SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
Sécurisation des approvisionnements :
un partenariat nécessaire entre
État et entreprises
YVES DOUGIN, NOUR KHATER
RÉSUMÉ
La crise du Covid-19 a dramatiquement mis en lumière le niveau de dépen-
dance de certaines filières industrielles aux intrants étrangers. Les ruptures
en matières premières, en composants électroniques ou en médicaments,
visibles dès les premiers mois de 2020, ont persisté et se sont même aggra-
vées pour certaines en 2021. Renault, par exemple, estime que la pénurie
de semi-conducteurs amputera la production du groupe de 500 000 véhicules
cette année. Ces vulnérabilités, qui ont aussi privé temporairement la popu-
lation de produits de première nécessité (masques, paracétamol), émeuvent
l’opinion et constituent une menace réelle pour notre souveraineté économique.
La sécurisation de nos approvisionnements stratégiques est ainsi remontée
en tête des préoccupations gouvernementales. Emmanuel Macron en a fait
l’une des conditions de réussite du plan d’investissement « France 2030 »,
en évoquant la nécessité d’entreprendre une « cartographie de nos dépen-
dances ». Le président de la République a même désigné les matériaux qu’il
considère comme stratégiques – les composants électroniques, le plastique,
les métaux et terres rares ou encore le bois – révélant la première étape
de ce travail : distinguer ce qui est stratégique de ce qui ne l’est pas. Reste
ensuite pour l’État à orchestrer l’action des entreprises et des administra-
tions pour identifier les maillons les plus critiques des chaînes de valeur,
à la façon d’un architecte.
1
2
Sécurisation des approvisionnements :
une question récurrente
Anticiper la rupture, définir les produits stratégiques
© iStock / Olivier Le Moal
14
Les Synthèses
de La Fabrique
Décembre 2021 No
SÉCURISATION DES
APPROVISIONNEMENTS :
UNE QUESTION RÉCURRENTE
Si la pandémie de Covid-19 a rappelé avec force
le risque de dépendance inhérent à la désindus-
trialisation et à la fragmentation mondiale des
chaînes de valeur, la question de la sécurisation
des approvisionnements stratégiques n’est pas
nouvelle. L’industrie automobile, par exemple,
a connu en quinze ans quatre crises majeures.
La dernière en date est celle des semi-conduc-
teurs, dont le défaut d’approvisionnement péna-
lise durement, aujourd’hui encore, les grands
constructeurs européens dépendant fortement
du fondeur taïwanais TSMC. En 2007 déjà, les
tensions sur les platinoïdes nécessaires aux pots
catalytiques avaient mis la filière en difficulté,
tout comme en 2011 lorsque Pékin, à la suite
d’un différend diplomatique avec le Japon, pro-
voquait une pénurie de terres rares en stoppant
ses exportations. En 2018 enfin, les sanctions
américaines contre Moscou ont mis en lumière
la forte dépendance des chaînes européennes
d’approvisionnement en aluminium à la pro-
duction d’une seule raffinerie d’alumine basée
en Irlande et contrôlée par des capitaux russes.
Pourtant, et en dépit de ces alertes, les actions
de sécurisation sont jusqu’à présent restées
limitées. Chaque crise semble en effet perçue
a posteriori par les industriels comme excep-
tionnelle, pas de nature à remettre en question
leur stratégie d’approvisionnement. La crise
de l’aluminium de 2018 n’a par exemple pas
donné lieu à des modifications substantielles de
la chaîne d’approvisionnement de la filière, qui
reste fortement dépendante du groupe Rusal.
ANTICIPER LA RUPTURE, DÉFINIR
LES PRODUITS STRATÉGIQUES
L’absence d’action coordonnée (que ce soit
de la part de l’État ou des grands donneurs
d’ordre) tient en partie à la difficulté de défi-
nir et d’anticiper le risque de rupture. Doit-on
par exemple se prémunir contre des risques à
très faible probabilité d’occurrence mais qui
engendreraient des dégâts très importants ? En
d’autres termes, sommes-nous prêts à sécuriser
un approvisionnement pour une crise qui, très
probablement, ne se concrétisera pas ? Cela a
été fait plusieurs fois par le passé, et les ins-
tigateurs en ont rarement été complimentés…
Il est également difficile d’anticiper, dans un
monde qui change rapidement, les innovations
de rupture et l’évolution des marchés. Le cobalt,
dont la demande explose avec le dévelop-
pement des véhicules électriques, restera-t-il
le maillon critique de la production de batte-
ries ? Les technologies alternatives permettant
de réduire ou d’éviter son utilisation pourraient
le rendre moins stratégique. La souveraineté
industrielle peut aussi, parfois, être obtenue
plus efficacement moyennant une diversifica-
tion des fournisseurs et des sources.
La seconde difficulté vient de la définition
même du terme « stratégique ». Élaborer une
stratégie de sécurisation des approvision-
nements stratégiques suppose en effet de défi-
nir en amont ce que cette notion recouvre et à
qui il appartient de déterminer ce qui est stra-
tégique et ce qui ne l’est pas.
On voit bien que les produits et services n’ont
pas un caractère stratégique intrinsèque,
celui-ci relevant d’une décision politique, for-
cément subjective. Les définitions existantes
ont en commun de faire appel aux concepts
de « fonctions vitales » et de « souveraineté
économique »1. Les produits et services qui
relèvent de « fonctions vitales », telles que l’ali-
mentation, la santé ou l’approvisionnement en
pétrole, touchent directement le quotidien des
citoyens d’un pays et menacent sa pérennité, au
sens où toute rupture entraîne une perturbation
immédiate de la vie de la Nation. Le concept
de souveraineté recouvre plutôt les produits
ou services constituant des technologies cri-
tiques ou d’avenir.
Mais les entreprises privées doivent s’interroger
elles aussi, à leur échelle, sur les activités et les
intrants qui sont stratégiques pour leur péren-
nité à court terme (fonctions vitales) et pour
leur innovation et leur croissance (souveraineté
1. C’est notamment le cas des définitions données par la Commission européenne dans sa stratégie industrielle
de 2020 et par le Haut-Commissariat au Plan.
2
14
Décembre 2021 No
Sécurisation des approvisionnements : un partenariat nécessaire entre État et entreprises
stratégique). Un dialogue renforcé entre le poli-
tique, l’administration et les entreprises permet-
trait de constituer sur cette base une première
liste, forcément évolutive, de produits et ser-
vices stratégiques et de fixer des priorités à l’ac-
tion et aux financements publics. Si la définition
des actifs stratégiques relève in fine de choix
politiques, ceux-ci devront s’appuyer sur l’ex-
pertise et les travaux d’analyse de l’adminis-
tration, eux-mêmes alimentés par des échanges
avec les entreprises.
Cette définition doit nécessairement être cou-
plée à une analyse fine des vulnérabilités des
chaînes de valeur. Ce travail exige, là encore,
une coopération entre l’État, qui n’a qu’une
vision incomplète de ces chaînes, et les entre-
prises. Elle permet ainsi d’affiner la liste des
produits dits « stratégiques ».
L’évaluation du niveau de vulnérabilité doit
s’appuyer sur des critères quantitatifs, tels
que le taux de dépendance aux importations
ou la concentration de l’offre, ou sur une ana-
lyse qualitative, par exemple pour les risques
environnementaux et sociaux liés à l’activité
productive.
CONCLUSION
Si tout le monde s’accorde sur la
nécessité de mettre en œuvre une
politique efficace de sécurisation des
approvisionnements stratégiques, la
feuille de route commune entre les
différents acteurs – État, adminis-
tration, entreprises – est encore à
écrire. Toutes les entreprises ne dis-
posant pas des capacités d’analyse et
du pouvoir de négociation des grands
groupes, le soutien de l’État reste
nécessaire. Architecte de ce chantier,
il doit établir des relations bilatérales
de confiance avec les entreprises pour
compléter les informations fournies
par les comités stratégiques de filière
(CSF), améliorer l’accès aux données
nécessaires à une stratégie de sécuri-
sation, en proposant par exemple la
consolidation des données douanières
entre pays européens, et enfin définir
des enjeux et des objectifs communs
de sécurisation. Il est primordial de
clarifier la relation partenariale État-
entreprises si l’on veut améliorer la
résilience de notre économie face aux
crises à venir.
L’hétérogénéité des stratégies de sécurisation est frappante chez les constructeurs de véhicules électriques. Certains,
comme Tesla, misent sur l’intégration quand Renault a longtemps préféré laisser le marché opérer, avant de changer
de méthode en 2021, en cofinançant l’installation à Douai du producteur de batteries chinois Envision et en investissant
dans une start-up française spécialisée dans les batteries lithium-ion.
Stratégie
« marché roi »
Renault
Renault
BMW
Volkswagen
Tesla
Tesla
Composants
« La mine c’est
pas mon métier »
Contrats : cobalt au Maroc,
lithium en Argentine
et en Australie
Multiples contrats
d’approvisionnements.
Projet d’ouverture mine de lithium
Métaux et
minerais
ex : Li, Ni, Co...
Cellules
des batteries
Stratégie
« internalisation »
Joint-venture Northvolt pour
produire des cellules en Allemagne
Lancement de leurs propres
cellules + multiples fournisseurs
Investissements Envision et Verkor
Différentes stratégies de sécurisation des approvisionnements
dans le secteur des véhicules électriques (non exhaustif)
3
Sécurisation des approvisionnements : un partenariat nécessaire entre État et entreprises
Chiffres-clés
En savoir plus
Bellit, S. (2021) À la recherche de la résilience industrielle – Les pouvoirs publics face à la crise,
Les Notes de La Fabrique, Presse des Mines.
Boudinet, L., et Khater, N. (2021) Comment sécuriser nos approvisionnements stratégiques ?, Les Docs
de La Fabrique, Presses des Mines.
Pour réagir à ce Cube, n’hésitez pas à nous contacter :
info@la-fabrique.fr
FOCUS
« Qu’est-ce qui est stratégique ? », selon le HCP
Dans une note de décembre 2020, le Haut-Commissariat au Plan définit ce qui est stratégique
comme ce qui « assure la sécurité ou la continuité de la vie de la Nation en cas de crise brutale »
et également comme « ce qui assure la souveraineté de la Nation au regard des objectifs prio-
ritaires qu’elle se fixe » en ajoutant, « peut également être pris en considération le poids d’une
activité dans l’économie nationale ».
La Chine extrait 60 % des terres rares dans le
monde et contrôle plus de 80 %
Source: Agence Internationale de l’Énergie
La Fabrique de l’industrie
81 boulevard Saint-Michel – 75005 Paris
www.la-fabrique.fr

Contenu connexe

Tendances

Alsace centrale : un territoire de culture industrielle
Alsace centrale : un territoire de culture industrielleAlsace centrale : un territoire de culture industrielle
Alsace centrale : un territoire de culture industrielleLa Fabrique de l'industrie
 
La tarification du carbone et ses répercussions
La tarification du carbone et ses répercussionsLa tarification du carbone et ses répercussions
La tarification du carbone et ses répercussionsLa Fabrique de l'industrie
 
Les entretiens de la Fabrique : La france sans ses usines
Les entretiens de la Fabrique : La france sans ses usinesLes entretiens de la Fabrique : La france sans ses usines
Les entretiens de la Fabrique : La france sans ses usinesLa Fabrique de l'industrie
 
De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?
De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?
De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?La Fabrique de l'industrie
 
L’investissement immatériel de l’industrie décrypté
L’investissement immatériel de l’industrie décryptéL’investissement immatériel de l’industrie décrypté
L’investissement immatériel de l’industrie décryptéLa Fabrique de l'industrie
 
La France est-elle exposée au risque protectionniste ?
La France est-elle exposée au risque protectionniste ?La France est-elle exposée au risque protectionniste ?
La France est-elle exposée au risque protectionniste ?La Fabrique de l'industrie
 
Etude - L'investissement étranger , moteur de la réindustrialisation au Royau...
Etude - L'investissement étranger , moteur de la réindustrialisation au Royau...Etude - L'investissement étranger , moteur de la réindustrialisation au Royau...
Etude - L'investissement étranger , moteur de la réindustrialisation au Royau...La Fabrique de l'industrie
 
Accélarateurs de croissance pour PME : build-up et alliances
Accélarateurs de croissance pour PME : build-up et alliancesAccélarateurs de croissance pour PME : build-up et alliances
Accélarateurs de croissance pour PME : build-up et alliancesLa Fabrique de l'industrie
 
Comment sécuriser nos approvisionnements stratégiques ?
Comment sécuriser nos approvisionnements stratégiques ?Comment sécuriser nos approvisionnements stratégiques ?
Comment sécuriser nos approvisionnements stratégiques ?La Fabrique de l'industrie
 
L’ajustement carbone au coeur des négociations internationales
L’ajustement carbone au coeur des négociations internationalesL’ajustement carbone au coeur des négociations internationales
L’ajustement carbone au coeur des négociations internationalesLa Fabrique de l'industrie
 
À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie f...
À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie f...À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie f...
À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie f...La Fabrique de l'industrie
 
À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...
À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...
À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...La Fabrique de l'industrie
 
Comment décarboner le transport routier en France ?
Comment décarboner le transport routier en France ?Comment décarboner le transport routier en France ?
Comment décarboner le transport routier en France ?La Fabrique de l'industrie
 
Les entretiens de la Fabrique : La chine : opportunité ou menace ?
Les entretiens de la Fabrique : La chine : opportunité ou menace ?Les entretiens de la Fabrique : La chine : opportunité ou menace ?
Les entretiens de la Fabrique : La chine : opportunité ou menace ?La Fabrique de l'industrie
 
Reconstruire l’industrie dans les territoires
Reconstruire l’industrie dans les territoiresReconstruire l’industrie dans les territoires
Reconstruire l’industrie dans les territoiresLa Fabrique de l'industrie
 
Les start-up françaises aident-elles notre industrie à se renouveler ?
Les start-up françaises aident-elles notre industrie à se renouveler ?Les start-up françaises aident-elles notre industrie à se renouveler ?
Les start-up françaises aident-elles notre industrie à se renouveler ?La Fabrique de l'industrie
 

Tendances (20)

Alsace centrale : un territoire de culture industrielle
Alsace centrale : un territoire de culture industrielleAlsace centrale : un territoire de culture industrielle
Alsace centrale : un territoire de culture industrielle
 
La tarification du carbone et ses répercussions
La tarification du carbone et ses répercussionsLa tarification du carbone et ses répercussions
La tarification du carbone et ses répercussions
 
Industrie du futur : regards franco-allemands
Industrie du futur : regards franco-allemandsIndustrie du futur : regards franco-allemands
Industrie du futur : regards franco-allemands
 
Les entretiens de la Fabrique : La france sans ses usines
Les entretiens de la Fabrique : La france sans ses usinesLes entretiens de la Fabrique : La france sans ses usines
Les entretiens de la Fabrique : La france sans ses usines
 
De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?
De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?
De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?
 
Start-up nation : la France passe un cap !
Start-up nation : la France passe un cap !Start-up nation : la France passe un cap !
Start-up nation : la France passe un cap !
 
L’investissement immatériel de l’industrie décrypté
L’investissement immatériel de l’industrie décryptéL’investissement immatériel de l’industrie décrypté
L’investissement immatériel de l’industrie décrypté
 
La France est-elle exposée au risque protectionniste ?
La France est-elle exposée au risque protectionniste ?La France est-elle exposée au risque protectionniste ?
La France est-elle exposée au risque protectionniste ?
 
Etude - L'investissement étranger , moteur de la réindustrialisation au Royau...
Etude - L'investissement étranger , moteur de la réindustrialisation au Royau...Etude - L'investissement étranger , moteur de la réindustrialisation au Royau...
Etude - L'investissement étranger , moteur de la réindustrialisation au Royau...
 
Accélarateurs de croissance pour PME : build-up et alliances
Accélarateurs de croissance pour PME : build-up et alliancesAccélarateurs de croissance pour PME : build-up et alliances
Accélarateurs de croissance pour PME : build-up et alliances
 
Comment sécuriser nos approvisionnements stratégiques ?
Comment sécuriser nos approvisionnements stratégiques ?Comment sécuriser nos approvisionnements stratégiques ?
Comment sécuriser nos approvisionnements stratégiques ?
 
L’ajustement carbone au coeur des négociations internationales
L’ajustement carbone au coeur des négociations internationalesL’ajustement carbone au coeur des négociations internationales
L’ajustement carbone au coeur des négociations internationales
 
Réindustrialiser plutôt que relocaliser
Réindustrialiser plutôt que relocaliserRéindustrialiser plutôt que relocaliser
Réindustrialiser plutôt que relocaliser
 
À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie f...
À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie f...À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie f...
À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie f...
 
À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...
À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...
À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...
 
Comment décarboner le transport routier en France ?
Comment décarboner le transport routier en France ?Comment décarboner le transport routier en France ?
Comment décarboner le transport routier en France ?
 
Les entretiens de la Fabrique : La chine : opportunité ou menace ?
Les entretiens de la Fabrique : La chine : opportunité ou menace ?Les entretiens de la Fabrique : La chine : opportunité ou menace ?
Les entretiens de la Fabrique : La chine : opportunité ou menace ?
 
Travaux 2011-2015
Travaux 2011-2015Travaux 2011-2015
Travaux 2011-2015
 
Reconstruire l’industrie dans les territoires
Reconstruire l’industrie dans les territoiresReconstruire l’industrie dans les territoires
Reconstruire l’industrie dans les territoires
 
Les start-up françaises aident-elles notre industrie à se renouveler ?
Les start-up françaises aident-elles notre industrie à se renouveler ?Les start-up françaises aident-elles notre industrie à se renouveler ?
Les start-up françaises aident-elles notre industrie à se renouveler ?
 

Similaire à Sécurisation des approvisionnements : un partenariat nécessaire entre État et entreprises

Note de synthèse - Les politiques industrielles en France - Évolutions et com...
Note de synthèse - Les politiques industrielles en France - Évolutions et com...Note de synthèse - Les politiques industrielles en France - Évolutions et com...
Note de synthèse - Les politiques industrielles en France - Évolutions et com...France Stratégie
 
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoiresRéindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoiresLa Fabrique de l'industrie
 
5 codespar contribution-auto-agro-batiment-tic-quelles-mutations-07-2014
5 codespar contribution-auto-agro-batiment-tic-quelles-mutations-07-20145 codespar contribution-auto-agro-batiment-tic-quelles-mutations-07-2014
5 codespar contribution-auto-agro-batiment-tic-quelles-mutations-07-2014Industrie_Vitre
 
Profluid infos numéro 82 - Janvier 2018
Profluid infos numéro 82 - Janvier 2018Profluid infos numéro 82 - Janvier 2018
Profluid infos numéro 82 - Janvier 2018PROFLUID
 
Idcc 714 accord mesures urgentes formation pro
Idcc 714 accord mesures urgentes formation proIdcc 714 accord mesures urgentes formation pro
Idcc 714 accord mesures urgentes formation proLéo Guittet
 
Idcc 914 accord mesures urgentes emploi fp
Idcc 914 accord mesures urgentes emploi fpIdcc 914 accord mesures urgentes emploi fp
Idcc 914 accord mesures urgentes emploi fpLéo Guittet
 
Profluid infos Numéro 81 - Octobre 2017
Profluid infos Numéro 81 - Octobre 2017Profluid infos Numéro 81 - Octobre 2017
Profluid infos Numéro 81 - Octobre 2017PROFLUID
 
Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Quelle stratégie industrielle pour la France ?Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Quelle stratégie industrielle pour la France ?La Fabrique de l'industrie
 
PROFLUID INFOS N69
PROFLUID INFOS N69PROFLUID INFOS N69
PROFLUID INFOS N69PROFLUID
 
ESCP/Centrale - Manufacturing from a political and prospectivist point of view
ESCP/Centrale - Manufacturing from a political and prospectivist point of viewESCP/Centrale - Manufacturing from a political and prospectivist point of view
ESCP/Centrale - Manufacturing from a political and prospectivist point of viewGuillaumeParent9
 
Les Cahiers de la Banque - Edition 2018
Les Cahiers de la Banque - Edition 2018Les Cahiers de la Banque - Edition 2018
Les Cahiers de la Banque - Edition 2018Emilie Scalla
 
APESI : Propositions clés pour le succès du photovoltaïque en France
APESI : Propositions clés pour le succès du photovoltaïque en FranceAPESI : Propositions clés pour le succès du photovoltaïque en France
APESI : Propositions clés pour le succès du photovoltaïque en FrancePhotovoltaique
 
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...Alban Jarry (Bibliothèque de Documents)
 
Moteurs de La Croissance Fief Paris 2009
Moteurs de La Croissance Fief Paris 2009Moteurs de La Croissance Fief Paris 2009
Moteurs de La Croissance Fief Paris 2009Renaud Favier
 
20211214 ns-politique-industrielle
20211214 ns-politique-industrielle20211214 ns-politique-industrielle
20211214 ns-politique-industrielleLaurent Sailly
 
Etude marche énergie solaire photovoltaïque 2013
Etude marche énergie solaire photovoltaïque 2013Etude marche énergie solaire photovoltaïque 2013
Etude marche énergie solaire photovoltaïque 2013Soloréa
 
Industrie du futur jouer la rupture pour une renaissance de l'industrie franc...
Industrie du futur jouer la rupture pour une renaissance de l'industrie franc...Industrie du futur jouer la rupture pour une renaissance de l'industrie franc...
Industrie du futur jouer la rupture pour une renaissance de l'industrie franc...polenumerique33
 

Similaire à Sécurisation des approvisionnements : un partenariat nécessaire entre État et entreprises (20)

L'industrie du futur à travers le monde
L'industrie du futur à travers le mondeL'industrie du futur à travers le monde
L'industrie du futur à travers le monde
 
Note de synthèse - Les politiques industrielles en France - Évolutions et com...
Note de synthèse - Les politiques industrielles en France - Évolutions et com...Note de synthèse - Les politiques industrielles en France - Évolutions et com...
Note de synthèse - Les politiques industrielles en France - Évolutions et com...
 
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoiresRéindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
 
5 codespar contribution-auto-agro-batiment-tic-quelles-mutations-07-2014
5 codespar contribution-auto-agro-batiment-tic-quelles-mutations-07-20145 codespar contribution-auto-agro-batiment-tic-quelles-mutations-07-2014
5 codespar contribution-auto-agro-batiment-tic-quelles-mutations-07-2014
 
Profluid infos numéro 82 - Janvier 2018
Profluid infos numéro 82 - Janvier 2018Profluid infos numéro 82 - Janvier 2018
Profluid infos numéro 82 - Janvier 2018
 
Idcc 714 accord mesures urgentes formation pro
Idcc 714 accord mesures urgentes formation proIdcc 714 accord mesures urgentes formation pro
Idcc 714 accord mesures urgentes formation pro
 
Fedil2.pdf
Fedil2.pdfFedil2.pdf
Fedil2.pdf
 
Idcc 914 accord mesures urgentes emploi fp
Idcc 914 accord mesures urgentes emploi fpIdcc 914 accord mesures urgentes emploi fp
Idcc 914 accord mesures urgentes emploi fp
 
Profluid infos Numéro 81 - Octobre 2017
Profluid infos Numéro 81 - Octobre 2017Profluid infos Numéro 81 - Octobre 2017
Profluid infos Numéro 81 - Octobre 2017
 
Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Quelle stratégie industrielle pour la France ?Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Quelle stratégie industrielle pour la France ?
 
PROFLUID INFOS N69
PROFLUID INFOS N69PROFLUID INFOS N69
PROFLUID INFOS N69
 
ESCP/Centrale - Manufacturing from a political and prospectivist point of view
ESCP/Centrale - Manufacturing from a political and prospectivist point of viewESCP/Centrale - Manufacturing from a political and prospectivist point of view
ESCP/Centrale - Manufacturing from a political and prospectivist point of view
 
Les Cahiers de la Banque - Edition 2018
Les Cahiers de la Banque - Edition 2018Les Cahiers de la Banque - Edition 2018
Les Cahiers de la Banque - Edition 2018
 
APESI : Propositions clés pour le succès du photovoltaïque en France
APESI : Propositions clés pour le succès du photovoltaïque en FranceAPESI : Propositions clés pour le succès du photovoltaïque en France
APESI : Propositions clés pour le succès du photovoltaïque en France
 
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...
 
Moteurs de La Croissance Fief Paris 2009
Moteurs de La Croissance Fief Paris 2009Moteurs de La Croissance Fief Paris 2009
Moteurs de La Croissance Fief Paris 2009
 
20211214 ns-politique-industrielle
20211214 ns-politique-industrielle20211214 ns-politique-industrielle
20211214 ns-politique-industrielle
 
Etude marche énergie solaire photovoltaïque 2013
Etude marche énergie solaire photovoltaïque 2013Etude marche énergie solaire photovoltaïque 2013
Etude marche énergie solaire photovoltaïque 2013
 
Tanaris rapport final 2 mars 2016
Tanaris rapport final 2 mars 2016Tanaris rapport final 2 mars 2016
Tanaris rapport final 2 mars 2016
 
Industrie du futur jouer la rupture pour une renaissance de l'industrie franc...
Industrie du futur jouer la rupture pour une renaissance de l'industrie franc...Industrie du futur jouer la rupture pour une renaissance de l'industrie franc...
Industrie du futur jouer la rupture pour une renaissance de l'industrie franc...
 

Plus de La Fabrique de l'industrie

Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...
Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...
Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...La Fabrique de l'industrie
 
ETI et talents : les clés pour que ça matche
ETI et talents : les clés pour que ça matcheETI et talents : les clés pour que ça matche
ETI et talents : les clés pour que ça matcheLa Fabrique de l'industrie
 
Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.
Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.
Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.La Fabrique de l'industrie
 
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...La Fabrique de l'industrie
 
Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...
Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...
Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...La Fabrique de l'industrie
 
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétiqueLes grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétiqueLa Fabrique de l'industrie
 
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétiqueLes grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétiqueLa Fabrique de l'industrie
 
Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...
Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...
Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...La Fabrique de l'industrie
 
La transition écologique des territoires industriels
La transition écologique des territoires industrielsLa transition écologique des territoires industriels
La transition écologique des territoires industrielsLa Fabrique de l'industrie
 
Refaire de l’industrie un projet de territoire
Refaire de l’industrie un projet de territoireRefaire de l’industrie un projet de territoire
Refaire de l’industrie un projet de territoireLa Fabrique de l'industrie
 
Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...
Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...
Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...La Fabrique de l'industrie
 
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportableLe nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportableLa Fabrique de l'industrie
 
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’huiCouvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’huiLa Fabrique de l'industrie
 
Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...
Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...
Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...La Fabrique de l'industrie
 
Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...
Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...
Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...La Fabrique de l'industrie
 
Facture énergétique : un coûteux manque d’autonomie
Facture énergétique : un coûteux manque d’autonomieFacture énergétique : un coûteux manque d’autonomie
Facture énergétique : un coûteux manque d’autonomieLa Fabrique de l'industrie
 
L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...
L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...
L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...La Fabrique de l'industrie
 

Plus de La Fabrique de l'industrie (20)

Aménager la ville productive. LFI et PUCA
Aménager la ville productive. LFI et PUCAAménager la ville productive. LFI et PUCA
Aménager la ville productive. LFI et PUCA
 
Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...
Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...
Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...
 
ETI et talents : les clés pour que ça matche
ETI et talents : les clés pour que ça matcheETI et talents : les clés pour que ça matche
ETI et talents : les clés pour que ça matche
 
Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.
Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.
Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.
 
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
 
Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...
Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...
Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...
 
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétiqueLes grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
 
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétiqueLes grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
 
Faiseurs, Faiseuses
Faiseurs, FaiseusesFaiseurs, Faiseuses
Faiseurs, Faiseuses
 
Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...
Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...
Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...
 
La transition écologique des territoires industriels
La transition écologique des territoires industrielsLa transition écologique des territoires industriels
La transition écologique des territoires industriels
 
Refaire de l’industrie un projet de territoire
Refaire de l’industrie un projet de territoireRefaire de l’industrie un projet de territoire
Refaire de l’industrie un projet de territoire
 
Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...
Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...
Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...
 
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportableLe nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
 
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’huiCouvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
 
Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...
Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...
Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...
 
Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...
Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...
Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...
 
Facture énergétique : un coûteux manque d’autonomie
Facture énergétique : un coûteux manque d’autonomieFacture énergétique : un coûteux manque d’autonomie
Facture énergétique : un coûteux manque d’autonomie
 
L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...
L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...
L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...
 
Entreprises libérées : chi va piano va sano
Entreprises libérées : chi va piano va sanoEntreprises libérées : chi va piano va sano
Entreprises libérées : chi va piano va sano
 

Sécurisation des approvisionnements : un partenariat nécessaire entre État et entreprises

  • 1. Sécurisation des approvisionnements : un partenariat nécessaire entre État et entreprises YVES DOUGIN, NOUR KHATER RÉSUMÉ La crise du Covid-19 a dramatiquement mis en lumière le niveau de dépen- dance de certaines filières industrielles aux intrants étrangers. Les ruptures en matières premières, en composants électroniques ou en médicaments, visibles dès les premiers mois de 2020, ont persisté et se sont même aggra- vées pour certaines en 2021. Renault, par exemple, estime que la pénurie de semi-conducteurs amputera la production du groupe de 500 000 véhicules cette année. Ces vulnérabilités, qui ont aussi privé temporairement la popu- lation de produits de première nécessité (masques, paracétamol), émeuvent l’opinion et constituent une menace réelle pour notre souveraineté économique. La sécurisation de nos approvisionnements stratégiques est ainsi remontée en tête des préoccupations gouvernementales. Emmanuel Macron en a fait l’une des conditions de réussite du plan d’investissement « France 2030 », en évoquant la nécessité d’entreprendre une « cartographie de nos dépen- dances ». Le président de la République a même désigné les matériaux qu’il considère comme stratégiques – les composants électroniques, le plastique, les métaux et terres rares ou encore le bois – révélant la première étape de ce travail : distinguer ce qui est stratégique de ce qui ne l’est pas. Reste ensuite pour l’État à orchestrer l’action des entreprises et des administra- tions pour identifier les maillons les plus critiques des chaînes de valeur, à la façon d’un architecte. 1 2 Sécurisation des approvisionnements : une question récurrente Anticiper la rupture, définir les produits stratégiques © iStock / Olivier Le Moal 14 Les Synthèses de La Fabrique Décembre 2021 No
  • 2. SÉCURISATION DES APPROVISIONNEMENTS : UNE QUESTION RÉCURRENTE Si la pandémie de Covid-19 a rappelé avec force le risque de dépendance inhérent à la désindus- trialisation et à la fragmentation mondiale des chaînes de valeur, la question de la sécurisation des approvisionnements stratégiques n’est pas nouvelle. L’industrie automobile, par exemple, a connu en quinze ans quatre crises majeures. La dernière en date est celle des semi-conduc- teurs, dont le défaut d’approvisionnement péna- lise durement, aujourd’hui encore, les grands constructeurs européens dépendant fortement du fondeur taïwanais TSMC. En 2007 déjà, les tensions sur les platinoïdes nécessaires aux pots catalytiques avaient mis la filière en difficulté, tout comme en 2011 lorsque Pékin, à la suite d’un différend diplomatique avec le Japon, pro- voquait une pénurie de terres rares en stoppant ses exportations. En 2018 enfin, les sanctions américaines contre Moscou ont mis en lumière la forte dépendance des chaînes européennes d’approvisionnement en aluminium à la pro- duction d’une seule raffinerie d’alumine basée en Irlande et contrôlée par des capitaux russes. Pourtant, et en dépit de ces alertes, les actions de sécurisation sont jusqu’à présent restées limitées. Chaque crise semble en effet perçue a posteriori par les industriels comme excep- tionnelle, pas de nature à remettre en question leur stratégie d’approvisionnement. La crise de l’aluminium de 2018 n’a par exemple pas donné lieu à des modifications substantielles de la chaîne d’approvisionnement de la filière, qui reste fortement dépendante du groupe Rusal. ANTICIPER LA RUPTURE, DÉFINIR LES PRODUITS STRATÉGIQUES L’absence d’action coordonnée (que ce soit de la part de l’État ou des grands donneurs d’ordre) tient en partie à la difficulté de défi- nir et d’anticiper le risque de rupture. Doit-on par exemple se prémunir contre des risques à très faible probabilité d’occurrence mais qui engendreraient des dégâts très importants ? En d’autres termes, sommes-nous prêts à sécuriser un approvisionnement pour une crise qui, très probablement, ne se concrétisera pas ? Cela a été fait plusieurs fois par le passé, et les ins- tigateurs en ont rarement été complimentés… Il est également difficile d’anticiper, dans un monde qui change rapidement, les innovations de rupture et l’évolution des marchés. Le cobalt, dont la demande explose avec le dévelop- pement des véhicules électriques, restera-t-il le maillon critique de la production de batte- ries ? Les technologies alternatives permettant de réduire ou d’éviter son utilisation pourraient le rendre moins stratégique. La souveraineté industrielle peut aussi, parfois, être obtenue plus efficacement moyennant une diversifica- tion des fournisseurs et des sources. La seconde difficulté vient de la définition même du terme « stratégique ». Élaborer une stratégie de sécurisation des approvision- nements stratégiques suppose en effet de défi- nir en amont ce que cette notion recouvre et à qui il appartient de déterminer ce qui est stra- tégique et ce qui ne l’est pas. On voit bien que les produits et services n’ont pas un caractère stratégique intrinsèque, celui-ci relevant d’une décision politique, for- cément subjective. Les définitions existantes ont en commun de faire appel aux concepts de « fonctions vitales » et de « souveraineté économique »1. Les produits et services qui relèvent de « fonctions vitales », telles que l’ali- mentation, la santé ou l’approvisionnement en pétrole, touchent directement le quotidien des citoyens d’un pays et menacent sa pérennité, au sens où toute rupture entraîne une perturbation immédiate de la vie de la Nation. Le concept de souveraineté recouvre plutôt les produits ou services constituant des technologies cri- tiques ou d’avenir. Mais les entreprises privées doivent s’interroger elles aussi, à leur échelle, sur les activités et les intrants qui sont stratégiques pour leur péren- nité à court terme (fonctions vitales) et pour leur innovation et leur croissance (souveraineté 1. C’est notamment le cas des définitions données par la Commission européenne dans sa stratégie industrielle de 2020 et par le Haut-Commissariat au Plan. 2 14 Décembre 2021 No Sécurisation des approvisionnements : un partenariat nécessaire entre État et entreprises
  • 3. stratégique). Un dialogue renforcé entre le poli- tique, l’administration et les entreprises permet- trait de constituer sur cette base une première liste, forcément évolutive, de produits et ser- vices stratégiques et de fixer des priorités à l’ac- tion et aux financements publics. Si la définition des actifs stratégiques relève in fine de choix politiques, ceux-ci devront s’appuyer sur l’ex- pertise et les travaux d’analyse de l’adminis- tration, eux-mêmes alimentés par des échanges avec les entreprises. Cette définition doit nécessairement être cou- plée à une analyse fine des vulnérabilités des chaînes de valeur. Ce travail exige, là encore, une coopération entre l’État, qui n’a qu’une vision incomplète de ces chaînes, et les entre- prises. Elle permet ainsi d’affiner la liste des produits dits « stratégiques ». L’évaluation du niveau de vulnérabilité doit s’appuyer sur des critères quantitatifs, tels que le taux de dépendance aux importations ou la concentration de l’offre, ou sur une ana- lyse qualitative, par exemple pour les risques environnementaux et sociaux liés à l’activité productive. CONCLUSION Si tout le monde s’accorde sur la nécessité de mettre en œuvre une politique efficace de sécurisation des approvisionnements stratégiques, la feuille de route commune entre les différents acteurs – État, adminis- tration, entreprises – est encore à écrire. Toutes les entreprises ne dis- posant pas des capacités d’analyse et du pouvoir de négociation des grands groupes, le soutien de l’État reste nécessaire. Architecte de ce chantier, il doit établir des relations bilatérales de confiance avec les entreprises pour compléter les informations fournies par les comités stratégiques de filière (CSF), améliorer l’accès aux données nécessaires à une stratégie de sécuri- sation, en proposant par exemple la consolidation des données douanières entre pays européens, et enfin définir des enjeux et des objectifs communs de sécurisation. Il est primordial de clarifier la relation partenariale État- entreprises si l’on veut améliorer la résilience de notre économie face aux crises à venir. L’hétérogénéité des stratégies de sécurisation est frappante chez les constructeurs de véhicules électriques. Certains, comme Tesla, misent sur l’intégration quand Renault a longtemps préféré laisser le marché opérer, avant de changer de méthode en 2021, en cofinançant l’installation à Douai du producteur de batteries chinois Envision et en investissant dans une start-up française spécialisée dans les batteries lithium-ion. Stratégie « marché roi » Renault Renault BMW Volkswagen Tesla Tesla Composants « La mine c’est pas mon métier » Contrats : cobalt au Maroc, lithium en Argentine et en Australie Multiples contrats d’approvisionnements. Projet d’ouverture mine de lithium Métaux et minerais ex : Li, Ni, Co... Cellules des batteries Stratégie « internalisation » Joint-venture Northvolt pour produire des cellules en Allemagne Lancement de leurs propres cellules + multiples fournisseurs Investissements Envision et Verkor Différentes stratégies de sécurisation des approvisionnements dans le secteur des véhicules électriques (non exhaustif) 3 Sécurisation des approvisionnements : un partenariat nécessaire entre État et entreprises
  • 4. Chiffres-clés En savoir plus Bellit, S. (2021) À la recherche de la résilience industrielle – Les pouvoirs publics face à la crise, Les Notes de La Fabrique, Presse des Mines. Boudinet, L., et Khater, N. (2021) Comment sécuriser nos approvisionnements stratégiques ?, Les Docs de La Fabrique, Presses des Mines. Pour réagir à ce Cube, n’hésitez pas à nous contacter : info@la-fabrique.fr FOCUS « Qu’est-ce qui est stratégique ? », selon le HCP Dans une note de décembre 2020, le Haut-Commissariat au Plan définit ce qui est stratégique comme ce qui « assure la sécurité ou la continuité de la vie de la Nation en cas de crise brutale » et également comme « ce qui assure la souveraineté de la Nation au regard des objectifs prio- ritaires qu’elle se fixe » en ajoutant, « peut également être pris en considération le poids d’une activité dans l’économie nationale ». La Chine extrait 60 % des terres rares dans le monde et contrôle plus de 80 % Source: Agence Internationale de l’Énergie La Fabrique de l’industrie 81 boulevard Saint-Michel – 75005 Paris www.la-fabrique.fr