Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

La newsletter de l'innovation N°5 - Eté 2012

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Consultez-les par la suite

1 sur 2 Publicité

Plus De Contenu Connexe

Diaporamas pour vous (20)

Similaire à La newsletter de l'innovation N°5 - Eté 2012 (20)

Publicité

Plus par Marseille Innovation (20)

La newsletter de l'innovation N°5 - Eté 2012

  1. 1. 01 l'innovation avec un grand Volume 2 N°1 Eté 2012 Quatre fois par an, l'essentiel des news de Marseille Innovation www.marseille-innov.org Technopôle de Château Gombert - Hôtel technologique BP 100 - 13382 Marseille Cedex 13 - Tel.: 04 91 11 88 0004 Ecosystème AG2R LA MONDIALE mise sur l’innovation marseillaise L’innovationavecungrandMestunepublication,MarseilleInnovation VERBATIM « L’innovation est immersive » L’innovation a parcouru un long chemin dans l’enseignement universitaire depuis quinze ans. Jadis, elle apparaissait ça et là par petites touches, cloisonnée dans les labos. Désormais, elle diffuse très largement à tous les niveaux, s’infiltre dans la pédagogie, organise ses propres passerelles autour du savoir. Elle est immersive. Elle nourrit la connaissance et se nourrit d’elle grâce à 134 laboratoires de recherche et 3000 enseignants-chercheurs sur un effectif de 4500 universitaires à Aix- Marseille Université. Nous avons aussi pris conscience de la valeur économique de la connaissance. L’innovation est désormais prise en compte dans un parcours global qui part de l’apprentissage, s’enrichit de la recherche, rayonne grâce aux publications, puis trouve sa valorisation à travers les brevets et licences et la création d’entreprise. Fini la fuite de matière grise. Notre Société d’Accélération du Transfert de Technologie (SATT) fondée avec le CNRS sur lesanciennesbasesdeValorpaca,figureparmi les cinq du genre acceptées en France dans le cadre du Grand Emprunt. Elle disposera de 68 millions d’euros pour aider nos laboratoires universitaires à faire les preuves de concepts et créer des passerelles plus nombreuses pour faire cheminer l’innovation avec en bout de ligne les incubateurs de la Belle-de-Mai et Impulse et le lien vers des pépinières comme Marseille Innovation. Le projet d’initiative d’excellence Amidex sélectionné dans le cadre de l’appel à projet national va également contribuer à l’élaboration de ce parcours de l’innovation en contribuant à l’émergence d’un pôle pluri- disciplinaire d’enseignement supérieur et de recherche de rang mondial capable de rivaliser avec les plus grandes universités. Nous figurons aujourd’hui dans la fourchette des 100 à 150 premières dans le classement de Shanghai. Nous voulons figurer parmi les 100 d’ici 10 ans. Avec 25 millions d’euros de dotation annuelle, Amidex va nous y aider : 8 seront consacrés aux laboratoires d’excellence, 17 aux appels d’offre de recherche, aux partenariats internationaux et à la création d’une IT House (pour Innovation et Technologie) qui va réunir à Rousset la recherche académique et industrielle. Ne manquera plus qu’un lien plus fort avec le territoire pour parfaire le dispositif de rayonnement de l’innovation dans la société. Les statuts de notre université le prévoient avec la mise en place d’un conseil stratégique qui intégrera le monde socio-économique. D’ici là, la « fertilisation croisée » entre laboratoires, université et économie aura commencé son œuvre, encouragée par l’effet d’échelle de l’université unique Yvon Berland, Président d’Aix-Marseille Université LA CRISE BOOSTE LES « DJEUN’S PATRONS » Ce qu’il s’est passé dans l’innovation à Marseille (et parfois ailleurs) ces trois derniers mois. Voilà une plateforme de service qui va faire du bruit : conçue par des spécialistes du marketing viral, So-Buzz veut faire de Facebook un outil percutant de recrutement de fans, de fidélisation et de leur transformation en clients. Parmi les premiers séduits, l’Olympique de Marseille a comptabilisé pas moins de 45.000 nouveaux inscrits en seulement 18 jours. Marseille Provence 2013 pourrait être le suivant à gonfler ses troupes auprès des amateurs de culture. Plus d’infos sur www.so-buzz.com et contact@so-buzz.com Après Groupama Méditerranée, Neocom Multimedia, Taggsys, Came Automatismes, Eco Mobil-Home et Color Foods, l’agence Paprika vient d’accrocher un nouveau budget à son portefeuille en remportant l’appel d’offre de EDF Méditerranée. Elle innove également en lançant un nouvel outil de communication vidéo pour le web. A découvrir sur http://sixtymotion.fr/ Harald Bénoliel veut démocratiser le eBook en Europe avec un investissement dans la traduction des trois premiers romans du cycle d’anticipation « Il sera... » Bonne nouvelle pour Calade Technologies : son client VIR Transport qui confirme ses livraisons via sa plate-forme de SMS groupé SmsMode.com va servir de nouveaux clients. Après Ikea et Conforama, l’entreprise étend ses services à Habitat et Maisons du Monde Vascular Office, spécialiste de dispositifs médicaux cardio-vasculaires innovants qui fut hébergée et accompagnée par Marseille Innovation, met sur le marché son premier appareil : un dispositif permettant d’opérer les varices avec de meilleurs résultats esthétiques. Le produit sera distribué à l’international par le réseau Pérouse Médical. Vascular travaille sur un nouveau produit de prothèse vasculaire implantable Après ses débuts à Marseille, le spécialiste du service de délégation de facturation à distance pour les professions libérales de santé Coapte Groupe Santé, étend son territoire à Nice, Perpignan, Strasbourg, Paris et la Martinique Après avoir équipé les caisses des magasins du réseau But, l’application de gestion en open source développé par Phidias se déploie maintenant sur les tablettes tactiles qui équipent les vendeurs du nouveau concept « But City » IDMED, récemment labélisée Jeune Entreprise innovante, s’exporte désormais vers l’Espagne, les Pays Bas et l’Italie Pulpe de Vie est lauréate 2012 dans la catégorie « Exportez-vous » de l’appel à projet Primo exportateur de Classe Export. Sa fondatrice, Julie Ducret, en profite pour s’immiscer dans le magazine Elle XT Vision, expert de la vision numérique industrielle, a remporté les prix coup de cœur de Génération Entreprendre 2012 Picxel remporte quant à lui le prix J’entreprends dans le 13 du Conseil Général des Bouches-du-Rhône (lire page 2) Nouveau nom, nouvelles ambitions : G2C devient Orbilio et ambitionne de devenir un leader dans la région Sud-Est dans le domaine de la gestion de la données, la performance des processus et l’analyse décisionnelle Aviscertifies.com, la solution de certification d’avis clients pour site internet est le premier projet issu de l’incubateur privé Netangels. (lire page 3) Le spécialiste de la biomécanique Esphi lance un bracelet de monitoring révolutionnaire pour le coaching sportif individuel dans les salles de fitness. (lire page 2) Créé en 1997 avec un statut associatif, Marseille Innovation est le premier Centre Européen d’Entreprise et d’Innovation en paca. Il dispose de trois pépinières et hôtels d’entreprises pour accueillir et accompagner 80 sociétés à Marseille, sur le Technopôle de Château Gombert et à la Belle de Mai. Tournées en particulier vers les sciences de l’ingénieur et le multimédia, le tiers des start-up de la pépinière sont adhérentes d’un pôle de compétitivité. Elles créent en moyenne 8 emplois en deux ans et demi et survivent pour plus de 80% à leur cinquième anniversaire. C’est une première pour AG2R LA MONDIALE, administrateur historique de Marseille Innovation : pour profiter de la créativité des jeunes start-up dans ses domaines d’intervention, l’assureur vient de signer une convention de partenariat avec Marseille Innovation pour faire profiter ses poulains de l’expertise du groupe et trouver d’éventuels débouchés pour les projets qui intéressent ses clients. « Nous sommes à l’écoute de toutes formes de talents, d’innovation et de nouvelles technologies qui puissent agir favorablement sur la relation client », explique Damien de Bloteau, directeur de l’innovation. Le groupe vient par exemple de créer une communauté en ligne sur le thème de la dépendance destinée à l’entourage et aux aidants de patients atteints de maladies dégénératives. Ils peuvent y trouver toutes sortes de conseils, d’expertises et de services délivrées par les spécialistes d’associations et de startup comme Mind Autonomy Research sur les effets du vieillissement. Le partenariat permettra aussi aux entrepreneurs de bénéficier en retour de l’expertisedugroupedanssesdomainespour valider par exemple un concept ou piocher dans son carnet d’adresse. Récemment, une des startup de Marseille Innovation, Coapte Groupe Santé a pu rencontrer les directions santé et marketing à propos d’un projet de plate-forme de gestion des soins de ville post-hospitaliers. Une dizaine de société au total ont déjà été présélectionnées pour rencontrer AG2R LA MONDIALE. A la clé pour les plus imaginatives, un potentiel de diffusion auprès de 8 millions d’assurés en France. « Les plus universels avec un service client de qualité sont assurés de trouver des débouchés », garanti Damien de Bloteau Contact : Catherine Mommeja (correspondante AG2R LA MONDIALE à Marseille) : 04 96 20 10 04 Et plus d’infos sur http://www.marseille-innov.org/webtv/ ag2r-la-mondiale.html L’entrepreneuriat n’est pas la chasse gardée des autoditactes en mal de revanche. Quand la passion et l’envie s’ajoutent au savoir des jeunes diplômés, le potentiel de croissance est souvent démultiplié et décomplexé. Les écoles de management et d’ingénieurs l’ont bien compris en plaçant désormais la création d’entreprise au coeur de leur nouvelle stratégie. Marseille Innovation accompagne cette dynamique : 20% des entreprises hébergées dans nos locaux opère en « coworking » en partagent bureau et accompagnement pour réduire leurs coûts. La plupart sortent des écoles qui sont nos partenaires sur le territoire. Elles osent le challenge en « pitchant » par exemple dans tous les lieux qui leur assurent une visibilité ou la perspective d’un prix. Elles dévorent tout sur leur passage : conseils, Startup weekend, rendez-vous parisiens de la Cantine, ou marseillais du phare d’Acède et des Angels Café de Provence Business Angels. Leurs patrons sont hyper-mobiles, adaptables, pragmatiques, buzzent sur les réseaux sociaux, et sont prêts à tous les sacrifices pour porter leur projet. Conserver – et attirer - ces talents volatiles pose de nouveaux défis aux territoires. Marseille Innovation a anticipé le mouvement: les espaces de co-working ont le vent en poupe, une nouvelle édition des startup weerkend se prépare, Net Angel frotte ses vieux cuirs à de jeunes talents autour de la machine à café, et des services multimedias à la pointe garantissent une exposition maximale aux jeunes loups. La meute est prête à mordre. GOOD MOOORNING INNOVATION ! Ils font leur entrée en pépinière : > Edeale - Annuaire web d’entreprises innovantes organisé autour de 3 portails : communication, e-commerce, RH. La valeur ajoutée : un back-office de référencement et de maintenance de la plateforme qui en fait un outil unique à très forte visibilité. Franck Violet - 06 43 81 51 35 - franck. violet@edeale.com - www.edeale.com > LoKob - Plate-forme web de location d’objets entre particuliers. La valeur ajoutée : la relation de tiers de confiance établie par les administrateurs du système. Michael Brunel - 06 52 44 89 82 - mbrunel@lokob.fr - www.lokob.fr > SoBuzz - Plateforme web permettant de trouver des clients sur Facebook. La valeur ajoutée : pouvoir installer des applications de marketing viral sur Facebook en quelques clics et sans compétences particulières. Alexandre Durain 0608229921-a.durain@so-buzz.com-www.so-buzz.com > ISE - Edition et commercialisation de livres numériques (ebooks) comprenant un pôle d’édition fournissant des services aux auteurs indépendants (mise en forme et conversion en format ebook de leurs œuvres, création d’une page de couverture professionnelle, marquage pour la traçabilité des livres,…). La valeur ajoutée : ISE traduit et distribue dans les pays anglosaxons (US, UK, Canada, Australie) des livres français disposant d’un fort potentiel commercial. Harald Benoliel - harald.benoliel@gmail.com > DreamSales - Site internet de ventes privées de vêtements, accessoires et produits de grandes marques à prix discount. La valeur ajoutée : Un ciblage particulier sur les pays d’Afrique francophone avec des produits de marque à des prix inférieurs de 75% aux prix pratiqués en magasin. Danielle Adjanohun - danielle@private-acces.com - www.private-acces.com LA CRISE BOOSTE LES Christian Rey, directeur de Marseille Innovation 2012/2012/ 201320132013 La Newsletter de l’Innovation Volume 2, n°1 : Eté 2012 L’ENTREPRISE SUR LAQUELLE TOUT LE MONDE FLASH YPSÉE, VISA POUR LES SOINS MÉDICAUX À L’ÉTRANGER Sur un marché représentant 4% du marché touristique mondial, l’entreprise créée par deux anciens de l’école de management Euromed, Moezz Sedkaoui et Sébastien Valverde, se taille une réputation de spécialiste de la mobilité des patients. A ce jour, elle a accompagné plus de 200 clients, 40% pour des interventions dentaires, 60% pour des chirurgies esthétiques… La suite en suivant le flashcode vers MITV, la webTV de Marseille Innovation. www.ypsee.com Mode d’emploi : téléchargez gratuitement l’application sur votre mobile (www.flashcode.fr/telecharger/), flashez le code, votre smartphone fait le reste. PARTENARIAT Conceptionrédaction:PaulMolga/Graphisme:danbox@free.fr « L’innovation est immersive un long chemin dans l’enseignement universitaire depuis quinze ans. Jadis, NewsletterV5.indd 2-3 15/06/12 15:14
  2. 2. www.marseille-innov.org www.marseille-innov.org 0302 Technopôle de Château Gombert - Hôtel technologique BP 100 - 13382 Marseille Cedex 13 Technopôle de Château Gombert - Hôtel technologique BP 100 - 13382 Marseille Cedex 13 Le chiffre 6La nouvelle gamme de téléviseurs tactiles distribuée par Touch and Store, récemment installé dans le nouvel Hôtel Technoptic, va pousser à son comble le principe d’interactivité des écrans en associant dans le même équipement un ordinateur équipé d’un processeur de dernière génération, d’une dalle tactile Multi-touch et d’un écran LED full HD. « Ce produit baptisé All-in-One TC-Computer va étendre le concept des tablettes dans le monde de la communication », estime son distributeur en Europe Franck Carbajal. Doté de 6 points de contacts, il permet de porter au mur, sur 107cm de diagonale, tout ce que permet aujourd’hui un smartphone : zoomer, faire glisser, manipuler des contenus multimédia, ouvrir des fenêtres d’application du bout des doigts… Idéal pour mettre en valeur des présentations de produits ou des programmes immobiliers dans les lieux de passage ou de vente, agrémenter des salles d’attente et d’accueil ou équiper d’outils performants les salles de réunion. « Avec l’arrivée du nouveau Windows 8 conçu pour ce type d’écrans, nos perspectives de ventes sont prometteuses », estime le patron. L’entreprise a signé un partenariat avec la filiale française de l’éditeur de Richmond pour présenter la version 42 pouces équipée d’une version Win8 au Microsoft Technical Center de Paris. Contact : Franck Carabajal / contact@touchandstore.com / www.touchandstore.com équipée d’une version Win8 au Microsoft Technical Center de Paris. Contact : Franck Carabajal / contact@touchandstore.com / www.touchandstore.com La questionLa réponse de Denis Liotta, cofondateur de Netangels « Si nous avons délibérément choisi d’installer notre incubateur Netangels dans les locaux de Marseille Innovation, c’est autant pour être au coeur des réseaux producteurs d’idées que des contradictions qui nourrissent le débat. Nous partageons l’analyse des business model qui nous arrivent. Nos visions divergent souvent, ce qui nourrit le projet. Un canapé trône dans notre bureau. C’est le divan du psy, façon Google : les idées s’y étalent, se confrontent, murissent. Olivier Mouillet, cofondateur (un ancien pure player du web) et moi écoutons, critiquons, cherchons l’adéquation entre le projet et son porteur, faisons grossir ses ambitions, puis accompagnons financièrement et opérationnellement la création de l’entreprise comme des business angels que nous sommes. Cette façon de faire est une première en France qui entend répondre à la question de l’amorçage pour que l’étincelle initiale allume le feu sacré. A l’image d’avicertifies.com qui a couvé tout l’hiver ici avant de récolter une vingtaine de clients dès la première semaine de son lancement ». Contact : contact@netangels.fr / www.netangels.fr POURQUOI LES INCUBATEURS PRIVÉS CHEZ MARSEILLE INNOVATION ? L’entreprise va lancer un bracelet de monitoring sportif révolutionnaire. C’est un véritable laboratoire d’analyses portable que les créateurs d’Esphi spécialisés dans la biomécanique et la physiologie, destinent aux sportifs amateurs. Regroupé dans un bracelet de monitoring, leur innovation concentre une batterie de capteurs qui a été intégrée pour mesurer des données inédites (réponse cardiaque à l’effort, propriété musculaire et mouvement corporel) et fournit, en temps réel, aux sportifs des consignes d’entrainement personnalisées. « Couplés à des outils de traitement du signal, ces capteurs permet- tent de déduire une série d’informations avec des logiciels d’interprétation et d’exploitation des données », expliquent Patrice Bendahan et Xavier Nesi, cofondateurs. La mesure en temps réel de l’activité physique bien sûr (vitesse, dépenses caloriques…), mais également des données plus complexes : capacité pulmonaire, force musculaire maximale, niveau d’énergie et de stress, et même capacité de souplesse (grâce à la mesure de l’amplitude des articulations). Protégée par un brevet international portant sur l’intégration électronique et l’informatique associée, son développement a été assuré en coopération avec l’Université du Sud Toulon Var qui a également concédé une licence d’exploitation pour les applications animales, comme la mesure de l’activité des chevaux de courses. Esphi pressent quant à lui plusieurs débouchés pour des applications sportives ou connexes : sports collectifs, prévention de l’obésité, monitoring des séniors, mesure et gestion du stress au travail, bien- être au quotidien, et coaching individuel dans les salles de sport, sa première cible. La stratégie de développement d’Esphi se fonde sur la vente de bracelets « uPulse » de monitoring aux sportifs amateurs. Son environnement de marché immédiat couvre 10.000 salles de fitness en France et pas loin de 5 millions d’adhérents. « En proposant un nouveau service à forte valeur ajoutée aux amateurs, notre société et le centre partenaire se placent dans une dynamique gagnant- gagnant créatrice de chiffre d’affaires récurrents », défend Patrice Bendahan. Ses plus par rapport aux offres concurrentes : « Une plus grande fiabilité des mesures, une plus large palette d’application et surtout un gain de productivité pour l’exploitant », poursuit-il. Grâce au protocole de communication utilisé, l’appareil permettra de monitorer individuellement jusqu’à 150 personnes dans un groupe et de fournir à chacun d’eux un plan d’entrainement en rapport avec le bilan réalisé à partir des mesures, qu’ils participent à un cours collectif de cardio ou à un entrainement musculaire. Plusieurs sites pilotes sont en cours d’équipement Contact : Patrice Bendahan – 06 19 80 27 50 A la tête d’XT Vision, le jeune patron érige la perfection en modèle industriel L’ENTREPRISE L’ENTREPRENEUR Esphi invente le coaching sportif virtuel 2012/ 20132013 La Newsletter de l’Innovation Volume 2, n°1 : Eté 2012 2012/ 20132013 La Newsletter de l’Innovation Volume 2, n°1 : Eté 2012 Conventions de partenariats, co-organisations d’événements, accueil de jeunes créateurs d’entreprises et de stagiaires, embauche de thésards… Les pépinières et les étudiants nourrissent leurs connivences. Le concept hybride proposé par Paperus a fait sensation au dernier salon du livre de Paris. Pour aider le passage culturel à la version dématérialiséedesécrits,l’entreprise installée à la Belle de Mai a imaginé un « livre augmenté » présentant deux versions en une : imprimée pour le confort et l’attachement au froissement du papier, numérique pour ses capacités interactives et multimédia. Un simple QR Code sur le ticket de caisse gère la combinaison. Il intéresse plusieurs éditeurs qui testent aujourd’hui sa version bêta. Cet exemple est l’un des dix portés par la cellule d’accompagnement de l’Ecole des Mines. « Nos étudiants les plus motivés par la création d’entreprise bénéficient d’un accompagnement de proximité scientifique, technique, matériel et relationnel avec le monde économique », explique Michel Fiocchi, responsable du dispositif. A Gardanne, elle interagit avec différents mécanismes locaux de développement tel que le Dispositif d’Amorçage de Provence et l’Incubateur de la Belle de Mai, conventionné depuis 2007. Electrodes implantables, gestion des batteries, vitrage photo- voltaïque, solutions virales… Les sujets d’études du cursus sont autant de thèmes qui inspirent les jeunes ingénieurs entreprenants. A l’image des co- fondateurs de So-Buzz récemment installée au Pôle Media : deux étudiants de l’Ecole des Mines de Saint- Etienne, lauréats du concours Challenge Innovation, rejoints par un de leur professeur pour dynamiser les c o m m u n a u t é s Facebook et trans- former les fans en clients en accompagnant des campagnes d’animation virales. « L’enjeu des partenariats que nous tissons avec le milieu étudiant est d’initier au plus tôt la rencontre de compétences clés pour favoriser et accompagner la création d’entreprise », est persuadé Christian Rey, Directeur de Marseille Innovation. Stages, formations en alternance, audits, dispositifs d’insertion… Les outils qui permettent de tisser des ponts sont nombreux, parfois originaux. Abrité par Euromed Management, l’Association de Conseil en Création d’Entreprise pour le Développement de l’Emploi, Accede Provence Entrepreneurs, veut par exemple faire de l’initiative privée « un levier de lutte contre le chômage ». L’un de ses animateurs, Edouard Ridel, en vante l’efficacité : « L’association a aidé 300 créateurs depuis 1997. Elle construit aussi des interfaces avec le monde économique en réalisant une quarantaine d’études de marché et de business plan chaque année pour de jeunes entreprises notamment ». Son concours de la création d’entreprise - le Phare - met également le pied à l’étrier des jeunes loups. Une soixantaine de dossiers sont reçus chaque année, six seulement finissent sur le podium. La dernière édition, la 15ème, a notamment consacré le projet de Michael Brunel, fraichement diplômé : Lokob, un site de location d’objets entre particuliers servi par un business model innovant qui sera développé à la Belle de Mai. « La soif d’entreprendre est telle parmi les étudiants que des réseaux d’anciens élèves entrepreneurs commencent à se constituer », constate Anne-Marie Guerin à l’IAE (Institut d’Administration des Entreprises) d’Aix-en-Provence qui organise notamment les « speed workshop » permettant aux étudiants de masters spécialisés en finance de plancher sur le cas de start’up en pépinières. Un écosystème est en train d’éclore Plus d’infos dans la fiche « Marseille Innovation, Booster de l’entrepreneuriat étudiants » FOCUS Marseille Innovation, amphi de la création d’entreprise A force de soulever de la fonte, Julien Dujin a appris à muscler sa persévérance. « Le power lifting est un sport très mental qui réclame une totale maitrise du corps nécessitant de l’entrainement et de la rigueur », explique-t-il. Tient-il de cet héritage sa volonté d’en découdre sur un marché où opèrent déjà d’importantes sociétés aux références prestigieuses ? A 29 ans, études d’ingénieur et expérience de bureau d’étude en poche, il refuse le parcours tout tracé que lui réserve l’avenir pour créer sa société XT Vision. Son objectif : fabriquer des systèmes industriels pour le contrôle et l’inspection qualité sans contact. Pour corser le tout, le jeune patron s’attaque aux mesures les plus compliquées : les formes cylindriques. Le marché est demandeur. « Nous proposons une alternative automatique aux contrôles manuels dans des secteurs comme l’agro-alimentaire, la pharmacie ou la cosmétique qui ne se satisfont pas des solutions standards proposées par les bureaux d’étude ». Après avoir levé 160.000 euros, sans céder une once de son capital, pour développer son concept, Julien parvient à vendre sa première machine au géant de la verrerie, Arc International, qui prévoit d’en installer encore dix autres, et s’apprête à développer un prototype pour le contrôle des canettes aluminium de Ball Packaging qui défilent sur la chaîne à la cadence de 40 unités par seconde. « Ca n’est qu’un début », sourit le jeune patron. En misant sur la réactivité d’une structure d’ingénierie généraliste, il ambitionne de développer une PME industrielle plutôt qu’un simple bureau d’étude Contact : Julien Dujin / 04 84 25 24 08 / www.xt-vision.com L’enjeu de nos partenariats avec le milieu étudiant est d’initier au plus tôt la rencontre de compétences clés pour favoriser la création d’entreprise » Christian Rey, Marseille Innovation Julien Dujin, l’exigence en série « L’innovation d’Esphi mesure en temps réel des paramètres complexes de l’activité physique » NewsletterV5.indd 4-5 15/06/12 15:14

×