UPPER     des comportements                    2013  financiers des français         > les 7 tendances < Tous droits réser...
1# Réconcilier l’homme et les  interfaces technologiques                                        Complémentarité des canau...
 Une généralisation de l’omni-canaloccasions de contacts    Une baisse des taux de concrétisation 2# Transformer les    ...
3# La sacralisation de l’espace             agence                                     L’agence         reste       référ...
4# Vers 1 retour à la simplicité         et au bon sens   Le sérieux et le rapport Qualité/prix du produit/service   Un ...
5# La fidélité vue comme un    potentiel et non comme une             finalité La fidélité ne sera plus jamais acquise ma...
6# L’espoir de ne plus vivre l’épargne comme une inquiétude         et une solitude L’épargne       comme        contrain...
7# Le recours au courtier pourles clientèles les plus matures Le     courtier       s’inscrit        dans       la    rel...
UPPER     des comportements                    2013  financiers des français             Le UPPER complet ?           info...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les sept tendances UPPER 2013

622 vues

Publié le

Les sept tendances du comportement financier des français en 2013

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
622
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
139
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les sept tendances UPPER 2013

  1. 1. UPPER des comportements 2013 financiers des français > les 7 tendances < Tous droits réservés, y compris traduction ⓒ Jasmin – Février 2013 1
  2. 2. 1# Réconcilier l’homme et les interfaces technologiques  Complémentarité des canaux et subsidiarité à la main du client  Attentes DU super conseiller (qualités humaines affirmées, compétence, disponibilité, efficacité, accessibilité, réactivité, serviabilité)  Accès à des outils facilitateurs aux données interconnectées Tous droits réservés, y compris traduction ⓒ Jasmin – Février 2013 2
  3. 3.  Une généralisation de l’omni-canaloccasions de contacts  Une baisse des taux de concrétisation 2# Transformer les  Des contacts protéiformes  Une compréhension globale pour transformer  La patience et l’influx deviennent la règle Tous droits réservés, y compris traduction ⓒ des super conseillers 3 Jasmin – Février 2013
  4. 4. 3# La sacralisation de l’espace agence  L’agence reste référente dès qu’un projet ou un problème se présente  Le transfert des opérations sans valeur ajoutée vers les autres canaux se traduit par des contacts moins fréquents et des attentes clients plus fortes  Il y a nécessité à créer des espaces qui transpirent les notions de service, de proximité et de bienveillance Tous droits réservés, y compris traduction ⓒ Jasmin – Février 2013 4
  5. 5. 4# Vers 1 retour à la simplicité et au bon sens  Le sérieux et le rapport Qualité/prix du produit/service  Un rapport humain, chaleureux, sincère et professionnel  Une bonne connaissance de l’environnement du client et des réponses adaptées Tous droits réservés, y compris traduction ⓒ Jasmin – Février 2013 5
  6. 6. 5# La fidélité vue comme un potentiel et non comme une finalité La fidélité ne sera plus jamais acquise mais l’objet de toutesles preuves Les formes de consommation alternatives laissent des tracesdans le rapport aux marques La bonne gestion des évènements clients permet d’animer larelation et de maintenir la fidélité Tous droits réservés, y compris traduction ⓒ Jasmin – Février 2013 6
  7. 7. 6# L’espoir de ne plus vivre l’épargne comme une inquiétude et une solitude L’épargne comme contrainte pour palierl’insuffisance des systèmes collectifs Un rendement anxiogène vis-à-vis de lafiscalité et de la consommation L’ambiguïté : 1 demande d’assistance et1 volonté d’indépendance Tous droits réservés, y compris traduction ⓒ Jasmin – Février 2013 7
  8. 8. 7# Le recours au courtier pourles clientèles les plus matures Le courtier s’inscrit dans la relation comme le tiers deconfiance à l’instar du médecin ou du notaire de famille Son avantage (profondeur technique) est aussi son défaut(étroitesse gamme) Il apparaît facilitateur sur des tâches rebutantes etchronophages Tous droits réservés, y compris traduction ⓒ Jasmin – Février 2013 8
  9. 9. UPPER des comportements 2013 financiers des français Le UPPER complet ? info@groupe-jasmin.com Tous droits réservés, y compris traduction ⓒ Jasmin – Février 2013 9

×