LA SESSION ANNUELLE
DE L’INSTITUT DES
HAUTES ÉTUDES DE L’ENTREPRISE
Session annuelle
Développer une vision transversale de...
Q U ’ E ST - C E Q U E L ’ I HE E ?
Créée en 2000, la session annuelle de l’Institut des Hautes Études de l’En-
treprise, ...
CONDITIONS DE PARTICIPATION
LES FONDATEURS DE L’IHEE
Public et recrutement
La Session annuelle de l’IHEE s’adresse à des c...
L’IHEE est un programme de l’Institut de l’entreprise.
Pour son programme IHEE, l’Institut de l’entreprise est enregistré ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ihee session annuelle présentation générale 2015

139 vues

Publié le

Présentation générale de la Session annuelle de l'Institut des Hautes Etudes de l'Entreprise, IHEE
Chaque session annuelle réunit une quarantaine d'auditeurs, cadres à haut potentiel issus du monde l'entreprise, de la haute fonction publique, de la magistrature, de l'armée, des syndicats, des médias, des partis politiques, de l'enseignement et de la recherche, du monde associatif... L'objectif de l'IHEE est de faire réfléchir et travailler ensemble une génération de dirigeants pour comprendre et appréhender les réalités de l'entreprise dans la mondialisation. La session annuelle se déroule de septembre à juin à raison de 9 séminaires, voyages d'étude en France et à l'étranger .

Publié dans : Direction et management
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
139
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ihee session annuelle présentation générale 2015

  1. 1. LA SESSION ANNUELLE DE L’INSTITUT DES HAUTES ÉTUDES DE L’ENTREPRISE Session annuelle Développer une vision transversale de l’entreprise et de ses mutations www.ihee.fr
  2. 2. Q U ’ E ST - C E Q U E L ’ I HE E ? Créée en 2000, la session annuelle de l’Institut des Hautes Études de l’En- treprise, programme phare de l’Institut de l’entreprise, est un cycle de for- mation destiné aux futurs dirigeants de l’administration, des entreprises privées et publiques, du monde politique, des médias, des organisations professionnelles et syndicales. L’IHEE réunit chaque année une quarantaine de hauts potentiels ­issus de différents milieux professionnels : cadres de grandes entreprises ; hauts fonctionnaires du Ministère de l’économie et des finances, du Ministère du travail, de l’Inspection générale des finances, de la Cour des comptes, etc. ; magistrats ; enseignants chercheurs ; officiers provenant des trois corps de l’Armée ; syndicalistes issus des principales confédérations syndicales (CFDT, CGT, FO, CFE-CGC) ; journalistes des grands médias nationaux et régionaux, de la presse écrite, en ligne et audiovisuelle ; élus locaux ou nationaux rattachés aux principaux partis politiques ; représentants du monde associatif. Pendant une année, l’IHEE offre à ses auditeurs l’opportunité de prendre du recul pour réfléchir et travailler sur le thème des mutations de l’entre- prise dans la mondialisation. Dans un climat de confiance, garanti par la confidentialité des échanges, les participants mutualisent leurs exper- tises et leurs expériences, confrontent leurs points de vue dans un dialogue inédit et constructif. Il s’agit ici d’éviter langage technique et institutionnel et de briser les préjugés. LE DÉROULÉ DU PROGRAMME Le cursus de l’IHEE se déroule sur une vingtaine de jours, d’octobre à juin et se décline sous forme de séminaires ou de voyages d’études. La pédagogie de l’IHEE est concrète. Elle s’appuie sur : • des voyages d’étude en France et à l’étranger (Inde, Chine, États- Unis, Europe etc.) pour aller à la rencontre des acteurs économiques locaux, qu’il s’agisse d’entreprises nationales représentatives des spécificités économiques du pays (le Mittelstand allemand, les conglomérats indiens, les clusters de l’innovation aux Etats-Unis), ou d’entreprises françaises implantées localement. • la rencontre avec les hauts dirigeants et managers opérationnels des entreprises, les acteurs économiques locaux, et toutes les parties pre- nantes qui gravitent autour de l’entreprise. • des apports académiques ponctuels sur des sujets techniques (finance, intelligence économique, etc.) avec l’intervention de professeurs des ­universités ou des grandes écoles (HEC, Essec, ESCP Europe, etc.). • des partenariats avec d’autres Instituts des hautes études (IHEDN, INHESJ, etc.) pour multiplier le croisement des regards et des expériences. • Au cours de chaque session, une centaine d’intervenants s’expriment devant les auditeurs de l’IHEE. Auditeurs de la 15e session annuelle de l’IHEE San Francisco Delhi QU’EST-CE QUE L’IHEE ? OBJECTIFS ET CONTENU
  3. 3. CONDITIONS DE PARTICIPATION LES FONDATEURS DE L’IHEE Public et recrutement La Session annuelle de l’IHEE s’adresse à des cadres à haut potentiel occupant un poste à responsabilité et ayant un parcours significatif (5 à 10 ans d’expérience professionelle au minimum). Le recrutement se déroule en deux temps : une première sélection se fait sur dos- sier de candidature puis au cours d’un entretien individuel de motivation permettant d’évaluer de multiples critères individuels (fonction, niveau de responsabilité, ouverture d’esprit, curiosité intellectuelle et appétence au dialogue pluridisciplinaire). Une très bonne maîtrise de l’anglais est indispensable pour suivre la Session annuelle de l’IHEE. La composition de la promotion est décidée par le Comité de pilotage de l’IHEE, réunissant les représentants des entre- prises et organisations partenaires de l’IHEE ainsi que ses parties prenantes. Quinze places sont réservées à chaque session aux cadres issus des entreprises et organisations partenaires de l’IHEE. Financement Le financement de la Session annuelle de l’IHEE est principalement assuré par 23 entreprises ou organisations adhérentes de l’Institut de l’entre- prise. Le montant des frais de formation varie selon l’orga- nisation d’origine de l’auditeur : • Pour les auditeurs issus d’une des entreprises ou organisations partenaires de l’IHEE, les frais sont compris dans la cotisation annuelle que versent ces entreprises à l’IHEE. • Pour les auditeurs hors entreprises, le coût de la formation s’élève à 4 800 € HT. L’Institut prend à sa charge : • La totalité des frais de transport depuis Paris vers les lieux des séminaires (en province et à l’étranger) ; • La totalité des frais d’hébergement des sémi- naires ­résidentiels ; • La quasi-totalité des frais de restauration, cer- tains séminaires comportant des repas libres. Créé par une vingtaine d’entreprises adhérentes de l’Ins- titut de l’entreprise, l’IHEE marque leur volonté de s’ouvrir à la société en sensibilisant différents publics aux réalités concrètes de la vie des entreprises, de leurs dirigeants et salariés. En 2015, 23 entreprises ou organisations professionnelles adhérentes de l’Institut de l’entreprise se sont engagées auprès de l’IHEE. Cet engagement leur permet : • de témoigner, par l’intermédiaire de leurs dirigeants et managers invités à intervenir devant les auditeurs, sur leur fonctionnement, leurs contraintes, leurs atouts et spécificités, leur culture, et les relations qu’elles entre- tiennent avec leurs parties prenantes. • de faire découvrir leurs sites de production aux auditeurs. • de sponsoriser la participation des auditeurs hors ­entreprises, en leur permettant de suivre ce cycle de haut niveau à un prix qui reste accessible à leurs organi- sations respectives.
  4. 4. L’IHEE est un programme de l’Institut de l’entreprise. Pour son programme IHEE, l’Institut de l’entreprise est enregistré sous le numéro de déclaration d’activité 11 7550345 75 auprès du Préfet Ile-de-France. Quelques anciens auditeurs Hippolyte d’Albis (Ecole d’économie de Paris), Olivier Auguste (L’Opinion), Clémentine Autain (Front de Gauche), Guillaume Bataille (Poclain Hydraulics), Raphaëlle Bacqué (Le Monde), Christophe Béchu (Maire d’Angers – Union pour un Mouvement populaire), Laurent Berger (CFDT), Vincent Berger (Présidence de la République), Anne ­Bocquet (IBM), David Boeri (France Télévisions), Marie-Anne Brodschii (Veolia environnement), Luc Chatel (ancien Ministre – Union pour un Mouvement ­Populaire), Louis Chauvel (Sciences po Paris), Bruno Coquet (Ministère du Travail), Edouard Courtial (ancien Ministre - Union pour un Mouvement Populaire), Carole Couvert (CFE-CGC), Mat- thieu Croissandeau (Le nouvel Observateur), Isabelle ­Debré (Vice-présidente du Sénat - Union pour un Mouvement Po- pulaire), Franck Dedieu (L’Expansion), Olivier Delabroy (Air Liquide), Florence Depret (Croissance Plus), Véronique Descaq (CFDT), Delphine Ernotte (Orange), Aurélie Filipetti (ancien ­Ministre – Parti Socialiste), Laurent Fourier (Interna- tional SOS), Aymar de Germay (Maire de Marmagne – Nouveau Centre), Cristelle Gillard (FO), Hervé Godechot (France Télévi- sions), Claire Guélaud (Le Monde), Fanny Guinochet (Challen- ges), Antoine Guiral (Libération), Gaëtan Gorce (Sénateur de la Nièvre, Maire de La Charité-sur-Loire – Parti Socialiste), Isabelle Guyon-Renard (Cour de cassation), Constance Le Grip (députée européenne – Union pour un Mouvement Populaire), Bruno Juillard (Mairie de Paris – Parti Socialiste), Anousheh Karvar (IGAS), Henri de Larosière (Tribunal de Grande Instance de Toulouse), Didier Loiselet (Airbus group), Thierry Mariani (ancien Ministre – Union pour un Mouvement Populaire), Agnès Molinier (France Télévisions), Marc Montoussé (Inspec- tion générale de l’Education nationale), Antoine Petit (INRIA), Sylvie Perroudon-Ragot (Ministère des finances), François de Rugy (EELV – Député de Loire-Atlantique, co-président du groupe EELV à l’Assemblée nationale), Olivier Samain (Europe 1), Frère Samuel, Françoise Schoenberger (L’Oreal), Marisol Touraine (Ministre – Parti Socialiste), Cédric Tranchon (Armée de l’Air), Najat Vallaud-Belkacem (Ministre – Parti Socialiste), Serge Vo Dinh (Adecco)… Grâce à leur année à l’IHEE, des professionnels d’horizons divers se rencontrent et tissent des liens qui trouvent des applications concrètes dans leurs vies professionnelles. De multiples tandems d’anciens de l’IHEE se sont ainsi constitués depuis 15 ans, pour mutualiser leurs compé- tences et répondre à des besoins précis dans leurs entreprises, administrations ou organisations. L’association des anciens auditeurs de l’IHEE – 3A IHEE –compte près de 600 personnes. Elle a pour vocation d’ani- mer ce réseau. Son objectif est de prolonger l’esprit de convivialité et l’ouverture intellectuelle de l’IHEE, par des déjeuners débats, des conférences thématiques, des vi- sites de sites habituellement fermés au public, des diners networking. La communauté des anciens de l’IHEE représente un vivier de compétences d’une grande richesse et diversité. L’Institut de l’entreprise la sollicite régulièrement pour que d’anciens auditeurs contribuent à des groupes de travail sur des ­sujets économiques, managériaux ou sociaux. APRÈS L’IHEE... • Frédéric Monlouis Félicité, délégué général de l’Institut de l’entreprise • Laure Dumont, directrice de l’IHEE • Marie-Charlotte Dichamp, chargée de programme IHEE • Emilie Faure-Lerondeau, assistante de programme IHEE INFORMATIONS PRATIQUES Tél. : + 33 (1) 53 23 87 22 WWW.IHEE.FR À propos de l’Institut de l’entreprise À la fois lieu de rencontres, centre de réflexion et pôle de ­formation, l’Institut de l’entreprise est un think tank qui ­développe une vision de l’entreprise ouverte sur le monde et sur la société. Animé par des dirigeants d’entreprise, l’Institut de l’entreprise s’appuie sur un vaste réseau d’experts ­issus d’horizons variés. Au cœur de sa démarche figure la péda- gogie des faits, nourrie par l’expérience de ses adhérents. Créé en 1975, l’Institut de l’entreprise est une association loi 1901 qui regroupe plus de 120 adhérents (grandes entreprises, établissements d’enseignement supérieur et fédérations pro- fessionnelles). www.institut-entreprise.fr

×