Publicité
Publicité

Contenu connexe

Publicité

The Legend Of Lichen

  1. Je vais appliquer de la scyptomenine pour ne pas être vulnérable aux , UV… Notre planète a environ 2,3 milliards d’années lorsque les cyanobactéries, premiers êtres vivants capables de photosynthèse ont commencé à provoquer l’élévation du taux d’oxygène dans l’atmosphère et permis par la même occasion la formation de la couche d’ozone. La Terre Océan
  2. Nous sommes dans un monde peuplé de bactéries et d’archées… Et alors que les conditions climatiques s’améliorent doucement au profit des organismes photosynthétiques, les cyanobactéries accompagnées d’archées forment les premières cellules eucaryotes. Celles-ci sont alors capables d’investir dans de nouveaux organites lors des endosymbioses. Les cellules peuvent donc se différencier, c’est l’expansion des ,algues. (voir panneau)
  3. Au sein des communautés scientifiques, nous trouvons plusieurs hypothèses qui visent à expliquer l’apparition des champignons. L’une d’elle implique, lors de différents épisodes de sécheresse, la baisse du niveau de la mer suivit d’une sortie brutale des algues, qui meurent…
  4. … trop ambitieuses? Elles n’avaient pas encore développées de mécanismes pouvant supporter les conditions climatiques sur la terre ferme. Et ce serait durant cette période de prè- conquête que les champignons seraient pour des raisons encore inconnues apparues sur terre: pour le plus grand bonheur de notre algue.
  5. Il y a environ 1,7 milliards d’années, la couche d’ozone etait suffisante pour que la vie se rapproche de la surface des océans… Provenant de la mer, véhiculées dans des gouttelettes d’eau apportées par le vent lors de l’évaporation, des microalgues se sont déposées sur les rochers. S’associant à un champignon et à une levure, elles se sont fixées sur les parties humides et ensoleillées des roches, ayant besoin d’eau et de soleil pour vivre.
  6. Et c’est ainsi que les trois protagonistes ont développé un véritable travail d’équipe, permis par une symbiose pérenne au sein du groupe. Ainsi ils constituent ensemble la première forme de vie organisée qui se retrouve dans l’environnement terrestre à tous les niveaux même les plus extrêmes: on les qualifie de biofilms. La quasi fusion entre eux est si complète, qu’on donne aux lichens des noms scientifiques distincts, comme s’ils étaient des organismes individuels. Pionnière sur les continents, la triforce à d’abord ouvert la voie aux plantes avant de devenir une aide précieuse pour les humains qui ont sut voir en eux une forme d’indicateurs… Il existe quelques 17000 espèces connues à ce jour, et elles ont une forme de reproduction asexuée par fragmentation ou grâce aux sporidies.
  7. On distingue plusieurs type de lichens selon l’aspect global de leur thalle. Les lichens peuvent vivre avec une teneur en eau de 2% et peuvent vivre pendant des siècles! Ils sont aussi capables de se réhydrater. En général les lichens contiennent beaucoup d’eau (100 à 300% par rapport à sa matière sèche). Ils peuvent survivre à des variations importantes de température pouvant aller de -70°C à +70°C.
  8. To be continued…
  9. Photosynthèse : Conversion de l’énergie lumineuse en énergie chimique, laquelle est emmagasinée dans les glucides et d’autres molécules organiques. A lieu chez les végétaux, les algues et certaines cellules procaryotes (=cellules sans noyaux). Bactérie et Archée : Les deux domaines des procaryotes. Endosymbiose : Processus par lequel un organisme unicellulaire (l’hôte) absorbe une autre cellule qui vit dans la cellule hôte et devient un organite dans cette cellule. Il existe l’hypothèse de l’endosymbiose en série selon laquelle une séquence d’événements endosymbiotiques serait à l’origine des eucaryotes(= cellules où l’information génétique se trouve dans le noyau) dont les mitochondries et les chloroplastes, qui proviendraient de la transformation de petits organismes procaryotes ayant vécu dans des cellules plus grandes. Organite: Élément de la cellule différenciée qui ont des fonctions précises.(chloroplastes…) RubisCo : de son nom complet ribulose-1,5- bisphosphate carboxylase/oxygénase, est l'enzyme clé permettant la fixation du dioxyde de carbone CO2 dans la biomasse végétale Ribosome : complexe ribonucléoprotéique (c'est-à-dire composés de protèine et d’ARN) extrêmement conservé au cours de l'évolution présent dans les cellules eucaryotes et procaryotes. Leur fonction est de synthétiser les protéines en décodant l'information contenue dans l’ARN messager. Thylacoïde : est un compartiment membranaire à l'intérieur des chloroplastes et des cyanobactéries. Ils sont le lieu des réactions dépendantes de la lumière de la photosynthèse. Scyptomenine : Molécule recouvrant la membrane de la cyanobactérie lui permettant de résister à de fortes expositions aux rayons ultraviolets. MA: milliards d’années Photobionte : Organisme doué de capacité de photosynthèse et engagé dans une association de type symbiotique. Mycobionte : Champignon hétérotrophe qui fait partie d’une association de type symbiotique. Le saviez vous ? Les lichens sont apparus plusieurs fois au cours de l’évolution de manière indépendante! Il y a donc plusieurs scénarios possibles concernant l’apparition des lichens. Quand le photobionte est une cyanobactérie, le lichen est capable d’utiliser le diazote de l’air utile sur des substrats qui vont êtres souvent carencés en azote ! Jusqu’en 2015, tout le monde croyait qu’un lichen était une symbiose entre un champignon et une algue et/ou une cyanobactérie… Et c’est en 2016 que Toby Spribille et son équipe on fait une découverte à couper le souffle : le composant toujours considéré comme un élément néfaste pour le lichen s’avère être un des éléments de base pour son bon fonctionnement, il s’agit de la levure !
Publicité