ALUD_Bernard Liscia_Logisitqiue urbaine

637 vues

Publié le

Intervention dans le cadre de Metro'num, la rencontre des services numériques urbains et territoriaux, les 8 & 9 décembre 2011 à Bordeaux

Publié dans : Technologie
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

ALUD_Bernard Liscia_Logisitqiue urbaine

  1. 1. La vision Une infrastructure mutualisée de « commis-livreurs » 2€ ht la livraisonHenri de Maublanc - Aquarelle ParisCharles-Edouard Vincent - Emmaüs DéfiRené Eksl - Geste 400 à 2400Bernard LisciaMarc Fourrier - Kiala Conception Commerçants LivreursGilbert Bouillié - Emmaüs AludHugues Sibille - Crédit Coopératif Collectivité Logisticiens Locale Transporteurs Un enjeu important Lien social Emplois France 10 à 20 000 Livreurs Pouvoirs Citoyens Publics Conditions de succès une démarche collaborative et une « forte volonté »
  2. 2. Le concept Le commis-livreur Les colis • Il est vêtu d’une tenue • Ni lourds, ni encombrants, un volume • Il est équipé d’un Smartphone qui sait de 10 litres et un poids de 6kg lire les codes 2D • Par exemple • Il est toujours à pied ou en transport – Le contenu d’une ordonnance de en commun médicaments • Il a un chariot, son encombrement lui – Une commande usuelle chez un permet d’être accepté dans un bus boucher ou un traiteur RATP – Un repas 50 kg/ 300 litres – Le pressing 3 compartiments Grosses roues pour aider au – Les courses à la supérette, roulement et le passage des trottoirs l’équivalent de 2 sacs plastique ou Chariot sécurisé d’un pack d’eau Emballage isotherme par colis testé pour garantir la chaine du – 5 bouquins froid pendant 4h – Petites plantes ou bouquets – Demain, la livraison d’un objet vendu via e-Bay 3
  3. 3. Le concept L’organisation des tournées à heures fixes, ce n’est pas un système de coursiers qu’on appelle au fil de l’eau • Un commis- porteur collecte les colis chez les commerçants deux fois par jour, à heure fixe, le matin et le soir • Par tournée, chaque jour, c’est toujours le même porteur qui dans une aire géographique donnée collecte les mêmes marchands 40 mailles de 2km², soit 800m de rayon, qui correspondent aux • Les commis-livreurs se retrouvent à un point zones de chalandise du commerce de proximité parisien d’échange • Ils s’échangent leurs colis • Dans les deux heures qui suivent la collecte, les commis- porteurs distribuent les colis aux < domiciles des clients ou à leurs concierges • Les clients sont livrés entre 10h30 et 12h30 ou entre 19h et 21h • Par tournée, chaque jour, c’est toujours le 4 même porteur qui dans une aire géographique donnée distribue, à force il connaît les livrés
  4. 4. Zone de lancement (1km²)•Mairie du 19ème •Association du Hameau de Belleville•Mairie du 20ème •Association de la Place des Fêtes 5
  5. 5. Premiers résultats après 2 mois (1/2) • Livreurs Leur motivation et les signes de reconnaissance du quartier sont forts • Commerçants C’est une infrastructure, pourquoi pas! C’est sérieux et professionnel. Des adhésions devenues spontanées chaque semaine. • Processus A ce stade de livraisons non significatives, il fonctionne bien 6
  6. 6. Premiers résultats après 2 mois (2/2) • Habitants Excellente initiative « généreuse » • Clients Satisfaits, récurrents (à confirmer dans le temps) Les personnes en mobilité réduite sont extrêmement satisfaites • Communication La marque fonctionne. Excellente couverture médiatique • Volume de colis Faible 7
  7. 7. Un marché à révéler, plus dur qu’estimé initialementLes clients : transformer les comportements • Le client, premières pistes Femmes, jeunes avec enfant ou plus de 50 ans pour avoir déjà un problème de portage, l’innovation ne leur fait pas peur, « La Tournée » est dans l’air du temps. Quelques personnes âgées ou à mobilité réduite. • Les actifs Le besoin est occasionnel avant de devenir un mode de consommation. Inscrire une habitude nouvelle dans leurs processus d’achats (répétition des messages semble nécessaire) demande du temps • Les seniors Les relais qui leur tiennent la main pour faire les premières livraisons sont absolument nécessaires. 8
  8. 8. Un marché à révéler, plus dur qu’estimé initialementLes commerçants : intégrer les pratiques de la vente à distance • La logistique, ça n’existe pas : prouver le bénéfice commerce par commerce • Exemple le fromager et le boulanger proposent le petit déjeuner un dimanche matin – 108 petits déjeunés commandés – 51 clients dont 50 nouveaux – Abonnements seront lancés en janvier • Illustrations plausibles d’augmentation du chiffre d’affaires avec La Tournée – Pressing : « Les bons clients, je vais chercher gratuitement vos habits » – Caviste : Offre promotionnelle en magasin, promotion plus forte si plus de bouteilles et avec livraison 9
  9. 9. « Linnovation, cest la victoire de la création sur letemps. »Steve Jobs
  10. 10. PartenairesSponsorsExperts 11

×