SlideShare une entreprise Scribd logo
la creation
                                                              d'entreprise
Après avoir fait un Bts Design de Mode option Mode,
j’entame Un Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués en
textile, au lycée La Martinière Diderot de Lyon.
Ce blog nous invite à nous interroger sur le monde de
l’entreprise dans le milieu textile.
L’enseignement de ces 2 années se décompose en
différentes parties, comprenant des cours de technologie
textiles, d’histoire de l’art, d’enseignement philosophique
et sociologique, de langues vivantes, de méthodologie du
design, d’expressions plastiques et de création/conception.

L’utilisation du blog s’ancre dans une forme contemporaine
de communication. En effet, il permet de communiquer
dans une dimension multimodale. En intégrant au texte,
des images, du son et de la vidéo, on transmet au mieux sa
pensée de designer.




                                                              •
présentation
                                                               dU proJet
C’est une histoire de partage du regard.
(re)regarder notre environnement domestique.
Où chacun s’identifie et s’inscrit dans ce voyage immobile.
Une nouvelle manière d’aborder le monde, où un simple pique-nique
devient un festin nomade. On reprend des valeurs propres à tout un chacun,
des actions anodines, pour créer du sens.
Le banal nous est familier, il nous renvoit à notre propre histoire et nous
donne à repenser cette histoire.
C’est un regard initiateur pour un retour à soi, par le plaisir des choses
simples.

J’aimerais que les habitudes se transforment en inhabitudes.
Le designer devient initiateur au voyage du quotidien par du design de
sevice. J’aimerais donc créée mon propre bureau de style,
où l’ordinaire est mis en avant.




                                                              •
statUt
                               social
L’associé unique relève du régime des travailleurs non salariés.
Il paie des cotisations sociales calculées sur la base d’un
forfait en début d’activité même si la société ne lui verse pas
de rémunération.
Il cotise aux mêmes caisses que:
-les commerçants, si la société a un objet commercial ou
industriel
-les artisans, si la société a un objet artisanal
-les professions libérales, si la société a un objet libéral.

Dans mon cas, il s’agit du statut d’artisans. En moyenne, je
devrais cotiser 6600€ la 3e année et 9900€ la 4e année.




•
statUt
                                                                            JUridiQUe
SA : société anonyme
                                 Statut
EIRL : entrepreneur individuel à responsabilité limitée
EURL : entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée
SARL : société à responsabilité limitée

SAS : société par actions simplifiée
SASU : société par actions simplifiée unipersonnelle
                                                            Pour mon projet je choisit le statut de l’EURL. L’intérêt de
                                                            cette forme sociale est que l’associé unique n’est en principe
                                                            responsable des dettes sociales qu’à concurrence du montant
                                                                           Juridique
                                                            de ses apports, ce qui doit lui permettre de n’être pas tenu des
                                                            dettes de son entreprise sur la totalité de son patrimoine.
SNC : société en nom collectif


E.U.R.L =>bénéficier des avantages de la S.A.R.L tout en étant qu’un.
        =>capital de départ est librement fixé.
        =>pas d’imposition au niveau de la société.
        =>l’associé unique est imposé directement au titre d’impôt sur
le revenu, mais peut cependant opter pour l’impôt sur les sociétés.
        =>le régime des dirigeant, dans mon cas l’associé unique, est
régime des non-salariés.
        =>on transmet l’entreprise par cession de parts sociales.
                                                            •
desiGn
                                                                  de serVice
Le designer de service s’intéresse à la relation de   «Le design de services s’intéresse à la fonctionnalité et à la forme
service entre un usager ou un consommateur et         des services du point de vue des clients. Il a pour objectif de
                                                      s’assurer que l’interface du service est utile, utilisable et désirable
un service marchand ou non, pour proposer des
                                                      du point de vue du client et efficace, performante et différenciante
scénarios d’usage dans une conception globale. Il     du point de vue du fournisseur.» Birgit Mager
crée alors l’objet interface d’un système, en tant
que partie visible d’une organisation plus vaste.     Le design de service est basé sur la compréhension
Cette démarche peut rejoindre les préoccupations      du comportement des usagers. Le rapport à
du développement durable car l’usage du service       l’objet est pragmatique et le designer de services
n’implique pas, pour l’utilisateur, la propriété de   développe non seulement de nouveaux concepts
l’objet, qui ne se stocke ni ne se transporte. En     liés aux besoins sociaux et aux changements
ce sens, le designer peut développer de nouveaux      économiques, mais aussi l’objet lui-même.
concepts répondant à des besoins liés aux
évolutions sociales                                   Dans mon cas, ouvrir un bureau de tendances est
                                                      proposé un design de service à ma clientèle.



                                                      •
le BUreaU
                                                                      de tendance

Trend Union, crée par Lidewij Edelkoort, est spécialisée
dans la prévision de tendances, le consulting et les cahiers
de tendances pour les industries de la mode et du textile,
ainsi que pour les marchés de l’architecture, du design, de la
décoration, du bien-être et des cosmétiques.
Tous les six mois, elle conçoit personnellement la majorité
des cahiers. Ces cahiers présentent, deux ans à l’avance, les
principales tendances à venir dans les domaines de la mode,
du textile et de la consommation.
Pour chaque saison, Li commence son travail de réflexion
avec les avant premières couleurs, les avant premières tissus
et finalise sa prévision de couleurs. Elle travaille alors à la
conception et à l’élaboration du cahier général de tendances,
de l’outil de couleur, du cahier beauté et du cahier pattern.
Concernant les prévisions de styles de vie, Li travaille chaque
année sur la bible du bien-être et sur le cahier lifestyle.

                                                                  •
les
                                                                                   dépenses
Pour la réalisation de mon bureau de style, il me faut répertorier les différents investissements à faire, que ce soit d’un point
de vue local que matériel.

Je pense que pour démarrer mon activité, je situerais mon lieu de travail dans mon appartement. Il faudra réfléchir à un
agencement qui me permettrait de bien investir l’espace. Pouvoir discerner les différentes zones (zone d’habitation, zone de
travail) est nécessaire pour un bon fonctionnement de l’activité. La situation de l’appartement/atelier devra être stratégique,
car nécessaire pour le développement de l’activité. L’emplacement serait dans un quartier où il y a une forte activité
artistique et culturelle. (ayant aucune idée de ma « ville future »,je prend l’exemple de Lyon, et je me situerais dans le 1e
arrondissement). De plus, le mobilier devra favoriser le flux des déplacements dans l’appartement pour un gain de place. Je
ne pense pas avoir besoin d’investir de ce point de vue, car l’apport de meubles déjà existant sera préconisé de plus de notre
époque, il y a une forte tendance à la récupération ! En effet, ayant fait mes études depuis le lycée dans les arts appliqués,
mon mobilier c’est adapté à ma manière de travailler. Je récupèrerais donc des chaises, des tables, des plans de travail que je
possèdent déjà.




                                                                  •
les
                                                                                  dépenses
                                                                                        Apport du capital personnel, estimation.

Il me faudra investir dans un métier à tisser qui possède plusieurs cadres, ce qui me reviendrait à environ 300€, car il est
possible de faire des bonnes affaires en cherchant bien sur les sites internet (tels que le bon coin, ou eBay). J’envisage
d’acheter un nouvel ordinateur portable pour des raisons de rendement, le mien est actuellement lent. J’opte pour un
macBook Pro, pour sa légèreté et sa puissance, il est possible d’en trouver pour 1200€. Il me serra nécessaire d’acquérir une
tablette graphique, on en trouve des très bien pour environ 120€. Pour prendre des photos rapidement et pas forcément de
très haute qualité il est utile d’avoir un petit appareil photo compact. J’opterais pour un Canon, environ 200€. Au total, il sera
nécessaire que j’ai un apport de 1850€ pour mon capital de départ.
Un bureau de style et un designer textile nécessitent aussi des dépenses mensuelles. En effet il faut pouvoir renouveler
ses stock (fils, bobines, tissus, papiers, peintures, matières premières). J’estime consacrer en moyenne 100€, variant sur les
différents mois. De plus un abonnement aux magazines est nécessaire, « étapes graphiques » 10,70€, « intramuros » 12€, «
view » 35€. Il faut aussi compter un abonnement internet/téléphone illimité à 30€. En moyenne par mois, j’aurais 187,70€ de
dépenses.




                                                                 •
Vision marketinG
                                                   dU proJet
Le marketing, dans sa généralité, se définit par un ensemble       «VOYAGE IMMOBILE»
d’études ou d’actions effectuées dans le but de créer au mieux     «Pour que l’événement le plus banal devienne une aventure il
pour le consommateur et de pouvoir ensuite, en bénéficier en       suffit que l’on se mette à le raconter» Sartre
faisant les meilleurs profits.
                                                                   Ma thématique de mémoire/projet s’oriente autour du
Lorsque l’on applique le marketing au design textile ou au         quotidien, un quotidien paradoxal que l’on fuit tout en ayant
design de mode, il se recible à un domaine, et donc à des          besoin de conserver. Il s’agirait de retranscrire ce paradoxe
cibles.                                                            en trouvant des solutions au voyage immobile pour sortir des
Les études vont s’orienter vers un secteur, et donc utiliser des   habitudes de la quotidienneté.
supports de communication adéquate.                                Par la conversion du regard, la banalité deviendrait une
                                                                   aventure pensée.
                                                                   Ce projet s’orienterait vers un design de service, proposer «un
                                                                   cahier de tendances» de la banalité.
                                                                   D’un point de vue marketing, je souhaiterais m’intéresser aux
                                                                   stratégies de communication autour de mon «cahier».




                                                                   •
stratéGie de
                                                       commUnication
                                                                                    http://lou-leygnac.tumblr.com/

Toute entreprise a besoin de communiquer pour se faire connaître.
Le portfolio est notre première vitrine. Accessible sur internet, il doit montrer nos savoirs faires, compétences, univers pour
séduire les clients. Vient ensuite la communication, la prise de rendez vous, les entertiens. C’est au travers de notre réseau que
notre carnet de contacts évolue.
Pour ma part, j’envisage de promouvoir mes cahiers, échantillons sur le salon Première Vision. Il permet de faire connaître
mes services à une clientèle professionnelles dans le domaines des tendances et textiles. Je souhaiterai par la suite pouvoir
organiser mon propre événement de la même manière que Li Edelkoort qui organise ses propres présentations aux clients
dans son studio. Son choix stratégique est de le faire aux mêmes dates que les autres salons, comme ça les professionnels sont
déjà sur place.
La location d’un stand sur le salon se budgete, de plus il faut avoir été sélectionné sur des critères de créativité, qualité,
technicité et réputation.
Pour cela, je souhaite travailler pour des clients tels que Bloom Magazine ou Textile View, qui font appel pour des projets
d’édition. De cette manière mon nom est cité en référence, ce qui me permet de me faire une publicité.




                                                                 •

Contenu connexe

Similaire à Création d'un bureau de style

Portrait de startuper #35 - Yoobo - Marie-Laure Desorme
Portrait de startuper #35 - Yoobo - Marie-Laure DesormePortrait de startuper #35 - Yoobo - Marie-Laure Desorme
Portrait de startuper #35 - Yoobo - Marie-Laure Desorme
Sébastien Bourguignon
 
#PortraitDeStartuper #23 - Luko - Raphaël Vullierme
#PortraitDeStartuper #23 - Luko - Raphaël Vullierme#PortraitDeStartuper #23 - Luko - Raphaël Vullierme
#PortraitDeStartuper #23 - Luko - Raphaël Vullierme
Sébastien Bourguignon
 
Fiches projets #regeneration #noussommesvivants
Fiches projets #regeneration #noussommesvivantsFiches projets #regeneration #noussommesvivants
Fiches projets #regeneration #noussommesvivants
nous sommes vivants
 
#PortraitDeStartuper #85 - Gifts for Change - Alexis Kryceve
#PortraitDeStartuper #85 - Gifts for Change - Alexis Kryceve#PortraitDeStartuper #85 - Gifts for Change - Alexis Kryceve
#PortraitDeStartuper #85 - Gifts for Change - Alexis Kryceve
Sébastien Bourguignon
 
2013 04-29 - skema - présentation de x aucompte
2013 04-29 - skema - présentation de x  aucompte2013 04-29 - skema - présentation de x  aucompte
2013 04-29 - skema - présentation de x aucompteaucompte xavier
 
#PortraitDeStartuper #55 - Whoomies - Alexandre Assal & Lauren Dannay
#PortraitDeStartuper #55 - Whoomies - Alexandre Assal & Lauren Dannay#PortraitDeStartuper #55 - Whoomies - Alexandre Assal & Lauren Dannay
#PortraitDeStartuper #55 - Whoomies - Alexandre Assal & Lauren Dannay
Sébastien Bourguignon
 
SCAE - Entreprendre pour soi, réussir ensembre
SCAE - Entreprendre pour soi, réussir ensembreSCAE - Entreprendre pour soi, réussir ensembre
SCAE - Entreprendre pour soi, réussir ensembre
solsticecoop
 
Synthese économie et gestion
Synthese économie et gestionSynthese économie et gestion
Synthese économie et gestionEmiliedsaat
 
Ebook redaction-web-lu-et-reference
Ebook redaction-web-lu-et-referenceEbook redaction-web-lu-et-reference
Ebook redaction-web-lu-et-reference
Louis François Mavoungou
 
Synthes eco
Synthes ecoSynthes eco
Synthes ecoSarahfe
 
Présentation de la Coopérative d'Activités et d'Emploi
Présentation de la Coopérative d'Activités et d'EmploiPrésentation de la Coopérative d'Activités et d'Emploi
Présentation de la Coopérative d'Activités et d'Emploi
Christophe Chaudier
 
#PortraitDeStartuper #6 - Dream Act - Diane Scemama
#PortraitDeStartuper #6 - Dream Act - Diane Scemama#PortraitDeStartuper #6 - Dream Act - Diane Scemama
#PortraitDeStartuper #6 - Dream Act - Diane Scemama
Sébastien Bourguignon
 
Les résidences de la 27e Région - Manuel d'utilisation
Les résidences de la 27e Région - Manuel d'utilisationLes résidences de la 27e Région - Manuel d'utilisation
Les résidences de la 27e Région - Manuel d'utilisation
Stéphane VINCENT
 
SKEMA Alumni : Présentation de Xavier Aucompte sur l'Entreprise 2.0
SKEMA Alumni : Présentation de Xavier Aucompte sur l'Entreprise 2.0SKEMA Alumni : Présentation de Xavier Aucompte sur l'Entreprise 2.0
SKEMA Alumni : Présentation de Xavier Aucompte sur l'Entreprise 2.0
SKEMA Alumni
 
#PortraitDeStartuper #28 - RIDYGO - Arnaud Delcasse
#PortraitDeStartuper #28 - RIDYGO - Arnaud Delcasse#PortraitDeStartuper #28 - RIDYGO - Arnaud Delcasse
#PortraitDeStartuper #28 - RIDYGO - Arnaud Delcasse
Sébastien Bourguignon
 

Similaire à Création d'un bureau de style (20)

Synthèse
SynthèseSynthèse
Synthèse
 
Synthese1
Synthese1Synthese1
Synthese1
 
Portrait de startuper #35 - Yoobo - Marie-Laure Desorme
Portrait de startuper #35 - Yoobo - Marie-Laure DesormePortrait de startuper #35 - Yoobo - Marie-Laure Desorme
Portrait de startuper #35 - Yoobo - Marie-Laure Desorme
 
#PortraitDeStartuper #23 - Luko - Raphaël Vullierme
#PortraitDeStartuper #23 - Luko - Raphaël Vullierme#PortraitDeStartuper #23 - Luko - Raphaël Vullierme
#PortraitDeStartuper #23 - Luko - Raphaël Vullierme
 
Fiches projets #regeneration #noussommesvivants
Fiches projets #regeneration #noussommesvivantsFiches projets #regeneration #noussommesvivants
Fiches projets #regeneration #noussommesvivants
 
#PortraitDeStartuper #85 - Gifts for Change - Alexis Kryceve
#PortraitDeStartuper #85 - Gifts for Change - Alexis Kryceve#PortraitDeStartuper #85 - Gifts for Change - Alexis Kryceve
#PortraitDeStartuper #85 - Gifts for Change - Alexis Kryceve
 
2013 04-29 - skema - présentation de x aucompte
2013 04-29 - skema - présentation de x  aucompte2013 04-29 - skema - présentation de x  aucompte
2013 04-29 - skema - présentation de x aucompte
 
#PortraitDeStartuper #55 - Whoomies - Alexandre Assal & Lauren Dannay
#PortraitDeStartuper #55 - Whoomies - Alexandre Assal & Lauren Dannay#PortraitDeStartuper #55 - Whoomies - Alexandre Assal & Lauren Dannay
#PortraitDeStartuper #55 - Whoomies - Alexandre Assal & Lauren Dannay
 
SCAE - Entreprendre pour soi, réussir ensembre
SCAE - Entreprendre pour soi, réussir ensembreSCAE - Entreprendre pour soi, réussir ensembre
SCAE - Entreprendre pour soi, réussir ensembre
 
Interview cr locaux motiv
Interview cr locaux motivInterview cr locaux motiv
Interview cr locaux motiv
 
Synthese économie et gestion
Synthese économie et gestionSynthese économie et gestion
Synthese économie et gestion
 
Ebook redaction-web-lu-et-reference
Ebook redaction-web-lu-et-referenceEbook redaction-web-lu-et-reference
Ebook redaction-web-lu-et-reference
 
Synthes eco
Synthes ecoSynthes eco
Synthes eco
 
Présentation de la Coopérative d'Activités et d'Emploi
Présentation de la Coopérative d'Activités et d'EmploiPrésentation de la Coopérative d'Activités et d'Emploi
Présentation de la Coopérative d'Activités et d'Emploi
 
Projet
ProjetProjet
Projet
 
#PortraitDeStartuper #6 - Dream Act - Diane Scemama
#PortraitDeStartuper #6 - Dream Act - Diane Scemama#PortraitDeStartuper #6 - Dream Act - Diane Scemama
#PortraitDeStartuper #6 - Dream Act - Diane Scemama
 
Synthèse
SynthèseSynthèse
Synthèse
 
Les résidences de la 27e Région - Manuel d'utilisation
Les résidences de la 27e Région - Manuel d'utilisationLes résidences de la 27e Région - Manuel d'utilisation
Les résidences de la 27e Région - Manuel d'utilisation
 
SKEMA Alumni : Présentation de Xavier Aucompte sur l'Entreprise 2.0
SKEMA Alumni : Présentation de Xavier Aucompte sur l'Entreprise 2.0SKEMA Alumni : Présentation de Xavier Aucompte sur l'Entreprise 2.0
SKEMA Alumni : Présentation de Xavier Aucompte sur l'Entreprise 2.0
 
#PortraitDeStartuper #28 - RIDYGO - Arnaud Delcasse
#PortraitDeStartuper #28 - RIDYGO - Arnaud Delcasse#PortraitDeStartuper #28 - RIDYGO - Arnaud Delcasse
#PortraitDeStartuper #28 - RIDYGO - Arnaud Delcasse
 

Création d'un bureau de style

  • 1. la creation d'entreprise Après avoir fait un Bts Design de Mode option Mode, j’entame Un Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués en textile, au lycée La Martinière Diderot de Lyon. Ce blog nous invite à nous interroger sur le monde de l’entreprise dans le milieu textile. L’enseignement de ces 2 années se décompose en différentes parties, comprenant des cours de technologie textiles, d’histoire de l’art, d’enseignement philosophique et sociologique, de langues vivantes, de méthodologie du design, d’expressions plastiques et de création/conception. L’utilisation du blog s’ancre dans une forme contemporaine de communication. En effet, il permet de communiquer dans une dimension multimodale. En intégrant au texte, des images, du son et de la vidéo, on transmet au mieux sa pensée de designer. •
  • 2. présentation dU proJet C’est une histoire de partage du regard. (re)regarder notre environnement domestique. Où chacun s’identifie et s’inscrit dans ce voyage immobile. Une nouvelle manière d’aborder le monde, où un simple pique-nique devient un festin nomade. On reprend des valeurs propres à tout un chacun, des actions anodines, pour créer du sens. Le banal nous est familier, il nous renvoit à notre propre histoire et nous donne à repenser cette histoire. C’est un regard initiateur pour un retour à soi, par le plaisir des choses simples. J’aimerais que les habitudes se transforment en inhabitudes. Le designer devient initiateur au voyage du quotidien par du design de sevice. J’aimerais donc créée mon propre bureau de style, où l’ordinaire est mis en avant. •
  • 3. statUt social L’associé unique relève du régime des travailleurs non salariés. Il paie des cotisations sociales calculées sur la base d’un forfait en début d’activité même si la société ne lui verse pas de rémunération. Il cotise aux mêmes caisses que: -les commerçants, si la société a un objet commercial ou industriel -les artisans, si la société a un objet artisanal -les professions libérales, si la société a un objet libéral. Dans mon cas, il s’agit du statut d’artisans. En moyenne, je devrais cotiser 6600€ la 3e année et 9900€ la 4e année. •
  • 4. statUt JUridiQUe SA : société anonyme Statut EIRL : entrepreneur individuel à responsabilité limitée EURL : entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée SARL : société à responsabilité limitée SAS : société par actions simplifiée SASU : société par actions simplifiée unipersonnelle Pour mon projet je choisit le statut de l’EURL. L’intérêt de cette forme sociale est que l’associé unique n’est en principe responsable des dettes sociales qu’à concurrence du montant Juridique de ses apports, ce qui doit lui permettre de n’être pas tenu des dettes de son entreprise sur la totalité de son patrimoine. SNC : société en nom collectif E.U.R.L =>bénéficier des avantages de la S.A.R.L tout en étant qu’un. =>capital de départ est librement fixé. =>pas d’imposition au niveau de la société. =>l’associé unique est imposé directement au titre d’impôt sur le revenu, mais peut cependant opter pour l’impôt sur les sociétés. =>le régime des dirigeant, dans mon cas l’associé unique, est régime des non-salariés. =>on transmet l’entreprise par cession de parts sociales. •
  • 5. desiGn de serVice Le designer de service s’intéresse à la relation de «Le design de services s’intéresse à la fonctionnalité et à la forme service entre un usager ou un consommateur et des services du point de vue des clients. Il a pour objectif de s’assurer que l’interface du service est utile, utilisable et désirable un service marchand ou non, pour proposer des du point de vue du client et efficace, performante et différenciante scénarios d’usage dans une conception globale. Il du point de vue du fournisseur.» Birgit Mager crée alors l’objet interface d’un système, en tant que partie visible d’une organisation plus vaste. Le design de service est basé sur la compréhension Cette démarche peut rejoindre les préoccupations du comportement des usagers. Le rapport à du développement durable car l’usage du service l’objet est pragmatique et le designer de services n’implique pas, pour l’utilisateur, la propriété de développe non seulement de nouveaux concepts l’objet, qui ne se stocke ni ne se transporte. En liés aux besoins sociaux et aux changements ce sens, le designer peut développer de nouveaux économiques, mais aussi l’objet lui-même. concepts répondant à des besoins liés aux évolutions sociales Dans mon cas, ouvrir un bureau de tendances est proposé un design de service à ma clientèle. •
  • 6. le BUreaU de tendance Trend Union, crée par Lidewij Edelkoort, est spécialisée dans la prévision de tendances, le consulting et les cahiers de tendances pour les industries de la mode et du textile, ainsi que pour les marchés de l’architecture, du design, de la décoration, du bien-être et des cosmétiques. Tous les six mois, elle conçoit personnellement la majorité des cahiers. Ces cahiers présentent, deux ans à l’avance, les principales tendances à venir dans les domaines de la mode, du textile et de la consommation. Pour chaque saison, Li commence son travail de réflexion avec les avant premières couleurs, les avant premières tissus et finalise sa prévision de couleurs. Elle travaille alors à la conception et à l’élaboration du cahier général de tendances, de l’outil de couleur, du cahier beauté et du cahier pattern. Concernant les prévisions de styles de vie, Li travaille chaque année sur la bible du bien-être et sur le cahier lifestyle. •
  • 7. les dépenses Pour la réalisation de mon bureau de style, il me faut répertorier les différents investissements à faire, que ce soit d’un point de vue local que matériel. Je pense que pour démarrer mon activité, je situerais mon lieu de travail dans mon appartement. Il faudra réfléchir à un agencement qui me permettrait de bien investir l’espace. Pouvoir discerner les différentes zones (zone d’habitation, zone de travail) est nécessaire pour un bon fonctionnement de l’activité. La situation de l’appartement/atelier devra être stratégique, car nécessaire pour le développement de l’activité. L’emplacement serait dans un quartier où il y a une forte activité artistique et culturelle. (ayant aucune idée de ma « ville future »,je prend l’exemple de Lyon, et je me situerais dans le 1e arrondissement). De plus, le mobilier devra favoriser le flux des déplacements dans l’appartement pour un gain de place. Je ne pense pas avoir besoin d’investir de ce point de vue, car l’apport de meubles déjà existant sera préconisé de plus de notre époque, il y a une forte tendance à la récupération ! En effet, ayant fait mes études depuis le lycée dans les arts appliqués, mon mobilier c’est adapté à ma manière de travailler. Je récupèrerais donc des chaises, des tables, des plans de travail que je possèdent déjà. •
  • 8. les dépenses Apport du capital personnel, estimation. Il me faudra investir dans un métier à tisser qui possède plusieurs cadres, ce qui me reviendrait à environ 300€, car il est possible de faire des bonnes affaires en cherchant bien sur les sites internet (tels que le bon coin, ou eBay). J’envisage d’acheter un nouvel ordinateur portable pour des raisons de rendement, le mien est actuellement lent. J’opte pour un macBook Pro, pour sa légèreté et sa puissance, il est possible d’en trouver pour 1200€. Il me serra nécessaire d’acquérir une tablette graphique, on en trouve des très bien pour environ 120€. Pour prendre des photos rapidement et pas forcément de très haute qualité il est utile d’avoir un petit appareil photo compact. J’opterais pour un Canon, environ 200€. Au total, il sera nécessaire que j’ai un apport de 1850€ pour mon capital de départ. Un bureau de style et un designer textile nécessitent aussi des dépenses mensuelles. En effet il faut pouvoir renouveler ses stock (fils, bobines, tissus, papiers, peintures, matières premières). J’estime consacrer en moyenne 100€, variant sur les différents mois. De plus un abonnement aux magazines est nécessaire, « étapes graphiques » 10,70€, « intramuros » 12€, « view » 35€. Il faut aussi compter un abonnement internet/téléphone illimité à 30€. En moyenne par mois, j’aurais 187,70€ de dépenses. •
  • 9. Vision marketinG dU proJet Le marketing, dans sa généralité, se définit par un ensemble «VOYAGE IMMOBILE» d’études ou d’actions effectuées dans le but de créer au mieux «Pour que l’événement le plus banal devienne une aventure il pour le consommateur et de pouvoir ensuite, en bénéficier en suffit que l’on se mette à le raconter» Sartre faisant les meilleurs profits. Ma thématique de mémoire/projet s’oriente autour du Lorsque l’on applique le marketing au design textile ou au quotidien, un quotidien paradoxal que l’on fuit tout en ayant design de mode, il se recible à un domaine, et donc à des besoin de conserver. Il s’agirait de retranscrire ce paradoxe cibles. en trouvant des solutions au voyage immobile pour sortir des Les études vont s’orienter vers un secteur, et donc utiliser des habitudes de la quotidienneté. supports de communication adéquate. Par la conversion du regard, la banalité deviendrait une aventure pensée. Ce projet s’orienterait vers un design de service, proposer «un cahier de tendances» de la banalité. D’un point de vue marketing, je souhaiterais m’intéresser aux stratégies de communication autour de mon «cahier». •
  • 10. stratéGie de commUnication http://lou-leygnac.tumblr.com/ Toute entreprise a besoin de communiquer pour se faire connaître. Le portfolio est notre première vitrine. Accessible sur internet, il doit montrer nos savoirs faires, compétences, univers pour séduire les clients. Vient ensuite la communication, la prise de rendez vous, les entertiens. C’est au travers de notre réseau que notre carnet de contacts évolue. Pour ma part, j’envisage de promouvoir mes cahiers, échantillons sur le salon Première Vision. Il permet de faire connaître mes services à une clientèle professionnelles dans le domaines des tendances et textiles. Je souhaiterai par la suite pouvoir organiser mon propre événement de la même manière que Li Edelkoort qui organise ses propres présentations aux clients dans son studio. Son choix stratégique est de le faire aux mêmes dates que les autres salons, comme ça les professionnels sont déjà sur place. La location d’un stand sur le salon se budgete, de plus il faut avoir été sélectionné sur des critères de créativité, qualité, technicité et réputation. Pour cela, je souhaite travailler pour des clients tels que Bloom Magazine ou Textile View, qui font appel pour des projets d’édition. De cette manière mon nom est cité en référence, ce qui me permet de me faire une publicité. •