Brive Tourisme
Les raisons d’une
restructuration
Bordeaux
17 mars 2015
Présentation
synthétique de l’Office
de Tourisme
Bordeaux
17 mars 2015
Brive Tourisme en quelques chiffres
- Des missions et des compétences élargies, de l’accueil à la commercialisation, en
pa...
Le contexte
Bordeaux
17 mars 2015
La réforme des collectivités territoriales
La raréfaction de l’argent public
Une conjoncture économique complexe
Première réponse:
une restructuration
juridique
Bordeaux
17 mars 2015
5 offices de tourisme
présents sur le
périmètre qui doivent
fusionner
Passage de 5 à 1
structure
Au 1er
janvier 2014, 5 Of...
La nécessité d’avoir une nouvelle
organisation juridique
Nécessité de faire évoluer la structure juridique : conservation ...
3 structures juridiques pour une seule entité au service du
développement touristique de l’Agglo du Bassin de Brive –
répa...
Président: Yves GARY
Bureau
CA (57 membres)
1/3 élus de l’AGGLO
1/3 socio-pro
1/3 sociétés civiles
Directeur
Président: Fr...
Intérêts de la structuration
La SPL permet d’échapper à la mise en concurrence et simplifie la
relation entre la collecti...
Les points négatifs …
3 structures, 3 comptabilités, une « certaine » complexité
administrative
La gouvernance … beaucou...
Les grands défis à
relever pour Brive
Tourisme
Bordeaux
17 mars 2015
Les grands défis à relever
Repenser nos missions? Redéfinir les enjeux auxquels
doit répondre l’Office de Tourisme : accu...
Les grands défis à relever
L’élévation du niveau d’efficience : management,
formation des équipes… , il va falloir être m...
Les grands défis à relever
La recherche d’autofinancement pour palier à la baisse
des subventions et financer la structure
La réforme de l’accueil
Ce que nous avons fait
Estimation du coût contact selon les bureaux d’accueil
2014 J F M A M J J A S O N D Total Du +cher ...
Une nouvelle manière de communiquer
•Les réseaux sociaux
•Des événements et des lieux en lien avec les valeurs de notre ma...
La problématique des ressources humaines
Des évolutions de nos métiers
•Les conseillers en séjours sont aussi des vendeur...
Les grands défis à relever
La nécessité d’avoir de nouveaux collaborateurs issus
d’autres milieux que celui du tourisme i...
De nouveaux collaborateurs issus de milieux
différents
Les grands défis à relever
Comment conserver un esprit d’équipe dans cette structure élargie ? Création d’une véritable
s...
L’exemple de Michel & Augustin
La recherche d’autofinancement pour palier
à la baisse des subventions
•Ventes de produits dérivés : mise en place et gest...
L’ouverture d’une boutique en centre ville
Développement de la régie pub
Le virage vers le numérique
De l’innovation dans les partenariats
Sponsoring
Le festival : la recherche de l’autofinancement
l’équipe du Bar
Vente de prestations diverses
Bref…tout ça n’est pas simple,
attention au nouveau virage …
Merci de votre écoute
Bordeaux
17 mars 2015
Bordeaux
17 mars 2015
Présentation OT Brive la Gaillarde - les raisons de leur structuration
Présentation OT Brive la Gaillarde - les raisons de leur structuration
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présentation OT Brive la Gaillarde - les raisons de leur structuration

3 194 vues

Publié le

Présentation Stéphane Canarias, directeur OT Brive la Gaillarde - les raisons de leur structuration

Publié dans : Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 194
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 323
Actions
Partages
0
Téléchargements
32
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • comment garantir la connaissance de l’ensemble du territoire ?
    comment garder la proximité avec l’ensemble des prestataires du territoire ?
    Mon équipe accueil connaît-elle bien les demandes des visiteurs, est-elle présente là où il faut quand il faut, avec les bonnes infos ?
    Mettre en place un SADI, repenser la façon d’accueillir
  • Évaluer le cout contact, fermer des bureaux, restructurer les équipes …
  • Les conseillers en séjours sont aussi des vendeurs
    Le service accueil sait aussi travailler en dehors des bureaux de l’OT
    Les organisateurs d’événements sont aussi des commerciaux (sponsors)
  • Les conseillers en séjours sont aussi des vendeurs
    Le service accueil sait aussi travailler en dehors des bureaux de l’OT
    Les organisateurs d’événements sont aussi des commerciaux (sponsors)
  • Le virage du numérique
  • Stats
    Études
    ANT
  • Stats
    Études
    ANT
  • Présentation OT Brive la Gaillarde - les raisons de leur structuration

    1. 1. Brive Tourisme Les raisons d’une restructuration Bordeaux 17 mars 2015
    2. 2. Présentation synthétique de l’Office de Tourisme Bordeaux 17 mars 2015
    3. 3. Brive Tourisme en quelques chiffres - Des missions et des compétences élargies, de l’accueil à la commercialisation, en passant par la gestion d’équipements et l’organisation d’évènements. - 8 sites d’accueil : près de 100 000 contact renseignés en front et back office à l’année avec des pics journaliers à 1500 contacts jours en juillet – aout - 420 000 nuitées marchandes déclarées en 2014. 1,2 million de visiteurs estimés chaque année - 250 000 visites pour le site web www.brive-tourisme.com, une activité dynamique sur les réseaux sociaux - Le seul Office de Tourisme 1ère catégorie du Limousin - Le 1er employeur touristique du Limousin : 70 salariés permanents, 120 en saison - 2 licences d’entrepreneurs de spectacles pour la SPL et 2 licences d’entrepreneurs de spectacles pour l’association, 1 licence 4 (Brive Festival) - 1 licence d’agent de voyage (SPL) : locations, séminaires, congrès, séjours groupes - Une boutique en centre-ville dédiée à la vente des produits de la marque 100% gaillard - Créateur et gestionnaire d’un Festival de musique : le Brive Festival, 1M€ de budget - La gestion d’équipements touristiques pour le compte des collectivités - Un site touristique : Les Jardins de Colette - Une résidence hôtelière 4* : Les Collines de Sainte Féréole - Un village de chalets 2* - Un budget prévisionnel cumulé en 2014 de 5 776 000 d’euros
    4. 4. Le contexte Bordeaux 17 mars 2015
    5. 5. La réforme des collectivités territoriales
    6. 6. La raréfaction de l’argent public
    7. 7. Une conjoncture économique complexe
    8. 8. Première réponse: une restructuration juridique Bordeaux 17 mars 2015
    9. 9. 5 offices de tourisme présents sur le périmètre qui doivent fusionner Passage de 5 à 1 structure Au 1er janvier 2014, 5 Offices de Tourisme qui ne doivent faire qu’1
    10. 10. La nécessité d’avoir une nouvelle organisation juridique Nécessité de faire évoluer la structure juridique : conservation d’une association, création d’une SPL et d’un GIE. Les Raisons ? Association : Pour conserver la structure associative et ses adhérents – modification des statuts de l’association Office de Tourisme de Brive Pour pouvoir conserver les emplois aidés Société Publique Locale : Pour simplifier les procédures de DSP Pour constituer un capital social et avoir un fond de Trésorerie adéquat Groupement d’Intérêt Economique : Pour avoir une structure regroupant les services transversaux nécessaires au bon fonctionnement
    11. 11. 3 structures juridiques pour une seule entité au service du développement touristique de l’Agglo du Bassin de Brive – répartition des mission ASSOCIATION SPL 1. Accueil/Information Promotion 2. Coordination des acteurs Locaux (dont Rencontres du Tourisme) 3. Chantier d’insertion Direction Direction administrative et financière DRH Communication Ingénierie Les points forts de l’Asso > Conservation des aides liées aux emplois associatifs > Conservation d’une vie associative (pro) > Conservation des aides du chantier d’insertion Les points forts du GIE > Mutualisation de moyens entre les deux structures Les points forts de la SPL > Réponse aux problèmes de trésorerie (capital social) > Plus de mise en concurrence pour la gestion de marchés des actionnaires > Possibilité de gestion de nouveaux équipements communautaires GIE 1. Animations 2. Brive Festival 3. Serv. Commercial : groupes + réservation + régie pub + séminaire/congrès/ salons 4. Gestion d’équipements Jardins de Colette + Résidences les Collines + + équipements touristiques reconnus d’intérêt communautaire 33 salariés 10 salariés 19 salariés 11
    12. 12. Président: Yves GARY Bureau CA (57 membres) 1/3 élus de l’AGGLO 1/3 socio-pro 1/3 sociétés civiles Directeur Président: Frédéric SOULIER Vice Président: Laurent VIEILLEFOSSE Contrôleur de gestion: Gérard SOLER Président: Frédéric SOULIER Vice Président: Philippe VIDAU Directeur Général (mandataire social): Stéphane CANARIAS 15 Administrateurs représentant les 2 actionnaires (Ville de Brive et Agglo): 10 Agglo + 5 Ville de Brive Des modes de gouvernance spécifiques, mais toujours une seule équipe ASSOCIATION Office de Tourisme de Brive Agglomération SPL Brive Tourisme Agglomération GIE Brive Tourisme Agglomération 12 Brive Tourisme Agglomération
    13. 13. Intérêts de la structuration La SPL permet d’échapper à la mise en concurrence et simplifie la relation entre la collectivité et Brive Tourisme La SPL dispose d’un capital social répondant aux problématiques de trésorerie et la rendant donc plus compétitive commercialement Economies sur la masse salariale : nouvelle convention collective pour la SPL mieux adaptée à nos activités
    14. 14. Les points négatifs … 3 structures, 3 comptabilités, une « certaine » complexité administrative La gouvernance … beaucoup d’élus … beaucoup de CA, bureaux, etc…
    15. 15. Les grands défis à relever pour Brive Tourisme Bordeaux 17 mars 2015
    16. 16. Les grands défis à relever Repenser nos missions? Redéfinir les enjeux auxquels doit répondre l’Office de Tourisme : accueillir, vendre, animer, gérer, marketer, e-influencer … ???
    17. 17. Les grands défis à relever L’élévation du niveau d’efficience : management, formation des équipes… , il va falloir être meilleur, faire mieux avec moins …
    18. 18. Les grands défis à relever La recherche d’autofinancement pour palier à la baisse des subventions et financer la structure
    19. 19. La réforme de l’accueil
    20. 20. Ce que nous avons fait Estimation du coût contact selon les bureaux d’accueil 2014 J F M A M J J A S O N D Total Du +cher au -cher Allassac Fermé Fermé Fermé Fermé Fermé 9,9 4,7 3,8 5,4 Fermé Fermé Fermé 5,04€ 2 Ayen Fermé Fermé Fermé Fermé 9,2 8,8 5,0 4,8 7,2 Fermé Fermé Fermé 6,35€ 1 Brive 6,9 8,6 4,8 5,5 3,1 4,2 3,0 1,5 1,8 3,8 4,1 4,4 3,17€ 8 Donzenac Fermé Fermé Fermé Fermé Fermé 9,4 3,9 2,2 7,1 Fermé Fermé Fermé 3,85€ 6 Lissac Fermé Fermé Fermé 6,4 4,5 3,3 3,4 2,4 5,9 8,5 Fermé Fermé 3,63€ 7 Noailles Fermé Fermé Fermé Fermé Fermé Fermé 4,6 4,0 Fermé Fermé Fermé Fermé 4,29€ 3 ObjatFrontOffice 14,5 7,9 7,5 2,3 4,6 4,2 2,2 2,1 4,1 4,7 6,7 7,3 3,92€ 5 ObjatBackOffice 2,4 2,7 2,2 1,8 2,0 1,8 1,2 1,5 1,7 2,2 1,8 2,3 1,83€ SaintRobert Fermé Fermé Fermé 10,4 9,4 4,8 3,8 2,4 4,0 Fermé Fermé Fermé 4,04€ 4 Turenne Fermé Fermé Fermé 1,4 0,9 1,1 0,8 0,5 0,9 0,7 3,1 Fermé 0,77€ 9 Coûtcontactmoyenbureau 2,70€ Coûtmoyenbrutchargéd'unCS (permanentetsaisoconfondus)=17€94,
    21. 21. Une nouvelle manière de communiquer •Les réseaux sociaux •Des événements et des lieux en lien avec les valeurs de notre marque
    22. 22. La problématique des ressources humaines Des évolutions de nos métiers •Les conseillers en séjours sont aussi des vendeurs •Le service accueil sait aussi travailler en dehors des bureaux de l’OT •Les organisateurs d’événements sont aussi des commerciaux (sponsors)
    23. 23. Les grands défis à relever La nécessité d’avoir de nouveaux collaborateurs issus d’autres milieux que celui du tourisme institutionnel •Recrutement de personnes venant du secteur privé pour avoir une vision économique poussée •Arrivée d’une Directrice Administrative et Financière •Arrivée d’une nouvelle Directrice des Ressources Humaines •Arrivée d’une nouvelle directrice Accueil
    24. 24. De nouveaux collaborateurs issus de milieux différents
    25. 25. Les grands défis à relever Comment conserver un esprit d’équipe dans cette structure élargie ? Création d’une véritable stratégie de Corporate branding
    26. 26. L’exemple de Michel & Augustin
    27. 27. La recherche d’autofinancement pour palier à la baisse des subventions •Ventes de produits dérivés : mise en place et gestion de boutiques (dans les points d’accueil OT et une véritable boutique en CV) •Ventes de billetteries •Développement des partenariats (sponsoring) et d’une régie publicitaire •Développement des recettes annexes sur les événements organisés : gestion bar, restauration, … •Vente de prestations d’experts du territoire : labellisation, visites, statistiques et études, prestations ANT …
    28. 28. L’ouverture d’une boutique en centre ville
    29. 29. Développement de la régie pub
    30. 30. Le virage vers le numérique
    31. 31. De l’innovation dans les partenariats Sponsoring
    32. 32. Le festival : la recherche de l’autofinancement l’équipe du Bar
    33. 33. Vente de prestations diverses
    34. 34. Bref…tout ça n’est pas simple, attention au nouveau virage …
    35. 35. Merci de votre écoute Bordeaux 17 mars 2015
    36. 36. Bordeaux 17 mars 2015

    ×