SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  33
Télécharger pour lire hors ligne
Conjoncture
filières ovines et
bovines
Cassandre MATRAS - Germain MILET
Institut de l’élevage service économie des filières
Les marchés ovins vifs et viande ovine
2019 : le cours de l’agneau français a subi la
situation au Royaume-Uni
3
• En moyenne en 2019, sur 46 semaines, le cours de l’agneau français est plus
bas de 18 centimes par rapport à 2018 et de 4 centimes par rapport à 2017
• Creux estival important en lien avec un afflux de viande ovine britannique
Une production de viande ovine stable sur 9 mois
4
• Un nombre d’ovins abattus en léger retrait sur 9 mois (-1%) avec une stabilité
concernant les agneaux et un baisse des abattages de réformes (-4%)
• En volumes, la production de viande ovine est stable : légère hausse du poids
de carcasses des agneaux (+0,2kg), en baisse chez les réformes (-0,4kg)
Des envois d’agneaux vivants dynamiques
5
Hausse de + 10 % sur 9 mois / 2018
soit + 14 000 agneaux exportés
-Une demande espagnole stable et des
achats italiens dynamiques (+6%)
-L’apparition d’un nouveau client assez
prometteur : Israël (8 000 envois en févr. et
9 000 en juin)
-Des envois attendus stables pour la fin
d’année :
*Pas de nouveaux envois vers Israël
*Des achats espagnols et italiens qui
devraient rester dynamiques
6
Des importations a contrario en recul
Baisse de 31% des achats d’ovins
adultes, soit -5 100 têtes
Baisse de 19% des achats d’agneaux
vifs, soit -26 400 têtes, sur 9 mois
• - 14 900 issus d’Espagne (-16%)
• - 6 600 issus des Pays-Bas (-25%)
• - 4 200 issus du R-U (-91%)
• - 3 700 issus d’Irlande (-74%)
• + 4 700 issus d’Allemagne
7
Des imports de viande en légère hausse
Légère hausse de 1% des
importations de viande
ovine, soit + 545 téc
-Hausse des achats en
provenance du R-U
(agneau britannique très
compétitif cette année)
-Baisse des achats de
viande ovine d’origine
NZ, irlandaise et
espagnole
Perspectives 2020
8
-Les importations de viande ovine devraient diminuer: les envois néozélandais
vont continuer de s’orienter vers la Chine et les envois du R-U ainsi que de
l’Irlande seront probablement perturbés par la forte dynamique de 2019
(effectifs affaiblis au R-U, hausse des envois et baisse des abattages en Irlande)
-Le cours de l’agneau français devrait s’orienter à la hausse par rapport à 2019,
face à un probable allègement du marché
-Impact très probable du Brexit sur la viande ovine : allègement du marché à
court terme, perte de visibilité de la viande ovine en France à plus long terme.
Pays européens qui reprennent des parts de marché du R-U?...
-Dans le bassin allaitant, des agnelages en février/mars 2020 potentiellement
affectés par la sécheresse estivale de 2019. Sécheresse estivale en 2020 ? Les
précipitations importantes de cet automne pourraient permettre de recharger
suffisamment les nappes souterraines et éviter un été aussi aride.
Filières bovins viande
Marchés lourds dans un contexte
de décapitalisation
L’érosion long terme du cheptel laitier se poursuit
La décapitalisation allaitante continue
Perspectives Marché Viande Bovine 10
Perspectives Marché Viande Bovine 11
Abattages de vaches en France : repli en trompe l’oeil
Source : GEB-Institut de l’Élevage d’après Normabev
• Abattages de vaches type viande • Abattages de vaches laitières
+2,5 % /moyenne
2011-17
-3% /2018
Cumul annuel
HH
+3 % /moyenne
2011-17
-1% /2018
Cumul annuel
HH
Perspectives Marché Viande Bovine 12
Effectifs de mâles en BDNI
Source : GEB-Institut de l’Élevage d’après SPIE/BDNI
Évolution annuelle
des effectifs
au 1er oct. 2019/
1er oct. 2018
 +19 000 mâles de 12-18 mois de races à viande ou Croisés
et -6 000 mâles laitiers.
 -17 000 mâles de 18-24 mois de races à viande ou Croisés
et -7 000 mâles laitiers.
Perspectives Marché Viande Bovine 13
Abattages de jeunes bovins en France
Source : GEB-Institut de l’Élevage d’après Normabev
• Abattages de JB Viande • Abattages de JB laitiers
-25% /moyenne
2011-17
-8% /2018
Cumul annuel
H
-7,5% /moyenne
2011-17
-5% /2018
Cumul annuel
HH H
L’érosion de la consommation s’explique
surtout par la baisse des importations
14
La consommation se fait de + en + hors domicile
Fondamentaux Marché Viande Bovine 15
En 2017, plus de 10 repas par mois et par Français sont pris hors domicile
Source : GEB-Institut de l’Élevage
d’après enquêtes
 Plus de viande écoulée : +5% entre 2014 et 2017, via une forte hausse du haché en
restauration commerciale
 Plus de viande française (+50% de tonnages VBF écoulés),
 via le développement du burger (haché frais = VBF pour une meilleure maîtrise du risque sanitaire)
 Et + de VBF en restauration collective scolaire
 Moins de piécé. L’import issu de VL reste majoritaire sur ce créneau
Fondamentaux Marché Viande Bovine 16
Consommation française de viande bovine
calculée par bilan* - Source : GEB-Institut de l’Élevage d’après SSP
*La consommation par bilan reflète les disponibilités de viande bovine en France
(abattages + import – export). Elle peut présenter un décalage avec les
quantités effectivement consommées.
Cumul 6 mois : -0,6% /2018
Bilan d’approvisionnement du marché
français en viande bovine (1 000 téc)
et exports de broutards (1 000 têtes)
– Source : GEB-Institut de l’Élevage
17
Prévisions réalisées en septembre 2019
1 000 téc 2014 2015 2016 2017 2018 2019 p 2020 p 2019p/18 2020p/19p
Abattages 1428 1460 1467 1447 1470 1423 1379 -3.2% -3.1%
Dont : Femelles 760 786 807 809 833 807 774 -3.1% -4.1%
Taurillons et Taureaux 415 418 403 388 393 378 371 -3.7% -1.9%
Bœufs 70 71 73 68 61 58 57 -5.0% -2.3%
Veaux de boucherie 184 184 184 181 183 180 177 -1.6% -1.3%
Imports viande 366 345 322 324 335 348 370 +4.0% +6.2%
Exports viande 229 236 236 238 241 225 221 -6.5% -2.0%
Consommation 1564 1569 1553 1533 1564 1546 1528 -1.1% -1.2%
Export broutards (1 000 têtes) 969 1041 1072 1084 1041 1061 1044 +2.0% -1.6%
Source : GEB-Institut de l'Elevage, d'après SSP, douanes, BDNI, Normabev et prévisions propres
e : estimations, p : prévisions
Toujours plus difficile d’exporter de la
viande bovine
5 exportateurs dominent les flux de viande en UE
19
Ces 5 exportateurs comptent pour 69% des flux de viande bovine en Europe.
Source : GEB-Institut de l’Elevage, d’après Eurostat - données 2018
2,74 millions de téc échangées
sous forme fraîche ou congelée
(=/2017)
= 35% des abattages contrôlés
(31% en 2010)
206
533
438 359
288
60%
Expéditions des principaux États membres fournisseurs
(viande bovine fraîche & congelée)
Perspectives Marché Viande Bovine
La Pologne est le 1er fournisseur de l’Italie
depuis 2017, devant la France
Perspectives Marché Viande Bovine 20
67 70 72 84 85 92 95 94 86 91 83 81 75 75
28 46 41
49 61 59 43 46 63 75 75 77 79 78
108
101 101
99 98 94
90 81 76
73 75 68 69 71
112
123 113
105 101 100
88 78 72
72 61 52 54 53
33,1
39,4
38,3 37,4 36,3 42
40
32 27
32
27
29 29 29
42
39
35
47 45 48
48
46 46
45
54
52 57 53
72,6
74,7 83,5 37,6
54,6 54
53
54 59
58 60
61 53 62
0
50
100
150
200
250
300
350
400
450
500
2005
2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
Importations italiennes de viande bovine fraîche et congelée
Source : GEB-Institut de l'Elevage d'après Eurostat
Extra UE28
Autres UE
Irlande
Allemagne + Autriche
Pays-Bas + Danemark
Pologne
France
1000téc
38 34
38 43
34 34
26 23
14 15
26 26
30 30
0
50
100
150
200
250
6mois
2018
6mois
2019
1er sem 2019 /
1er sem 2018
Pologne l’engraissement progresse
toujours le cheptel de vaches est stabilisé
Perspectives Marché Viande Bovine 21
La filière irlandaise se prépare au Brexit
Perspectives Marché Viande Bovine 22
Par ailleurs 1er envoi de Bovins Irlandais vers
l’Algérie en Novembre 2019
Le salut viendra-t-il des pays tiers?
Perspectives Marché Viande Bovine 23
la délégation d'INTERBEV et la délégation d'éleveurs invitées par le Président de la République
Emmanuel Macron, ont pu faire déguster au président chinois Xi Jinping, de la viande bovine française
Label Rouge (8 novembre 2019). © Interbev
• Malgré quelques succès récents (Israël, Algérie…) l’export pays tiers demeure
limité
• 6% des volumes exportés en 2018
• La crise de la fièvre porcine africaine en Chine fera-t-elle décoller le marché?
Export vif : toujours à la
hausse
Naissances allaitantes : en baisse avec le cheptel
Perspectives Marché Viande Bovine 25
 303 000 naissances
-20 000 têtes /2018
soit -6,5%
Et +1% /2017
 2 613 000 naissances
-176 000 têtes /2018
soit -6,5%
Et -4% /2017
Septembre 2019 Cumul 2019
Naissances allaitantes : évolutions divergentes entre
les races
Perspectives Marché Viande Bovine 26
Export de broutards français : en hausse grâce aux femelles
Perspectives Marché Viande Bovine 27
 Exportations de mâles stables / 2018
 Hausse des exportations de femelles de +7,5% /2018
 Progression des exports globaux de +2,5% /2018
Cumul 2019
d’après BDNI
Export de broutards français : l’Italie à l’image du marché général
Perspectives Marché Viande Bovine 28
• Malgré des menaces récurrentes de crise économique et politique,
l’économie italienne continue de se redresser
• Les achats de femelles continuent de progresser
• La demande forte rencontrant l’offre issue de la décapitalisation en France
• Le marché de la génisse italienne serait néanmoins en train de plafonner
Perspectives Marché Viande Bovine 29
Export de broutards français : le JB espagnol à la peine
Perspectives Marché Viande Bovine 30
Export de broutards français : le JB espagnol à la peine
• Depuis la crise économique en Turquie (été 2017) le JB R3 espagnol à perdu
près 50cts par kg
• Dans ce contexte les engraisseurs préfèrent les animaux maigres bon marché
• Veaux laitiers, broutards espagnols…
Export de broutards français : L'Algérie reste dynamique
Perspectives Marché Viande Bovine 31
• Malgré un contexte politique très difficile le marché algérien
reste très dynamique
• Ce marché est très rémunérateur pour les animaux lourds,
Aubrac en particulier
Export veaux français : les records tombent toujours
Perspectives Marché Viande Bovine 32
• Dans un marché extrêmement encombré par le repli des débouchés (veaux de
boucherie, JB, Bœuf…)
• L’export devient le dernier débouchés des veaux laitiers
• + de 90% des veaux exportés vont en Espagne
• Ce débouché reste menacé par la FCO
• Sept 2019 : 35 600 têtes, soit +33% /2018 et +19% /2017
• En cumul depuis janvier : 197 000 têtes, soit +11% /2018 et +23% /2017
Merci pour votre attention !
+d’info : cassandre.matras@idele.fr
Germain.milet@idele.fr
www.tendances-lait-viande.fr

Contenu connexe

Tendances

MMX2021 - Malgré la Covid, l’Asie conforte sa place dans le commerce mondial ...
MMX2021 - Malgré la Covid, l’Asie conforte sa place dans le commerce mondial ...MMX2021 - Malgré la Covid, l’Asie conforte sa place dans le commerce mondial ...
MMX2021 - Malgré la Covid, l’Asie conforte sa place dans le commerce mondial ...Institut de l'Elevage - Idele
 
Sommet 2019 le marche de la viande bovine sous le signe de la secheresse
Sommet 2019 le marche de la viande bovine sous le signe de la secheresseSommet 2019 le marche de la viande bovine sous le signe de la secheresse
Sommet 2019 le marche de la viande bovine sous le signe de la secheresseInstitut de l'Elevage - Idele
 
Jto 2020 14oct a dynamiques des fileres ovines francaises
Jto 2020 14oct a dynamiques des fileres ovines francaisesJto 2020 14oct a dynamiques des fileres ovines francaises
Jto 2020 14oct a dynamiques des fileres ovines francaisesInstitut de l'Elevage - Idele
 
Le marché de la viande ovine boosté par de faibles disponibilités
Le marché de la viande ovine boosté par de faibles disponibilitésLe marché de la viande ovine boosté par de faibles disponibilités
Le marché de la viande ovine boosté par de faibles disponibilitésInstitut de l'Elevage - Idele
 
Crise du Covid-19 : Suivi Jeunes Bovins au 8 janvier 2021
Crise du Covid-19 : Suivi Jeunes Bovins au 8 janvier 2021Crise du Covid-19 : Suivi Jeunes Bovins au 8 janvier 2021
Crise du Covid-19 : Suivi Jeunes Bovins au 8 janvier 2021Institut de l'Elevage - Idele
 
Où va le boeuf en 2019 ? Et en 2020 ? Et ailleurs en Europe ?
Où va le boeuf en 2019 ? Et en 2020 ? Et ailleurs en Europe ?Où va le boeuf en 2019 ? Et en 2020 ? Et ailleurs en Europe ?
Où va le boeuf en 2019 ? Et en 2020 ? Et ailleurs en Europe ?Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2021 - Bonne résistance de l'UE-27 à la Covid-19 et au Brexit
MMX2021 - Bonne résistance de l'UE-27 à la Covid-19 et au BrexitMMX2021 - Bonne résistance de l'UE-27 à la Covid-19 et au Brexit
MMX2021 - Bonne résistance de l'UE-27 à la Covid-19 et au BrexitInstitut de l'Elevage - Idele
 
Union européenne :L’export pays tiers progresse mais les flux intra-UE resten...
Union européenne :L’export pays tiers progresse mais les flux intra-UE resten...Union européenne :L’export pays tiers progresse mais les flux intra-UE resten...
Union européenne :L’export pays tiers progresse mais les flux intra-UE resten...Institut de l'Elevage - Idele
 
Opportunités des accords commerciaux en Asie : Evolution et perspectives de l...
Opportunités des accords commerciaux en Asie : Evolution et perspectives de l...Opportunités des accords commerciaux en Asie : Evolution et perspectives de l...
Opportunités des accords commerciaux en Asie : Evolution et perspectives de l...Institut de l'Elevage - Idele
 
Brexit, négociations de libéralisation du commerce : vision d'un opérateur de...
Brexit, négociations de libéralisation du commerce : vision d'un opérateur de...Brexit, négociations de libéralisation du commerce : vision d'un opérateur de...
Brexit, négociations de libéralisation du commerce : vision d'un opérateur de...Institut de l'Elevage - Idele
 
Mercosur : entre scandales brésiliens, rebond de la consommation et ouverture...
Mercosur : entre scandales brésiliens, rebond de la consommation et ouverture...Mercosur : entre scandales brésiliens, rebond de la consommation et ouverture...
Mercosur : entre scandales brésiliens, rebond de la consommation et ouverture...Institut de l'Elevage - Idele
 
Etat des lieux de la production de viande Bio. Les leviers de progression qua...
Etat des lieux de la production de viande Bio. Les leviers de progression qua...Etat des lieux de la production de viande Bio. Les leviers de progression qua...
Etat des lieux de la production de viande Bio. Les leviers de progression qua...Institut de l'Elevage - Idele
 

Tendances (20)

MMX2021 - Malgré la Covid, l’Asie conforte sa place dans le commerce mondial ...
MMX2021 - Malgré la Covid, l’Asie conforte sa place dans le commerce mondial ...MMX2021 - Malgré la Covid, l’Asie conforte sa place dans le commerce mondial ...
MMX2021 - Malgré la Covid, l’Asie conforte sa place dans le commerce mondial ...
 
Sommet 2019 le marche de la viande bovine sous le signe de la secheresse
Sommet 2019 le marche de la viande bovine sous le signe de la secheresseSommet 2019 le marche de la viande bovine sous le signe de la secheresse
Sommet 2019 le marche de la viande bovine sous le signe de la secheresse
 
Jto 2020 14oct a dynamiques des fileres ovines francaises
Jto 2020 14oct a dynamiques des fileres ovines francaisesJto 2020 14oct a dynamiques des fileres ovines francaises
Jto 2020 14oct a dynamiques des fileres ovines francaises
 
MMX2021 - Les viandes bovine et ovine en Océanie
MMX2021 - Les viandes bovine et ovine en OcéanieMMX2021 - Les viandes bovine et ovine en Océanie
MMX2021 - Les viandes bovine et ovine en Océanie
 
MMX2021 - Afrique du Nord : focus sur l'Algérie
MMX2021 - Afrique du Nord : focus sur l'AlgérieMMX2021 - Afrique du Nord : focus sur l'Algérie
MMX2021 - Afrique du Nord : focus sur l'Algérie
 
Le marché de la viande ovine boosté par de faibles disponibilités
Le marché de la viande ovine boosté par de faibles disponibilitésLe marché de la viande ovine boosté par de faibles disponibilités
Le marché de la viande ovine boosté par de faibles disponibilités
 
Crise du Covid-19 : Suivi Jeunes Bovins au 8 janvier 2021
Crise du Covid-19 : Suivi Jeunes Bovins au 8 janvier 2021Crise du Covid-19 : Suivi Jeunes Bovins au 8 janvier 2021
Crise du Covid-19 : Suivi Jeunes Bovins au 8 janvier 2021
 
Le retour de la Nouvelle-Zélande
Le retour de la Nouvelle-ZélandeLe retour de la Nouvelle-Zélande
Le retour de la Nouvelle-Zélande
 
Jto2020 14oct atelier cout prod ov
Jto2020 14oct  atelier cout prod ovJto2020 14oct  atelier cout prod ov
Jto2020 14oct atelier cout prod ov
 
Où va le boeuf en 2019 ? Et en 2020 ? Et ailleurs en Europe ?
Où va le boeuf en 2019 ? Et en 2020 ? Et ailleurs en Europe ?Où va le boeuf en 2019 ? Et en 2020 ? Et ailleurs en Europe ?
Où va le boeuf en 2019 ? Et en 2020 ? Et ailleurs en Europe ?
 
MMX2021 - Bonne résistance de l'UE-27 à la Covid-19 et au Brexit
MMX2021 - Bonne résistance de l'UE-27 à la Covid-19 et au BrexitMMX2021 - Bonne résistance de l'UE-27 à la Covid-19 et au Brexit
MMX2021 - Bonne résistance de l'UE-27 à la Covid-19 et au Brexit
 
Union européenne :L’export pays tiers progresse mais les flux intra-UE resten...
Union européenne :L’export pays tiers progresse mais les flux intra-UE resten...Union européenne :L’export pays tiers progresse mais les flux intra-UE resten...
Union européenne :L’export pays tiers progresse mais les flux intra-UE resten...
 
Revenus des exploitations bovins lait 2019
Revenus des exploitations bovins lait 2019 Revenus des exploitations bovins lait 2019
Revenus des exploitations bovins lait 2019
 
Space 2019 conjoncture veau
Space 2019 conjoncture veauSpace 2019 conjoncture veau
Space 2019 conjoncture veau
 
Revenus des exploitations bovins lait 2020
Revenus des exploitations bovins lait 2020Revenus des exploitations bovins lait 2020
Revenus des exploitations bovins lait 2020
 
Opportunités des accords commerciaux en Asie : Evolution et perspectives de l...
Opportunités des accords commerciaux en Asie : Evolution et perspectives de l...Opportunités des accords commerciaux en Asie : Evolution et perspectives de l...
Opportunités des accords commerciaux en Asie : Evolution et perspectives de l...
 
Brexit, négociations de libéralisation du commerce : vision d'un opérateur de...
Brexit, négociations de libéralisation du commerce : vision d'un opérateur de...Brexit, négociations de libéralisation du commerce : vision d'un opérateur de...
Brexit, négociations de libéralisation du commerce : vision d'un opérateur de...
 
Mercosur : entre scandales brésiliens, rebond de la consommation et ouverture...
Mercosur : entre scandales brésiliens, rebond de la consommation et ouverture...Mercosur : entre scandales brésiliens, rebond de la consommation et ouverture...
Mercosur : entre scandales brésiliens, rebond de la consommation et ouverture...
 
Etat des lieux de la production de viande Bio. Les leviers de progression qua...
Etat des lieux de la production de viande Bio. Les leviers de progression qua...Etat des lieux de la production de viande Bio. Les leviers de progression qua...
Etat des lieux de la production de viande Bio. Les leviers de progression qua...
 
Evolution et perspectives de la demande en Chine
Evolution et perspectives de la demande en ChineEvolution et perspectives de la demande en Chine
Evolution et perspectives de la demande en Chine
 

Similaire à Conjoncture économique des viandes ovines et bovines

[GAV2018] Marché de la viande bovine et des broutards en France et en UE.
[GAV2018] Marché de la viande bovine et des broutards en France et en UE.[GAV2018] Marché de la viande bovine et des broutards en France et en UE.
[GAV2018] Marché de la viande bovine et des broutards en France et en UE.Institut de l'Elevage - Idele
 
Quels relais de croissance pour la filière viande bovine française ?
Quels relais de croissance pour la filière viande bovine française ?Quels relais de croissance pour la filière viande bovine française ?
Quels relais de croissance pour la filière viande bovine française ?Institut de l'Elevage - Idele
 
Conférence Eco - Sécheresse, flambée des coûts… la filière bovin viande dans ...
Conférence Eco - Sécheresse, flambée des coûts… la filière bovin viande dans ...Conférence Eco - Sécheresse, flambée des coûts… la filière bovin viande dans ...
Conférence Eco - Sécheresse, flambée des coûts… la filière bovin viande dans ...Institut de l'Elevage - Idele
 
[TECH-OVIN 2023] Etat des lieux du marché de la viande ovine
[TECH-OVIN 2023] Etat des lieux du marché de la viande ovine[TECH-OVIN 2023] Etat des lieux du marché de la viande ovine
[TECH-OVIN 2023] Etat des lieux du marché de la viande ovineInstitut de l'Elevage - Idele
 
[Caprinov 2021] Conjoncture économique de la filière caprine et estimation de...
[Caprinov 2021] Conjoncture économique de la filière caprine et estimation de...[Caprinov 2021] Conjoncture économique de la filière caprine et estimation de...
[Caprinov 2021] Conjoncture économique de la filière caprine et estimation de...Institut de l'Elevage - Idele
 
GAV2021 - Les marchés des viandes bovines et du vif
GAV2021 - Les marchés des viandes bovines et du vifGAV2021 - Les marchés des viandes bovines et du vif
GAV2021 - Les marchés des viandes bovines et du vifInstitut de l'Elevage - Idele
 
Valorisation des veaux laitiers : comparaison dans 10 pays
Valorisation des veaux laitiers : comparaison dans 10 paysValorisation des veaux laitiers : comparaison dans 10 pays
Valorisation des veaux laitiers : comparaison dans 10 paysInstitut de l'Elevage - Idele
 
1-Actualités Ovines-9 juin 2023-Marchés lait et viande.pptx
1-Actualités Ovines-9 juin 2023-Marchés lait et viande.pptx1-Actualités Ovines-9 juin 2023-Marchés lait et viande.pptx
1-Actualités Ovines-9 juin 2023-Marchés lait et viande.pptxInstitut de l'Elevage - Idele
 
MMX2021 - Le marché européen du boeuf en 2020-2021
MMX2021 - Le marché européen du boeuf en 2020-2021MMX2021 - Le marché européen du boeuf en 2020-2021
MMX2021 - Le marché européen du boeuf en 2020-2021Institut de l'Elevage - Idele
 
201909 abcis cadudal francois
201909 abcis cadudal francois201909 abcis cadudal francois
201909 abcis cadudal francoisGermain MILET
 
le marché de la viande ovine - La France dans un marché mondial en mouvement
le marché de la viande ovine - La France dans un marché mondial en mouvementle marché de la viande ovine - La France dans un marché mondial en mouvement
le marché de la viande ovine - La France dans un marché mondial en mouvementInstitut de l'Elevage - Idele
 
MMX2023 Viande - Irlande : durabilité et valorisation de la production bovine...
MMX2023 Viande - Irlande : durabilité et valorisation de la production bovine...MMX2023 Viande - Irlande : durabilité et valorisation de la production bovine...
MMX2023 Viande - Irlande : durabilité et valorisation de la production bovine...Institut de l'Elevage - Idele
 
SOMMET 2023 Lait de brebis en France, quelles évolutions dans un contexte inf...
SOMMET 2023 Lait de brebis en France, quelles évolutions dans un contexte inf...SOMMET 2023 Lait de brebis en France, quelles évolutions dans un contexte inf...
SOMMET 2023 Lait de brebis en France, quelles évolutions dans un contexte inf...Institut de l'Elevage - Idele
 
Tendances viande bovine et maigre webinaire covid19
Tendances viande bovine et maigre webinaire covid19 Tendances viande bovine et maigre webinaire covid19
Tendances viande bovine et maigre webinaire covid19 Institut de l'Elevage - Idele
 

Similaire à Conjoncture économique des viandes ovines et bovines (20)

[GAV2018] Marché de la viande bovine et des broutards en France et en UE.
[GAV2018] Marché de la viande bovine et des broutards en France et en UE.[GAV2018] Marché de la viande bovine et des broutards en France et en UE.
[GAV2018] Marché de la viande bovine et des broutards en France et en UE.
 
Tech ovin 2019 marche-min
Tech ovin 2019 marche-minTech ovin 2019 marche-min
Tech ovin 2019 marche-min
 
Mieux comprendre le marché de la viande ovine
Mieux comprendre le marché de la viande ovineMieux comprendre le marché de la viande ovine
Mieux comprendre le marché de la viande ovine
 
Quels relais de croissance pour la filière viande bovine française ?
Quels relais de croissance pour la filière viande bovine française ?Quels relais de croissance pour la filière viande bovine française ?
Quels relais de croissance pour la filière viande bovine française ?
 
Conférence Eco - Sécheresse, flambée des coûts… la filière bovin viande dans ...
Conférence Eco - Sécheresse, flambée des coûts… la filière bovin viande dans ...Conférence Eco - Sécheresse, flambée des coûts… la filière bovin viande dans ...
Conférence Eco - Sécheresse, flambée des coûts… la filière bovin viande dans ...
 
[TECH-OVIN 2023] Etat des lieux du marché de la viande ovine
[TECH-OVIN 2023] Etat des lieux du marché de la viande ovine[TECH-OVIN 2023] Etat des lieux du marché de la viande ovine
[TECH-OVIN 2023] Etat des lieux du marché de la viande ovine
 
Marchés de la viande bovine - Sommet 2021
Marchés de la viande bovine - Sommet 2021Marchés de la viande bovine - Sommet 2021
Marchés de la viande bovine - Sommet 2021
 
Sommet2016 Où va l agneau 2025 ?
Sommet2016 Où va l agneau 2025 ?Sommet2016 Où va l agneau 2025 ?
Sommet2016 Où va l agneau 2025 ?
 
[Caprinov 2021] Conjoncture économique de la filière caprine et estimation de...
[Caprinov 2021] Conjoncture économique de la filière caprine et estimation de...[Caprinov 2021] Conjoncture économique de la filière caprine et estimation de...
[Caprinov 2021] Conjoncture économique de la filière caprine et estimation de...
 
GAV2021 - Les marchés des viandes bovines et du vif
GAV2021 - Les marchés des viandes bovines et du vifGAV2021 - Les marchés des viandes bovines et du vif
GAV2021 - Les marchés des viandes bovines et du vif
 
Valorisation des veaux laitiers : comparaison dans 10 pays
Valorisation des veaux laitiers : comparaison dans 10 paysValorisation des veaux laitiers : comparaison dans 10 pays
Valorisation des veaux laitiers : comparaison dans 10 pays
 
1-Actualités Ovines-9 juin 2023-Marchés lait et viande.pptx
1-Actualités Ovines-9 juin 2023-Marchés lait et viande.pptx1-Actualités Ovines-9 juin 2023-Marchés lait et viande.pptx
1-Actualités Ovines-9 juin 2023-Marchés lait et viande.pptx
 
Evolution et perspectives de la demande en Chine
Evolution et perspectives de la demande en ChineEvolution et perspectives de la demande en Chine
Evolution et perspectives de la demande en Chine
 
MMX2021 - Le marché européen du boeuf en 2020-2021
MMX2021 - Le marché européen du boeuf en 2020-2021MMX2021 - Le marché européen du boeuf en 2020-2021
MMX2021 - Le marché européen du boeuf en 2020-2021
 
Revenus des exploitations bovins viande 2019
Revenus des exploitations bovins viande 2019Revenus des exploitations bovins viande 2019
Revenus des exploitations bovins viande 2019
 
201909 abcis cadudal francois
201909 abcis cadudal francois201909 abcis cadudal francois
201909 abcis cadudal francois
 
le marché de la viande ovine - La France dans un marché mondial en mouvement
le marché de la viande ovine - La France dans un marché mondial en mouvementle marché de la viande ovine - La France dans un marché mondial en mouvement
le marché de la viande ovine - La France dans un marché mondial en mouvement
 
MMX2023 Viande - Irlande : durabilité et valorisation de la production bovine...
MMX2023 Viande - Irlande : durabilité et valorisation de la production bovine...MMX2023 Viande - Irlande : durabilité et valorisation de la production bovine...
MMX2023 Viande - Irlande : durabilité et valorisation de la production bovine...
 
SOMMET 2023 Lait de brebis en France, quelles évolutions dans un contexte inf...
SOMMET 2023 Lait de brebis en France, quelles évolutions dans un contexte inf...SOMMET 2023 Lait de brebis en France, quelles évolutions dans un contexte inf...
SOMMET 2023 Lait de brebis en France, quelles évolutions dans un contexte inf...
 
Tendances viande bovine et maigre webinaire covid19
Tendances viande bovine et maigre webinaire covid19 Tendances viande bovine et maigre webinaire covid19
Tendances viande bovine et maigre webinaire covid19
 

Conjoncture économique des viandes ovines et bovines

  • 1. Conjoncture filières ovines et bovines Cassandre MATRAS - Germain MILET Institut de l’élevage service économie des filières
  • 2. Les marchés ovins vifs et viande ovine
  • 3. 2019 : le cours de l’agneau français a subi la situation au Royaume-Uni 3 • En moyenne en 2019, sur 46 semaines, le cours de l’agneau français est plus bas de 18 centimes par rapport à 2018 et de 4 centimes par rapport à 2017 • Creux estival important en lien avec un afflux de viande ovine britannique
  • 4. Une production de viande ovine stable sur 9 mois 4 • Un nombre d’ovins abattus en léger retrait sur 9 mois (-1%) avec une stabilité concernant les agneaux et un baisse des abattages de réformes (-4%) • En volumes, la production de viande ovine est stable : légère hausse du poids de carcasses des agneaux (+0,2kg), en baisse chez les réformes (-0,4kg)
  • 5. Des envois d’agneaux vivants dynamiques 5 Hausse de + 10 % sur 9 mois / 2018 soit + 14 000 agneaux exportés -Une demande espagnole stable et des achats italiens dynamiques (+6%) -L’apparition d’un nouveau client assez prometteur : Israël (8 000 envois en févr. et 9 000 en juin) -Des envois attendus stables pour la fin d’année : *Pas de nouveaux envois vers Israël *Des achats espagnols et italiens qui devraient rester dynamiques
  • 6. 6 Des importations a contrario en recul Baisse de 31% des achats d’ovins adultes, soit -5 100 têtes Baisse de 19% des achats d’agneaux vifs, soit -26 400 têtes, sur 9 mois • - 14 900 issus d’Espagne (-16%) • - 6 600 issus des Pays-Bas (-25%) • - 4 200 issus du R-U (-91%) • - 3 700 issus d’Irlande (-74%) • + 4 700 issus d’Allemagne
  • 7. 7 Des imports de viande en légère hausse Légère hausse de 1% des importations de viande ovine, soit + 545 téc -Hausse des achats en provenance du R-U (agneau britannique très compétitif cette année) -Baisse des achats de viande ovine d’origine NZ, irlandaise et espagnole
  • 8. Perspectives 2020 8 -Les importations de viande ovine devraient diminuer: les envois néozélandais vont continuer de s’orienter vers la Chine et les envois du R-U ainsi que de l’Irlande seront probablement perturbés par la forte dynamique de 2019 (effectifs affaiblis au R-U, hausse des envois et baisse des abattages en Irlande) -Le cours de l’agneau français devrait s’orienter à la hausse par rapport à 2019, face à un probable allègement du marché -Impact très probable du Brexit sur la viande ovine : allègement du marché à court terme, perte de visibilité de la viande ovine en France à plus long terme. Pays européens qui reprennent des parts de marché du R-U?... -Dans le bassin allaitant, des agnelages en février/mars 2020 potentiellement affectés par la sécheresse estivale de 2019. Sécheresse estivale en 2020 ? Les précipitations importantes de cet automne pourraient permettre de recharger suffisamment les nappes souterraines et éviter un été aussi aride.
  • 9. Filières bovins viande Marchés lourds dans un contexte de décapitalisation
  • 10. L’érosion long terme du cheptel laitier se poursuit La décapitalisation allaitante continue Perspectives Marché Viande Bovine 10
  • 11. Perspectives Marché Viande Bovine 11 Abattages de vaches en France : repli en trompe l’oeil Source : GEB-Institut de l’Élevage d’après Normabev • Abattages de vaches type viande • Abattages de vaches laitières +2,5 % /moyenne 2011-17 -3% /2018 Cumul annuel HH +3 % /moyenne 2011-17 -1% /2018 Cumul annuel HH
  • 12. Perspectives Marché Viande Bovine 12 Effectifs de mâles en BDNI Source : GEB-Institut de l’Élevage d’après SPIE/BDNI Évolution annuelle des effectifs au 1er oct. 2019/ 1er oct. 2018  +19 000 mâles de 12-18 mois de races à viande ou Croisés et -6 000 mâles laitiers.  -17 000 mâles de 18-24 mois de races à viande ou Croisés et -7 000 mâles laitiers.
  • 13. Perspectives Marché Viande Bovine 13 Abattages de jeunes bovins en France Source : GEB-Institut de l’Élevage d’après Normabev • Abattages de JB Viande • Abattages de JB laitiers -25% /moyenne 2011-17 -8% /2018 Cumul annuel H -7,5% /moyenne 2011-17 -5% /2018 Cumul annuel HH H
  • 14. L’érosion de la consommation s’explique surtout par la baisse des importations 14
  • 15. La consommation se fait de + en + hors domicile Fondamentaux Marché Viande Bovine 15 En 2017, plus de 10 repas par mois et par Français sont pris hors domicile Source : GEB-Institut de l’Élevage d’après enquêtes  Plus de viande écoulée : +5% entre 2014 et 2017, via une forte hausse du haché en restauration commerciale  Plus de viande française (+50% de tonnages VBF écoulés),  via le développement du burger (haché frais = VBF pour une meilleure maîtrise du risque sanitaire)  Et + de VBF en restauration collective scolaire  Moins de piécé. L’import issu de VL reste majoritaire sur ce créneau
  • 16. Fondamentaux Marché Viande Bovine 16 Consommation française de viande bovine calculée par bilan* - Source : GEB-Institut de l’Élevage d’après SSP *La consommation par bilan reflète les disponibilités de viande bovine en France (abattages + import – export). Elle peut présenter un décalage avec les quantités effectivement consommées. Cumul 6 mois : -0,6% /2018
  • 17. Bilan d’approvisionnement du marché français en viande bovine (1 000 téc) et exports de broutards (1 000 têtes) – Source : GEB-Institut de l’Élevage 17 Prévisions réalisées en septembre 2019 1 000 téc 2014 2015 2016 2017 2018 2019 p 2020 p 2019p/18 2020p/19p Abattages 1428 1460 1467 1447 1470 1423 1379 -3.2% -3.1% Dont : Femelles 760 786 807 809 833 807 774 -3.1% -4.1% Taurillons et Taureaux 415 418 403 388 393 378 371 -3.7% -1.9% Bœufs 70 71 73 68 61 58 57 -5.0% -2.3% Veaux de boucherie 184 184 184 181 183 180 177 -1.6% -1.3% Imports viande 366 345 322 324 335 348 370 +4.0% +6.2% Exports viande 229 236 236 238 241 225 221 -6.5% -2.0% Consommation 1564 1569 1553 1533 1564 1546 1528 -1.1% -1.2% Export broutards (1 000 têtes) 969 1041 1072 1084 1041 1061 1044 +2.0% -1.6% Source : GEB-Institut de l'Elevage, d'après SSP, douanes, BDNI, Normabev et prévisions propres e : estimations, p : prévisions
  • 18. Toujours plus difficile d’exporter de la viande bovine
  • 19. 5 exportateurs dominent les flux de viande en UE 19 Ces 5 exportateurs comptent pour 69% des flux de viande bovine en Europe. Source : GEB-Institut de l’Elevage, d’après Eurostat - données 2018 2,74 millions de téc échangées sous forme fraîche ou congelée (=/2017) = 35% des abattages contrôlés (31% en 2010) 206 533 438 359 288 60% Expéditions des principaux États membres fournisseurs (viande bovine fraîche & congelée) Perspectives Marché Viande Bovine
  • 20. La Pologne est le 1er fournisseur de l’Italie depuis 2017, devant la France Perspectives Marché Viande Bovine 20 67 70 72 84 85 92 95 94 86 91 83 81 75 75 28 46 41 49 61 59 43 46 63 75 75 77 79 78 108 101 101 99 98 94 90 81 76 73 75 68 69 71 112 123 113 105 101 100 88 78 72 72 61 52 54 53 33,1 39,4 38,3 37,4 36,3 42 40 32 27 32 27 29 29 29 42 39 35 47 45 48 48 46 46 45 54 52 57 53 72,6 74,7 83,5 37,6 54,6 54 53 54 59 58 60 61 53 62 0 50 100 150 200 250 300 350 400 450 500 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 Importations italiennes de viande bovine fraîche et congelée Source : GEB-Institut de l'Elevage d'après Eurostat Extra UE28 Autres UE Irlande Allemagne + Autriche Pays-Bas + Danemark Pologne France 1000téc 38 34 38 43 34 34 26 23 14 15 26 26 30 30 0 50 100 150 200 250 6mois 2018 6mois 2019 1er sem 2019 / 1er sem 2018
  • 21. Pologne l’engraissement progresse toujours le cheptel de vaches est stabilisé Perspectives Marché Viande Bovine 21
  • 22. La filière irlandaise se prépare au Brexit Perspectives Marché Viande Bovine 22 Par ailleurs 1er envoi de Bovins Irlandais vers l’Algérie en Novembre 2019
  • 23. Le salut viendra-t-il des pays tiers? Perspectives Marché Viande Bovine 23 la délégation d'INTERBEV et la délégation d'éleveurs invitées par le Président de la République Emmanuel Macron, ont pu faire déguster au président chinois Xi Jinping, de la viande bovine française Label Rouge (8 novembre 2019). © Interbev • Malgré quelques succès récents (Israël, Algérie…) l’export pays tiers demeure limité • 6% des volumes exportés en 2018 • La crise de la fièvre porcine africaine en Chine fera-t-elle décoller le marché?
  • 24. Export vif : toujours à la hausse
  • 25. Naissances allaitantes : en baisse avec le cheptel Perspectives Marché Viande Bovine 25  303 000 naissances -20 000 têtes /2018 soit -6,5% Et +1% /2017  2 613 000 naissances -176 000 têtes /2018 soit -6,5% Et -4% /2017 Septembre 2019 Cumul 2019
  • 26. Naissances allaitantes : évolutions divergentes entre les races Perspectives Marché Viande Bovine 26
  • 27. Export de broutards français : en hausse grâce aux femelles Perspectives Marché Viande Bovine 27  Exportations de mâles stables / 2018  Hausse des exportations de femelles de +7,5% /2018  Progression des exports globaux de +2,5% /2018 Cumul 2019 d’après BDNI
  • 28. Export de broutards français : l’Italie à l’image du marché général Perspectives Marché Viande Bovine 28 • Malgré des menaces récurrentes de crise économique et politique, l’économie italienne continue de se redresser • Les achats de femelles continuent de progresser • La demande forte rencontrant l’offre issue de la décapitalisation en France • Le marché de la génisse italienne serait néanmoins en train de plafonner
  • 29. Perspectives Marché Viande Bovine 29 Export de broutards français : le JB espagnol à la peine
  • 30. Perspectives Marché Viande Bovine 30 Export de broutards français : le JB espagnol à la peine • Depuis la crise économique en Turquie (été 2017) le JB R3 espagnol à perdu près 50cts par kg • Dans ce contexte les engraisseurs préfèrent les animaux maigres bon marché • Veaux laitiers, broutards espagnols…
  • 31. Export de broutards français : L'Algérie reste dynamique Perspectives Marché Viande Bovine 31 • Malgré un contexte politique très difficile le marché algérien reste très dynamique • Ce marché est très rémunérateur pour les animaux lourds, Aubrac en particulier
  • 32. Export veaux français : les records tombent toujours Perspectives Marché Viande Bovine 32 • Dans un marché extrêmement encombré par le repli des débouchés (veaux de boucherie, JB, Bœuf…) • L’export devient le dernier débouchés des veaux laitiers • + de 90% des veaux exportés vont en Espagne • Ce débouché reste menacé par la FCO • Sept 2019 : 35 600 têtes, soit +33% /2018 et +19% /2017 • En cumul depuis janvier : 197 000 têtes, soit +11% /2018 et +23% /2017
  • 33. Merci pour votre attention ! +d’info : cassandre.matras@idele.fr Germain.milet@idele.fr www.tendances-lait-viande.fr