SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  11
Jean Michel Meulien & Laurent Macecchini - Les trames réseaux
Page 1
Trame Ethernet
64 octets ≤ longueur ≤ 1518 octets
Préambule SFD @MAC
destination
@MAC
source
Longueur Données
utiles
Bourrage FCS
7 octets 1
octet
6 octets 6 octets 2 octets 46 à 1500 octets 4 octets
Préambule SFD @MAC
destination
@MAC
source
Type Données
utiles
Bourrage FCS
7 octets 1
octet
6 octets 6 octets 2
octets
46 à 1500 octets 4 octets
FCS ou CRC (Cyclic Redundancy Code)
Entête IP (couche réseau, niveau 3)
(En bits)
0 4 8 16 19 31
N°
version
de l‟IP
Longueur
de
l‟entête,
nombre
de mots
de 32 bits
Type de Service
(TOS)
Longueur totale du datagramme en octets
(entête comprise)
N° identification unique pour tous les
fragments d‟un même datagramme
Flags (2
bits)
Offset du segment par rapport
au datagramme original.
(nombre de blocs de 8 octets)
TTL(time to live)
temps restant à
séjourner dans
Internet
Protocole de niveau
supérieur qui utilise
IP
Somme de contrôle de l‟entête du
datagramme
Adresse Emetteur IP
Adresse de Destination IP
Options IP éventuellement (de 0 à 44 octets  0 à 10 mots de 32 bits) –
Pour tests ou debug
Padding
Données …….
Jean Michel Meulien & Laurent Macecchini - Les trames réseaux
Page 2
Entête TCP (couche transport, segment niveau 4)
(En bits)
0 8 16 31
Identifiant émetteur Identifiant récepteur
N° de séquence du premier octet émis contenu dans ce segment
N° d‟acquittement : n° de séquence du prochain octet à recevoir par celui qui envoie ce
segment
Longueur entête
en mots de 32 bits
+ options
réserv
é
Bits indicateurs
Taille de la fenêtre
URG
ACK
PSH
RST
SYN
FIN
Contrôle d‟erreur sur l‟entête
Fin des données urgentes placées en début
des données utilisateur dans le segment
Options s‟il y en a
Données s‟il y en a
Exemple n°1: Décoder la trame Ethernet suivante
AA AA AA AA AA AA AA AB
08 00 20 0A 70 66 08 00
20 0A AC 96 08 00 45 00
00 28 A6 F5 00 00 1A 06
75 94 C0 5D 02 01 84 E3
3D 05 00 15 0F 87 9C CB
7E 01 27 E3 EA 01 50 12
10 00 DF 3D 00 00 20 20
20 20 20 20 9B 52 46 43
-------------------------------------------------------------------------------------------------
Jean Michel Meulien & Laurent Macecchini - Les trames réseaux
Page 3
AA AA AA AA AA AA AA AB Synchronisation
08 00 20 0A 70 66 Adresse MAC de destination (constructeur =080020)
08 00 20 0A AC 96 Adresse MAC source (même constructeur)
08 00  Type (ici IP). Si < à 1500 c‟est une longueur)
46 octets inférieur à 1500 donc, datagrammes IP
-----------------------------------------contenu du datagramme IP-------------------------------------
4 Version IP (ipv4)
5 Longueur de l‟entête (5*32 bits = 160 bits ou 5*4 octets = 20 octets)
00 Pas de qualité de service
00 28 Longueur totale (ici 28 en hexadécimal vaut 2*16 en décimal soit 40 octets)
A6 F5 Id du datagramme (numéro quelconque, ne sert que si le datagramme est amené
à être fragmenté)
00 00 Drapeau + déplacement (0=inutile, 0=DF (fragmentation autorisée), 0=MF (pas de
fragments à suivre, donc dernier fragment) 0000000000000= déplacement soit place du
1er
octet transporté, ici 1er
fragment) [Il s‟agit d‟un datagramme non fragmenté]
1A TTL (1A = 1*16 + 10 = 26 routeurs ou secondes)
06 Protocole (ici TCP)
75 94 Bloc de contrôle d‟erreur (sur l‟en-tête du datagramme)
C0 5D 02 01 @IP émetteur 192.92.2.1 classe C [pas dans le même réseau]
84 E3 3D 05 @IP destinataire 132.227.61 classe B
-----------------contenu = segment TCP d‟une longueur de 20 octets (40-20)--------------------
00 15 Port source, ici 21 donc serveur ftp
0F 87 Port destination 3975, port quelconque du client
9C CB 7E 01 Numéro de séquence (n° du 1er octet transporté émis (tiré au hasard))
27 E3 EA 01 Numéro de séquence (n° du 1er octet attendu en réception)
5 Longueur de l‟entête du segment (20 octets): on peut donc en déduire que ce segment
ne contient pas de données
Jean Michel Meulien & Laurent Macecchini - Les trames réseaux
Page 4
012 = 0000 0001 0010 Drapeaux (ici réponse „ok‟ d‟ouverture de connexion)
10 00 Taille de la fenêtre, ici 4096 octets. Quantité de données que l‟émetteur est
autorisé à envoyer sans accusé de réception
DF 3D BCE (Bloc de contrôle d‟erreur sur le segment entier)
00 00 Pointeur vers les données urgentes (inutile ici, puisqu‟il n‟y a pas de données
urgentes bit URG=0)
------------------------------Fin du segment TCP (sans données)-------------------------------------
------------------------------Fin des données du datagramme IP--------------------------------------
20 20 20 20 20 20 6 octets de bourrage pour amener la trame Ethernet à la
longueur minimale autorisée
9B 52 46 43 Bloc de contrôle d‟erreur de la trame Ethernet
--------------------------------Fin de la trame Ethernet-------------------------------------------------
Exemple n°2: Décoder la trame Ethernet suivante
08 00 20 18 ba 40 aa 00
04 00 1f c8 08 00 45 00
00 28 a3 fc 40 00 3f 06
af 63 a3 ad 20 41 a3 ad
80 d4 05 58 00 17 08 8d
de 7e ba 77 66 c9 50 10
7d 78 3c 30 00 00 00 00
00 00 00 00 00 00 00 00
0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 1 0
6 bits réservés URG
(urgent)
ACK
(accusé
de
réception)
PSH
(livraison
immédiate)
RST
(réinitialisation
de la
connexion)
SYN
(ouverture
ou réponse
d‟ouverture
de
connexion)
FIN
(clôture de
la
connexion)
Jean Michel Meulien & Laurent Macecchini - Les trames réseaux
Page 5
08 00 20 18 ba 40 Adresse MAC de destination
aa 00 04 00 1f c8 Adresse MAC source
08 00 Type (ici IP)
-----------------------------------------contenu du datagramme IP-------------------------------------
4 Version IP (ipv4)
5 Longueur de l‟entête (5*32 bits = 160 bits ou 5*4 octets = 20 octets)
00 Pas de qualité de service
00 28 Longueur totale (ici 28 en hexadécimal vaut 2*16 en décimal soit 40 octets)
a3 7c Id du datagramme (numéro quelconque, ne sert que si le datagramme est amené à
être fragmenté)
40 00 Drapeau + déplacement
37 TTL (Time to live=63)
06 Protocole TCP
a7 63 CRC (Cyclic Redundancy Check) : Bloc de contrôle d‟erreur (sur l‟en-tête du
datagramme)
a3 ad 20 41 @IP émetteur, ici 163.173.32.65
a3 ad 80 d4 @IP destinataire, ici 163.173.128.212
---------------------------------------contenu = segment TCP -------------------------------------------
05 58 Port source, émetteur ici port 1368
00 17 Port destination, récepteur, ici port 23 Telnet
08 8d de 7e Numéro de séquence (n° du 1er octet transporté émis (tiré au hasard))
ba 77 66 c9 Numéro d‟acquittement
5 Longueur de l‟entête du segment (20 octets, en mots de 32 bits) : on peut donc en
déduire que ce segment ne contient pas de données
0 10 Drapeaux
Jean Michel Meulien & Laurent Macecchini - Les trames réseaux
Page 6
7d 78 Taille de la fenêtre. Quantité de données que l‟émetteur est autorisé à envoyer
sans accusé de réception
3c 30 CRC (Cyclic Redundancy Check) - BCE (Bloc de contrôle d‟erreur sur le segment
entier)
00 00 Pointeur vers les données urgentes
------------------------------Fin du segment TCP (sans données)-------------------------------------
------------------------------Fin des données du datagramme IP--------------------------------------
00 00 00 00 00 00 6 octets de bourrage à 0 rajoutés pour amener la trame
Ethernet à la longueur 46 octets pour la partie informations.
00 00 00 00 CRC (Cyclic Redundancy Check) - Bloc de contrôle d‟erreur de la trame
Ethernet
--------------------------------Fin de la trame Ethernet-------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Les trames IEEE 802.11 – Les trames MAC
MAC (Media Access Control)
La norme dispose de trois types de trames MAC :
1. Les trames de données : transmission des données
2. Les trames de contrôles : contrôles d‟accès au support (RTS, CTS, ACK, etc.)
3. Les trames de gestion : association, réassociation, synchronisation,
authentification
Une trame du niveau MAC possède la structure suivante :
2 2 6 6 6 2 6 0 – 2312 4
FC D /ID
Adresse
1
Adresse
2
Adresse
3
SEQ
Adresse
4
Corps de la
trame
FCS
1. Contrôle de la trame (FC - Frame Control) : version de protocole, type de trame,
…etc.
2. Durée (Duration) /ID : Durée d‟utilisation du canal de transmission.
3. Champ adresses : Une trame peut contenir jusqu‟à 4 adresses (mode ad „oc
adresse 1 destination et adresse 2 source).
4. Contrôle de séquence : Pour la fragmentation (numéro de fragment sur quatre
bits et numéro de séquence de la trame sur douze bits).
Jean Michel Meulien & Laurent Macecchini - Les trames réseaux
Page 7
5. Corps de la trame : Charge utile d‟au maximum 2312 octets.
6. FCS (Field Check Sequence) : Somme de contrôle de niveau MAC :
.
---------------------------------Le champ de « contrôle de trame (FC) » ----------------------------
Le champ de « contrôle de trame » situé au début de la trame MAC: FC (Frame
Control) - Détail des deux octets de contrôle :
Version
du
protocole
Type Sous-type
To
DS
From
DS
More
Frag
Retry
Pwr
Mgt
More
Data
WEP Ordre
2 bits 2 bits 4 bits 1 bit 1 bit 1 bit 1 bit 1 bit 1 bit 1 bit 1 bit
Version du protocole : actuellement fixé à 0
Type et sous-type : 3 types de trames, plusieurs sous-types
To DS et From DS: trame envoyée vers le ou provient le système de distribution “du
destinataire”
More Fragments:
 = 1 si la trame est fragmentée et ce n‟est pas le dernier fragment
 = 0 si la trame est non fragmentée ou c‟est le dernier fragment
Retry = 1: si retransmission
Power Management: mode économie d‟énergie (=1) ou actif (=0)
More Data: trames présentes en mémoire tampon
WEP (Wired Equivalent Privacy): trame chiffrée ou non (trame donnée ou gestion /
authentification)
Order: classes de service strictement ordonnée (Strictly Ordered Service Class)
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------Trame physique-------------------------------------------------
La trame MAC est encapsulée dans une trame au niveau physique qui a la structure
suivante:
Synchro Trame MAC
Synchro
(80 bits)
SFD
(16
bits)
PLW
(11
bits)
PSF
(5 bits)
CRC
(16
bits)
Données MAC FCS
Jean Michel Meulien & Laurent Macecchini - Les trames réseaux
Page 8
Préambule Entête PLCP Trames MAC
A. Préambule : C‟est la première capsule de la trame : elle permet d‟opérer la
synchronisation physique du récepteur.
1. Synchro :
 Ce champ sert à la synchronisation du récepteur
 C‟est une séquence alternant 0 et 1, qui est utilisée par le circuit physique pour
sélectionner l‟antenne appropriée (si plusieurs sont utilisées), et pour corriger
l‟offset de fréquence et de synchronisation.
2. SFD : Start Frame Delimiter
 Un délimiteur de début de la trame
 Permet au récepteur de localiser le début de la trame
 Ce champ est sur deux octets (16 bits)
B. Entête PLCP (Physical Layer Convergence Procedure) (Trame 802.11) : C‟est la
seconde capsule de la trame.
PLCP : informations logiques utilisées par la couche physique pour décoder la trame.
Comme la norme possède plusieurs niveaux physiques, cette seconde capsule permet
d‟adapter le niveau physique à la couche MAC :
1. Longueur de mot du PLCP_PDU (PLW) : il représente le nombre d‟octets que
contient le paquet, ce qui est utile à la couche physique pour détecter
correctement la fin du paquet. (paramètre passé par la couche MAC)
2. Fanion de signalisation PLCP (PSF) : il contient seulement l‟information de taux
de débit (vitesse de transmission)
3. Champ d‟en-tête du contrôle d‟erreur : champ de détection d‟erreurs CRC 16
bits
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Structure générale de trames MAC
MAC header Frame body FCS
Frame
Control
D /ID
Adresse
1
Adresse
2
Adresse
3
SEQ
Adresse
4
Jean Michel Meulien & Laurent Macecchini - Les trames réseaux
Page 9
Version
du
protocole
Type Sous-type
To
DS
From
DS
More
Frag
Retry
Pwr
Mgt
More
Data
WEP Ordre
Les trames HDLC
HDLC (High-Level Data Link Control)
Bits 8 8 8 >=0 16 8
01111110 Adresse Contrôle Données CRC 01111110
Fanion Fanion
Fanion :
 Un seul fanion entre deux trames.
 Emis en permanence lorsqu‟il n‟y a pas de données à transmettre.
 Bits stuffing des données.
Adresse:
 Identifie le destinataire dans une configuration multipoint.
 Permet de distinguer commandes et réponse dans une configuration point à
point.
CRC (Cyclic Redundancy Check):
 CRC-CCITT
 Polynôme générateur, exemple : G(x) =
Les messages ARP
ARP (Address Resolution Protocol)
Encapsulés dans une trame Ethernet
Préambule SFD
@MAC
destination
@MAC
source
0X0806 Message ARP FCS
Jean Michel Meulien & Laurent Macecchini - Les trames réseaux
Page 10
Interface physique (1) Protocole (2)
HLEN (3) PLEN (4) Opérations (5)
Adresse MAC de l‟émetteur de la trame : octets 1 à 4
Adresse physique : octets 5 & 6 @IP émetteur octets : 1 & 2
@IP émetteur : octets 3 & 4 @MAC récepteur octets : 1 & 2
@MAC récepteur octets : 3 à 6
@IP du récepteur octets : 1 à 4
Longueur de la trame ARP : 28 octets
(1) : Type de matériel : indique le type de trame physique. La valeur est 1 pour
Ethernet.
(2) : Type de protocole : indique le protocole utilisé dans le système d‟adressage. La
valeur est 0x0800 pour IP.
(3) : HLEN (taille matériel) : longueur des adresses MAC utilisées. 6 octets pour
Ethernet.
(4) : PLEN (taille protocole) : longueur des adresses utilisées dans le protocole. 4
octets pour IP.
(5) : Opérations : Requête ARP=1
Réponse ARP=2
Les messages RARP
RARP (Reverse Address Resolution Protocol)
Encapsulés dans une trame Ethernet
Préambule SFD
@MAC
destination
@MAC
source
0X8035 Message RARP FCS
Interface physique (1) Protocole (2)
HLEN (3) PLEN (4) Opérations (5)
Adresse MAC de l‟émetteur de la trame : octets 1 à 4
Adresse MAC: octets 5 & 6 @IP émetteur octets : 1 & 2
@IP émetteur : octets 3 & 4 @MAC récepteur octets : 1 & 2
@MAC récepteur octets : 3 à 6
@IP du récepteur octets : 1 à 4
Longueur de la trame RARP : 28 octets
Jean Michel Meulien & Laurent Macecchini - Les trames réseaux
Page 11
(1) : Type de matériel : indique le type de trame physique. La valeur est 1 pour
Ethernet.
(2) : Type de protocole : indique le protocole utilisé dans le système d‟adressage. La
valeur est 0x0800 pour IP.
(3) : HLEN (taille matériel) : longueur des adresses MAC utilisées. 6 octets pour
Ethernet.
(4) : PLEN (taille protocole) : longueur des adresses utilisées dans le protocole. 4
octets pour IP.
(5) : Opérations : Requête ARP=3
Réponse ARP=4

Contenu connexe

Tendances

Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)
Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)
Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)Assia Mounir
 
Gestion de services de telecommunications fournies aux abonnées
Gestion de services de telecommunications fournies aux abonnéesGestion de services de telecommunications fournies aux abonnées
Gestion de services de telecommunications fournies aux abonnéesMohamed Boubaya
 
1 - Généralités - Réseaux Informatiques.pdf
1 - Généralités - Réseaux Informatiques.pdf1 - Généralités - Réseaux Informatiques.pdf
1 - Généralités - Réseaux Informatiques.pdfKanySidibe
 
Typologie des réseaux informatiques
Typologie des réseaux informatiquesTypologie des réseaux informatiques
Typologie des réseaux informatiquesATPENSC-Group
 
Conception et réalisation d’un MINI SMART HOME
Conception et réalisation  d’un MINI SMART HOMEConception et réalisation  d’un MINI SMART HOME
Conception et réalisation d’un MINI SMART HOMESoukainawarach
 
Introduction_Reseau.ppt
Introduction_Reseau.pptIntroduction_Reseau.ppt
Introduction_Reseau.pptAmalHadri2
 
Chap2 physique
Chap2 physiqueChap2 physique
Chap2 physiqueEns Kouba
 
Rapport- Conception et réalisation d'une plateforme social learning
Rapport- Conception et réalisation d'une plateforme social learningRapport- Conception et réalisation d'une plateforme social learning
Rapport- Conception et réalisation d'une plateforme social learningRouâa Ben Hammouda
 
Mise en place de deux réseaux LAN interconnectés par un réseau WAN
Mise en place de deux réseaux LAN interconnectés par un réseau WANMise en place de deux réseaux LAN interconnectés par un réseau WAN
Mise en place de deux réseaux LAN interconnectés par un réseau WANGhassen Chaieb
 
Cours Bus de communication et réseaux industriels. Chapitre 2 : Modbus.
Cours Bus de communication et réseaux industriels. Chapitre 2 : Modbus.Cours Bus de communication et réseaux industriels. Chapitre 2 : Modbus.
Cours Bus de communication et réseaux industriels. Chapitre 2 : Modbus.Tarik Zakaria Benmerar
 
Introduction aux réseaux informatiques
Introduction aux réseaux informatiquesIntroduction aux réseaux informatiques
Introduction aux réseaux informatiquessarah Benmerzouk
 
cours transmission numerique.pdf
cours transmission numerique.pdfcours transmission numerique.pdf
cours transmission numerique.pdfHassnTAI
 
Concepts et configuration de base de la commutation
Concepts et configuration de base de la commutationConcepts et configuration de base de la commutation
Concepts et configuration de base de la commutationEL AMRI El Hassan
 
Réseau GSM, installation de BTS (DBS3900)
Réseau GSM, installation de BTS (DBS3900)Réseau GSM, installation de BTS (DBS3900)
Réseau GSM, installation de BTS (DBS3900)Vicheka Phor
 

Tendances (20)

Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)
Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)
Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)
 
Cours les technologies WAN
Cours les technologies WANCours les technologies WAN
Cours les technologies WAN
 
Gestion de services de telecommunications fournies aux abonnées
Gestion de services de telecommunications fournies aux abonnéesGestion de services de telecommunications fournies aux abonnées
Gestion de services de telecommunications fournies aux abonnées
 
1 - Généralités - Réseaux Informatiques.pdf
1 - Généralités - Réseaux Informatiques.pdf1 - Généralités - Réseaux Informatiques.pdf
1 - Généralités - Réseaux Informatiques.pdf
 
Etude de la VoIP
Etude de la VoIPEtude de la VoIP
Etude de la VoIP
 
Rapport de fin de stage maintenance info
Rapport de fin de stage  maintenance infoRapport de fin de stage  maintenance info
Rapport de fin de stage maintenance info
 
Typologie des réseaux informatiques
Typologie des réseaux informatiquesTypologie des réseaux informatiques
Typologie des réseaux informatiques
 
Conception et réalisation d’un MINI SMART HOME
Conception et réalisation  d’un MINI SMART HOMEConception et réalisation  d’un MINI SMART HOME
Conception et réalisation d’un MINI SMART HOME
 
TELEPHONIE SUR IP
TELEPHONIE SUR IPTELEPHONIE SUR IP
TELEPHONIE SUR IP
 
Présentation UMTS
Présentation UMTSPrésentation UMTS
Présentation UMTS
 
Introduction_Reseau.ppt
Introduction_Reseau.pptIntroduction_Reseau.ppt
Introduction_Reseau.ppt
 
Chap2 physique
Chap2 physiqueChap2 physique
Chap2 physique
 
Rapport- Conception et réalisation d'une plateforme social learning
Rapport- Conception et réalisation d'une plateforme social learningRapport- Conception et réalisation d'une plateforme social learning
Rapport- Conception et réalisation d'une plateforme social learning
 
Mise en place de deux réseaux LAN interconnectés par un réseau WAN
Mise en place de deux réseaux LAN interconnectés par un réseau WANMise en place de deux réseaux LAN interconnectés par un réseau WAN
Mise en place de deux réseaux LAN interconnectés par un réseau WAN
 
Cours Bus de communication et réseaux industriels. Chapitre 2 : Modbus.
Cours Bus de communication et réseaux industriels. Chapitre 2 : Modbus.Cours Bus de communication et réseaux industriels. Chapitre 2 : Modbus.
Cours Bus de communication et réseaux industriels. Chapitre 2 : Modbus.
 
Introduction aux réseaux informatiques
Introduction aux réseaux informatiquesIntroduction aux réseaux informatiques
Introduction aux réseaux informatiques
 
cours transmission numerique.pdf
cours transmission numerique.pdfcours transmission numerique.pdf
cours transmission numerique.pdf
 
Concepts et configuration de base de la commutation
Concepts et configuration de base de la commutationConcepts et configuration de base de la commutation
Concepts et configuration de base de la commutation
 
Ethernet
EthernetEthernet
Ethernet
 
Réseau GSM, installation de BTS (DBS3900)
Réseau GSM, installation de BTS (DBS3900)Réseau GSM, installation de BTS (DBS3900)
Réseau GSM, installation de BTS (DBS3900)
 

En vedette

Chap3 liaison de données
Chap3 liaison de donnéesChap3 liaison de données
Chap3 liaison de donnéesEns Kouba
 
Conférence l'activation de commandites démystifiée
Conférence l'activation de commandites démystifiée Conférence l'activation de commandites démystifiée
Conférence l'activation de commandites démystifiée leconciergemarketing
 
Tarea 1 outils de la classe
Tarea 1 outils  de la classeTarea 1 outils  de la classe
Tarea 1 outils de la classefrbejaranoq
 
Résultats enquête et si on s'engageait
Résultats enquête et si on s'engageaitRésultats enquête et si on s'engageait
Résultats enquête et si on s'engageaitetsionsengageait
 
Finance: Nouvelles publications de l'ACPR dans la série "Analyses et Synthèses"
Finance: Nouvelles publications de l'ACPR dans la série "Analyses et Synthèses"Finance: Nouvelles publications de l'ACPR dans la série "Analyses et Synthèses"
Finance: Nouvelles publications de l'ACPR dans la série "Analyses et Synthèses"Groupe SFC, cabinet d'expertise comptable
 
Règlement du jeu concours Les 20 Jours Fous
Règlement du jeu concours Les 20 Jours FousRèglement du jeu concours Les 20 Jours Fous
Règlement du jeu concours Les 20 Jours FousFabweb1ere
 
Dossier de production 143
Dossier de production 143Dossier de production 143
Dossier de production 143Sophie Colpin
 
XMP CONSULT - PRESENTATION
XMP CONSULT - PRESENTATIONXMP CONSULT - PRESENTATION
XMP CONSULT - PRESENTATIONXMP CONSULT
 
Power tema 6 cono 1º primaria la vida en la granja
Power tema 6 cono 1º primaria la vida en la granjaPower tema 6 cono 1º primaria la vida en la granja
Power tema 6 cono 1º primaria la vida en la granjaCHEMA ELVIRA GÓMEZ
 

En vedette (20)

Chap3 liaison de données
Chap3 liaison de donnéesChap3 liaison de données
Chap3 liaison de données
 
Comment Internet fonctionne-t-il ?
Comment Internet fonctionne-t-il ?Comment Internet fonctionne-t-il ?
Comment Internet fonctionne-t-il ?
 
Conférence l'activation de commandites démystifiée
Conférence l'activation de commandites démystifiée Conférence l'activation de commandites démystifiée
Conférence l'activation de commandites démystifiée
 
Tarea 1 outils de la classe
Tarea 1 outils  de la classeTarea 1 outils  de la classe
Tarea 1 outils de la classe
 
Résultats enquête et si on s'engageait
Résultats enquête et si on s'engageaitRésultats enquête et si on s'engageait
Résultats enquête et si on s'engageait
 
Article tous chercheurs
Article tous chercheursArticle tous chercheurs
Article tous chercheurs
 
La magie des étoiles dévoilée3
La magie des étoiles dévoilée3La magie des étoiles dévoilée3
La magie des étoiles dévoilée3
 
Finance: Nouvelles publications de l'ACPR dans la série "Analyses et Synthèses"
Finance: Nouvelles publications de l'ACPR dans la série "Analyses et Synthèses"Finance: Nouvelles publications de l'ACPR dans la série "Analyses et Synthèses"
Finance: Nouvelles publications de l'ACPR dans la série "Analyses et Synthèses"
 
Règlement du jeu concours Les 20 Jours Fous
Règlement du jeu concours Les 20 Jours FousRèglement du jeu concours Les 20 Jours Fous
Règlement du jeu concours Les 20 Jours Fous
 
Fanie.scrabble
Fanie.scrabbleFanie.scrabble
Fanie.scrabble
 
Conception ergonomique
Conception ergonomiqueConception ergonomique
Conception ergonomique
 
201505 monitoring
201505 monitoring201505 monitoring
201505 monitoring
 
Dossier de production 143
Dossier de production 143Dossier de production 143
Dossier de production 143
 
XMP CONSULT - PRESENTATION
XMP CONSULT - PRESENTATIONXMP CONSULT - PRESENTATION
XMP CONSULT - PRESENTATION
 
Euroalert, una empresa Open Data in the Cloud
Euroalert, una empresa Open Data in the CloudEuroalert, una empresa Open Data in the Cloud
Euroalert, una empresa Open Data in the Cloud
 
Iphonographie diapo
Iphonographie diapoIphonographie diapo
Iphonographie diapo
 
Santé: La consommation des soins dentaires en légère hausse
Santé: La consommation des soins dentaires en légère hausseSanté: La consommation des soins dentaires en légère hausse
Santé: La consommation des soins dentaires en légère hausse
 
Anuncio regatas 2010
Anuncio regatas 2010Anuncio regatas 2010
Anuncio regatas 2010
 
Power tema 6 cono 1º primaria la vida en la granja
Power tema 6 cono 1º primaria la vida en la granjaPower tema 6 cono 1º primaria la vida en la granja
Power tema 6 cono 1º primaria la vida en la granja
 
Meetup 10 os paris
Meetup 10 os parisMeetup 10 os paris
Meetup 10 os paris
 

Similaire à Les trames reseaux

laboratoire formation ccna cisco materiel .ppt
laboratoire formation ccna cisco materiel .pptlaboratoire formation ccna cisco materiel .ppt
laboratoire formation ccna cisco materiel .pptprofsn
 
Composants routeur cisco et différent mode de Configuration
Composants routeur cisco et différent mode de ConfigurationComposants routeur cisco et différent mode de Configuration
Composants routeur cisco et différent mode de ConfigurationZakariaBouzzitMadrid
 
Chapitre 6 - Protocoles TCP/IP, UDP/IP
Chapitre 6  - Protocoles TCP/IP, UDP/IPChapitre 6  - Protocoles TCP/IP, UDP/IP
Chapitre 6 - Protocoles TCP/IP, UDP/IPTarik Zakaria Benmerar
 
FR - Les réseaux Ethernet - le format des trames.pdf
FR - Les réseaux Ethernet - le format des trames.pdfFR - Les réseaux Ethernet - le format des trames.pdf
FR - Les réseaux Ethernet - le format des trames.pdfmouradslilem1
 
Travaux dirigés Réseau Ethernet
Travaux dirigés Réseau EthernetTravaux dirigés Réseau Ethernet
Travaux dirigés Réseau EthernetInes Kechiche
 
Réseaux et protocoles - Cours + exercices
Réseaux et protocoles - Cours + exercices Réseaux et protocoles - Cours + exercices
Réseaux et protocoles - Cours + exercices sarah Benmerzouk
 
Cours Bus de communication et réseaux industriels. Chapitre 3 : Bus CAN
Cours Bus de communication et réseaux industriels. Chapitre 3 : Bus CANCours Bus de communication et réseaux industriels. Chapitre 3 : Bus CAN
Cours Bus de communication et réseaux industriels. Chapitre 3 : Bus CANTarik Zakaria Benmerar
 
Challenges of Parallel Simulation of Power Systems_french
Challenges of Parallel Simulation of Power Systems_frenchChallenges of Parallel Simulation of Power Systems_french
Challenges of Parallel Simulation of Power Systems_frenchOPAL-RT TECHNOLOGIES
 
Chapitre 3 - Protocole Bus CAN (2020/2021
Chapitre 3 - Protocole Bus CAN (2020/2021Chapitre 3 - Protocole Bus CAN (2020/2021
Chapitre 3 - Protocole Bus CAN (2020/2021Tarik Zakaria Benmerar
 
TP2_correction.pdf
TP2_correction.pdfTP2_correction.pdf
TP2_correction.pdfssuser96f3f7
 
C3 Réseaux : sous-couche reseau - ethernet wifi
C3 Réseaux : sous-couche reseau - ethernet wifiC3 Réseaux : sous-couche reseau - ethernet wifi
C3 Réseaux : sous-couche reseau - ethernet wifiPRONETIS
 
Diapo zig bee_amin_jan11_final
Diapo zig bee_amin_jan11_finalDiapo zig bee_amin_jan11_final
Diapo zig bee_amin_jan11_finalAmin Ferjani
 
formation_captronic_lyon.pdf
formation_captronic_lyon.pdfformation_captronic_lyon.pdf
formation_captronic_lyon.pdfOukrimMohamed
 
Fpga handout
Fpga handoutFpga handout
Fpga handoutassnad
 

Similaire à Les trames reseaux (20)

laboratoire formation ccna cisco materiel .ppt
laboratoire formation ccna cisco materiel .pptlaboratoire formation ccna cisco materiel .ppt
laboratoire formation ccna cisco materiel .ppt
 
Composants routeur cisco et différent mode de Configuration
Composants routeur cisco et différent mode de ConfigurationComposants routeur cisco et différent mode de Configuration
Composants routeur cisco et différent mode de Configuration
 
Chapitre 5 - couche réseaux
Chapitre 5 - couche réseauxChapitre 5 - couche réseaux
Chapitre 5 - couche réseaux
 
Chapitre 6 - Protocoles TCP/IP, UDP/IP
Chapitre 6  - Protocoles TCP/IP, UDP/IPChapitre 6  - Protocoles TCP/IP, UDP/IP
Chapitre 6 - Protocoles TCP/IP, UDP/IP
 
FR - Les réseaux Ethernet - le format des trames.pdf
FR - Les réseaux Ethernet - le format des trames.pdfFR - Les réseaux Ethernet - le format des trames.pdf
FR - Les réseaux Ethernet - le format des trames.pdf
 
Travaux dirigés Réseau Ethernet
Travaux dirigés Réseau EthernetTravaux dirigés Réseau Ethernet
Travaux dirigés Réseau Ethernet
 
Réseaux et protocoles - Cours + exercices
Réseaux et protocoles - Cours + exercices Réseaux et protocoles - Cours + exercices
Réseaux et protocoles - Cours + exercices
 
SoC Hamdi -chap4
SoC Hamdi -chap4SoC Hamdi -chap4
SoC Hamdi -chap4
 
Cours Bus de communication et réseaux industriels. Chapitre 3 : Bus CAN
Cours Bus de communication et réseaux industriels. Chapitre 3 : Bus CANCours Bus de communication et réseaux industriels. Chapitre 3 : Bus CAN
Cours Bus de communication et réseaux industriels. Chapitre 3 : Bus CAN
 
Challenges of Parallel Simulation of Power Systems_french
Challenges of Parallel Simulation of Power Systems_frenchChallenges of Parallel Simulation of Power Systems_french
Challenges of Parallel Simulation of Power Systems_french
 
Chapitre 3 - Protocole Bus CAN (2020/2021
Chapitre 3 - Protocole Bus CAN (2020/2021Chapitre 3 - Protocole Bus CAN (2020/2021
Chapitre 3 - Protocole Bus CAN (2020/2021
 
Chapitre 4 - couche liaison
Chapitre 4 - couche liaisonChapitre 4 - couche liaison
Chapitre 4 - couche liaison
 
TP2_correction.pdf
TP2_correction.pdfTP2_correction.pdf
TP2_correction.pdf
 
Ccna 2-module-2-v4
Ccna 2-module-2-v4Ccna 2-module-2-v4
Ccna 2-module-2-v4
 
16 - VLSM-CIDR.ppt
16 - VLSM-CIDR.ppt16 - VLSM-CIDR.ppt
16 - VLSM-CIDR.ppt
 
C3 Réseaux : sous-couche reseau - ethernet wifi
C3 Réseaux : sous-couche reseau - ethernet wifiC3 Réseaux : sous-couche reseau - ethernet wifi
C3 Réseaux : sous-couche reseau - ethernet wifi
 
Diapo zig bee_amin_jan11_final
Diapo zig bee_amin_jan11_finalDiapo zig bee_amin_jan11_final
Diapo zig bee_amin_jan11_final
 
formation_captronic_lyon.pdf
formation_captronic_lyon.pdfformation_captronic_lyon.pdf
formation_captronic_lyon.pdf
 
Fpga handout
Fpga handoutFpga handout
Fpga handout
 
embarqués.pdf
embarqués.pdfembarqués.pdf
embarqués.pdf
 

Les trames reseaux

  • 1. Jean Michel Meulien & Laurent Macecchini - Les trames réseaux Page 1 Trame Ethernet 64 octets ≤ longueur ≤ 1518 octets Préambule SFD @MAC destination @MAC source Longueur Données utiles Bourrage FCS 7 octets 1 octet 6 octets 6 octets 2 octets 46 à 1500 octets 4 octets Préambule SFD @MAC destination @MAC source Type Données utiles Bourrage FCS 7 octets 1 octet 6 octets 6 octets 2 octets 46 à 1500 octets 4 octets FCS ou CRC (Cyclic Redundancy Code) Entête IP (couche réseau, niveau 3) (En bits) 0 4 8 16 19 31 N° version de l‟IP Longueur de l‟entête, nombre de mots de 32 bits Type de Service (TOS) Longueur totale du datagramme en octets (entête comprise) N° identification unique pour tous les fragments d‟un même datagramme Flags (2 bits) Offset du segment par rapport au datagramme original. (nombre de blocs de 8 octets) TTL(time to live) temps restant à séjourner dans Internet Protocole de niveau supérieur qui utilise IP Somme de contrôle de l‟entête du datagramme Adresse Emetteur IP Adresse de Destination IP Options IP éventuellement (de 0 à 44 octets  0 à 10 mots de 32 bits) – Pour tests ou debug Padding Données …….
  • 2. Jean Michel Meulien & Laurent Macecchini - Les trames réseaux Page 2 Entête TCP (couche transport, segment niveau 4) (En bits) 0 8 16 31 Identifiant émetteur Identifiant récepteur N° de séquence du premier octet émis contenu dans ce segment N° d‟acquittement : n° de séquence du prochain octet à recevoir par celui qui envoie ce segment Longueur entête en mots de 32 bits + options réserv é Bits indicateurs Taille de la fenêtre URG ACK PSH RST SYN FIN Contrôle d‟erreur sur l‟entête Fin des données urgentes placées en début des données utilisateur dans le segment Options s‟il y en a Données s‟il y en a Exemple n°1: Décoder la trame Ethernet suivante AA AA AA AA AA AA AA AB 08 00 20 0A 70 66 08 00 20 0A AC 96 08 00 45 00 00 28 A6 F5 00 00 1A 06 75 94 C0 5D 02 01 84 E3 3D 05 00 15 0F 87 9C CB 7E 01 27 E3 EA 01 50 12 10 00 DF 3D 00 00 20 20 20 20 20 20 9B 52 46 43 -------------------------------------------------------------------------------------------------
  • 3. Jean Michel Meulien & Laurent Macecchini - Les trames réseaux Page 3 AA AA AA AA AA AA AA AB Synchronisation 08 00 20 0A 70 66 Adresse MAC de destination (constructeur =080020) 08 00 20 0A AC 96 Adresse MAC source (même constructeur) 08 00  Type (ici IP). Si < à 1500 c‟est une longueur) 46 octets inférieur à 1500 donc, datagrammes IP -----------------------------------------contenu du datagramme IP------------------------------------- 4 Version IP (ipv4) 5 Longueur de l‟entête (5*32 bits = 160 bits ou 5*4 octets = 20 octets) 00 Pas de qualité de service 00 28 Longueur totale (ici 28 en hexadécimal vaut 2*16 en décimal soit 40 octets) A6 F5 Id du datagramme (numéro quelconque, ne sert que si le datagramme est amené à être fragmenté) 00 00 Drapeau + déplacement (0=inutile, 0=DF (fragmentation autorisée), 0=MF (pas de fragments à suivre, donc dernier fragment) 0000000000000= déplacement soit place du 1er octet transporté, ici 1er fragment) [Il s‟agit d‟un datagramme non fragmenté] 1A TTL (1A = 1*16 + 10 = 26 routeurs ou secondes) 06 Protocole (ici TCP) 75 94 Bloc de contrôle d‟erreur (sur l‟en-tête du datagramme) C0 5D 02 01 @IP émetteur 192.92.2.1 classe C [pas dans le même réseau] 84 E3 3D 05 @IP destinataire 132.227.61 classe B -----------------contenu = segment TCP d‟une longueur de 20 octets (40-20)-------------------- 00 15 Port source, ici 21 donc serveur ftp 0F 87 Port destination 3975, port quelconque du client 9C CB 7E 01 Numéro de séquence (n° du 1er octet transporté émis (tiré au hasard)) 27 E3 EA 01 Numéro de séquence (n° du 1er octet attendu en réception) 5 Longueur de l‟entête du segment (20 octets): on peut donc en déduire que ce segment ne contient pas de données
  • 4. Jean Michel Meulien & Laurent Macecchini - Les trames réseaux Page 4 012 = 0000 0001 0010 Drapeaux (ici réponse „ok‟ d‟ouverture de connexion) 10 00 Taille de la fenêtre, ici 4096 octets. Quantité de données que l‟émetteur est autorisé à envoyer sans accusé de réception DF 3D BCE (Bloc de contrôle d‟erreur sur le segment entier) 00 00 Pointeur vers les données urgentes (inutile ici, puisqu‟il n‟y a pas de données urgentes bit URG=0) ------------------------------Fin du segment TCP (sans données)------------------------------------- ------------------------------Fin des données du datagramme IP-------------------------------------- 20 20 20 20 20 20 6 octets de bourrage pour amener la trame Ethernet à la longueur minimale autorisée 9B 52 46 43 Bloc de contrôle d‟erreur de la trame Ethernet --------------------------------Fin de la trame Ethernet------------------------------------------------- Exemple n°2: Décoder la trame Ethernet suivante 08 00 20 18 ba 40 aa 00 04 00 1f c8 08 00 45 00 00 28 a3 fc 40 00 3f 06 af 63 a3 ad 20 41 a3 ad 80 d4 05 58 00 17 08 8d de 7e ba 77 66 c9 50 10 7d 78 3c 30 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 1 0 6 bits réservés URG (urgent) ACK (accusé de réception) PSH (livraison immédiate) RST (réinitialisation de la connexion) SYN (ouverture ou réponse d‟ouverture de connexion) FIN (clôture de la connexion)
  • 5. Jean Michel Meulien & Laurent Macecchini - Les trames réseaux Page 5 08 00 20 18 ba 40 Adresse MAC de destination aa 00 04 00 1f c8 Adresse MAC source 08 00 Type (ici IP) -----------------------------------------contenu du datagramme IP------------------------------------- 4 Version IP (ipv4) 5 Longueur de l‟entête (5*32 bits = 160 bits ou 5*4 octets = 20 octets) 00 Pas de qualité de service 00 28 Longueur totale (ici 28 en hexadécimal vaut 2*16 en décimal soit 40 octets) a3 7c Id du datagramme (numéro quelconque, ne sert que si le datagramme est amené à être fragmenté) 40 00 Drapeau + déplacement 37 TTL (Time to live=63) 06 Protocole TCP a7 63 CRC (Cyclic Redundancy Check) : Bloc de contrôle d‟erreur (sur l‟en-tête du datagramme) a3 ad 20 41 @IP émetteur, ici 163.173.32.65 a3 ad 80 d4 @IP destinataire, ici 163.173.128.212 ---------------------------------------contenu = segment TCP ------------------------------------------- 05 58 Port source, émetteur ici port 1368 00 17 Port destination, récepteur, ici port 23 Telnet 08 8d de 7e Numéro de séquence (n° du 1er octet transporté émis (tiré au hasard)) ba 77 66 c9 Numéro d‟acquittement 5 Longueur de l‟entête du segment (20 octets, en mots de 32 bits) : on peut donc en déduire que ce segment ne contient pas de données 0 10 Drapeaux
  • 6. Jean Michel Meulien & Laurent Macecchini - Les trames réseaux Page 6 7d 78 Taille de la fenêtre. Quantité de données que l‟émetteur est autorisé à envoyer sans accusé de réception 3c 30 CRC (Cyclic Redundancy Check) - BCE (Bloc de contrôle d‟erreur sur le segment entier) 00 00 Pointeur vers les données urgentes ------------------------------Fin du segment TCP (sans données)------------------------------------- ------------------------------Fin des données du datagramme IP-------------------------------------- 00 00 00 00 00 00 6 octets de bourrage à 0 rajoutés pour amener la trame Ethernet à la longueur 46 octets pour la partie informations. 00 00 00 00 CRC (Cyclic Redundancy Check) - Bloc de contrôle d‟erreur de la trame Ethernet --------------------------------Fin de la trame Ethernet------------------------------------------------- ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Les trames IEEE 802.11 – Les trames MAC MAC (Media Access Control) La norme dispose de trois types de trames MAC : 1. Les trames de données : transmission des données 2. Les trames de contrôles : contrôles d‟accès au support (RTS, CTS, ACK, etc.) 3. Les trames de gestion : association, réassociation, synchronisation, authentification Une trame du niveau MAC possède la structure suivante : 2 2 6 6 6 2 6 0 – 2312 4 FC D /ID Adresse 1 Adresse 2 Adresse 3 SEQ Adresse 4 Corps de la trame FCS 1. Contrôle de la trame (FC - Frame Control) : version de protocole, type de trame, …etc. 2. Durée (Duration) /ID : Durée d‟utilisation du canal de transmission. 3. Champ adresses : Une trame peut contenir jusqu‟à 4 adresses (mode ad „oc adresse 1 destination et adresse 2 source). 4. Contrôle de séquence : Pour la fragmentation (numéro de fragment sur quatre bits et numéro de séquence de la trame sur douze bits).
  • 7. Jean Michel Meulien & Laurent Macecchini - Les trames réseaux Page 7 5. Corps de la trame : Charge utile d‟au maximum 2312 octets. 6. FCS (Field Check Sequence) : Somme de contrôle de niveau MAC : . ---------------------------------Le champ de « contrôle de trame (FC) » ---------------------------- Le champ de « contrôle de trame » situé au début de la trame MAC: FC (Frame Control) - Détail des deux octets de contrôle : Version du protocole Type Sous-type To DS From DS More Frag Retry Pwr Mgt More Data WEP Ordre 2 bits 2 bits 4 bits 1 bit 1 bit 1 bit 1 bit 1 bit 1 bit 1 bit 1 bit Version du protocole : actuellement fixé à 0 Type et sous-type : 3 types de trames, plusieurs sous-types To DS et From DS: trame envoyée vers le ou provient le système de distribution “du destinataire” More Fragments:  = 1 si la trame est fragmentée et ce n‟est pas le dernier fragment  = 0 si la trame est non fragmentée ou c‟est le dernier fragment Retry = 1: si retransmission Power Management: mode économie d‟énergie (=1) ou actif (=0) More Data: trames présentes en mémoire tampon WEP (Wired Equivalent Privacy): trame chiffrée ou non (trame donnée ou gestion / authentification) Order: classes de service strictement ordonnée (Strictly Ordered Service Class) ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -------------------------------------------Trame physique------------------------------------------------- La trame MAC est encapsulée dans une trame au niveau physique qui a la structure suivante: Synchro Trame MAC Synchro (80 bits) SFD (16 bits) PLW (11 bits) PSF (5 bits) CRC (16 bits) Données MAC FCS
  • 8. Jean Michel Meulien & Laurent Macecchini - Les trames réseaux Page 8 Préambule Entête PLCP Trames MAC A. Préambule : C‟est la première capsule de la trame : elle permet d‟opérer la synchronisation physique du récepteur. 1. Synchro :  Ce champ sert à la synchronisation du récepteur  C‟est une séquence alternant 0 et 1, qui est utilisée par le circuit physique pour sélectionner l‟antenne appropriée (si plusieurs sont utilisées), et pour corriger l‟offset de fréquence et de synchronisation. 2. SFD : Start Frame Delimiter  Un délimiteur de début de la trame  Permet au récepteur de localiser le début de la trame  Ce champ est sur deux octets (16 bits) B. Entête PLCP (Physical Layer Convergence Procedure) (Trame 802.11) : C‟est la seconde capsule de la trame. PLCP : informations logiques utilisées par la couche physique pour décoder la trame. Comme la norme possède plusieurs niveaux physiques, cette seconde capsule permet d‟adapter le niveau physique à la couche MAC : 1. Longueur de mot du PLCP_PDU (PLW) : il représente le nombre d‟octets que contient le paquet, ce qui est utile à la couche physique pour détecter correctement la fin du paquet. (paramètre passé par la couche MAC) 2. Fanion de signalisation PLCP (PSF) : il contient seulement l‟information de taux de débit (vitesse de transmission) 3. Champ d‟en-tête du contrôle d‟erreur : champ de détection d‟erreurs CRC 16 bits ------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Structure générale de trames MAC MAC header Frame body FCS Frame Control D /ID Adresse 1 Adresse 2 Adresse 3 SEQ Adresse 4
  • 9. Jean Michel Meulien & Laurent Macecchini - Les trames réseaux Page 9 Version du protocole Type Sous-type To DS From DS More Frag Retry Pwr Mgt More Data WEP Ordre Les trames HDLC HDLC (High-Level Data Link Control) Bits 8 8 8 >=0 16 8 01111110 Adresse Contrôle Données CRC 01111110 Fanion Fanion Fanion :  Un seul fanion entre deux trames.  Emis en permanence lorsqu‟il n‟y a pas de données à transmettre.  Bits stuffing des données. Adresse:  Identifie le destinataire dans une configuration multipoint.  Permet de distinguer commandes et réponse dans une configuration point à point. CRC (Cyclic Redundancy Check):  CRC-CCITT  Polynôme générateur, exemple : G(x) = Les messages ARP ARP (Address Resolution Protocol) Encapsulés dans une trame Ethernet Préambule SFD @MAC destination @MAC source 0X0806 Message ARP FCS
  • 10. Jean Michel Meulien & Laurent Macecchini - Les trames réseaux Page 10 Interface physique (1) Protocole (2) HLEN (3) PLEN (4) Opérations (5) Adresse MAC de l‟émetteur de la trame : octets 1 à 4 Adresse physique : octets 5 & 6 @IP émetteur octets : 1 & 2 @IP émetteur : octets 3 & 4 @MAC récepteur octets : 1 & 2 @MAC récepteur octets : 3 à 6 @IP du récepteur octets : 1 à 4 Longueur de la trame ARP : 28 octets (1) : Type de matériel : indique le type de trame physique. La valeur est 1 pour Ethernet. (2) : Type de protocole : indique le protocole utilisé dans le système d‟adressage. La valeur est 0x0800 pour IP. (3) : HLEN (taille matériel) : longueur des adresses MAC utilisées. 6 octets pour Ethernet. (4) : PLEN (taille protocole) : longueur des adresses utilisées dans le protocole. 4 octets pour IP. (5) : Opérations : Requête ARP=1 Réponse ARP=2 Les messages RARP RARP (Reverse Address Resolution Protocol) Encapsulés dans une trame Ethernet Préambule SFD @MAC destination @MAC source 0X8035 Message RARP FCS Interface physique (1) Protocole (2) HLEN (3) PLEN (4) Opérations (5) Adresse MAC de l‟émetteur de la trame : octets 1 à 4 Adresse MAC: octets 5 & 6 @IP émetteur octets : 1 & 2 @IP émetteur : octets 3 & 4 @MAC récepteur octets : 1 & 2 @MAC récepteur octets : 3 à 6 @IP du récepteur octets : 1 à 4 Longueur de la trame RARP : 28 octets
  • 11. Jean Michel Meulien & Laurent Macecchini - Les trames réseaux Page 11 (1) : Type de matériel : indique le type de trame physique. La valeur est 1 pour Ethernet. (2) : Type de protocole : indique le protocole utilisé dans le système d‟adressage. La valeur est 0x0800 pour IP. (3) : HLEN (taille matériel) : longueur des adresses MAC utilisées. 6 octets pour Ethernet. (4) : PLEN (taille protocole) : longueur des adresses utilisées dans le protocole. 4 octets pour IP. (5) : Opérations : Requête ARP=3 Réponse ARP=4