E-touris me : Gagner le pari de la
convergence entre l’inf ormation et la
            réservation

Le projet du CDT Béarn ...
> E-tourisme : La généralisation de l’Internet comme
 >
média de préparation des séjours

    En 2007, les internautes fra...
> E-tourisme : L’appropriation des outils par les
 >
prof essionnels
 En 2008, les entreprises du 64
 74% des professionne...
Réservation en ligne : Des comportements dif f érenciés
selon le type de structure

      100%                            ...
> E-tourisme : Les enjeux dans le 64
     >
► Maîtriser la qualité et la       44 Offices de
  fiabilité de l’information....
> E-tourisme : les enjeux
     >
• Maîtriser la qualité et la      Base
                                                  ...
> E-tourisme : les enjeux
     >
• Maîtriser la qualité et la        Serveur
                                             ...
> E-tourisme : les enjeux
     >
                                             > Situation antérieure
                     ...
> E-tourisme : les enjeux
     >
                                                     > Depuis
                           ...
Pffffff !
Comment faire ?
Je veux tout voir,
 mais peut-être
aussi réserver …
C’est bien, il y a
tous les hôtels.
   Mais il faut
   vérifier les
disponibilités et
les tarifs un par
       un !
Pffffff !
Comment faire ?
Je veux tout voir,
 mais peut-être
aussi réserver …
Il n’y a pas
beaucoup d’hôtels
sur la côte basque
qui proposent de la
  disponibilité …
Enfin un outil adapté.
  Un seul moteur de
 recherche pour tout
  faire, dès la page
      d’accueil !
Et en plus, il y a
beaucoup plus
    d’offres
 disponibles !
Les modalités techniques
• Système d’inf ormation SIRTAQUI :
   – Intégration de champs « identif iant résa »
• Systèmes d...
Les avantages de cette approche
• Du point de vue du client :
   – Proposer un maximum d’of f res disponibles en ligne
   ...
Les limites et contraintes
• Possibilités d’intégration limitées aux systèmes disposant
  de web services.
• Intégration l...
Les étapes suivantes
• Organisation territoriale
   – Campagnes de sensibilisation des prof essionnels à l’intégration
   ...
Cdt PyréNéEs Atlantiques   Gagner Le Pari De La Convergence Entre Linfo Et La RéSa   Mopa   4 Decembre 08
Cdt PyréNéEs Atlantiques   Gagner Le Pari De La Convergence Entre Linfo Et La RéSa   Mopa   4 Decembre 08
Cdt PyréNéEs Atlantiques   Gagner Le Pari De La Convergence Entre Linfo Et La RéSa   Mopa   4 Decembre 08
Cdt PyréNéEs Atlantiques   Gagner Le Pari De La Convergence Entre Linfo Et La RéSa   Mopa   4 Decembre 08
Cdt PyréNéEs Atlantiques   Gagner Le Pari De La Convergence Entre Linfo Et La RéSa   Mopa   4 Decembre 08
Cdt PyréNéEs Atlantiques   Gagner Le Pari De La Convergence Entre Linfo Et La RéSa   Mopa   4 Decembre 08
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cdt PyréNéEs Atlantiques Gagner Le Pari De La Convergence Entre Linfo Et La RéSa Mopa 4 Decembre 08

1 691 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 691
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
109
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cdt PyréNéEs Atlantiques Gagner Le Pari De La Convergence Entre Linfo Et La RéSa Mopa 4 Decembre 08

  1. 1. E-touris me : Gagner le pari de la convergence entre l’inf ormation et la réservation Le projet du CDT Béarn Pays basque Journée MOPA du 4décembre
  2. 2. > E-tourisme : La généralisation de l’Internet comme > média de préparation des séjours En 2007, les internautes français 44 % des Français partis en vacances ont utilisé Internet pour organiser leurs vacances, soit 13,4 millions d’internautes, contre 40 % en 2006 et 37 % en 2005. Parmi ceux-ci, 55 % ont consulté exclusivement Internet, soit plus d’1 internaute sur 2. 25 % des internautes partis ont réservé en ligne en 2007, contre 21 % en 2006 et 18 % en 2005. 58 % des internautes qui ont utilisé Internet, ont réservé au moins l’une des prestations en ligne, contre 49% en 2005. Source : Baromètre 2007 Raffour Interactif
  3. 3. > E-tourisme : L’appropriation des outils par les > prof essionnels En 2008, les entreprises du 64 74% des professionnels possèdent un site Internet dédié à leur activité. Pour 71% des professionnels, l’objectif premier du site Internet est de communiquer sur leur offre, pour 52%, de trouver de nouveaux clients. 35% seulement proposent de la réservation en ligne sur leur site Internet, dont 20% avec la possibilité d’un paiement en ligne. 26% de leur chiffre d’affaire est réalisé par des ventes en ligne. Source : Baromètre 2008 CDT 64
  4. 4. Réservation en ligne : Des comportements dif f érenciés selon le type de structure 100% non oui, sans paiement en ligne 80% oui, avec paiement en ligne 60% 40% 20% 0% l blé te ng if s d ôtes e s es ité ct hé llag rism hô pi eu nc am olle tiv m d'h m ca ca u ' ac tc va to e en br de e ire em ce ta vi ch rg en ta be sid es Pr ré
  5. 5. > E-tourisme : Les enjeux dans le 64 > ► Maîtriser la qualité et la 44 Offices de fiabilité de l’information. tourisme Préfecture • Répondre au client en temps Organismes de réel 24h/24, 7j/7 CDT labellisation • Gagner le pari de la convergence entre Système d’info l’inf ormation et la SIRTAQUI réservation • Accompagner les mutations 6 200 hébergements technologiques dans les entreprises 600 prestations de loisirs 450 sites et musées • Entretenir le réseau des acteurs du conseil en séjour 1 200 évènements
  6. 6. > E-tourisme : les enjeux > • Maîtriser la qualité et la Base Système f iabilité de l’inf ormation. CRTA d’info Sites Internet : 25 sites ► R épondre au client en SIRTAQUI « syndiqués » temps réel 24h/24, 7j/7 • Gagner le pari de la Editions convergence entre du CDT Accueil : 44 l’inf ormation et la Offices de réservation tourisme • Accompagner les mutations technologiques dans les 1,6 millions d’internautes entreprises utilisent l’info SIRTAQUI 100 000 demandes traitées • Entretenir le réseau des via SIRTAQUI acteurs du conseil en séjour
  7. 7. > E-tourisme : les enjeux > • Maîtriser la qualité et la Serveur Système f iabilité de l’inf ormation. national Franceguide de résa 19 points ► R épondre au client en RESANET de réservation temps réel 24h/24, 7j/7 • Gagner le pari de la convergence entre 11 sites de l’inf ormation et la réservation en réservation ligne • Accompagner les mutations technologiques dans les 1 200 offres en ligne entreprises 4 500 demandes traitées, • Entretenir le réseau des 20% de réservations en acteurs du conseil en séjour ligne
  8. 8. > E-tourisme : les enjeux > > Situation antérieure > • Maîtriser la qualité et la His toriquement conçus s ur des bas es f iabilité de l’inf ormation. techniques et org anis ationnelles • Répondre au client en dis tinctes , les s ys tèmes d’information, temps réel 24h/24, 7j/7 les s ys tèmes de rés ervation et les s ites  G agner le pari de la Web communiquaient difficilement entre convergence entre eux C’Touver WebCamp l’information et la Home t NovaRés RéservI rés ervation Resa a T SIRTAQUI • Accompagner les SYSTEMES DE SYSTEME mutations technologiques RESERVATION D’INFORMATION dans les entreprises GestLoc ResaNe t • Entretenir le réseau des acteurs du conseil en séjour CDT Portails SITES WEB touristiques Offices de tourisme
  9. 9. > E-tourisme : les enjeux > > Depuis > • Maîtriser la qualité et la octobre Le point crucial porte actuellement s ur la f iabilité de l’inf ormation. converg ence entre des s ys tèmes • Répondre au client en d’information publics et des s ys tèmes de temps réel 24h/24, 7j/7 rés ervation privés pour fournir une  G agner le pari de la s olution s atis fais ante au proces s us convergence entre d’info-rés ervation. l’information et la C’Touver rés ervation t SIRTAQUI Home WebCamp • Accompagner les Resa SYSTEMES DE SYSTEME D’INFORMATION mutations technologiques GestLo RESERVATION RéservI dans les entreprises c NovaRés T ResaNet • Entretenir le réseau des a acteurs du conseil en séjour Tel Portails SITES L’institutionnel a un portable, WEB touristiques GPS double rôle : Offices de CDT tourisme - Celui d’agrégateur - Celui d’infomédiaire.
  10. 10. Pffffff ! Comment faire ? Je veux tout voir, mais peut-être aussi réserver …
  11. 11. C’est bien, il y a tous les hôtels. Mais il faut vérifier les disponibilités et les tarifs un par un !
  12. 12. Pffffff ! Comment faire ? Je veux tout voir, mais peut-être aussi réserver …
  13. 13. Il n’y a pas beaucoup d’hôtels sur la côte basque qui proposent de la disponibilité …
  14. 14. Enfin un outil adapté. Un seul moteur de recherche pour tout faire, dès la page d’accueil !
  15. 15. Et en plus, il y a beaucoup plus d’offres disponibles !
  16. 16. Les modalités techniques • Système d’inf ormation SIRTAQUI : – Intégration de champs « identif iant résa » • Systèmes de réservation : – Récupération des web services proposés par les éditeurs – Mise aux normes des paramètres d’échanges, limités à 5 variables • Site Internet : – Mise en place d’une base miroir pour la gestion des listes de résultats et des appels aux web services – Développement du moteur de recherche inf o-résa – Tag des liens de sortie résa Investissement : 25 K€
  17. 17. Les avantages de cette approche • Du point de vue du client : – Proposer un maximum d’of f res disponibles en ligne – Assouplir les processus de préparation des séjours dans une « bulle » de services • Du point de vue du prestataire : – Faciliter son intégration dans les processus de mise en marché « destination en ligne » – Sans imposer d’alternatives technologiques et en s’adaptant aux contraintes « métier ». • Du point de vue de la destination : – Inverser la pression des éditeurs de solutions technologiques – Agréger des logiques d’organisation dif f érenciées ( centrale de résa, place de marché, marque blanche) – Concentrer ses ef f orts d’acquisition d’audience et de qualif ication de l’inf ormation
  18. 18. Les limites et contraintes • Possibilités d’intégration limitées aux systèmes disposant de web services. • Intégration limitée dans les sites web ( changement d’ergonomie au passage à la résa) • Pas de possibilité d’analyse globale des ventes • Pas de maîtrise des politiques tarif aires • Actualisation manuelle de la base SIRTAQUI pour les codes de résa. • Sentiment de concurrence pour certaines destinations dotées de centrales de réservation.
  19. 19. Les étapes suivantes • Organisation territoriale – Campagnes de sensibilisation des prof essionnels à l’intégration des processus de vente en ligne. – Accompagnement des territoires dans la mise en œuvre d’une stratégie de mise en marché « destination » en ligne • Développements technologiques : – Intégration de 2 ou 3 autres systèmes ( Webcamp, Switch’IT, …) – Développement d’un widget « moteur de recherche  inf o-résa » pour une intégration f acile dans les sites Internet de destination ou de f ilières. – Développement d’un système intégré inf ormation – réservation – agrégateur - GRC – Intégration de services web 2.0

×