SlideShare une entreprise Scribd logo
Diagnostic du
       secteur de
     cimenterie au
         Maroc




Rédigé par Meryem KAMAL

Année universitaire : 2012/2013
Le Maroc, la 5ème puissance économique en Afrique et la 2ème puissance maghrébine
après L’Algérie, a fait le pacte du développement continu pour tirer ses régions de la précarité
vers la croissance. C’est dans ce cadre que tous les gouvernements qui ont succédé, ont opté à
chaque fois pour le lancement de nouveau projet tel que : Plan azur, Plan emergence, Plan
maroc vert et Plan Halieutis pour ne citer que quelques exemples. Grâce à de tels projets,
l’économie marocaine a eu une bouffée d’essor qui a relancé plusieurs secteurs ; parmi les         2
quels l’industrie cimentière.


      L’industrie cimentière était le secteur garant du développement du pays, d’ailleurs son
histoire est intimement liée à celle de la construction du Maroc. La première usine était
construite à Casablanca en 1913 et la seule jusqu’à 1950, avec une capacité de production
modeste de 20.000 tonnes par an. Par la suite 4 nouvelles cimenteries ont vu le jour pour
répondre la demande exponentielle ; sur Agadir, Méknès, Tétouan et Tanger.


      Depuis 1974 le Maroc a connu une sérieuse pénurie de ciment qui a obligé les pouvoirs
publics à adopter une politique de zoning, de quotas, de répartition de la production du ciment
par région. Cette époque a été marquée par une forte progression de la demande passant de
1,5 million de tonnes à 3,5 millions de tonnes, soit une croissance de 9,78% à point que le
pays était assujetti à importer pour répondre à la demande toujours en croissance continue.


      Avec la croissance du marché, le secteur était contraint à suivre le rythme ce qui a
encouragé le lancement d’’une usine à Marrakech, Oujda et Témara en 1976. A peine 4ans, la
demande du ciment chute pour atteindre un taux de croissance de 1,2% ce qui a engendré la
libéralisation du secteur avec la suppression de la politique de zoning.


     En 1988, le secteur se rétablis et retrouve son dynamisme avec un taux de croissance de
9,96%, ce qui a encouragé bien évidemment les investisseurs à construire d’autres unités de
production et de distribution.


      Les années 90 ont constitué pour cette industrie une période de restructuration,
développement et d’investissement, ce qui a permis au pays de réaliser une autonomie dans le
secteur de cimentière, sachant que l’importation de ciment à cette époque atteignait le tiers de
la consommation nationale.




                              Rédigé par Meryem KAMAL
Depuis 1994 le pays commença à exporter ses produits à l’étranger grâce aux aides
qu’il a reçu pour la modernisation et l’augmentation de ses capacités de production. Après
l’intronisation du roi Mohammed 6 en 1999, le Maroc a déclenché une série
d’investissement liée à des programmes d’infrastructures routières, de tourisme et
d’installations sportives avec une ferme volonté d’éponger le déficit en logement social.

                                                                                                   3
      De tels projets ont constitué des opportunités certaines pour l’industrie en pleine phase
de croissance. D’autant plus que la consommation de ciment par habitant au Maroc était
largement sous la moyenne par rapport à des pays à économies similaires, (juste à titre
indicatif, en 2002 en Tunisie les ventes étaient évaluée à 586kg/habitant/an alors qu’au Maroc
à peine elles atteignaient 308 kg). Tous ces facteurs ont assuré une situation favorable pour le
développement du secteur mais également du pays en question.


       Actuellement, les principaux acteurs du ciment marocain sont au nombre de cinq :
LAFARGE Maroc filière du groupe français LAFARGE, Ciments du Maroc filière du groupe
Italien Italcementi, Holcim filière du groupe suisse Holcim, Asment Temara filière du groupe
portugais Cimpor et finalement le dernier né 100% marocain, les ciments de l’Atlas détenu
par le groupe Sefroui. Ces cinq firmes sont un peu au secteur cimentier ce que sont les sept
sœurs au secteur pétrolier mondial (Esso, British Petroleum, Royal dutch shell, Socal, Texaco,
ExxonMobil, Gulf Oil), les 15 milliards de dirhams générés annuellement en chiffre d’affaire
par les 5 entreprises, équivalent le budget alloué par la loi de finances au Ministère de
l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la
Recherche Scientifique pour ses dépenses en matériels et en investissement.


      L’industrie du cimenterie a dégagé en 2011, 16,1 Millions de tonnes pour couvrir la
consommation interne et assurer l’exportation. Sur le plan interne quatre régions sur 16
absorbent presque la moitié de la production nationale : Grand Casablanca (15 %), Tanger-
Tétouan (11,6 %), Marrakech-Tensift- Haouz (11,4 %), Souss-Massa-Draa (9,6 %). La
superficie de ces 4 régions ne représente pourtant que 16 % du territoire national. Les
quantités consommées sont dédiées à 80 % au logement, à 14 % aux travaux publics et à 6 %
aux bâtiments non résidentiels. Quand le secteur du logement se porte bien, celui du ciment
affiche donc lui aussi une bonne santé.


      Selon l’indice Herfindahi-Hirschmann, la concentration du secteur cimentier est évaluée
selon la formule suivante H=         avec S est la part de marché.




                              Rédigé par Meryem KAMAL
Acteur               Part de marché     La source

LAFARGE              37%                http://www.maghress.com/fr/financesnews/17446

Ciment du Maroc      25,4%              http://www.integrabourse.com/fr/commentaire/cimar020
                                        32011%20(Lecture%C2%A0seule).pdf
                                                                                                   4
Holcim               20,8%              http://www.lnt.ma/finance/holcim-une-annee-2011-
                                        difficile-impactee-par-un-contexte-marche-de-plus-en-
                                        plus-dur-40813.html

Asment Temara        26,4%              http://www.leconomiste.com/article/cimenteries-en-
                                        boursebrrestructuration-mais-risque-de-surcapacite-aussi

Ciments de l’Atlas   9,5%               http://www.lnt.ma/finance/ciments-de-l%E2%80%99atlas-
                                        une-entree-en-force-qui-a-necessite-un-niveau-
                                        d%E2%80%99endettement-important-48901.html

Le reste (Ynna       1,7%               (Soustraction 100-98,3)
ciment et autres)

TOTAL                100%



      Ainsi
      H= 0,372+ 0,2542+0,2082+ 0,2642+0,0952+0,0172
      H=0,32369 = 32,37%
      Pourquoi uniquement cinq acteurs dirigent le secteur cimentier en entier ? La
concentration relative du secteur s’explique par la lourdeur des investissements entraînée. Si
on se réfère aux 5 milliards de dirhams ( coût d’installation des deux dernières cimenteries du
royaume ; l’usine de ben hmed et celle de beni mellal) pour produire un million de tonne de
ciment au Maroc, il faut investir 1,56 Milliards de Dhs. Ce montant correspond au chiffre
d’affaire des 2 unités sur une période de 3ans d’activité.


       Une pénible barrière financière d’entrée dans ce secteur, donc pour avoir accès au cercle
très fermé de l’industrie cimentière, il faut être un colosse aux pieds de béton.




                              Rédigé par Meryem KAMAL
En plus des investissements à prévoir, le choix de plantation est également une barrière
d’entrée très limitée. Les cinq frères cimentiers disposent d’implantation géographique
spécifique de leurs unités de production, présents dans 11 régions sur 16. La cartographie de
l’ensemble du dispositif industriel des cimenteries présente clairement une distinction
géographique entre les différents acteurs ; à une exception, aucun cimentier n’empiète sur la
région de l’autre.
                                                                                                 5
     Tanger- Tétouan, Meknès-Tafilalt et Grand Casablanca pour LAFARGE qui occupe le
Nord-Ouest. Doukkala-Abda, Marrakech-Tensift et Souss-Massa-Draa détenues par Ciment
du Maroc investi au Sud. Oriental, Fès-Boulemane et Chaouia-Ourdigha possédées par
Holcim qui s’est installé au Nord-Est. Rabat-Salé-Zemmour-Zaer pour Asment Temara. Seul
Ciments de l’atlas a fait l’exception en s’implantant dans la région de Chaouia-Ourdigha et
Tadla-Azilal.


     Actuellement, les cimentiers sont dans une situation peu confortable vue les réalisations
moyennes du secteur, à peine le marché affiche une stagnation des ventes pour le mois de
septembre dernier, soit +0,38% par rapport au même mois de l’année dernière.
      L’Association Professionnelle des Cimentiers (APC) a publié l’évaluation du marché
par région.


Région                            Variation du marché              Classement

Grand Casablanca                  -7%                              1

Tanger-Tétouan                    +7%                              2

Marrakech-Tensift-Al Houaz        +9%                              3

Oriental                          +5,5%                            4

Souss-Massa-Daraa                 -7%                              5

Rabat-Salé-Zemmour-Zaëir          +4%

Cumul national                    +2,5%




                              Rédigé par Meryem KAMAL
Le renversement de tendance actuel peut être justifié par plusieurs facteurs, le premier facteur
concerne la montée en puissance du nouvel arrivant à savoir Ciments de l’Atlas, qui a acquis des
parts de marché au détriment des concurrents déjà présents. Ce dernier a bien développé son marché
au niveau de la région Marrakech-Tensift,Al Haouz, perturbant de ce fait les cimentiers opérant dans
la zone, ainsi la surcapacité est estimée à 3,5 Millions de tonnes.

        Autre facteur qu’on peut également considéré, la baisse de l’auto-construction suite à            6
l’intervention étatique, autrement dit le repli de l’informel. Sans oublier le ralentissement des
investissements publics en matière d’infrastructures. Les Géants-Chantiers sont généralement les
grands consommateurs de ciments, au même titre que les autres matériaux de construction.

      Les cimentiers restent optimistes mais s’attendent à une croissance similaire, sauf exception




Webographie :
        Article ‘’Ciment ; un secteur en béton’’ publié le 30 Avril 2012 publié par Soufiane
        Chakkouche sur Archimedia http://www.archimedia.ma/a-la-une/actualites-btp/3170-le-
        ciment-un-secteur-en-beton-
        Article : Pas d’embellie pour le moment publié sur le Matin
        http://www.lematin.ma/journal/Marche-cimentier_Pas-d-embellie-pour-le-moment-
        /172904.html
        Article ‘’ Etat des lieux et perspectives de développement’’ publié sur Energie et mines
        magazine http://energiemines.ma/?p=547




                                 Rédigé par Meryem KAMAL

Contenu connexe

Tendances

Bmce capital research flash managem 02 06 16
Bmce capital research flash managem 02 06 16Bmce capital research flash managem 02 06 16
Bmce capital research flash managem 02 06 16
www.bourse-maroc.org
 
Agadir Souss Newsletter Hebdo N04
Agadir Souss Newsletter Hebdo N04Agadir Souss Newsletter Hebdo N04
Agadir Souss Newsletter Hebdo N04
agadirsouss
 
Flash ipo marsa
Flash ipo marsaFlash ipo marsa
Flash ipo marsa
SERVICE_bis
 
Argumentaire - Pour ne pas fermer la raffinerie Shell
Argumentaire - Pour ne pas fermer la raffinerie ShellArgumentaire - Pour ne pas fermer la raffinerie Shell
Argumentaire - Pour ne pas fermer la raffinerie Shell
Anthony Grolleau-Fricard
 
Stock guide des principales valeurs marocaines avril 2016
Stock guide des principales valeurs marocaines   avril 2016Stock guide des principales valeurs marocaines   avril 2016
Stock guide des principales valeurs marocaines avril 2016
www.bourse-maroc.org
 
Stratégie Portuaire Maroc
Stratégie Portuaire MarocStratégie Portuaire Maroc
Stratégie Portuaire Maroc
Hookaagee
 
Stock guide des principales valeurs marocaines octobre 2019
Stock guide des principales valeurs marocaines   octobre 2019Stock guide des principales valeurs marocaines   octobre 2019
Stock guide des principales valeurs marocaines octobre 2019
www.bourse-maroc.org
 
Investor guide 2015 avril 2016-
Investor guide 2015  avril 2016-Investor guide 2015  avril 2016-
Investor guide 2015 avril 2016-
SERVICE_bis
 
VITOGAZ présente: La Revue de presse RUBIS mars 2015
VITOGAZ présente: La Revue de presse RUBIS mars 2015VITOGAZ présente: La Revue de presse RUBIS mars 2015
VITOGAZ présente: La Revue de presse RUBIS mars 2015
VITOGAZ FRANCE
 
Stock guide des principales valeurs marocaines avril 2018
Stock guide des principales valeurs marocaines   avril 2018Stock guide des principales valeurs marocaines   avril 2018
Stock guide des principales valeurs marocaines avril 2018
www.bourse-maroc.org
 
Revue de presse
Revue de presseRevue de presse
Revue de presse
VITOGAZ FRANCE
 
Stock guide des principales valeurs marocaines novembre 2016
Stock guide des principales valeurs marocaines   novembre 2016Stock guide des principales valeurs marocaines   novembre 2016
Stock guide des principales valeurs marocaines novembre 2016
www.bourse-maroc.org
 
Perspectives du secteur minier au 1er trimestre 2017
Perspectives du secteur minier au 1er trimestre 2017Perspectives du secteur minier au 1er trimestre 2017
Perspectives du secteur minier au 1er trimestre 2017
Lachgar Abdellah
 
Revue et perspectives du marché 2018E ( CFG )
Revue et perspectives du marché 2018E ( CFG )Revue et perspectives du marché 2018E ( CFG )
Revue et perspectives du marché 2018E ( CFG )
www.bourse-maroc.org
 
L’intégration de l’algérie dans la dynamique de la chaine de valeur mondiale ...
L’intégration de l’algérie dans la dynamique de la chaine de valeur mondiale ...L’intégration de l’algérie dans la dynamique de la chaine de valeur mondiale ...
L’intégration de l’algérie dans la dynamique de la chaine de valeur mondiale ...
MissBRH
 
Cahier de recherche
Cahier de rechercheCahier de recherche
Cahier de recherche
Amale Rajaa
 
Revue de presse (septembre 2017)
Revue de presse (septembre 2017)Revue de presse (septembre 2017)
Revue de presse (septembre 2017)
VITOGAZ FRANCE
 
Market dividend calender du 01 04 2016
Market dividend calender du 01 04 2016Market dividend calender du 01 04 2016
Market dividend calender du 01 04 2016
www.bourse-maroc.org
 
lettre mensuelle BKB du mois de Novembre 2010
lettre mensuelle BKB du mois de Novembre 2010lettre mensuelle BKB du mois de Novembre 2010
lettre mensuelle BKB du mois de Novembre 2010
www.bourse-maroc.org
 

Tendances (19)

Bmce capital research flash managem 02 06 16
Bmce capital research flash managem 02 06 16Bmce capital research flash managem 02 06 16
Bmce capital research flash managem 02 06 16
 
Agadir Souss Newsletter Hebdo N04
Agadir Souss Newsletter Hebdo N04Agadir Souss Newsletter Hebdo N04
Agadir Souss Newsletter Hebdo N04
 
Flash ipo marsa
Flash ipo marsaFlash ipo marsa
Flash ipo marsa
 
Argumentaire - Pour ne pas fermer la raffinerie Shell
Argumentaire - Pour ne pas fermer la raffinerie ShellArgumentaire - Pour ne pas fermer la raffinerie Shell
Argumentaire - Pour ne pas fermer la raffinerie Shell
 
Stock guide des principales valeurs marocaines avril 2016
Stock guide des principales valeurs marocaines   avril 2016Stock guide des principales valeurs marocaines   avril 2016
Stock guide des principales valeurs marocaines avril 2016
 
Stratégie Portuaire Maroc
Stratégie Portuaire MarocStratégie Portuaire Maroc
Stratégie Portuaire Maroc
 
Stock guide des principales valeurs marocaines octobre 2019
Stock guide des principales valeurs marocaines   octobre 2019Stock guide des principales valeurs marocaines   octobre 2019
Stock guide des principales valeurs marocaines octobre 2019
 
Investor guide 2015 avril 2016-
Investor guide 2015  avril 2016-Investor guide 2015  avril 2016-
Investor guide 2015 avril 2016-
 
VITOGAZ présente: La Revue de presse RUBIS mars 2015
VITOGAZ présente: La Revue de presse RUBIS mars 2015VITOGAZ présente: La Revue de presse RUBIS mars 2015
VITOGAZ présente: La Revue de presse RUBIS mars 2015
 
Stock guide des principales valeurs marocaines avril 2018
Stock guide des principales valeurs marocaines   avril 2018Stock guide des principales valeurs marocaines   avril 2018
Stock guide des principales valeurs marocaines avril 2018
 
Revue de presse
Revue de presseRevue de presse
Revue de presse
 
Stock guide des principales valeurs marocaines novembre 2016
Stock guide des principales valeurs marocaines   novembre 2016Stock guide des principales valeurs marocaines   novembre 2016
Stock guide des principales valeurs marocaines novembre 2016
 
Perspectives du secteur minier au 1er trimestre 2017
Perspectives du secteur minier au 1er trimestre 2017Perspectives du secteur minier au 1er trimestre 2017
Perspectives du secteur minier au 1er trimestre 2017
 
Revue et perspectives du marché 2018E ( CFG )
Revue et perspectives du marché 2018E ( CFG )Revue et perspectives du marché 2018E ( CFG )
Revue et perspectives du marché 2018E ( CFG )
 
L’intégration de l’algérie dans la dynamique de la chaine de valeur mondiale ...
L’intégration de l’algérie dans la dynamique de la chaine de valeur mondiale ...L’intégration de l’algérie dans la dynamique de la chaine de valeur mondiale ...
L’intégration de l’algérie dans la dynamique de la chaine de valeur mondiale ...
 
Cahier de recherche
Cahier de rechercheCahier de recherche
Cahier de recherche
 
Revue de presse (septembre 2017)
Revue de presse (septembre 2017)Revue de presse (septembre 2017)
Revue de presse (septembre 2017)
 
Market dividend calender du 01 04 2016
Market dividend calender du 01 04 2016Market dividend calender du 01 04 2016
Market dividend calender du 01 04 2016
 
lettre mensuelle BKB du mois de Novembre 2010
lettre mensuelle BKB du mois de Novembre 2010lettre mensuelle BKB du mois de Novembre 2010
lettre mensuelle BKB du mois de Novembre 2010
 

En vedette

Soutenance Stage Lafarge
Soutenance Stage LafargeSoutenance Stage Lafarge
Soutenance Stage Lafarge
Majdalina01
 
La farge
La fargeLa farge
La farge
mouta18
 
Lafarge. cimenterie
Lafarge. cimenterieLafarge. cimenterie
Lafarge. cimenterie
Sami Sahli
 
Modernisation du système de contrôle commande des machines ensacheuses M5 & M6
Modernisation du système de contrôle commande des machines ensacheuses M5 & M6Modernisation du système de contrôle commande des machines ensacheuses M5 & M6
Modernisation du système de contrôle commande des machines ensacheuses M5 & M6
SAMIT Yassine
 
Tout sur le ciment
Tout sur le cimentTout sur le ciment
Tout sur le ciment
Kouwelton Koné
 
présentation soutenance PFE.ppt
présentation soutenance PFE.pptprésentation soutenance PFE.ppt
présentation soutenance PFE.ppt
Mohamed Ben Bouzid
 
Loesche Mill for Solid Fuels
Loesche Mill for Solid FuelsLoesche Mill for Solid Fuels
Loesche Mill for Solid Fuels
LOESCHE
 
Influence des ajouts argileuse
Influence des ajouts argileuseInfluence des ajouts argileuse
Influence des ajouts argileuse
bouchramosta
 
Capacity building 2010 day 2 maintenance et exploitation_parcs_eoliens_lafarge
Capacity building 2010 day 2 maintenance et exploitation_parcs_eoliens_lafargeCapacity building 2010 day 2 maintenance et exploitation_parcs_eoliens_lafarge
Capacity building 2010 day 2 maintenance et exploitation_parcs_eoliens_lafarge
RCREEE
 
Optimisation du taux de cendres volantes dans le ciment: présentation ppt
Optimisation du taux de cendres volantes dans le ciment: présentation pptOptimisation du taux de cendres volantes dans le ciment: présentation ppt
Optimisation du taux de cendres volantes dans le ciment: présentation ppt
Soukaina Ajouguim
 
Afroukh
AfroukhAfroukh
Le Tableau PéRiodique (Tp)
Le Tableau PéRiodique (Tp)Le Tableau PéRiodique (Tp)
Le Tableau PéRiodique (Tp)
lisahetherington
 
Rapport de stage originale
Rapport de stage originaleRapport de stage originale
Rapport de stage originale
salma jarid
 
La réutilisation des eaux usées épurées
La réutilisation des eaux usées épuréesLa réutilisation des eaux usées épurées
La réutilisation des eaux usées épurées
Kawtar SALIK
 
La Magnitude Et La Luminosité
La Magnitude Et La LuminositéLa Magnitude Et La Luminosité
La Magnitude Et La Luminosité
lisahetherington
 
Presentation carriére betume ben hamed
Presentation carriére betume ben hamedPresentation carriére betume ben hamed
Presentation carriére betume ben hamed
Dr Matteo Di Palma
 

En vedette (20)

Rapport cimat
Rapport cimatRapport cimat
Rapport cimat
 
Soutenance Stage Lafarge
Soutenance Stage LafargeSoutenance Stage Lafarge
Soutenance Stage Lafarge
 
La farge
La fargeLa farge
La farge
 
Lafarge. cimenterie
Lafarge. cimenterieLafarge. cimenterie
Lafarge. cimenterie
 
Ciment
CimentCiment
Ciment
 
Modernisation du système de contrôle commande des machines ensacheuses M5 & M6
Modernisation du système de contrôle commande des machines ensacheuses M5 & M6Modernisation du système de contrôle commande des machines ensacheuses M5 & M6
Modernisation du système de contrôle commande des machines ensacheuses M5 & M6
 
Tout sur le ciment
Tout sur le cimentTout sur le ciment
Tout sur le ciment
 
présentation soutenance PFE.ppt
présentation soutenance PFE.pptprésentation soutenance PFE.ppt
présentation soutenance PFE.ppt
 
Loi de finance 2012
Loi de finance 2012Loi de finance 2012
Loi de finance 2012
 
Loesche Mill for Solid Fuels
Loesche Mill for Solid FuelsLoesche Mill for Solid Fuels
Loesche Mill for Solid Fuels
 
Influence des ajouts argileuse
Influence des ajouts argileuseInfluence des ajouts argileuse
Influence des ajouts argileuse
 
Capacity building 2010 day 2 maintenance et exploitation_parcs_eoliens_lafarge
Capacity building 2010 day 2 maintenance et exploitation_parcs_eoliens_lafargeCapacity building 2010 day 2 maintenance et exploitation_parcs_eoliens_lafarge
Capacity building 2010 day 2 maintenance et exploitation_parcs_eoliens_lafarge
 
Optimisation du taux de cendres volantes dans le ciment: présentation ppt
Optimisation du taux de cendres volantes dans le ciment: présentation pptOptimisation du taux de cendres volantes dans le ciment: présentation ppt
Optimisation du taux de cendres volantes dans le ciment: présentation ppt
 
SKAFF_8585_1402
SKAFF_8585_1402SKAFF_8585_1402
SKAFF_8585_1402
 
Afroukh
AfroukhAfroukh
Afroukh
 
Le Tableau PéRiodique (Tp)
Le Tableau PéRiodique (Tp)Le Tableau PéRiodique (Tp)
Le Tableau PéRiodique (Tp)
 
Rapport de stage originale
Rapport de stage originaleRapport de stage originale
Rapport de stage originale
 
La réutilisation des eaux usées épurées
La réutilisation des eaux usées épuréesLa réutilisation des eaux usées épurées
La réutilisation des eaux usées épurées
 
La Magnitude Et La Luminosité
La Magnitude Et La LuminositéLa Magnitude Et La Luminosité
La Magnitude Et La Luminosité
 
Presentation carriére betume ben hamed
Presentation carriére betume ben hamedPresentation carriére betume ben hamed
Presentation carriére betume ben hamed
 

Similaire à Cimenterie au maroc 2013

Consolidation des Comptes.pptx
Consolidation des Comptes.pptxConsolidation des Comptes.pptx
Consolidation des Comptes.pptx
lalitest1
 
Automotive Meetings Tangier-Med les 21 et 22 octobre
Automotive Meetings Tangier-Med les 21 et 22 octobreAutomotive Meetings Tangier-Med les 21 et 22 octobre
Automotive Meetings Tangier-Med les 21 et 22 octobre
RPMaroc
 
Le marché de l'industrie mécanique et métallurgique au Maroc 2016 - Extrait
Le marché de l'industrie mécanique et métallurgique au Maroc 2016 - ExtraitLe marché de l'industrie mécanique et métallurgique au Maroc 2016 - Extrait
Le marché de l'industrie mécanique et métallurgique au Maroc 2016 - Extrait
Business France (Export)
 
Rapport sur le_secteur_automobile_et_aeronotique_au_maroc
Rapport sur le_secteur_automobile_et_aeronotique_au_marocRapport sur le_secteur_automobile_et_aeronotique_au_maroc
Rapport sur le_secteur_automobile_et_aeronotique_au_maroc
aboubakrcherkaoui
 
Expose-sur-l-ona
 Expose-sur-l-ona Expose-sur-l-ona
Expose-sur-l-ona
Ouboudrar Said
 
Spécial les 50 usines du Nord.
Spécial les 50 usines du Nord.Spécial les 50 usines du Nord.
Spécial les 50 usines du Nord.
MounirBORROHOU1
 
LES CONSEQUENCES DU COVID-19 SUR L’INSERTION DE L’ECONOMIE MAROCAINE DANS LES...
LES CONSEQUENCES DU COVID-19 SUR L’INSERTION DE L’ECONOMIE MAROCAINE DANS LES...LES CONSEQUENCES DU COVID-19 SUR L’INSERTION DE L’ECONOMIE MAROCAINE DANS LES...
LES CONSEQUENCES DU COVID-19 SUR L’INSERTION DE L’ECONOMIE MAROCAINE DANS LES...
dolfop
 
Memoire de recherche ppt
Memoire de recherche pptMemoire de recherche ppt
Memoire de recherche ppt
SalmaLAMRAIDI
 
390486519-PFE.pdf
390486519-PFE.pdf390486519-PFE.pdf
390486519-PFE.pdf
MohamedTalqii
 
Tendances des chantiers de constrution au maroc 2018
Tendances des chantiers de constrution au maroc   2018Tendances des chantiers de constrution au maroc   2018
Tendances des chantiers de constrution au maroc 2018
hanane bouhmoud
 
Résultats s1 2011 les cimentiers à la peine ( cfg )
Résultats s1 2011 les cimentiers à la peine ( cfg )Résultats s1 2011 les cimentiers à la peine ( cfg )
Résultats s1 2011 les cimentiers à la peine ( cfg )
www.bourse-maroc.org
 
LafargeHolcim Maroc : Indicateurs annuels de l'exercice 2016
LafargeHolcim Maroc : Indicateurs annuels de l'exercice 2016 LafargeHolcim Maroc : Indicateurs annuels de l'exercice 2016
LafargeHolcim Maroc : Indicateurs annuels de l'exercice 2016
Lachgar Abdellah
 
éCo du maroc
éCo du marocéCo du maroc
éCo du maroc
Chahrazad Essihi
 
Rapport de la primature sur les industries du Mali
Rapport de la primature sur les industries du MaliRapport de la primature sur les industries du Mali
Rapport de la primature sur les industries du Mali
opi-mali
 
Pousser les prestataires marocaines vers des acteurs logistiques mondiaux
Pousser les prestataires marocaines vers des acteurs logistiques mondiauxPousser les prestataires marocaines vers des acteurs logistiques mondiaux
Pousser les prestataires marocaines vers des acteurs logistiques mondiaux
Said ZARGUAN
 
Textilemarocain1 121111133812-phpapp02 (1)
Textilemarocain1 121111133812-phpapp02 (1)Textilemarocain1 121111133812-phpapp02 (1)
Textilemarocain1 121111133812-phpapp02 (1)
wydadhoucine
 
Textilemarocain1 121111133812-phpapp02
Textilemarocain1 121111133812-phpapp02Textilemarocain1 121111133812-phpapp02
Textilemarocain1 121111133812-phpapp02
wydadhoucine
 

Similaire à Cimenterie au maroc 2013 (20)

Consolidation des Comptes.pptx
Consolidation des Comptes.pptxConsolidation des Comptes.pptx
Consolidation des Comptes.pptx
 
Automotive Meetings Tangier-Med les 21 et 22 octobre
Automotive Meetings Tangier-Med les 21 et 22 octobreAutomotive Meetings Tangier-Med les 21 et 22 octobre
Automotive Meetings Tangier-Med les 21 et 22 octobre
 
Le marché de l'industrie mécanique et métallurgique au Maroc 2016 - Extrait
Le marché de l'industrie mécanique et métallurgique au Maroc 2016 - ExtraitLe marché de l'industrie mécanique et métallurgique au Maroc 2016 - Extrait
Le marché de l'industrie mécanique et métallurgique au Maroc 2016 - Extrait
 
Rapport sur le_secteur_automobile_et_aeronotique_au_maroc
Rapport sur le_secteur_automobile_et_aeronotique_au_marocRapport sur le_secteur_automobile_et_aeronotique_au_maroc
Rapport sur le_secteur_automobile_et_aeronotique_au_maroc
 
Expose-sur-l-ona
 Expose-sur-l-ona Expose-sur-l-ona
Expose-sur-l-ona
 
Spécial les 50 usines du Nord.
Spécial les 50 usines du Nord.Spécial les 50 usines du Nord.
Spécial les 50 usines du Nord.
 
LES CONSEQUENCES DU COVID-19 SUR L’INSERTION DE L’ECONOMIE MAROCAINE DANS LES...
LES CONSEQUENCES DU COVID-19 SUR L’INSERTION DE L’ECONOMIE MAROCAINE DANS LES...LES CONSEQUENCES DU COVID-19 SUR L’INSERTION DE L’ECONOMIE MAROCAINE DANS LES...
LES CONSEQUENCES DU COVID-19 SUR L’INSERTION DE L’ECONOMIE MAROCAINE DANS LES...
 
Memoire de recherche ppt
Memoire de recherche pptMemoire de recherche ppt
Memoire de recherche ppt
 
Article
ArticleArticle
Article
 
390486519-PFE.pdf
390486519-PFE.pdf390486519-PFE.pdf
390486519-PFE.pdf
 
Tendances des chantiers de constrution au maroc 2018
Tendances des chantiers de constrution au maroc   2018Tendances des chantiers de constrution au maroc   2018
Tendances des chantiers de constrution au maroc 2018
 
Résultats s1 2011 les cimentiers à la peine ( cfg )
Résultats s1 2011 les cimentiers à la peine ( cfg )Résultats s1 2011 les cimentiers à la peine ( cfg )
Résultats s1 2011 les cimentiers à la peine ( cfg )
 
LafargeHolcim Maroc : Indicateurs annuels de l'exercice 2016
LafargeHolcim Maroc : Indicateurs annuels de l'exercice 2016 LafargeHolcim Maroc : Indicateurs annuels de l'exercice 2016
LafargeHolcim Maroc : Indicateurs annuels de l'exercice 2016
 
éCo du maroc
éCo du marocéCo du maroc
éCo du maroc
 
Cp cdvm com_fin_fr_0
Cp cdvm com_fin_fr_0Cp cdvm com_fin_fr_0
Cp cdvm com_fin_fr_0
 
Rapport de la primature sur les industries du Mali
Rapport de la primature sur les industries du MaliRapport de la primature sur les industries du Mali
Rapport de la primature sur les industries du Mali
 
Pousser les prestataires marocaines vers des acteurs logistiques mondiaux
Pousser les prestataires marocaines vers des acteurs logistiques mondiauxPousser les prestataires marocaines vers des acteurs logistiques mondiaux
Pousser les prestataires marocaines vers des acteurs logistiques mondiaux
 
Textilemarocain1 121111133812-phpapp02 (1)
Textilemarocain1 121111133812-phpapp02 (1)Textilemarocain1 121111133812-phpapp02 (1)
Textilemarocain1 121111133812-phpapp02 (1)
 
Textilemarocain1 121111133812-phpapp02
Textilemarocain1 121111133812-phpapp02Textilemarocain1 121111133812-phpapp02
Textilemarocain1 121111133812-phpapp02
 
Textile marocain (1)
Textile marocain (1)Textile marocain (1)
Textile marocain (1)
 

Cimenterie au maroc 2013

  • 1. Diagnostic du secteur de cimenterie au Maroc Rédigé par Meryem KAMAL Année universitaire : 2012/2013
  • 2. Le Maroc, la 5ème puissance économique en Afrique et la 2ème puissance maghrébine après L’Algérie, a fait le pacte du développement continu pour tirer ses régions de la précarité vers la croissance. C’est dans ce cadre que tous les gouvernements qui ont succédé, ont opté à chaque fois pour le lancement de nouveau projet tel que : Plan azur, Plan emergence, Plan maroc vert et Plan Halieutis pour ne citer que quelques exemples. Grâce à de tels projets, l’économie marocaine a eu une bouffée d’essor qui a relancé plusieurs secteurs ; parmi les 2 quels l’industrie cimentière. L’industrie cimentière était le secteur garant du développement du pays, d’ailleurs son histoire est intimement liée à celle de la construction du Maroc. La première usine était construite à Casablanca en 1913 et la seule jusqu’à 1950, avec une capacité de production modeste de 20.000 tonnes par an. Par la suite 4 nouvelles cimenteries ont vu le jour pour répondre la demande exponentielle ; sur Agadir, Méknès, Tétouan et Tanger. Depuis 1974 le Maroc a connu une sérieuse pénurie de ciment qui a obligé les pouvoirs publics à adopter une politique de zoning, de quotas, de répartition de la production du ciment par région. Cette époque a été marquée par une forte progression de la demande passant de 1,5 million de tonnes à 3,5 millions de tonnes, soit une croissance de 9,78% à point que le pays était assujetti à importer pour répondre à la demande toujours en croissance continue. Avec la croissance du marché, le secteur était contraint à suivre le rythme ce qui a encouragé le lancement d’’une usine à Marrakech, Oujda et Témara en 1976. A peine 4ans, la demande du ciment chute pour atteindre un taux de croissance de 1,2% ce qui a engendré la libéralisation du secteur avec la suppression de la politique de zoning. En 1988, le secteur se rétablis et retrouve son dynamisme avec un taux de croissance de 9,96%, ce qui a encouragé bien évidemment les investisseurs à construire d’autres unités de production et de distribution. Les années 90 ont constitué pour cette industrie une période de restructuration, développement et d’investissement, ce qui a permis au pays de réaliser une autonomie dans le secteur de cimentière, sachant que l’importation de ciment à cette époque atteignait le tiers de la consommation nationale. Rédigé par Meryem KAMAL
  • 3. Depuis 1994 le pays commença à exporter ses produits à l’étranger grâce aux aides qu’il a reçu pour la modernisation et l’augmentation de ses capacités de production. Après l’intronisation du roi Mohammed 6 en 1999, le Maroc a déclenché une série d’investissement liée à des programmes d’infrastructures routières, de tourisme et d’installations sportives avec une ferme volonté d’éponger le déficit en logement social. 3 De tels projets ont constitué des opportunités certaines pour l’industrie en pleine phase de croissance. D’autant plus que la consommation de ciment par habitant au Maroc était largement sous la moyenne par rapport à des pays à économies similaires, (juste à titre indicatif, en 2002 en Tunisie les ventes étaient évaluée à 586kg/habitant/an alors qu’au Maroc à peine elles atteignaient 308 kg). Tous ces facteurs ont assuré une situation favorable pour le développement du secteur mais également du pays en question. Actuellement, les principaux acteurs du ciment marocain sont au nombre de cinq : LAFARGE Maroc filière du groupe français LAFARGE, Ciments du Maroc filière du groupe Italien Italcementi, Holcim filière du groupe suisse Holcim, Asment Temara filière du groupe portugais Cimpor et finalement le dernier né 100% marocain, les ciments de l’Atlas détenu par le groupe Sefroui. Ces cinq firmes sont un peu au secteur cimentier ce que sont les sept sœurs au secteur pétrolier mondial (Esso, British Petroleum, Royal dutch shell, Socal, Texaco, ExxonMobil, Gulf Oil), les 15 milliards de dirhams générés annuellement en chiffre d’affaire par les 5 entreprises, équivalent le budget alloué par la loi de finances au Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique pour ses dépenses en matériels et en investissement. L’industrie du cimenterie a dégagé en 2011, 16,1 Millions de tonnes pour couvrir la consommation interne et assurer l’exportation. Sur le plan interne quatre régions sur 16 absorbent presque la moitié de la production nationale : Grand Casablanca (15 %), Tanger- Tétouan (11,6 %), Marrakech-Tensift- Haouz (11,4 %), Souss-Massa-Draa (9,6 %). La superficie de ces 4 régions ne représente pourtant que 16 % du territoire national. Les quantités consommées sont dédiées à 80 % au logement, à 14 % aux travaux publics et à 6 % aux bâtiments non résidentiels. Quand le secteur du logement se porte bien, celui du ciment affiche donc lui aussi une bonne santé. Selon l’indice Herfindahi-Hirschmann, la concentration du secteur cimentier est évaluée selon la formule suivante H= avec S est la part de marché. Rédigé par Meryem KAMAL
  • 4. Acteur Part de marché La source LAFARGE 37% http://www.maghress.com/fr/financesnews/17446 Ciment du Maroc 25,4% http://www.integrabourse.com/fr/commentaire/cimar020 32011%20(Lecture%C2%A0seule).pdf 4 Holcim 20,8% http://www.lnt.ma/finance/holcim-une-annee-2011- difficile-impactee-par-un-contexte-marche-de-plus-en- plus-dur-40813.html Asment Temara 26,4% http://www.leconomiste.com/article/cimenteries-en- boursebrrestructuration-mais-risque-de-surcapacite-aussi Ciments de l’Atlas 9,5% http://www.lnt.ma/finance/ciments-de-l%E2%80%99atlas- une-entree-en-force-qui-a-necessite-un-niveau- d%E2%80%99endettement-important-48901.html Le reste (Ynna 1,7% (Soustraction 100-98,3) ciment et autres) TOTAL 100% Ainsi H= 0,372+ 0,2542+0,2082+ 0,2642+0,0952+0,0172 H=0,32369 = 32,37% Pourquoi uniquement cinq acteurs dirigent le secteur cimentier en entier ? La concentration relative du secteur s’explique par la lourdeur des investissements entraînée. Si on se réfère aux 5 milliards de dirhams ( coût d’installation des deux dernières cimenteries du royaume ; l’usine de ben hmed et celle de beni mellal) pour produire un million de tonne de ciment au Maroc, il faut investir 1,56 Milliards de Dhs. Ce montant correspond au chiffre d’affaire des 2 unités sur une période de 3ans d’activité. Une pénible barrière financière d’entrée dans ce secteur, donc pour avoir accès au cercle très fermé de l’industrie cimentière, il faut être un colosse aux pieds de béton. Rédigé par Meryem KAMAL
  • 5. En plus des investissements à prévoir, le choix de plantation est également une barrière d’entrée très limitée. Les cinq frères cimentiers disposent d’implantation géographique spécifique de leurs unités de production, présents dans 11 régions sur 16. La cartographie de l’ensemble du dispositif industriel des cimenteries présente clairement une distinction géographique entre les différents acteurs ; à une exception, aucun cimentier n’empiète sur la région de l’autre. 5 Tanger- Tétouan, Meknès-Tafilalt et Grand Casablanca pour LAFARGE qui occupe le Nord-Ouest. Doukkala-Abda, Marrakech-Tensift et Souss-Massa-Draa détenues par Ciment du Maroc investi au Sud. Oriental, Fès-Boulemane et Chaouia-Ourdigha possédées par Holcim qui s’est installé au Nord-Est. Rabat-Salé-Zemmour-Zaer pour Asment Temara. Seul Ciments de l’atlas a fait l’exception en s’implantant dans la région de Chaouia-Ourdigha et Tadla-Azilal. Actuellement, les cimentiers sont dans une situation peu confortable vue les réalisations moyennes du secteur, à peine le marché affiche une stagnation des ventes pour le mois de septembre dernier, soit +0,38% par rapport au même mois de l’année dernière. L’Association Professionnelle des Cimentiers (APC) a publié l’évaluation du marché par région. Région Variation du marché Classement Grand Casablanca -7% 1 Tanger-Tétouan +7% 2 Marrakech-Tensift-Al Houaz +9% 3 Oriental +5,5% 4 Souss-Massa-Daraa -7% 5 Rabat-Salé-Zemmour-Zaëir +4% Cumul national +2,5% Rédigé par Meryem KAMAL
  • 6. Le renversement de tendance actuel peut être justifié par plusieurs facteurs, le premier facteur concerne la montée en puissance du nouvel arrivant à savoir Ciments de l’Atlas, qui a acquis des parts de marché au détriment des concurrents déjà présents. Ce dernier a bien développé son marché au niveau de la région Marrakech-Tensift,Al Haouz, perturbant de ce fait les cimentiers opérant dans la zone, ainsi la surcapacité est estimée à 3,5 Millions de tonnes. Autre facteur qu’on peut également considéré, la baisse de l’auto-construction suite à 6 l’intervention étatique, autrement dit le repli de l’informel. Sans oublier le ralentissement des investissements publics en matière d’infrastructures. Les Géants-Chantiers sont généralement les grands consommateurs de ciments, au même titre que les autres matériaux de construction. Les cimentiers restent optimistes mais s’attendent à une croissance similaire, sauf exception Webographie : Article ‘’Ciment ; un secteur en béton’’ publié le 30 Avril 2012 publié par Soufiane Chakkouche sur Archimedia http://www.archimedia.ma/a-la-une/actualites-btp/3170-le- ciment-un-secteur-en-beton- Article : Pas d’embellie pour le moment publié sur le Matin http://www.lematin.ma/journal/Marche-cimentier_Pas-d-embellie-pour-le-moment- /172904.html Article ‘’ Etat des lieux et perspectives de développement’’ publié sur Energie et mines magazine http://energiemines.ma/?p=547 Rédigé par Meryem KAMAL