http://www.mix-vinyl.com/free-party/ April 24, 2013Les 5 Eléments FONDAMENTEAUX pour Organiser VotreFree PartyVous allez d...
qu’ils peuvent pour contribuer àrembourser les frais élémentaires desorganisateurs (essence pour lesgroupes électrogènes, ...
- Le matériel DJ et sono : prenez l’ensemble du matériel nécessaire à chaque DJ : des platinesvinyles et / ou CD, les ordi...
> A découvrir :Les Heretik : un Sound System ACTIVISTE dans le Milieu des Free PartiesOrganisez des Soirées de 20 à 50 Per...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les 5 Eléments FONDAMENTEAUX pour Organiser Votre Free Party

803 vues

Publié le

Découvrez les PILIERS de l’Organisation d’une Free Party Réussie…
>>> Découvrez tout de suite le Guide GRATUIT sur le Mix : http://la-guerre-des-potards.com/guide

Publié dans : Divertissement et humour
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
803
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les 5 Eléments FONDAMENTEAUX pour Organiser Votre Free Party

  1. 1. http://www.mix-vinyl.com/free-party/ April 24, 2013Les 5 Eléments FONDAMENTEAUX pour Organiser VotreFree PartyVous allez découvrir dans les lignes qui suivent les points essentiels à gérer pourorganiser des free parties, ainsi que des ressources pour vous y aider facilement…1/ Une free party, c’est quoi ?Une free party (aussi appelée »teuf », ou « tawa »…) est une fête illégale dans le sens où sesorganisateurs n’ont pas d’autorisation officielle pour assurer l’événement, notamment ence qui concerne le terrain utilisé généralement sans l’accord de son propriétaire.Les participants se font donc tourner l’ « infoline » par messages privés, soit par le biais d’unnuméro de boîte vocale, soit par SMS : ils récupèrent ainsi les informations qui leur permettrontde se rendre au spot en question. Dans certains cas, un flyer est diffusé avec le numéro decette infoline, débloquée au dernier moment lorsque la fête démarre.Ces fêtes se déroulent doncsouvent en extérieur dans un champ,une clairière ou en intérieur dans unsquat ou un bâtiment désaffecté(une ancienne usine par exemple).Le terme « free » fait référence àl’entrée libre et ouverte à tout lemonde, souvent en échange d’unedonation : les participants donnent ce
  2. 2. qu’ils peuvent pour contribuer àrembourser les frais élémentaires desorganisateurs (essence pour lesgroupes électrogènes, amendes, fraisde logistique…).Le principe des free partiescontrairement aux « raves parties »(et aux autres types de soirées) estcelui de l’auto-gestion : aucune aideextérieure n’est requise pour que lafête se déroule correctement. L’Etatn’est pas sollicité par l’événement, lesservices de police ou de sécurité nesont pas invités ( ! ), tout comme laSACEM qui tenterait de faire valoir des droits d’auteur pour le fait de jouer de la musique enpublic (la majorité des titres joués en free parties sont libres de droit).L’entre-aide et la responsabilité entre tous les participants de free parties sont des piliersessentiels, et permettent d’assurer l’autonomie de ces événements (qu’on appelle aussi« Zones d’Autonomie Temporaire »).2/ Les 5 éléments capitaux à gérer pour oganiser une free partyVoici un aperçu des points principaux à assurer pour poser une free partie :- Le spot : le lieu pour poser une teuf doit idéalement avoir plusieurs accès, et si possible :prévoyez un « spot de secours » à proximité, au cas où vous devriez changer de plan au derniermoment.Faites une reconnaissance du terrain en avance et de jour, en prévoyant un « parking » afin depouvoir garer les véhicules de tous les participants.Pendant la fête, gardez au moins un chemin d’accès dégagé en permanence pour que lessecours puissent intervenir en cas de soucis.Le spot ne doit présenter aucun danger : pas de précipice, pas de voie de chemin de fer, pas deplafond qui risque de s’écrouler sur les participants…- L’infoline : vous pouvez utiliser un répondeur vocal personnel, ou une boîte vocaleprofessionnelle (de type 3672* et numéro dédié…).Ne diffusez pas l’infoline sur internet ou Facebook pour ne pas vous faire griller en avance :diffusez-la par le bouche à oreille (messages privés) quand vous êtes sur place et que la sonoest en train d’être montée.- Le matériel de logistique : prévoyez le transport de tout le matériel en camions si possible,avec plusieurs voitures si vous ne pouvez pas faire autrement.Vous devez avoir des groupes électrogène en nombre et puissance suffisants pour alimentervos amplificateurs (et l’essence qui va avec pour tenir entre 12 et 18H). Pensez aussi auxcâbles électriques avec des rallonges et des multi-prises.Enfin, n’oubliez pas des tables (ou des planches avec des tréteaux) pour poser tout le matérielde DJing, des tonnelles pour le protéger de la pluie, et des bâches avec de la corde.
  3. 3. - Le matériel DJ et sono : prenez l’ensemble du matériel nécessaire à chaque DJ : des platinesvinyles et / ou CD, les ordinateurs et les contrôleurs USB éventuels qui vont avec, 2 casques,des cellules de rechange si vous le pouvez (si vous avez un diamant qui vous lâche, votresoirée peut être foutue !).Prenez tout ce que vous avez en câbles audio (RCA, Jack, Speakon…) et les connecteurs(gros Jack -> petit Jack par exemple).Prenez les enceintes de façade (pour le public) et celles pour le retour pour les DJs, avec lesamplificateurs correspondants. Suivant votre sono, vous devrez aussi utiliser un répartiteur(« splitter ») pour assurer le câblage, un equalizer (ou un processeur) pour gérer précisément lesfréquences pour chaque enceinte, et un limiteur de crête pour éviter d’avoir des excès dansl’intensité du signal.- La décoration : vous aurez besoin de lumières pour le dancefloor comme des spots decouleur, des stroboscopes ou encore des néons de lumière noire.Vous pouvez attacher des toiles dessinées ou graffées, faire de la vidéo projection si vousavez le matériel nécessaire, et vous servir de structures métalliques pour soutenir tout ça.3/ Quelques ressources pour organiser vos free partiesSi vous comptez Mixer en free parties, lisez l’article « DJ en free parties : les 7 contraintesCHIANTES à gérer« .Des infos sur le texte de loi relatif à l’organisation de free parties : cliquez ici.Enfin, pour vous aider à organiser vos soirées (free parties ou autres) dans les meilleuresconditions possibles, je vous invite à jeter un oeil au Kit complet pour organiser des soirées de20 à 50 personnes (incluant le bonus spécial pour les free parties) : CLIQUEZ ICI.
  4. 4. > A découvrir :Les Heretik : un Sound System ACTIVISTE dans le Milieu des Free PartiesOrganisez des Soirées de 20 à 50 Personnes : le KIT COMPLET !Vous Recherchez un DJ pour ASSURER Votre Événement ? Voici Comment Faire :DJ en Free Parties : les 7 Contraintes CHIANTES à GérerLes « petites » soiréesMorceau Tribecore / Frenchcore : « T’as Que 2 Issues »N’Achetez PAS vos Platines Vinyles d’Occasion Sans Vérifier ces Eléments CRUCIAUX(PDF Inclus) !4 Moyens Originaux d’Utiliser les Boucles Infinies sur Disques VinylesMix CD et MP3 : 2 (+1) Façons Surprenantes d’Utiliser vos Points CUECours DJ pour Mixer en Public FACILEMENT !

×