Armes de poing 2

336 vues

Publié le

L’arme de poing représente votre ultime recours, elle est essentiellement votre dernière chance de survie. Peu utilisée en situation normale de jeu, car très limitée dans son action, elle a pour fonction d’agir en soutien à votre arme principale.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
336
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Armes de poing 2

  1. 1. Armes de poing II: Précision au tir
  2. 2. Tir de précision La stabilité La visée La respiration Le contrôle de la détente L’efficacité au tir repose sur l’application des principes vus dans les dernières formations. Peu importe l’arme, les principes restent les mêmes;
  3. 3. La visée avec une arme de poing • Afin de viser adéquatement, vous devez normalement aligner la cible avec la mire arrière (Hausse) et la mire avant (Guidon). • Avec une arme de poing, les instruments de visée ne sont pas nécessairement les mêmes. Vous devez aligner le haut du guidon avec le haut de la Hausse. Vous devez normalement viser légèrement plus bas que le point d’impact désiré (Marge de blanc entre la cible et la hausse. • De plus, la visée est plus complexe, car l’arme n’est pas aussi près du visage qu’avec l’arme principale. • Avant de procéder au tir, il est bien sûr nécessaire d’ajuster les mires.
  4. 4. La visée avec une arme de poing
  5. 5. Tir de précision sur une cible mouvante Contrairement aux compétitions d’adresse au tir, la cible au paintball est très peu statique. Votre adversaire vous offrira rarement le loisir de faire feu sur une cible à découvert et immobile. Comme pour une cible statique, la précision de votre tir sur une cible mouvante dépend de l’application adéquate des principes de base. Le tireur doit cependant s’adapter à une réalité nouvelle; - Cible en mouvement - Temps relativement limité pour viser et faire feu - Adrénaline
  6. 6. Comment effectuer un tir précis sur une cible mouvante? Lors de la visée, le tireur doit anticiper le mouvement de la cible. Selon la distance entre lui et la cible et la vitesse de déplacement de cette dernière, il doit déterminer où et quand il fera feu. Il doit normalement faire feu légèrement au-devant de la cible. Avec une arme de poing, on procède de la même manière pour la visée, à la différence que l’arme n’est pas aussi près du masque. Viser est donc plus difficile. La précision d’une arme de paintball étant considérablement moindre que celle d’une arme à feu, les chances d’atteindre une cible mouvante avec un seul tir sont peu élevées. Une rafale de tir légèrement au-devant de la cible maximise les chances du tireur de l’atteindre. C’est ce qu’on appelle une ligne de feu. Pour atteindre une cible en mouvement, le tireur doit appliquer les mêmes principes (stabilité, respiration et contrôle de la détente), il doit cependant adapter sa visée.
  7. 7. Tireur en mouvement • En situation de combat, les cibles, mais aussi le tireur, sont rarement statiques. Lors d’un assaut, le tireur doit se déplacer vers l’objectif tout en engageant des cibles. • Avec une arme de poing, vous serez également appelé à exécuter des tirs en mouvement. • La maîtrise des habiletés de tir en mouvement et des techniques de déplacement s’avère donc nécessaire.
  8. 8. Tireur en mouvement Le tir en mouvement présente plusieurs difficultés auxquelles le tireur est confronté. La stabilité de l’arme est bien sûr compromise, tout comme la visée et le contrôle de la respiration. Afin de contrer ces effets et assurer un maximum de stabilité, le tireur doit maîtriser certaines techniques de déplacement précises. Que l’on utilise l’arme principale ou l’arme de poing, les techniques restent les mêmes. - Déplacement non croisé - Déplacement croisé - Les pas chassés
  9. 9. Le déplacement non croisé Technique Il s’agit d’un déplacement normal au pas de course. C’est le type de déplacement le plus fréquemment utilisé. Avantages Ce type de déplacement à l’avantage d’être rapide et « normal » pour les individus. Par contre, il est peu silencieux et les mouvements du corps font en sorte que l’arme n’est pas en position de stabilité. La précision du tir est donc compromise.
  10. 10. Le déplacement croisé Technique Le tireur adopte d’abord la position de base (Pied dominant perpendiculaire à la cible et l’autre pied en angle de 45 ). Le pied dominant se déplace d’abord. Il ne doit pas frotter au sol. Une fois qu’il est bien déposé, il faut enchaîner avec le pied suivant. Le tireur est toujours face à la cible et ses pieds sont toujours en position de base. Avantages Il s’agit d’un déplacement silencieux et il assure un maximum de stabilité. Le tir est donc beaucoup plus précis. Par contre, lors du croisé, l’équilibre est compromis (Risque de trébucher) et le déplacement reste lent.
  11. 11. Les pas chassés Technique Le tireur déplace son pied dominant vers l’arrière en effleurant le sol (sans y toucher). Une fois déposé, il ramène son deuxième pied auprès du pied dominant, en position de base. Avantages Ce type de déplacement est très utile la nuit ou lorsqu’il faut se déplacer vers l’arrière. C’est le déplacement le plus silencieux et le plus stable. Cependant, il reste très lent et le mouvement n’est pas naturel.
  12. 12. Conclusion Peu importe si la cible est statique ou en mouvement, la précision du tir dépend de la stabilité de l’arme, du contrôle de la respiration du tireur, de la visée et du contrôle de la détente. Avec une cible en mouvement, le tireur doit adapter sa visée en fonction de la distance et de la vitesse de déplacement, et anticiper où il devra faire feu. Lors d’un tir en déplacement, le tireur doit s’assurer de maintenir son équilibre ainsi qu’un maximum de stabilité afin d’effectuer un tir précis. Vous voilà fin prêt pour passer à la phase pratique! À retenir

×