TECHNIQUES D’ANIMATION D’ATELIERS
ET PRISE DE PAROLE EN PUBLIC .
Mylène Bèze Formation - 33650 Saint Morillon
06.74.24.62....
1. Rappel sur les fondamentaux de la communication face à un groupe
2. Apprendre à transposer un objectif opérationnel en ...
1. Rappel des fondamentaux de la communication
face à un groupe.
3
 Préparer votre TOP :
 le Thème
 l’ Objectif
 le Plan
 Préparer le COFRE
 le COntenu, c'est-à-dire le fond de la pré...
La préparation du contenu et de la trame vous permettront :
 de respecter le temps annoncé
 de faire participer tout le ...
Démarrage avec l’introduction.
 Se présenter si nécessaire
 L’introduction : un moment fort. Deux conseils de base :
 P...
Une image
Une anecdote
Une question
Une déclaration
Une citation
Un paradoxe
Partir d’une attente commune de
l’auditoire
F...
Animation d’un démarrage d’une formation (la 1ère 1/2 journée), 5 étapes :
Le repérage des attentes peut se faire avec dif...
La présentation de chacun peut se faire par exemple :
Tour de table classique
 Le photo langage
 L’interview en binôme
...
2. Choisir son discours : soigner son langage verbal
 langage factuel ou conceptuel
 structure des phrases, modes direct...
Quelques rappels sur le non verbal et le para-verbal
 Choisir une place centrée (de sorte que tous les participants vous ...
3. Pratiquer l’écoute active et oublier ses propres représentations.
 Écouter les remarques des stagiaires
 Rester conce...
4. Reformuler de manière synthétique pour être compris.
 La reformulation est une technique pour vérifier la bonne compré...
5. Mettre du rythme dans son discours : exploiter sa voix…
 Soignez votre articulation
 Réaliser des variations de voix ...
Et …exploiter son corps
Attention aux zones d’intervention !
 Zone publique : au-delà de 3 m
 Zone sociale : de 1m20 à 3...
Les gestes à éviter
 Le doigt pointé ou levé (accusateur ou moralisateur)
 Les mains constamment dans les poches
 Les m...
2. Apprendre à transposer un objectif
opérationnel en objectif pédagogique.
17
Prendre conscience de l’escalier pédagogique
Valider les pré-requis
et les pré-acquis
Objectif intermédiaire :
Mode d’éval...
Les 4 niveaux d’objectifs
Objectifs stratégiques : décrivent ce qu’une action de formation peut contribuer
à réaliser. Ex ...
1. Rédiger un objectif de formation pour chaque problématique
proposée en termes de savoir, savoir être, savoir faire et s...
ATELIER
But :
• Rédiger un objectif de formation (ou objectif pédagogique global) pour une
prochaine session que vous alle...
2. Apprendre à élaborer une séquence pédagogique dans son
intégralité.
Contenus
+ Méthodes utilisées
+ Supports
+ Temps im...
4. Animer le groupe.
23
Pourquoi utiliser différentes méthodes pédagogiques ?
Beaucoup d’adultes :
• ne considèrent pas comme acquise l’autorité d...
7 conditions. Un adulte apprend :
a) s’il comprend
b) si la formation est en relation directe avec son quotidien
c) si le ...
1.Les 5 principales techniques pédagogiques.
La méthode magistrale /didactique
La méthode expérimentale /découverte
La ...
 La méthode magistrale : le formateur parle, les stagiaires
écoutent. Il transmet des connaissances à travers un exposé.
...
 La méthode expérimentale (découverte) : les stagiaires
découvrent par eux mêmes, avec votre aide (questions, étude de
ca...
 La méthode démonstrative : les stagiaires apprennent en
modélisant sur l’action du formateur. Contrairement à la
découve...
Attention : les questions doivent être préparées à l’avance
 pour guider les stagiaires.
 elles doivent être formulées d...
Attention : elle n’est pas transposable d’un groupe culturel à un autre (ne
doit donc pas avoir de connotation politique, ...
Comment choisir la méthode pédagogique adaptée ?
SAVOIR SAVOIR FAIRE SAVOIR ETRE
EXPERT Magistrale Magistrale Découverte
I...
La méthode pédagogique pose le cadre général, dans lequel on va y
intégrer des techniques d’animation.
Comment je fais pou...
Un même objectif peut s’animer selon 5 méthodes différentes.
Certaines sont transversales.
DECOUVERTE
DEMONSTRATIVE
INTERR...
2. Quelques techniques d’animation.
Ces techniques sont indispensables pour susciter la participation (tout
en gardant la ...
 Le méta plan
 La méthode des post-it
 Le mind mapping ou carte heuristique
 Le méli mélo
 Exercices en groupes
 Le ...
Techniques Objectif Particularité
Le remue méninges
Trouver beaucoup
d’idées
Aucun jugement
Tout est valable
Méthode des p...
3. Préparer les supports pédagogiques.
38
1. Comment préparer ses propres supports pédagogiques.
 Le scénario pédagogique.
OBJECTIF PROCESSUS METHODE TECHNIQUE SUP...
2. Comment préparer les supports remis aux participants.
Le document final
Support informatique ou support papier (ou le...
 Les études de cas et tous les documents servant de base aux ateliers
de réflexion
Ils doivent être :
 Propres (éviter l...
5. Gérer les comportements des participants.
42
GÉRER LA PRISE DE PAROLE
 L’animateur donne la parole
 Il veille à ce qu’une seule personne parle à la fois, il favorise...
44/46
RÉACTION VIS-À-VIS DES MEMBRES DU GROUPE
Le bagarreur
Rester calme
Ne pas polémiquer
L’enfermer dans ses
contradicti...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Formation POST ANT "Techniques de prise de parole en public et animation d'ateliers", 19-20 mars 2015

5 670 vues

Publié le

Formation POST ANT "Techniques de prise de parole en public et animation d'ateliers", 19-20 mars 2015
Powerpoint allégé

0 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 670
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
310
Actions
Partages
0
Téléchargements
324
Commentaires
0
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Formation POST ANT "Techniques de prise de parole en public et animation d'ateliers", 19-20 mars 2015

  1. 1. TECHNIQUES D’ANIMATION D’ATELIERS ET PRISE DE PAROLE EN PUBLIC . Mylène Bèze Formation - 33650 Saint Morillon 06.74.24.62.74 - Email : mylene@beze-formation.fr Site : www.beze-formation.fr 1
  2. 2. 1. Rappel sur les fondamentaux de la communication face à un groupe 2. Apprendre à transposer un objectif opérationnel en objectif pédagogique 3. Préparer le scénario pédagogique 4. Animer le groupe • Méthodes pédagogiques • Techniques d’animation 5. Gérer les comportements des participants • Les personnalités particulières Programme 2
  3. 3. 1. Rappel des fondamentaux de la communication face à un groupe. 3
  4. 4.  Préparer votre TOP :  le Thème  l’ Objectif  le Plan  Préparer le COFRE  le COntenu, c'est-à-dire le fond de la présentation  la Forme  le RElationnel Attention : le temps de la préparation est souvent plus long que l’intervention elle-même. 1. Définir et adapter son message en rapport avec l'objectif de son public. 4
  5. 5. La préparation du contenu et de la trame vous permettront :  de respecter le temps annoncé  de faire participer tout le monde  d’aborder tout ce que vous avez prévu  bref, d’être professionnel dans le déroulé de votre intervention. L’objectif répond à la question « pourquoi » La trame d’intervention  répond à la question « comment » et elle sera le fil directeur de votre animation. 5
  6. 6. Démarrage avec l’introduction.  Se présenter si nécessaire  L’introduction : un moment fort. Deux conseils de base :  Préparer ce que vous allez dire  Préparer la façon dont vous allez le dire  Attention à la minimisation : éviter les cascades de mots parasites, les négations, le ton soporifique ex : éviter le « je vais essayer de vous montrer comment … »  Etre attentif à chacun, car le repérage : des agités, des « sages », des personnes respectueuses ou non, se voit déjà.  Les annonces dans l’introduction :  le plan ou les grandes lignes,  la manière dont cela va se dérouler et le temps alloué.  le sujet et l’objectif. Trouver un élément déclencheur pour créer une ambiance agréable et mettre le groupe en écoute active. 6
  7. 7. Une image Une anecdote Une question Une déclaration Une citation Un paradoxe Partir d’une attente commune de l’auditoire Faire une remarque honnête exprimant un sentiment Trouver des exemples d’éléments déclencheurs
  8. 8. Animation d’un démarrage d’une formation (la 1ère 1/2 journée), 5 étapes : Le repérage des attentes peut se faire avec différentes techniques d’animation : avec le photolangage, l’interview… liste au paperboard et on raye au fur et à mesure post-it et on les enlève au fur et à mesure  sur le programme affiché, proposer de venir coller des gommettes en face de chaque thème avec la notification de leurs attentes (fortes +++, moyennes ++, moindres +) ou post-it de couleurs avec leurs noms. C’est la formule de la progression. 8
  9. 9. La présentation de chacun peut se faire par exemple : Tour de table classique  Le photo langage  L’interview en binôme  La production d’une « œuvre » commune par groupe 9
  10. 10. 2. Choisir son discours : soigner son langage verbal  langage factuel ou conceptuel  structure des phrases, modes direct ou indirect  employer des mots positifs, éviter les pléonasmes  opter pour un langage commun qui convient au plus grand nombre  utiliser un langage adapté aux socio professionnels (tous ne connaissent pas le langage des ANT) 10
  11. 11. Quelques rappels sur le non verbal et le para-verbal  Choisir une place centrée (de sorte que tous les participants vous voient)  Si la salle est grande, parler avec vos abdominaux  Ne pas lire ses notes pendant la prise de parole  Alterner la position assise et debout (si possible) Jouer avec l’intonation, car elle permet d’intégrer des sentiments, des convictions, des émotions à votre message  Adopter un rythme fluide (120 à 160 mots/min) et faites des pauses  Ar-ti-cu-ler. 11
  12. 12. 3. Pratiquer l’écoute active et oublier ses propres représentations.  Écouter les remarques des stagiaires  Rester concentré et accessible  Observer les regards, les mimiques des visages  Utiliser les silences, pour laisser le temps aux interlocuteurs d’assimiler  Rester impartial, ne porter aucun jugement de valeur  Ils ont une représentation différente de vous, car sont en apprentissage et c’est souvent nouveau pour eux. Rappelez-vous que le changement est parfois pénible pour certains. Mémo : vous n’avez qu’1 bouche, mais 2 oreilles, c’est pour que écouter deux fois plus que l’on ne parle » 12
  13. 13. 4. Reformuler de manière synthétique pour être compris.  La reformulation est une technique pour vérifier la bonne compréhension du message émis et / ou des informations reçues : éviter ainsi d’interpréter ce que dit mon interlocuteur. La reformulation des émotions Vous me semblez inquiet, déçu, j’ai l’impression de ne pas vous avoir convaincu (le doute) … La reformulation recentrage Finalement, vous voudriez…, bref, c’est surtout… La reformulation transformation Autrement dit…En d’autres termes…Cela revient alors… 13
  14. 14. 5. Mettre du rythme dans son discours : exploiter sa voix…  Soignez votre articulation  Réaliser des variations de voix à partir d’un texte écrit.  Parler avec vos abdominaux, si vous devez intervenir longtemps devant un public. 14
  15. 15. Et …exploiter son corps Attention aux zones d’intervention !  Zone publique : au-delà de 3 m  Zone sociale : de 1m20 à 3 m  Zone personnelle : de 60 cm à 1m20  Zone intime : de 0 à 60 cm Attention à respecter la zone intime de chacun, surtout lorsque vous vous penchez au dessus de lui pour visualiser l’écran de l’ordinateur. 15
  16. 16. Les gestes à éviter  Le doigt pointé ou levé (accusateur ou moralisateur)  Les mains constamment dans les poches  Les mains collées, agrippées  Les bras croisés  Les gestes, nerveux LES GESTES À UTILISER  Faire des gestes hauts pour une connotation active ou positive (affirmation de l’engagement et de la volonté)  Utiliser des gestes ouverts (ouvrent la discussion et l’échange)  Faire des gestes vers les autres (la prise en compte de l’autre) 16
  17. 17. 2. Apprendre à transposer un objectif opérationnel en objectif pédagogique. 17
  18. 18. Prendre conscience de l’escalier pédagogique Valider les pré-requis et les pré-acquis Objectif intermédiaire : Mode d’évaluation : Durée : Méthode pédagogique Objectif intermédiaire : Mode d’évaluation : Durée : Méthode pédagogique Objectif intermédiaire : Mode d’évaluation : Durée : Méthode pédagogique Objectif global : Mode d’évaluation : Durée : Méthode pédagogique 18
  19. 19. Les 4 niveaux d’objectifs Objectifs stratégiques : décrivent ce qu’une action de formation peut contribuer à réaliser. Ex : améliorer la visibilité de l’offre d’hébergement sur le net. Objectifs opérationnels : ou résultats attendus, effets souhaités, ils décrivent les évolutions d’indicateurs quantitatifs ou qualitatifs que l’on veut obtenir par la formation. Ex : attendu que 30 % des sociaux pro en hébergement aient un site internet. Objectifs de formation : décrivent les compétences que les apprenants doivent avoir acquises à l’issue d’une action de formation. Ex : créer eux-mêmes leur site internet et de le faire vivre au quotidien. Objectifs pédagogiques intermédiaires : décrivent les capacités que les apprenants devront manifester de faire à l’issue d’une séquence de formation. Ex : intégrer les sites d’avis, utiliser les ressources google pour optimiser la fréquentation de son site etc … 19
  20. 20. 1. Rédiger un objectif de formation pour chaque problématique proposée en termes de savoir, savoir être, savoir faire et savoir faire faire. Les objectifs de formation : Compétences à acquérir ou à améliorer, Les objectifs pédagogiques : Capacités (définies par le formateur) que le formé doit avoir acquises à la fin de l’action formation. Exemple d’objectif opérationnel de formation: « augmenter la visibilité du site internet d’un restaurant ». Le transformer en objectifs pédagogiques… Objectif pédagogique 1 : Objectif pédagogique 2 : Pour y parvenir, ne plus penser « je vais leur parler de … », mais changer de logique en « de quoi doivent-ils être capables à la fin de la séquence pédagogique ou de la formation ? ». 20
  21. 21. ATELIER But : • Rédiger un objectif de formation (ou objectif pédagogique global) pour une prochaine session que vous allez avoir à animer • et le décliner en objectifs pédagogiques intermédiaires Consignes : • Par groupe de 2 ou 3 si vous avez les mêmes thèmes d’animation. • Durée : 45 mn Aide : se poser les questions suivantes : • Quelles sont les compétences à acquérir ? en terme de savoirs(connaissances) de savoir-être (attitudes) et de savoir-faire (comportement) • Quels sont les critères de performance ? Et quel est le niveau attendu ? • Dans quelles conditions ? • Les objectifs pédagogiques s’expriment de la façon suivante « être capable de + verbes exprimant des actions observables + critères de performance + conditions de réalisation ». 21
  22. 22. 2. Apprendre à élaborer une séquence pédagogique dans son intégralité. Contenus + Méthodes utilisées + Supports + Temps imparti --------------------------------------- = La séquence pédagogique L’ensemble des séquences constitue le scénario pédagogique. Pour élaborer une séquence, je dois donc répondre aux questions suivantes :  Que doivent-ils apprendre ?  Sous quelle forme ? Quelle méthode est la plus adéquate ?  Quels supports seraient les mieux appropriés ?  Quel temps est-il nécessaire pour l’acquisition de cette compétence ? 22
  23. 23. 4. Animer le groupe. 23
  24. 24. Pourquoi utiliser différentes méthodes pédagogiques ? Beaucoup d’adultes : • ne considèrent pas comme acquise l’autorité du formateur (il doit le prouver) • estiment que la formation doit avoir un résultat concret pour eux dans l’exercice de leur fonction, le développement de leur carrière… • refusent un système de sanction (tel que pratiqué en milieu scolaire, car trop de mauvais souvenirs) • ils veulent qu’on prenne en compte leurs acquis, leurs expériences. Ils arrivent en stage porteurs d’une réalité complexe, et viennent chercher des outils pour les aider. 24
  25. 25. 7 conditions. Un adulte apprend : a) s’il comprend b) si la formation est en relation directe avec son quotidien c) si le formateur sait utiliser les effets de la réussite et de l’erreur d) s’il agit et s’engage e) s’il perçoit et comprend les objectifs du stage f) s’il se sent intégré dans le groupe g) s’il est dans un climat de participation. 25
  26. 26. 1.Les 5 principales techniques pédagogiques. La méthode magistrale /didactique La méthode expérimentale /découverte La méthode démonstrative La méthode interrogative L’ analogie Les rythmes des individus selon le moment de la journée varient. Pour une formation efficace , fractionner ces temps d’apprentissage ! Alterner les méthodes et tenir compte des heures de relâchement et d’énergie du groupe. Etre constamment en éveil pour percevoir les moindres signes de fatigue, d’excitation, d’ennui etc… 26
  27. 27.  La méthode magistrale : le formateur parle, les stagiaires écoutent. Il transmet des connaissances à travers un exposé. • Objectif • Quand l’employer ? • Durée • « Les plus » 27
  28. 28.  La méthode expérimentale (découverte) : les stagiaires découvrent par eux mêmes, avec votre aide (questions, étude de cas, problème à expérimenter, à résoudre…) • Objectif • Quand l’employer ? • Durée • « Les plus » 28
  29. 29.  La méthode démonstrative : les stagiaires apprennent en modélisant sur l’action du formateur. Contrairement à la découverte, où les stagiaires apprennent en faisant et à partir de leur propre action, ici ils apprennent après avoir vu comment faire. 29 • Objectif • Quand l’employer ? • Durée • « Les plus »
  30. 30. Attention : les questions doivent être préparées à l’avance  pour guider les stagiaires.  elles doivent être formulées de manière à ce que les stagiaires puissent répondre librement. Exemple : Que signifie « sites d’avis ? » est une question à éviter, puisque une réponse précise et juste serait attendue. Beaucoup de stagiaires n’oseront pas répondre par crainte d’une mauvaise réponse.  remplacer par « Que mettez vous derrière le mot « sites d’avis » ? De cette façon, chacun s’autorisera à répondre. 30 • Objectif • Quand l’employer ? • Durée • « Les plus »  La méthode interrogative : les questions/réponses
  31. 31. Attention : elle n’est pas transposable d’un groupe culturel à un autre (ne doit donc pas avoir de connotation politique, religieuse etc ). Ex : créer quelques analogies sur les termes choisis ensemble 31 • Objectif • Quand l’employer ? • Durée • « Les plus »  La méthode analogique :
  32. 32. Comment choisir la méthode pédagogique adaptée ? SAVOIR SAVOIR FAIRE SAVOIR ETRE EXPERT Magistrale Magistrale Découverte INITIE Interrogative Démonstrative Découverte DEBUTANT Découverte Découverte Découverte 32
  33. 33. La méthode pédagogique pose le cadre général, dans lequel on va y intégrer des techniques d’animation. Comment je fais pour ….. Faire dire (interrogative) Faire faire (expérimentale) Dire (magistral) Faire découvrir (découverte) Faire comprendre, mémoriser (analogie) 33 Montrer comment faire (démonstrative)
  34. 34. Un même objectif peut s’animer selon 5 méthodes différentes. Certaines sont transversales. DECOUVERTE DEMONSTRATIVE INTERROGATIVE MAGISTRALE TRANSVERSALE Mise en situation Brainstorming Etude de cas Jeu de rôle Méli-mélo Mise en situation Etude de cas Jeu de rôle Quizz Brainstorming Questionnement oral QCM Exposé Travail individuel Binôme Sous groupe Post-it Méta plan 34 Powerpoint Intervention témoignage Tour de table (normal, aléatoire, avec un relai ou balle… Post-it ou méta plan Photo- langageMéli-mélo
  35. 35. 2. Quelques techniques d’animation. Ces techniques sont indispensables pour susciter la participation (tout en gardant la maîtrise de la conduite de l’intervention) et pour animer sans ennuyer. 35  Le photo langage : Objectif : faire s’exprimer les participants sur leurs représentations.  Le réveil pédagogique : technique d’animation d’un démarrage du 2ème jour d’une formation ou d’un 2ème atelier (en lien avec le précédent) Exemples : tour de table, ou jeu de carte taboo, le quizz show…  Le brainstorming ou remue méninges collectif (technique de créativité de groupe)  Les sous-groupes
  36. 36.  Le méta plan  La méthode des post-it  Le mind mapping ou carte heuristique  Le méli mélo  Exercices en groupes  Le dernier survivant  Le vrai / faux  La vidéo modèle  La vidéo erreur 36
  37. 37. Techniques Objectif Particularité Le remue méninges Trouver beaucoup d’idées Aucun jugement Tout est valable Méthode des post it Idem Idem Le méta plan Rassembler beaucoup d’idées Jugement Priorisation Pondération Les sous groupes Résoudre un problème, expression d’idées Permet l’échange entre les participants La carte heuristique Sert à classer, ordonner, préparer… Parfois longue à réaliser Le méli mélo Remettre dans le bon ordre les étapes d’un processus Passer dans les groupes pour éviter les erreurs Le dernier survivant Trouver un maximum d’idées Très ludique Le vrai / faux Favorise la mémorisation Facile à corriger, mais spectre restreint 37
  38. 38. 3. Préparer les supports pédagogiques. 38
  39. 39. 1. Comment préparer ses propres supports pédagogiques.  Le scénario pédagogique. OBJECTIF PROCESSUS METHODE TECHNIQUE SUPPORT DUREE Acquérir les connaissances Apprendre à préparer des supports pédagogiques Expliquer comment les différents supports des participants. (explications sur la création d’un scénario pédagogique) Les stagiaires doivent en groupe créer un scénario pédagogique pour réaliser une séquence de leur choix dans le cadre d’une formation réalisée auprès de prestataires touristiques (lié à une formation numérique). Découverte Magistrale Expérimenta le Méta plan Exposé Sous groupe Paperboard Et vidéo Trame à montrer 20 mn 45 mn 39
  40. 40. 2. Comment préparer les supports remis aux participants. Le document final Support informatique ou support papier (ou les 2) Pour des non initiés au thème de la formation, il est parfois utile de prévoir la remise d’un book détaillé (ne correspondant pas à la projection vidéo) afin de leur faciliter la concentration sur l’écoute. Une trop grande prise de note, peut leur faire perdre le fil conducteur (en fonction des thèmes) Si vocabulaire nouveau pour les stagiaires, remettre un lexique en début d’animation 40
  41. 41.  Les études de cas et tous les documents servant de base aux ateliers de réflexion Ils doivent être :  Propres (éviter les photocopies illisibles)  En nombre suffisant  Sans faute d’orthographe  Avec une consigne de réalisation explicite  Temps prévu de réalisation de l’étude annoncé  Objectif de l’étude clairement défini 41
  42. 42. 5. Gérer les comportements des participants. 42
  43. 43. GÉRER LA PRISE DE PAROLE  L’animateur donne la parole  Il veille à ce qu’une seule personne parle à la fois, il favorise l’écoute mutuelle  Il questionne si nécessaire pour aider les participants à aller plus loin dans la réflexion  Il donne la parole aux personnes réservées  Il reformule si une ambiguïté est perçue  Valoriser la participation de chacun et le groupe 43
  44. 44. 44/46 RÉACTION VIS-À-VIS DES MEMBRES DU GROUPE Le bagarreur Rester calme Ne pas polémiquer L’enfermer dans ses contradictions Le sage C’est une aide précieuse Le faire contribuer Je sais tout Faire saper ses théories par le groupe Le bavard L’interrompre Limiter son temps de parole Le timide Augmenter sa confiance en lui Le rebelle Faire jouer son ambition Le rusé Essaye de coincer le l’animateur Le flemmard L’interroger sur lui Lui faire donner des exemples Le grand seigneur Oui et…

×