Fig_Extra

138 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
138
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Fig_Extra

  1. 1. Ils partagent l’écran avec Emilia Clarke dans Game of Thrones, David Boreanaz dans Bones ou encore Colin Farrell dans True Detective. Ou du moins un coin. Ils sont ceux que l’on remarque à peine alors qu’ils sont essentiels à la mise en scène et participent à créer l’univers d’une série : bienvenue dans le petit monde des figurants. Coup de projecteur sur ceux que l’on ne voit presque pas mais qui sont pourtant bien là. orsqu’elle a quitté sa ville natale de Memphis, Tennessee, pour rejoindre Los Angeles, Shannon Walton savait très bien qu’il lui faudrait faire son trou à Hollywood avant de rêver de strass et paillettes. « J’ai su que je voulais travailler dans le spectacle dès mon plus jeune âge, alors que je faisais rire ma famille en chantant et dansant ridiculement dans notre salon, » raconte Shannon. « Les faire rire et apporter de la joie me faisait me sentir bien et j’ai compris que c’était la voie que je devais suivre. » L
  2. 2. Fraîchement diplômée d’une fac du Missouri, Shannon a donc déménagé à L.A. en octobre 2014 et immédiatement cherché à mettre le pied à l’étrier. Elle a alors décidé que l’une des meilleures manières serait de s’inscrire dans une agence de casting de figurants. Les plus grandes productions télé font appel à ce type d’agence dès qu’ils ont besoin de monde pour remplir les arrière-plans de leur série.    Shannon est considérée comme une travailleuse indépendante pour Central Casting, l’agence à laquelle la production de Masters of Sex fait appel pour leurs besoins en figurants. Celle-ci donne ensuite à l’agence une description détaillée de ce qu’elle recherche, en termes de nombre, d’apparence, d’origine ethnique, et même de qualification. La description est ensuite postée sur la page Facebook de l’agence et dès lors, la sélection des heureux élus ressemble presque au loto. Chaque personne inscrite chez Central Casting peut appeler l’agence pour donner ses disponibilités pour le tournage, et à partir de là… que le meilleur gagne.  Pour Masters of Sex, série relatant les recherches pionnières sur la sexualité ainsi que la relation entre le Dr William Masters (Michael Sheen) et Virginia Johnson (Lizzy Caplan) dans les années  1950 et 1960, la production recherchait des hommes et femmes caucasiens entre la fin de vingtaine et fin de quarantaine. Shannon, collant au profil, les a contactés et a depuis participé au tournage de la série à plusieurs reprises. Elle a jusqu’ici incarné une mère de famille lors d’une scène de pique-nique, une serveuse et une cliente d’hôtel. Avant de travailler sur la série, elle ne la connaissait que de nom. « Je savais que Lizzy Caplan jouait dans la série et c’est une actrice que je trouve très drôle et incroyablement talentueuse, » raconte-t-elle. « Participer à une série d’époque est pour moi une expérience fantastique car j’adore jouer dans ce type de production, et celle de Masters of Sex fait un travail extraordinaire pour tout rendre authentique. » Shannon ajoute que, si elle est dans ce milieu, c’est parce qu’elle aime tout particulièrement pouvoir assister et participer à la création d’une œuvre en coulisses. Masters of Sex (Showtime) Shannon pour Masters of Sex
  3. 3. «  En travaillant sur un plateau comme celui de Masters of Sex, j’ai pu voir la production s’installer dans un parc d’Agoura Hills, en Californie, et le transformer en une aire de pique-nique de 1965, avec des stands vendant des fruits et des fleurs. Puis, j’ai pu les voir convertir un temple franc- maçon en réception d’hôtel à la décoration dorée des années 1960. Ils accordent une véritable attention au moindre détail par souci d’authenticité, jusque dans les vêtements que chaque figurant porte. J’ai eu la chance d’être habillée en costumes et accessoires d’époque pour me pavaner sur le plateau en prétendant être une femme fortunée de ces années-là ! C’est vraiment une expérience ludique et amusante pour moi. »   Shannon a eu recours aux annonces de Central Casting de nombreuses fois, et elle a ainsi non seulement joué dans plusieurs épisodes de Masters of Sex mais aussi dans Bones, The Middle, Anger Management, The Fosters, Mom, Rizzoli and Isles, Awkward ou encore True Detective. Selon la jeune femme, chaque plateau de tournage de séries à ses propres particularités, ses propres manies quant à la façon de procéder. Elle explique que les séries dont les productions sont bien établies, telle que Bones ou NCIS, sont parfaitement rodées et fonctionnent plus ou moins de la même manière, tandis que pour les nouvelles productions les choses sont un peu plus désorganisées et mouvementées que les autres. «  En tant que figurant, on apprend à prendre les choses comme elles viennent car tout est hors de notre contrôle. Notre rôle est d’apporter de la vie à une scène et de faire ce qu’on nous dit, » dit-elle. Pour les besoins d’une production, elle peut aussi bien participer à une scène de fête au milieu d’une centaine d’autres personnes un jour, que partager l’écran avec seulement deux autres figurantes le lendemain.  Shannon au premier plan d’un épisode de Bones
  4. 4. « J’aime beaucoup avoir ces opportunités de faire de la figuration car elles me permettent d’observer directement comment une production opère en coulisses. J’apprends continuellement de nouvelles choses et je gagne une expérience précieuse pour la suite. J’apprends à quoi m’attendre de chaque membre de l’équipe, comment me comporter sur une production professionnelle de cette ampleur, aussi bien en tant que figurante qu’en tant que membre de la production si c’est quelque chose que je décide de faire plus tard. Et bien sûr, je découvre aussi comment je devrais me comporter en tant qu’actrice principale. » Les bénéfices, pour un acteur, de faire de la figuration sont plus importants qu’ils ne le semblent, mais cela n’ouvre pas beaucoup de portes pour autant. Les acteurs engagés sur une série juste après leur rôle de figurants sont très rares et le processus de l’audition reste le passage obligatoire avant d’obtenir un véritable rôle. « Mais si vous êtes très chanceux, il se peut que l’on vous donne une ou deux répliques, » souligne Shannon. Et la protection de l’intrigue ? Comment les grosses productions, comme Masters of Sex ou True Detective, gardent-elles le secret de leurs épisodes ? Shannon doit, sans surprise, signer des accords de confidentialité. Cela l’empêche de révéler ce qu’elle pourrait entendre ou observer sur le plateau. Il lui est aussi interdit de poster sur les réseaux sociaux des statuts et photos au sujet du tournage, ou de révéler à qui que ce soit ce qu’elle peut avoir appris sur le plateau de la série.    Débuter à Hollywood n’a rien d’évident. Ceci dit, à la télévision il y a du travail, en particulier pour les figurants. Shannon voit dans ces expériences une occasion de parfaire ses connaissances du milieu et de s’habituer aux plateaux de tournage de séries. Elle sait que si elle espère, un jour, décrocher un vrai rôle à la télévision, il lui faudra éblouir un directeur de casting lors d’une audition. Mais en attendant, elle estime que toute expérience est bonne à prendre. Depuis qu’elle a emménagé dans la Cité des Anges, elle a également été l’actrice principale d’un court métrage et participé à une web série. La route est encore longue pour Shannon, de l’anonymat à la fiche Imdb, de l’arrière au premier plan. Shannon Walton (à droite) en mère de famille pour Masters of Sex (Showtime) Marine Pérot

×