Management des Grandes Entreprises    La gestion dans  un contexte globalLes grandes entreprises    multinationales       ...
Sommaire1. Les défits de la mondialisation  – La mondialisation et le commerce international  – Les avantages et les désav...
1. Les exportations et la production dans le monde de 1950 à 2000250200150                                                ...
Facteurs d’accélération du               processus de Mondialisation   Liberté de mouvement des biens et des services:   ...
Entreprises opérant à         l’international (2000)90.00%       83%80.00%                     67%70.00%60.00%50.00%      ...
Évolution du commerce  extérieur du QuébecBiens et services(en milliards de dollars)                            1990    19...
Principales industriesexportatrices en 2000                                                  Volume                       ...
Répartition géographique des exportations internationalesdu Québec en %, 1990 et 2000             Destinations      1990  ...
Augmentation du commerce         québécois avec les États-Unis   La proximité     - Environ 80 % des exportations mondial...
Une mondialisation surestimée?   Dans les pays de l’OCDE, 80% de la    production est pour le marché domestique   Les fl...
La mondialisation fin XX   Un changement qualitatif considérable   L’importance technologique (coûts, risques    et comp...
La mondialisation   Le contexte légal: ALENA, UE, GATT puis    OMC   Une économie basée sur le savoir    – pas nouveau m...
Les grands accords de commerce• Accord sur l’Organisation mondiale ducommerce (OMC)• Accord de libre-échange nord-américai...
Accord sur l’Organisation mondiale               du commerce (OMC)   Forum permanent de négociation, de mise en    applic...
Accord de libre-échange nord-                américain (ALENA)L’ALENA comprend un programme  d’élimination des tarifs dou...
Village global ou polarisation?   Un globe … triangulaire: la triade représente    95% des exportations mpndiales et 80% ...
Avantages de la mondialisation                       Effet : Augmentation des salaires                               dans ...
Avantages de la mondialisationUn meilleur accès aux produits étrangers  permet aux consommateurs de choisir parmi une plu...
Désavantages de la mondialisation• Les gouvernements doivent renoncer à certains instruments dedéveloppement régional (Ex....
Obstacles au commerce   Facteurs liés aux produits:    – Caractéristiques du produit qui le rendent      difficilement ex...
2. Management, culture et         mondialisation…   Quels effets peut avoir la culture sur le    développement économique...
Management, culture et         mondialisation…   Trois acceptations du terme «culture»    – Le folklore : effet uniformis...
L’auteur    le   plus   cité   dans   le   domaine     de   la   culture,   spécialementorganisationnelle, est sûrement Sc...
Les variables culturelles de       Hofstede (1980, 1991)   la distance hiérarchique;   le contrôle de l’incertitude;   ...
25
Variables de Hall – High and low-context                                     26
3. Évolution historiques des           activités internationales                      Internationalisation            Fusi...
Les modes d’internationalisation            Les modalités d’intervention:1. La délégation   - par accord de license : droi...
Les modes d’internationalisation       Les types           Les combinaisons les      d’implication :        plus fréquente...
Les facteurs de multinationalisation des entreprises                                                       30
La théorie internationale du                 cycle de vie                                Facteur de           Facteur de  ...
Cadre stratégique traditionnel Exportation    globalisation des                 produitsInternational   globalisation de...
Classification des stratégiesd’internationalisation en f-on de:     Intégration mondiale      – Efficience opérationnelle...
NIVEAU D’INTÉGRATION MONDIALE   Vers un nouveau modèle...                                                                 ...
Types d’organisations    Fort                         GLOBALE                   TRANSNATIONALE                 Voit le mon...
Types d’organisations    Fort                  GLOBALE          TRANSNATIONALE                  Coca-Cola          Procter...
LES GRANDES ENTREPRISES     MULTINATIONALES D’AUJOURD’HUI  A la fin des années 1990, le CA de la General Motors (1 èreentr...
Stratégie                 Stratégie      globale                 multinationale Unifier la gamme de        Chaque filial...
Exemple de produit «made in the world»Une voiture Pontiac Le Mans environs 10.000$   3.000$ assemblage  Corée du Sud   ...
La transnationalisationLes principaux facteurs de succès :• Accepter et s’adapter à la complexité de gestion acccrue  - au...
Une stratégie transnationale réussie L’entreprise • possède une vision mondiale des marchés et de la concurrence • possède...
Enjeux pour la GRH   Entreprises internationales:    – gestion de la mobilité internationale: Assurer le contrôle      de...
La grille intégration/sensibilité:       les activités dUnileverIntégration       Produits      chimiques                 ...
La grille intégration/sensibilité:     les détergents dUnileverIntégration          R-D                      Développement...
La grille intégration/sensibilité:     le marketing des détergentsIntégration    dUnilever      Ventes à                 A...
Ce document est également disponible sur :http://www.youscribe.com/catalogue/tous/education/cours/la-gestion-dans-un-conte...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La gestion dans un contexte global les grandes entreprises multinationales

1 858 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 858
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
48
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La gestion dans un contexte global les grandes entreprises multinationales

  1. 1. Management des Grandes Entreprises La gestion dans un contexte globalLes grandes entreprises multinationales Séance # 8 1
  2. 2. Sommaire1. Les défits de la mondialisation – La mondialisation et le commerce international – Les avantages et les désavantages de la mondialisation – Les effets de la mondialisation sur les entreprises2. Mondialisation, culture et gestion – Gestion des différences culturelles3. Le processus d’internationalisation – Les étapes d’internationalisation 2
  3. 3. 1. Les exportations et la production dans le monde de 1950 à 2000250200150 P I B mondi a l Ex por t a t i ons t ot a l e s P r oduc t i on ma nuf a c t ur i èr e Ex por t a t i on de s bi e ns ma nuf a c t ur és100 50 0 19 5 0 19 6 0 19 7 0 19 8 0 19 9 0 2000 Ev ol ut i on pa r r a ppor t 19 9 0 Chiffres de l’OMC 3
  4. 4. Facteurs d’accélération du processus de Mondialisation Liberté de mouvement des biens et des services: – Création de l’OMC (1995)  organisation internationale, – (Modèle de libre échange régional: ALENA, MERCOSUR, Union Européenne,…) Irruption du multimédia et de l’Internet: – Crée de nouveaux besoins côté utilisateurs, – Modifie les habitudes de consommation. Chute du communisme: – Entrée de l’ancien monde communiste dans la sphère capitaliste  accès aux technologies via les investissements des multinationales Marché à l’échelle mondiale: - Fin de l’avantage technologique de l’occident - Compétition à l’échelle mondiale 4
  5. 5. Entreprises opérant à l’international (2000)90.00% 83%80.00% 67%70.00%60.00%50.00% 36,9%40.00% 33%30.00%20.00%10.00%0.00% Canada É-U Europe Autre 5
  6. 6. Évolution du commerce extérieur du QuébecBiens et services(en milliards de dollars) 1990 1999 2000Exportations 67,5 118,5internationales 33,4 78,1 89,1canadiennes 34,1 40,4 43,4Importations 72,1 120,0 134,8internationales 39,4 79,6 92,9canadiennes 32,7 40,4 41,9Total 139,6 238,5 267,3 6
  7. 7. Principales industriesexportatrices en 2000 Volume En milliardsIndustries québécoises de dollars En pourcentageProduits électriques et électroniques 15,9 21,4 %Matériel de transport 13,2 17,8 %Papiers et produits connexes 7,9 10,7 %Première transformationdes métaux 7,5 10,1 %Industrie du bois 4,4 5,9 % 7
  8. 8. Répartition géographique des exportations internationalesdu Québec en %, 1990 et 2000 Destinations 1990 2000 États-Unis Quel est le nom du pays? 75,7 85,6 Europe 14,9 9,1 Amérique latine 5 3 Asie et Océanie 2,4 1,5 Afrique et Moyen-Orient 1,9 0,8 8
  9. 9. Augmentation du commerce québécois avec les États-Unis La proximité - Environ 80 % des exportations mondiales se font dans un rayon de moins de 1200 kilomètres. La force d’attraction du marché - Les États-Unis, de par leur taille et leur prospérité, constituent le premier marché intérieur au monde. L’ALENA - Le Canada et les États-Unis ont signé un traité qui abolit la majorité des barrières et des tarifs commerciaux entre les deux pays. La similitude des cultures - Les cultures de consommation se ressemblent, particulièrement au Canada anglais. 9
  10. 10. Une mondialisation surestimée? Dans les pays de l’OCDE, 80% de la production est pour le marché domestique Les flux internationaux (commerce et invesissement) sont, en % PIB, au niveau de la fin XIX siècle) L’actionnariat de référence est toujours national (Nestlé) Les activités stratégiques demeurent à la maison (GM et Honda) Les dirigeants sont encore largement des nationaux 10
  11. 11. La mondialisation fin XX Un changement qualitatif considérable L’importance technologique (coûts, risques et complexité) a rendu les marchés nationaux trop étroits L’explosion du nombre d’alliances et de fusions conduit à la réalité d’un réseau mondial L’économie mondiale en émergence est intégrée par l’information 11
  12. 12. La mondialisation Le contexte légal: ALENA, UE, GATT puis OMC Une économie basée sur le savoir – pas nouveau mais maintenant généralisé – Une économie des liens – Une économie de la vitesse – Une économie des ressources humaines – Une économie de l’intangible 12
  13. 13. Les grands accords de commerce• Accord sur l’Organisation mondiale ducommerce (OMC)• Accord de libre-échange nord-américain(ALENA)• Zone de libre-échange des Amériques (ZLEA)• Accord Canada-Association européenne delibre-échange (AELE) 13
  14. 14. Accord sur l’Organisation mondiale du commerce (OMC) Forum permanent de négociation, de mise en application et de surveillance des politiques commerciales. Successeur du GATT (Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce) L’OMC compte plus de 140 membres qui représentent plus de 90 % du commerce mondial. L’OMC chapeaute 21 accords dont un accord sur:  le commerce des marchandises  les droits de propriété intellectuelle (brevets, marques de commerce, droits d’auteur, etc.),  les règles et les règlements relatifs aux différends. 14
  15. 15. Accord de libre-échange nord- américain (ALENA)L’ALENA comprend un programme  d’élimination des tarifs douaniers,  de réduction des barrières non tarifaires ;des dispositions explicites sur  l’investissement,  les services,  la propriété intellectuelle,  l’admission temporaire des gens d’affaires,  la protection de l’environnement. 15
  16. 16. Village global ou polarisation? Un globe … triangulaire: la triade représente 95% des exportations mpndiales et 80% des importations. Concentration dans certaines villes ou régions Importance du territoire: relations avec les banques (Allemagne), avec l’état (France), structures familiales (Italie, Chine), ou même les trois (Japon) Au Québec: importance de la FTQ, Investissement Québec 16
  17. 17. Avantages de la mondialisation Effet : Augmentation des salaires dans les pays pauvresComparaison par pays, en 1994, des salairespayés par les filiales de sociétés multinationaleset ceux payés par des entreprises locales dans lesecteur manufacturier Tous les Pays Pays Pays pays riches intermédiaires pauvresSalaire moyen payé par une filiale d’unesociété internationale en milliers de 15,1 32,4 9,5 3,4dollarsSalaire moyen payé par une entreprise 9,9 22,6 5,4 1,7locale en milliers de dollarsRatio 1,5 1,4 1,8 2,0 17
  18. 18. Avantages de la mondialisationUn meilleur accès aux produits étrangers  permet aux consommateurs de choisir parmi une plus large gamme de produits et de bénéficier souvent de meilleurs prixL’élargissement des marchés  offre des possibilités de croissance rapide aux entreprises, particulièrement dans les domaines de l’informatique, des technologies de la communication et de la biotechnologie.La circulation rapide des technologies  permet à l’entreprise et aux technologies de circuler plus librement  permet aux entreprises de se tenir à la fine pointe de la technologie  permet d’améliorer le bien-êtreUne circulation plus libre des capitaux  permet aux entreprises ou aux pays à fort potentiel de financer18 plus facilement leur expansion
  19. 19. Désavantages de la mondialisation• Les gouvernements doivent renoncer à certains instruments dedéveloppement régional (Ex.: les quotas, les tarifs).• Certains programmes sociaux risquent d’être abolis: - Nos entreprises sont en compétition avec plus de compétiteurs. - Elles ont des difficultés à assumer des charges que leurs compétiteurs n’ont pas.• Des secteurs importants de Prix en $ CAN à chaque étapel’industrie sont mis en péril Pantalon Pantalonen raison d’une nouvelle Étapes du processus chinois québecoiscompétition internationale, Prix de revient (usine) 8,00 22,00souvent basée sur le différentiel incluant la main-d’œuvre 2,00 12,00des coûts de la main-d’œuvre. Prix avec frais de douane 14,00 25,00 et de transport Prix du distributeur 28,00 48,00 Prix de vente 19 52,00 88,00 (grand magasin)
  20. 20. Obstacles au commerce Facteurs liés aux produits: – Caractéristiques du produit qui le rendent difficilement exportable Facteurs économiques: – Récession, monnaie dévaluée, endettement Facteurs culturels: – Spécificités culturels et linguistiques des pays Facteurs politiques: – Tarifs douaniers, taxes, fluctuations des taux de change, barrières non-tarifaires (normes imposées aux produits) 20
  21. 21. 2. Management, culture et mondialisation… Quels effets peut avoir la culture sur le développement économique ? D’Iribane choisit de considérer les cultures nationales à cause de l’influence des cultures politiques – Trois usines de Péchiney:  USA : la règle et le contrat  Pays-Bas : l’accord et le compromis  France : privilège et devoir du métier 21
  22. 22. Management, culture et mondialisation… Trois acceptations du terme «culture» – Le folklore : effet uniformisateur de la mondialisation, «californiasization» – L’identité : exacerbée par la mondialisation – L’expression d’une vision commune des règle de vie ensemble : peu d’effet de la mondialisation L’échec de la fusion franco-suédoise:  Pas la même idée de ce qu’est une décision  Effort de conciliation vs joute oratoire, une plaidoirie Le paradoxe de la distance culturelle 22
  23. 23. L’auteur le plus cité dans le domaine de la culture, spécialementorganisationnelle, est sûrement Schein (1985). Il nous propose une différenciationstructurelle des éléments de la culture via (i) les artefacts – visibles, tels que les structureset les processus organisationnels; (ii) les valeurs – les stratégies, les buts, lesphilosophies; et (iii) les postulats de base – inconscient, tels que les habitudes de 23perception, de pensée et de sentiment).
  24. 24. Les variables culturelles de Hofstede (1980, 1991) la distance hiérarchique; le contrôle de l’incertitude; l’individualisme (le collectivisme); la masculinité (la féminité); le dynamisme confucianiste - degré selon lequel les valeurs sont orientées vers le futur vs. le passé ou présent 24
  25. 25. 25
  26. 26. Variables de Hall – High and low-context 26
  27. 27. 3. Évolution historiques des activités internationales Internationalisation Fusion des stratégiesInternationalisation selon des stratégies d’approvisionnement,(primaire) selon des de marché Internationalisation de marché et destratégies selon des stratégies productiond’approvisionnement de production 1900 1960 1980 2004 On s’établit àquelques l’étranger pour Globalisation de l’offre On s’établit à et de la demande;activités l’étranger pour couper dans lesà l’étranger afin l’exportation coûts de production; Nouvelles stratégiesde techno-financières; principalement -rationalisation au Alliances entres’approvisionner par niveau du capital;plus près de la l’établissement -l’exploitation multinationales poursource: maximale de la partager l’information, de réseaux de pour concentrer laplantations, distribution chaîne de valeur enmines, f-on des avantages R&D et partager lesressources comparatifs locaux coûts de la recherche 27naturelles….. de pointe
  28. 28. Les modes d’internationalisation Les modalités d’intervention:1. La délégation - par accord de license : droits exclusifs ou non à un tiers en contrepartie de royautés - par sous-traitance : impartition d’activités à un tiers2. Les partenariats - prise de participation minoritaire - « joint venture » en capital - consortiums - alliances stratégiques (sans investissement)3. Les filliales - « greenfield investment », ex. s’établir à partir de rien… - fusions et/ou acquisitions 28
  29. 29. Les modes d’internationalisation Les types Les combinaisons les d’implication : plus fréquentes : Commercialisation à • Activités commerciales l’étranger sous tous les modes Production et/ou • Activité de production en assemblage mode impartition ou Recherche et partenariat conception • Activités de recherche en Prise de décision et mode partenariat financement • Activités de décision en mode filiale 29
  30. 30. Les facteurs de multinationalisation des entreprises 30
  31. 31. La théorie internationale du cycle de vie Facteur de Facteur de concurrence : Facteur de concurrence :Ventes Distribution, concurrence : Innovation publicité Prix Apparition de Recherche source Avance Maturité concurrents moins chère technologique Croissance étrangers Réexporte vers Production àDéclin pays dorigine Exportation létranger Introduction Exemple des rasoirs Gilette Temps 31
  32. 32. Cadre stratégique traditionnel Exportation globalisation des produitsInternational globalisation de la production Global réaliser des économies d’échellesMultinational répondre aux opportunités nationalesTransnational réaliser l’efficience mondiale; transferts d’apprentissages 32
  33. 33. Classification des stratégiesd’internationalisation en f-on de:  Intégration mondiale – Efficience opérationnelle – Niveaux d’investissements – Plateforme compétitive  Adaptation locale – Préférences des consommateurs – Différences entre marchés – Politiques gouvernementales 33
  34. 34. NIVEAU D’INTÉGRATION MONDIALE Vers un nouveau modèle... TRANSNATIONAL «GLOBAL» (MONDIAL) MULTINATIONAL INTERNATIONAL NIVEAU D’ADAPTATION LOCALEAdapté de Bartlett et Ghoshal,1991 34
  35. 35. Types d’organisations Fort GLOBALE TRANSNATIONALE Voit le monde comme un Interdépendance des ressources marché unique; les operations et des responsabilités desINTEGRATION sont controlées et composantes au-dèlà des MONDIALE frontières nationales, ainsi que centralisées à partir du par sa forte identité d’entrep. bureau central (siège). INTERNATIONALE MULTINATIONALE Utilise les capactés existante Plusieures filiales operant en pour s’étaler sur les marchés tant qu’unités d’affaires étrangers. indépendantes dans multiples pays Faible Fort RÉACTIVITÉ LOCALE 35
  36. 36. Types d’organisations Fort GLOBALE TRANSNATIONALE Coca-Cola Procter&Gamble Disney Nortel NetworksINTEGRATION IKEA P&O MONDIALE Nokia Saatchi&Saatchi INTERNATIONALE MULTINATIONALE Philips Unilever Kingfisher Faible Fort RÉACTIVITÉ LOCALE 36
  37. 37. LES GRANDES ENTREPRISES MULTINATIONALES D’AUJOURD’HUI A la fin des années 1990, le CA de la General Motors (1 èreentreprise mondiale) était égal au cumul des PNB des 3 pays duMaghreb et de l’Egypte. Le CA de Daimler Chrysler était équivalent à celui du Danemark. Le CA de Ford était égal au PNB de la Pologne. Le CA des 350 premières EMN industrielles représentait environ 28% du PNB mondial et ces entreprises fournissaient le ¼ de l’emploiindustriel des PDEM Au palmarès des 100 plus grandes entreprises mondiales, les firmesaméricaines et japonaises arrivent en tête. Les entreprises coréennescomptent désormais 4 EMN parmi les 100 premières (Samsung,Daewoo, Hyunddaï, Lucky Goldstar …) Les 3 premiers groupes mondiaux: Wal-Mart, Exxon Mobil,General Motors 37
  38. 38. Stratégie Stratégie globale multinationale Unifier la gamme de  Chaque filiale a une produits sur tous les stratégie distincte pour marchés nationaux chacun de ses marchés Centralisation de la étrangers R&D  Centralisation du contrôle Décomposition des financier, du marketing processus de international et parfois de développement la R&D «Made in the world»  Intégration de la production au niveau nationale 38
  39. 39. Exemple de produit «made in the world»Une voiture Pontiac Le Mans environs 10.000$ 3.000$ assemblage  Corée du Sud 1.750$ moteur et composants électroniques  Japon 750$ styliste et conception mécanique  Allemagne 400$ petits composants  Taiwan, Singapour et Japon 250$ publicité et marketing  Royaume-Uni 50$ Informatique  Ireland et Barbade Moins de 4.000$ revient à GM pour la couverture de différent frais et pour le versement de dividendes aux actionnaires 39
  40. 40. La transnationalisationLes principaux facteurs de succès :• Accepter et s’adapter à la complexité de gestion acccrue - au niveau des structures locales et internationales - au niveau des règlementations - au niveau des cultures…..• Favoriser la « glocalisation » - Emphase sur l’importance d’une stratégie locale et régionale - arrimée à la vision globale - qui exige des centres décisionnels locaux plutôt que mondiaux - qui recherche les économies d’échelles locales• Adhérer aux nouvelles tendances de gestion - Rôle central des technologies et des activités de R&D - Importance des ressources immatérielles et du capital humain 40
  41. 41. Une stratégie transnationale réussie L’entreprise • possède une vision mondiale des marchés et de la concurrence • possède une bonne connaissance de ses rivaux au niveau international • contrôle ses opérations dans les pays de la Triade • change sa façon de travailler selon la culture du pays • localise ses activités où elles sont le plus rentables • coordonne ses activités avec des technologies d’information et de production flexibles créant de la VA • organise ses activités dans un réseau international intégré • s’intègre dans un réseau d’alliances avec d’autres multinationales 41
  42. 42. Enjeux pour la GRH Entreprises internationales: – gestion de la mobilité internationale: Assurer le contrôle des opérations, le transfert des compétences et des connaissances par le biais de cadres internationaux Entreprises multinationales: – gestion des différences culturelles (apprivoiser ces différences) Entreprises transnationales: – gestion des paradoxes (échange entre maison-mère et unité locale – complémentarité; structure et procédure – gestion des procédés) 42
  43. 43. La grille intégration/sensibilité: les activités dUnileverIntégration Produits chimiques Détergents Produits Nourriture hygiène perso. 43 Sensibilité
  44. 44. La grille intégration/sensibilité: les détergents dUnileverIntégration R-D Développement de produits Production Marketing Ventes Sensibilité 44
  45. 45. La grille intégration/sensibilité: le marketing des détergentsIntégration dUnilever Ventes à Allemagne, GB, lexportation France Suisse, PB, Suède Brésil, Inde Sensibilité 45
  46. 46. Ce document est également disponible sur :http://www.youscribe.com/catalogue/tous/education/cours/la-gestion-dans-un-contexte-global-les-grandes-entreprises-356318Accédez à plus de ressources en marketing ici >>http://www.youscribe.com/porthos/publications/?quick_search=marketing&excluded_language_id=&sort=nb_reads%7c1 46

×