SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  13
Edité par de Vergezac Matthieu
Année de création : 2018
Projet : Relation presse :
Le CCAS de Cenon
Cadre du projet : scolaire
Dossier
relations presse
CCAS de Cenon
En année spéciale
2018/2019
M. Ducourt
DUT
communication
des organisations
Relations presse
Dalinda Abid
Dossier élaboré par : Matthieu de Vergezac - Océane Parent - Marine Beaulieu - Maxime Bonne
Problématique rencontrée par le CCAS
En 2018, 25% des cenonnais (soit environ 6000 per-
sonnes) dépassent les 60 ans. Ce phénomène se
traduit par l’allongement de la durée de vie, qui a ap-
porté avec lui quelques contraintes : dorénavant, les
acteurs sociaux doivent s’adapter aux différences
de centres d’intérêts, de besoins, de préoccupa-
tions et de problèmes de santé entre les seniors.
Pour toucher ceux qui ne se sentent pas concernés à
cause des effets tardifs de la vieillesse, l’organisation
a développé un axe santé et bien-être et souhaite faire
connaîtresonaction autourdelanotionde«bienvieillir».
Présentation du Centre Communal d’Action Sociale
Le CCAS de Cenon est une structure publique indépendante de la mai-
rie qui peut agir en son nom propre et disposer d’un budget séparé de
celui de la ville. Elle s’adresse principalement aux personnes âgées et/
ou fragiles et a pour but de permettre l’indépendance, le suivi et l’accom-
pagnement pour le maintien à domicile. Au sein du pôle gérontologie,
des animations et interventions diverses sont organisées pour favori-
ser la prévention et le bien-
être des membres. En effet,
l’organisme tend à lutter
contre les effets de la vieil-
lesse, l’isolement ou encore
la précarité; problèmes ma-
jeurs rencontrés par les per-
sonnes de 60 ans et plus.
1
2
PRÉVENTIONSANTÉ
S’ENTRETENIR BIEN VIEILLIR
FRAGILITÉ
CCAS SPORT
60 ANS
BIEN-ÊTRE
CENON
SENIOR
LES OBJECTIFS
Les objectifs de communication re-
présentent la traduction des objectifs
opérationnels du CCAS de Cenon.
Nous les avons classés de cette ma-
nière :
1. L’objectif cognitif se définit
comme le fait de «faire connaître» :
son but est de développer la connais-
sance d’une marque, d’un produit ou
d’un service. Ici, le centre souhaite
faire découvrir ses activités de san-
té et bien-être aux jeunes seniors
cenonnais qui ne se sentent pas
concernés.
2. L’objectif affectif a pour but de
«faire aimer» : l’organisme souhaite
redynamiser et rajeunir son image,
mais aussi montrer son originalité.
3. Quant à l’objectif conatif, le fait
de «faire agir», il s’agit là de faire en
sorte que les personnes de 60 ans
se sentent concernées et de déclen-
cher une action.
LES CIBLES
Afin de réaliser au mieux les actions
presse, nous avons établi des cibles
que nous avons distinguées en deux
catégories : le public cible et les
cibles médias.
Notre public cible - autrement dit
notre cible finale, comprend principa-
lement les personnes de 60 ans et
plus, habitants la ville de Cenon, plu-
tôt actives et autonomes et qui ne se
sentent pas concernées par les ac-
tions menées par le CCAS en raison
du vieillissement tardif.
Concernant les cibles médias, nous
les avons départagées en deux ca-
tégories : une catégorie thématique,
avec des sujets qui se rapportent aux
seniors, à la culture de la santé et/ou
du bien-être; et une catégorie géo-
graphique, avec des journaux locaux
voire régionaux.
LES MESSAGES
Les messages que nous voulons
faire passer reflètent la manière dont
nous voulons faire voir l’organisme.
De ce fait, nous avons constitué trois
grands axes :
1. L’aspect jeune et dynamique
des activités proposées : pour
que les jeunes seniors de 60 ans se
sentent concernés, nous devons leur
faire oublier que les animations pro-
posées dans ce type d’établissement
rassemblent des personnes à un
stade de vieillissement relativement
avancé.
2. L’importance de prendre soin
de soi à cet âge : ne se sentant pas
encore concernés par les effets du
vieillissement, le message ne doit
pas être orienté vers la vieillesse et
l’isolement mais plutôt vers la pré-
vention, la culture du bien-être et
l’ouverture aux autres.
3. L’implication citoyenne : nous
souhaitons développer le fait que le
CCAS tient à ce que les cenonnais
restent des citoyens à part entière
en touchant le maximum de monde
avec des prix plus qu’abordables.
3
4
1. Le CCAS de Cenon offre une seconde jeunesse aux 60 ans et plus
Angle choisi : Santé et rencontres
Le besoin principal du CCAS de Cenon est de communiquer sur le nouvel axe santé/bien-être. De ce constat, nous
avons choisi de nous orienter sur les bienfaits des activités proposées pour rester en bonne santé, et favoriser le lien
social.
2. A 60 ans, les cenonnais n’ont pas le temps de s’ennuyer
Angle choisi : Citoyenneté, service accessible à tous
Dans ce communiqué nous avons eu la volonté de mettre en avant les valeurs citoyennes du CCAS, à travers notam-
ment l’accessibilité financière, et dans le but de rester des citoyens dans leur commune le plus longtemps possible.
3. Le CCAS de Cenon s’inquiète de la population grandissante des personnes âgées
Angle choisi : Problème de société, prévenir la vieillesse
En réponse à l’augmentation de la population de personnes âgées à Cenon, présenter l’axe santé-bien-être comme
une solution pour aider les seniors à vivre mieux, à travers la prévention et l’accompagnement.
4. Un panel d’animations pour les jeunes seniors cennonais
Angle choisi : Programme des activités
L’enjeu de ce communiqué est de mettre en avant toutes les animations programmées par le CCAS. Nous communi-
quons sur la variété des activités proposées, tout en précisant qu’il s’agit de prendre soin de sa santé et de son bien
être.
5
LE CCAS DE CENON OFFRE UNE SECONDE JEUNESSE AUX 60 ANS ET PLUS
Selon le British Journal of Sports Medecine1
, pratiquer une activité sportive, même légère, donne trois fois
plus de chances de mener une vieillesse en bonne santé. Cela se ressent d’autant plus chez les plus de 60
ans : le CCAS de Cenon a observé les besoins de cette population, qui représente ¼ de la ville de Cenon, et
innove aujourd’hui avec son pôle bien-être et santé.
Le CCAS inaugure
Celui qui accompagne déjà les populations âgées à devenir indépendantes souhaite aujourd’hui mettre en exergue
une innovation : un pôle bien-être et santé. Pour anticiper les effets du vieillissement, cette structure publique apporte
des services de proximité et des activités dans la commune permettant aux habitants de rester des citoyens à part
entière. Fort de leur expérience et doté d’un service à la qualité certifiée en gérontologie, il est important de répondre
aux besoins des jeunes seniors.
Une vision jeune
C’est au travers d’une vision jeune et de multiples partenariats que sont développées ces actions pour « bien vieillir
». C’est ce qu’a bien compris le CCAS de Cenon, qui propose des activités telles que la sophrologie, la gymnastique
douce, un atelier de Qi Gong, de la marche, des conférences ou encore des interventions pour la qualité du sommeil.
Autrement dit, des animations rajeunissantes pour ceux qui souhaitent prendre soin de leur bien-être physique, psy-
chologique et social.
Vecteur de rencontres et de liens sociaux
L’isolement, bien connu des personnes âgées, n’est pas une fatalité selon M. Fabrice Ducourt, coordinateur géron-
tologique du CCAS. Il pense que « la prévention n’est pas une question d’âge » et a également déclaré : « Nous
avons développé un programme qui se veut jeune, vif, non vieillissant ». L’organisme est dans un mouvement de
dynamisation et fonctionne en petits groupes, favorisant ainsi les interactions.
Contact :
Mr. Fabrice Ducourt, coordinateur gérontologique du CCAS Cenon
fabrice.ducourt@ville-cenon.fr - 06.82.83.31.59
1	 http://blog.seniorenforme.com/quel-sport-pratiquer-a-60-ans
À bordeaux, le 30/10/2018
6
A 60 ANS, LES CENONNAIS N’ONT PAS LE TEMPS DE S’ENNUYER
A partir de 2018, le Centre Communal d’Action Sociale de Cenon invite ses habitants de 60 ans et plus à res-
ter des personnes actives au sein de la ville au travers d’activités orientées santé et bien-être.
La lutte contre l’isolement avant tout
Conserver le lien social, c’est là tout le défi que le CCAS a tenté de relever. En effet, une étude sur la solitude et
l’isolement menée par le CSA1
en 2017 a révélé que “300 000 français sont en situation de mort sociale” et ne rencon-
treraient que très peu voire jamais d’autres personnes. Les causes ? La dissolution du cercle familial, les différences
intergénérationnelles ou encore la perte d’autonomie, mais surtout la précarité financière : selon le cercle d’épargne2
,
61% des retraités et 81% des non-retraités estimaient que leur pension de retraite était/serait insuffisante en 2015.
Un fléau pour les structures sociales, qui doivent également faire face à l’allongement de la durée de vie.
Un service accessible à tous
Avec un budget de 70 000€ consacré aux activités du pôle gérontologie et des tarifs préférentiels pour les différents
services, l’organisation défie toute concurrence et offre à ses membres un large portefeuille d’activités ainsi que la
possibilité de réaliser des projets de vie.
Rester des citoyens et ce, le plus longtemps possible
Soucieux du bien-être de ses membres, le CCAS a bien compris que celui-ci passait avant tout par la notion de ci-
toyenneté : “trouver des services variés qui permettent aux 60 ans et plus de rester des citoyens à part entière, c’est
primordial pour nous. On ne s’adresse pas à des consommateurs mais à des citoyens”, rapporte Fabrice Ducourt,
coordinateur gérontologique du CCAS. De cette manière, les membres ont la main sur le choix des animations, des
menus préparés par le syndicat intercommunal de restauration et sur de multiples opérations.
Contact :
Mr. Fabrice Ducourt, coordinateur gérontologique du CCAS Cenon
fabrice.ducourt@ville-cenon.fr - 06.82.83.31.59
1	 https://www.csa.eu/fr/survey/la-solitude-et-l-isolement-chez-les-personnes-de-60-ans-et-plus
2	 http://cercledelepargne.com/wp-content/uploads/2015/06/BROCHURE-ENQUETE-CDE-2015.pdf
À bordeaux, le 01/11/2018
7
Pour le rendez-vous presse, nous avons opté pour le petit déjeuner de presse.
Pourquoi ce choix ?
Tout d’abord parce que le petit déjeuner de presse est plus adapté pour échanger avec les journalistes dans une am-
biance conviviale. Il permettra au CCAS de Cenon de présenter ses actualités (notamment à propos de l’innovation
du pôle santé et bien-être) et de donner le dossier de presse avec les communiqués.
C’est également un excellent moyen d’instaurer une relation de confiance avec les journalistes et d’alimenter le
réseau sur le long terme. Il pourrait même devenir régulier si l’actualité du centre est assez large pour le permettre.
En comparaison, une conférence de presse n’est pas adaptée à l’information que l’on souhaite transmettre puisqu’il
s’agit de «petites actualités», ni denses ni complexes.
Qui inviter ?
Tous les journalistes et blogueurs seront conviés, sachant que tous n’auront peut-être pas la possibilité de se rendre
sur place au moment voulu. Nous les répartirons autour de la table en fonction de la thématique de leur média.
A quel moment ?
Le lundi 5 août au matin, de 9h à 10h. Il s’agit d’un choix stratégie puisqu’il permettrait aux journalistes de rencontrer
et d’échanger avec les seniors pendant l’animation de gym douce qui se déroule le lundi de 10h à 11h.
Nous avons également pour objectif de faire publier nos informations lors de la semaine bleue, dont le principe est le
suivant : 7 jours pour informer et sensibiliser l’opinion sur la contribution des retraités à la vie économique, sociale et
culturelle, sur les préoccupations et difficultés rencontrées par les personnes âgées ainsi que sur les réalisations et
projets des associations.
Dans quel lieu ?
Nous les inviterons à se restaurer au Valverde Eliane, qui est un restaurant à l’ambiance conviviale et aux tarifs abor-
dables, ce qui correspond aux valeurs de l’organisme que nous représentons. Celui-ci est ouvert de 6h30 à 17h30 le
lundi et se trouve à 1 kilomètre du CCAS, ce qui laisse la possibilité aux journalistes et blogueurs d’aller rencontrer
les seniors participant à l’activité de gym douce comme mentionné plus haut.
Adresse : 4 Rue du Capitaine Ferrand, 33100 Bordeaux Bastide - 05 56 86 23 68 - ouvert en août.
8
l u n d i 8 av r i l 2 0 1 9
j e u d i 1 e r ao û t 2 0 1 9
2 3 s e p t e m b r e 2 0 1 9
à pa r t i r d u 6 ao û t
j e u d i 2 6 j u i l l e t 2 0 1 9
l u n d i 5 ao û t 2 0 1 9
l u n d i 1 9 ao û t 2 0 1 9
3 0 s e p t e m b r e 2 0 1 9
d u 7 au 1 3 o c to b r e 2 0 1 9
Semaine bleue à Cenon
9
Objectifs
Pour évaluer les retombées presse de nos actions, nous passerons par des mesures quantitatives et qualitatives,
ce qui permettra de découvrir les forces et les faiblesses de notre stratégie pour pouvoir adapter nos prochaines
campagnes. Cela nous permettra également de cerner davantage les affinités des journalistes et blogueurs, ainsi que
leur degré d’affinité avec notre sujet.
Méthode
1. Analyse quantitative
Pour analyser quantitativement nos résultats, nous pouvons commencer par repérer quels médias ont relayé nos
informations (en recherchant régulièrement sur leurs sites internet, en s’abonnant aux newsletters et via les alertes
Google). Nous les regrouperons ensuite par support (si c’est un journal régional, national, un site web, un blog, un
magazine). La périodicité est également à prendre en compte. Nous saurons alors quel type de média nous avons
su toucher.
Ensuite, nous nous intéresserons au nombre de personnes touchées. Pour cela, nous pouvons rechercher en ligne
les audiences de chaque média, dans la rubrique “chiffres clés” du site internet, ou par l’intermédiaire de l’ACPM
(Alliance pour les chiffres de la presse et des médias).
Nous pouvons également demander, aux nouveaux seniors se présentant à l’inscription aux événements santé-bien-
être, l’origine de leur découverte de ces nouvelles manifestations. Ainsi, nous aurons une preuve que notre commu-
niqué a eu un effet sur leur visibilité.
2. Analyse qualitative
Nous analyserons le traitement qu’ont fait les journalistes et blogueurs de nos communiqués de presse, au moyen
de différents indicateurs :
- La taille de l’article : si c’est une brève, notre information aura moins d’impact que s’il s’agissait d’un article spécia-
lement dédié à notre organisation.
- Le ton : s’il est positif, négatif ou neutre, cela n’a pas le même impact sur le lectorat.
- La restitution du message : est-ce que le message que le journaliste envoie contient le message que nous vou-
lions faire passer, également l’angle choisi par le journaliste (restitution fidèle ou non)
- La constitution des citations : en fonction de la personne interviewée, du choix de la citation…
- Le public touché : connaître son profil, ses caractéristiques, permettant d’affiner les profils de nos cibles et les
messages à transmettre.
- Le positionnement de l’article dans le support : si notre article est bien positionné, à la une, juste à la fin, etc.
Les limites
Nous n’avons pas la possibilité de connaître l’opinion des lecteurs ayant lu l’article en question, ni l’effet sur les atti-
tudes et comportements des personnes. L’interprétation des résultats reste, d’autre part, subjective. Pour plus d’ob-
jectivité, il est possible de faire appel à des sociétés spécialisées en conseil et analyse presse (comme Occurrence
ou Argus de la presse, qui peuvent notamment nous permettre d’évaluer le ROI (retour sur investissement) de notre
campagne.

Contenu connexe

Tendances

Dlp#4 Mieux vieillir au Pré Saint-Gervais
Dlp#4 Mieux vieillir au Pré Saint-GervaisDlp#4 Mieux vieillir au Pré Saint-Gervais
Dlp#4 Mieux vieillir au Pré Saint-GervaisMathieu Mhun
 
Maintien à domicile et TIC par Erasme
Maintien à domicile et TIC par ErasmeMaintien à domicile et TIC par Erasme
Maintien à domicile et TIC par ErasmeYves-Armel Martin
 
Les proches aidants - Sensibilisation
Les proches aidants - SensibilisationLes proches aidants - Sensibilisation
Les proches aidants - SensibilisationAvecNosProches
 
Dépliant "Passage à la retraite"
Dépliant "Passage à la retraite"Dépliant "Passage à la retraite"
Dépliant "Passage à la retraite"Carsat Centre Ouest
 
Jornada Salut Mental i territori: Ponència Pauline Guezennec
Jornada Salut Mental i territori: Ponència Pauline GuezennecJornada Salut Mental i territori: Ponència Pauline Guezennec
Jornada Salut Mental i territori: Ponència Pauline GuezennecSalut Mental Catalunya
 
Communiqué de presse Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la ...
Communiqué de presse Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la ...Communiqué de presse Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la ...
Communiqué de presse Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la ...AVIE
 
SPLV - 10 ans déjà
SPLV - 10 ans déjàSPLV - 10 ans déjà
SPLV - 10 ans déjàJos St-Amand
 
[ETUDE] Rapport d'évaluation de l'impact du Café des Aidants
[ETUDE] Rapport d'évaluation de l'impact du Café des Aidants[ETUDE] Rapport d'évaluation de l'impact du Café des Aidants
[ETUDE] Rapport d'évaluation de l'impact du Café des AidantsAG2R LA MONDIALE
 
Guide pratique de la Fondation Roi Baudouin / Rester à la maison le plus long...
Guide pratique de la Fondation Roi Baudouin / Rester à la maison le plus long...Guide pratique de la Fondation Roi Baudouin / Rester à la maison le plus long...
Guide pratique de la Fondation Roi Baudouin / Rester à la maison le plus long...Crahay Jean-Luc
 
Rapport gillot -_synthese
Rapport gillot -_syntheseRapport gillot -_synthese
Rapport gillot -_syntheseAVIE
 
Du neuf pour le Centre Médico-Social de Saint-Sébastien-sur-Loire
Du neuf pour le Centre Médico-Social de Saint-Sébastien-sur-Loire Du neuf pour le Centre Médico-Social de Saint-Sébastien-sur-Loire
Du neuf pour le Centre Médico-Social de Saint-Sébastien-sur-Loire Département Loire-Atlantique
 
Presentazione fondazione santa clelia barbieri lille 17 giugno 2010 (français)
Presentazione fondazione santa clelia barbieri lille 17 giugno 2010 (français)Presentazione fondazione santa clelia barbieri lille 17 giugno 2010 (français)
Presentazione fondazione santa clelia barbieri lille 17 giugno 2010 (français)Romina Agresti
 
Les cahiers de CHEOPS
Les cahiers de  CHEOPSLes cahiers de  CHEOPS
Les cahiers de CHEOPSAVIE
 

Tendances (15)

Dlp#4 Mieux vieillir au Pré Saint-Gervais
Dlp#4 Mieux vieillir au Pré Saint-GervaisDlp#4 Mieux vieillir au Pré Saint-Gervais
Dlp#4 Mieux vieillir au Pré Saint-Gervais
 
Maintien à domicile et TIC par Erasme
Maintien à domicile et TIC par ErasmeMaintien à domicile et TIC par Erasme
Maintien à domicile et TIC par Erasme
 
Decryptages n2 0706
Decryptages n2 0706Decryptages n2 0706
Decryptages n2 0706
 
Les proches aidants - Sensibilisation
Les proches aidants - SensibilisationLes proches aidants - Sensibilisation
Les proches aidants - Sensibilisation
 
Dépliant "Passage à la retraite"
Dépliant "Passage à la retraite"Dépliant "Passage à la retraite"
Dépliant "Passage à la retraite"
 
Jornada Salut Mental i territori: Ponència Pauline Guezennec
Jornada Salut Mental i territori: Ponència Pauline GuezennecJornada Salut Mental i territori: Ponència Pauline Guezennec
Jornada Salut Mental i territori: Ponència Pauline Guezennec
 
Journée alzheimer
Journée alzheimer Journée alzheimer
Journée alzheimer
 
Communiqué de presse Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la ...
Communiqué de presse Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la ...Communiqué de presse Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la ...
Communiqué de presse Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la ...
 
SPLV - 10 ans déjà
SPLV - 10 ans déjàSPLV - 10 ans déjà
SPLV - 10 ans déjà
 
[ETUDE] Rapport d'évaluation de l'impact du Café des Aidants
[ETUDE] Rapport d'évaluation de l'impact du Café des Aidants[ETUDE] Rapport d'évaluation de l'impact du Café des Aidants
[ETUDE] Rapport d'évaluation de l'impact du Café des Aidants
 
Guide pratique de la Fondation Roi Baudouin / Rester à la maison le plus long...
Guide pratique de la Fondation Roi Baudouin / Rester à la maison le plus long...Guide pratique de la Fondation Roi Baudouin / Rester à la maison le plus long...
Guide pratique de la Fondation Roi Baudouin / Rester à la maison le plus long...
 
Rapport gillot -_synthese
Rapport gillot -_syntheseRapport gillot -_synthese
Rapport gillot -_synthese
 
Du neuf pour le Centre Médico-Social de Saint-Sébastien-sur-Loire
Du neuf pour le Centre Médico-Social de Saint-Sébastien-sur-Loire Du neuf pour le Centre Médico-Social de Saint-Sébastien-sur-Loire
Du neuf pour le Centre Médico-Social de Saint-Sébastien-sur-Loire
 
Presentazione fondazione santa clelia barbieri lille 17 giugno 2010 (français)
Presentazione fondazione santa clelia barbieri lille 17 giugno 2010 (français)Presentazione fondazione santa clelia barbieri lille 17 giugno 2010 (français)
Presentazione fondazione santa clelia barbieri lille 17 giugno 2010 (français)
 
Les cahiers de CHEOPS
Les cahiers de  CHEOPSLes cahiers de  CHEOPS
Les cahiers de CHEOPS
 

Similaire à Relation presse - CCAS de Cenon

2009 2010 annual report
2009 2010 annual report2009 2010 annual report
2009 2010 annual reportMeaghan Valade
 
NDGSCC 2009-2010 Annual Report
NDGSCC 2009-2010  Annual  ReportNDGSCC 2009-2010  Annual  Report
NDGSCC 2009-2010 Annual ReportMeaghan Valade
 
2009 rnt-tourismesocial-hn
2009 rnt-tourismesocial-hn2009 rnt-tourismesocial-hn
2009 rnt-tourismesocial-hnGAETAN DUQUENNE
 
Éveil-BM-Rapport-dactivités-2021-2022-.pdf
Éveil-BM-Rapport-dactivités-2021-2022-.pdfÉveil-BM-Rapport-dactivités-2021-2022-.pdf
Éveil-BM-Rapport-dactivités-2021-2022-.pdfmegmedia
 
Lettre interne du second trimestre 2014
Lettre interne du second trimestre 2014Lettre interne du second trimestre 2014
Lettre interne du second trimestre 2014JCENevers
 
Analyse comparative des habitudes alimentaires des seniors
Analyse comparative des habitudes alimentaires des seniorsAnalyse comparative des habitudes alimentaires des seniors
Analyse comparative des habitudes alimentaires des seniorsEatatHomeERASMUS
 
Guide du Contrat de Ville de l'agglomération annemassienne
Guide du Contrat de Ville de l'agglomération annemassienneGuide du Contrat de Ville de l'agglomération annemassienne
Guide du Contrat de Ville de l'agglomération annemassienneAgglo
 
Full Informatiu (Fr)
Full Informatiu (Fr)Full Informatiu (Fr)
Full Informatiu (Fr)ProjecteICI
 
Eveil 2020-2021
Eveil 2020-2021Eveil 2020-2021
Eveil 2020-2021megmedia
 
FMDH - Action sociale et promotion des conditions des personnes âgées
FMDH - Action sociale et promotion des conditions des personnes âgéesFMDH - Action sociale et promotion des conditions des personnes âgées
FMDH - Action sociale et promotion des conditions des personnes âgéesFMDH
 
Pipelette n°6 - Newsletter Senioriales de l'automne 2018
Pipelette n°6 - Newsletter Senioriales de l'automne 2018Pipelette n°6 - Newsletter Senioriales de l'automne 2018
Pipelette n°6 - Newsletter Senioriales de l'automne 2018Senioriales
 
Tdr club jeunes 23 12 20
Tdr  club jeunes  23 12 20Tdr  club jeunes  23 12 20
Tdr club jeunes 23 12 20Daniel Alouidor
 
Compte rendu du Colloque sur le Cinquième risque - Rodez - 25 Nov 2010
Compte rendu du Colloque sur le Cinquième risque - Rodez - 25 Nov 2010Compte rendu du Colloque sur le Cinquième risque - Rodez - 25 Nov 2010
Compte rendu du Colloque sur le Cinquième risque - Rodez - 25 Nov 2010Carsat Midi-Pyrénées
 
Dépendance : Synthèse Rapport d'information CAS JUIN 2010
Dépendance : Synthèse Rapport d'information CAS JUIN 2010Dépendance : Synthèse Rapport d'information CAS JUIN 2010
Dépendance : Synthèse Rapport d'information CAS JUIN 2010Carsat Midi-Pyrénées
 
Service civique : comment ça marche?
Service civique : comment ça marche?Service civique : comment ça marche?
Service civique : comment ça marche?Guyon Jacky
 
Sel infos Novembre 2020
Sel infos Novembre 2020Sel infos Novembre 2020
Sel infos Novembre 2020SEL
 

Similaire à Relation presse - CCAS de Cenon (20)

2009 2010 annual report
2009 2010 annual report2009 2010 annual report
2009 2010 annual report
 
NDGSCC 2009-2010 Annual Report
NDGSCC 2009-2010  Annual  ReportNDGSCC 2009-2010  Annual  Report
NDGSCC 2009-2010 Annual Report
 
2009 rnt-tourismesocial-hn
2009 rnt-tourismesocial-hn2009 rnt-tourismesocial-hn
2009 rnt-tourismesocial-hn
 
Éveil-BM-Rapport-dactivités-2021-2022-.pdf
Éveil-BM-Rapport-dactivités-2021-2022-.pdfÉveil-BM-Rapport-dactivités-2021-2022-.pdf
Éveil-BM-Rapport-dactivités-2021-2022-.pdf
 
Lettre interne du second trimestre 2014
Lettre interne du second trimestre 2014Lettre interne du second trimestre 2014
Lettre interne du second trimestre 2014
 
Analyse comparative des habitudes alimentaires des seniors
Analyse comparative des habitudes alimentaires des seniorsAnalyse comparative des habitudes alimentaires des seniors
Analyse comparative des habitudes alimentaires des seniors
 
Guide du Contrat de Ville de l'agglomération annemassienne
Guide du Contrat de Ville de l'agglomération annemassienneGuide du Contrat de Ville de l'agglomération annemassienne
Guide du Contrat de Ville de l'agglomération annemassienne
 
Full Informatiu (Fr)
Full Informatiu (Fr)Full Informatiu (Fr)
Full Informatiu (Fr)
 
Présentation jc 1
Présentation jc 1Présentation jc 1
Présentation jc 1
 
Croix rouge-en-chiffres-2020
Croix rouge-en-chiffres-2020Croix rouge-en-chiffres-2020
Croix rouge-en-chiffres-2020
 
Eveil 2020-2021
Eveil 2020-2021Eveil 2020-2021
Eveil 2020-2021
 
FMDH - Action sociale et promotion des conditions des personnes âgées
FMDH - Action sociale et promotion des conditions des personnes âgéesFMDH - Action sociale et promotion des conditions des personnes âgées
FMDH - Action sociale et promotion des conditions des personnes âgées
 
Pipelette n°6 - Newsletter Senioriales de l'automne 2018
Pipelette n°6 - Newsletter Senioriales de l'automne 2018Pipelette n°6 - Newsletter Senioriales de l'automne 2018
Pipelette n°6 - Newsletter Senioriales de l'automne 2018
 
Tdr club jeunes 23 12 20
Tdr  club jeunes  23 12 20Tdr  club jeunes  23 12 20
Tdr club jeunes 23 12 20
 
Compte rendu du Colloque sur le Cinquième risque - Rodez - 25 Nov 2010
Compte rendu du Colloque sur le Cinquième risque - Rodez - 25 Nov 2010Compte rendu du Colloque sur le Cinquième risque - Rodez - 25 Nov 2010
Compte rendu du Colloque sur le Cinquième risque - Rodez - 25 Nov 2010
 
Dépendance : Synthèse Rapport d'information CAS JUIN 2010
Dépendance : Synthèse Rapport d'information CAS JUIN 2010Dépendance : Synthèse Rapport d'information CAS JUIN 2010
Dépendance : Synthèse Rapport d'information CAS JUIN 2010
 
Service civique : comment ça marche?
Service civique : comment ça marche?Service civique : comment ça marche?
Service civique : comment ça marche?
 
Sel infos Novembre 2020
Sel infos Novembre 2020Sel infos Novembre 2020
Sel infos Novembre 2020
 
Rapport annuel | 2011-12
Rapport annuel | 2011-12Rapport annuel | 2011-12
Rapport annuel | 2011-12
 
Rapport 2011 12-hlhl_web
Rapport 2011 12-hlhl_webRapport 2011 12-hlhl_web
Rapport 2011 12-hlhl_web
 

Plus de Matthieu de Vergezac

Mémoire professionnel : les métiers de communicants, quand compétences et évo...
Mémoire professionnel : les métiers de communicants, quand compétences et évo...Mémoire professionnel : les métiers de communicants, quand compétences et évo...
Mémoire professionnel : les métiers de communicants, quand compétences et évo...Matthieu de Vergezac
 
Gwanni, la quintessence d'une marque
Gwanni, la quintessence d'une marqueGwanni, la quintessence d'une marque
Gwanni, la quintessence d'une marqueMatthieu de Vergezac
 
Innovation sociale - tierslieu éditorial
Innovation sociale - tierslieu éditorialInnovation sociale - tierslieu éditorial
Innovation sociale - tierslieu éditorialMatthieu de Vergezac
 
Création d'entreprise - Solar'drive
Création d'entreprise - Solar'driveCréation d'entreprise - Solar'drive
Création d'entreprise - Solar'driveMatthieu de Vergezac
 
Projet scientifique Your Digital Escape - MICA
Projet scientifique Your Digital Escape - MICAProjet scientifique Your Digital Escape - MICA
Projet scientifique Your Digital Escape - MICAMatthieu de Vergezac
 
Stage communication 2019 - de Vergezac Matthieu
Stage communication 2019 - de Vergezac MatthieuStage communication 2019 - de Vergezac Matthieu
Stage communication 2019 - de Vergezac MatthieuMatthieu de Vergezac
 

Plus de Matthieu de Vergezac (8)

Mémoire professionnel : les métiers de communicants, quand compétences et évo...
Mémoire professionnel : les métiers de communicants, quand compétences et évo...Mémoire professionnel : les métiers de communicants, quand compétences et évo...
Mémoire professionnel : les métiers de communicants, quand compétences et évo...
 
Gwanni, la quintessence d'une marque
Gwanni, la quintessence d'une marqueGwanni, la quintessence d'une marque
Gwanni, la quintessence d'une marque
 
Salon chocolat
Salon chocolatSalon chocolat
Salon chocolat
 
Innovation sociale - tierslieu éditorial
Innovation sociale - tierslieu éditorialInnovation sociale - tierslieu éditorial
Innovation sociale - tierslieu éditorial
 
Création d'entreprise - Solar'drive
Création d'entreprise - Solar'driveCréation d'entreprise - Solar'drive
Création d'entreprise - Solar'drive
 
Projet scientifique Your Digital Escape - MICA
Projet scientifique Your Digital Escape - MICAProjet scientifique Your Digital Escape - MICA
Projet scientifique Your Digital Escape - MICA
 
Création de marque : Sau'jito
Création de marque : Sau'jitoCréation de marque : Sau'jito
Création de marque : Sau'jito
 
Stage communication 2019 - de Vergezac Matthieu
Stage communication 2019 - de Vergezac MatthieuStage communication 2019 - de Vergezac Matthieu
Stage communication 2019 - de Vergezac Matthieu
 

Relation presse - CCAS de Cenon

  • 1. Edité par de Vergezac Matthieu Année de création : 2018 Projet : Relation presse : Le CCAS de Cenon Cadre du projet : scolaire
  • 2. Dossier relations presse CCAS de Cenon En année spéciale 2018/2019 M. Ducourt DUT communication des organisations Relations presse Dalinda Abid Dossier élaboré par : Matthieu de Vergezac - Océane Parent - Marine Beaulieu - Maxime Bonne
  • 3.
  • 4. Problématique rencontrée par le CCAS En 2018, 25% des cenonnais (soit environ 6000 per- sonnes) dépassent les 60 ans. Ce phénomène se traduit par l’allongement de la durée de vie, qui a ap- porté avec lui quelques contraintes : dorénavant, les acteurs sociaux doivent s’adapter aux différences de centres d’intérêts, de besoins, de préoccupa- tions et de problèmes de santé entre les seniors. Pour toucher ceux qui ne se sentent pas concernés à cause des effets tardifs de la vieillesse, l’organisation a développé un axe santé et bien-être et souhaite faire connaîtresonaction autourdelanotionde«bienvieillir». Présentation du Centre Communal d’Action Sociale Le CCAS de Cenon est une structure publique indépendante de la mai- rie qui peut agir en son nom propre et disposer d’un budget séparé de celui de la ville. Elle s’adresse principalement aux personnes âgées et/ ou fragiles et a pour but de permettre l’indépendance, le suivi et l’accom- pagnement pour le maintien à domicile. Au sein du pôle gérontologie, des animations et interventions diverses sont organisées pour favori- ser la prévention et le bien- être des membres. En effet, l’organisme tend à lutter contre les effets de la vieil- lesse, l’isolement ou encore la précarité; problèmes ma- jeurs rencontrés par les per- sonnes de 60 ans et plus. 1
  • 5. 2 PRÉVENTIONSANTÉ S’ENTRETENIR BIEN VIEILLIR FRAGILITÉ CCAS SPORT 60 ANS BIEN-ÊTRE CENON SENIOR LES OBJECTIFS Les objectifs de communication re- présentent la traduction des objectifs opérationnels du CCAS de Cenon. Nous les avons classés de cette ma- nière : 1. L’objectif cognitif se définit comme le fait de «faire connaître» : son but est de développer la connais- sance d’une marque, d’un produit ou d’un service. Ici, le centre souhaite faire découvrir ses activités de san- té et bien-être aux jeunes seniors cenonnais qui ne se sentent pas concernés. 2. L’objectif affectif a pour but de «faire aimer» : l’organisme souhaite redynamiser et rajeunir son image, mais aussi montrer son originalité. 3. Quant à l’objectif conatif, le fait de «faire agir», il s’agit là de faire en sorte que les personnes de 60 ans se sentent concernées et de déclen- cher une action. LES CIBLES Afin de réaliser au mieux les actions presse, nous avons établi des cibles que nous avons distinguées en deux catégories : le public cible et les cibles médias. Notre public cible - autrement dit notre cible finale, comprend principa- lement les personnes de 60 ans et plus, habitants la ville de Cenon, plu- tôt actives et autonomes et qui ne se sentent pas concernées par les ac- tions menées par le CCAS en raison du vieillissement tardif. Concernant les cibles médias, nous les avons départagées en deux ca- tégories : une catégorie thématique, avec des sujets qui se rapportent aux seniors, à la culture de la santé et/ou du bien-être; et une catégorie géo- graphique, avec des journaux locaux voire régionaux. LES MESSAGES Les messages que nous voulons faire passer reflètent la manière dont nous voulons faire voir l’organisme. De ce fait, nous avons constitué trois grands axes : 1. L’aspect jeune et dynamique des activités proposées : pour que les jeunes seniors de 60 ans se sentent concernés, nous devons leur faire oublier que les animations pro- posées dans ce type d’établissement rassemblent des personnes à un stade de vieillissement relativement avancé. 2. L’importance de prendre soin de soi à cet âge : ne se sentant pas encore concernés par les effets du vieillissement, le message ne doit pas être orienté vers la vieillesse et l’isolement mais plutôt vers la pré- vention, la culture du bien-être et l’ouverture aux autres. 3. L’implication citoyenne : nous souhaitons développer le fait que le CCAS tient à ce que les cenonnais restent des citoyens à part entière en touchant le maximum de monde avec des prix plus qu’abordables.
  • 6. 3
  • 7. 4 1. Le CCAS de Cenon offre une seconde jeunesse aux 60 ans et plus Angle choisi : Santé et rencontres Le besoin principal du CCAS de Cenon est de communiquer sur le nouvel axe santé/bien-être. De ce constat, nous avons choisi de nous orienter sur les bienfaits des activités proposées pour rester en bonne santé, et favoriser le lien social. 2. A 60 ans, les cenonnais n’ont pas le temps de s’ennuyer Angle choisi : Citoyenneté, service accessible à tous Dans ce communiqué nous avons eu la volonté de mettre en avant les valeurs citoyennes du CCAS, à travers notam- ment l’accessibilité financière, et dans le but de rester des citoyens dans leur commune le plus longtemps possible. 3. Le CCAS de Cenon s’inquiète de la population grandissante des personnes âgées Angle choisi : Problème de société, prévenir la vieillesse En réponse à l’augmentation de la population de personnes âgées à Cenon, présenter l’axe santé-bien-être comme une solution pour aider les seniors à vivre mieux, à travers la prévention et l’accompagnement. 4. Un panel d’animations pour les jeunes seniors cennonais Angle choisi : Programme des activités L’enjeu de ce communiqué est de mettre en avant toutes les animations programmées par le CCAS. Nous communi- quons sur la variété des activités proposées, tout en précisant qu’il s’agit de prendre soin de sa santé et de son bien être.
  • 8. 5 LE CCAS DE CENON OFFRE UNE SECONDE JEUNESSE AUX 60 ANS ET PLUS Selon le British Journal of Sports Medecine1 , pratiquer une activité sportive, même légère, donne trois fois plus de chances de mener une vieillesse en bonne santé. Cela se ressent d’autant plus chez les plus de 60 ans : le CCAS de Cenon a observé les besoins de cette population, qui représente ¼ de la ville de Cenon, et innove aujourd’hui avec son pôle bien-être et santé. Le CCAS inaugure Celui qui accompagne déjà les populations âgées à devenir indépendantes souhaite aujourd’hui mettre en exergue une innovation : un pôle bien-être et santé. Pour anticiper les effets du vieillissement, cette structure publique apporte des services de proximité et des activités dans la commune permettant aux habitants de rester des citoyens à part entière. Fort de leur expérience et doté d’un service à la qualité certifiée en gérontologie, il est important de répondre aux besoins des jeunes seniors. Une vision jeune C’est au travers d’une vision jeune et de multiples partenariats que sont développées ces actions pour « bien vieillir ». C’est ce qu’a bien compris le CCAS de Cenon, qui propose des activités telles que la sophrologie, la gymnastique douce, un atelier de Qi Gong, de la marche, des conférences ou encore des interventions pour la qualité du sommeil. Autrement dit, des animations rajeunissantes pour ceux qui souhaitent prendre soin de leur bien-être physique, psy- chologique et social. Vecteur de rencontres et de liens sociaux L’isolement, bien connu des personnes âgées, n’est pas une fatalité selon M. Fabrice Ducourt, coordinateur géron- tologique du CCAS. Il pense que « la prévention n’est pas une question d’âge » et a également déclaré : « Nous avons développé un programme qui se veut jeune, vif, non vieillissant ». L’organisme est dans un mouvement de dynamisation et fonctionne en petits groupes, favorisant ainsi les interactions. Contact : Mr. Fabrice Ducourt, coordinateur gérontologique du CCAS Cenon fabrice.ducourt@ville-cenon.fr - 06.82.83.31.59 1 http://blog.seniorenforme.com/quel-sport-pratiquer-a-60-ans À bordeaux, le 30/10/2018
  • 9. 6 A 60 ANS, LES CENONNAIS N’ONT PAS LE TEMPS DE S’ENNUYER A partir de 2018, le Centre Communal d’Action Sociale de Cenon invite ses habitants de 60 ans et plus à res- ter des personnes actives au sein de la ville au travers d’activités orientées santé et bien-être. La lutte contre l’isolement avant tout Conserver le lien social, c’est là tout le défi que le CCAS a tenté de relever. En effet, une étude sur la solitude et l’isolement menée par le CSA1 en 2017 a révélé que “300 000 français sont en situation de mort sociale” et ne rencon- treraient que très peu voire jamais d’autres personnes. Les causes ? La dissolution du cercle familial, les différences intergénérationnelles ou encore la perte d’autonomie, mais surtout la précarité financière : selon le cercle d’épargne2 , 61% des retraités et 81% des non-retraités estimaient que leur pension de retraite était/serait insuffisante en 2015. Un fléau pour les structures sociales, qui doivent également faire face à l’allongement de la durée de vie. Un service accessible à tous Avec un budget de 70 000€ consacré aux activités du pôle gérontologie et des tarifs préférentiels pour les différents services, l’organisation défie toute concurrence et offre à ses membres un large portefeuille d’activités ainsi que la possibilité de réaliser des projets de vie. Rester des citoyens et ce, le plus longtemps possible Soucieux du bien-être de ses membres, le CCAS a bien compris que celui-ci passait avant tout par la notion de ci- toyenneté : “trouver des services variés qui permettent aux 60 ans et plus de rester des citoyens à part entière, c’est primordial pour nous. On ne s’adresse pas à des consommateurs mais à des citoyens”, rapporte Fabrice Ducourt, coordinateur gérontologique du CCAS. De cette manière, les membres ont la main sur le choix des animations, des menus préparés par le syndicat intercommunal de restauration et sur de multiples opérations. Contact : Mr. Fabrice Ducourt, coordinateur gérontologique du CCAS Cenon fabrice.ducourt@ville-cenon.fr - 06.82.83.31.59 1 https://www.csa.eu/fr/survey/la-solitude-et-l-isolement-chez-les-personnes-de-60-ans-et-plus 2 http://cercledelepargne.com/wp-content/uploads/2015/06/BROCHURE-ENQUETE-CDE-2015.pdf À bordeaux, le 01/11/2018
  • 10. 7 Pour le rendez-vous presse, nous avons opté pour le petit déjeuner de presse. Pourquoi ce choix ? Tout d’abord parce que le petit déjeuner de presse est plus adapté pour échanger avec les journalistes dans une am- biance conviviale. Il permettra au CCAS de Cenon de présenter ses actualités (notamment à propos de l’innovation du pôle santé et bien-être) et de donner le dossier de presse avec les communiqués. C’est également un excellent moyen d’instaurer une relation de confiance avec les journalistes et d’alimenter le réseau sur le long terme. Il pourrait même devenir régulier si l’actualité du centre est assez large pour le permettre. En comparaison, une conférence de presse n’est pas adaptée à l’information que l’on souhaite transmettre puisqu’il s’agit de «petites actualités», ni denses ni complexes. Qui inviter ? Tous les journalistes et blogueurs seront conviés, sachant que tous n’auront peut-être pas la possibilité de se rendre sur place au moment voulu. Nous les répartirons autour de la table en fonction de la thématique de leur média. A quel moment ? Le lundi 5 août au matin, de 9h à 10h. Il s’agit d’un choix stratégie puisqu’il permettrait aux journalistes de rencontrer et d’échanger avec les seniors pendant l’animation de gym douce qui se déroule le lundi de 10h à 11h. Nous avons également pour objectif de faire publier nos informations lors de la semaine bleue, dont le principe est le suivant : 7 jours pour informer et sensibiliser l’opinion sur la contribution des retraités à la vie économique, sociale et culturelle, sur les préoccupations et difficultés rencontrées par les personnes âgées ainsi que sur les réalisations et projets des associations. Dans quel lieu ? Nous les inviterons à se restaurer au Valverde Eliane, qui est un restaurant à l’ambiance conviviale et aux tarifs abor- dables, ce qui correspond aux valeurs de l’organisme que nous représentons. Celui-ci est ouvert de 6h30 à 17h30 le lundi et se trouve à 1 kilomètre du CCAS, ce qui laisse la possibilité aux journalistes et blogueurs d’aller rencontrer les seniors participant à l’activité de gym douce comme mentionné plus haut. Adresse : 4 Rue du Capitaine Ferrand, 33100 Bordeaux Bastide - 05 56 86 23 68 - ouvert en août.
  • 11. 8 l u n d i 8 av r i l 2 0 1 9 j e u d i 1 e r ao û t 2 0 1 9 2 3 s e p t e m b r e 2 0 1 9 à pa r t i r d u 6 ao û t j e u d i 2 6 j u i l l e t 2 0 1 9 l u n d i 5 ao û t 2 0 1 9 l u n d i 1 9 ao û t 2 0 1 9 3 0 s e p t e m b r e 2 0 1 9 d u 7 au 1 3 o c to b r e 2 0 1 9 Semaine bleue à Cenon
  • 12. 9 Objectifs Pour évaluer les retombées presse de nos actions, nous passerons par des mesures quantitatives et qualitatives, ce qui permettra de découvrir les forces et les faiblesses de notre stratégie pour pouvoir adapter nos prochaines campagnes. Cela nous permettra également de cerner davantage les affinités des journalistes et blogueurs, ainsi que leur degré d’affinité avec notre sujet. Méthode 1. Analyse quantitative Pour analyser quantitativement nos résultats, nous pouvons commencer par repérer quels médias ont relayé nos informations (en recherchant régulièrement sur leurs sites internet, en s’abonnant aux newsletters et via les alertes Google). Nous les regrouperons ensuite par support (si c’est un journal régional, national, un site web, un blog, un magazine). La périodicité est également à prendre en compte. Nous saurons alors quel type de média nous avons su toucher. Ensuite, nous nous intéresserons au nombre de personnes touchées. Pour cela, nous pouvons rechercher en ligne les audiences de chaque média, dans la rubrique “chiffres clés” du site internet, ou par l’intermédiaire de l’ACPM (Alliance pour les chiffres de la presse et des médias). Nous pouvons également demander, aux nouveaux seniors se présentant à l’inscription aux événements santé-bien- être, l’origine de leur découverte de ces nouvelles manifestations. Ainsi, nous aurons une preuve que notre commu- niqué a eu un effet sur leur visibilité.
  • 13. 2. Analyse qualitative Nous analyserons le traitement qu’ont fait les journalistes et blogueurs de nos communiqués de presse, au moyen de différents indicateurs : - La taille de l’article : si c’est une brève, notre information aura moins d’impact que s’il s’agissait d’un article spécia- lement dédié à notre organisation. - Le ton : s’il est positif, négatif ou neutre, cela n’a pas le même impact sur le lectorat. - La restitution du message : est-ce que le message que le journaliste envoie contient le message que nous vou- lions faire passer, également l’angle choisi par le journaliste (restitution fidèle ou non) - La constitution des citations : en fonction de la personne interviewée, du choix de la citation… - Le public touché : connaître son profil, ses caractéristiques, permettant d’affiner les profils de nos cibles et les messages à transmettre. - Le positionnement de l’article dans le support : si notre article est bien positionné, à la une, juste à la fin, etc. Les limites Nous n’avons pas la possibilité de connaître l’opinion des lecteurs ayant lu l’article en question, ni l’effet sur les atti- tudes et comportements des personnes. L’interprétation des résultats reste, d’autre part, subjective. Pour plus d’ob- jectivité, il est possible de faire appel à des sociétés spécialisées en conseil et analyse presse (comme Occurrence ou Argus de la presse, qui peuvent notamment nous permettre d’évaluer le ROI (retour sur investissement) de notre campagne.