SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  38
Télécharger pour lire hors ligne
B R F
Présentation du 11 Avril 2015
aux Jardiniers Solidaires
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
La Vie – Les Molécules du Vivant
De quoi sommes-nous fait ?
Notre corps est composé en partie de molécules inorganiques (ou minérales) et de molécules organiques.
Parmi les molécules minérales: on trouve en majorité l'eau (70%), mais également des éléments (chimiques).
6 éléments du tableau périodiques sont les principaux constituants du corps:
 C: Carbone
 N: azote (en latin Nitrogenium)
 O: Oxygène
 H: Hydrogène
 P: Phosphore
 S: Soufre
Toutes nos molécules sont faites à partir de ces 6 éléments qui sont par conséquent très abondants dans
notre corps.
Mais d'autres éléments sont également présents, mais en moindre quantité, ce sont les oligo-éléments,
présents soit sous forme de vitamines, soit sous forme de sels minéraux.
Par exemple: le calcium pour les os, le fer pour le transport de l'oxygène dans le sang,....
Parmi les substances organiques, on distingue les glucides (sucres), les lipides (graisses), les protides
(protéines) et les acides nucléiques (ADN, ...). Tous ces éléments sont formés des 6 éléments chimiques
principaux cités précédemment. Ce sont les molécules organiques qui composent toutes les cellules vivantes.
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
L’Air et l’Eau
• L’Eau (pure) est composée
- d’1 atome d’Oxygène (O)
- de 2 atomes d’Hydrogène (H)
 donc une molécule d’eau s’appelle H2O
• L’Air est composé
– De 78% d’Azote (N)
– De 21% d’Oxygène (O)
– De 1% d’autres gaz : Dioxyde de Carbone (CO2),
vapeur d’eau et des gaz rares …
• Néon, Xénon, Méthane, Ozone, …
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
Constat
• Au sens de l'économie moderne, le sol représente une valeur nulle ou
presque, sauf s'il s'érode ou s'il ne répond plus aux attentes «chimiques»
de rendements élevés, et ce tout particulièrement dans le monde des
cultures maraîchères, base de l'agroalimentaire sous toutes les latitudes
• Ce n'est que tout récemment que les questions de la viabilité et du rôle de
cette ressource sans pareil ont été abordées sous l'angle biologique de ses
constituants
• Cette fragilité se manifeste sous la forme de dégradations d'abord
biologiques, puis chimiques et finalement physiques dont l'ultime
dégradation est représenté par les sols latéritriques en milieux tropicaux
• Les sols latéritiques sont des sols maigres, lessivés et appauvris en silice et
en éléments nutritifs fertilisants (Ca, Mg, K, Na).
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
Problématique
• L'une des exigences du sol tient à un processus
fondamental ignoré jusqu'à tout récemment, la
biotransformation des substances végétales en sol où
la lignine joue un rôle essentiel ainsi qu'un grand
nombre de composés polyphénoliques (cf vin  marc)
• La biotransformation est le début d'un long processus
appelé « Pédogénèse » qui régule la vie, la disponibilité
des nutriments, la structure physique du sol, sa
résistance à l'érosion et surtout protège et stimule les
diverses phases de la vie animale, bactérienne et
surtout fongique du sol.
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
La Lignine et la Cellulose
• La lignine (du latin lignum qui signifie bois) est un des principaux composants du bois, avec la cellulose
(glucide) et l'hémicellulose (pontage entre fibres de cellulose). La lignine est présente principalement dans
les plantes vasculaires et dans quelques algues1. Ses principales fonctions sont d'apporter de la rigidité,
une imperméabilité à l'eau et une grande résistance à la décomposition. Toutes les plantes vasculaires,
ligneuses et herbacées, fabriquent de la lignine.
• Quantitativement, la teneur en lignine est de :
– 3 à 5 % dans les feuilles,
– 5 à 20 % dans les tiges herbacées,
– 15 à 35 % dans les tiges ligneuses.
• Elle est moindre pour les plantes annuelles que pour les vivaces (donc difficile à assimiler)
• Elle est maximum chez les arbres. La lignine est principalement localisée entre les cellules, mais on en
trouve une quantité significative à l'intérieur même de celles-ci.
• La lignine est le deuxième biopolymère renouvelable le plus abondant sur la Terre, après la cellulose, et, à
elles deux, elles cumulent plus de 70 % de la biomasse totale.
• La cellulose est le principal constituant du bois. La cellulose est un glucide constitué d'une chaîne linéaire
de molécules de D-Glucose La cellulose constitue la matière organique la plus abondante sur la Terre (plus
de 50 % de la biomasse). La quantité synthétisée par les végétaux est estimée à 50-100 milliards de tonnes
par an.
• C'est pourquoi la lignine et la cellulose font l'objet de recherches en vue de valorisations autres que ses
utilisations actuelles en bois d'œuvre et en combustible.
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
Molécule de Lignine
Exemple d’une structure possible de molécule de lignine.
Dans cette partie et sans décompter les atomes compris dans les molécules de "Carbohydrate") il y a :
• 28 monomères (principalement de coniferyl alcohol),
• 278 atomes de carbone,
• 407 atomes d’hydrogène,
• Et 94 atomes d’oxygène @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
Définition
• BRF = Bois Raméal Fragmenté
– Bois : donc pas les feuilles
– Raméal : donc que les rameaux et pas des copeaux de tronc ou de
grosses branches
– Fragmenté : plus que coupé, les rameaux doivent être fragmentés,
broyés pour faciliter à la microfaune d’accéder à l’intérieur du bois
• Les branches ∅ 4 cm (ou les très jeunes arbres) qui composent le
BRF représentent la partie la plus riche de l’arbre. On y retrouve
75 % des minéraux, des acides aminés (constituants élémentaires
des protéines), des protéines et des catalyseurs.
• Pour les recherche sur Internet notamment, BRF en anglais
s’appelle RCW pour « Ramial Chipped Wood »
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
Raisons de l’utilisation du BRF
• L’idéal en agriculture est de copier la Nature et notamment le sol forestier très riche en humus. Une
forêt pousse sans traitements, sans travail, sans produits chimiques, sans être arrosée,…
• Les Ligneux (bois) créent plus d'humus et de meilleure qualité que les herbacées (composts ou
fumiers). Cette découverte québécoise est à l'origine d'un changement complet de paradigme dans
les sciences du sol et dans l'agriculture.
• Le couple lignine/mycélium est au départ d'une succession de cycles interactifs alliant pédofaune,
pédoflore et minéraux. Cette "chaîne trophique » (réseau alimentaire reliées entre elles dans un
écosystème) est la pédogenèse naturelle des sols forestiers.
• En forêt, les mycéliums dépolymérisent la lignine des racines et radicelles qui ne survivent pas. La
lignine (bois juvénile) des branches terminales est identique à celle des radicelles. En la broyant,
nous favorisons la multiplication des mycéliums et le travail cultural.
• Grâce à la lignine du BRF, la température reste stable et moyenne, le pH neutre, l'humidité vitale
constante. Plus besoin d'irriguer, ni de fertiliser. De plus, le fait que le sol ait une couverture aide à
lutter contre le ruissellement (c'est donc aussi une très bonne manière de lutter contre l'érosion).
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
La Photosynthèse …
là on tout commence (1/4)
• Le mot photosynthèse veut dire composition ou réunion. Il s’agit du
processus biologique qui permet à la plupart des plantes, terrestres ou
aquatiques, et à certaines bactéries de produire leur matière organique
MO (comme par exemple des sucres) à partir de l’énergie de la lumière.
• La photosynthèse a lieu dans les feuilles et parfois (mais plus rarement)
dans les tiges, par lesquelles les plantes captent la lumière du soleil et du
gaz carbonique de l’air (CO2, dioxyde de carbone) pendant qu’elles
absorbent de l’eau et des nutriments par leurs racines.
• Les feuilles grâce à leur relative grande surface utilisent l’énergie
lumineuse pour transformer l’eau et le dioxyde de carbone en sucre tout
en rejetant de l’oxygène dans l’air.
Equation-bilan simplifiée : 6 H2O + 6 CO2 + lumière  C6H12O6 + 6 O2
Autrement dit : eau + gaz carbonique + lumière —> glucose + oxygène
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
La Photosynthèse …
là on tout commence (2/4)
La photosynthèse se décompose en deux cycles
• Dans un premier temps, en présence de chlorophylle, la lumière décompose l’eau en éléments
primaires, libérant l’oxygène, l’hydrogène et de l’énergie chimique sous forme d’un coenzyme
appelé triphosphate d’adénosine (ATP), un élément clé de tous les êtres vivants capable de
déclencher des réactions chimiques sans y participer vraiment, une sorte de « monnaie »
énergétique utilisée par les êtres vivants.
• Dans un deuxième temps, des enzymes agissent sur l’hydrogène pour lui permettre de se combiner
avec le gaz carbonique grâce à l’énergie fournie par l’ATP afin de produire un hydrate de carbone qui
devient un sucre.
• La première de ces phases, appelée habituellement « la phase claire » puisqu’elle n’a lieu qu’en
présence de lumière, est la phase de captation de l’énergie. On l’appelle la phase photochimique.
• La deuxième phase, appelée abusivement « la phase sombre » bien qu’elle ait lieu aussi bien de
nuit que de jour, est la phase de synthèse carbonée. On l’appelle la phase de fixation du carbone
ou cycle de Calvin.
En réalité, l’équation 6 CO2 + 12 H2O + lumière --> C6H12O6 + 6 H2O + 6 O2
se décompose en deux équations :
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
La Photosynthèse …
là on tout commence (3/4)
En phase photochimique, l’équation est :
12 H2O + lumière  énergie chimique (24 atomes d’hydrogène) + 6 O2
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
La Photosynthèse …
là on tout commence (4/4)
En phase de fixation du carbone, l’équation est :
énergie chimique (24 atomes d’hydrogène 24H) + 6 CO2  C6H12O6 + 6 H2O
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
La Photosynthèse (Récapitulatif)
Les produits de la photosynthèse et leur destination
• À partir du glucose produit à l’intérieur des feuilles par photosynthèse,
tous les composés nécessaires à la plante sont fabriqués :
– cellulose que l’on retrouve dans les parois qui forment la structure de la
plante.
– amidon, qui fait partie des réserves
– fructose, sucre qui fait partie des réserves
– acides aminés et bases azotées qui servent à la croissance et au
développement de la plante.
– etc …
• Ainsi, la photosynthèse permet à la sève brute ou sève montante,
composée d’eau et de minéraux en suspension dans l’eau, de s’enrichir de
matières organiques fabriquées par la plante. Cela devient la sève
élaborée ou sève descendante qui circule dans la plante par les vaisseaux
du liber
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
Transformation
du Gaz Carbonique en Oxygène
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
La Photosynthèse (Récapitulatif)
BRF
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
Structure d’un arbre
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
Le cycle de l’azote aérobie (dans l’air)
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
Déchets
Excréments
Ammoniaque
NH3
Nitrites
NO2
O2 + bactéries
Ammonium
NH4
Nitrate
NO3-
O2 + bactéries
Oxydation O2 + bactéries
Nourriture
Lombric
Compost
Pompe &
Aérateur
Aquaponie : Le cycle de l’azote anaérobie
(dans l’eau)
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
La Vie du Sol
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
Principaux groupes composant la pédofaune et leur
rôle au sein de l'écosystème sol
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
Avantage du BRF
• Amendement naturel du sol
• Productivité durable lié à la fertilité du sol (3 à 4 ans)
• La pédofaune génère des antibiotiques naturels donc réduction des maladies
• Pas d’érosion du sol
• Sol toujours humide. Absence totale d’arrosage.
• Pas de travail (griffage très superficiel pour les semis –> organismes aérobie)
• Le BRF apporte 75% de besoins des plantes
• Le BRF favorisent la pédogenèse nécessaire à la création de l'humus.
• Rendements (en quantité et en qualité, et en tous lieux) sont de 200% à 300%. Les
plus forts sont de 500% à 800% en zone tropicale.
• Après plusieurs milliers d'années de mise en sommeil, de matraquage, de mauvais
traitements divers et variés, de pollutions, d'acharnement inconscient, il suffit de
quelques mois, de quelques "chips" de broyats, pour remettre en vie un sol
"forestier" et multiplier par 500 la pédofaune.
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
Composition minérale des Turricules
• Les « déjections » des Vers de Terre s’appellent des Turricules.
• Grace au parcours des VdT dans le sol et de leurs actions aux côtés des
autres acteurs du sol (pédofaune, bactéries, champignons), les turricules
sont un concerté de minéraux.
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
BRF : Actions et Bénéfices
C E C : Capacité d’Echange Cationique : mesure chimique permettant d’approcher la capacité du sol à
fixer de façon réversible les cations échangeables (Ca++, Mg++, K+...). (Baize, 2004)
E T M : Elément Trace Métallique. Exemple : cuivre
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
Inconvénient du BRF
La "faim d'azote"
• C’est un terme agronomique pour imager le besoin en azote nécessaire à la décomposition de la
matière organique. En fait, pour caricaturer, les molécules carbonées contenues dans la matière
organique ne sont pas très "digestes" telles quelles pour la microflore du sol. Pour pouvoir dégrader
les molécules carbonées du BRF en humus, la microflore du sol utilise également de l'azote. La
microflore prend alors l'azote le plus facilement disponible (celui contenu dans la solution du sol) ce
qui rend cet azote indisponible pour les plantes cultivées (au départ ce terme de "faim induite en
azote" est apparu dans la problématique d'incorporation de la paille de blé dans le champ).
• La "faim induite en azote" peut être compensée par la mise en place d'une culture de légumineuses
(trèfle, luzerne, lupin, pois...) une saison avant l'incorporation du BRF suffit à inhiber cette "faim
d'azote".
• Mais il faut également savoir que cette "faim" n'est que provisoire (1 à 3 ans)... Une fois que la
microfaune sera en place, l'azote contenu dans le BRF sera progressivement libéré dans la solution
du sol.
• Les épandages de BRF réalisés en automne sont mieux intégrés du fait de la pluie ou de la neige. À
ce moment-là, il y a assez de nitrates dans le sol et les plantes en utilisent peu. On peut sans risque
apporter le BRF qui en plus fera office de pompe à nitrate.
• Les épandages de BRF après le mois de janvier sont à proscrire, car il s'installe alors une forte
concurrence vis-à-vis de l'azote. Cette concurrence est d'autant plus forte que l'apport de BRF est
élevé.
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
Culture de
Pois
pour fixer
l’Azote
du sol
(racines) afin
de le
restituer aux
plantes
voisines
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
Culture de
Fraisiers à
proximité des
Pois pour
que les
Fraisiers
récupèrent
l’azote fixé
par les
racines des
pois pendant
la phase de
« Faim
d’Azote »
RECONSTRUCTION D’UN SOL
(PELOUSE  POTAGER)
Quelques photos des étapes de reconstruction de sol
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400
Le BRF est « attaqué » naturellement par le mycélium
(champignon) dans un délai de 2 à 3 semaines sous
couvert de quelques feuilles pour éviter le
dessèchement pas le vent.
Dès la couverture du sol par du BRF, en-dessous
s’installe la pédofaune et les plus remarquables les
participants de cette chaine « trophique » sont les vers
de terre qui évolue dans cette humidité permanente.
MERCI
Pour me contacter retrouvez moi sur Twitter
- Sur mon compte personnel @Michel_Barbeau
- Sur mon blog de Démocratie Ouverte @StFlorent18400
@Michel_Barbeau - @StFlorent18400

Contenu connexe

En vedette

IB Biology 5.1-5.2 Slides: Evolution & Natural Selection
IB Biology 5.1-5.2 Slides: Evolution & Natural SelectionIB Biology 5.1-5.2 Slides: Evolution & Natural Selection
IB Biology 5.1-5.2 Slides: Evolution & Natural SelectionJacob Cedarbaum
 
IB Biology 4.1-4.2 Slides: Ecosystems & Energy Flow
IB Biology 4.1-4.2 Slides: Ecosystems & Energy FlowIB Biology 4.1-4.2 Slides: Ecosystems & Energy Flow
IB Biology 4.1-4.2 Slides: Ecosystems & Energy FlowJacob Cedarbaum
 
Programme visite d'études septembre 2014 chanvre et paille - bretagne
Programme visite d'études septembre 2014   chanvre et paille - bretagneProgramme visite d'études septembre 2014   chanvre et paille - bretagne
Programme visite d'études septembre 2014 chanvre et paille - bretagnelibnam
 
Les Défis de l'eau : des activités éducatives et solidaires pour la Journée m...
Les Défis de l'eau : des activités éducatives et solidaires pour la Journée m...Les Défis de l'eau : des activités éducatives et solidaires pour la Journée m...
Les Défis de l'eau : des activités éducatives et solidaires pour la Journée m...UNICEF France
 
Synthèse des ateliers du séminaire de clôture du PASRI
Synthèse des ateliers du séminaire de clôture du PASRISynthèse des ateliers du séminaire de clôture du PASRI
Synthèse des ateliers du séminaire de clôture du PASRIMohamed Larbi BEN YOUNES
 
The emerald-fr
The emerald-frThe emerald-fr
The emerald-frlibnam
 
La tempesta nereacristina
La tempesta nereacristinaLa tempesta nereacristina
La tempesta nereacristinaRoser Guiteras
 
Ciments Calcia bétonne son système d'information
Ciments Calcia bétonne son système d'informationCiments Calcia bétonne son système d'information
Ciments Calcia bétonne son système d'informationLaurent Prevost
 
Amélioration de la productivité par les outils TIC/Internet - Recherche d'inf...
Amélioration de la productivité par les outils TIC/Internet - Recherche d'inf...Amélioration de la productivité par les outils TIC/Internet - Recherche d'inf...
Amélioration de la productivité par les outils TIC/Internet - Recherche d'inf...Karim ATTOUMANI MOHAMED
 
Distribution de Vivres en Haute Guinée( Images)
Distribution de Vivres en Haute Guinée( Images)Distribution de Vivres en Haute Guinée( Images)
Distribution de Vivres en Haute Guinée( Images)Mamadou Sow
 
Rapport McKinsey Accelerer la mutation numerique des entreprises 2014
Rapport McKinsey Accelerer la mutation numerique des entreprises 2014Rapport McKinsey Accelerer la mutation numerique des entreprises 2014
Rapport McKinsey Accelerer la mutation numerique des entreprises 2014polenumerique33
 
Presentación Mirra - Feb 2013
Presentación Mirra - Feb 2013Presentación Mirra - Feb 2013
Presentación Mirra - Feb 2013Lur Gozoa
 

En vedette (20)

IB Biology 5.1-5.2 Slides: Evolution & Natural Selection
IB Biology 5.1-5.2 Slides: Evolution & Natural SelectionIB Biology 5.1-5.2 Slides: Evolution & Natural Selection
IB Biology 5.1-5.2 Slides: Evolution & Natural Selection
 
IB Biology 4.1-4.2 Slides: Ecosystems & Energy Flow
IB Biology 4.1-4.2 Slides: Ecosystems & Energy FlowIB Biology 4.1-4.2 Slides: Ecosystems & Energy Flow
IB Biology 4.1-4.2 Slides: Ecosystems & Energy Flow
 
Programme visite d'études septembre 2014 chanvre et paille - bretagne
Programme visite d'études septembre 2014   chanvre et paille - bretagneProgramme visite d'études septembre 2014   chanvre et paille - bretagne
Programme visite d'études septembre 2014 chanvre et paille - bretagne
 
Livrable Game of Thrones
Livrable Game of ThronesLivrable Game of Thrones
Livrable Game of Thrones
 
Les Défis de l'eau : des activités éducatives et solidaires pour la Journée m...
Les Défis de l'eau : des activités éducatives et solidaires pour la Journée m...Les Défis de l'eau : des activités éducatives et solidaires pour la Journée m...
Les Défis de l'eau : des activités éducatives et solidaires pour la Journée m...
 
Taller ADSO 3055
Taller ADSO 3055Taller ADSO 3055
Taller ADSO 3055
 
Premiers pas
Premiers pasPremiers pas
Premiers pas
 
Presoners del mar
Presoners del marPresoners del mar
Presoners del mar
 
Synthèse des ateliers du séminaire de clôture du PASRI
Synthèse des ateliers du séminaire de clôture du PASRISynthèse des ateliers du séminaire de clôture du PASRI
Synthèse des ateliers du séminaire de clôture du PASRI
 
CLOM REL 2014
CLOM REL 2014CLOM REL 2014
CLOM REL 2014
 
la tempesta 4
 la tempesta 4 la tempesta 4
la tempesta 4
 
The emerald-fr
The emerald-frThe emerald-fr
The emerald-fr
 
Admi 4005 plan implantacion ci ago 09
Admi 4005 plan implantacion ci ago 09Admi 4005 plan implantacion ci ago 09
Admi 4005 plan implantacion ci ago 09
 
La tempesta nereacristina
La tempesta nereacristinaLa tempesta nereacristina
La tempesta nereacristina
 
Ciments Calcia bétonne son système d'information
Ciments Calcia bétonne son système d'informationCiments Calcia bétonne son système d'information
Ciments Calcia bétonne son système d'information
 
Amélioration de la productivité par les outils TIC/Internet - Recherche d'inf...
Amélioration de la productivité par les outils TIC/Internet - Recherche d'inf...Amélioration de la productivité par les outils TIC/Internet - Recherche d'inf...
Amélioration de la productivité par les outils TIC/Internet - Recherche d'inf...
 
Distribution de Vivres en Haute Guinée( Images)
Distribution de Vivres en Haute Guinée( Images)Distribution de Vivres en Haute Guinée( Images)
Distribution de Vivres en Haute Guinée( Images)
 
Taller Gobierno Abierto
Taller Gobierno AbiertoTaller Gobierno Abierto
Taller Gobierno Abierto
 
Rapport McKinsey Accelerer la mutation numerique des entreprises 2014
Rapport McKinsey Accelerer la mutation numerique des entreprises 2014Rapport McKinsey Accelerer la mutation numerique des entreprises 2014
Rapport McKinsey Accelerer la mutation numerique des entreprises 2014
 
Presentación Mirra - Feb 2013
Presentación Mirra - Feb 2013Presentación Mirra - Feb 2013
Presentación Mirra - Feb 2013
 

Similaire à MBA - Permaculture - Comprendre l'Origine et l'utilisation du BRF

GEV Conférence sur le BRF à la Fête des Ouches à Morogues
GEV Conférence sur le BRF à la Fête des Ouches à MoroguesGEV Conférence sur le BRF à la Fête des Ouches à Morogues
GEV Conférence sur le BRF à la Fête des Ouches à MoroguesMichel BARBEAU
 
MBA - Permaculture BRF - JSB 09-2015
MBA - Permaculture BRF - JSB 09-2015MBA - Permaculture BRF - JSB 09-2015
MBA - Permaculture BRF - JSB 09-2015Michel BARBEAU
 
GEV Conférence sur l'Aquaponie au lycée Jean ZAY à Orléans
GEV Conférence sur l'Aquaponie au lycée Jean ZAY à OrléansGEV Conférence sur l'Aquaponie au lycée Jean ZAY à Orléans
GEV Conférence sur l'Aquaponie au lycée Jean ZAY à OrléansMichel BARBEAU
 
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agricultureDe quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agricultureAgriculture Nouvelle
 
écosystème marin
écosystème marinécosystème marin
écosystème marinFSTT
 
ECOLOGIE-VEGETALE__________________.pptx
ECOLOGIE-VEGETALE__________________.pptxECOLOGIE-VEGETALE__________________.pptx
ECOLOGIE-VEGETALE__________________.pptxssuserc7f46e1
 
2.2.3. Productivité des écosystèmes.docx
2.2.3. Productivité des écosystèmes.docx2.2.3. Productivité des écosystèmes.docx
2.2.3. Productivité des écosystèmes.docxsabrineKribaBoucetta
 
StFlorent18400.com - Permaculture Day 2015 - Contexte et Présentation de l'Aq...
StFlorent18400.com - Permaculture Day 2015 - Contexte et Présentation de l'Aq...StFlorent18400.com - Permaculture Day 2015 - Contexte et Présentation de l'Aq...
StFlorent18400.com - Permaculture Day 2015 - Contexte et Présentation de l'Aq...St Florent 18400 Démocratie Participative
 
Fonctionnement_global_des_Ecosystemes.ppsx
Fonctionnement_global_des_Ecosystemes.ppsxFonctionnement_global_des_Ecosystemes.ppsx
Fonctionnement_global_des_Ecosystemes.ppsxFADOUAELBABILI3
 
Ecosystème Marin
Ecosystème MarinEcosystème Marin
Ecosystème MarinFenelon
 
Le développement des plantes
Le développement des plantesLe développement des plantes
Le développement des plantesSELLANI Halima
 
ChapI-Equilibres Hydriques-2022 2.pptx
ChapI-Equilibres Hydriques-2022 2.pptxChapI-Equilibres Hydriques-2022 2.pptx
ChapI-Equilibres Hydriques-2022 2.pptxIKRAMBENJELLOUN1
 
ChapI-Equilibres Hydriques-2022 2.pptx
ChapI-Equilibres Hydriques-2022 2.pptxChapI-Equilibres Hydriques-2022 2.pptx
ChapI-Equilibres Hydriques-2022 2.pptxIKRAMBENJELLOUN1
 
GEV Conférence AQUAPONIE - Les Archers 201704
GEV Conférence AQUAPONIE - Les Archers 201704GEV Conférence AQUAPONIE - Les Archers 201704
GEV Conférence AQUAPONIE - Les Archers 201704Michel BARBEAU
 
ChapI-Equilibres Hydriques-2022 2.pdf
ChapI-Equilibres Hydriques-2022 2.pdfChapI-Equilibres Hydriques-2022 2.pdf
ChapI-Equilibres Hydriques-2022 2.pdfIKRAMBENJELLOUN1
 

Similaire à MBA - Permaculture - Comprendre l'Origine et l'utilisation du BRF (20)

GEV Conférence sur le BRF à la Fête des Ouches à Morogues
GEV Conférence sur le BRF à la Fête des Ouches à MoroguesGEV Conférence sur le BRF à la Fête des Ouches à Morogues
GEV Conférence sur le BRF à la Fête des Ouches à Morogues
 
MBA - Permaculture BRF - JSB 09-2015
MBA - Permaculture BRF - JSB 09-2015MBA - Permaculture BRF - JSB 09-2015
MBA - Permaculture BRF - JSB 09-2015
 
GEV Permaculture - Introduction au B.R.F.
GEV Permaculture - Introduction au B.R.F.GEV Permaculture - Introduction au B.R.F.
GEV Permaculture - Introduction au B.R.F.
 
GEV Conférence sur l'Aquaponie au lycée Jean ZAY à Orléans
GEV Conférence sur l'Aquaponie au lycée Jean ZAY à OrléansGEV Conférence sur l'Aquaponie au lycée Jean ZAY à Orléans
GEV Conférence sur l'Aquaponie au lycée Jean ZAY à Orléans
 
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agricultureDe quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
 
The Legend Of Lichen
The Legend Of LichenThe Legend Of Lichen
The Legend Of Lichen
 
fiche_algues.pdf
fiche_algues.pdffiche_algues.pdf
fiche_algues.pdf
 
The Legend Of Lichen
The Legend Of LichenThe Legend Of Lichen
The Legend Of Lichen
 
écosystème marin
écosystème marinécosystème marin
écosystème marin
 
ECOLOGIE-VEGETALE__________________.pptx
ECOLOGIE-VEGETALE__________________.pptxECOLOGIE-VEGETALE__________________.pptx
ECOLOGIE-VEGETALE__________________.pptx
 
2.2.3. Productivité des écosystèmes.docx
2.2.3. Productivité des écosystèmes.docx2.2.3. Productivité des écosystèmes.docx
2.2.3. Productivité des écosystèmes.docx
 
StFlorent18400.com - Permaculture Day 2015 - Contexte et Présentation de l'Aq...
StFlorent18400.com - Permaculture Day 2015 - Contexte et Présentation de l'Aq...StFlorent18400.com - Permaculture Day 2015 - Contexte et Présentation de l'Aq...
StFlorent18400.com - Permaculture Day 2015 - Contexte et Présentation de l'Aq...
 
Fonctionnement_global_des_Ecosystemes.ppsx
Fonctionnement_global_des_Ecosystemes.ppsxFonctionnement_global_des_Ecosystemes.ppsx
Fonctionnement_global_des_Ecosystemes.ppsx
 
Protection de l'environnement Mr. aleka
Protection de l'environnement Mr. alekaProtection de l'environnement Mr. aleka
Protection de l'environnement Mr. aleka
 
Ecosystème Marin
Ecosystème MarinEcosystème Marin
Ecosystème Marin
 
Le développement des plantes
Le développement des plantesLe développement des plantes
Le développement des plantes
 
ChapI-Equilibres Hydriques-2022 2.pptx
ChapI-Equilibres Hydriques-2022 2.pptxChapI-Equilibres Hydriques-2022 2.pptx
ChapI-Equilibres Hydriques-2022 2.pptx
 
ChapI-Equilibres Hydriques-2022 2.pptx
ChapI-Equilibres Hydriques-2022 2.pptxChapI-Equilibres Hydriques-2022 2.pptx
ChapI-Equilibres Hydriques-2022 2.pptx
 
GEV Conférence AQUAPONIE - Les Archers 201704
GEV Conférence AQUAPONIE - Les Archers 201704GEV Conférence AQUAPONIE - Les Archers 201704
GEV Conférence AQUAPONIE - Les Archers 201704
 
ChapI-Equilibres Hydriques-2022 2.pdf
ChapI-Equilibres Hydriques-2022 2.pdfChapI-Equilibres Hydriques-2022 2.pdf
ChapI-Equilibres Hydriques-2022 2.pdf
 

MBA - Permaculture - Comprendre l'Origine et l'utilisation du BRF

  • 1. B R F Présentation du 11 Avril 2015 aux Jardiniers Solidaires @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
  • 2. La Vie – Les Molécules du Vivant De quoi sommes-nous fait ? Notre corps est composé en partie de molécules inorganiques (ou minérales) et de molécules organiques. Parmi les molécules minérales: on trouve en majorité l'eau (70%), mais également des éléments (chimiques). 6 éléments du tableau périodiques sont les principaux constituants du corps:  C: Carbone  N: azote (en latin Nitrogenium)  O: Oxygène  H: Hydrogène  P: Phosphore  S: Soufre Toutes nos molécules sont faites à partir de ces 6 éléments qui sont par conséquent très abondants dans notre corps. Mais d'autres éléments sont également présents, mais en moindre quantité, ce sont les oligo-éléments, présents soit sous forme de vitamines, soit sous forme de sels minéraux. Par exemple: le calcium pour les os, le fer pour le transport de l'oxygène dans le sang,.... Parmi les substances organiques, on distingue les glucides (sucres), les lipides (graisses), les protides (protéines) et les acides nucléiques (ADN, ...). Tous ces éléments sont formés des 6 éléments chimiques principaux cités précédemment. Ce sont les molécules organiques qui composent toutes les cellules vivantes. @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
  • 4. L’Air et l’Eau • L’Eau (pure) est composée - d’1 atome d’Oxygène (O) - de 2 atomes d’Hydrogène (H)  donc une molécule d’eau s’appelle H2O • L’Air est composé – De 78% d’Azote (N) – De 21% d’Oxygène (O) – De 1% d’autres gaz : Dioxyde de Carbone (CO2), vapeur d’eau et des gaz rares … • Néon, Xénon, Méthane, Ozone, … @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
  • 5. Constat • Au sens de l'économie moderne, le sol représente une valeur nulle ou presque, sauf s'il s'érode ou s'il ne répond plus aux attentes «chimiques» de rendements élevés, et ce tout particulièrement dans le monde des cultures maraîchères, base de l'agroalimentaire sous toutes les latitudes • Ce n'est que tout récemment que les questions de la viabilité et du rôle de cette ressource sans pareil ont été abordées sous l'angle biologique de ses constituants • Cette fragilité se manifeste sous la forme de dégradations d'abord biologiques, puis chimiques et finalement physiques dont l'ultime dégradation est représenté par les sols latéritriques en milieux tropicaux • Les sols latéritiques sont des sols maigres, lessivés et appauvris en silice et en éléments nutritifs fertilisants (Ca, Mg, K, Na). @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
  • 6. Problématique • L'une des exigences du sol tient à un processus fondamental ignoré jusqu'à tout récemment, la biotransformation des substances végétales en sol où la lignine joue un rôle essentiel ainsi qu'un grand nombre de composés polyphénoliques (cf vin  marc) • La biotransformation est le début d'un long processus appelé « Pédogénèse » qui régule la vie, la disponibilité des nutriments, la structure physique du sol, sa résistance à l'érosion et surtout protège et stimule les diverses phases de la vie animale, bactérienne et surtout fongique du sol. @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
  • 7. La Lignine et la Cellulose • La lignine (du latin lignum qui signifie bois) est un des principaux composants du bois, avec la cellulose (glucide) et l'hémicellulose (pontage entre fibres de cellulose). La lignine est présente principalement dans les plantes vasculaires et dans quelques algues1. Ses principales fonctions sont d'apporter de la rigidité, une imperméabilité à l'eau et une grande résistance à la décomposition. Toutes les plantes vasculaires, ligneuses et herbacées, fabriquent de la lignine. • Quantitativement, la teneur en lignine est de : – 3 à 5 % dans les feuilles, – 5 à 20 % dans les tiges herbacées, – 15 à 35 % dans les tiges ligneuses. • Elle est moindre pour les plantes annuelles que pour les vivaces (donc difficile à assimiler) • Elle est maximum chez les arbres. La lignine est principalement localisée entre les cellules, mais on en trouve une quantité significative à l'intérieur même de celles-ci. • La lignine est le deuxième biopolymère renouvelable le plus abondant sur la Terre, après la cellulose, et, à elles deux, elles cumulent plus de 70 % de la biomasse totale. • La cellulose est le principal constituant du bois. La cellulose est un glucide constitué d'une chaîne linéaire de molécules de D-Glucose La cellulose constitue la matière organique la plus abondante sur la Terre (plus de 50 % de la biomasse). La quantité synthétisée par les végétaux est estimée à 50-100 milliards de tonnes par an. • C'est pourquoi la lignine et la cellulose font l'objet de recherches en vue de valorisations autres que ses utilisations actuelles en bois d'œuvre et en combustible. @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
  • 8. Molécule de Lignine Exemple d’une structure possible de molécule de lignine. Dans cette partie et sans décompter les atomes compris dans les molécules de "Carbohydrate") il y a : • 28 monomères (principalement de coniferyl alcohol), • 278 atomes de carbone, • 407 atomes d’hydrogène, • Et 94 atomes d’oxygène @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
  • 9. Définition • BRF = Bois Raméal Fragmenté – Bois : donc pas les feuilles – Raméal : donc que les rameaux et pas des copeaux de tronc ou de grosses branches – Fragmenté : plus que coupé, les rameaux doivent être fragmentés, broyés pour faciliter à la microfaune d’accéder à l’intérieur du bois • Les branches ∅ 4 cm (ou les très jeunes arbres) qui composent le BRF représentent la partie la plus riche de l’arbre. On y retrouve 75 % des minéraux, des acides aminés (constituants élémentaires des protéines), des protéines et des catalyseurs. • Pour les recherche sur Internet notamment, BRF en anglais s’appelle RCW pour « Ramial Chipped Wood » @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
  • 10. Raisons de l’utilisation du BRF • L’idéal en agriculture est de copier la Nature et notamment le sol forestier très riche en humus. Une forêt pousse sans traitements, sans travail, sans produits chimiques, sans être arrosée,… • Les Ligneux (bois) créent plus d'humus et de meilleure qualité que les herbacées (composts ou fumiers). Cette découverte québécoise est à l'origine d'un changement complet de paradigme dans les sciences du sol et dans l'agriculture. • Le couple lignine/mycélium est au départ d'une succession de cycles interactifs alliant pédofaune, pédoflore et minéraux. Cette "chaîne trophique » (réseau alimentaire reliées entre elles dans un écosystème) est la pédogenèse naturelle des sols forestiers. • En forêt, les mycéliums dépolymérisent la lignine des racines et radicelles qui ne survivent pas. La lignine (bois juvénile) des branches terminales est identique à celle des radicelles. En la broyant, nous favorisons la multiplication des mycéliums et le travail cultural. • Grâce à la lignine du BRF, la température reste stable et moyenne, le pH neutre, l'humidité vitale constante. Plus besoin d'irriguer, ni de fertiliser. De plus, le fait que le sol ait une couverture aide à lutter contre le ruissellement (c'est donc aussi une très bonne manière de lutter contre l'érosion). @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
  • 11. La Photosynthèse … là on tout commence (1/4) • Le mot photosynthèse veut dire composition ou réunion. Il s’agit du processus biologique qui permet à la plupart des plantes, terrestres ou aquatiques, et à certaines bactéries de produire leur matière organique MO (comme par exemple des sucres) à partir de l’énergie de la lumière. • La photosynthèse a lieu dans les feuilles et parfois (mais plus rarement) dans les tiges, par lesquelles les plantes captent la lumière du soleil et du gaz carbonique de l’air (CO2, dioxyde de carbone) pendant qu’elles absorbent de l’eau et des nutriments par leurs racines. • Les feuilles grâce à leur relative grande surface utilisent l’énergie lumineuse pour transformer l’eau et le dioxyde de carbone en sucre tout en rejetant de l’oxygène dans l’air. Equation-bilan simplifiée : 6 H2O + 6 CO2 + lumière  C6H12O6 + 6 O2 Autrement dit : eau + gaz carbonique + lumière —> glucose + oxygène @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
  • 12. La Photosynthèse … là on tout commence (2/4) La photosynthèse se décompose en deux cycles • Dans un premier temps, en présence de chlorophylle, la lumière décompose l’eau en éléments primaires, libérant l’oxygène, l’hydrogène et de l’énergie chimique sous forme d’un coenzyme appelé triphosphate d’adénosine (ATP), un élément clé de tous les êtres vivants capable de déclencher des réactions chimiques sans y participer vraiment, une sorte de « monnaie » énergétique utilisée par les êtres vivants. • Dans un deuxième temps, des enzymes agissent sur l’hydrogène pour lui permettre de se combiner avec le gaz carbonique grâce à l’énergie fournie par l’ATP afin de produire un hydrate de carbone qui devient un sucre. • La première de ces phases, appelée habituellement « la phase claire » puisqu’elle n’a lieu qu’en présence de lumière, est la phase de captation de l’énergie. On l’appelle la phase photochimique. • La deuxième phase, appelée abusivement « la phase sombre » bien qu’elle ait lieu aussi bien de nuit que de jour, est la phase de synthèse carbonée. On l’appelle la phase de fixation du carbone ou cycle de Calvin. En réalité, l’équation 6 CO2 + 12 H2O + lumière --> C6H12O6 + 6 H2O + 6 O2 se décompose en deux équations : @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
  • 13. La Photosynthèse … là on tout commence (3/4) En phase photochimique, l’équation est : 12 H2O + lumière  énergie chimique (24 atomes d’hydrogène) + 6 O2 @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
  • 14. La Photosynthèse … là on tout commence (4/4) En phase de fixation du carbone, l’équation est : énergie chimique (24 atomes d’hydrogène 24H) + 6 CO2  C6H12O6 + 6 H2O @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
  • 15. La Photosynthèse (Récapitulatif) Les produits de la photosynthèse et leur destination • À partir du glucose produit à l’intérieur des feuilles par photosynthèse, tous les composés nécessaires à la plante sont fabriqués : – cellulose que l’on retrouve dans les parois qui forment la structure de la plante. – amidon, qui fait partie des réserves – fructose, sucre qui fait partie des réserves – acides aminés et bases azotées qui servent à la croissance et au développement de la plante. – etc … • Ainsi, la photosynthèse permet à la sève brute ou sève montante, composée d’eau et de minéraux en suspension dans l’eau, de s’enrichir de matières organiques fabriquées par la plante. Cela devient la sève élaborée ou sève descendante qui circule dans la plante par les vaisseaux du liber @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
  • 16. Transformation du Gaz Carbonique en Oxygène @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
  • 19. Le cycle de l’azote aérobie (dans l’air) @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
  • 20. Déchets Excréments Ammoniaque NH3 Nitrites NO2 O2 + bactéries Ammonium NH4 Nitrate NO3- O2 + bactéries Oxydation O2 + bactéries Nourriture Lombric Compost Pompe & Aérateur Aquaponie : Le cycle de l’azote anaérobie (dans l’eau) @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
  • 21. La Vie du Sol @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
  • 22. Principaux groupes composant la pédofaune et leur rôle au sein de l'écosystème sol @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
  • 23. Avantage du BRF • Amendement naturel du sol • Productivité durable lié à la fertilité du sol (3 à 4 ans) • La pédofaune génère des antibiotiques naturels donc réduction des maladies • Pas d’érosion du sol • Sol toujours humide. Absence totale d’arrosage. • Pas de travail (griffage très superficiel pour les semis –> organismes aérobie) • Le BRF apporte 75% de besoins des plantes • Le BRF favorisent la pédogenèse nécessaire à la création de l'humus. • Rendements (en quantité et en qualité, et en tous lieux) sont de 200% à 300%. Les plus forts sont de 500% à 800% en zone tropicale. • Après plusieurs milliers d'années de mise en sommeil, de matraquage, de mauvais traitements divers et variés, de pollutions, d'acharnement inconscient, il suffit de quelques mois, de quelques "chips" de broyats, pour remettre en vie un sol "forestier" et multiplier par 500 la pédofaune. @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
  • 24. Composition minérale des Turricules • Les « déjections » des Vers de Terre s’appellent des Turricules. • Grace au parcours des VdT dans le sol et de leurs actions aux côtés des autres acteurs du sol (pédofaune, bactéries, champignons), les turricules sont un concerté de minéraux. @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
  • 25. BRF : Actions et Bénéfices C E C : Capacité d’Echange Cationique : mesure chimique permettant d’approcher la capacité du sol à fixer de façon réversible les cations échangeables (Ca++, Mg++, K+...). (Baize, 2004) E T M : Elément Trace Métallique. Exemple : cuivre @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
  • 26. Inconvénient du BRF La "faim d'azote" • C’est un terme agronomique pour imager le besoin en azote nécessaire à la décomposition de la matière organique. En fait, pour caricaturer, les molécules carbonées contenues dans la matière organique ne sont pas très "digestes" telles quelles pour la microflore du sol. Pour pouvoir dégrader les molécules carbonées du BRF en humus, la microflore du sol utilise également de l'azote. La microflore prend alors l'azote le plus facilement disponible (celui contenu dans la solution du sol) ce qui rend cet azote indisponible pour les plantes cultivées (au départ ce terme de "faim induite en azote" est apparu dans la problématique d'incorporation de la paille de blé dans le champ). • La "faim induite en azote" peut être compensée par la mise en place d'une culture de légumineuses (trèfle, luzerne, lupin, pois...) une saison avant l'incorporation du BRF suffit à inhiber cette "faim d'azote". • Mais il faut également savoir que cette "faim" n'est que provisoire (1 à 3 ans)... Une fois que la microfaune sera en place, l'azote contenu dans le BRF sera progressivement libéré dans la solution du sol. • Les épandages de BRF réalisés en automne sont mieux intégrés du fait de la pluie ou de la neige. À ce moment-là, il y a assez de nitrates dans le sol et les plantes en utilisent peu. On peut sans risque apporter le BRF qui en plus fera office de pompe à nitrate. • Les épandages de BRF après le mois de janvier sont à proscrire, car il s'installe alors une forte concurrence vis-à-vis de l'azote. Cette concurrence est d'autant plus forte que l'apport de BRF est élevé. @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
  • 27. Culture de Pois pour fixer l’Azote du sol (racines) afin de le restituer aux plantes voisines @Michel_Barbeau - @StFlorent18400 Culture de Fraisiers à proximité des Pois pour que les Fraisiers récupèrent l’azote fixé par les racines des pois pendant la phase de « Faim d’Azote »
  • 28. RECONSTRUCTION D’UN SOL (PELOUSE  POTAGER) Quelques photos des étapes de reconstruction de sol @Michel_Barbeau - @StFlorent18400
  • 37. @Michel_Barbeau - @StFlorent18400 Le BRF est « attaqué » naturellement par le mycélium (champignon) dans un délai de 2 à 3 semaines sous couvert de quelques feuilles pour éviter le dessèchement pas le vent. Dès la couverture du sol par du BRF, en-dessous s’installe la pédofaune et les plus remarquables les participants de cette chaine « trophique » sont les vers de terre qui évolue dans cette humidité permanente.
  • 38. MERCI Pour me contacter retrouvez moi sur Twitter - Sur mon compte personnel @Michel_Barbeau - Sur mon blog de Démocratie Ouverte @StFlorent18400 @Michel_Barbeau - @StFlorent18400

Notes de l'éditeur

  1. Gaz Rares : Néon, Xénon, Méthane, Ozone Dioxyde de Carbone = Gaz Carbonique