SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  11
Télécharger pour lire hors ligne
CPPNI
COMMISSION PARITAIRE PERMANENTE DE NEGOCIATION ET D’INTERPRETATION
CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 17 DECEMBRE 2008 DES SOCIETES DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX
ENCHERES PUBLIQUES ET DES OFFICES DE COMMISSAIRES PRISEURS JUDICIAIRES
13 rue de la Grange-Batelière - 75009 PARIS – 01 47 70 89 33
ACCORD SUR L’ACTIVITE PARTIELLE DE LONGUE DUREE
CPPNI
COMMISSION PARITAIRE PERMANENTE DE NEGOCIATION ET D’INTERPRETATION
CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 17 DECEMBRE 2008 DES SOCIETES DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX ENCHERES
PUBLIQUES ET DES OFFICES DE COMMISSAIRES PRISEURS JUDICIAIRES
2
13 rue de la Grange-Batelière - 75009 PARIS – 01 47 70 89 33
CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU TRAVAIL
du personnel des sociétés de ventes volontaires de meubles aux enchères publiques et des offices
de commissaires-priseurs judiciaires (IDCC 2785)
----------
Accord du 2 décembre 2020
Entre les soussignés :
La Section Commissaires-priseurs judiciaires de la CNCJ
Le S. Y.M. E.V, Syndicat national des maisons de ventes volontaires
Le S O P V E M, Syndicat des officiers priseurs vendeurs aux enchères de meubles
D’une part,
La Fédération CFTC CSFV
La Fédération Nationale des Personnels des Sociétés d’Études et Prévention C.G.T
La Fédération des Services C.F.D.T
Le S.P.C.P.S.V.V- CFE-CGC
L’UNSA-FESSAD
D’autre part,
CPPNI
COMMISSION PARITAIRE PERMANENTE DE NEGOCIATION ET D’INTERPRETATION
CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 17 DECEMBRE 2008 DES SOCIETES DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX ENCHERES
PUBLIQUES ET DES OFFICES DE COMMISSAIRES PRISEURS JUDICIAIRES
3
13 rue de la Grange-Batelière - 75009 PARIS – 01 47 70 89 33
Préambule
Devant la situation exceptionnelle liée à la propagation du Covid 19 à laquelle la France est
confrontée, les partenaires sociaux de la branche du personnel des sociétés de ventes volontaires de
meubles aux enchères publiques et des offices de commissaires-priseurs judiciaires (IDCC 2785)
ont partagé le constat de la baisse significative de l’activité économique des offices de la branche et le
risque majeur de grande fragilisation de son tissu économique.
Les offices et les sociétés de ventes volontaires de meubles aux enchères publiques (SVV) sont
confrontés depuis plusieurs mois à une baisse durable d’activité dont l’issue est particulièrement
incertaine. Ainsi au premier semestre de l'année 2020 a été constatée une diminution de 20 à 40 %
des produits de vente judiciaire ainsi que celui des Sociétés de ventes de meubles aux enchères
publiques.
Sur la base de ce diagnostic les partenaires sociaux de la branche ont donc conclu le présent accord
afin d’assurer le maintien dans l’emploi dans les offices et les SVV confrontés à une réduction
d’activité durable qui n’est pas de nature à compromettre leur pérennité, en application de l’article 53
de la loi n°2020-734 du 17 juin 2020 relative à diverses dispositions liées à la crise sanitaire à
d’autres mesures urgentes ainsi qu’au retrait du Royaume Uni de l’Union européenne.
Grâce à ce dispositif, les offices et les SVV pourront, sous réserve de prendre des engagements
spécifiques en termes d’emploi et de formation professionnelle, mettre en œuvre durablement
l’activité partielle, dans les conditions, plus favorables pour leurs salariés.
À cette fin, les Parties souhaitent prévoir les conditions dans lesquelles les employeurs de la
profession peuvent, par la voie d’un document unilatéral après consultation du comité social et
économique, lorsqu’il existe, recourir au dispositif spécifique d’activité partielle institué par l’article
53 de la loi n° 2020-734 du 17 juin 2020 et précisé par le décret n° 2020-926 du [28 juillet 2020.
C’est ainsi qu’il a été arrêté et convenu ce qui suit :
CPPNI
COMMISSION PARITAIRE PERMANENTE DE NEGOCIATION ET D’INTERPRETATION
CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 17 DECEMBRE 2008 DES SOCIETES DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX ENCHERES
PUBLIQUES ET DES OFFICES DE COMMISSAIRES PRISEURS JUDICIAIRES
4
13 rue de la Grange-Batelière - 75009 PARIS – 01 47 70 89 33
Article 1er : Champ d’application et objet
Le champ d'application du présent accord est celui défini aux articles 1-1-1 et 1-1-2 de la Convention
collective nationale du personnel Convention collective nationale des sociétés de ventes volontaires
de meubles aux enchères publiques et des offices de commissaires-priseurs judiciaires du 17
décembre 2008 (IDCC 2785).
Il vise à permettre aux offices et aux SVV, confrontés à une baisse durable de leur activité, de mettre
en place par voie de document unilatéral un dispositif spécifique d'activité partielle en contrepartie
d'engagements en matière d’emploi et de formation professionnelle.
Article 2 : Durée d'application du dispositif
Les offices et les SVV peuvent recourir au dispositif spécifique d’activité partielle pour une durée de
six (6) mois renouvelables dans la limite de vingt-quatre (24) mois, consécutifs ou non, sur une
période de référence de trente-six (36) mois consécutifs.
À cette fin le document unilatéral sera établi pour une durée maximale de trente-six (36) mois.
Article 3 : Salariés et activités éligibles
Tous les salariés ont vocation à bénéficier du régime d'indemnisation du présent dispositif spécifique
d'activité partielle qu'elle que soit la nature de leur contrat notamment CDI, CDD, contrat
d'apprentissage, contrat de professionnalisation, etc.
Les salariés soumis à une convention de forfait annuel en jours peuvent également être placés en
activité partielle conformément aux dispositions légales et règlementaires en vigueur.
Article 4 : Indemnisation des salariés-réductions d'horaires
Le dispositif spécifique d'activité partielle au bénéfice des employeurs faisant face à une baisse
durable d'activité ne peut être cumulé, sur une même période et pour chaque salarié, avec le
dispositif d'activité partielle prévu à l’article L.5 122-1 du Code du travail.
Sauf cas exceptionnel et sur décision de l'autorité administrative, la réduction de l’'horaire de travail
au titre du DSAP ne peut être supérieure à 40 % de la durée légale du travail. Cette réduction
s'apprécie par salarié sur la durée de mise en œuvre du dispositif, dans la limite d'une durée de vingt-
quatre mois (24) consécutifs ou non appréciés sur une période de référence de trente-six mois (36).
La réduction d'horaire peut conduire à la suspension temporaire de l’activité.
Le salarié placé en activité partielle spécifique reçoit une indemnité horaire, versée par son
employeur, correspondant à 80 % de sa rémunération brute servant d'assiette de l'indemnité de
congés payés telle que prévue au II de l'article L. 3141-24 du code du travail ramenée à un montant
horaire sur la base de la durée légale du travail applicable dans l'entreprise ou, lorsqu'elle est
CPPNI
COMMISSION PARITAIRE PERMANENTE DE NEGOCIATION ET D’INTERPRETATION
CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 17 DECEMBRE 2008 DES SOCIETES DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX ENCHERES
PUBLIQUES ET DES OFFICES DE COMMISSAIRES PRISEURS JUDICIAIRES
5
13 rue de la Grange-Batelière - 75009 PARIS – 01 47 70 89 33
inférieure, la durée collective du travail ou la durée stipulée au contrat de travail. La rémunération
maximale prise en compte pour le calcul de l'indemnité horaire est égale à 4,5 fois le taux horaire du
SMIC.
En application des dispositions légales et réglementaires en vigueur, le montant de l’indemnité
horaire ainsi calculée ne peut être inférieur à 8,03 € nets.
Les salariés soumis à une convention de forfait annuel en jours bénéficient de la garantie
d'indemnisation décrite au présent article. Dans le cadre des dispositions réglementaires en vigueur,
pour ces salariés, l’indemnité et l’allocation d'activité partielle sont déterminées en tenant compte du
nombre d'heures ou de jours ou de demi-journées ouvrées non travaillées au titre de la période
d'activité partielle, avec les règles de conversion suivantes :
1. Une demi -journée non travaillée correspond à 3h30 non travaillées
2. Un jour non travaillé correspond à 7 heures non travaillées
3. Une semaine non travaillée correspond à 35 heures non travaillées.
Exemple
Les salariés sont placés en activité partielle quatre (4) demi-journées par semaine
4 jours x 3h30 = 14 heures à indemniser
Article 5 : Efforts proportionnés des instances dirigeantes
Aucune augmentation ne peut être appliquée aux rémunérations fixes des dirigeants salariés ayant le
statut de mandataires sociaux, ce pendant la durée de recours au dispositif' au sein de l’office ou de
la SVV en application du document unilatéral homologue par l'autorité administrative en application
du présent accord.
Article 6 : Couverture sociale
Sont maintenus au bénéfice des salariés placés dans le dispositif spécifique d’activité partielle
(DSAP) :
- l’acquisition des droits à congés payés ;
- l’ouverture des droits à pension retraite ;
- l’acquisition de points de retraite complémentaire au-delà de la 60éme heure indemnisée dans les
conditions définies par l’AGIRC –ARRCO. Ces points complètent les points cotisés obtenus pendant
l’année de survenance de l’activité partielle ;
- les garanties de prévoyance et complémentaire santé.
La totalité des heures chômées est prise en compte pour la répartition de la participation et de
l’intéressement lorsque celle-ci est proportionnelle à la durée de présence du salarié. Lorsque cette
répartition est proportionnelle au salaire, doivent être pris en compte les salaires qu’aurait perçus le
salarié s’il n’avait pas été placé dans le DSAP.
CPPNI
COMMISSION PARITAIRE PERMANENTE DE NEGOCIATION ET D’INTERPRETATION
CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 17 DECEMBRE 2008 DES SOCIETES DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX ENCHERES
PUBLIQUES ET DES OFFICES DE COMMISSAIRES PRISEURS JUDICIAIRES
6
13 rue de la Grange-Batelière - 75009 PARIS – 01 47 70 89 33
La période d’activité partielle dans le cadre du DSAP est prise en compte pour l’ouverture de futurs
droits à l’allocation chômage et pour le calcul de l’ancienneté du salarié.
Article 7 : Formation professionnelle
Les partenaires sociaux de la branche encouragent la formation des salariés placés dans le dispositif
spécifique d'activité partielle. Ils souhaitent donc la mobilisation des moyens existants au sein des
offices et des SVV et de la branche permettant la prise en charge intégrale des formations certifiantes
suivies par les salariés durant ces périodes d 'inactivité.
Ainsi, préalablement ou au cours de cette période d'activité partielle, tout salarié placé dans le DSAP
peut définir ses besoins en formation à l'occasion de tout entretien avec son responsable hiérarchique
(entretien professionnel, entretien annuel d'évaluation, etc.).
Les projets de formations certifiantes, visant une certification rattachée à un métier ou à une activité
dont les compétences sont recherchées par les offices ou les SVV de la branche au cours de cette
période, définis dans le cadre d’un entretien visé ci-dessus, et suivis durant la période de mobilisation
du DSAP, sont financés par le biais principalement du dispositif FNE-Formation.
Dès lors qu’un salarié placé dans le DSAP souhaite réaliser une ou plusieurs formations au cours de
cette période, il pourra également mobiliser son CPF, ceci sur sa seule initiative.
Si les droits acquis à ce titre ne permettent pas la prise en charge intégrale du coût de la formation,
une dotation supplémentaire directement sur le CPF du salarié ou un abondement du projet visé par le
salarié pourra être possible soit par la branche via les fonds mutualisés dits conventionnels dès lors
que la formation concerne un métier de la branche, soit par les offices ou les SVV via les fonds qui
leurs seraient disponibles et dont les versements seraient volontaires.
À ces fins, les signataires réaffirment leur demande à l'État de pouvoir mobiliser, dans le cadre d’une
gestion simplifiée, les ressources disponibles de l'opérateur de compétences EP et des subventions
publiques dédiées à la formation (FNE-Formation, Fonds social européen (FSE), autres...), pour le
financement des coûts de formation engagés par les entreprises, afin de faire face aux graves
difficultés économiques conjoncturelles visées à l'article L.6332-1-3 du Code du travail.
La Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (CPNEFP)
précisera les conditions de mobilisation des fonds en fonction des besoins, et transmettra à la Section
Paritaire Professionnelle (SPP) afin que soit priorisée la prise en charge des financements décrits au
premier paragraphe du présent article.
CPPNI
COMMISSION PARITAIRE PERMANENTE DE NEGOCIATION ET D’INTERPRETATION
CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 17 DECEMBRE 2008 DES SOCIETES DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX ENCHERES
PUBLIQUES ET DES OFFICES DE COMMISSAIRES PRISEURS JUDICIAIRES
7
13 rue de la Grange-Batelière - 75009 PARIS – 01 47 70 89 33
Article 8 : Emploi
Les partenaires sociaux rappellent leur attachement à la préservation des emplois et des compétences
au sein de la branche, qui sera le facteur essentiel de la mise en œuvre des meilleures conditions de
reprise de l’activité des offices ou des SVV lorsque celle-ci interviendra.
Ainsi, à l'occasion de la mise en œuvre du DSAP, les offices ou les SVV devront prendre des
engagements en matière d'emploi tels que l'interdiction de licencier pour motif économique tout
salarié de l'office ou de la SVV et, en tout état de cause, de mettre en œuvre un plan de sauvegarde
de l'emploi, ce pendant la durée de recours au dispositif au sein de l'office ou de la SVV en
application du document unilatéral homologué par l'autorité administrative en application du présent
accord.
Article 9 : Adaptation des stipulations de l'accord de branche au sein de l'office ou de la SVV
Conformément aux dispositions légales et règlementaires, les offices ou les SVV souhaitant
bénéficier du régime spécifique d'activité partielle en application du présent accord élaborent un
document ayant pour objet de préciser les conditions de mise en œuvre du présent accord à la
situation de l'étude dans le respect des stipulations de l'accord de branche.
Lorsqu'il existe, le comité social et économique (CSE) est préalablement consulté sur ce document.
Ce document unilatéral élaboré par l'employeur devra en outre préciser :
1) Le diagnostic de la situation économique de l'office ou de la SVV et les perspectives
d’activité ;
2) Les activités et les salariés concernés, qui constituent le champ d'application auquel s'applique
le dispositif spécifique d'activité partielle
3) La réduction maximale de l'horaire de travail en deçà de la durée légale dans les conditions de
l'article 4 ;
4) La date à partir de laquelle et la période durant laquelle le bénéfice du DSAP est sollicité ;
5) Les conditions de mise en œuvre de l'accord de branche et les engagements en matière
d'emploi et de formation professionnelle en faveur des salariés visés au 2
6) Les modalités d'information des institutions représentatives du personnel lorsqu'elles existent
sur la mise en œuvre du DSAP. Cette information devra avoir lieu au moins tous les trois (3)
mois en application de l'article 8 du présent accord.
Concernant le point 5°ci-dessus, il est rappelé que, conformément au décret n°
2020-926 du 28 juillet
2020, l'employeur s'expose à devoir rembourser à l'État les sommes perçues au titre de l'allocation
d'activité partielle pour chaque salarié bénéficiant du dispositif et dont le contrat de travail est rompu
CPPNI
COMMISSION PARITAIRE PERMANENTE DE NEGOCIATION ET D’INTERPRETATION
CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 17 DECEMBRE 2008 DES SOCIETES DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX ENCHERES
PUBLIQUES ET DES OFFICES DE COMMISSAIRES PRISEURS JUDICIAIRES
8
13 rue de la Grange-Batelière - 75009 PARIS – 01 47 70 89 33
pour l'une des causes énoncées à l'article L. 1233-3 du Code du travail dans le champ d'application
défini au sein du document unilatéral de l'employeur, pendant la durée de recours à ce dispositif.
Le document unilatéral est adressé à l'autorité administrative pour homologation. La demande est
adressée par voie dématérialisée dans les conditions fixées par l'article R.5122-26 du Code du
travail.
En présence d'un comité social et économique au sein de l'office ou de la SVV, le document
unilatéral est accompagné de l'avis préalablement rendu par le comité social et économique, ou à
défaut, de la convocation de l'instance.
La décision d'homologation ou de validation vaut autorisation d'activité partielle spécifique pour une
durée de six mois. L’autorisation est renouvelée par période de six (6) mois, au vu du bilan
mentionné ci-dessous.
L’employeur adresse un bilan à l'autorité administrative avant l'échéance de chaque période
d’autorisation d'activité partielle spécifique.
Le document unilatéral peut être transmis à l'autorité administration pour homologation en
application du présent accord, le 30 juin 2022 au plus tard.
Article 10 : Modalités d'information des salariés et des instances représentatives du personnel
L'employeur informe individuellement les salariés sur toutes les mesures d'activité partielle les
concernant (temps de travail et indemnisation) par tout moyen écrit (mail ou courrier).
L'employeur informe individuellement les salariés au moins trois (3) jours francs préalablement à
son entrée dans le dispositif spécifique d’activité partielle par écrit (mail ou courrier).
L'employeur fournit au minimum tous les trois (3) mois au comité social et économique, lorsqu'il
existe, les informations anonymisées suivantes :
- le nombre de salariés concernés par la mise en œuvre du DSAP ;
- le nombre de salariés ayant bénéficié d'un accompagnement en formation
professionnelle ;
- le nombre mensuel d'heures chômées au titre du DSAP ;
- les activités concernées par la mise en œuvre du DSAP ;
- les perspectives de reprise de l'activité.
Les employeurs transmettent par voie électronique au secrétariat de la CPPNI (cncpj@cncpj.org):
- le document unilatéral anonymisé mis en œuvre dans l'office ou la SVV
CPPNI
COMMISSION PARITAIRE PERMANENTE DE NEGOCIATION ET D’INTERPRETATION
CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 17 DECEMBRE 2008 DES SOCIETES DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX ENCHERES
PUBLIQUES ET DES OFFICES DE COMMISSAIRES PRISEURS JUDICIAIRES
9
13 rue de la Grange-Batelière - 75009 PARIS – 01 47 70 89 33
- ou l'accord collectif de l'office ou la SVV anonymisé relatif au DSAP conclu en application de
l'article 53 de la loi n 0
2020-734 du 17 juin 2020 relative à diverses dispositions liées à la crise
sanitaire, à d'autres mesures urgentes ainsi qu'au retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne
- un bilan de ces documents et accords est réalisé tous les trois (3) mois.
Article 11 : Conditions de suivi
Un bilan portant sur la mise en œuvre du dispositif pris sera établi par chaque employeur mettant en
œuvre le dispositif et, le cas échéant, avant toute demande de renouvellement adressée à l'autorité
administrative.
Lorsqu'il existe, le comité social et économique est destinataire de ce bilan lors d'une réunion
d'information donnant lieu à procès-verbal.
En application de l'article 1 du décret no
2020-926 du 28 juillet 2020 relatif au dispositif spécifique
d'activité partielle en cas de réduction d'activité durable, cette information a lieu tous les trois (3)
mois.
La CPPNI sera destinataire tous les trois (3) mois d'un bilan global établi à partir des informations
communiquées par les études ayant mis en œuvre le dispositif.
Les parties conviennent, avant le terme de l’accord, de faire le point sur son exécution.
Article 12 : Stipulations spécifiques pour les entreprises de moins de 50 salariés
En application de l'article L.2261-23-1 du Code du travail, les signataires conviennent que le contenu
du présent accord ne justifie pas de prévoir de stipulations spécifiques aux entreprises de moins de
cinquante (50) salariés visées à l'article L. 2232-10-1 du Code du travail, dans la mesure où l'accord
a vocation à s'appliquer à toutes les offices ou les SVV de la branche, quelle que soit leur taille.
Article 13 : Révision
Le présent accord pourra être révisé conformément à la législation en vigueur.
Article 14 : Entrée en vigueur et durée
Le présent accord est conclu pour une durée déterminée et prendra fin le 30 juin 2022, de sorte qu'il
couvrira les documents visés à l'article 8 élaborés en application du présent accord et transmis à
l'autorité administration pour homologation au plus tard à cette date.
CPPNI
COMMISSION PARITAIRE PERMANENTE DE NEGOCIATION ET D’INTERPRETATION
CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 17 DECEMBRE 2008 DES SOCIETES DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX ENCHERES
PUBLIQUES ET DES OFFICES DE COMMISSAIRES PRISEURS JUDICIAIRES
10
13 rue de la Grange-Batelière - 75009 PARIS – 01 47 70 89 33
L'entrée en vigueur de l'accord est subordonnée à son extension, laquelle sera demandée par la partie
la plus diligente. Il ne produira ses effets qu'à compter du jour de la publication de l'arrêté pris pour
son extension.
Le présent accord fera l'objet de formalités de dépôt prévues aux articles D. 223 1-2 et suivants du
Code du travail.
Une version anonymisée sera également publiée dans la base de données nationale des accords
collectifs.
Fait à Paris, le 2 décembre 2020.
SIGNATAIRES
Fédération des Services C.F.D.T. Section CPJ-CNCJ
S.P.C.P.S.V.V.-C.F.E. - C.G.C. S.Y.M.E.V
Fédération C.G.T des sociétés d’études S.O.P.V.E.M
UNSA-FESSAD C.S.F.V-C.F. T
CPPNI
COMMISSION PARITAIRE PERMANENTE DE NEGOCIATION ET D’INTERPRETATION
CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 17 DECEMBRE 2008 DES SOCIETES DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX
ENCHERES PUBLIQUES ET DES OFFICES DE COMMISSAIRES PRISEURS JUDICIAIRES
11
13 rue de la Grange-Batelière - 75009 PARIS – 01 47 70 89 33

Contenu connexe

Tendances

Idcc 1000 avenant indemnite fin de carriere
Idcc 1000 avenant indemnite fin de carriereIdcc 1000 avenant indemnite fin de carriere
Idcc 1000 avenant indemnite fin de carriereSociété Tripalio
 
Idcc 2579 accord salaires rag rmh
Idcc 2579 accord salaires rag rmhIdcc 2579 accord salaires rag rmh
Idcc 2579 accord salaires rag rmhSociété Tripalio
 
Idcc 1596 1597 2409 2420 2609 2614 3212 accord reglement perco
Idcc 1596 1597 2409 2420 2609 2614 3212 accord reglement percoIdcc 1596 1597 2409 2420 2609 2614 3212 accord reglement perco
Idcc 1596 1597 2409 2420 2609 2614 3212 accord reglement percoSociété Tripalio
 
Idcc 1404 accord contrats operation
Idcc 1404 accord contrats operationIdcc 1404 accord contrats operation
Idcc 1404 accord contrats operationSociété Tripalio
 
Idcc 573 accord de branche dialogue social
Idcc 573 accord de branche dialogue socialIdcc 573 accord de branche dialogue social
Idcc 573 accord de branche dialogue socialLéo Guittet
 
Avis du conseil des prud'hommes (Affaire Nexteer Automotive France)
Avis du conseil des prud'hommes (Affaire Nexteer Automotive France)Avis du conseil des prud'hommes (Affaire Nexteer Automotive France)
Avis du conseil des prud'hommes (Affaire Nexteer Automotive France)Béatrice DUPONT
 
IDCC 1534 Accord Financement paritarisme
IDCC 1534 Accord Financement paritarismeIDCC 1534 Accord Financement paritarisme
IDCC 1534 Accord Financement paritarismeSociété Tripalio
 
IDCC 1396 IDCC 3109 IDCC 1586 Accord interbranche epargne salariale
IDCC 1396 IDCC 3109 IDCC 1586 Accord interbranche epargne salarialeIDCC 1396 IDCC 3109 IDCC 1586 Accord interbranche epargne salariale
IDCC 1396 IDCC 3109 IDCC 1586 Accord interbranche epargne salarialeSociété Tripalio
 
Idcc 1517 accord dialogue social cppni
Idcc 1517 accord dialogue social cppniIdcc 1517 accord dialogue social cppni
Idcc 1517 accord dialogue social cppniSociété Tripalio
 
IDCC 2098 prévoyance reco 26/10/2020
IDCC 2098 prévoyance reco 26/10/2020IDCC 2098 prévoyance reco 26/10/2020
IDCC 2098 prévoyance reco 26/10/2020Léo Guittet
 
Idcc 2247 avenant embauche cdi cdd
Idcc 2247 avenant embauche cdi cddIdcc 2247 avenant embauche cdi cdd
Idcc 2247 avenant embauche cdi cddSociété Tripalio
 
Idcc 1501 avenant travail de nuit
Idcc 1501 avenant travail de nuitIdcc 1501 avenant travail de nuit
Idcc 1501 avenant travail de nuitSociété Tripalio
 
Ordonance du Portage salarial du 1er avril 2015 by Flexi-Entrepreneur
Ordonance du Portage salarial du 1er avril 2015 by Flexi-EntrepreneurOrdonance du Portage salarial du 1er avril 2015 by Flexi-Entrepreneur
Ordonance du Portage salarial du 1er avril 2015 by Flexi-EntrepreneurFlexi-Entrepreneur
 
IDCC 1596 / 1597 accord cadre PEI avenant 1 conformité loi macron
IDCC 1596 / 1597 accord cadre PEI   avenant 1 conformité loi macronIDCC 1596 / 1597 accord cadre PEI   avenant 1 conformité loi macron
IDCC 1596 / 1597 accord cadre PEI avenant 1 conformité loi macronSociété Tripalio
 
Idcc 1702 idcc 2614 idcc 2409 idcc 3212 accord cadre pei tp
Idcc 1702 idcc 2614 idcc 2409 idcc 3212 accord cadre pei tpIdcc 1702 idcc 2614 idcc 2409 idcc 3212 accord cadre pei tp
Idcc 1702 idcc 2614 idcc 2409 idcc 3212 accord cadre pei tpSociété Tripalio
 
Ccn de la restauration collective
Ccn de la restauration  collectiveCcn de la restauration  collective
Ccn de la restauration collectivegt_unsa_casino
 
ALGÉRIE - LOI DE FINANCE 2015
ALGÉRIE - LOI DE FINANCE 2015 ALGÉRIE - LOI DE FINANCE 2015
ALGÉRIE - LOI DE FINANCE 2015 OUADA Yazid
 

Tendances (19)

Idcc 1000 avenant indemnite fin de carriere
Idcc 1000 avenant indemnite fin de carriereIdcc 1000 avenant indemnite fin de carriere
Idcc 1000 avenant indemnite fin de carriere
 
Idcc 2579 accord salaires rag rmh
Idcc 2579 accord salaires rag rmhIdcc 2579 accord salaires rag rmh
Idcc 2579 accord salaires rag rmh
 
Idcc 1596 1597 2409 2420 2609 2614 3212 accord reglement perco
Idcc 1596 1597 2409 2420 2609 2614 3212 accord reglement percoIdcc 1596 1597 2409 2420 2609 2614 3212 accord reglement perco
Idcc 1596 1597 2409 2420 2609 2614 3212 accord reglement perco
 
Idcc 1404 accord contrats operation
Idcc 1404 accord contrats operationIdcc 1404 accord contrats operation
Idcc 1404 accord contrats operation
 
Idcc 573 accord de branche dialogue social
Idcc 573 accord de branche dialogue socialIdcc 573 accord de branche dialogue social
Idcc 573 accord de branche dialogue social
 
Idcc 1760 avenant cppni
Idcc 1760 avenant cppniIdcc 1760 avenant cppni
Idcc 1760 avenant cppni
 
Avis du conseil des prud'hommes (Affaire Nexteer Automotive France)
Avis du conseil des prud'hommes (Affaire Nexteer Automotive France)Avis du conseil des prud'hommes (Affaire Nexteer Automotive France)
Avis du conseil des prud'hommes (Affaire Nexteer Automotive France)
 
IDCC 1534 Accord Financement paritarisme
IDCC 1534 Accord Financement paritarismeIDCC 1534 Accord Financement paritarisme
IDCC 1534 Accord Financement paritarisme
 
IDCC 1396 IDCC 3109 IDCC 1586 Accord interbranche epargne salariale
IDCC 1396 IDCC 3109 IDCC 1586 Accord interbranche epargne salarialeIDCC 1396 IDCC 3109 IDCC 1586 Accord interbranche epargne salariale
IDCC 1396 IDCC 3109 IDCC 1586 Accord interbranche epargne salariale
 
IDCC 1607 Avenant 75 cppni
IDCC 1607 Avenant 75 cppni IDCC 1607 Avenant 75 cppni
IDCC 1607 Avenant 75 cppni
 
Idcc 1517 accord dialogue social cppni
Idcc 1517 accord dialogue social cppniIdcc 1517 accord dialogue social cppni
Idcc 1517 accord dialogue social cppni
 
IDCC 2098 prévoyance reco 26/10/2020
IDCC 2098 prévoyance reco 26/10/2020IDCC 2098 prévoyance reco 26/10/2020
IDCC 2098 prévoyance reco 26/10/2020
 
Idcc 2247 avenant embauche cdi cdd
Idcc 2247 avenant embauche cdi cddIdcc 2247 avenant embauche cdi cdd
Idcc 2247 avenant embauche cdi cdd
 
Idcc 1501 avenant travail de nuit
Idcc 1501 avenant travail de nuitIdcc 1501 avenant travail de nuit
Idcc 1501 avenant travail de nuit
 
Ordonance du Portage salarial du 1er avril 2015 by Flexi-Entrepreneur
Ordonance du Portage salarial du 1er avril 2015 by Flexi-EntrepreneurOrdonance du Portage salarial du 1er avril 2015 by Flexi-Entrepreneur
Ordonance du Portage salarial du 1er avril 2015 by Flexi-Entrepreneur
 
IDCC 1596 / 1597 accord cadre PEI avenant 1 conformité loi macron
IDCC 1596 / 1597 accord cadre PEI   avenant 1 conformité loi macronIDCC 1596 / 1597 accord cadre PEI   avenant 1 conformité loi macron
IDCC 1596 / 1597 accord cadre PEI avenant 1 conformité loi macron
 
Idcc 1702 idcc 2614 idcc 2409 idcc 3212 accord cadre pei tp
Idcc 1702 idcc 2614 idcc 2409 idcc 3212 accord cadre pei tpIdcc 1702 idcc 2614 idcc 2409 idcc 3212 accord cadre pei tp
Idcc 1702 idcc 2614 idcc 2409 idcc 3212 accord cadre pei tp
 
Ccn de la restauration collective
Ccn de la restauration  collectiveCcn de la restauration  collective
Ccn de la restauration collective
 
ALGÉRIE - LOI DE FINANCE 2015
ALGÉRIE - LOI DE FINANCE 2015 ALGÉRIE - LOI DE FINANCE 2015
ALGÉRIE - LOI DE FINANCE 2015
 

Similaire à Idcc 2785 accord activite partielle apld

Idcc 2002 accord collectif activite partielle apld
Idcc 2002 accord collectif activite partielle apldIdcc 2002 accord collectif activite partielle apld
Idcc 2002 accord collectif activite partielle apldLéo Guittet
 
Idcc 1951 avenant activite partielle apld
Idcc 1951 avenant activite partielle apldIdcc 1951 avenant activite partielle apld
Idcc 1951 avenant activite partielle apldLéo Guittet
 
Idcc 1044 accord activite partielle covid 19
Idcc 1044 accord activite partielle covid 19Idcc 1044 accord activite partielle covid 19
Idcc 1044 accord activite partielle covid 19Léo Guittet
 
Idcc 2785 avenant activite partielle apld
Idcc 2785 avenant activite partielle apldIdcc 2785 avenant activite partielle apld
Idcc 2785 avenant activite partielle apldLéo Guittet
 
Idcc 1483 accord activite reduite arme
Idcc 1483 accord activite reduite armeIdcc 1483 accord activite reduite arme
Idcc 1483 accord activite reduite armeLéo Guittet
 
Idcc 1555 accord collectif salaires
Idcc 1555 accord collectif salairesIdcc 1555 accord collectif salaires
Idcc 1555 accord collectif salairesLéo Guittet
 
Idcc 1631 accord activite partielle apld
Idcc 1631 accord activite partielle apldIdcc 1631 accord activite partielle apld
Idcc 1631 accord activite partielle apldLéo Guittet
 
Idcc 1921 accord activite partielle apld
Idcc 1921 accord activite partielle apldIdcc 1921 accord activite partielle apld
Idcc 1921 accord activite partielle apldLéo Guittet
 
Idcc 3213 avenant financement paritarisme
Idcc 3213 avenant financement paritarismeIdcc 3213 avenant financement paritarisme
Idcc 3213 avenant financement paritarismeSociété Tripalio
 
Idcc 1909 accord de branche cdi operation
Idcc 1909 accord de branche cdi operationIdcc 1909 accord de branche cdi operation
Idcc 1909 accord de branche cdi operationSociété Tripalio
 
Idcc 1316 accord activite reduite arme
Idcc 1316 accord activite reduite armeIdcc 1316 accord activite reduite arme
Idcc 1316 accord activite reduite armeLéo Guittet
 
Idcc 1702 idcc 2614 idcc 2409 idcc 3212 reglement perco interentreprises
Idcc 1702 idcc 2614 idcc 2409 idcc 3212 reglement perco interentreprisesIdcc 1702 idcc 2614 idcc 2409 idcc 3212 reglement perco interentreprises
Idcc 1702 idcc 2614 idcc 2409 idcc 3212 reglement perco interentreprisesSociété Tripalio
 
Idcc 3016 accord activite reduite arme
Idcc 3016 accord activite reduite armeIdcc 3016 accord activite reduite arme
Idcc 3016 accord activite reduite armeLéo Guittet
 
Idcc 1539 accord de branche activite partielle apld
Idcc 1539 accord de branche activite partielle apldIdcc 1539 accord de branche activite partielle apld
Idcc 1539 accord de branche activite partielle apldLéo Guittet
 
Idcc 1557 accord activite partielle apld
Idcc 1557 accord activite partielle apldIdcc 1557 accord activite partielle apld
Idcc 1557 accord activite partielle apldLéo Guittet
 
Idcc 759 accord indemnite astreinte
Idcc 759 accord indemnite astreinteIdcc 759 accord indemnite astreinte
Idcc 759 accord indemnite astreinteSociété Tripalio
 
Idcc 637 accord de branche activite partielle apld covid 19
Idcc 637 accord de branche activite partielle apld covid 19Idcc 637 accord de branche activite partielle apld covid 19
Idcc 637 accord de branche activite partielle apld covid 19Léo Guittet
 
Idcc 3229 accord activite reduite arme
Idcc 3229 accord activite reduite armeIdcc 3229 accord activite reduite arme
Idcc 3229 accord activite reduite armeLéo Guittet
 
Idcc 1978 accord collectif salaires
Idcc 1978 accord collectif salairesIdcc 1978 accord collectif salaires
Idcc 1978 accord collectif salairesLéo Guittet
 

Similaire à Idcc 2785 accord activite partielle apld (20)

Idcc 2002 accord collectif activite partielle apld
Idcc 2002 accord collectif activite partielle apldIdcc 2002 accord collectif activite partielle apld
Idcc 2002 accord collectif activite partielle apld
 
Idcc 1951 avenant activite partielle apld
Idcc 1951 avenant activite partielle apldIdcc 1951 avenant activite partielle apld
Idcc 1951 avenant activite partielle apld
 
Idcc 1044 accord activite partielle covid 19
Idcc 1044 accord activite partielle covid 19Idcc 1044 accord activite partielle covid 19
Idcc 1044 accord activite partielle covid 19
 
Idcc 2785 avenant activite partielle apld
Idcc 2785 avenant activite partielle apldIdcc 2785 avenant activite partielle apld
Idcc 2785 avenant activite partielle apld
 
Idcc 1483 accord activite reduite arme
Idcc 1483 accord activite reduite armeIdcc 1483 accord activite reduite arme
Idcc 1483 accord activite reduite arme
 
Idcc 1555 accord collectif salaires
Idcc 1555 accord collectif salairesIdcc 1555 accord collectif salaires
Idcc 1555 accord collectif salaires
 
Idcc 1631 accord activite partielle apld
Idcc 1631 accord activite partielle apldIdcc 1631 accord activite partielle apld
Idcc 1631 accord activite partielle apld
 
Idcc 1921 accord activite partielle apld
Idcc 1921 accord activite partielle apldIdcc 1921 accord activite partielle apld
Idcc 1921 accord activite partielle apld
 
Idcc 1555 accord salaires
Idcc 1555 accord salairesIdcc 1555 accord salaires
Idcc 1555 accord salaires
 
Idcc 3213 avenant financement paritarisme
Idcc 3213 avenant financement paritarismeIdcc 3213 avenant financement paritarisme
Idcc 3213 avenant financement paritarisme
 
Idcc 1909 accord de branche cdi operation
Idcc 1909 accord de branche cdi operationIdcc 1909 accord de branche cdi operation
Idcc 1909 accord de branche cdi operation
 
Idcc 1316 accord activite reduite arme
Idcc 1316 accord activite reduite armeIdcc 1316 accord activite reduite arme
Idcc 1316 accord activite reduite arme
 
Idcc 1702 idcc 2614 idcc 2409 idcc 3212 reglement perco interentreprises
Idcc 1702 idcc 2614 idcc 2409 idcc 3212 reglement perco interentreprisesIdcc 1702 idcc 2614 idcc 2409 idcc 3212 reglement perco interentreprises
Idcc 1702 idcc 2614 idcc 2409 idcc 3212 reglement perco interentreprises
 
Idcc 3016 accord activite reduite arme
Idcc 3016 accord activite reduite armeIdcc 3016 accord activite reduite arme
Idcc 3016 accord activite reduite arme
 
Idcc 1539 accord de branche activite partielle apld
Idcc 1539 accord de branche activite partielle apldIdcc 1539 accord de branche activite partielle apld
Idcc 1539 accord de branche activite partielle apld
 
Idcc 1557 accord activite partielle apld
Idcc 1557 accord activite partielle apldIdcc 1557 accord activite partielle apld
Idcc 1557 accord activite partielle apld
 
Idcc 759 accord indemnite astreinte
Idcc 759 accord indemnite astreinteIdcc 759 accord indemnite astreinte
Idcc 759 accord indemnite astreinte
 
Idcc 637 accord de branche activite partielle apld covid 19
Idcc 637 accord de branche activite partielle apld covid 19Idcc 637 accord de branche activite partielle apld covid 19
Idcc 637 accord de branche activite partielle apld covid 19
 
Idcc 3229 accord activite reduite arme
Idcc 3229 accord activite reduite armeIdcc 3229 accord activite reduite arme
Idcc 3229 accord activite reduite arme
 
Idcc 1978 accord collectif salaires
Idcc 1978 accord collectif salairesIdcc 1978 accord collectif salaires
Idcc 1978 accord collectif salaires
 

Plus de Léo Guittet

Modification deliberation ani agirc arrco
Modification deliberation ani agirc arrcoModification deliberation ani agirc arrco
Modification deliberation ani agirc arrcoLéo Guittet
 
Deliberation ani agirc arrco apld
Deliberation ani agirc arrco apldDeliberation ani agirc arrco apld
Deliberation ani agirc arrco apldLéo Guittet
 
Avenants agirc arrco
Avenants agirc arrcoAvenants agirc arrco
Avenants agirc arrcoLéo Guittet
 
Idcc 3236 accord travail de nuit
Idcc 3236 accord travail de nuitIdcc 3236 accord travail de nuit
Idcc 3236 accord travail de nuitLéo Guittet
 
Idcc 3236 accord contrat chantier ou operation
Idcc 3236 accord contrat chantier ou operationIdcc 3236 accord contrat chantier ou operation
Idcc 3236 accord contrat chantier ou operationLéo Guittet
 
Idcc 3220 avenant salaires
Idcc 3220 avenant salairesIdcc 3220 avenant salaires
Idcc 3220 avenant salairesLéo Guittet
 
Idcc 3203 avenant salaires
Idcc 3203 avenant salairesIdcc 3203 avenant salaires
Idcc 3203 avenant salairesLéo Guittet
 
Idcc 3043 accord collectif de branche egalite professionnelle
Idcc 3043 accord collectif de branche egalite professionnelleIdcc 3043 accord collectif de branche egalite professionnelle
Idcc 3043 accord collectif de branche egalite professionnelleLéo Guittet
 
Idcc 2542 accord garantie de remuneration effective gre
Idcc 2542 accord garantie de remuneration effective greIdcc 2542 accord garantie de remuneration effective gre
Idcc 2542 accord garantie de remuneration effective greLéo Guittet
 
Idcc 2511 avenant travail a temps partiel
Idcc 2511 avenant travail a temps partielIdcc 2511 avenant travail a temps partiel
Idcc 2511 avenant travail a temps partielLéo Guittet
 
Idcc 2511 avenant travail a temps partiel
Idcc 2511 avenant travail a temps partielIdcc 2511 avenant travail a temps partiel
Idcc 2511 avenant travail a temps partielLéo Guittet
 
Idcc 2397 constat accord salaires
Idcc 2397 constat accord salairesIdcc 2397 constat accord salaires
Idcc 2397 constat accord salairesLéo Guittet
 
Idcc 2397 avenant deplacements voyages mannequins enfants
Idcc 2397 avenant deplacements voyages mannequins enfantsIdcc 2397 avenant deplacements voyages mannequins enfants
Idcc 2397 avenant deplacements voyages mannequins enfantsLéo Guittet
 
Idcc 2128 accord egalite professionnelle
Idcc 2128 accord egalite professionnelleIdcc 2128 accord egalite professionnelle
Idcc 2128 accord egalite professionnelleLéo Guittet
 
Idcc 1923 accord composition equipe chantiers vrac
Idcc 1923 accord composition equipe chantiers vracIdcc 1923 accord composition equipe chantiers vrac
Idcc 1923 accord composition equipe chantiers vracLéo Guittet
 
Idcc 1813 accord salaires
Idcc 1813 accord salairesIdcc 1813 accord salaires
Idcc 1813 accord salairesLéo Guittet
 
Idcc 18413 accord prime de vacances
Idcc 18413 accord prime de vacancesIdcc 18413 accord prime de vacances
Idcc 18413 accord prime de vacancesLéo Guittet
 
Idcc 1592 avenant salaires valeur du point
Idcc 1592 avenant salaires valeur du pointIdcc 1592 avenant salaires valeur du point
Idcc 1592 avenant salaires valeur du pointLéo Guittet
 
Idcc 1592 avenant salaires rahg
Idcc 1592 avenant salaires rahgIdcc 1592 avenant salaires rahg
Idcc 1592 avenant salaires rahgLéo Guittet
 

Plus de Léo Guittet (20)

Modification deliberation ani agirc arrco
Modification deliberation ani agirc arrcoModification deliberation ani agirc arrco
Modification deliberation ani agirc arrco
 
Deliberation ani agirc arrco apld
Deliberation ani agirc arrco apldDeliberation ani agirc arrco apld
Deliberation ani agirc arrco apld
 
Avenants agirc arrco
Avenants agirc arrcoAvenants agirc arrco
Avenants agirc arrco
 
Idcc 3236 accord travail de nuit
Idcc 3236 accord travail de nuitIdcc 3236 accord travail de nuit
Idcc 3236 accord travail de nuit
 
Idcc 3236 accord contrat chantier ou operation
Idcc 3236 accord contrat chantier ou operationIdcc 3236 accord contrat chantier ou operation
Idcc 3236 accord contrat chantier ou operation
 
Idcc 3220 avenant salaires
Idcc 3220 avenant salairesIdcc 3220 avenant salaires
Idcc 3220 avenant salaires
 
Idcc 3203 avenant salaires
Idcc 3203 avenant salairesIdcc 3203 avenant salaires
Idcc 3203 avenant salaires
 
Idcc 3043 accord collectif de branche egalite professionnelle
Idcc 3043 accord collectif de branche egalite professionnelleIdcc 3043 accord collectif de branche egalite professionnelle
Idcc 3043 accord collectif de branche egalite professionnelle
 
Idcc 2542 accord garantie de remuneration effective gre
Idcc 2542 accord garantie de remuneration effective greIdcc 2542 accord garantie de remuneration effective gre
Idcc 2542 accord garantie de remuneration effective gre
 
Idcc 2511 avenant travail a temps partiel
Idcc 2511 avenant travail a temps partielIdcc 2511 avenant travail a temps partiel
Idcc 2511 avenant travail a temps partiel
 
Idcc 2511 avenant travail a temps partiel
Idcc 2511 avenant travail a temps partielIdcc 2511 avenant travail a temps partiel
Idcc 2511 avenant travail a temps partiel
 
Idcc 2397 constat accord salaires
Idcc 2397 constat accord salairesIdcc 2397 constat accord salaires
Idcc 2397 constat accord salaires
 
Idcc 2397 avenant deplacements voyages mannequins enfants
Idcc 2397 avenant deplacements voyages mannequins enfantsIdcc 2397 avenant deplacements voyages mannequins enfants
Idcc 2397 avenant deplacements voyages mannequins enfants
 
Idcc 2128 accord egalite professionnelle
Idcc 2128 accord egalite professionnelleIdcc 2128 accord egalite professionnelle
Idcc 2128 accord egalite professionnelle
 
Ifc serv. auto.
Ifc serv. auto.Ifc serv. auto.
Ifc serv. auto.
 
Idcc 1923 accord composition equipe chantiers vrac
Idcc 1923 accord composition equipe chantiers vracIdcc 1923 accord composition equipe chantiers vrac
Idcc 1923 accord composition equipe chantiers vrac
 
Idcc 1813 accord salaires
Idcc 1813 accord salairesIdcc 1813 accord salaires
Idcc 1813 accord salaires
 
Idcc 18413 accord prime de vacances
Idcc 18413 accord prime de vacancesIdcc 18413 accord prime de vacances
Idcc 18413 accord prime de vacances
 
Idcc 1592 avenant salaires valeur du point
Idcc 1592 avenant salaires valeur du pointIdcc 1592 avenant salaires valeur du point
Idcc 1592 avenant salaires valeur du point
 
Idcc 1592 avenant salaires rahg
Idcc 1592 avenant salaires rahgIdcc 1592 avenant salaires rahg
Idcc 1592 avenant salaires rahg
 

Idcc 2785 accord activite partielle apld

  • 1. CPPNI COMMISSION PARITAIRE PERMANENTE DE NEGOCIATION ET D’INTERPRETATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 17 DECEMBRE 2008 DES SOCIETES DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX ENCHERES PUBLIQUES ET DES OFFICES DE COMMISSAIRES PRISEURS JUDICIAIRES 13 rue de la Grange-Batelière - 75009 PARIS – 01 47 70 89 33 ACCORD SUR L’ACTIVITE PARTIELLE DE LONGUE DUREE
  • 2. CPPNI COMMISSION PARITAIRE PERMANENTE DE NEGOCIATION ET D’INTERPRETATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 17 DECEMBRE 2008 DES SOCIETES DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX ENCHERES PUBLIQUES ET DES OFFICES DE COMMISSAIRES PRISEURS JUDICIAIRES 2 13 rue de la Grange-Batelière - 75009 PARIS – 01 47 70 89 33 CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU TRAVAIL du personnel des sociétés de ventes volontaires de meubles aux enchères publiques et des offices de commissaires-priseurs judiciaires (IDCC 2785) ---------- Accord du 2 décembre 2020 Entre les soussignés : La Section Commissaires-priseurs judiciaires de la CNCJ Le S. Y.M. E.V, Syndicat national des maisons de ventes volontaires Le S O P V E M, Syndicat des officiers priseurs vendeurs aux enchères de meubles D’une part, La Fédération CFTC CSFV La Fédération Nationale des Personnels des Sociétés d’Études et Prévention C.G.T La Fédération des Services C.F.D.T Le S.P.C.P.S.V.V- CFE-CGC L’UNSA-FESSAD D’autre part,
  • 3. CPPNI COMMISSION PARITAIRE PERMANENTE DE NEGOCIATION ET D’INTERPRETATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 17 DECEMBRE 2008 DES SOCIETES DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX ENCHERES PUBLIQUES ET DES OFFICES DE COMMISSAIRES PRISEURS JUDICIAIRES 3 13 rue de la Grange-Batelière - 75009 PARIS – 01 47 70 89 33 Préambule Devant la situation exceptionnelle liée à la propagation du Covid 19 à laquelle la France est confrontée, les partenaires sociaux de la branche du personnel des sociétés de ventes volontaires de meubles aux enchères publiques et des offices de commissaires-priseurs judiciaires (IDCC 2785) ont partagé le constat de la baisse significative de l’activité économique des offices de la branche et le risque majeur de grande fragilisation de son tissu économique. Les offices et les sociétés de ventes volontaires de meubles aux enchères publiques (SVV) sont confrontés depuis plusieurs mois à une baisse durable d’activité dont l’issue est particulièrement incertaine. Ainsi au premier semestre de l'année 2020 a été constatée une diminution de 20 à 40 % des produits de vente judiciaire ainsi que celui des Sociétés de ventes de meubles aux enchères publiques. Sur la base de ce diagnostic les partenaires sociaux de la branche ont donc conclu le présent accord afin d’assurer le maintien dans l’emploi dans les offices et les SVV confrontés à une réduction d’activité durable qui n’est pas de nature à compromettre leur pérennité, en application de l’article 53 de la loi n°2020-734 du 17 juin 2020 relative à diverses dispositions liées à la crise sanitaire à d’autres mesures urgentes ainsi qu’au retrait du Royaume Uni de l’Union européenne. Grâce à ce dispositif, les offices et les SVV pourront, sous réserve de prendre des engagements spécifiques en termes d’emploi et de formation professionnelle, mettre en œuvre durablement l’activité partielle, dans les conditions, plus favorables pour leurs salariés. À cette fin, les Parties souhaitent prévoir les conditions dans lesquelles les employeurs de la profession peuvent, par la voie d’un document unilatéral après consultation du comité social et économique, lorsqu’il existe, recourir au dispositif spécifique d’activité partielle institué par l’article 53 de la loi n° 2020-734 du 17 juin 2020 et précisé par le décret n° 2020-926 du [28 juillet 2020. C’est ainsi qu’il a été arrêté et convenu ce qui suit :
  • 4. CPPNI COMMISSION PARITAIRE PERMANENTE DE NEGOCIATION ET D’INTERPRETATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 17 DECEMBRE 2008 DES SOCIETES DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX ENCHERES PUBLIQUES ET DES OFFICES DE COMMISSAIRES PRISEURS JUDICIAIRES 4 13 rue de la Grange-Batelière - 75009 PARIS – 01 47 70 89 33 Article 1er : Champ d’application et objet Le champ d'application du présent accord est celui défini aux articles 1-1-1 et 1-1-2 de la Convention collective nationale du personnel Convention collective nationale des sociétés de ventes volontaires de meubles aux enchères publiques et des offices de commissaires-priseurs judiciaires du 17 décembre 2008 (IDCC 2785). Il vise à permettre aux offices et aux SVV, confrontés à une baisse durable de leur activité, de mettre en place par voie de document unilatéral un dispositif spécifique d'activité partielle en contrepartie d'engagements en matière d’emploi et de formation professionnelle. Article 2 : Durée d'application du dispositif Les offices et les SVV peuvent recourir au dispositif spécifique d’activité partielle pour une durée de six (6) mois renouvelables dans la limite de vingt-quatre (24) mois, consécutifs ou non, sur une période de référence de trente-six (36) mois consécutifs. À cette fin le document unilatéral sera établi pour une durée maximale de trente-six (36) mois. Article 3 : Salariés et activités éligibles Tous les salariés ont vocation à bénéficier du régime d'indemnisation du présent dispositif spécifique d'activité partielle qu'elle que soit la nature de leur contrat notamment CDI, CDD, contrat d'apprentissage, contrat de professionnalisation, etc. Les salariés soumis à une convention de forfait annuel en jours peuvent également être placés en activité partielle conformément aux dispositions légales et règlementaires en vigueur. Article 4 : Indemnisation des salariés-réductions d'horaires Le dispositif spécifique d'activité partielle au bénéfice des employeurs faisant face à une baisse durable d'activité ne peut être cumulé, sur une même période et pour chaque salarié, avec le dispositif d'activité partielle prévu à l’article L.5 122-1 du Code du travail. Sauf cas exceptionnel et sur décision de l'autorité administrative, la réduction de l’'horaire de travail au titre du DSAP ne peut être supérieure à 40 % de la durée légale du travail. Cette réduction s'apprécie par salarié sur la durée de mise en œuvre du dispositif, dans la limite d'une durée de vingt- quatre mois (24) consécutifs ou non appréciés sur une période de référence de trente-six mois (36). La réduction d'horaire peut conduire à la suspension temporaire de l’activité. Le salarié placé en activité partielle spécifique reçoit une indemnité horaire, versée par son employeur, correspondant à 80 % de sa rémunération brute servant d'assiette de l'indemnité de congés payés telle que prévue au II de l'article L. 3141-24 du code du travail ramenée à un montant horaire sur la base de la durée légale du travail applicable dans l'entreprise ou, lorsqu'elle est
  • 5. CPPNI COMMISSION PARITAIRE PERMANENTE DE NEGOCIATION ET D’INTERPRETATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 17 DECEMBRE 2008 DES SOCIETES DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX ENCHERES PUBLIQUES ET DES OFFICES DE COMMISSAIRES PRISEURS JUDICIAIRES 5 13 rue de la Grange-Batelière - 75009 PARIS – 01 47 70 89 33 inférieure, la durée collective du travail ou la durée stipulée au contrat de travail. La rémunération maximale prise en compte pour le calcul de l'indemnité horaire est égale à 4,5 fois le taux horaire du SMIC. En application des dispositions légales et réglementaires en vigueur, le montant de l’indemnité horaire ainsi calculée ne peut être inférieur à 8,03 € nets. Les salariés soumis à une convention de forfait annuel en jours bénéficient de la garantie d'indemnisation décrite au présent article. Dans le cadre des dispositions réglementaires en vigueur, pour ces salariés, l’indemnité et l’allocation d'activité partielle sont déterminées en tenant compte du nombre d'heures ou de jours ou de demi-journées ouvrées non travaillées au titre de la période d'activité partielle, avec les règles de conversion suivantes : 1. Une demi -journée non travaillée correspond à 3h30 non travaillées 2. Un jour non travaillé correspond à 7 heures non travaillées 3. Une semaine non travaillée correspond à 35 heures non travaillées. Exemple Les salariés sont placés en activité partielle quatre (4) demi-journées par semaine 4 jours x 3h30 = 14 heures à indemniser Article 5 : Efforts proportionnés des instances dirigeantes Aucune augmentation ne peut être appliquée aux rémunérations fixes des dirigeants salariés ayant le statut de mandataires sociaux, ce pendant la durée de recours au dispositif' au sein de l’office ou de la SVV en application du document unilatéral homologue par l'autorité administrative en application du présent accord. Article 6 : Couverture sociale Sont maintenus au bénéfice des salariés placés dans le dispositif spécifique d’activité partielle (DSAP) : - l’acquisition des droits à congés payés ; - l’ouverture des droits à pension retraite ; - l’acquisition de points de retraite complémentaire au-delà de la 60éme heure indemnisée dans les conditions définies par l’AGIRC –ARRCO. Ces points complètent les points cotisés obtenus pendant l’année de survenance de l’activité partielle ; - les garanties de prévoyance et complémentaire santé. La totalité des heures chômées est prise en compte pour la répartition de la participation et de l’intéressement lorsque celle-ci est proportionnelle à la durée de présence du salarié. Lorsque cette répartition est proportionnelle au salaire, doivent être pris en compte les salaires qu’aurait perçus le salarié s’il n’avait pas été placé dans le DSAP.
  • 6. CPPNI COMMISSION PARITAIRE PERMANENTE DE NEGOCIATION ET D’INTERPRETATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 17 DECEMBRE 2008 DES SOCIETES DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX ENCHERES PUBLIQUES ET DES OFFICES DE COMMISSAIRES PRISEURS JUDICIAIRES 6 13 rue de la Grange-Batelière - 75009 PARIS – 01 47 70 89 33 La période d’activité partielle dans le cadre du DSAP est prise en compte pour l’ouverture de futurs droits à l’allocation chômage et pour le calcul de l’ancienneté du salarié. Article 7 : Formation professionnelle Les partenaires sociaux de la branche encouragent la formation des salariés placés dans le dispositif spécifique d'activité partielle. Ils souhaitent donc la mobilisation des moyens existants au sein des offices et des SVV et de la branche permettant la prise en charge intégrale des formations certifiantes suivies par les salariés durant ces périodes d 'inactivité. Ainsi, préalablement ou au cours de cette période d'activité partielle, tout salarié placé dans le DSAP peut définir ses besoins en formation à l'occasion de tout entretien avec son responsable hiérarchique (entretien professionnel, entretien annuel d'évaluation, etc.). Les projets de formations certifiantes, visant une certification rattachée à un métier ou à une activité dont les compétences sont recherchées par les offices ou les SVV de la branche au cours de cette période, définis dans le cadre d’un entretien visé ci-dessus, et suivis durant la période de mobilisation du DSAP, sont financés par le biais principalement du dispositif FNE-Formation. Dès lors qu’un salarié placé dans le DSAP souhaite réaliser une ou plusieurs formations au cours de cette période, il pourra également mobiliser son CPF, ceci sur sa seule initiative. Si les droits acquis à ce titre ne permettent pas la prise en charge intégrale du coût de la formation, une dotation supplémentaire directement sur le CPF du salarié ou un abondement du projet visé par le salarié pourra être possible soit par la branche via les fonds mutualisés dits conventionnels dès lors que la formation concerne un métier de la branche, soit par les offices ou les SVV via les fonds qui leurs seraient disponibles et dont les versements seraient volontaires. À ces fins, les signataires réaffirment leur demande à l'État de pouvoir mobiliser, dans le cadre d’une gestion simplifiée, les ressources disponibles de l'opérateur de compétences EP et des subventions publiques dédiées à la formation (FNE-Formation, Fonds social européen (FSE), autres...), pour le financement des coûts de formation engagés par les entreprises, afin de faire face aux graves difficultés économiques conjoncturelles visées à l'article L.6332-1-3 du Code du travail. La Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (CPNEFP) précisera les conditions de mobilisation des fonds en fonction des besoins, et transmettra à la Section Paritaire Professionnelle (SPP) afin que soit priorisée la prise en charge des financements décrits au premier paragraphe du présent article.
  • 7. CPPNI COMMISSION PARITAIRE PERMANENTE DE NEGOCIATION ET D’INTERPRETATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 17 DECEMBRE 2008 DES SOCIETES DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX ENCHERES PUBLIQUES ET DES OFFICES DE COMMISSAIRES PRISEURS JUDICIAIRES 7 13 rue de la Grange-Batelière - 75009 PARIS – 01 47 70 89 33 Article 8 : Emploi Les partenaires sociaux rappellent leur attachement à la préservation des emplois et des compétences au sein de la branche, qui sera le facteur essentiel de la mise en œuvre des meilleures conditions de reprise de l’activité des offices ou des SVV lorsque celle-ci interviendra. Ainsi, à l'occasion de la mise en œuvre du DSAP, les offices ou les SVV devront prendre des engagements en matière d'emploi tels que l'interdiction de licencier pour motif économique tout salarié de l'office ou de la SVV et, en tout état de cause, de mettre en œuvre un plan de sauvegarde de l'emploi, ce pendant la durée de recours au dispositif au sein de l'office ou de la SVV en application du document unilatéral homologué par l'autorité administrative en application du présent accord. Article 9 : Adaptation des stipulations de l'accord de branche au sein de l'office ou de la SVV Conformément aux dispositions légales et règlementaires, les offices ou les SVV souhaitant bénéficier du régime spécifique d'activité partielle en application du présent accord élaborent un document ayant pour objet de préciser les conditions de mise en œuvre du présent accord à la situation de l'étude dans le respect des stipulations de l'accord de branche. Lorsqu'il existe, le comité social et économique (CSE) est préalablement consulté sur ce document. Ce document unilatéral élaboré par l'employeur devra en outre préciser : 1) Le diagnostic de la situation économique de l'office ou de la SVV et les perspectives d’activité ; 2) Les activités et les salariés concernés, qui constituent le champ d'application auquel s'applique le dispositif spécifique d'activité partielle 3) La réduction maximale de l'horaire de travail en deçà de la durée légale dans les conditions de l'article 4 ; 4) La date à partir de laquelle et la période durant laquelle le bénéfice du DSAP est sollicité ; 5) Les conditions de mise en œuvre de l'accord de branche et les engagements en matière d'emploi et de formation professionnelle en faveur des salariés visés au 2 6) Les modalités d'information des institutions représentatives du personnel lorsqu'elles existent sur la mise en œuvre du DSAP. Cette information devra avoir lieu au moins tous les trois (3) mois en application de l'article 8 du présent accord. Concernant le point 5°ci-dessus, il est rappelé que, conformément au décret n° 2020-926 du 28 juillet 2020, l'employeur s'expose à devoir rembourser à l'État les sommes perçues au titre de l'allocation d'activité partielle pour chaque salarié bénéficiant du dispositif et dont le contrat de travail est rompu
  • 8. CPPNI COMMISSION PARITAIRE PERMANENTE DE NEGOCIATION ET D’INTERPRETATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 17 DECEMBRE 2008 DES SOCIETES DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX ENCHERES PUBLIQUES ET DES OFFICES DE COMMISSAIRES PRISEURS JUDICIAIRES 8 13 rue de la Grange-Batelière - 75009 PARIS – 01 47 70 89 33 pour l'une des causes énoncées à l'article L. 1233-3 du Code du travail dans le champ d'application défini au sein du document unilatéral de l'employeur, pendant la durée de recours à ce dispositif. Le document unilatéral est adressé à l'autorité administrative pour homologation. La demande est adressée par voie dématérialisée dans les conditions fixées par l'article R.5122-26 du Code du travail. En présence d'un comité social et économique au sein de l'office ou de la SVV, le document unilatéral est accompagné de l'avis préalablement rendu par le comité social et économique, ou à défaut, de la convocation de l'instance. La décision d'homologation ou de validation vaut autorisation d'activité partielle spécifique pour une durée de six mois. L’autorisation est renouvelée par période de six (6) mois, au vu du bilan mentionné ci-dessous. L’employeur adresse un bilan à l'autorité administrative avant l'échéance de chaque période d’autorisation d'activité partielle spécifique. Le document unilatéral peut être transmis à l'autorité administration pour homologation en application du présent accord, le 30 juin 2022 au plus tard. Article 10 : Modalités d'information des salariés et des instances représentatives du personnel L'employeur informe individuellement les salariés sur toutes les mesures d'activité partielle les concernant (temps de travail et indemnisation) par tout moyen écrit (mail ou courrier). L'employeur informe individuellement les salariés au moins trois (3) jours francs préalablement à son entrée dans le dispositif spécifique d’activité partielle par écrit (mail ou courrier). L'employeur fournit au minimum tous les trois (3) mois au comité social et économique, lorsqu'il existe, les informations anonymisées suivantes : - le nombre de salariés concernés par la mise en œuvre du DSAP ; - le nombre de salariés ayant bénéficié d'un accompagnement en formation professionnelle ; - le nombre mensuel d'heures chômées au titre du DSAP ; - les activités concernées par la mise en œuvre du DSAP ; - les perspectives de reprise de l'activité. Les employeurs transmettent par voie électronique au secrétariat de la CPPNI (cncpj@cncpj.org): - le document unilatéral anonymisé mis en œuvre dans l'office ou la SVV
  • 9. CPPNI COMMISSION PARITAIRE PERMANENTE DE NEGOCIATION ET D’INTERPRETATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 17 DECEMBRE 2008 DES SOCIETES DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX ENCHERES PUBLIQUES ET DES OFFICES DE COMMISSAIRES PRISEURS JUDICIAIRES 9 13 rue de la Grange-Batelière - 75009 PARIS – 01 47 70 89 33 - ou l'accord collectif de l'office ou la SVV anonymisé relatif au DSAP conclu en application de l'article 53 de la loi n 0 2020-734 du 17 juin 2020 relative à diverses dispositions liées à la crise sanitaire, à d'autres mesures urgentes ainsi qu'au retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne - un bilan de ces documents et accords est réalisé tous les trois (3) mois. Article 11 : Conditions de suivi Un bilan portant sur la mise en œuvre du dispositif pris sera établi par chaque employeur mettant en œuvre le dispositif et, le cas échéant, avant toute demande de renouvellement adressée à l'autorité administrative. Lorsqu'il existe, le comité social et économique est destinataire de ce bilan lors d'une réunion d'information donnant lieu à procès-verbal. En application de l'article 1 du décret no 2020-926 du 28 juillet 2020 relatif au dispositif spécifique d'activité partielle en cas de réduction d'activité durable, cette information a lieu tous les trois (3) mois. La CPPNI sera destinataire tous les trois (3) mois d'un bilan global établi à partir des informations communiquées par les études ayant mis en œuvre le dispositif. Les parties conviennent, avant le terme de l’accord, de faire le point sur son exécution. Article 12 : Stipulations spécifiques pour les entreprises de moins de 50 salariés En application de l'article L.2261-23-1 du Code du travail, les signataires conviennent que le contenu du présent accord ne justifie pas de prévoir de stipulations spécifiques aux entreprises de moins de cinquante (50) salariés visées à l'article L. 2232-10-1 du Code du travail, dans la mesure où l'accord a vocation à s'appliquer à toutes les offices ou les SVV de la branche, quelle que soit leur taille. Article 13 : Révision Le présent accord pourra être révisé conformément à la législation en vigueur. Article 14 : Entrée en vigueur et durée Le présent accord est conclu pour une durée déterminée et prendra fin le 30 juin 2022, de sorte qu'il couvrira les documents visés à l'article 8 élaborés en application du présent accord et transmis à l'autorité administration pour homologation au plus tard à cette date.
  • 10. CPPNI COMMISSION PARITAIRE PERMANENTE DE NEGOCIATION ET D’INTERPRETATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 17 DECEMBRE 2008 DES SOCIETES DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX ENCHERES PUBLIQUES ET DES OFFICES DE COMMISSAIRES PRISEURS JUDICIAIRES 10 13 rue de la Grange-Batelière - 75009 PARIS – 01 47 70 89 33 L'entrée en vigueur de l'accord est subordonnée à son extension, laquelle sera demandée par la partie la plus diligente. Il ne produira ses effets qu'à compter du jour de la publication de l'arrêté pris pour son extension. Le présent accord fera l'objet de formalités de dépôt prévues aux articles D. 223 1-2 et suivants du Code du travail. Une version anonymisée sera également publiée dans la base de données nationale des accords collectifs. Fait à Paris, le 2 décembre 2020. SIGNATAIRES Fédération des Services C.F.D.T. Section CPJ-CNCJ S.P.C.P.S.V.V.-C.F.E. - C.G.C. S.Y.M.E.V Fédération C.G.T des sociétés d’études S.O.P.V.E.M UNSA-FESSAD C.S.F.V-C.F. T
  • 11. CPPNI COMMISSION PARITAIRE PERMANENTE DE NEGOCIATION ET D’INTERPRETATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 17 DECEMBRE 2008 DES SOCIETES DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX ENCHERES PUBLIQUES ET DES OFFICES DE COMMISSAIRES PRISEURS JUDICIAIRES 11 13 rue de la Grange-Batelière - 75009 PARIS – 01 47 70 89 33