La structuration du tourisme institutionnel en Deux-Sèvres
Les Deux-Sèvres
Les Deux-Sèvres
- Dès 2000, le Conseil général et le CDT, en préparant le Schéma Départemental de Développement Touristiqu...
- Un territoire structuré en 10 ans environ,
- Au lieu de 31 OTSI sans assise véritable, six OT de pôle, tous sous convent...
Les OT de pôle en Deux-Sèvres
- La structuration en cours en 2008, conduit le Conseil général et le CDT à envisager de larges synergies avec les OT
(nou...
- A l’issue d’un travail très approfondi, partant des besoins de la filière et
non des ambitions de chacun, détermination ...
2011 : OT/CDT/CRT, le qui fait quoi est établi
En matière de stratégie et de détermination de plans d’actions :
- La Région associe les directeurs d’ADT de Poitou-Charen...
En matière de qualification de l’offre :
- L’ADT pilote la mise en œuvre des démarches de qualité, dont les OT sont
contri...
En matière de promotion :
- Les OT et l’ADT partagent un même Système
d’Information Touristique qui alimente leurs outils
...
En matière de promotion :
- La promotion événementielle est portée principalement par les OT, sur la base d’un budget
mutu...
En matière de mise en marché:
- L’ADT a petit à petit « éteint » son Service Loisirs Accueil, à mesure que les OT ont dema...
En matière de dynamique d’équipes :
- Des groupes de travail permanents interstructures conduits par les salariés sont mis...
En matière de mise en réseau :
- Nous sommes plus crédibles car mieux organisés, pour développer ensemble des coopérations...
Sous réserve de ce que permettra la loi NOTRe en préparation :
- La volonté d’affirmer la spécialisation des compétences à...
Dans tous les cas, nous poursuivrons la mise en œuvre d’initiatives apportant des synergies, de la clarté et de la
visibil...
Présentation structuration touristique ADT-CDT Deux-Sèvres
Présentation structuration touristique ADT-CDT Deux-Sèvres
Présentation structuration touristique ADT-CDT Deux-Sèvres
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présentation structuration touristique ADT-CDT Deux-Sèvres

2 695 vues

Publié le

Présentation d'une structuration touristique réussie dans un département rural: l'exemple des Deux-Sèvres - Marc Richet ADT-CDT

Publié dans : Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 695
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 402
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation structuration touristique ADT-CDT Deux-Sèvres

  1. 1. La structuration du tourisme institutionnel en Deux-Sèvres
  2. 2. Les Deux-Sèvres
  3. 3. Les Deux-Sèvres - Dès 2000, le Conseil général et le CDT, en préparant le Schéma Départemental de Développement Touristique, constatent que :  Beaucoup d’efforts sont déployés sur les infrastructures (transports, hébergement, patrimoine, sites) et sur l’offre culturelle et de loisirs,  Beaucoup d’efforts sont déployés sur la promotion et la commercialisation,  Peu d’efforts sont consentis sur l’accueil des visiteurs, élément pourtant essentiel,  Les OTSI sont très hétérogènes en taille, en missions, en réalisations, en compétences, avec un niveau de service inégal et globalement insuffisant. 31 OTSI avec des budgets allant de 15 000 à 700 000 euros !  Leurs moyens diminuent, ce qui les fragilise dangereusement, - Or Les nouvelles lois prévoient que les intercommunalités puissent porter la compétence tourisme et passent des conventions avec leur (s) OT. - Il est alors décidé que Le Département encouragera la structuration en OT de pôle à l’échelle des « Pays », moyennant une aide à la décision et une subvention annuelle de 30 K euros aux OT constitués à cette échelle. 2000 : pourquoi encourager la création d’OT de pôle en Deux-Sèvres ?
  4. 4. - Un territoire structuré en 10 ans environ, - Au lieu de 31 OTSI sans assise véritable, six OT de pôle, tous sous convention de leur communauté de communes ou d’agglomération, ou de leur groupement de communautés, (à l’échelle des « Pays »), - De fait, des nouveaux OT pleinement reconnus par leurs collectivités de tutelle, avec des mandats clairs, une légitimité accrue auprès des prestataires, et des moyens, - Six structures homogènes en taille, missions, compétences (avec à leur tête de « vrais » binômes élus d’OT/directeurs et directrices qui sont des professionnels du tourisme), - Un collectif suffisamment homogène et organisé pour que l’échelle départementale puisse s’appuyer sur ce réseau fort. L’impact de cette disposition
  5. 5. Les OT de pôle en Deux-Sèvres
  6. 6. - La structuration en cours en 2008, conduit le Conseil général et le CDT à envisager de larges synergies avec les OT (nouveau Schéma Départemental de Développement touristique) - Un travail se met en place pour améliorer et rendre plus lisible le « qui fait quoi », - Les directeurs d’OT et de CDT se réunissent plus systématiquement et commencent à bâtir des stratégies communes ou coordonnées, - Le CDT et l’UDOTSI se rapprochent (à la demande des OT !) pour donner naissance à une ADT qui est la première du genre : fusion totale et équilibrée, double appartenance OTF et Rn2d, tous les présidents d’OT siègent au Conseil d’Administration, un des présidents d’OT est de droit vice-président de l’ADT. 2008 : la montée en puissance du binôme CDT/OT
  7. 7. - A l’issue d’un travail très approfondi, partant des besoins de la filière et non des ambitions de chacun, détermination de niveaux territoriaux de pilotage de l’action collective selon la nature des missions à mener. - Principes généraux : le niveau territorial ayant le plus de valeur ajoutée pilote la mission et coordonne les contributeurs ; les choix d’actions sont arrêtés collectivement. - Trois grandes familles de missions sont identifiées : qualifier et développer l’offre ; la promouvoir et la mettre en marché ; accueillir les clients. Trois niveaux territoriaux sont à mettre en mouvement autour de ces trois grandes familles de missions : l’échelle locale et intercommunale ; l’échelle départementale ; l’échelle régionale. - Les six OT de pôle, l’ADT et le CRT signent une convention fixant les principes et leur mise en œuvre. 2011 : OT/CDT/CRT, le qui fait quoi est établi
  8. 8. 2011 : OT/CDT/CRT, le qui fait quoi est établi
  9. 9. En matière de stratégie et de détermination de plans d’actions : - La Région associe les directeurs d’ADT de Poitou-Charentes et les directeurs d’OT de territoires de destination à l’élaboration du plan d’action annuel, - Les directeurs/directrices d’OT et de l’ADT se réunissent au moins une fois par mois, définissent les plans d’actions mutualisés et suivent leur réalisation, en tenant compte des orientations et choix arrêtés au plan régional, - Les présidents OT/ADT se réunissent deux fois par an pour donner les grandes lignes directrices et valider les plans d’actions. Depuis 2011 : des synergies, des mutualisations, des complémentarités.
  10. 10. En matière de qualification de l’offre : - L’ADT pilote la mise en œuvre des démarches de qualité, dont les OT sont contributeurs, - L’ADT anime les réseaux de professionnels de type sites de visite, hébergements collectifs, - Les OT se spécialisent dans l’animation numérique des territoires, - Les OT et l’ADT mènent des actions coordonnées dans le cadre du Plan de Formation Interfilière piloté par la FROTSI, Depuis 2011 : des synergies, des mutualisations, des complémentarités.
  11. 11. En matière de promotion : - Les OT et l’ADT partagent un même Système d’Information Touristique qui alimente leurs outils numériques, - L’ADT n’a plus de véritable portail internet (OT et Région présents sur ce segment) mais un site/blog dont les OT sont des contributeurs, Depuis 2011 : des synergies, des mutualisations, des complémentarités.
  12. 12. En matière de promotion : - La promotion événementielle est portée principalement par les OT, sur la base d’un budget mutualisé avec l’ADT, - La promotion de prescription auprès des habitants fait l’objet d’un dispositif commun mis en œuvre collectivement, - La promotion presse internationale est portée par la Région (avec la contribution de l’ADT), la promotion presse nationale est portée par l’ADT (avec la contribution des OT), la promotion presse de proximité est portée par les OT. Depuis 2011 : des synergies, des mutualisations, des complémentarités.
  13. 13. En matière de mise en marché: - L’ADT a petit à petit « éteint » son Service Loisirs Accueil, à mesure que les OT ont demandé leur autorisation à commercialiser ; - Pour les produits groupes, les OT assurent la production et la réservation, et l’ADT la promotion des offres des OT auprès des CE, associations et voyagistes… - Pour les produits individuels, la Région et l’ADT mettent à disposition des OT et des prestataires une solution de place de marché, - Pour les produits affaires, les deux OT concernés agissent avec le soutien de l’ADT et des compagnies consulaires. Depuis 2011 : des synergies, des mutualisations, des complémentarités.
  14. 14. En matière de dynamique d’équipes : - Des groupes de travail permanents interstructures conduits par les salariés sont mis en place : ils sont dédiés à l’amélioration de l’organisation collective et visent à proposer aux directeurs des plans d’actions, (accueil, promotion, mise en marché, ingénierie, fonctions support), - Un grand rendez-vous annuel de tous les salariés est organisé et tourne sur les territoires, pour faire le point sur les groupes de travail, aborder un sujet de fond en commun… et passer une journée à la fois studieuse et conviviale, - Les directeurs d’OT et de l’ADT ont suivi ensemble une formation au management. Depuis 2011 : des synergies, des mutualisations, des complémentarités.
  15. 15. En matière de mise en réseau : - Nous sommes plus crédibles car mieux organisés, pour développer ensemble des coopérations avec des réseaux d’acteurs (chambres consulaires, groupements d’hébergeurs…) - Notre maillage départemental favorise les partenariats public/privé (banque, distributeur d’énergie…) Depuis 2011 : des synergies, des mutualisations, des complémentarités.
  16. 16. Sous réserve de ce que permettra la loi NOTRe en préparation : - La volonté d’affirmer la spécialisation des compétences à chaque niveau territorial :  L’attractivité confiée au niveau régional ?  L’ingénierie d’accompagnement et de professionnalisation des acteurs confiée au niveau départemental ?  L’accueil des visiteurs et le suivi qualité des prestations sur les territoires confiés à l’échelle locale et intercommunale ? - La création de postes de travail mutualisés et cofinancés (fonctions supports, web… ?) - La mise en œuvre de structures communes avec une gouvernance pleinement partagée (SPL ?) Après 2015 : des idées pour aller plus loin.
  17. 17. Dans tous les cas, nous poursuivrons la mise en œuvre d’initiatives apportant des synergies, de la clarté et de la visibilité pour tous, de la confiance mutuelle, au bénéfice d’une activité appelée à se développer dans un contexte de plus en plus concurrentiel. Notre conviction commune : il y a de la place pour tous les échelons, qui ont des compétences et des spécificités très complémentaires. A nos élus de prendre les décisions, mais assurément à nous tous techniciens de leur proposer des schémas d’organisation vraiment coopératifs. Après 2015 : des idées pour aller plus loin.

×