L’enfant d’aujourd’hui
comme cible marketing
Créer une offre adaptée au
public des enfants
Scolaires, juniors
Karine ESTAUN
•  Le tourisme de enfants
concerne les jeunes enfants
français qui voyagent dans le
cadre de leur scolarité ou
pendant les...
marché très segmenté et évolutif selon
les âges.
Le tourisme des enfants présente
des spécificités et se distingue
netteme...
Le marketing des enfants
concerne les 2 ans 17 ans
è Il est nécessaire de segmenter
la clientèle :
•  Les crèches jusqu’à...
è Il convient ensuite de segmenter la
demande par type de séjour :
–  Les demandes de séjours : classes
transplantées pou...
Les scolaires
•  Cycle I : première et seconde année
de maternelle
•  Cycle II : troisième année de maternelle +
CP + CE1
•  Cycle III :...
Les sorties scolaires
relèvent de trois
catégories :
Catégorie 1
•  Les sorties scolaires régulières,
correspondant aux enseignements
réguliers, inscrits à l'emploi du temps e...
Catégorie 2
•  Les sorties scolaires occasionnelles sans
nuitée, correspondant à des activités
d'enseignement sous des for...
Catégorie 3
•  Les sorties scolaires avec nuitée(s), qui
permettent de dispenser les
enseignements dans d'autres lieux et ...
I - Finalités et
objectifs des sorties
scolaires
Les sorties scolaires contribuent à
donner du sens aux apprentissages
en
favorisant le contact direct avec
l'environnement...
Les sorties concourent ainsi à faire
évoluer les représentations des
apprentissages scolaires en les
confrontant avec la r...
•  Les sorties scolaires tendent à
compenser les inégalités sociales et
culturelles en permettant la
découverte, par tous ...
Objectifs généraux d'une
sortie scolaire
•  Les activités pratiquées à l'occasion d'une
sortie scolaire viennent nécessairement en
appui des programmes.
Elles s'in...
Dans tous les cas, l'accent sera
mis sur les aspects transversaux
des apprentissages :
•  - développement de l'autonomie, ...
Les autorisations de
sorties scolaires sont
délivrées après avoir
vérifié que les conditions
de sécurité sont
respectées.
•  Ä Conditions d'encadrement,
Ä Conditions de transport,
Ä Conditions d'accueil,
Ä Nature et aux conditions des
activ...
Établissement recevant
du public en droit
français (ERP)
•  Le terme établissement recevant du
public (ERP), désigne en droit français
les lieux publics ou privés accueillant
des ...
Les ERP sont soumis au respect d'un
règlement de sécurité contre l'incendie
et les risques de panique.
Les ERP sont classé...
•  1re catégorie : au-dessus de 1 500
personnes ;
•  2e catégorie : de 701 à 1500
personnes ;
•  3e catégorie : de 301 à 7...
•  Selon la législation française, ces
établissements doivent être conçus de
manière à permettre de limiter les risques
d'...
•  Chaque département dispose
d'une
Commission consultative
départementale de sécurité et
d'accessibilité.
•  composée d'u...
•  QUALIFICATIONS ÉXIGÉES POUR ENCADRER
DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES
À L'ÉCOLE
•  Peuvent encadrer les activités p...
L’équipe d’encadrement
des sorties scolaires
•  Afin d'assurer au mieux la sécurité
des élèves lors des sorties scolaires,
une équipe d'encadrement doit être
formée. E...
L'organisation
pédagogique des
activités mises en
œuvre dans le cadre
des sorties scolaires
•  La responsabilité de l'organisation
générale de la sortie incombe à
l'enseignant titulaire de la classe.
•  C'est donc ...
•  Une bonne utilisation des
potentialités du lieu suppose que le
maître dispose d'une information
préalable précise.
•  o...
•  La souscription d'une assurance
responsabilité civile et d'une
assurance individuels accidents
corporels est exigée,
• ...
Procédure d'autorisation et de
contrôle concernant les
structures d'accueil qui offrent
l'hébergement de nuit et celles
qu...
•  L'inspecteur d'académie du
département d'implantation doit
apprécier, avant de délivrer toute
autorisation, que l'accue...
Les structures d’accueil 
agrément par le Ministère de la jeunesse
et des sports et/ou par le Ministère de
l’éducation nat...
•  villages de vacances  proposent :
•  des chambres de 2 à 4 / 6 lits
•  sanitaires privatifs ou collectifs
•  un espace ...
•  L'inspecteur d'académie s'assure que le
maire de la commune où est situé
l'établissement et le préfet ne se sont
pas op...
Dispositions particulières
aux sorties scolaires
occasionnelles sans
nuitée
•  Les sorties scolaires
occasionnelles doivent s'inscrire
dans le cadre de l'action
éducative conforme aux
programmes d'e...
Procédure d'autorisation
et de contrôle
•  L'autorisation est délivrée, par écrit,
au moins trois jours à l'avance.
Dispositions particulières
aux sorties scolaires
occasionnelles avec nuitée
•  Le directeur d'école la demande
d'autorisation de sortie scolaire avec
nuitée(s) à l'inspecteur de
l'éducation national...
L’organisation d’une sortie
pédagogique et /ou
thématique Le contact avec
l’enseignant est primordial
Etape 1 : La préparation de
la visite
•  L’enseignant va choisir une structure en
fonction de son programme scolaire.
•  L...
•  L’enseignant va effectuer une
•  recherche par thème (animal, végétal,
environnement, art, thème historique)
Les objectifs pédagogiques sont
récurrents et convergent autour de
4 thèmes :
•  Les sciences
•  L’art sous toutes ses for...
Les outils et méthodes
pédagogiques que vous
souhaitez appliquer
Outils et méthodes
pédagogiques•  Exposer
•  Démontrer
•  Faire s’exprimer les
enfants
•  Permettre aux enfants de
vivre u...
Les outils pédagogiques
•  soit destinés au professionnel du tourisme
afin de l'aider dans la conception et la
préparation...
Les outils pédagogiques
•  Jeux divers (classeur)
•  Malette
•  Outils ou ustensiles
divers
•  Support vidéo ou audio
•  V...
•  C Plus vous aiderez les enseignants,
les animateurs à se former et plus
ils auront envie de venir visiter.
•  Les anim...
La mise à disposition d’un
dossier pédagogique
comprenant
•  Le descriptif de la visite
•  Les liens avec les programmes s...
•  Une rencontre préalable sur le site,
entre l’enseignant, et vous, permet
l’organisation d’une visite en
adéquation avec...
Pendant la visite
•  l’enfant doit être acteur,
•  le sensibiliser avec des jeux,
•  l’impliquer, le faire manipuler.
•  M...
•  Dans le cas d’accueil d’un bus complet,
•  le groupe sera divisé et le
responsable de la visite veillera à ce
que soien...
•  Faire respecter les consignes de
sécurité données au préalable (il y en
a toujours)
•  organiser le temps des élèves en...
Être évalué
•  un temps d’évaluation pourra être ménagé à
l’issue des visites. Cette évaluation portera
d’une part sur les...
Après la visite
•  La visite continue… Vous aurez fourni
des outils post visite afin d’aider
l’enseignant ou l’animateur à...
Les thématiques :
il peut y avoir un combiné
de plusieurs thématiques
Sport & insolite
•  Ski
•  Multisports
•  Accro bran...
Sciences & monde du vivant
•  environnement
•  astronomie
•  les vendanges
•  animaux
•  faune & flore
•  écologie
•  eau
Art
•  contes et légende
•  art plastique
•  patrimoine
•  imaginaire et conte
•  histoire
•  musique
•  cinéma
Qui finance ces sorties ?
ECOLES
Une partie de la sortie est financée par la
coopérative Scolaire
–  l’autre partie par le...
•  Sur une journée, budget max par
enfant : 20 euros (c’est le grand
max)
•  Incluant toutes les prestations y
compris le ...
CLAE
Les familles prennent en charge
60 % du montant du voyage
La municipalité prend en charge 40%.
•  Les familles financ...
La présentation de l’offre
(vocabulaire à adapter à
votre cible)
Objectifs Pédagogiques
Ou thématiques
Déroulement de l’an...
Les séjours hors cadre
scolaire
•  CE ou familles en direct.
•  produits tout compris adaptés à l’âge
et aux envies des en...
L’hébergement
•  Un gîte d’enfant : c’est une formule « Gîtes de
France » spécialement conçue pour accueillir des
enfants ...
•  Les villages vacances associatifs
•  ce sont des structures
d’hébergement qui proposent à un
prix forfaitaire ; l’héber...
Les thèmes
La nature
•  Les vacances à la ferme
•  Ma cabane dans les arbres
•  En compagnie des ânes
•  Le petit jardinie...
Sports
•  Nautisme
•  Multi activités
•  Canoë kayak
•  Canyoning
•  Rando
•  Accro branche
•  Scooter
•  Moto cross et qu...
insolite ou thématique
•  Le cirque
•  Le théâtre
•  L’aventure
•  Les jeux de société
•  La magie
•  L’archéologie
•  Le ...
la durée & la période
•  CE
•  Première semaine des vacances de
février
•  Première semaine des vacances de
Pâques
•  3 pr...
Familles
•  La durée varie selon la thématique
•  4 nuits / 5 jours
•  5 nuits / 6 jours
•  6 nuits / 7 jours
•  13 nuits ...
La présentation de
l’offre
•  Le produit doit être présenté comme un
forfait, en tout compris incluant :
–  Le transport e...
Les actions de
communication à
entreprendre
Auprès des prescripteurs
En vente directe
Le positionnement
•  Avant d’entamer toute action, ciblez
un segment de marché, en effet le
produit que vous distribuez es...
Deuxième étape : créer un
bon texte
•  le texte doit communiquer le message
de façon simple et succincte pour
retenir l’at...
TROUVER DES BONN Es
IMAGES
•  Choisissez une image visuellement
attrayante, facile à reconnaître et
pertinente par rapport...
Par rapport à votre cible, déterminez
Votre zone de chalandise ?
«  Quels sont les intermédiaires
prescripteurs impliqués ...
•  L’ autocariste :
•  20 % de ses clients
sont des écoles.
•  Les agences de
voyages réceptives
•  Elles élaborent des
pr...
•  Les associations de
tourisme
•  Beaucoup
d’associations de
tourisme se sont
positionnées sur le
segment enfants :
scola...
LA VENTE DIRECTE
•  Ecoles :
–  Publipostage + E mailing avec
téléchargement de dossier format PDF
–  Attention à la plaqu...
Clae
–  Ils sont submergés de publipostage.
–  Force de vente nécessaire + proposition
de produit / cahier des charges
CE
•  Force de vente nécessaire :
démarchage en face à face.
•  Change de prestataire tous les 3 ans
Compte rendu
d’enquête
Ecoles maternelles
interrogées
•  Pour les écoles, les sorties sont organisées
à partir de 3 ans. La durée de la sortie
va...
•  La fréquence des sorties
•  Cela dépend de la durée, cela peut-
être plusieurs sorties journées par an
ou 1 sortie de 4...
•  Lors des sorties précédentes quels sont
vos points de déception ?
•  Mauvaise qualité de prestations
•  Ne correspond p...
La commercialisation :
•  Un enseignant n’ira pas vers vous instinctivement sauf si sa
demande sur un moteur de recherche ...
Les critères de sélection d’un produit :
•  une thématique qui puisse interpeller l’enseignant 
•  une documentation pédag...
Clae interrogé
•  les sorties sont organisées à partir de 6 ans selon la
répartition suivante :
•  Pour les séjours :
•  1...
Lors des sorties précédentes quels sont
vos points de déception ?
•  1 – produit non adapté
•  2 – le produit annoncé n’es...
La commercialisation :
•  Le directeur du clae a le réflexe de
consulter les sites des OT/CDT/CRT.
•  Pas de clé en main m...
Les critères de sélection
d’un produit :
•  1 – réactivité de la demande, plus vous
répondez vite et plus de avez de chanc...
•  Mettre à disposition du Clae des
outils : livres, posters, DVD, photos
•  Ne sont jamais contactés par des OT,
le sont ...
Ecoles primaires
•  La fréquence des sorties
•  Pour les Ecoles primaires à
secondaire, une sortie annuelle peut-
être org...
•  Lors des sorties précédentes quels
sont vos points de déception ?
•  AUCUN
•  Questions ouvertes
Formation MOPA "Commercialiser des forfaits & des séjours touristiques" - 6 mars, 3 et 4 avril 2014 - Karine ESTAUN (3/3)
Formation MOPA "Commercialiser des forfaits & des séjours touristiques" - 6 mars, 3 et 4 avril 2014 - Karine ESTAUN (3/3)
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Formation MOPA "Commercialiser des forfaits & des séjours touristiques" - 6 mars, 3 et 4 avril 2014 - Karine ESTAUN (3/3)

3 722 vues

Publié le

Plus d'infos : http://aquitaine-mopa.fr/professionnalisation/programme-regional-2014/commercialiser/article/commercialiser-des-forfaits-et-1191

Formation MOPA assurée par Karine ESTAUN du cabinet Tourism' Development

Contexte : L’activité commercialisation se développe dans le réseau des offices de tourisme. Ceci afin de pouvoir :
- Augmenter sa part d’autofinancement,
- Contribuer au développement des recettes touristiques pour les acteurs économiques du territoire,
- Communiquer sur une gamme d’offre touristique particulière sur des marchés loisirs et affaires.

Objectifs : Parfaire sa stratégie de commercialisation et trouver des marges de progression :
- L’innovation dans la commercialisation de forfaits et séjours en lien avec l’évolution de la demande,
- Remise à plat du positionnement marketing,
- Le produit : de l’argumentaire jusqu’au packaging,
- Plan d’action commercial et indicateurs de suivi.

Publié dans : Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 722
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 307
Actions
Partages
0
Téléchargements
52
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Formation MOPA "Commercialiser des forfaits & des séjours touristiques" - 6 mars, 3 et 4 avril 2014 - Karine ESTAUN (3/3)

  1. 1. L’enfant d’aujourd’hui comme cible marketing Créer une offre adaptée au public des enfants Scolaires, juniors Karine ESTAUN
  2. 2. •  Le tourisme de enfants concerne les jeunes enfants français qui voyagent dans le cadre de leur scolarité ou pendant les vacances scolaires avec divers organismes.
  3. 3. marché très segmenté et évolutif selon les âges. Le tourisme des enfants présente des spécificités et se distingue nettement du tourisme familial. Il faut donc proposer des produits et des formules adaptés à ce marché, constamment mouvant.
  4. 4. Le marketing des enfants concerne les 2 ans 17 ans è Il est nécessaire de segmenter la clientèle : •  Les crèches jusqu’à 3 ans •  Les écoles maternelles de 3 à 6 ans •  Les écoles primaires de 6 à 10 ans •  Les collèges de 11 à 14 ans •  Les lycées de 14 à 18 ans •  Les Clae de 3 à 17 ans •  Les CE
  5. 5. è Il convient ensuite de segmenter la demande par type de séjour : –  Les demandes de séjours : classes transplantées pour les écoles ; –  Classes de découverte pour les CLAE –  Les excursions à la journée ou demi-journée –  Les visites en famille
  6. 6. Les scolaires
  7. 7. •  Cycle I : première et seconde année de maternelle •  Cycle II : troisième année de maternelle + CP + CE1 •  Cycle III : CE2 / CM1 / CM2 •  Collège •  Lycée
  8. 8. Les sorties scolaires relèvent de trois catégories :
  9. 9. Catégorie 1 •  Les sorties scolaires régulières, correspondant aux enseignements réguliers, inscrits à l'emploi du temps et nécessitant un déplacement hors de l'école. Ces sorties sont autorisées par le directeur d'école.
  10. 10. Catégorie 2 •  Les sorties scolaires occasionnelles sans nuitée, correspondant à des activités d'enseignement sous des formes différentes et dans des lieux offrant des ressources naturelles et culturelles, Ces sorties sont autorisées par le directeur d'école.
  11. 11. Catégorie 3 •  Les sorties scolaires avec nuitée(s), qui permettent de dispenser les enseignements dans d'autres lieux et selon d'autres conditions de vie. Ces sorties sont autorisées par l'inspecteur d'académie et le directeur des services départementaux de l'éducation nationale. classes de découverte, classes d'environnement, classes culturelles.
  12. 12. I - Finalités et objectifs des sorties scolaires
  13. 13. Les sorties scolaires contribuent à donner du sens aux apprentissages en favorisant le contact direct avec l'environnement naturel ou culturel, avec des acteurs dans leur milieu de travail, avec des œuvres originales...
  14. 14. Les sorties concourent ainsi à faire évoluer les représentations des apprentissages scolaires en les confrontant avec la réalité. . L'approche sensorielle d'un milieu nouveau ou d'un lieu de culture, •  la rencontre de professionnels, d'artistes ou de créateurs, •  l'étonnement et le dépaysement constituent des sources de questionnement et de comparaison, de stimulation de la curiosité. Le besoin de comprendre et de communiquer s'en trouve activé.
  15. 15. •  Les sorties scolaires tendent à compenser les inégalités sociales et culturelles en permettant la découverte, par tous les enfants, d'autres modes de vie, de cultures différentes, contribuant ainsi à l'éducation à la citoyenneté. •  Un moment de vie collective partagé avec l'ensemble de la classe n'est jamais banal dans l'expérience sociale d'un enfant.
  16. 16. Objectifs généraux d'une sortie scolaire
  17. 17. •  Les activités pratiquées à l'occasion d'une sortie scolaire viennent nécessairement en appui des programmes. Elles s'intègrent au projet d'école et au projet pédagogique de la classe. •  Chaque sortie, quelle qu'en soit la durée, nourrit un projet d'apprentissages, souvent pluridisciplinaire, au travers d'un programme minutieusement préparé dans lequel le nombre des sujets d'étude ou des activités pratiquées doit être limité.
  18. 18. Dans tous les cas, l'accent sera mis sur les aspects transversaux des apprentissages : •  - développement de l'autonomie, de l'esprit d'initiative, de la responsabilité, du respect de l'autre, de son travail, de l'environnement et du patrimoine ; •  - acquisition ou perfectionnement de méthodes de travail (observation, description, analyse et synthèse, prise de notes, représentation graphique...) ; •  - recours fréquent à la communication orale : le questionnement, l'expression et l'écoute seront particulièrement sollicités chez les enfants par les nombreuses situations d'échange mises en place dans les activités quotidiennes.
  19. 19. Les autorisations de sorties scolaires sont délivrées après avoir vérifié que les conditions de sécurité sont respectées.
  20. 20. •  Ä Conditions d'encadrement, Ä Conditions de transport, Ä Conditions d'accueil, Ä Nature et aux conditions des activités pratiquées.
  21. 21. Établissement recevant du public en droit français (ERP)
  22. 22. •  Le terme établissement recevant du public (ERP), désigne en droit français les lieux publics ou privés accueillant des clients ou des utilisateurs autres que les employés. •  Grand nombre d'établissements comme les cinémas, théâtres, magasins (de l'échoppe à la grande surface), bibliothèques, écoles, universités, hôtels, restaurants, hôpitaux, musées, offices de tourisme, fermes agricoles
  23. 23. Les ERP sont soumis au respect d'un règlement de sécurité contre l'incendie et les risques de panique. Les ERP sont classées suivant leur activité et leur capacité. L’activité est désignée par une lettre, La capacité est désignée par un chiffre.
  24. 24. •  1re catégorie : au-dessus de 1 500 personnes ; •  2e catégorie : de 701 à 1500 personnes ; •  3e catégorie : de 301 à 700 personnes ; •  4e catégorie : 300 personnes et au dessous, à l'exception des établissements compris dans la 5e catégorie ; •  5e catégorie : établissements accueillant un nombre de personnes inférieur au seuil dépendant du type
  25. 25. •  Selon la législation française, ces établissements doivent être conçus de manière à permettre de limiter les risques d'incendie, d'alerter les occupants de la réalisation d'un sinistre, de favoriser leur évacuation, d'éviter la panique, permettre l'alerte des services de secours et faciliter leur intervention. •  De plus, les ERP doivent être accessibles aux handicapés (places de stationnement, portes suffisamment larges, rampes d'accès, ascenseurs, toilettes handicapés...).
  26. 26. •  Chaque département dispose d'une Commission consultative départementale de sécurité et d'accessibilité. •  composée d'un sapeur-pompier préventionniste, d'un représentant des autorités ayant pouvoir de police (préfet, maire) et de représentants d'associations de défense des handicapés. •  L'autorisation d'ouvrir un site
  27. 27. •  QUALIFICATIONS ÉXIGÉES POUR ENCADRER DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES À L'ÉCOLE •  Peuvent encadrer les activités physiques et sportives dans une discipline y compris une discipline "dite à risques", les titulaires d'un : •  - Brevet d'État de spécialité ; •  - Brevet d'État d'éducateur sportif, animation des activités physiques et sportives pour tous (BEESAPT) ; •  - DEUG STAPS ;
  28. 28. L’équipe d’encadrement des sorties scolaires
  29. 29. •  Afin d'assurer au mieux la sécurité des élèves lors des sorties scolaires, une équipe d'encadrement doit être formée. Elle est constituée obligatoirement de l'enseignant et de personnes chargées : - de l'encadrement de la vie collective en dehors des périodes d'enseignement ; •  - et, pour l'éducation physique et sportive, de l'encadrement spécifique ou renforcé exigé en fonction de l'activité pratiquée.
  30. 30. L'organisation pédagogique des activités mises en œuvre dans le cadre des sorties scolaires
  31. 31. •  La responsabilité de l'organisation générale de la sortie incombe à l'enseignant titulaire de la classe. •  C'est donc à lui qu'il appartient de fixer les conditions d'organisation des activités mises en œuvre dans le cadre des sorties scolaires. Le projet est élaboré par le maître de la classe en liaison avec les responsables du site.
  32. 32. •  Une bonne utilisation des potentialités du lieu suppose que le maître dispose d'une information préalable précise. •  organiser le temps des élèves en respectant leurs capacités d'attention et de résistance et en modulant les rythmes habituels du travail scolaire.
  33. 33. •  La souscription d'une assurance responsabilité civile et d'une assurance individuels accidents corporels est exigée, •  il vous appartient de le préciser dans vos documents de présentation
  34. 34. Procédure d'autorisation et de contrôle concernant les structures d'accueil qui offrent l'hébergement de nuit et celles qui accueillent les classes à la journée avec repas :
  35. 35. •  L'inspecteur d'académie du département d'implantation doit apprécier, avant de délivrer toute autorisation, que l'accueil est assuré dans les différentes structures en conformité avec les réglementations de sécurité existantes. •  L'inspecteur d'académie procède à cette appréciation à partir de la déclaration remplie par le responsable de la structure. •  Cette déclaration mentionne également, les qualifications et les fonctions des personnels employés par l'établissement.
  36. 36. Les structures d’accueil  agrément par le Ministère de la jeunesse et des sports et/ou par le Ministère de l’éducation nationale. L’agrément du Ministère de la Jeunesse et des sports garantit la qualification de l’encadrement du personnel de l’animation et le respect des normes d’hygiène et de sécurité des locaux.
  37. 37. •  villages de vacances  proposent : •  des chambres de 2 à 4 / 6 lits •  sanitaires privatifs ou collectifs •  un espace de vie commun (restauration, salles d’activités). •  La restauration s’effectue en pension complète avec des goûters •  Les pique-niques doivent être adaptés aux activités pour les journées à l’extérieur •  Vin compris pour les accompagnateurs •  Régimes particuliers à la demande
  38. 38. •  L'inspecteur d'académie s'assure que le maire de la commune où est situé l'établissement et le préfet ne se sont pas opposés au fonctionnement de cet établissement. •  L'inspecteur d'académie établit, au niveau du département, un répertoire des structures d'accueil en fonction, Ce répertoire est mis à jour régulièrement (rubrique : « vie de l’élève » « sortie scolaire ») •  La procédure d'autorisation et de contrôle devra être renouvelée au minimum tous les trois ans.
  39. 39. Dispositions particulières aux sorties scolaires occasionnelles sans nuitée
  40. 40. •  Les sorties scolaires occasionnelles doivent s'inscrire dans le cadre de l'action éducative conforme aux programmes d'enseignement. •  obligatoires et gratuites si elles ont lieu pendant les horaires de la classe et n'incluent pas la pause du déjeuner.
  41. 41. Procédure d'autorisation et de contrôle •  L'autorisation est délivrée, par écrit, au moins trois jours à l'avance.
  42. 42. Dispositions particulières aux sorties scolaires occasionnelles avec nuitée
  43. 43. •  Le directeur d'école la demande d'autorisation de sortie scolaire avec nuitée(s) à l'inspecteur de l'éducation nationale dans un délai de cinq semaines au moins avant la date prévue pour le départ lorsque celle-ci se déroule dans le même département, délai porté à huit semaines pour les classes séjournant dans un département différent. •  C’est l’inspecteur de l’académie qui délivre l’autorisation de sortie.
  44. 44. L’organisation d’une sortie pédagogique et /ou thématique Le contact avec l’enseignant est primordial
  45. 45. Etape 1 : La préparation de la visite •  L’enseignant va choisir une structure en fonction de son programme scolaire. •  L’enseignant va se documenter soit par Internet soit grâce à un document papier. •  Lorsqu’il a fait son choix, il prend contact avec vous afin que vous l’aidiez à préparer sa visite en rapport avec les objectifs pédagogiques fixés par le référentiel de niveau.
  46. 46. •  L’enseignant va effectuer une •  recherche par thème (animal, végétal, environnement, art, thème historique)
  47. 47. Les objectifs pédagogiques sont récurrents et convergent autour de 4 thèmes : •  Les sciences •  L’art sous toutes ses formes •  Le monde du vivant •  Le sport (selon l’âge des enfants) Plus les enfants sont jeunes et plus les activités à risques sont à éviter
  48. 48. Les outils et méthodes pédagogiques que vous souhaitez appliquer
  49. 49. Outils et méthodes pédagogiques•  Exposer •  Démontrer •  Faire s’exprimer les enfants •  Permettre aux enfants de vivre une situation •  Expérimenter, tester… •  Faire jouer des rôles •  Faire étudier des cas Þ Je peux m’aider •  Faire preuve de pédagogie signifie enseigner un savoir ou une expérience par des méthodes adaptées à un groupe d'individus
  50. 50. Les outils pédagogiques •  soit destinés au professionnel du tourisme afin de l'aider dans la conception et la préparation des activités pédagogiques comme dans la mise en œuvre de celles-ci, •  soit destinés à l'élève afin de l'accompagner dans son processus d'apprentissage, à l'exclusion des manuels scolaires."
  51. 51. Les outils pédagogiques •  Jeux divers (classeur) •  Malette •  Outils ou ustensiles divers •  Support vidéo ou audio •  Visite guidée •  Jeu de piste •  Panneaux du CIDIL •  Fiches techniques •  Exercices •  Livres •  Ateliers •  Chasse au trésor •  Liste non exhaustive
  52. 52. •  C Plus vous aiderez les enseignants, les animateurs à se former et plus ils auront envie de venir visiter. •  Les animateurs de CLAE ou les enseignants seront sensibles aux outils que vous mettrez à leur disposition :
  53. 53. La mise à disposition d’un dossier pédagogique comprenant •  Le descriptif de la visite •  Les liens avec les programmes scolaires (préférable mais pas obligatoire) •  Les ressources CD ROM, DVD, cartes, posters, bibliographie •  Une présentation pointue de la thématique •  Des exemples d’activités à réaliser avant la visite •  Les activités réalisée le jour de la visite •  Les réponses aux questions qui sont dans les livrets de visite distribués à chaque enfant. •  Exemples d’activités à réaliser après la visite
  54. 54. •  Une rencontre préalable sur le site, entre l’enseignant, et vous, permet l’organisation d’une visite en adéquation avec les attentes de chacun. •  l’enseignant expose les objectifs pédagogiques qu’il souhaite atteindre, et avec vous, décide des moyens, méthodes et outils les mieux adaptés et leur mise en œuvre.
  55. 55. Pendant la visite •  l’enfant doit être acteur, •  le sensibiliser avec des jeux, •  l’impliquer, le faire manipuler. •  Mettre Des outils à disposition (questionnaire, guide papier interactif, puzzle…) •  Le guide ou animateur n’encadre pas de groupe de plus de 30 personnes (ou une classe). •  La recherche de la qualité d’animation pédagogique conduit à travailler autant que possible en alternance avec plusieurs sous-
  56. 56. •  Dans le cas d’accueil d’un bus complet, •  le groupe sera divisé et le responsable de la visite veillera à ce que soient organisées, avec les accompagnateurs, des activités parallèles ou différents ateliers. •  Les ateliers doivent être pédagogiques et ludiques
  57. 57. •  Faire respecter les consignes de sécurité données au préalable (il y en a toujours) •  organiser le temps des élèves en respectant les capacités d'attention et de résistance et en modulant les rythmes.
  58. 58. Être évalué •  un temps d’évaluation pourra être ménagé à l’issue des visites. Cette évaluation portera d’une part sur les objectifs pédagogiques (ex: adéquation de la visite au niveau du groupe, connaissances acquises, attrait des activités, clarté des explications...) et d’autre part sur l’organisation du séjour (ex: temps de visite, équipe d’encadrement de la ferme, infrastructures d’accueil pour le public, accès, signalisation, sécurité, •  [ Il est important d’élaborer un questionnaire de satisfaction
  59. 59. Après la visite •  La visite continue… Vous aurez fourni des outils post visite afin d’aider l’enseignant ou l’animateur à continuer à travailler avec le groupe.
  60. 60. Les thématiques : il peut y avoir un combiné de plusieurs thématiques Sport & insolite •  Ski •  Multisports •  Accro branche •  Eau vive, rafting •  Kayak, canyoning •  Rando à pied ou VTT •  cirque
  61. 61. Sciences & monde du vivant •  environnement •  astronomie •  les vendanges •  animaux •  faune & flore •  écologie •  eau
  62. 62. Art •  contes et légende •  art plastique •  patrimoine •  imaginaire et conte •  histoire •  musique •  cinéma
  63. 63. Qui finance ces sorties ? ECOLES Une partie de la sortie est financée par la coopérative Scolaire –  l’autre partie par les parents qui selon leur –  quotient familial peuvent obtenir une prise en charge de la CAF. –  La coopérative scolaire prend en charge environ 15%
  64. 64. •  Sur une journée, budget max par enfant : 20 euros (c’est le grand max) •  Incluant toutes les prestations y compris le transport mais sans le repas. •  .
  65. 65. CLAE Les familles prennent en charge 60 % du montant du voyage La municipalité prend en charge 40%. •  Les familles financent l’hébergement + les activités (60%) •  La ville finance le transport + le salaire des animateurs. •  Budget maximum pour les séjours : 300 euros. •  La famille peut avoir des aides par rapport à son quotient familial (aides de la CAF)
  66. 66. La présentation de l’offre (vocabulaire à adapter à votre cible) Objectifs Pédagogiques Ou thématiques Déroulement de l’animation Outils mis à disposition
  67. 67. Les séjours hors cadre scolaire •  CE ou familles en direct. •  produits tout compris adaptés à l’âge et aux envies des enfants sans leur parent mais encadrés par des professionnels et autour d’une thématique 
  68. 68. L’hébergement •  Un gîte d’enfant : c’est une formule « Gîtes de France » spécialement conçue pour accueillir des enfants à la campagne, à la montagne lors de vacances scolaires. Les enfants sont reçus dans des familles (dans la limite de 11 enfants), ils s’initient à la vie en milieu rural. •  petits dortoirs •  Selon les familles d’accueil, ils peuvent pratiquer une ou plusieurs activités. •  Toutes les structures sont agréées par le Relais départemental des Gîtes de France et le séjour est agréé par la DDJS (Direction départementale Jeunesse et Sports)
  69. 69. •  Les villages vacances associatifs •  ce sont des structures d’hébergement qui proposent à un prix forfaitaire ; l’hébergement en chambres collectives, la restauration et les animations.
  70. 70. Les thèmes La nature •  Les vacances à la ferme •  Ma cabane dans les arbres •  En compagnie des ânes •  Le petit jardinier •  La pêche dans les torrents •  Chevaux et enfants
  71. 71. Sports •  Nautisme •  Multi activités •  Canoë kayak •  Canyoning •  Rando •  Accro branche •  Scooter •  Moto cross et quad •  Karting •  Trial •  Rugby, foot…
  72. 72. insolite ou thématique •  Le cirque •  Le théâtre •  L’aventure •  Les jeux de société •  La magie •  L’archéologie •  Le paléolithique •  Le cinéma •  Les stages d’anglais, de danse… aéronautique
  73. 73. la durée & la période •  CE •  Première semaine des vacances de février •  Première semaine des vacances de Pâques •  3 premières semaines de juillet •  Vacances scolaires
  74. 74. Familles •  La durée varie selon la thématique •  4 nuits / 5 jours •  5 nuits / 6 jours •  6 nuits / 7 jours •  13 nuits / 14 jours •  Vacances scolaires
  75. 75. La présentation de l’offre •  Le produit doit être présenté comme un forfait, en tout compris incluant : –  Le transport en autocar –  Le logement –  Les repas –  Les activités –  Les entrées –  Les assurances –  L’hébergement et les repas du chauffeur –  Le salaire des animateurs
  76. 76. Les actions de communication à entreprendre Auprès des prescripteurs En vente directe
  77. 77. Le positionnement •  Avant d’entamer toute action, ciblez un segment de marché, en effet le produit que vous distribuez est destiné à une cible en particulier. •  Votre stratégie de positionnement vous indique clairement quel partenaire distributeur contacter pour « toucher telle cible »
  78. 78. Deuxième étape : créer un bon texte •  le texte doit communiquer le message de façon simple et succincte pour retenir l’attention du public.
  79. 79. TROUVER DES BONN Es IMAGES •  Choisissez une image visuellement attrayante, facile à reconnaître et pertinente par rapport à votre accroche.
  80. 80. Par rapport à votre cible, déterminez Votre zone de chalandise ? «  Quels sont les intermédiaires prescripteurs impliqués dans cette zone de chalandise »
  81. 81. •  L’ autocariste : •  20 % de ses clients sont des écoles. •  Les agences de voyages réceptives •  Elles élaborent des produits touristiques localisés sur le territoire de Midi- Pyrénées.
  82. 82. •  Les associations de tourisme •  Beaucoup d’associations de tourisme se sont positionnées sur le segment enfants : scolaires, juniors. •  elles commercialisent des produits pour leurs adhérents. www.unat.fr www.vacances-pour-tous.org/vpt/ht
  83. 83. LA VENTE DIRECTE •  Ecoles : –  Publipostage + E mailing avec téléchargement de dossier format PDF –  Attention à la plaquette de présentation, si elle est trop « luxueuse », l’enseignant pourra penser que votre prestation est chère.
  84. 84. Clae –  Ils sont submergés de publipostage. –  Force de vente nécessaire + proposition de produit / cahier des charges
  85. 85. CE •  Force de vente nécessaire : démarchage en face à face. •  Change de prestataire tous les 3 ans
  86. 86. Compte rendu d’enquête
  87. 87. Ecoles maternelles interrogées •  Pour les écoles, les sorties sont organisées à partir de 3 ans. La durée de la sortie varie selon l’âge des enfants et le budget. •  Pour proposer vos prestations, l’idéal est de venir rencontrer l’enseignant début octobre, lorsque l’équipe est en place.
  88. 88. •  La fréquence des sorties •  Cela dépend de la durée, cela peut- être plusieurs sorties journées par an ou 1 sortie de 4 jours dans l’année. •  Première à partir du second trimestre •  Moyennes et grandes sections dès le premier trimestre.
  89. 89. •  Lors des sorties précédentes quels sont vos points de déception ? •  Mauvaise qualité de prestations •  Ne correspond pas à vos attentes (présentation du programme ne correspondant pas à la journée) •  Défauts dans l’organisation (visite guidée, choix ou durée des ateliers) •  Durée de trajet trop longue par rapport au temps sur place
  90. 90. La commercialisation : •  Un enseignant n’ira pas vers vous instinctivement sauf si sa demande sur un moteur de recherche débouche sur vous, ce qui est peu probable. •  La demande : stage cuisine enfant maternelle •  Stage cuisine enfant cycle I •  Ne sont jamais contactés par des offices de tourisme. •  Sont contactés par des prestataires en direct : musée, moulin, troupes de spectacles, parcs animaliers… •  Pas de clé en main mais le produit doit répondre à un cahier des charges précis. Avant de définir le cahier des charges, aller rencontrer l’enseignant.
  91. 91. Les critères de sélection d’un produit : •  une thématique qui puisse interpeller l’enseignant  •  une documentation pédagogique : –  avant : recherches à faire, une énigme à trouver… –  pendant : ateliers adaptés, activités proposées, visites adaptées (1 enfant décroche au bout de 15 minutes), vocabulaire adaptée à l’âge, plus de manipulations… –  post sortie : 1 vidéo, un CD, un écrit… •  la sécurité •  Pas d’activité sportive ou insolite Pas d’activité qui peuvent faire peur. •  lieu adapté pour les enfants : –  points d’eau, –  petits sanitaires, –  petit mobilier
  92. 92. Clae interrogé •  les sorties sont organisées à partir de 6 ans selon la répartition suivante : •  Pour les séjours : •  12/16 ans : 4 séjours par an •  7/11 ans : 7 séjours par an •  3/6 ans : 1 à 2 séjours par an •  Pour les sorties en période scolaire : •  12/16 ans : 1 sortie un mercredi par mois •  7/11 ans : 1 sortie un mercredi par mois •  3/6 ans : 1 sortie un mercredi par mois •  Pour les sorties durant les vacances scolaires : •  12/16 ans : 1 sortie par semaine •  7/11 ans : 1 sortie par semaine •  3/6 ans : 1 sortie par semaine
  93. 93. Lors des sorties précédentes quels sont vos points de déception ? •  1 – produit non adapté •  2 – le produit annoncé n’est pas en rapport avec celui proposé •  3 – structure partagée avec d’autres groupes et donc peu de disponibilité du personnel sur place •  4 – structure partagée avec des groupes d’adultes •  5 – mauvaise restauration, mauvais confort des chambres.
  94. 94. La commercialisation : •  Le directeur du clae a le réflexe de consulter les sites des OT/CDT/CRT. •  Pas de clé en main mais le produit doit répondre à un cahier des charges précis. Plus le produit sera établi sur mesure et plus il aura de chances d’aboutir. •  Les clae ont l’obligation de lancer un appel d’offres (3 prestataires minimum)
  95. 95. Les critères de sélection d’un produit : •  1 – réactivité de la demande, plus vous répondez vite et plus de avez de chance d’être sélectionné. •  2 – produits sur mesure •  3 – possibilité de négocier les prix •  4 – capacité d’adaptation aux enfants. •  5 – animations qui interpellent les enfants
  96. 96. •  Mettre à disposition du Clae des outils : livres, posters, DVD, photos •  Ne sont jamais contactés par des OT, le sont par des agences de voyages : UCPA, Libres cours, FOL 31.
  97. 97. Ecoles primaires •  La fréquence des sorties •  Pour les Ecoles primaires à secondaire, une sortie annuelle peut- être organisée mais selon la volonté de l’enseignant. Beaucoup ne le font pas car cela demande beaucoup d’implication dans l’organisation et sur place.
  98. 98. •  Lors des sorties précédentes quels sont vos points de déception ? •  AUCUN
  99. 99. •  Questions ouvertes

×