Afficher cette lettre dans votre navigateur internetPar Olivier GUY, édition du 14/01/2013A la uneLongue interview du PDG ...
[Rétrospective]La fin de lannée a vu fleurir de nombreuses rétrospectives sur les évènements climatiques extrêmesde 2012. ...
basculement dans un dérèglement climatique incontrolable mais aussi la manipulation criminelle duclimat par des personnes ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La lettre du climat n°06

156 vues

Publié le

Newsletter hebdomadaire sur le climat et les énergies.
Abonnement gratuit sur overcast.fr .

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
156
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La lettre du climat n°06

  1. 1. Afficher cette lettre dans votre navigateur internetPar Olivier GUY, édition du 14/01/2013A la uneLongue interview du PDG de Total, dans Le Monde. Elle retient notre attention par son titre :"Christophe de Margerie : le changement climatique, cest sérieux". Total est la première entreprisefrançaise, avec 185 milliards deuros de chiffre daffaires annuel et 12 milliards de résultat net. Laparole de son patron a du poids.Autant vous prévenir, le titre est en léger décalage avec linterview. La phrase clé est celle ci : "Onnous dit, et jécoute, que le changement climatique, cest une question de vie ou de mort. Cest unsujet sérieux avec lequel il ne faut pas plaisanter." Cette formulation laisse perplexe. Christophe deMargerie ne dit pas "Le changement climatique est une question de vie ou de mort" mais "On nousdit, et jécoute...". Apparemment, Il naurait pas vraiment davis sur la question, lui le premierénergéticien de France.Cest Ponce Pilate au pays de lor noir.Cette impression est confirmée un peu plus loin : "La France et lEurope disent que la priorité despriorités, cest la lutte contre le changement climatique, que cest une question de survie à court oumoyen terme. Je suis donc étonné que cela ne soit pas le premier sujet discuté à chaque réunion desVingt-Sept."Ah, finalement le changement climatique, ce nest donc pas si sérieux.Lorsque Christophe de Margerie évoque le débat sur la transition énergétique, il se félicite que celui-ci ne se soit pas intitulé "Débat sur la décarbonisation de léconomie". "Cest plus raisonnable" dit-il.Il est vrai que pour faire face à une question de vie ou de mort, lessentiel est de rester raisonnable.Rappelons quand même à Christophe de Margerie que la feuille de route du débat fait état dunobjectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 40% en 2030 et 60% en 2040. Mais, est-ce bien raisonnable ?Pour Total, en réalité, la transition énergétique se limite à celle du pétrole vers le gaz.Malheureusement, sans une réduction drastique des consommations, lavenir lui donneraprobablement raison.Météo et climat 1
  2. 2. [Rétrospective]La fin de lannée a vu fleurir de nombreuses rétrospectives sur les évènements climatiques extrêmesde 2012. Greg Laden en recense dix-neuf sur son blog. Angela Fritz de Weather Underground selimite à neuf. Les deux listes sont très bien documentées. Pour un regard moins américano-centré, ilfaut consulter china.org.cn dont la sélection est différente, même si dans les 3 cas, cest la tempêteSandy qui arrive en première position.Energie et matières premières[Pétrole arctique]En Alaska, cétait lévènement majeur de cette fin dannée. Dans la nuit du 31 décembre, laplateforme de forage Kulluk, appartenant à Shell venait séchouer non loin des côtes de lile Kodiak,après avoir rompu ses filins de remorquage (vidéo de la plateforme échouée ici). Le risque depollution aux hydrocarbures ravive les critiques sur lexploration pétrolière dans cette partie duglobe (Alaska Dispatch).Shell na pour linstant pas démontré sa capacité à mettre au point une infrastructure suffisammentsécurisée pour maitriser un accident du type DeepwaterHorizon, comprenant notamment un domede confinement (voir son fonctionnement en images ici). Tous les forages devront également êtreéquipés dès le départ dun puits de secours destiné au colmatage dune éventuelle fuite (cela revientà faire se rencontrer deux tubes de 25 cm de diamètre à 3000 mètres sous terre, comme cela estexpliqué sur ce schéma : difficile et cher).Entre le coût des concessions (2,2 milliards de dollars) et des infrastructures, les accidents, lescontraintes règlementaires et les hivernages sans activité, laventure arctique de Shell est pourlinstant un gouffre financier, sans résultat tangible. Les autres compagnies disposant de concessionsdans la région -ConocoPhillips, Statoil and Repsol- nont quant à elles pas encore franchi le pas delexploration (fuelfix.com).Lavenir du pétrole en arctique semble encore très incertain. Lagence norvégienne du climat vientdailleurs de mettre en garde son gouvernement sur loctroi de concessions dans les zones soumisesau climat polaire : trop risqué pour la sécurité des hommes et de lenvironnement (BarentsObserver).Economie et Politique[Davos]Terraeco.net signale la parution du rapport Global Risks 2013, en préambule au sommet de Davos(World Economic Forum) qui se tiendra à partir du 23 janvier, sur le thème "Resilient Dynamism". Ilsagit de débattre sur notre capacité à nous adapter aux changements globaux et à résister auxcrises, tout en poursuivant des objectifs de long terme pour le monde. Je ne pourraimalheureusement pas vous en rendre compte directement, linscription sélevant à 20.000 $, sans lesfrais, et encore il faut être invité (cnn.com).Les experts et responsables économiques interrogés par le World Economic Forum ont identifié 50risques majeurs, qualifiés en termes de probabilité et de gravité. Le risque "augmentation desémissions de gaz à effet de serre" est classée 3ème pour la probabilité et 6ème pour la gravité desconséquences.Les auteurs ont également travaillé avec la revue Nature pour définir les "X factors", cinqévènements qui, chacun, pourraient bouleverser le cours des choses. Parmi ceux-ci, on trouve le 2
  3. 3. basculement dans un dérèglement climatique incontrolable mais aussi la manipulation criminelle duclimat par des personnes malintentionnées. Cela va-t-il ressusciter les vieux fantasmes liés au projetHaarp (voir à ce propos un article récent sur le blog dAudrey Garric, ou les explications approfondiesdAlain Lipietz) ?Science et technologie[Eolien]Energies et Environnement publie un article détaillé sur la filière offshore flottant, avec notammentla carte des projets en cours dans le monde. Lenjeu en termes de potentiel de production estconsidérable car la limite des 40 mètres de fond réduit grandement le nombre de sites exploitables.Outre le "Damping Pool System" dIdeol, dont nous avons parlé dans la lettre du climat n°3, il existedeux autres projets sous leadership français, avec des budgets conséquents : Winflo (Nass & Wind,Technip, Vergnet, Saipem) et Vertiwind (Nénuphar, Technip). Contrairement à celle dIdeol, cestechnologies sont conçues pour des éoliennes spécifiques : 2 pales chez Winflo et axe vertical chezVertiwind.Entreprises[Nucléaire]Enerzine.com a publié il y a quelques jours une interview de Luc Oursel, PDG dAreva. Celui-ci yaffirme que laccord signé il y a quelques semaines avec EDF et China Guangdong Nuclear PowerCorporation Holding (CGNPC) pour la mise au point en commun dun réacteur destiné au marchéchinois reste exploratoire, et quil ne risque pas de mettre en péril les positions dAreva sur lemarché par des transferts de technologies trop importants. Pourtant, si lon en croit cet article parudans lExpansion en aout dernier, il faut quand même se méfier.Société[Essence et criminalité]Article passionnant (et assez long) de Kevin Drum dans MotherJones sur le rapport entre criminalitéet taux de plomb dans lessence (et par voie de conséquence dans le corps humain). La concordancedes courbes, à 20 ans dintervalle, entre la diminution de ce taux et la baisse du nombre de crimesviolents ainsi que les travaux de certains universitaires montrent une étonnante corrélation.Photo/vidéo de la semaineLAustralie est à nouveau ravagée par les flammes. Photos sur nouvelobs.com et carte des incendies(en nombre impressionnant) sur The Guardian.Pour vous abonner : overcast.frArchives de la lettre du climat 3

×