Quelques élémentssur le covoiturageDébats dudéveloppement durableCUB27 septembre 2011                                     ...
Covoiturage : définition, caractéristiques« Le covoiturage consiste en l’utilisation commune d’un véhicule par unconducteu...
Covoiturage : quelques éléments issusde démarches de plan de déplacementsd’entreprise• Résultats des enquêtes :   – Une pr...
2 questions sur le covoiturage Vous ne pratiquez pas le covoiturage,   Qu’est ce qui vous inciterait àpourquoi ? (une ou p...
Les résultats d’une démarche              Périmètre : 1220 personnes, 763 réponses, 648 automobilistes soloPourquoi ne pra...
Les résultats d’une autre démarche          Périmètre : 5000 personnes, 1671 réponses, 1468 automobilistes soloPourquoi ne...
Les sites internet Le nombre de sites internet pour favoriser la rencontre de covoitureurs augmente defaçon exponentielle,...
Les freins connus…Problème juridique, assurance, impôts :Dans la loi Grenelle 1 : « L’Etat apportera la sécurité juridique...
Les freins connusPour les trajets domicile travail :  les horaires variables, les horaires décalés,  les pratiques et acti...
Des développementsCompte tenu du fort potentiel lié au covoiturage, en terme de transportsdurables, de nombreuses recherch...
Le covoiturage dynamique Mise en relation de conducteurs et passagers via les nouvellestechnologies : applications i-phone...
Quelques expériences à l’étranger : ProjetICARO, CIVITAS Autriche, Grande Bretagne, Espagne : création de voies réservées ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

CETE_Anne Legay_Nouvelles mobilités

753 vues

Publié le

Intervention dans le cadre de Metro'num, la rencontre des services numériques urbains et territoriaux, les 8 & 9 décembre 2011 à Bordeaux

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
753
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
29
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

CETE_Anne Legay_Nouvelles mobilités

  1. 1. Quelques élémentssur le covoiturageDébats dudéveloppement durableCUB27 septembre 2011 Ministère de lÉcologie, du Développement durable, des Transports et du Logement WWW.developpement-durable.gouv.fr
  2. 2. Covoiturage : définition, caractéristiques« Le covoiturage consiste en l’utilisation commune d’un véhicule par unconducteur non professionnel et un ou plusieurs passagers dans le but d’effectuertout ou partie d’un trajet commun. » CERTU, 2007Différents rythmes : régulier : au moins une fois par semaine, occasionnel : pour un déplacement, un évènement, de crise : panne, blessure…2 façons d’utiliser le véhicule : - chacun prend son véhicule à tour de rôle - on prend toujours le même véhicule et les passagers participent aux frais de déplacement. 2 2
  3. 3. Covoiturage : quelques éléments issusde démarches de plan de déplacementsd’entreprise• Résultats des enquêtes : – Une pratique qui concerne 2 à 4 % des salariés pour un covoiturage entre collègues, et de 2 à 3 % pour le covoiturage familial. (mode principal ou occasionnel) – Le covoiturage est souvent associé à un autre mode de transport : voiture solo (vacances, absences…). – Les utilisateurs parcourent souvent des distances de l’ordre de 20 à 30 km ou plus. – Une légère majorité d’hommes, plutôt jeunes, parmi les pratiquants. Sur les cartes de localisation des domiciles, on constate des concentrations d’habitat, donc un potentiel attractif. 3 3
  4. 4. 2 questions sur le covoiturage Vous ne pratiquez pas le covoiturage, Qu’est ce qui vous inciterait àpourquoi ? (une ou plusieurs cases) pratiquer le covoiturage ? (une ou plusieurs cases) Vous n’avez pas trouvé lapersonne adéquate (même trajet,mêmes horaires), La mise en place d’une aide à trouver un covoitureur, Vos activités sur le trajet sont La mise en place d’une incitationincompatibles avec le covoiturage, financière (en plus du partage des Vous ne souhaitez pas partager frais avec le covoituré),votre véhicule avec un collègue, Une place de stationnement Vous avez peur de la conduite de réservée,quelqu’un d’autre, Un moyen de transport retour en cas d’urgence, Vous avez des horaires irréguliers, Autre, précisez. Vous souhaitez conserver votreautonomie de déplacement en casd’urgence, Autres, précisez. 4 4
  5. 5. Les résultats d’une démarche Périmètre : 1220 personnes, 763 réponses, 648 automobilistes soloPourquoi ne pratiquez-vous pas le Qu’est ce qui vous inciterait à pratiquer lecovoiturage ? covoiturage ?Pas trouvé la personne adéquate : 308 Une garantie de retour en cas d’urgence : 210Veux garder mon autonomie : 230 Une incitation financière : 168Les activités sont incompatibles : 170 Mise en place d’une aide pour trouver unLes horaires sont irréguliers : 166 covoitureur : 127Autres : 70 Une place de stationnement réservée : 48Pas de partage du véhicule : 18Peur de la conduite d’autrui : 11Total : 973 réponses donc 1.5 casescochées en moyenne par Total : 553 réponses donc 0.8 case cochée parquestionnaire rempli. questionnaire rempli. 5 5
  6. 6. Les résultats d’une autre démarche Périmètre : 5000 personnes, 1671 réponses, 1468 automobilistes soloPourquoi ne pratiquez-vous pas le Qu’est ce qui vous inciterait à pratiquer lecovoiturage ? covoiturage ?Les horaires sont irréguliers : 680 Une garantie de retour en cas d’urgence : 349Pas trouvé la personne adéquate : 430 Mise en place d’une aide pour trouver unVeux garder mon autonomie : 341 covoitureur : 306Les activités sont incompatibles : 280 Une incitation financière : 280Autres : 81 Une place de stationnement réservée : 66 Autres : 108Pas de partage du véhicule : 29Peur de la conduite d’autrui : 13Total : 1854 réponses donc 1.3 casescochées en moyenne par Total : 1109 réponses donc 0.7 case cochéequestionnaire rempli. par questionnaire rempli. 6 6
  7. 7. Les sites internet Le nombre de sites internet pour favoriser la rencontre de covoitureurs augmente defaçon exponentielle, 2 en 1996, 78 sites publics en 2007 et plus de 200 en 2010 Risque de dispersion du potentiel,…Différentes catégories :• créés par des associations, des collectivités, des particuliers…• couverture géographique allant de la commune à France entière, voire même l’Europe• proposant des trajets réguliers ou occasionnels ou les deux … Taux de réponses (proportion d’inscrits par rapport au potentiel concerné) : 0,8 %, pourles sites « grand public », (430 000 inscrits pour 500 000 annonces) Dans le cas de sites fermés (périmètre d’un PDE par exemple), le taux peut aller jusqu’à8 %. Les sites sont en général gratuits à l’inscription et la mise en relation se fait soit paralerte mail soit sur consultation du site. 7 7
  8. 8. Les freins connus…Problème juridique, assurance, impôts :Dans la loi Grenelle 1 : « L’Etat apportera la sécurité juridiquenécessaire au développement du covoiturage » Le service de covoiturage ne doit pas être considéré comme unorganisateur de transports au sens du code des transports, il met justeles personnes en relation. S’il y a rétribution du conducteur, la somme doit juste couvrir les frais decirculation car il ne peut pas y avoir de bénéfice réalisé.Côté assurance, la ffsa conseille toujours de prévenir son assuranced’une éventuelle pratique de covoiturage et autorise une surprime.En cas de covoiturage régulier, sur des trajets domicile travail, ladéclaration frais réels doit en faire état. 8 8
  9. 9. Les freins connusPour les trajets domicile travail : les horaires variables, les horaires décalés, les pratiques et activités extra professionnelles, l’ensemble des contraintes horaires, et liées à la présence de quelqu’undans la voiture, la réticence à la dépendance d’une autre personne, la méconnaissance des coûts de la voiture qui ne permet pas de mettreen valeur un avantage du système.La barrière psychologique : mieux l’étudier pour y répondre efficacement ? la tendance à l’individualisme des sociétés modernes ? améliorer la communication ? la valorisation de la disponibilité ? 9 9
  10. 10. Des développementsCompte tenu du fort potentiel lié au covoiturage, en terme de transportsdurables, de nombreuses recherches sont menées afin d’accélérer ledéveloppement de la pratique : Développement des aires de stationnement : Permet de d’accueillir en toute sécurité les voitures des covoiturés. Incitations : Péage gratuit pour les voitures à fort taux d’occupation…, Places de stationnement réservées… Retour garanti… Voies et accès réservés… Recherche autour de la création de stations de covoiturage… 10 10
  11. 11. Le covoiturage dynamique Mise en relation de conducteurs et passagers via les nouvellestechnologies : applications i-phone, signal sur un GPS, smart phone…Permet de faire du covoiturage en temps réel.Expérimentation en particulier en Isère (CG 38), Toul-Nancy, … Bordeaux accueillera en 2015 le congrès mondial sur les transportsintelligents. 11 11
  12. 12. Quelques expériences à l’étranger : ProjetICARO, CIVITAS Autriche, Grande Bretagne, Espagne : création de voies réservées auxvéhicules à fort taux d’occupation,Angleterre : site internet base de données nationale de covoiturage,Suisse : création de parkings de covoiturage dans les gares, covoituragedynamique, bornes CARLOS,Allemagne, Hollande : essais de covoiturage dynamique, pratique réelleavéréeEtats-Unis : réseau de voies réservées aux véhicules à fort tauxd’occupation (sens réversible si nécessaire), covoiturage dynamique,Finlande : covoiturage dynamique Merci de votre attention, des questions ? 12 12

×