Thierry Henry 14
Thierry Henry, né le 17 août 1977 aux Ulis (Essonne, France), est un footballeur international français
qui évolua durant ...
Je m'appelle Thierry Daniel Henry!
Débuts et formation
Né le 17 août 1977 aux Ulis, Thierry Henry est d'origine antillaise : son père, Antoine, est de la
Gua...
AS Monaco (1993-1999)[
Après un an passé au FC Versailles, Henry arrive à l'AS Monaco en 1993, sans même faire de
matchs d...
Je débute au Monaco.
JuventusJuventus
Thierry Henry signe à la Juventus pour un montant de 75 millions de francs (environ 11,5
millions d'euros...
Je joue au Juventus.
Arsenal
Transféré chez les Gunners pour un montant de 90 millions de francs (environ 13,7 millions d'euros),
Thierry Henry...
Oui! Je suis un “gunner”!
FC Barcelone
Titulaire à la pointe de l'attaque à la suite d'une blessure de Samuel Eto'o, Henry inscrit son premier but
s...
Visça barça !!!!
Après un mauvais début des Red Bulls de New York en championnat (deux défaites), l'attaquant français offre
en partie la v...
Je joue au New York Bulls.
France
Régulièrement appelé dans les sélections nationales juniors, Thierry Henry se fait principalement
remarquer en insc...
France - sélection nationale
J´aime bien Thierry Henry parce qu'il a joué au
Barcelone, mon équipe préférée et que je partage
avec lui la passion de jo...
Thierry Henry par Jonathan Lage
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Thierry Henry par Jonathan Lage

422 vues

Publié le

Biographie de Thierry Henry par Jonathan Lage.
Travail dans le cadre du Concours "Affiche ton français! 2015" par les élèves de Français de 2º ESO de l'IES Monte Neme.
En collaboration avec la prof de Technologie.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
422
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Thierry Henry par Jonathan Lage

  1. 1. Thierry Henry 14
  2. 2. Thierry Henry, né le 17 août 1977 aux Ulis (Essonne, France), est un footballeur international français qui évolua durant sa carrière au poste d'attaquant. Durant sa jeunesse, il évolue dans plusieurs clubs de la région parisienne avant d'intégrer le centre de préformation de l'INF Clairefontaine. Il est ensuite repéré par l'AS Monaco avec lequel il continue sa formation avant de débuter au niveau professionnel en 1994. Après avoir été sacré champion de France en 1997, il tente l'aventure à l'étranger dans le club de laJuventus. Insatisfait, il quitte le club italien au bout de six mois pour s'affirmer dans le championnat d'Angleterre chez lesGunners d'Arsenal durant huit saisons. Arrivé au FC Barcelone en 2007, il remporte un sextuplé inédit dans l'histoire du football en 2009 : Ligue des champions,championnat d'Espagne, Coupe d'Espagne, Supercoupe de l'UEFA, Supercoupe d'Espagne et Coupe du monde des clubs. En 2010, il décide de rejoindre les États-Unis et signe aux Red Bulls de New York. Seul joueur français à avoir disputé quatre Coupes du monde, Henry remporte la compétition en 1998, le Championnat d'Europe en 2000 et la Coupe des confédérations en 2003 avec l'équipe de France. Il détient également le record du nombre de buts inscrits en sélection nationale (51) et il est le second joueur le plus capé en équipe de France avec 123 sélections derrière Lilian Thuram (142). En décembre 2009, il devient le meilleur buteur français de l'histoire toutes compétitions confondues que ce soit en club et en sélection. Henry est considéré comme l'un des meilleurs attaquants de sa génération et l'un des meilleurs joueurs à avoir évolué dans le championnat anglais. Meilleur buteur de l'histoire de l'Arsenal FC, une statue en bronze à son effigie est inaugurée aux abords de l'Emirates Stadium le 9 décembre 2011. Le 16 décembre 2014, Thierry Henry annonce qu'il prend sa retraite de footballeur. Il s'engage pour six ans avec la chaîne anglaise SkySports en tant que consultant.
  3. 3. Je m'appelle Thierry Daniel Henry!
  4. 4. Débuts et formation Né le 17 août 1977 aux Ulis, Thierry Henry est d'origine antillaise : son père, Antoine, est de la Guadeloupe (île de La Désirade), et sa mère, Maryse, est de la Martinique. Il débute le football à l'âge de six ans avec le club local de la ville de son enfance, le CO Les Ulis. Il rejoint ensuite l'US Palaiseau2 à douze ans. Un an plus tard, il rejoint le club de l'ES Viry-Châtillon. C'est durant un match avec ce club qu'il tape dans l'œil d'un recruteur de l'AS Monaco, Arnold Catalano. En effet, l'ES Viry-Châtillon gagne le match 6-0 avec six buts marqués par le même joueur : Thierry Henry. Aussitôt, Arnold Catalano vante les mérites de l'adolescent prometteur, notamment auprès d'Arsène Wenger et lui permet de rejoindre le centre de préformation de l' INF Clairefontaine en 1991, où il fait ses classes pendant un an.
  5. 5. AS Monaco (1993-1999)[ Après un an passé au FC Versailles, Henry arrive à l'AS Monaco en 1993, sans même faire de matchs d'essais, sur la requête d'Arnold Catalano. Après une première année en équipe réserve où Henry se révèle plus prolifique que le Liberien Christopher Wreh, Thierry Henry joue son premier match et connaît sa première titularisation dans l'équipe première le 31 août 1994 contre l'OGC Nice, à 17 ans. Il entame le match au poste d'ailier gauche après de nombreux blessés au sein de l'effectif monégasque. Dès lors, il quitte le CFA pour s'entraîner avec les professionnels. Le 29 avril 1995, il marque ses deux premiers buts enDivision 1 face au RC Lens (6-0). Lors de sa première saison chez les professionnels, il porte huit fois le maillot rouge et blanc et marque à trois reprises. La saison 1995-1996 s'inscrit comme une nouvelle étape dans la carrière du Français qui découvre pour la première fois une compétition européenne par l'intermédiaire de la Coupe UEFA en entrant en fin de rencontre face à Leeds United. Ses apparitions sous le maillot monégasque se font de plus en plus nombreuses ; il signe de nouveau trois buts en championnat lors de cette saison. La saison suivante permet à Thierry Henry de se révéler. Il devient régulièrement titulaire, marque neuf buts et distribue huit passes décisives en championnat. Il évolue en bonne entente avec ses compères d'attaque que sont Sonny Anderson etVictor Ikpeba. L'AS Monaco remporte le titre de champion de France et permet à Henry de remporter son premier titre majeur. Sur la scène européenne, le Français inscrit son premier but en Coupe d'Europe lors du seizième de finale de laCoupe UEFA face au Borussia Mönchengladbach. Monaco est éliminé en demi-finale (1-3, 1-0) face à l'Inter Milan. Cette même année, Henry est élu meilleur espoir du football français8. Il est alors sollicité par de nombreux clubs européens et signe illégalement un pré-contrat avec le Real Madrid avant de prolonger à l'AS Monaco10. Lors de la saison 1997-1998, il connaît sa première convocation en équipe de France et fait ses premiers pas en Ligue des champions à seulement 20 ans. Le 1er octobre , alors qu'il joue son premier match de , l'attaquant français inscrit ses deux premiers buts dans
  6. 6. Je débute au Monaco.
  7. 7. JuventusJuventus Thierry Henry signe à la Juventus pour un montant de 75 millions de francs (environ 11,5 millions d'euros), un transfert record pour un joueur français à l'époque. Cependant, l'expérience italienne n'est pas très concluante pour Henry. Pas toujours titulaire et utilisé dans le couloir gauche, il est contraint de se plier à des tâches défensives peu en adéquation avec ses qualités. Il dispute vingt rencontres et marque trois buts toutes compétitions confondues sous le maillot de la Juve. Thierry Henry déclare plus tard avoir quitté le club italien en raison d'un « manque de respect de la part de Luciano Moggi », ancien directeur général de la Juventus. Il quitte le club turinois à peine sept mois après son arrivée et rejoint le club d' Arsenal FC en Angleterre.
  8. 8. Je joue au Juventus.
  9. 9. Arsenal Transféré chez les Gunners pour un montant de 90 millions de francs (environ 13,7 millions d'euros), Thierry Henry y retrouve Arsène Wenger, toujours convaincu que le poste de prédilection du joueur français est à la pointe de l'attaque. Il a pour principale tâche de faire oublier les bonnes performances de Nicolas Anelka, transféré au Real Madrid, et à titre personnel, de se relancer en vue de l'Euro 2000. Cependant, Henry vit mal ses premiers mois à Londres. Les techniques de jeu sont différentes et l'adaptation difficile. Le Français avoue devoir tout « réapprendre». Muet durant ses huit premières apparitions sous le maillot londonien, il inscrit son premier but avec Arsenal le 18 septembre 1999 face à Southampton FC lors de la 8e journée de championnat. Finalement, il marque 17 buts, donne neuf passes décisives en championnat et inscrit huit buts en Coupe d'Europe. Arsenal finit le championnat dauphin de Manchester United et perd aux tirs au but en finale de laCoupe UEFA face à Galatasaray. De retour d'un excellent championnat d'Europe remporté par l'équipe de France, il s'impose encore un peu plus comme titulaire indiscutable lors de la saison 2000-2001 et finit une fois encore meilleur buteur du club avec 17 réalisations. Arsenal finit une nouvelle fois vice-champion d'Angleterre et finaliste de la Coupe d'Angleterre. Son nombre de buts et de passes décisives est moins important que la saison passée mais Henry apparaît pour la première fois dans le classement du Ballon d'or en terminant quatrième.
  10. 10. Oui! Je suis un “gunner”!
  11. 11. FC Barcelone Titulaire à la pointe de l'attaque à la suite d'une blessure de Samuel Eto'o, Henry inscrit son premier but sous le maillot catalan le 19 septembre 2007 en Ligue des champions face à l'Olympique lyonnais en phase de poule. Dix jours plus tard, il ouvre son compteur en championnat par un triplé face à Levante UD. Auteur de 12 buts et neuf passes décisives en 30 matchs de championnat, il ne parvient pas à s'adapter réellement au jeu catalan notamment à cause d'une position d'ailier qu'il n'occupait plus depuis plus de huit ans. Paradoxalement, et ce malgré les critiques, il finit la saison meilleur buteur du club toutes compétitions confondues avec 19 buts et distribue 11 passes décisives. Finalement, sa première saison en Liga reste mitigée. Le Barça enregistre sa moins bonne saison depuis cinq ans : troisième en championnat, élimination en demi-finale de la Ligue des champions. Ces résultats entraînent le départ de l'entraîneur Frank Rijkaard remplacé par Pep Guardiola. Pour la saison 2008-2009, Guardiola annonce qu'il compte beaucoup sur son attaquant français, souhaitant davantage le faire jouer en pointe notamment après les rumeurs de départs de Samuel Eto'o. Ce dernier reste finalement en Catalogne et contraint l'entraîneur espagnol à laisser Thierry Henry sur le côté gauche de l'attaque. Cependant, le Français semble s'habituer à cette position après une année d'adaptation. En effet, mis en concurrence avec Andrés Iniesta en début de saison, il profite de la blessure de l'Espagnol pour s'imposer définitivement et regagner la confiance du Camp Nou. Auteur de bonnes prestations en particulier durant les grandes rencontres (Séville FC, Valence CF, Real Madrid, Villarreal CF), il inscrit son 50e but en Ligue des champions le 11 mars 2009 lors du huitième de finale retour face à l'Olympique lyonnais, le plaçant quatrième meilleur buteur de l'histoire de la C1. Le FC Barcelone réalise une saison exceptionnelle en signant un triplé historique : Ligue des champions, championnat et coupe d'Espagne. Thierry Henry s'inscrit comme l'un des cadres de l'équipe et finit la saison avec 26 buts et 12 passes décisives toutes compétitions confondues. Il s'agit également de la dixième saison consécutive au cours de laquelle il inscrit au moins dix réalisations en championnat. Thierry Henry forme avec Samuel Eto'o et Lionel Messi le trio le plus efficace d'Europe inscrivant au total cent buts à eux trois durant la saison. Au terme de cette saison très réussie, il est élu meilleur joueur en 2009 d'après le Castrol Ranking.
  12. 12. Visça barça !!!!
  13. 13. Après un mauvais début des Red Bulls de New York en championnat (deux défaites), l'attaquant français offre en partie la victoire à son équipe en inscrivant deux buts et en distribuant une passe décisive lors de la rencontre face aux Rapids du Colorado (4-1)69. Une semaine plus tard, il inscrit son premier triplé en Major League Soccer face à l'Impact de Montréal (5-2)70. Ses bonnes performances lors du mois de mars lui permettent de remporter le trophée du joueur du mois de Major League Soccer pour la première fois depuis son arrivée aux Red Bulls de New York. Le 16 septembre 2012, Thierry Henry fait sensation en inscrivant un doublé dont un but sur corner direct en toute fin de match face au Crew de Columbus (victoire 3-1). Deux semaines plus tard, il délivre trois passes décisives avant de marquer le dernier but des siens face au Toronto FC (4-1). Lors de l'ultime rencontre de la saison régulière face à l'Union de Philadelphie, Henry inscrit son 15e but en championnat (victoire 3 à 0). Ce résultat permet aux Red Bulls de se classer à la troisième place de la Conférence Est et de se qualifier directement pour les séries. Les Red Bulls de New York sont éliminés en demi-finale de conférence par le D.C. United (1-1, 0-1) et s'arrêtent à ce stade de la compétition pour la troisième année consécutive. Au total, Henry inscrit 15 buts et délivre 12 passes décisives en 27 rencontres. Le 29 novembre 2012, Henry est élu deuxième meilleur joueur de la saison de Major League Soccer derrière Chris Wondolowski. En outre, il est retenu dans l'équipe-type du championnat pour la deuxième année consécutive. Alors qu'un nouveau prêt à Arsenal FC, durant la trêve du championnat américain, est envisagé, Arsène Wenger annonce fin décembre, que la transaction n'aura finalement pas lieu expliquant que Thierry Henry n'est pas prêt physiquement pour reprendre la compétition. Interrogé sur sa retraite sportive, Thierry Henry déclare en janvier 2013 qu'il se « donne encore deux ans. Ça m'emmènera à 37 ans. Ça me fera 20 ans de carrière ». Après un début de saison difficile - deux matchs nuls et deux défaites - les Red Bulls de New York remportent leur première rencontre face à l'Union de Philadelphie (2-1) à la suite du premier but de la saison de Thierry Henry, rentré en cours de match. Le 8 mai 2013, il s'illustre en offrant la victoire à son équipe dans les derniers instants de la partie, d'un retourné acrobatique face à l'Impact de Montréal. Le14 septembre 2013, il inscrit face au Toronto FC le 400e but de sa carrière professionnelle, toutes compétitions confondues. Au cours de la dernière rencontre de championnat face au Fire de Chicago, Henry inscrit un but et distribue une passe décisive portant son total à 10 buts et 9 passes décisives sur la saison régulière. Il remporte pour la première fois le MLS Supporter's Shield, récompense attribuée à l'équipe ayant marqué le plus de points (59) durant la saison régulière. Cependant, pour la quatrième année consécutive, les New York Red Bulls sont éliminés en demi-finale de la Conférence Est par le Dynamo de Houston (2-2, 1-2 après prolongations).
  14. 14. Je joue au New York Bulls.
  15. 15. France Régulièrement appelé dans les sélections nationales juniors, Thierry Henry se fait principalement remarquer en inscrivant le but victorieux lors de la finale du Championnat d'Europe de football des moins de 18 ans 1996 face à l'Espagne (1-0). Henry est capitaine de la sélection française à cette compétition. Il se révèle réellement en juin 1997avec l' équipe de France des moins de 20 ans durant la Coupe du monde 1997 en inscrivant deux buts en cinq matchs. Grâce à ses belles performances individuelles et celles de son club, Thierry Henry est convoqué et honore sa première sélection en équipe de France A contre l'Afrique du Sudle 11 octobre 1997. Il déclare à cette époque-là qu'il aurait choisi la sélection antillaise si une telle équipe existait4. Régulièrement appelé pour jouer sur les ailes de l'attaque, il séduit Aimé Jacquet qui le retient dans sa liste de 22 joueurs pour participer à la Coupe du monde 1998 en France. Il porte dès ce jour le numéro 12 en Bleu, en l'honneur d'une de ses idoles d'adolescence, Marco van Basten. Titularisé sur le côté droit lors du premier match du Mondial français face à l'Afrique du Sud, il inscrit son premier but sous le maillot des Bleus qui est également le 1600e but marqué en Coupe du monde. Il marque trois buts en six matchs durant cette compétition, ce qui fait de lui le meilleur buteur français du tournoi. Il fait également partie des joueurs français qui transforment leur tir au but lors de la séance de tirs au but en quarts de finale face à l'Italie (0-0). Programmé pour rentrer en finale, il ne peut faire son apparition notamment après l'expulsion de Marcel Desailly qui oblige le sélectionneur français à une option plus défensive. Par conséquent, il ne participe pas à la finale du 12 juillet 1998 qui voit la victoire 3-0 de la France sur le Brésil. En septembre 1998, à la suite du sacre mondial, il est fait Chevalier de la Légion d'honneur par Jacques Chirac comme tous ses coéquipiers champions du monde.
  16. 16. France - sélection nationale
  17. 17. J´aime bien Thierry Henry parce qu'il a joué au Barcelone, mon équipe préférée et que je partage avec lui la passion de jouer au foot. Il me plaît parce que je l'admire comme joueur. Il a fait des choses qui sont seulement à la hauteur des dieux du football.

×