûts de production vis-à-vis de l’Allemagne, sans que cela ne se répercute pour l’instant dans ses niveaux de prix à l’export ni dans ses parts de marché. Avant ce redressement, l’écart de compétitivi- té-coût observé entre la France et l’Allemagne s’expliquait en partie par le coût du travail dans les services utilisés comme consommations intermédiaires (ou intrants) dans le processus de production. Dans les années 2000, l’indus- trie allemande a tiré une part de sa compétiti- vité de l’essor des « minijobs », très concentrés dans le secteur des services. Ces emplois à temps partiel, exonérés de charges sociales et dont le salaire est limité à 400 euros, ont en effet contribué à la modération salariale observée dans le secteur tertiaire allemand. Nous allons voir ici que la situation a sensiblement évolué. LES SERVICES CONSOMMÉS PAR L’INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE : UNE PART PLUS IMPORTANTE EN FRANCE QU’EN ALLEMAGNE Les consommations intermédiaires, qui peuvent être industrielles ou tertiaires, domestiques ou importées, sont une composante essentielle des coûts de production des biens manufacturiers. Elles représentent en effet 72% de la valeur de la production manufacturière française et 67,5 % en Allemagne en 2014 (selon les données du tableau entrées-sorties des pays, Insee/Destatis). Or, selon Aubourg (2017), la valeur ajoutée de l’ensemble des services domestiques aux entreprises (activités scientifiques, techniques, services administratifs, de soutien, de transport, commerce, services juridiques et comptables, financières) ne représente que 15 % de la pro- duction manufacturière française en 2015, tan- dis que la valeur ajoutée issue de l’industrie manufacturière française en représente 43 %. En revanche, si l’on considère les seules expor- tations de l’industrie manufacturière, le résul- tat diffère. La France se place parmi les pays dont la part de la valeur ajoutée représentée par l’achat de services compris au sens large est la plus élevée. Elle se situe aux alentours de 50 %, contre 33 % pour l’Allemagne en 2014 (OCDE, 2017b). La majorité de ces services sont four- nis par des acteurs domestiques dans les deux pays. Du coût de ces services dépend ainsi tou- jours la compétitivité-coût de la France. UNE RÉDUCTION DE L’ÉCART DE COÛT DE LA MAIN-D’ŒUVRE ENTRE LES DEUX PAYS Le coût horaire de la main-d’œuvre dans l’in- dustrie manufacturière est aujourd’hui favo- rable à la France : il est depuis 2014 inférieur à celui relevé enAllemagne, de l’ordre de 2 euros par heure (Aubourg, 2017). L’écart de coûts salariaux unitaires entre les deux pays, pre- nant en compte le rôle joué par les caractéris- tiques qualitatives de l’offre, s’est également réduit (France Stratégie, 2020). En revanche, la main-d’œuvre est nettement moins onéreuse en Allemagne pour ce qui concerne les ser- vices, avec un écart de l’ordre de 4 euros par heure. Dans les années 2000, durant la phase de développement des minijobs, le coût de la main-d’œuvre peu qualifiée dans le secteur des services abrités s’est maintenu à un niveau rela- tivement élevé en France, en raison du niveau de salaire minimum et du manque de concur- rence dans certaines professions réglementées (France Stratégie, 2016). Toutefois, sur la période 2010-2015, les coûts salariaux unitaires (coûts salariaux corrigés des gains de productivité) dans les activités scien- tifiques et techniques et les services adminis- tratifs et de soutien ont participé à la réduction de l’écart entre la France et l’Allemagne, alors qu’ils avaient été pointés du doigt pour leur rôle dans l’accroissement du coût relatif du travail en France sur la période 2000-2010. Plus géné- ralement, les coûts salariaux unitaires dans les 2 9 Juin 2021 No Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied face à l’Allemagne
  • 3. secteurs abrités de la concurrence internatio- nale ont augmenté de 27 points de pourcentage entre 2008 et 2016 enAllemagne, contre 11 en France (CNP, 2019). UNE AUGMENTATION DES PRIX À LA PRODUCTION DES SERVICES PLUS FORTE EN ALLEMAGNE QU’EN FRANCE ? L’augmentation des coûts salariaux unitaires en Allemagne, malgré une diminution des marges dans les services également plus sévère outre-Rhin, explique que l’accroissement des prix des services y ait été plus élevé qu’en France sur la période 2010-2015 (Ponton, 2020). Les coûts unitaires des services ne jouent donc plus un rôle défavorable sur les prix de production relatifs de la France vis-à-vis de l’Allemagne. Surlapériode2015-2019,onobserveunehausse plus forte des prix à la production des services professionnels, scientifiques et techniques (ser- vices juridiques, comptables, d’ingénierie) en Allemagne mais ce n’est pas le cas des services administratifs et de soutien pour lesquels la France connaît au contraire une augmentation plus soutenue de ses prix à la production. Ainsi, le rattrapage de la France vis-à-vis de l’Al- lemagne demeure fragile et ce d’autant plus que la quantité de consommations intermédiaires suit une tendance haussière (Ponton, 2020). LE RÔLE DE L’INSERTION DANS DES CHAÎNES DE VALEUR MONDIALISÉES La compétitivité d’une industrie dépend aussi de sa capacité à importer des consommations intermédiaires à faible coût. Ce facteur est d’au- tant plus important dans une logique de mon- dialisation des chaînes de valeur ; aujourd’hui, la part des produits importés dans la valeur ajoutée des exportations manufacturières fran- çaises et allemandes est supérieure à 30 %. À titre d’illustration, selon une étude de la Banque de France réalisée par Blaum et al. (2016), le prix des biens manufacturés serait plus élevé de 27 % en l’absence de commerce sur les intrants. Cet effet de compétitivité s’exerce en particulier sur les services importés : la concurrence inter- nationale tire les prix vers le bas et les nivelle. En calculant un coût du travail unitaire corrigé de la participation aux chaînes de valeur mon- diales, Cezar et Cartellier (2019) confirment que les services importés contribuent moins à l’augmentation des coûts unitaires salariaux que les services domestiques en France. L’effet de la mondialisation sur les prix concerne également les intrants manufacturiers, bien sûr. Mais, comme le montre le rapport de la CNP (2019), les prix d’importation des consom- mations intermédiaires en biens manufactu- riers évoluent de manière similaire en France et en Allemagne, grâce notamment à l’existence d’un marché européen et de l’euro. Rappelons en outre que cet effet prix est renforcé par la baisse de la part domestique des biens manu- facturiers dans la chaîne de valeur. CONCLUSION L’évolution favorable du coût des consommations intermédiaires en services domestiques dans les années 2010 a permis à la France de ne pas décrocher en matière de compétiti- vité-coût vis-à-vis de l’Allemagne. Pour Ponton (2020), il sera difficile de trouver des leviers d’action autres que le coût du travail pour diminuer davantage encore le prix des consom- mations intermédiaires en services. L’auteur préconise donc de se tourner vers des leviers hors-prix pour amé- liorer la compétitivité de l’industrie française. Cela est d’autant plus néces- saire que la dégradation de la compé- titivité-coût dans les années 2000 a également pesé sur les facteurs hors- prix, la compression des marges empê- chant notamment l’investissement, la montée en gamme ou le développe- ment de processus innovants (France Stratégie, 2020). 3 Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied face à l’Allemagne
  • 4. Chiffres-clés En savoir plus Bibliographie : Aubourg A. (2017). L’industrie française a amélioré sa compétitivité-prix mais doit encore renfor- cer sa compétitivité hors prix, Le 4 pages de la DGE, no 77, octobre. Blaum J., Lelarge C. et Peters M. (2016). The gains from input trade with heterogeneous impor- ters, Working Papers no 612, Banque de France. Cezar R. et Cartellier F. (2019). Compétitivité-prix et hors-prix : leçons des chaînes de valeur mondiales. Bulletin de la Banque de France, 224/2, juillet-août. CNP (2019). Productivité et compétitivité : où en est la France dans la zone euro ?, juillet. DG Trésor (2019). Résultats 2018 du commerce extérieur. France Stratégie (2016). Compétitivité : que reste-t-il à faire ?, mars. France Stratégie (2020). Les politiques industrielles en France – évolutions et comparaisons internationales, rapport pour l’Assemblée nationale de France Stratégie, novembre. OCDE (2017a). Allemagne : note statistique sur les échanges et l’investissement, coll. Commerce international, investissement direct étranger et chaînes de valeur mondiales. OCDE (2017b). France : note statistique sur les échanges et l’investissement, coll. Commerce international, investissement direct étranger et chaînes de valeur mondiales. Ponton C. (2020). Coûts des intrants et compétitivité en France, Allemagne et Italie, Trésor- éco, no 258, avril. Pour réagir à ce Cube, n’hésitez pas à nous contacter : info@la-fabrique.fr Source : Insee/Dares (2020), Emploi, chômage, revenus du travail – édition 2020, Insee Références FOCUS Le coût horaire de la main d’œuvre dans l’industrie française est de 39,1 euros en 2019 et est inférieur à celui de l’Allemagne (41,2 euros). En revanche, dans les services marchands, le coût horaire en France (37 euros) est supérieur à celui de l’Allemagne (33,4 euros). Indice des prix à la production dans les services aux entreprises entre 2015 et 2019 (secteurs M et N de la NACE), base 100 en 2015 Sources : INSEE, Destatis 95 100 105 110 115 Activités de services administratifs et de soutien en France Services professionnels, scientifiques et techniques en France Activités de services administratifs et de soutien en Allemagne Services professionnels, scientifiques et techniques en Allemagne 2019 2018 2017 2016 2015 La Fabrique de l’industrie 81 boulevard Saint-Michel – 75005 Paris www.la-fabrique.fr