Blog White Copywriting
Rétrospective 2013

Recueil de tous les articles
publiés en 2012 et 2013
Table des matières
•
•

•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•

5 Etapes pour créer la page Google+ de votre blog – infog...
whit e -co pywrit ing.co m
http://www.white-co pywriting.co m/5-etapes-po ur-creer-la-page-go o gleplus-de-vo tre-blo g-in...
whit e -co pywrit ing.co m
http://www.white-co pywriting.co m/telemarketing-petit-rappel-sur-qui-il-ne-faut-pas-appeler-la...
Savoir qui vous n’avez pas le droit d’appeler va vous coûter bombom. Si votre société appelle
directement les public, vous...
whit e -co pywrit ing.co m
http://www.white-co pywriting.co m/go o gle-o uvre-enfin-les-url-perso nnalisees-po ur-les-co m...
Et ape 2

Lo rs q ue l’URL p e rs o nnalis é e s e ra d is p o nib le d ans vo tre p ays , G o o g le + vo us la p ro p o ...
Et ape 4
Et ape 5
Et ape 6
Et voilà, c’est f ait. Maintenant, vous n’avez qu’à actualiser l’URL de votre compte Google+ sur votre carte
de visite, vo...
whit e -co pywrit ing.co m

http://www.white-co pywriting.co m/5-packs-dico nes-de-no el-gratuits-po ur-vo tre-site/

5 Pa...
3. Xmas Sticker Icon Set de Double-J Design
Les 16 stickers mis en ligne par Double-J Design of f rent un visuel dif f ére...
4. Merry Icons Free de Hand Drawn Goods
Les icônes de Noël de Hand Drawn Goods sont (comme le nom l’indique) du style dess...
5. Long Shadow Christmas Icons de Ferman Aziz
Ferman Aziz a joliment élargit un set d’icônes de Noël publié auparavant. Le...
Tous les packs d’icônes cités ci-dessus sont gratuits et peuvent être téléchargés sans inscription
préalable ni sur le sit...
whit e -co pywrit ing.co m

http://www.white-co pywriting.co m/le-mo bile-explo se-dans-la-teleco mmunicatio n-mo ndiale/
...
La progression mobile
Pour mieux comprendre le phénomène mobile, il vaut mieux regarder l’inf ographie ci-dessous. Si en E...
whit e -co pywrit ing.co m
http://www.white-co pywriting.co m/dmf13-digital-marketing-first-le-salo n-de-marketing-editio ...
L’e-marketing belge est flamand. Pas
de doute, c’est la langue de Vondel
qu’on entendait partout. Le salon DMF
conf irme c...
Le s alo n DMF é d itio n 2013
whit e -co pywrit ing.co m

http://www.white-co pywriting.co m/dmf-le-grand-rendez-vo us-e-marketing-en-belgique/

DMF : L...
e-Commerce
Interactive Marketing
Web Agency
Media Agency
Webdevelopment
Mobile

Inf os pratiques :
Date : 17 octobre 2013
...
whit e -co pywrit ing.co m
http://www.white-co pywriting.co m/les-salo ns-de-lemplo i-mo de-demplo i-po ur-tro uver-un-jo ...
partir du site ou bien demandez en une à l’accueil;
Rafraîchissez votre CV – f aites très attention aux liens y f igurant ...
whit e -co pywrit ing.co m

http://www.white-co pywriting.co m/le-calendrier-des-salo ns-de-lemplo i-editio n-2013/

Le ca...
La prochaine grande messe, c’est le Talentum BXL le 23 octobre 2013 de 10h à 18h au Tour & Taxis,
Bruxelles.
Ensuite, ça s...
whit e -co pywrit ing.co m
http://www.white-co pywriting.co m/co nso mmateurs-vs-marketers-des-visio ns-tres-differentes-d...
Source :
http://www.lyris.com/us-en/eiu
whit e -co pywrit ing.co m

http://www.white-co pywriting.co m/le-service-clientele-en-10-info graphies/

Le service clien...
Inf ographie de Ref erence Data.

2. Les coûts d’un mauvais service clientèle
Inf ographie de Help Scout.

3. Les clients préf èrent les réseaux sociaux
Inf ographie d’Inf osys.

4. Le CRM traditionnel vs le Social CRM
Inf ographie de Our Social Times.

5. Le SCRM et l’expérience client
Inf ographie de CMS WIRE.

6. Le Social CRM et le client social
Inf ographie de Get Satisf action.
7. Le Social CRM
Inf ographie de Eloqua.

8. Le service clientèle parf ait
Inf ographie d’Inf osys.

9. L’e-CRM et ses outils
Inf ographie de GetApp.

10. Planif ication du service clientèle
Inf ographie de Preact.
whit e -co pywrit ing.co m
http://www.white-co pywriting.co m/le-recrutement-en-4-etapes-no uvelle-recette-po ur-un-vieux-...
3. Demandez les prof ils LinkedIn, Viadéo, compt e Twit t er ou aut re compt e en ligne
prof essionnel
Demandez aux candid...
Les informations doivent avoir pour seul but d’apprécier la capacité du candidat à occuper
l’emploi ou ses aptitudes profe...
whit e -co pywrit ing.co m

http://www.white-co pywriting.co m/faut-il-creer-une-page-facebo o k-po ur-so n-entreprise/

F...
Facebook est rentré en bourse en mai 2012. Les actions ont chuté de 30% les trois premières
semaines. Depuis lors, Faceboo...
whit e -co pywrit ing.co m

http://www.white-co pywriting.co m/lesto p-10-co mptes-twitter-sur-lentrepreneuriat/

Les top ...
Source: Twitter.
whit e -co pywrit ing.co m
http://www.white-co pywriting.co m/pic-audience-video -o nline-en-france-plus-de-10-millio ns-e...
whit e -co pywrit ing.co m

http://www.white-co pywriting.co m/co mment-creer-du-co ntenu-en-ligne-qui-engage/

Comment cr...
Je vais de temps en temps sur Klout pour voir où en est mon score. Ce n’est pas du tout pour masser mon
ego. Vérif ier son...
whit e -co pywrit ing.co m
http://www.white-co pywriting.co m/facebo o k-un-o util-de-co llabo ratio n-po ur-le-travail-en...
publications, la liste de membres, rien n’apparaît dans le f il d’actualité ni nulle part.
L’avantage de partager des inf ...
Le grand avantage des messages et discussions Facebook,
c’est leur praticité. Auquel il f aut ajouter aussi la
confidentia...
whit e -co pywrit ing.co m
http://www.white-co pywriting.co m/le-bo n-la-brute-le-truand-les-entreprises-les-reseaux-so ci...
58% pour aider au recrutement;
57% pour le développement de l’innovation.

Quels sont les bénéf ices pour une ent reprise ...
whit e -co pywrit ing.co m

http://www.white-co pywriting.co m/batibo uw-2013-so ciete-energie-lifestyle-et-so cial-media/...
Batibouw et Facebook

La fan page de Batibouw a 1.117 fans depuis sa création le… 2 novembre 2009. La page souf f re des
m...
Batibouw n’a pas une chaîne avec son nom sur YouTube. Il utilise celle de FISAnvsa. Créé le 29 janvier
2009, le compte a 2...
whit e -co pywrit ing.co m
http://www.white-co pywriting.co m/blo g-entreprise-po ur-o ptimiser-la-presence-dune-so ciete-...
Etre présent sur Internet en ayant un site, c’est bien, mais ce n’est qu’un premier pas. Encore f aut-il qu’il
soit entret...
whit e -co pywrit ing.co m

http://www.white-co pywriting.co m/co mment-faire-un-blo g-tro uver-un-hebergement/

Comment f...
L’hébergement payant
Il y a deux types d’hébergement :
1. L’hébergement partagé ou mutualisé – cela signif ie que votre si...
Je n’y vais pas par quatre chemins. Il y a deux acteurs majeurs en Europe f rancophone :
1. OVH
Avantages
Formules d’héber...
1 nom de domaine inclus
Messagerie
Possibilité d’avoir dif f érentes bases de données
Excellent rapport qualité/prix
Suppo...
whit e -co pywrit ing.co m

http://www.white-co pywriting.co m/co mment-faire-un-blo g-cho isir-un-no m-de-do maine/

Comm...
Lorsqu’on crée un blog WordPress,on peut soit prendre l’outil CMS (content management system) et
l’installer dans son serv...
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Blog White Copywriting Rétrospective 2013

1 022 vues

Publié le

Recueil de tous les articles publiés en 2012 et 2013 sur White Copywriting, blog sur les tendances du marché numérique.

Publié dans : Marketing
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 022
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
240
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Blog White Copywriting Rétrospective 2013

  1. 1. Blog White Copywriting Rétrospective 2013 Recueil de tous les articles publiés en 2012 et 2013
  2. 2. Table des matières • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • 5 Etapes pour créer la page Google+ de votre blog – infographie Télémarketing : petit rappel sur qui il ne faut PAS appeler – la liste “Ne m’appelez plus” Google+ ouvre enfin les URL personnalisées pour les comptes belges 5 Packs d’icônes de Noël gratuits pour votre site Le mobile explose dans la télécommunication mondiale DMF13 : Digital Marketing First, le salon d’e-marketing édition 2013 DMF : LE grand rendez-vous e-marketing en Belgique Les salons de l’emploi : mode d’emploi pour trouver un job Le calendrier des salons de l’emploi édition 2013 Consommateurs vs Marketers : des visions très différentes du marketing Le service clientèle en 10 infographies Le recrutement en 4 étapes : nouvelle recette pour un vieux problème Faut-il créer une page Facebook pour son entreprise ? Les top 10 comptes Twitter sur l’entrepreneuriat Pic d’audience vidéo online en France : 10 millions de vidéonautes Comment créer du contenu en ligne qui engage? Facebook, un outil de collaboration fabuleux pour le travail en équipe Le bon, la brute et le truand : les entreprises, les réseaux sociaux et l’économie mondiale Batibouw 2013 : société, énergie, lifestyle et social media Le blog d’entreprise pour optimiser la présence d’une société en ligne Comment faire un blog ? Trouver un hébergement Comment faire un blog ? Choisir un nom de domaine
  3. 3. whit e -co pywrit ing.co m http://www.white-co pywriting.co m/5-etapes-po ur-creer-la-page-go o gleplus-de-vo tre-blo g-info graphie/ 5 Etapes pour créer la page Google+ de votre blog – infographie Une page Google+ est une belle vitrine et un bon tremplin pour aider votre blog à monter les échelons. En rechercheant sur Internet, 1001 explications sont disponibles. La plupart ne convient pas à un blog. J’ai trouvé la solution la plus appropriée, et la voici en détails. Regardez dans l’inf ographie comment s’y prendre. C’est très f acile !
  4. 4. whit e -co pywrit ing.co m http://www.white-co pywriting.co m/telemarketing-petit-rappel-sur-qui-il-ne-faut-pas-appeler-la-liste-ne-mappelez-plus/ Télémarketing : petit rappel sur qui il ne faut PAS appeler – la liste “Ne m’appelez plus” Faites-vous du télémarketing ? Vous ne pouvez pas appeler n’importe qui. Ceux inscrits dans la liste “Ne m’appelez plus” ne peuvent pas être contactés. Combien des f ois avez-vous reçu un coup de f il pour vous annoncer que vous avez gagné un magnif ique cadeau 100% gratuit à aller chercher, de préf érence en couple, au magasin de salon en cuir le plus proche ? C’est justement pour contrer ce genre d’action que l’Europe a publié une directive. La directive européenne a été transposée en été 2012 à la législation belge. Depuis lors, les prof essionnels de télémarketing ne peuvent plus contacter ceux qui s’inscrivent sur “Ne m’appelez plus”. “Ne m’appelez plus”, c’est une liste où les consommateurs ou les entreprises s’inscrivent pour ne plus recevoir de propositions commerciales par téléphone. L’inscription reste valable pendant deux ans. Après cela, il f aut se réinscrire. Comment obtenir la liste des inscrits sur “Ne m’appelez plus” et combien coûte-t-elle ? T élémarkeur, inscrivez votre entreprise dans la partie pro du site… et préparez-vous à casquer.
  5. 5. Savoir qui vous n’avez pas le droit d’appeler va vous coûter bombom. Si votre société appelle directement les public, vous avez les f ormules : Live Connect, abonnement annuel, € 895/mois ou € 7.518/an Licence ‘Large Download’, abonnement mensuel, € 895/mois ou € 7.518/an Licence ‘PME Download’, abonnement mensuel, € 195/mois ou € 1.638/an Si votre société appelle pour le compte de vos clients : Service Licence, € 3.450/année Vous avez le droit de… Contacter les personnes et sociétés inscrites sur la liste si elles ont coché la case vous autorisant à le f aire sur votre site APRES leur inscription sur “Ne m’appelez plus”. Entre l’opt-in et l’inscription, c’est la dernière action, la plus récente, qui doit être tenue en compte. Donner des renseignements par téléphone (livraison, problème technique, etc.). Vous n’avez pas le droit de… Employer la liste d’une autre société ou vendre la votre. Faire une campagne de télémarketing vers vos clients existants sans dédoubler votre base de données avec la liste “Ne m’appelez plus”. Pour en savoir plus… Rendez-vous sur le site Ne-M-Appelez-Plus. Image : Magnus Manske
  6. 6. whit e -co pywrit ing.co m http://www.white-co pywriting.co m/go o gle-o uvre-enfin-les-url-perso nnalisees-po ur-les-co mptes-belges/ Google+ ouvre enfin les URL personnalisées pour les comptes belges Comment avoir une URL personnalisée pour son compte Google+ ? Bien après les Français, les Belges peuvent avoir une URL perso. Voici comment le f aire. Google Plus permet à présent à ses usagers d’avoir une URL personnalisée. Au lieu d’une adresse af f reuse comme http://plus.google.com/u/0/107626356075776116524/posts, je peux mettre sur ma carte de visite ou mon CV http://plus.google.com/+LilianWhite. C’est beaucoup plus classe (et court), il n’y a pas de comparaison. Ce changement, cependant, ne peut pas s’opérer quand on veut. Google se réserve le droit de choisir dans quel pays on peut changer d’URL, et quand. Alors qu’en France ça f ait plusieurs mois que c’est possible de personnaliser son URL, en Belgique, c’est récent. Comment savoir quand je peux personnaliser mon URL Google + ? C’est simple, Google Plus vous le proposera. Et ape 1
  7. 7. Et ape 2 Lo rs q ue l’URL p e rs o nnalis é e s e ra d is p o nib le d ans vo tre p ays , G o o g le + vo us la p ro p o s e ra. Et ape 3
  8. 8. Et ape 4
  9. 9. Et ape 5
  10. 10. Et ape 6
  11. 11. Et voilà, c’est f ait. Maintenant, vous n’avez qu’à actualiser l’URL de votre compte Google+ sur votre carte de visite, votre CV, et les liens que vous avez placés sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Pinterest, DoYouBuzz, Viadeo, etc.
  12. 12. whit e -co pywrit ing.co m http://www.white-co pywriting.co m/5-packs-dico nes-de-no el-gratuits-po ur-vo tre-site/ 5 Packs d’icônes de Noël gratuits pour votre site Noël arrive à grands pas. Votre site est-il prêt ? Pour l’aménager, voici des packs d’icônes gratuits téléchargeables f acilement. 1. Christmas Social Icons de Noctuline Le pack de Noctuline reprend quelques réseaux sociaux plus populaires, comme LinkedIn, Digg, Facebook ou Twitter. Chaque réseau est présenté par une icône de Noël. Très créatif . Format : PNG Dimmensions en pixels : 256×256 2. Free Christmas Social Icons de PeHaa PeHaa a mis 20 icônes de réseaux sociaux inspirées par Noël disponibles gratuitement. Ce sont des boules de sapin qui représentent des réseaux sociaux. Format : AI (Adobe Illustrator)
  13. 13. 3. Xmas Sticker Icon Set de Double-J Design Les 16 stickers mis en ligne par Double-J Design of f rent un visuel dif f érent pour illustrer le thème de la Nativité. Format : PNG Dimmensions en pixels : 64×64, 128×128, 256×256
  14. 14. 4. Merry Icons Free de Hand Drawn Goods Les icônes de Noël de Hand Drawn Goods sont (comme le nom l’indique) du style dessiné à la main. Le pack contient 12 icônes en 4 f ormats dif f érents et 4 dimmensions. Formats : AI, EPS, PSD et PNG Dimmensions en pixels : 32×32, 48×48, 64×64, 128×128
  15. 15. 5. Long Shadow Christmas Icons de Ferman Aziz Ferman Aziz a joliment élargit un set d’icônes de Noël publié auparavant. Le résultat, ce sont 35 icônes créatives et originales à télécharger gratuitement. Formats : PNG Dimmensions en pixels : 512×512
  16. 16. Tous les packs d’icônes cités ci-dessus sont gratuits et peuvent être téléchargés sans inscription préalable ni sur le site ni pour newsletter. Je les ai testé pour vous. J’ai cherché des packs d’icônes récents, beaux, et téléchargeables sans aucune dif f iculté. Certains auteurs proposent des versions plus poussées et payantes de leurs packs, comme des f ichiers PSD, par exemple. En tout cas, si vous ne tenez pas à personnaliser les icônes, vous trouverez déjà dans la sélection gratuite de quoi décorer votre site, et être prêt pour les f êtes. Joyeux Noël !
  17. 17. whit e -co pywrit ing.co m http://www.white-co pywriting.co m/le-mo bile-explo se-dans-la-teleco mmunicatio n-mo ndiale/ Le mobile explose dans la télécommunication mondiale Le mobile éclate et révolutionne la télécommunication. Sur 100 habitants sur la planète, 96 communiquent via mobile. Combien a-t-il progressé ? Le progrès de la télécommunication via GSM / cellulaire La communication via mobile (GSM / cellulaire) a pris une ampleur sans précédents selon l’étude de International Telecommunication Union (IT U). Le nombre d’abonnements aux postes fixes chutent d’année en année, et celui des mobiles crève le plafond, notamment dans les pays en développement. Les taux de pénétration : mobile et f ixe
  18. 18. La progression mobile Pour mieux comprendre le phénomène mobile, il vaut mieux regarder l’inf ographie ci-dessous. Si en Europe il y a plus de mobiles que d’habitants avec un taux de pénétration de 126%, c’est en Afrique et en Asie que le GSM / cellulaire a explosé de la façon la plus spétaculaire.
  19. 19. whit e -co pywrit ing.co m http://www.white-co pywriting.co m/dmf13-digital-marketing-first-le-salo n-de-marketing-editio n-2013/ DMF13 : Digital Marketing First, le salon d’e-marketing édition 2013 Digital Marketing First (DMF13), le grand salon d’e-marketing en Belgique, a ouvert ses portes hier le 17 octobre pour la huitième édition. Impressions. Au DMF13 on prend la température de l’e-marketing belge Le salon d’e- O n atte nd une c o nfé re nc e au Ke yno te ro o m @ #DMF13 marketing Digital Marketing First (DMF) est le grand événement dans le monde du marketing web en Belgique. Au lieu de citer des chif f res, je vous donnerai les résultats de mes observations. C’est la troisième f ois que j’y participe. La première f ois en tant qu’étudiante en e-marketing, la deuxième comme exposant, et la troisième comme visiteur. Comment c’était le # DMF13 ? L’e-marketing belge est flamand. Pas
  20. 20. L’e-marketing belge est flamand. Pas de doute, c’est la langue de Vondel qu’on entendait partout. Le salon DMF conf irme ce que Web of Belgium liste : la Flandre est loin, loin devant Bruxelles et la Wallonie – tout au moins en nombre d’agences web; Les entreprises numériques étaient plus présentes aux stands que les agences web. Signe du temps ? Est-ce que les startups se portent mieux que les agences web ?; L’e-marketing belge est jeune. Les participants se trouvaient plus proche du début de la trentaine que de la quarantaine, y-compris les chef s d’entreprise (CEOs et f ounders) souvent présents aux stands; Co nfé re nc e à l’E-c o mme rc e c las s ro o m @ #DMF13 Beaucoup d’entreprises numériques se prennent pour Apple ou Google . Aux stands, il y avait des rollups, des kakemonos, des banners, des wind f lags, des af f iches, etc. Malgré l’abondance de matériel de marketing, il était impossible de savoir d’emblée ce que f aisaient pas mal d’entreprises. Les entreprises numériques belges ne sont pas toutes aussi connues qu’elles le pensent. Et leur matériel de support n’est pas toujours aussi clair non plus. Il y a du travail à f aire aussi bien pour leur réputation que pour leur communication; L’édition 2013 était bonne, toutefois pas fantastique. Malgré les plus de 4.500 inscrits une semaine avant l’événement, le salon ne grouillait pas de monde. C’était mieux en 2012 et 2011. Est-ce la f aute au crachin, à la boue du parking, à (l’éternelle) mauvaise signalisation de Tour & Taxis, au f ait que seuls les VIP avaient accès à un repas chaud, ou à la crise, allez savoir. Pourvu que 2014 soit un bon cru. Je vous le f erai savoir. Et vous, avez-vous eu les mêmes impressions que moi ? Images : Lilian White Co nfé re nc e au Wo rks ho p ro o m @ #DMF13
  21. 21. Le s alo n DMF é d itio n 2013
  22. 22. whit e -co pywrit ing.co m http://www.white-co pywriting.co m/dmf-le-grand-rendez-vo us-e-marketing-en-belgique/ DMF : LE grand rendez-vous e-marketing en Belgique Le salon Digital Marketing First (DMF) ouvre ses portes le 17 octobre à Tour & Taxis, Bruxelles. C’est LE grand rendez-vous e-marketing en Belgique. Digital Marketing First édition 2013 Le salon d’emarketing Digital Marketing First (DMF) lance la huitième édition le 17 octobre 2013 à Tour & Taxis. Plus de 4.500 personnes se sont déjà inscrites. Une Dig ital Marke ting Firs t é d itio n 2013 cinquantaine d’exposants monteront leurs stands. Le DMF, ce sont des conf érences, des stands, et, surtout, c’est un lieu de rencontre par excellence pour les prof essionnels du marketing et du web. C’est l’occasion de se renseigner sur les nouvelles technologies, les tendances marketing, les études de marché, le comportement des consommateurs, etc. Pour y participer, ou voir tous les détails, allez sur DMF, inscrivez-vous à l’avance (préinscriptions gratuites, mais l’entrée coûte € 20 le 17 octobre), imprimez votre badge, et rendez-vous là-bas, j’y vais aussi. Plus de 50 conf érences sur : CMS Search, Analytics
  23. 23. e-Commerce Interactive Marketing Web Agency Media Agency Webdevelopment Mobile Inf os pratiques : Date : 17 octobre 2013 Horaire : de 9h30 à 18h Adresse : Avenue du Port 86c, 1000, Bruxelles Prix : préinscription gratuite, ou € 20 le jour même Image : DMF Données cartographiques Conditions d'utilisation Traf f ic Signaler une erreur cartographique
  24. 24. whit e -co pywrit ing.co m http://www.white-co pywriting.co m/les-salo ns-de-lemplo i-mo de-demplo i-po ur-tro uver-un-jo b/ Les salons de l’emploi : mode d’emploi pour trouver un job Les salons de l’emploi sont une bonne occasion pour un premier contact avec votre f utur employer. Comment y aller et décrocher le bon job ? Comment réussir un salon de l’emploi ? Jette la première pierre celui qui n’est jamais allé à un salon de l’emploi dans l’espoir de décrocher sinon l’emploi de ses rêves, au moins un job décent. Et, pourtant, quels en sont les résultats concrets ? Les f iles devant les stands des entreprises sont longues, Le s s alo ns d e l’e mp lo i s o nt un re nd e z -vo us p rivilé g ié e ntre e ntre p ris e s e t d e mand e urs d ’e mp lo i. les prof ils recherchés correspondent rarement au notre, et on a souvent l’impression que notre CV sera juste rajouté à une pile. Il y a inévitablement un spécialiste en CV qui nous recommendera d’y changer quelque chose, voire carrément de tout ref ormuler. Pour les salons de l’emploi à l’horizon, comment s’y préparer, et les réussir ? Mine de rien, participer à un salon de l’emploi demande une bonne préparation. Avant le salon : Inscrivez-vous sur le site du salon; Imprimez votre ticket d’entrée et apportez-le le jour du salon; Repérez les entreprises qui y participent; Analysez attentivement les offres d’emploi publiées par les entreprises participantes. Choisissez déjà quels jobs vous intéressent; Observez l’emplacement des entreprises qui vous intéressent. Imprimez une carte du salon à
  25. 25. partir du site ou bien demandez en une à l’accueil; Rafraîchissez votre CV – f aites très attention aux liens y f igurant pour qu’ils soient à jour; Imprimez votre CV en bonne qualité d’impression; Vérifiez vos CV sur Internet pour qu’ils soient cohérents avec la version imprimée; Vérifiez le stock de cartes de visite. C’est moins important que le CV, mais ça peut aider; Préparez une présentation rapide de vous et de votre parcours en mettant en valeur vos points f orts. De préf érence, il vaut mieux l’adapter pour chaque entreprise visée; Regardez où exactement se passe le salon, combien de temps il vous faut pour y arriver, et comment. Si vous comptez sur la voiture, pensez au parking et à avoir de la monnaie. Que f aire pendant le salon : Première règle d’or : arrivez tôt ! Les salons de l’emploi se remplissent très vite, il f aut être parmi les premiers si vous voulez avoir la chance de f aire un tour assez complet; Suivre l’itinéraire des emplacements que vous avez préparé. Allez directement aux entreprises que vous intéressent. Ne perdez pas de temps à f lâner; Sourire aux lèvres, attitude positive, et conf iance en soi. Faites votre speech – court, simple et positif. Vous déposez votre CV. Demandez la carte de visite de la personne en f ace, ou bien notez son nom, sa f onction et l’entreprise. Et après le salon : Donnez suite à vos initiatives. Contactez les entreprises que vous avez rencontré au salon (c’est pour ça que vous avez demandé la carte de visite ou noté les coordonnées de votre interlocuteur). Relancez votre CV, montrez votre intérêt. Les grands salons de l’emploi sont généralistes. C’est justement pour cela qu’il consulter les of f res d’emploi avant d’y aller, et choisir les entreprises avec soin. Si vous y allez sans connaître les exposants ni avoir aucune idée des emplois proposés, vous perdez votre temps. En Belgique, les salons de l’emploi sont à caractère plus géographique que par secteur ou par f onction, ce qui est bien dommage. Une exception, c’est le Job IT Day, qui traite des jobs liés au secteurs inf ormatique et web. C’est une bonne idée de regrouper des candidats qui ont des prof ils ou intérêts communs. Les salons de l’emploi généralistes essaient de rassembler un maximum de candidats pour mieux vendre les emplacements aux entreprises. Et celles-ci se retrouvent f ace à une masse de candidats venant de tous les horizons possibles; cependant combien correspondent-ils aux prof ils recherchés ? Quand on f ait partie de la masse, il faut se faire distinguer. Image : US Department of Def ense.
  26. 26. whit e -co pywrit ing.co m http://www.white-co pywriting.co m/le-calendrier-des-salo ns-de-lemplo i-editio n-2013/ Le calendrier des salons de l’emploi édition 2013 Les Salons de l’Emploi f leurissent entre septembre et décembre. Ce sont les grandes messes de la recherche d’emploi. Survol sur les salons en Wallonie et à Bruxelles. La saison a démarré avec le Talentum Liège le 17 septembre. L’aéroport de Bierset s’est vu rapidement remplir par les candidats. Le parking de l’aéroport était gratuit pendant le salon, un détail qui compte. La Semaine de l’Emploi organisée par le Forem se passe entre le 14 et le 18 octobre. Ce sont 7 salons de l’emploi en Wallonie (les horaires ne sont pas disponibles sur le site) : 14 octobre : Louvain-la-Neuve, Aula Magna 14 octobre : Charleroi, Hall 2 Charleroi Expo 15 octobre : Liège, Palais des Congrès 16 octobre : Arlon, Hall Polyvalent 16 octobre : La Louvière, Louvexpo 17 octobre : Verviers, Centres de compétence Forem Polygone de l’Eau et FormAlim 18 octobre : Namur, Palais des congrès, centre-ville
  27. 27. La prochaine grande messe, c’est le Talentum BXL le 23 octobre 2013 de 10h à 18h au Tour & Taxis, Bruxelles. Ensuite, ça sera le tour du Forum Emploi Eurométropole le 28 novembre 2013 de 10h à 17h au Kortrijk Xpo, Kortrijk. Trouver un job en allant à un salon de l’emploi, c’est plus f acile à dire que à f aire. Il vaut mieux être préparé avant de quitter son domicile. Trouvez tous les détails dans le prochain article Les salons de l’emploi : mode d’emploi pour trouver un job.
  28. 28. whit e -co pywrit ing.co m http://www.white-co pywriting.co m/co nso mmateurs-vs-marketers-des-visio ns-tres-differentes-du-marketing/ Consommateurs vs Marketers : des visions très différentes du marketing Les consommateurs ont une perspective du marketing que les marketers ne connaissent pas aussi bien que ça. Quelles sont les divergences ? Ce que les consommateurs pensent du marketing et ce que les marketers pensent que les consommateurs pensent Le marketing selon les consommateurs n’est pas aussi bling-bling que s’imaginent les marketers. Les principales différences se trouvent dans l’engagement avec les marques, dans ce qui influence la décision d’achat, et dans la confidentialité des données. Ce sont les conclusions de l’étude menée par l’Economist Intelligence Unit (EIU) et Lyris. Dans la catégorie engagement avec les marques, le site web d’entreprise est largement en tête de préférence avec 51% des consommateurs. Les marketers ont raison de croire que les consommateurs s’intéressent plutôt aux prix et aux promotions. Néanmoins, les marketeurs donnent plus d’importance à la réputation et à l’opinion des experts que les consommateurs. La newsletter est plus importante dans la décision d’achat qu’en pensent les marketeurs. L’email (37%) reste le moyen préf éré des consommateurs pour connaître un nouveau produit, suivi de près du catalogue papier (35%). L’emailing garde aussi tout son charme pour le suivi post-vente avec 52% des consommateurs qui le citent comme l’un des trois canaux de marketing f avoris. La confidentialité des données est un autre des principaux soucis des consommateurs. 33% se sentent très concernés par la conf identialité des données obtenues par opt-in. Les marketers croient que les très concernés ne sont que 23% des consommateurs. Regardons de plus près quelques éléments de l’étude dans l’inf ographie ci-dessous.
  29. 29. Source : http://www.lyris.com/us-en/eiu
  30. 30. whit e -co pywrit ing.co m http://www.white-co pywriting.co m/le-service-clientele-en-10-info graphies/ Le service clientèle en 10 infographies Le service clientèle en 10 inf ographies. Comment le CRM devient Social CRM, quels outils pour y arriver, quels coûts d’un mauvais service clientèle… Découvrons comment le service clientèle a été représenté sur dix belles inf ographies. Chacune exprime un aspect dif f érent, comment les coût d’un mauvais CRM, la préf érence des clients envers les réseaux sociaux comme canal de communication avec l’entreprise, etc. Il est surtout question du service clientèle intégré aux social media, le SCRM ou Social CRM, ou les outils pour l’implémenter. 1. L’e-CRM en Belgique
  31. 31. Inf ographie de Ref erence Data. 2. Les coûts d’un mauvais service clientèle
  32. 32. Inf ographie de Help Scout. 3. Les clients préf èrent les réseaux sociaux
  33. 33. Inf ographie d’Inf osys. 4. Le CRM traditionnel vs le Social CRM
  34. 34. Inf ographie de Our Social Times. 5. Le SCRM et l’expérience client
  35. 35. Inf ographie de CMS WIRE. 6. Le Social CRM et le client social
  36. 36. Inf ographie de Get Satisf action.
  37. 37. 7. Le Social CRM
  38. 38. Inf ographie de Eloqua. 8. Le service clientèle parf ait
  39. 39. Inf ographie d’Inf osys. 9. L’e-CRM et ses outils
  40. 40. Inf ographie de GetApp. 10. Planif ication du service clientèle
  41. 41. Inf ographie de Preact.
  42. 42. whit e -co pywrit ing.co m http://www.white-co pywriting.co m/le-recrutement-en-4-etapes-no uvelle-recette-po ur-un-vieux-pro bleme/ Le recrutement en 4 étapes : nouvelle recette pour un vieux problème Le recrutement est une épine pour tout entrepreneur. Comment engager plus f acile et rapidement vos prochains collaborateurs sans une société tierce. La méthode de recrutement en 4 étapes Pour recruter les collaborateurs qu’il vous f aut, publiez une of f re d’emploi personnalisée. C’est la devise déf endue dans l’article de Jef f Haden publié dans Inc.. L’auteur cite les conseils de J.T. O’Donnell pour un recrutement en 4 étapes qui serait en mesure de f aire gagner du temps et des ef f orts. Regardons cette méthode de plus prêt. 1. Ne publiez pas une Mie ux re c rute r p o ur ne p as avo ir un p e lo to n d e c and id ats q ui ac c o ure nt. of f re d’emploi, publiez le problème pour lequel vous devez engager quelqu’un Expliquez ce que f ait votre entreprise, quel rôle elle joue, et en quoi elle aide ses clients. Décrivez le problème que vous voulez résoudre et pour lequel vous avez besoin d’un nouveau collaborateur. Mettez les candidats au déf i. 2. Posez aux candidat s des quest ions de comport ement Que savez-vous à propos de notre entreprise et de notre secteur ? Comment avez-vous appris que ce que nous f aisons est important pour nos clients ? Que préf érez-vous dans notre business et pourquoi ?
  43. 43. 3. Demandez les prof ils LinkedIn, Viadéo, compt e Twit t er ou aut re compt e en ligne prof essionnel Demandez aux candidats les adresses des prof ils qui puissent appuyer leur candidature. Au lieu de lire leur CV, vous aurez toutes les inf ormations pertinentes sur les prof ils en ligne. Indiquez clairement qu’il ne sert à rien de vous envoyer un CV ou d’autres éléments que vous n’avez pas demandé. Vous y gagnerez du temps. 4. Créez une adresse e-mail pour recevoir les candidat ures N’utilisez pas votre e-mail habituel pour réceptionner les candidatures. Votre inbox est déjà assez encombré comme ça ; vous y risquez de rater les perles rares. Déf inissez une date limite de dix jours. Publiez votre of f re d’emploi sur les réseaux sociaux et attendez le retour. Les résultats de cette méthode de recrutement Le délai de dix jours ouvrables est court. Résoudre un problème demande de l’ef f ort et du temps. Donc, les procrastinateurs et les f ainéants sont d’of f ice éliminés. Sont éliminés aussi ceux qui vous envoient un CV standard, et lettre de motivation. Ce n’est pas ce que vous avez demandé. Ils n’ont pas lu votre of f re. Ceux qui ne veulent pas que leurs prof ils sur des réseaux sociaux prof essionnels soient lus par vous ne postuleront pas. Les meilleures solutions au déf i proposé montrent comment les candidats résoudront votre problème et pourquoi il/elle est la personne qu’il f aut pour le poste. Les candidats qui vous apportent une solution à votre problème se sentiront plus motivés à l’interview et dans le processus d’embauche. Ils ont donné de leur temps et déployé des ef f orts ; ils se sentiront plus concernés. Les limites de cette méthode de recrutement La méthode de recrutement décrite par Jeff Haden permet un gain de temps et de qualité de résultats indiscutable. Cependant, il ne f aut se leurrer. Son abus peut avoir l’effet inverse. Certaines sociétés publient des prétendues of f res d’emploi en demandant des solutions à un problème. Des candidats envoient leurs solutions. Les entreprises les récoltent, et les mettent en pratique avec l’équipe déjà sur place. Avec un recrutement égal à zéro. L’offre d’emplois fictifs à des fins publicitaires n’est pas autorisée. Or, dans certains domaines comme le technologique par exemple, les professionnels se connaissent entre eux. Si une entreprise met en place cette méthode de recrutement dans le but de “cueillir” des solutions, ça se sait dans le milieu assez rapidement. Du coup, les meilleurs prof essionnels ne postuleront jamais pour cette entreprise. C’est en raison de pratique abusives de certaines sociétés que des candidats compétents se sentiront réticents vis-à-vis de ce genre d’offre d’emploi.
  44. 44. Les informations doivent avoir pour seul but d’apprécier la capacité du candidat à occuper l’emploi ou ses aptitudes professionnelles Il vaut mieux connaître la législation locale. Par exemple, en Belgique, il f aut clairement indiquer sur l’annonce si l’of f re d’emploi vise à constituer une réserve de recrutement au lieu d’occuper un poste vacant. En France, les méthodes et techniques de recrutement doivent être clairement indiquées aux candidats. Pour se renseigner sur les législations en Belgique et en France, ou savoir d’où viennent les citations dans cet article, regardez les sources ci-dessous. Avant d’employer n’importe quelle méthode de recrutement, renseignez-vous. Dans un souci de légalité et d’équité, il me semble qu’employer la méthode de recrutement en 4 étapes soit valable, à la condition de : Proposez un cas f ictif , jamais un problème à résoudre réel; Calculez un délai raisonnable pour trouver une solution. S’il f aut travailler quatre jours à temps plein pour y arriver, vous perdrez les prof essionnels qui ont un emploi, et qui désirent changer de boulot; Ne jugez pas tant les candidats par la solution que par la méthodologie. Si le candidat trouve une bonne réponse à votre problème, cela ne signif ie pas qu’il le ref era à l’avenir. Par contre, s’il montre qu’il possède une bonne méthodologie de travail, une procédure intéressante, il pourra toujours l’utiliser ou l’adapter pour des déf is ultérieurs. Le plus important, ce n’est pas le quoi dans la solution, mais le comment. Comment le candidat est-il arrivé à un bon résultat ? Etes-vous d’accord avec mon avis ? Sources : Article de Jef f Haden dans Inc. Convention Collective de Travail n° 38 – Belgique Of f re d’emploi et embauche : les droits du candidat – France photo by: Bob Jagendorf
  45. 45. whit e -co pywrit ing.co m http://www.white-co pywriting.co m/faut-il-creer-une-page-facebo o k-po ur-so n-entreprise/ Faut-il créer une page Facebook pour son entreprise ? Facebook a plus de 1,1 milliard d’usagers actif s par mois, une vitrine f antastique. Quels avantages et inconvénients d’une page Facebook entreprise ? Créer une page Facebook pour son entreprise – avantages et inconvénients Avant ages Facebook est une belle vitrine pour les entreprises. Depuis sa création en 2004, Facebook a réussi à se répandre sur toute la planète. Le mois de mars 2013 a vu 1,11 milliards d’usagers actif s. Bref , Facebook est connu – il ne f aut pas f aire expliquer ce que c’est – et (presque) tout le monde y est. Pag e Fac e b o o k d ’e ntre p ris e : le s avantag e s e t le s inc o nvé nie nts à p e s e r avant to ute d é c is io n Facebook est un outil qui peut s’avérer très utile. Ça peut servir à travailler l’image de marque, à incrémenter les relations publiques, à développer la collaboration entre les employés. A ce propos, voir Facebook, un outil de collaboration fabuleux pour le travail en équipe. Les moyens d’action via Facebook sont variés : commentaires, jeux-concours… Facebook met à la disposition des outils d’analyse pour rectif ier le tir, et connaître l’impact de la page d’une marque sur sa communauté. Inconvénient s Avoir une page Facebook pour son entreprise demande d’abord et avant tout de la stratégie. Créer une page, et ne jamais l’animer a le résultat inverse de l’escompté : cela gère une image négative de la société. Une page Facebook d’entreprise, c’est comme une f leur, il f aut l’arroser régulièrement. D’ailleurs, il est indispensable de déf inir préalablement les objectif s, les délais, le budget, les ressources humaines. Il ne faut jamais créer une fan page sans stratégie. Ce n’est pas parce que les gens aiment votre fan page qu’ils liront forcément ce que vous y postez. En f ait, 84% des f ans d’une marque ne voient pas les commentaires de celle-ci. D’ailleurs, les usagers passent 40% de leur temps sur leurs news f eed, et juste 12% sur des prof ils ou des pages de marques.
  46. 46. Facebook est rentré en bourse en mai 2012. Les actions ont chuté de 30% les trois premières semaines. Depuis lors, Facebook f ait le f orcing pour devenir rentable. En d’autres mots, si vous voulez que votre page sorte du lot, il faudra ouvrir le portefeuille : insertions publicitaires, commentaires sponsorisés, etc. La gratuité de Facebook est un mythe. Rien n’est gratuit sur Internet. Il ne f aut pas payer pour créer une page Facebook pour son entreprise. Par contre, il f aut payer quelqu’un pour la créer, l’animer, l’analyser, l’intégrer au site et aux autres comptes social media. Avoir une page Facebook d’entreprise signifie qu’il faut la budgétiser. Conclusions Si vous désirez créer une f an page pour votre société, réf léchissez avant. Faire une page Facebook d’entreprise en vaut la peine si vous définissez les objectifs au préalable, si vous travaillez avec une stratégie, si vous l’intégrez avec les autres éléments numériques de la firme (site, autres comptes sur les réseaux sociaux, etc.). Entre avoir une page à moitié vide et mal gérée et pas de page du tout, il vaut mieux pas de page du tout. Si vous en doutez, rappelez-vous des pages Facebook entreprise nulles que vous avez déjà vues. Qu’avez-vous pensé de ces pages ? Sources : http://newsroom.fb.com/Key-Facts http://vasimpleservices.com/facebook-edgerank-what-you-need-to-know-infographic http://www.lemonde.fr/technologies/infographie/2013/05/28/facebook-un-an-apres-l-entree-enbourse_3419771_651865.html http://blog.hubspot.com/understanding-facebook-edgerank-algorithm-infographic
  47. 47. whit e -co pywrit ing.co m http://www.white-co pywriting.co m/lesto p-10-co mptes-twitter-sur-lentrepreneuriat/ Les top 10 comptes Twitter sur l’entrepreneuriat L’entrepreneuriat sur Twitter. Quels comptes suivre pour avoir les meilleures inf os ? Qui sont les plus inf luentes dans le domaine de l’entreprenariat ? L’entrepreneuriat : les comptes Twitter à suivre Vous êtes entrepreneur (ou vous désirez le devenir), et vous cherchez des inf ormations sur les joies et les tristesses de l’entrepreneuriat ? Alors suivez les comptes Twitter qui comptent. Twitter est une source fantastique d’information. C’est de l’inf o 24h/24, 7 jours sur 7. Bon, pour ce qui concerne les comptes gérés prof essionnellement, ce qui est le cas dans un sujet comme l’entrepreneuriat, il vaut mieux s’y rendre aux heures de bureau. Twitter est aussi un moyen d’accéder à des personnes influentes qu’on pourrait difficilement atteindre autrement. Envoyez un tweet ou un message direct. La plupart du temps, les gens répondent. La liste de comptes sur l’entrepreneuriat suggérés par Twitter contient aussi bien des entrepreneurs que des magazines, des sociétés, des blogueurs pros ou presque. Regardons la liste.
  48. 48. Source: Twitter.
  49. 49. whit e -co pywrit ing.co m http://www.white-co pywriting.co m/pic-audience-video -o nline-en-france-plus-de-10-millio ns-en-un-jo ur/ Pic d’audience vidéo online en France : 10 millions de vidéonautes L’audience vidéo online en France a battu un record lors de l’élection du pape François : plus de 10 millions de vidéonautes. Combien de vidéos regardent-ils ? Comment se porte l’audience vidéo sur Internet en France aujourd’hui Le seuil de 10 millions de vidéonautes par jour est atteint de plus en plus souvent selon le Panel France de Médiamétrie / NetRankings. Le pic d’audience a été le jour de l’élection du nouveau pape (les églises se vident et les écrans se remplissent). Médiamétrie / NetRankings distingue clairement les Brands Players et les Brands Sites-Supports. Brands Players sont les platef ormes où se trouvent les vidéos, où Le s c hats s o nt le s s tars d ans le s vid é o s o nline . elles sont stockées; les Brands Sites-Supports sont les platef ormes où on les dif f use, où on les visionne. Si, par exemple, je publie une vidéo sur YouTube, et je l’insère dans un article dans mon blog, YouTube sera le Brand Player, et mon blog le Brand Site-Support. Regardons les chif f res : Au mois de mars 2013, les vidéos visionnées sur Facebook ont pris 9 siècles des internautes Français; et celles stockées sur YouTube ont demandé l’équivalent de plus de 12.400 ans ! Et vous, combien de temps passez-vous par mois à visionner des vidéos sur Internet ? Source : Médiamétrie / NetRankings.
  50. 50. whit e -co pywrit ing.co m http://www.white-co pywriting.co m/co mment-creer-du-co ntenu-en-ligne-qui-engage/ Comment créer du contenu en ligne qui engage? Content is king, disent les spécialistes en marketing digital. Comment avoir un contenu en ligne engageant, qui incite le public à le partager ? Quelle est ma stratégie pour créer du contenu en ligne engageant? Dif f érentes pistes s’ouvrent. C’est en les combinant qu’on peut avoir les meilleurs résultats : 1. Connaître son public cible – qui est mon public cible, où se trouve-t-il sur Internet? A quoi s’intéresset-il? Si je Co nte nt is king . regarde par exemple le site de la Poste f rançaise sur Google Adplanner, je découvre que les f emmes âgées f orment une partie importante des internautes. Au moins une partie de mon public est sur Twitter. Sur quoi tweetent-tils? Quels tweets re-tweetent-ils? 2. Analyser son site – il f aut régulièrement vérif ier le retour des ses ef f orts. Avec Google Analytics par exemple je peux voir quels ont été les pages de mon site qui ont été les plus visitées, et pendant combien de temps. Si j’analyse aussi mes comptes sur les réseaux sociaux, je peux savoir quels sont les contenus qui ont connu le plus de succès. Quels sujets ont été les plus partagés ? 3. Connaître les tendances du marché – comment évolue le marché ? Je sais par exemple que les recherches sur “chaussure f emme” explosent depuis 2004 selon Google Trends. Google Correlate, par contre, m’apprend que les recherches sur “robes été” sont souvent suivies par “maillot de bain”. Les deux outils me permettent de savoir comment évolue un sujet, et à quoi est-il lié. 4. Observer la concurrence – de quoi parlent mes concurrents ? Sur quoi se réf érencent-ils ? D’abord savoir qui sont ses vrais concurrents – qui se réf érence sur les mêmes termes que moi ? – et f aire de l’audit de site, c’est la bonne démarche.
  51. 51. Je vais de temps en temps sur Klout pour voir où en est mon score. Ce n’est pas du tout pour masser mon ego. Vérif ier son score sur Klout, c’est comme monter sur un pèse-personne. Autant d’ef f orts pour arriver à ce chif f re là?! Sur Klout, je suis tombée sur une bonne question. C’est pour la répondre, que j”ai écrit cet article. Et vous, quelles stratégies avez-vous déployées ou envisagées ?
  52. 52. whit e -co pywrit ing.co m http://www.white-co pywriting.co m/facebo o k-un-o util-de-co llabo ratio n-po ur-le-travail-en-equipe/ Facebook, un outil de collaboration fabuleux pour le travail en équipe Trouver un outil de collaboration ef f icace peut être un casse-tête pour les entreprises. Comment Facebook peut y apporter une solution ? Quel outil de collaboration choisir pour son entreprise ? Que celui qui ne s’est jamais perdu dans une discussion en groupe par e-mail jette la première pierre. Oh, combien de larmes et de f rustration en se rendant compte qu’entre les reply, les f orward, et les nouveaux messages des inf ormations vitales se perdent, les malentendus se disséminent… Faute de mieux, beaucoup d’entreprises emploient encore la boîte de messagerie comme lieu de rencontre virtuelle pour le travail en équipe entre ses collaborateurs. Toutef ois, de plus en plus d’entreprises se tournent vers des outils de collaboration en ligne. Il y en a tellement, qu’il serait impossible de les analyser tous dans un seul article. Regardons Facebook de plus près. Facebook peut être une solution efficace et intéressante. Facebook, le couteau suisse du travail en équipe Comment utiliser Facebook en tant qu’outil de collaboration ? Quels sont ses limites ? Quels avantages of f re-t-il ? Les groupes Facebook Les groupes servent comme lieu de rencontre virtuel. On peut y publier un commentaire, y ajouter un fichier, etc. C’est comme une salle de réunion où chaque personne présente peut parler et apporter des documents. Les groupes : Ouvert – n’importe qui peut rejoindre le groupe, et les commentaires y publiés apparaîtront sur le f il d’actualité de ses auteurs; Fermé – pour rejoindre le groupe, il f aut y être invité. Les publications dans le groupe n’apparaissent pas dans le f il d’actualité, mais l’appartenance au groupe bien; Secret – pour rejoindre le groupe, il f aut y être ajouté par un membre existant. Le nom du groupe n’apparaît pas dans les recherches, les
  53. 53. publications, la liste de membres, rien n’apparaît dans le f il d’actualité ni nulle part. L’avantage de partager des inf ormations dans un groupe Facebook, c’est qu’il est toujours possible de retrouver les publications. On peut aussi apporter des documents à la discussion. L’inconvénient, c’est que ce n’est pas toujours évident de retrouver une vieille publication. La liste de publication est par déf aut en ordre chronologique décroissant. Alors, si on cherche quelque chose qui a été publiée il y longtemps… Les list es Facebook Lorsqu’une équipe doit régulièrement consulter une série de sources d’information, autant faire appel aux listes. Soit on tape un thème qui intéresse l’équipe, et on suit cette liste, soit on crée sa propre liste, et on la gère. Ce sont des publications des sources choisies qui apparaissent sur les listes. Les avantages des listes Facebook sont : grande quantité d’information qui peut être visualisée très rapidement; partage facile des listes entre dif f érents membres. En f ait, on peut suivre les listes créées par d’autres et vice-versa. L’inconvénient des listes, c’est que si on suit une liste déjà existante, on ne peut pas rajouter des sources; si on crée sa propre liste, on doit gérer ses sources. Un autre inconvénient majeur, c’est que les listes Facebook ne montrent que l’inf ormation publiée sur les pages Facebook. Ce n’est pas un lecteur de flux RSS. Les messages Facebook Sur Facebook, on peut s’envoyer ajouter plusieurs personnes aux destinataires, transférer les messages, les archiver, les supprimer… Et on peut aussi ouvrir une discussion instantanée avec un ou plusieurs interlocuteurs. Si, par exemple, j’ouvre une discussion instantanée, je peux rajouter d’autres personnes au milieu de la conversation, ou ajouter des f ichiers. Il f aut que les participants soient en ligne au même moment. Une f ois terminée la discussion, les publications (et les f ichiers éventuellement ajoutés) se trouveront dans la partie Messages. C’est-à-dire que la discussion n’est pas perdue, on garde les traces.
  54. 54. Le grand avantage des messages et discussions Facebook, c’est leur praticité. Auquel il f aut ajouter aussi la confidentialité. Ce qui s’échange dans une message ou dans une discussion instantanée n’apparaît pas dans le f il d’actualité, contrairement aux publications d’un groupe ouvert ou d’un f ermé. Facebook reste un bon outil de collaboration Le principal inconvénient de Facebook, c’est son interdiction assez régulière au travail. Or, au lieu de l’interdire, il est préférable de l’employer intelligemment dans les intérêts de la société. De toute f açon, l’interdiction pure et simple sur les PC des employés ne les empêchent d’accéder à Facebook avec le smartphone. En tant qu’outil de collaboration, Facebook est une option intéressante, surtout s’il s’agît d’une petite structure, ou si l’entreprise veut tester un outil gratuit avant de se lancer plus loin. L’utilisation de Facebook comme outil de collaboration est aisée dans la mesure où une masse critique en fait déjà partie. Certes, des irréductibles résistent toujours et encore au chant de la sirène Facebook. Faites une petite enquête au sein de votre entreprise. Combien ont déjà un prof il Facebook ?
  55. 55. whit e -co pywrit ing.co m http://www.white-co pywriting.co m/le-bo n-la-brute-le-truand-les-entreprises-les-reseaux-so ciaux-leco no mie-mo ndiale/ Le bon, la brute et le truand : les entreprises, les réseaux sociaux et l’économie mondiale 70% des entreprises de par le monde se trouvent dans les réseaux sociaux. Les pays émergents sont plus avides de social media. Pourquoi cette inégalité ? Les entreprises des pays émergents et développés et les social media Phénomène planétaire, les entreprises se tournent vers les réseaux sociaux. 70% des entreprises, selon l’étude de KPMG. Les réseaux sociaux, sont-ils la nouvelle ruée vers l’or ? Pourquoi cet engouement ? Quels en sont les bénéf ices, les risques ? Comment se répartit se cet intérêt dans le monde ? Pourquoi les ent reprises développent des st rat égies dans les réseaux sociaux ? Les entreprises cherchent à se positionner sur les social media parce que : 66% à des f ins promotionnels ; 62% pour le développement commercial; 59% pour la relation client (CRM); 59% pour travailler leur image de marque;
  56. 56. 58% pour aider au recrutement; 57% pour le développement de l’innovation. Quels sont les bénéf ices pour une ent reprise d’êt re sur les réseaux sociaux ? 80% des entreprises affirment avoir eu des réels bénéfices dû à leur présence sur les social media. Les entreprises mentionnent : 88% le partage de connaissances; 86% l’amélioration du bien-être au travail; 84% l’entretien du réseaux relationnel; 81% des gains de productivité; 79% l’image de la société améliorée grâce à la participation de ses employés. Quels sont les risques des réseaux sociaux pour une sociét é ? Les risques pointés par les entreprises dans l’étude sont : 49% sécurité inf ormatique; 45% consommation de la bande passante; 35% baisse de productivité des employés; 22% dif f usion de données sensibles; 19% image négative de la société. Comment se posit ionnent les ent reprises des pays développés et des pays émergent s dans les réseaux sociaux ? Si 70% des entreprises de par le monde ont une présence sur les réseaux sociaux, leur répartition n’est pas homogène selon le pays où elles se trouvent. En ef f et, les entreprises en Chine, en Inde et au Brésil emploient les réseaux sociaux 30% plus que dans les pays développés. Les entreprises des pays développés sont plus réticentes. Celles des pays émergents, par contre, croquent le social media à pleines dents. La baisse des coûts du matériel inf ormatique, et de l’accès à Internet, liées à une recherche d’alternative aux systèmes de messagerie électronique inef f icaces (essayer d’entamer une discussion par e-mail) poussent ces entreprises vers les réseaux sociaux. Le plus intéressant dans cette étude, ce sont certains constats qui en dégagent : 1. Les bénéfices réels des stratégies social media emportent sur les risques; 2. Les entreprises des pays émergents s’approprient des réseaux sociaux. Les sociétés des pays développés restent à la traîne. L’écart risque de se creuser avec le temps, et de devenir un f ossé technologique. Cela nuit à la capacité d’innovation, et à la compétitivité des entreprises en Europe, qui se f ont dépasser technologiquement pas celles des pays émergents.
  57. 57. whit e -co pywrit ing.co m http://www.white-co pywriting.co m/batibo uw-2013-so ciete-energie-lifestyle-et-so cial-media/ Batibouw 2013 : société, énergie, lifestyle et social media Le Batibouw 2013 se met plus social media que jamais. Twitter, YouTube et Facebook bâtissent le réseau social de Batibouw. Que fait Batibouw de ses comptes? Batibouw 2013 et les réseaux sociaux Tendances de marché et marketing exigent, Batibouw se met de plus en plus social media. Et, pourtant, même si le grand évènement construction et intérieur en Belgique est présent sur les réseaux sociaux, il y a encore du travail à f aire… Le site web indique trois réseaux. Les voici. Batibouw et Twitter Le compte Twitter de Batibouw – @BAT IBOUW - est bilingue, ce qui pose des questions sur son ef f icacité. Est-ce qu’un abonné f rancophone voudra recevoir tous les tweets en néerlandais, et vice-versa? Ou bien ça f erait grincer des dents? Ça dépend. Le compte de Belgacom (@belgacom), par exemple, est bilingue. Toutef ois, pour le service clientèle il y a un compte en f rançais et un autre en néerlandais. Avec 60 tweets, 36 abonnements et 642 abonnés, Batibouw a besoin d’un sérieux coup de fouet pour développer son réseau Twitter. Batibouw a tweeté 60 f ois depuis le 1er mars 2009. Batibouw suit 36 comptes, dont des hommes politiques comme Paul Magnette et Didier Reynders. 642 abonnés suivent Batibouw depuis mars 2009 alors que le salon reçoit plus de 300.000 visiteurs à chaque année. Bref , pour Twitter tout est à (re)f aire.
  58. 58. Batibouw et Facebook La fan page de Batibouw a 1.117 fans depuis sa création le… 2 novembre 2009. La page souf f re des mêmes dif f icultés que toutes les f an pages dédiées à des évènements. Ça marche du tonnerre un peu avant, pendant et un peu après l’évènement. Néanmoins, pour le restant de l’année, c’est parf ois le néant. Pour l’image de marque, il vaut mieux maintenir un minimum d’activité. Et créer un coup de levier pour propulser la page quelques semaines avant l’évènement. La page de Batibouw est ouverte aux posts. C’est-à-dire que n’importe qui peut publier sur la page. Or, dans le cas de Batibouw, c’est intéressant d’y laisser cette possibilité. Des exposants peuvent ainsi publier sur la page, et participer à l’animation, sans compter le public. Le revers de la médaille, c’est le besoin de surveiller attentivement les publications, et de f aire la médiation. On se demande la pertinence de quelques unes, comme : Le nombre de commentaires et like gérés par les posts sont très bas. Les portes du salon s’ouvrent dans quelques jours, et la f an page cette année a mis UNE nouvelle photo (la couverture). Bref , pour Facebook tout est à (re)f aire. Batibouw et YouTube
  59. 59. Batibouw n’a pas une chaîne avec son nom sur YouTube. Il utilise celle de FISAnvsa. Créé le 29 janvier 2009, le compte a 24 vidéos, et est suivi par 7 personnes. Il contient des spots publicitaires du salon, et des reportages télé, ou encore des présentations pour les visiteurs prof essionnels pour la plupart. Les présentations sont les vidéos qui rencontrent le plus de succès, et ont été vus par plus de 1.500 chacune. Les autres vidéos ont des scores nettement plus bas. Les descriptions des vidéos sont plus que succinctes, et le réf érencement… sans commentaire. Bref , pour YouTube, il y a du chemin à f aire. Batibouw et les autres réseaux sociaux J’ai cherché sur quelques réseaux sociaux plus populaires, histoire de trouver Batibouw ailleurs que sur Twitter, Facebook ou YouTube. Pinterest – Batibouw ne possède pas de compte propre. Si le salon y apparaît, c’est parce qu’il est cité par d’autres; LinkedIn – Yes, Batibouw y est. C’est un groupe créé le 3 décembre 2009, qui possède 208 membres. Il n’y a pas de lien depuis le site; Google+ – Batibouw n’a pas de page Google+. Il y a des vidéos, des photos, mais toujours de la part d’autrui; Tumblr – Euh, non, Batibouw est cité, mais n’a pas de compte; Instagram – Rien, niet, nada. Les visiteurs publient des photos sur Instagram et taggent le salon, mais Batibouw n’a pas de compte. De toute évidence, 2009 signif ie l’entrée de Batibouw dans les réseaux sociaux. Actuellement, il investit dans d’autres domaines du web, comme une application mobile, des tickets en ligne, un site mis à jour. Espérons que Batibouw mettra les moyens pour développer sa présence sur le social media. Une brique dans le ventre et des réseaux sociaux bien cimentés ! Sources : Trends Tendances.
  60. 60. whit e -co pywrit ing.co m http://www.white-co pywriting.co m/blo g-entreprise-po ur-o ptimiser-la-presence-dune-so ciete-en-ligne/ Le blog d’entreprise pour optimiser la présence d’une société en ligne Le blog d’entreprise est un puissant outil de réf érencement sous le règne du nouveau roi du web : le contenu. Un contenu de qualité et f rais vaut de l’or. Les entreprises wallones et le numérique Comment se traduit la présence des entreprises wallonnes sur le Net ? Et comment le blog d’entreprise peut-il les aider à vaincre la concurrence en période de crise? Les entreprises wallonnes sont présentes sur le web. Selon le Baromètre T IC 2012 de l’AWT , le bilan digital des entreprises wallonnes indique : En moyenne, les entreprises wallonnes ont : 92% au moins un ordinateur 83% connexion Internet 34% site web 29% présence sur les réseaux sociaux Les entreprises TPE – Trè s p e tite s e ntre p ris e s PME – Pe tite s e t mo ye nne s e ntre p ris e s wallonnes ont G E – G rand e s e ntre p ris e s l’infrastructure nécessaire pour l’immersion numérique. Et, pourtant, elles n’en profitent pas vraiment. 1/3 des sociétés possède un site web ou af f iche au moins un compte sur les social media. Ainsi donc, avoir un bon site qui soit bien entretenu, et bien gérer des comptes sur les réseaux sociaux peut f aire la dif f érence pour une entreprise. Le numérique bien géré peut la faire dépasser ses concurrents. Et qu’en est-il du blog en entreprise ? Le blog en entreprise comme outil de réf érencement
  61. 61. Etre présent sur Internet en ayant un site, c’est bien, mais ce n’est qu’un premier pas. Encore f aut-il qu’il soit entretenu régulièrement avec du contenu de qualité. Jusqu’à 2011, développer son site signif iait travailler son réf érencement, partir à la chasse SEO (Search Engine Optimization). En 2011, Google introduit Google Panda. Le changement dans les paramètres du moteur de recherche de Google a renf orcé une tendance majeur qui se signalait déjà : l’importance du contenu et du réseautage. Au lieu d’avoir un site optimisé en bloc, il devenu plus intéressant d’avoir plusieurs éléments interconnectés qui se renforcent mutuellement. Il ne suf f it plus à une entreprise d’avoir un site avec son adresse et sa mission. Encore f aut-il renouveler son contenu assez f réquemment. Ça ne sert à rien d’avoir le site le plus optimisé du monde s’il n’est pas mis à jour régulièrement. Une entreprise développe son site, travaille le réf érencement de manière optimale en y jouant toutes ses cartes. Après sueur et investissement, son site est le premier résultat naturel dans Google. Victoire ! Victoire ? Pas vraiment. Si le site n’est pas actualisé ou n’est pas connecté à d’autres noyaux dans le web, il passe de la première place à la deuxième, la troisième, passe à la seconde page… pour s’engouf f rer dans les f ins f onds des résultats des recherches. Ce qui fait la différence aujourd’hui, c’est d’avoir différents éléments sur le web qui se renvoient les uns aux autres avec du contenu de qualité et original. Et c’est là que le blog d’entreprise peut f aire la dif f érence. Avec un blog (de préf érence intégré à son site), une entreprise peut communiquer facilement, et maintenir une actualisation constante de son site. Comment peut le blog en entreprise ef f ectuer un travail de réf érencement de f ond ? Comment contribue-t-il concrètement à l’optimisation d’un site d’entreprise ? Ces questions seront répondues dans mon prochain billet sur le cycle de vie des blogs.
  62. 62. whit e -co pywrit ing.co m http://www.white-co pywriting.co m/co mment-faire-un-blo g-tro uver-un-hebergement/ Comment faire un blog ? Trouver un hébergement Trouver un hébergement, c’est la deuxième étape dans la construction de votre blog. Hébergement gratuit, ou payant? Comment choisir son hébergeur? Etape 2 : trouver un hébergement Une première option, c’est l’hébergement gratuit. C’est bien pour les personnes qui veulent se lancer dans le blogging et préf èrent comment petit, ne pas trop investir. Il y a un monde possibilités. L’hébergement grat uit Prenons trois très populaires et f aciles à manipuler : 1. WordPress – là, il s’agît de wordpress.com, la f ormule gratuite. Excellent pour le blog et très bien pour des sites simples. Prise en main assez f acile, outil puissant, mais, mais… on est vite limité. Beaucoup de f onctionnalités ne marchent pas dans l’hébergement gratuit, surtout celles qui sont liées aux thèmes payants. Mathias Ervyn, par exemple a pris un wordpress.com. 2. Blogger – hébergeur de Google, Blogger est d’une facilité étonnante. C’est bien pour commencer, pour apprendre. Moi aussi, j’ai débuté par là. Beaucoup de blogueurs aguerris gardent Blogger. L’outil néanmoins est très limité. Moi, j’aime bien celui de T homas Gunzig. 3. Tumblr – c’est le blog le plus social (et très visuel). On est d’emblée dans la communauté. Avec WordPress et Blogger, si on ne f ait pas attention, on se retrouve tout seul. Un bon exemple, c’est le blog de George Takei. Pour les entreprises, ce n’est pas une bonne option. Il est possible de prendre un nom de domaine propre. Cependant, un hébergement gratuit montre assez vite ses limites. Il vaut mieux passer directement à un site à hébergement payant.
  63. 63. L’hébergement payant Il y a deux types d’hébergement : 1. L’hébergement partagé ou mutualisé – cela signif ie que votre site sera hébergé dans le même serveur que d’autres sites. Avantages C’est nettement moins cher Il ne f aut pas s’occuper techniquement de l’hébergement. La maintenance et les manipulations côté serveur sont assurées par l’hébergeur. Désavantages La sécurité reste un point sensible. Si un autre site dans le même serveur est attaqué, le votre court des risques. Par exemple, si un autre site dans le même serveur est spammé, Google peut considérer que votre blog est malveillant, et peut le mettre dans une black liste. Votre réf érencement va se dégonf ler comme un souf f lé qui sort du f our. 2. L’hébergement dédié – un serveur rien que pour votre site Avantages En termes de sécurité, c’est l’idéal. Aucun risque de contagion par un site voisin contaminé ou en procédure judiciaire. Désavantages C’est méchamment plus cher Le principal désavantage, c’est probablement qu’il f aut s’occuper soi-même du serveur. Toute manipulation est sous votre responsabilité. Il faut des ressources humaines compétentes pour gérer le serveur dédié. Quel hébergement choisir?
  64. 64. Je n’y vais pas par quatre chemins. Il y a deux acteurs majeurs en Europe f rancophone : 1. OVH Avantages Formules d’hébergement à bas prix (< € 30 T VAC pour la f ormule de base) Bon service Prise en main f acile 1 nom de domaine inclus Messagerie Compte cloud Hubic de 20Gb inclus L’hébergement accepte le multi-domaines (dif f érents sites dans le même hébergement) Désavantages La f ormule de base ne sert qu’à des tous petits sites. Si le volume du traf ic augmente f ortement, il f aut passer à un niveau au-dessus Pour un hébergement plus puissant, on grimpe vite dans les prix Certains accusent OVH d’être trop lent. C’est dif f icile à l’af f irmer. Est-ce OVH? Ou bien c’est la f aute au site avec des images non-optimisées, un nombre d’articles trop élevé, des paramétrages mal f aits…? Hébergement en France (parf ait pour le réf érencement des sites f rançais, pour les autres moins) 1. Infomaniak Avantages Total transparence dans les f ormules d’hébergement
  65. 65. 1 nom de domaine inclus Messagerie Possibilité d’avoir dif f érentes bases de données Excellent rapport qualité/prix Support nickel Désavantages Ce n’est pas la f ormule la moins chère qui existe pour démarrer (en moyenne comptez € 120 – il y a une of f re à € 90 première année pour le moment) Prise en main plus délicate Ne supporte pas le multi-domaine (ça, c’est vraiment dommage) Hébergement en Suisse (parf ait pour le réf érencement des sites suisses, pour les autres moins) J’ai passé un an chez OVH pour mon blog marketing yoga. La f ormule de base était largement suf f isante pour mon petit blog. Cependant, pour cette f ois-ci je voulais changer, et j’ai pris la f ormule d’hébergement mutualisé d’Inf omaniak. J’ai eu des sueurs f roides avec le f ichier de conf iguration pour f inalement découvrir qu’il manquait encore un f ichier .htaccess. J’ai dû le créer toute seule comme une grande. Qui l’aurait cru, moi, j’ai f ait du codage. Et j’ai réussi ! La preuve, c’est que vous lisez ce texte.
  66. 66. whit e -co pywrit ing.co m http://www.white-co pywriting.co m/co mment-faire-un-blo g-cho isir-un-no m-de-do maine/ Comment faire un blog ? Choisir un nom de domaine Comment choisir un nom de domaine ? C’est un choix capital à partir duquel tout découle. Vous verrez ici les dif f érentes étapes de construction d’un blog.. Etape 1 : choisir un nom de domaine Trouver un nom de domaine est la toute première chose à faire., avant même l’hébergeur. Tout découlera de votre nom de domaine, ou DNS. Vous aurez un nom de domaine principal, qui sera votre carte de visite. Vous pouvez aussi réserver des noms de domaine synonymes. C’est-à-dire des noms de domaines qui, une f ois qu’on les tape, on est redirigé vers le nom de domaine principal. Si vous voulez un nom de domaine qui f era venir les gens, il doit être bien référencé. Allez dans Google Adwords, connectez-vous à votre compte Google (eh, oui, il le f audra bien pour beaucoup de choses), et taper des mots clés dans l’outil générateur de mots clés. Combien coût e un nom de domaine ? Vous pouvez compter € 12 pour chacun sans hébergement. Certains agents DNS proposent des packs avantageux, comme OVH par exemple. J’ai testé, et j’ai été proposée trois packs Alldom dif f érents : 3 noms de domaine pour € 30/an 5 noms de domaine pour € 43/an 8 noms de domaine pour € 47/an Vous avez compris, il vaut mieux prendre tout de suite plusieurs noms de domaine. L’ennui, c’est qu’on ne peut pas vraiment choisir les extensions dans les packs.
  67. 67. Lorsqu’on crée un blog WordPress,on peut soit prendre l’outil CMS (content management system) et l’installer dans son serveur, soit prendre le wordpress.com qui est gratuit. Quand j’ai créé mon premier blog WordPress, j’ai choisi la deuxième f ormule. Ainsi donc, www.lilianwhite.wordpress.com était l’URL de mon blog. WordPress propose des noms de domaine. Je l’ai pris et actuellement le blog s’appelle www.lilianwhite.com. Ça me coûte € 10/an. Finalement, ce n’est pas mal du tout. Pour trouver un nom de domaine en Belgique, la réf érence, c’est DNS.be. C’est le responsable de l’octroi des noms de domaine dans le pays. Vous y trouverez un agent où acheter le nom de domaine. Bien sûr, ce n’est pas f ini, loin de là. Les prochaines étapes, c’est dans “Comment f aire un blog ? Partie 2″.

×