NICE-COTE D’AZUR
METROPOLE RURALE?
EPCI déséquilibré ou concept dynamique?
LES DONNEES DE BASE DU
TERRITOIRE
Le territoire métropolitain
NCA : POPULATION et SUPERFICIE
• Population: 537 000 habitants (la moitié de la
population des Alpes-Maritimes)
• Superfic...
Le Département des Alpes-Maritimes
• Population: 1.083.268 habitants
• Superficie: 4299 km2
• Communes: 163
Tertiaire Indu...
Les communes de plus de 10.000 h = 460.481 h = 85% de NCA
0 100000 200000 300000 400000 500000 600000
Nice
Cagnes
Carros
S...
Les 6 communes de plus de 10. 000 habitants
n’occupent que 11,54% du territoire
KM2
Nice
Cagnes
Carros
St Laurent
La Trini...
LES VILLES DE PLUS DE 10.000 H
• NICE: 343.629
• CAGNES: 46.686
• CARROS: 11.497
• St LAURENT: 29.343
• LA TRINITE: 10.085...
IDENTIFIER ET IMAGINER LA RURALITE
LARURALITE ET SES REPRESENTATIONS
COMMENT VOUS REPRESENTEZ-VOUS LA RURALITE
?
LARURALITE EN ABSCISSE ET EN ORDONNEE
ACTIVITE
6.
5.
4.
3.
2.
1.agriculture
0. .1 .2 .3 .4
montagne campagne périurbain cœ...
La ruralité du passé
LE COMTE DE NICE EN1860
Les données dont nous disposons, ce sont celles du comté. Sa superficie
équivalait au double de la...
Physionomie du territoire en 1860
• La plus grosse partie de la population (80.000) est en
zone rurale (même dans la ville...
Physionomie du territoire en 1860
(suite)
Quelques chiffres encore pour illustrer:
La diversité des productions:
 3125 hl...
L’agriculture des Alpes-Maritimes en 2015
L’agriculture des A-M 2015 en chiffres
• SAU: 42.000 ha
• Actifs agricoles permanents: 3470
• 64% de la production est com...
Les chiffres de l’agriculture desAlpes-Maritimes en 2015
(suite)
• La tendance est très préoccupante:
Le nombre d’exploit...
Premières conclusions 1
L’espace rural cesse, de plus en plus, d’être structuré et
identifié par l’activité agricole.
La...
Premières conclusions 2
Si les choses doivent se poursuivre sur cette
pente, deux conséquences sont prévisibles:
Urbanisa...
Mettre en valeur la ruralité pour
donner une identité et du dynamisme
à la Métropole
Comment c’est possible?
LARURALITE EN ABSCISSE ET EN ORDONNEE
ACTIVITE
7. village numérique
6.artisanat
5.santé, thermalisme, remise en forme
4.ch...
L’avenir est dans les bonnes questions
• Pourquoi conserver de la ruralité?
Les bonnes raisons
 Les raisons économiques: ...
Comment valoriser la ruralité?
 Mobiliser les financements Publics (Etat, CT, UE) privés (capitaux en
recherche de placem...
La ruralité originalité et force de la
Métropole Nice-Côte-d’Azur
• A quelles conditions?
1. Il faut l’intégrer complètem...
LA RURALITE VECUE
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Nice Côte d'Azur - Métropole rurale ?

554 vues

Publié le

La ruralité dans la Métropole Nice Côte d'Azur. Histoire et état des lieux. Comment préserver la ruralité ?
Diaporama présenté lors de l'assemblée générale de novembre 2015 de l'association niçoise Métropole Bleue

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
554
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
53
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Nice Côte d'Azur - Métropole rurale ?

  1. 1. NICE-COTE D’AZUR METROPOLE RURALE? EPCI déséquilibré ou concept dynamique?
  2. 2. LES DONNEES DE BASE DU TERRITOIRE
  3. 3. Le territoire métropolitain
  4. 4. NCA : POPULATION et SUPERFICIE • Population: 537 000 habitants (la moitié de la population des Alpes-Maritimes) • Superficie: 1465,81 km2 (le tiers de la superficie des Alpes-Maritimes). • Communes: 49 (le tiers des communes des Alpes-Maritimes) • Communes de plus de 10.000 habitants: 6
  5. 5. Le Département des Alpes-Maritimes • Population: 1.083.268 habitants • Superficie: 4299 km2 • Communes: 163 Tertiaire Industrie BTP Agriculture A-M 76,2 12,5 9,2 2,1 France 71,5 18,3 6,1 4,1
  6. 6. Les communes de plus de 10.000 h = 460.481 h = 85% de NCA 0 100000 200000 300000 400000 500000 600000 Nice Cagnes Carros St Laurent La Trinité Vence Total NCA Population Population
  7. 7. Les 6 communes de plus de 10. 000 habitants n’occupent que 11,54% du territoire KM2 Nice Cagnes Carros St Laurent La Trinité Vence TOTAL NCA
  8. 8. LES VILLES DE PLUS DE 10.000 H • NICE: 343.629 • CAGNES: 46.686 • CARROS: 11.497 • St LAURENT: 29.343 • LA TRINITE: 10.085 • VENCE: 19.241
  9. 9. IDENTIFIER ET IMAGINER LA RURALITE
  10. 10. LARURALITE ET SES REPRESENTATIONS COMMENT VOUS REPRESENTEZ-VOUS LA RURALITE ?
  11. 11. LARURALITE EN ABSCISSE ET EN ORDONNEE ACTIVITE 6. 5. 4. 3. 2. 1.agriculture 0. .1 .2 .3 .4 montagne campagne périurbain cœur de ville ESPACE
  12. 12. La ruralité du passé
  13. 13. LE COMTE DE NICE EN1860 Les données dont nous disposons, ce sont celles du comté. Sa superficie équivalait au double de la superficie de l’actuelle Métropole NCA (sources: La ruralité dans le comté de Nice en 1860. André Compan) • Superficie: 3054 km2 • Population: 126.000 habitants • Nice: 47.000 habitants
  14. 14. Physionomie du territoire en 1860 • La plus grosse partie de la population (80.000) est en zone rurale (même dans la ville de Nice l’espace agricole est encore très présent). • L’agriculture n’est pas très performante: problèmes d’alimentation en eau, outillages et techniques obsolètes, pas d’argent pour investir, difficultés à trouver des débouchés, déplacements difficiles. • L’olivier est la culture dominante: « En 1860, toute la campagne de Nice est une oliveraie splendide, une des plus complètes d’occident ». • Il occupe 9.195 ha des 75.168 ha cultivés. • On compte 178 moulins à huile.
  15. 15. Physionomie du territoire en 1860 (suite) Quelques chiffres encore pour illustrer: La diversité des productions:  3125 hl de vin de Bellet 45.648 quintaux de pommes de terre 1691 hectares sont consacrés à l’horticulture (légumes frais et secs + cultures florales) L’importance des chevaux (2795) et des bêtes de somme (10907) employés dans les travaux des champs et pour enrichir les sols. La lenteur des déplacements: « pour aller de Daluis à St Martin-du-Var, il faut 14 heures de marche ».
  16. 16. L’agriculture des Alpes-Maritimes en 2015
  17. 17. L’agriculture des A-M 2015 en chiffres • SAU: 42.000 ha • Actifs agricoles permanents: 3470 • 64% de la production est commercialisée en circuits courts • 46% des exploitants pratiques au moins une activité de diversification. • Poids de l’activité: 91,5 millions d’euros
  18. 18. Les chiffres de l’agriculture desAlpes-Maritimes en 2015 (suite) • La tendance est très préoccupante: Le nombre d’exploitations a chuté de près d’un tiers en 10 ans (-28 %). Cette baisse est l’une des plus fortes observées dans la région, comparable à celle du Var.  Près d’un tiers des exploitations sont situées sur le territoire Nice Côte d’Azur. En 10 ans, la SAU a chuté de 45 % , notamment sur les surfaces toujours en herbe et les prairies. Les petites exploitations (1) ont augmenté et représentent 75 % des exploitations du département. Elles occupent 26 % de la SAU et contribuent pour 10 % à la production agricole potentielle départementale. (1) potentiel de production inférieur à 25 000 € données agrestes sont disponibles sur le site de la Chambre d’agriculture www.ca06.fr rubrique l’agriculture du département/ chiffres repères
  19. 19. Premières conclusions 1 L’espace rural cesse, de plus en plus, d’être structuré et identifié par l’activité agricole. La ruralité est en crise d’identité. Elle est même remise en cause. La ville s’impose comme le principal lieu de vie pour la plus grande partie de l’humanité. Et, ce qui est vrai à l’échelle mondiale est à l’œuvre localement. Il y a là, une tendance lourde.
  20. 20. Premières conclusions 2 Si les choses doivent se poursuivre sur cette pente, deux conséquences sont prévisibles: Urbanisation complète des espaces agricoles périurbains (notamment la plaine du Var); Désertification des zones agricoles du moyen et du haut pays (tendance au retour à l’état naturel).
  21. 21. Mettre en valeur la ruralité pour donner une identité et du dynamisme à la Métropole Comment c’est possible?
  22. 22. LARURALITE EN ABSCISSE ET EN ORDONNEE ACTIVITE 7. village numérique 6.artisanat 5.santé, thermalisme, remise en forme 4.chasse, pêche 3.tourisme vert 2.sports de pleine nature 1.agriculture 0. .1 .2 .3 .4 montagne campagne périurbain cœur de ville ESPACE
  23. 23. L’avenir est dans les bonnes questions • Pourquoi conserver de la ruralité? Les bonnes raisons  Les raisons économiques: approvisionnement alimentaire local, marketing « Côte d’Azur », tourisme, énergie, revenus, emplois,  Les raisons écologiques: protection de la biodiversité  Les raisons paysagères et environnementales: préservation d’un cadre à haute valeur symbolique. Les raisons sécuritaires: inondations, feux de forêt, glissements de terrain. Le désir de ruralité: garder le contact avec la terre, la nature, les animaux, le patrimoine, la convivialité de village.
  24. 24. Comment valoriser la ruralité?  Mobiliser les financements Publics (Etat, CT, UE) privés (capitaux en recherche de placements, plateformes de financement participatif).  Investir dans le foncier (notamment agricole), dans les zones d’activité, dans le «village numérique », dans des équipements artisanaux ou industriels, dans des espaces de commercialisation ciblés. Etc.  Optimiser les moyens en renforçant la coopération intercommunale.  Entreprendre pour progresser et non pas administrer seulement pour essayer de survivre.  innover tous azimuts pour faire face à une situation inédite.  Faire coopérer le rural et l’urbain parce que les principales ressources financières, technologiques et le gros de la population sont en ville.
  25. 25. La ruralité originalité et force de la Métropole Nice-Côte-d’Azur • A quelles conditions? 1. Il faut l’intégrer complètement au projet métropolitain et la reconnaître comme un axe structurant du territoire. La ligne 2 du tramway, c’est bien mais la ruralité c’est tout aussi nécessaire dans une Métropole NCA paisible et rayonnante. 2. Il faut développer des projets qui obéissent à une stratégie commune pour éviter le saupoudrage des investissements. 3. Il faut que toute la population du territoire se sente concernée par le projet.
  26. 26. LA RURALITE VECUE

×