SlideShare une entreprise Scribd logo

Helvetia Environnement _ Gazette des métiers des hommes

Le journal interne Helvetia Environnement est disponible :-) Retrouvez dans cette première édition le portrait de 3 nos collaborateurs ..

1  sur  16
Télécharger pour lire hors ligne
DES MÉTIERS
ET DES HOMMES
1ER TRIMESTRE 2016 - N°1
CAP SUR 2016...
Je me réjouis de continuer à mener
avec vous, l’entreprise vers des
projets et des défis passionnants.
2015 a marqué un cap, l’entreprise
a grandi et nous comptons à ce jour
11 succursales et pas moins de 240
collaborateurs sur le territoire suisse
romand. Notre présence historique
sur le territoire de Genève nous a
permis d’étendre nos activités sur
l’ensemble de la Suisse Romande.
Transvoirie, Sogetri et Leman Bio
Energie sont désormais installés en
Romandie et nous devons continuer
à développer nos activités pour
consolider notre position d’acteur
leader dans les domaines de la
collecte, du tri et de la valorisation
des déchets.
2016 sera une année de continuité,
les tendances actuelles nous
confortent dans notre stratégie
et notre position, nous devons
continuer à promouvoir une
économie raisonnée, moins
consommatrice d’énergie fossile.
La prise de conscience en faveur
de la lutte contre les gaspillages et
de l’économie circulaire, le rejet
d’un système de consommation qui
a prévalu par le passé, « produire,
consommer, jeter » n’est aujourd’hui
plus durable !
Les engagements affichés par
le gouvernement suisse et les
gouvernements européens nous
offrent de grandes perspectives et
nous confortent dans notre stratégie,
celle de l’investissement dans des
outils industriels performants sur le
territoire suisse romand, qu’il s’agisse
de centre de tri ou de moyens de
collecte à la pointe de la technologie
rendant possible la hausse des
matières valorisables prises en
charge, permettant la production de
matières secondaires directement
réutilisables pour l’industrie.
Résolument tournée vers l’avenir,
l’année 2016 marque le début
d’une aire industrielle pour
l’institution Helvetia Environnement.
Ces nouvelles perspectives d’avenir
ne seraient pas possibles sans
l’engagement de nos collaboratrices
et collaborateurs au quotidien.
L’esprit Helvetia Environnement
synonyme d’innovation et d’évolution
est accompagné par un sens aigu et
un attachement particulier pour les
ressources humaines. Dans cette
première lettre d’information, nous
vous présenterons au travers d’une
double page les femmes et les
hommes d’Helvetia Environnement.
Merci pour votre confiance.
Vincent Chapel
Président Administrateur
Helvetia Environnement
EDITO
Helvetia Environnement emploie plus de 240
femmes et hommes qui participent au succès de
l’entreprise.
UNE RICHESSE :
LES RESSOURCES HUMAINES
Les Ressources Humaines sont riches :
•	 d’histoires d’entreprises comme Voirie Service
RM, Sauvin Schmidt, AVO, MBE, Transvoirie,
Sogetri, Léman Bio Energie,
•	 de différentes cultures issues de plus de vingt
nationalités différentes,
•	 de cultures des trois cantons d’implantation de
nos entreprises : Genève, Vaud et Fribourg,
•	 d’une palette de métiers spécifiques dans les
domaines du recyclage, du transport, dans des
domaines commerciaux, financiers, comptables,
marketing, RH, administratifs, services à la
clientèle…
Les valeurs défendues par le groupe sont des
valeurs éthiques et sociales, de respect d’autrui,
de courage dans l’exercice de métiers
difficiles, d’engagement dans la protection de
l’environnement, d’adaptabilité et d’innovation
dans la qualité de service que nous apportons à
nos Clients.
Les actions que nous menons visent à construire
une politique des Ressources Humaines intégrant
une gestion harmonisée, efficace et équitable des
ressources humaines.
LES GRANDS PRINCIPES
QUI FONDENT NOS ACTIONS
SONT LES SUIVANTS :
•	 Respect des droits humains sans
discrimination basée sur des critères de genres,
de nationalités, d’âges, d’orientation sexuelle, …
•	 Engagement à agir en conformité avec les lois
et les réglementations, à promouvoir l’honnêteté
et l’intégrité.
•	 Transparence de la communication orale et
écrite, auprès des collaborateurs, des clients et des
partenaires.
Nous avons souhaité laisser la parole à des
femmes et des hommes d’Helvetia Environnement
afin qu’ils vous fassent découvrir leur métier au
travers d’entretiens menés avec eux.
Nous en profitons pour les remercier, pour vous
remercier dans votre engagement au quotidien.
Bonne lecture !
FOCUS
LES FEMMES & LES HOMMES
D’HELVETIA ENVIRONNEMENT
DES MÉTIERS ET DES HOMMES - 1ER TRIMESTRE 2016 - N°1
2
3
7ANS
MOYEN
N
E DE L’ANCI
ENNETÉ
DANS LE GROUP
E
NATIONALITÉS
DIFFÉRENTES
En contrat à durée indéterminée
210
5
3
25
Apprentis
Collaborateurs
en réinsertion professionnelle
Collaborateurs
en temporaire, sur appel, en CDD
Disponent logisticien
Léa Montuire, 23 ans
L’ATOUT FÉMININ
DE TRANSVOIRIE
4
Léa Montuire, en poste depuis 1 an chez
Transvoirie. Léa est en charge du pôle ‘bennes de
chantier’ au sein du service logistique Transvoirie
Genève ; retour en quelques lignes sur son métier.
EN QUOI CONSISTE VOTRE
MÉTIER ?
Je suis en charge du pôle « bennes de chantiers »
au sein du service logistique de Transvoirie Genève.
Mon Travail consiste à répondre aux demandes de
nos clients pour effectuer les poses, les rotations
ou les enlèvements des bennes pour l’évacuation
des déchets.
Je gère également le planning des 15 chauffeurs
placés sous ma responsabilité, en leurs attribuant
les commandes des clients à effectuer dans les plus
brefs délais.
J’ai un contact direct avec les clients, je suis en
charge de la bonne exécution du service, en faisant
l’interface entre nos clients et mon équipe sur le
terrain.
COMMENT SE DÉROULE UNE
JOURNÉE TYPE ?
Ma journée type se déroule ainsi :
La première chose que je fais une fois installée à
mon poste de travail est d’ouvrir mes mails pour
pouvoir saisir les commandes de nos clients,
par la suite j’ouvre le logiciel (webfleet) qui me
permet de localiser mes camions roulants, et tout
au long de la journée, je réponds aux différentes
demandes des clients et je les planifie dans Syslog
(logiciel interne de l’entreprise ; Léa s’en sert pour
la planification de tournées, il est également utilisé
par d’autres services de l’entreprise : comptabilité ,
finance, RH...)
En fin de journée, j’imprime les bons de travail
de mon planning qui sont remis le lendemain aux
chauffeurs, cela permet à mon équipe de connaitre
INTERVIEW
DES MÉTIERS ET DES HOMMES - 1ER TRIMESTRE 2016 - N°1
INTERVIEW
DES MÉTIERS ET DES HOMMES - 1ER TRIMESTRE 2016 - N°1
5
leurs missions à effecteur dans la journée. Sur les
bons de travail, il y a noté : le type de commandes
de bennes (pose, échange, rotation et enlèvement),
le type de déchet, l’exutoire ainsi que différentes
remarques possibles.
« On pourrait penser qu’il
existe une certaine routine,
mais le métier de disponent
est soumis à des imprévus et
chaque journée n’est jamais
vraiment la même. »
QUELLES INNOVATIONS
POURRAIENT AMÉLIORER VOS
CONDITIONS DE TRAVAIL ?
Nous sommes actuellement en train de réfléchir
à l’implantation d’un système de puçage sur nos
bennes. Ce système nous permettra de localiser
nos bennes sur webfleet et de les différencier car
nous recensons une quinzaine de types de bennes
différentes.
Au final cet outil nous permettra d’avoir un gain
de temps mais également une solution pour palier
aux imprévus.
QU’EST-CE QUI VOUS PLAIT
DANS VOTRE TRAVAIL ?
Je suis passionnée par mon travail, la
communication avec mon équipe et nos clients est
très enrichissante. On a également une très bonne
entente au sein de toute la société Transvoirie ! Les
chauffeurs bennes ont l’envie de bien faire, ils sont
motivés et ils font tout pour satisfaire nos clients !
ETES-VOUS SEULE DANS VOTRE
TRAVAIL ?
Oui et non, je suis la seule à gérer le pôle benne
de chantiers, mais nous nous aidons mutuellement
au sein du service logistique.
AVEZ-VOUS UN SUPÉRIEUR
HIÉRARCHIQUE ? QUEL EST SON
RÔLE PAR RAPPORT À VOUS ?
Nicolas Morand est mon supérieur hiérarchique,
en tant que responsable du service logistique il
nous donne des conseils et nous épaule sur des
problèmes de personnel.
QUEL EST LE PLUS DIFFICILE
DANS VOTRE TRAVAIL ?
Les imprévus, c’est le coté difficile de ce travail car
ils sont à gérer très rapidement pour satisfaire nos
clients, mais cela nous permet d’être satisfait une
fois qu’ils sont réglés.
COMMENT VIVEZ-VOUS LE FAIT
D’ÊTRE UNE FEMME DANS CE
MONDE D’HOMMES ?
Lors de mes débuts c’était compliqué vis-à-vis de
mes chauffeurs pour me faire une place et être
respectée. Mais avec le temps nous avons créé une
relation de confiance et de respect.
6
INTERVIEW
DES MÉTIERS ET DES HOMMES - 1ER TRIMESTRE 2016 - N°1
QUELLES ÉTUDES AVEZ-VOUS
FAIT POUR OCCUPER CE POSTE ?
J’ai fait des études logistiques après avoir suivi une
filière générale.
Apres l’obtention de mon diplôme j’ai poursuivi
mon cursus par un Brevet de technicien supérieur en
transports et prestations logistiques en alternance
chez un transporteur français ou j’occupais un poste
identique à celui-ci avec moins de responsabilités.
Cette expérience m’a servi pour intégrer Transvoirie
où j’ai pu comparer et adapter mon métier en
fonction des besoins de Transvoirie.
« Je fête d’ailleurs mes 1 an
chez Transvoirie ! »
LES QUALITÉS REQUISES PAR LE
POSTE ?
Pour être disponent il faut être compréhensif avec
les personnes de terrain mais également avec nos
clients.
Il faut être autoritaire et juste avec l’équipe,
l’efficacité et la rapidité sont les mots clés de ce
métier.
---
Nos remerciements à Léa Montuire
pour avoir répondu à nos questions.
Propos recueillis par Mike Sebaut, Service Communication – 05.02.16

Recommandé

PEP-Activities_report
PEP-Activities_reportPEP-Activities_report
PEP-Activities_reportVictor ZINI
 
presentation-esprit-de-service-france-avril-2016
presentation-esprit-de-service-france-avril-2016presentation-esprit-de-service-france-avril-2016
presentation-esprit-de-service-france-avril-2016Guillaume PETER
 
Grupo Galindo - Presentación Francés
Grupo Galindo - Presentación FrancésGrupo Galindo - Presentación Francés
Grupo Galindo - Presentación FrancésGrupoGalindo
 
Lettre d'informations, Organisme de Gestion Agréé CHAMPAGNE ARDENNES Gestion
Lettre d'informations, Organisme de Gestion Agréé CHAMPAGNE ARDENNES GestionLettre d'informations, Organisme de Gestion Agréé CHAMPAGNE ARDENNES Gestion
Lettre d'informations, Organisme de Gestion Agréé CHAMPAGNE ARDENNES GestionChampagne Ardennes Gestion
 
11930173rapport 20de-stage-pdf
11930173rapport 20de-stage-pdf11930173rapport 20de-stage-pdf
11930173rapport 20de-stage-pdfYoussef Dreid
 
Lettre Recom Amel V3
Lettre Recom Amel V3Lettre Recom Amel V3
Lettre Recom Amel V3Amel Dahmani
 

Contenu connexe

Similaire à Helvetia Environnement _ Gazette des métiers des hommes

Entreprise-Sport-Mental
Entreprise-Sport-MentalEntreprise-Sport-Mental
Entreprise-Sport-MentalMiloé Santé
 
Des métiers et des hommes 2ème semestre
Des métiers et des hommes 2ème semestreDes métiers et des hommes 2ème semestre
Des métiers et des hommes 2ème semestreMike Sebaut
 
Assistante Virtuelle Bilingue Anglais The Office Unicorn
Assistante Virtuelle Bilingue Anglais The Office UnicornAssistante Virtuelle Bilingue Anglais The Office Unicorn
Assistante Virtuelle Bilingue Anglais The Office UnicornThe Office Unicorn
 
Delphine Buisson, Conférencière et Secrétaire Générale d'EURUS
Delphine Buisson, Conférencière et Secrétaire Générale d'EURUSDelphine Buisson, Conférencière et Secrétaire Générale d'EURUS
Delphine Buisson, Conférencière et Secrétaire Générale d'EURUStipsmarketing
 
Interview franck - Chauffeur Poids Lourd chez Transvoirie
Interview franck - Chauffeur Poids Lourd chez TransvoirieInterview franck - Chauffeur Poids Lourd chez Transvoirie
Interview franck - Chauffeur Poids Lourd chez TransvoirieMike Sebaut
 
Interview Nadine - Responsable Comptabilité groupe Helvetia Environnement
Interview Nadine - Responsable Comptabilité groupe Helvetia EnvironnementInterview Nadine - Responsable Comptabilité groupe Helvetia Environnement
Interview Nadine - Responsable Comptabilité groupe Helvetia EnvironnementMike Sebaut
 
Hays etude RH et remunerations 2015-2016 Audit et Expertise Comptable
Hays etude RH et remunerations 2015-2016 Audit et Expertise ComptableHays etude RH et remunerations 2015-2016 Audit et Expertise Comptable
Hays etude RH et remunerations 2015-2016 Audit et Expertise ComptableHays France
 
Candidate pack version finale
Candidate pack version finaleCandidate pack version finale
Candidate pack version finaleVictoireGiletta
 
Bilan d'activités ot cognac 2015
Bilan d'activités ot cognac 2015Bilan d'activités ot cognac 2015
Bilan d'activités ot cognac 2015CognacTourisme
 
Book d'offres Account Management - janvier 2019
Book d'offres Account Management - janvier 2019Book d'offres Account Management - janvier 2019
Book d'offres Account Management - janvier 2019Honorine Laurent
 
Book d'offres - Account Management - janvier-février 2019
Book d'offres - Account Management - janvier-février 2019Book d'offres - Account Management - janvier-février 2019
Book d'offres - Account Management - janvier-février 2019Honorine Laurent
 
Book d'offres Account Management - janvier 2019
Book d'offres Account Management - janvier 2019Book d'offres Account Management - janvier 2019
Book d'offres Account Management - janvier 2019Honorine Laurent
 
Luberon Entreprendre : le projet
Luberon Entreprendre : le projetLuberon Entreprendre : le projet
Luberon Entreprendre : le projetPierre GRANCHAMP
 
Rapport de stage Agence de développement du Val-de-Marne
Rapport de stage Agence de développement du Val-de-MarneRapport de stage Agence de développement du Val-de-Marne
Rapport de stage Agence de développement du Val-de-MarneJessica Bednarski
 
Book d'offres Account Management - 2019
Book d'offres Account Management - 2019Book d'offres Account Management - 2019
Book d'offres Account Management - 2019Honorine Laurent
 
Défis et nouveaux métiers en Office de Tourisme
Défis et nouveaux métiers en Office de TourismeDéfis et nouveaux métiers en Office de Tourisme
Défis et nouveaux métiers en Office de TourismeL'Agence Aisne Tourisme
 

Similaire à Helvetia Environnement _ Gazette des métiers des hommes (20)

Entreprise-Sport-Mental
Entreprise-Sport-MentalEntreprise-Sport-Mental
Entreprise-Sport-Mental
 
Des métiers et des hommes 2ème semestre
Des métiers et des hommes 2ème semestreDes métiers et des hommes 2ème semestre
Des métiers et des hommes 2ème semestre
 
LVH-Rapport RSE 2021.11
LVH-Rapport RSE 2021.11LVH-Rapport RSE 2021.11
LVH-Rapport RSE 2021.11
 
Assistante Virtuelle Bilingue Anglais The Office Unicorn
Assistante Virtuelle Bilingue Anglais The Office UnicornAssistante Virtuelle Bilingue Anglais The Office Unicorn
Assistante Virtuelle Bilingue Anglais The Office Unicorn
 
Delphine Buisson, Conférencière et Secrétaire Générale d'EURUS
Delphine Buisson, Conférencière et Secrétaire Générale d'EURUSDelphine Buisson, Conférencière et Secrétaire Générale d'EURUS
Delphine Buisson, Conférencière et Secrétaire Générale d'EURUS
 
Interview franck - Chauffeur Poids Lourd chez Transvoirie
Interview franck - Chauffeur Poids Lourd chez TransvoirieInterview franck - Chauffeur Poids Lourd chez Transvoirie
Interview franck - Chauffeur Poids Lourd chez Transvoirie
 
Interview Nadine - Responsable Comptabilité groupe Helvetia Environnement
Interview Nadine - Responsable Comptabilité groupe Helvetia EnvironnementInterview Nadine - Responsable Comptabilité groupe Helvetia Environnement
Interview Nadine - Responsable Comptabilité groupe Helvetia Environnement
 
Rapport annuel 2009 2010
Rapport annuel 2009 2010Rapport annuel 2009 2010
Rapport annuel 2009 2010
 
Hays etude RH et remunerations 2015-2016 Audit et Expertise Comptable
Hays etude RH et remunerations 2015-2016 Audit et Expertise ComptableHays etude RH et remunerations 2015-2016 Audit et Expertise Comptable
Hays etude RH et remunerations 2015-2016 Audit et Expertise Comptable
 
800032 pai 61-pages_v3_vf
800032 pai 61-pages_v3_vf800032 pai 61-pages_v3_vf
800032 pai 61-pages_v3_vf
 
Candidate pack version finale
Candidate pack version finaleCandidate pack version finale
Candidate pack version finale
 
Bilan d'activités ot cognac 2015
Bilan d'activités ot cognac 2015Bilan d'activités ot cognac 2015
Bilan d'activités ot cognac 2015
 
Book d'offres Account Management - janvier 2019
Book d'offres Account Management - janvier 2019Book d'offres Account Management - janvier 2019
Book d'offres Account Management - janvier 2019
 
Book d'offres - Account Management - janvier-février 2019
Book d'offres - Account Management - janvier-février 2019Book d'offres - Account Management - janvier-février 2019
Book d'offres - Account Management - janvier-février 2019
 
Book d'offres Account Management - janvier 2019
Book d'offres Account Management - janvier 2019Book d'offres Account Management - janvier 2019
Book d'offres Account Management - janvier 2019
 
Luberon Entreprendre : le projet
Luberon Entreprendre : le projetLuberon Entreprendre : le projet
Luberon Entreprendre : le projet
 
Rapport de stage Agence de développement du Val-de-Marne
Rapport de stage Agence de développement du Val-de-MarneRapport de stage Agence de développement du Val-de-Marne
Rapport de stage Agence de développement du Val-de-Marne
 
Book d'offres Account Management - 2019
Book d'offres Account Management - 2019Book d'offres Account Management - 2019
Book d'offres Account Management - 2019
 
Défis et nouveaux métiers en Office de Tourisme
Défis et nouveaux métiers en Office de TourismeDéfis et nouveaux métiers en Office de Tourisme
Défis et nouveaux métiers en Office de Tourisme
 
Revue Echanges n°30 : les 4 excellences
Revue Echanges n°30 : les 4 excellencesRevue Echanges n°30 : les 4 excellences
Revue Echanges n°30 : les 4 excellences
 

Plus de Mike Sebaut

Radiographie exclusive du marché des déchets en Suisse
Radiographie exclusive du marché des déchets en SuisseRadiographie exclusive du marché des déchets en Suisse
Radiographie exclusive du marché des déchets en SuisseMike Sebaut
 
Le recyclage des fers et métaux en Suisse
Le recyclage des fers et métaux en SuisseLe recyclage des fers et métaux en Suisse
Le recyclage des fers et métaux en SuisseMike Sebaut
 
Production de biodiesel par Leman Bio Energie
Production de biodiesel par Leman Bio EnergieProduction de biodiesel par Leman Bio Energie
Production de biodiesel par Leman Bio EnergieMike Sebaut
 
Le rapport développement durable 2015-2016 d'un acteur Suisse de la gestion d...
Le rapport développement durable 2015-2016 d'un acteur Suisse de la gestion d...Le rapport développement durable 2015-2016 d'un acteur Suisse de la gestion d...
Le rapport développement durable 2015-2016 d'un acteur Suisse de la gestion d...Mike Sebaut
 
Interview Anthony - Adjoint au responsable d'exploitation - sogetri
Interview Anthony - Adjoint au responsable d'exploitation - sogetriInterview Anthony - Adjoint au responsable d'exploitation - sogetri
Interview Anthony - Adjoint au responsable d'exploitation - sogetriMike Sebaut
 
Compacter les déchets de chantier pour diminuer les nuisances
Compacter les déchets de chantier pour diminuer les nuisancesCompacter les déchets de chantier pour diminuer les nuisances
Compacter les déchets de chantier pour diminuer les nuisancesMike Sebaut
 
Leman bio energie bilan - 27 avril 2016
Leman bio energie  bilan - 27 avril 2016Leman bio energie  bilan - 27 avril 2016
Leman bio energie bilan - 27 avril 2016Mike Sebaut
 
Portrait d'alberto Lopes - Machiniste sogetri
Portrait d'alberto Lopes - Machiniste sogetriPortrait d'alberto Lopes - Machiniste sogetri
Portrait d'alberto Lopes - Machiniste sogetriMike Sebaut
 

Plus de Mike Sebaut (8)

Radiographie exclusive du marché des déchets en Suisse
Radiographie exclusive du marché des déchets en SuisseRadiographie exclusive du marché des déchets en Suisse
Radiographie exclusive du marché des déchets en Suisse
 
Le recyclage des fers et métaux en Suisse
Le recyclage des fers et métaux en SuisseLe recyclage des fers et métaux en Suisse
Le recyclage des fers et métaux en Suisse
 
Production de biodiesel par Leman Bio Energie
Production de biodiesel par Leman Bio EnergieProduction de biodiesel par Leman Bio Energie
Production de biodiesel par Leman Bio Energie
 
Le rapport développement durable 2015-2016 d'un acteur Suisse de la gestion d...
Le rapport développement durable 2015-2016 d'un acteur Suisse de la gestion d...Le rapport développement durable 2015-2016 d'un acteur Suisse de la gestion d...
Le rapport développement durable 2015-2016 d'un acteur Suisse de la gestion d...
 
Interview Anthony - Adjoint au responsable d'exploitation - sogetri
Interview Anthony - Adjoint au responsable d'exploitation - sogetriInterview Anthony - Adjoint au responsable d'exploitation - sogetri
Interview Anthony - Adjoint au responsable d'exploitation - sogetri
 
Compacter les déchets de chantier pour diminuer les nuisances
Compacter les déchets de chantier pour diminuer les nuisancesCompacter les déchets de chantier pour diminuer les nuisances
Compacter les déchets de chantier pour diminuer les nuisances
 
Leman bio energie bilan - 27 avril 2016
Leman bio energie  bilan - 27 avril 2016Leman bio energie  bilan - 27 avril 2016
Leman bio energie bilan - 27 avril 2016
 
Portrait d'alberto Lopes - Machiniste sogetri
Portrait d'alberto Lopes - Machiniste sogetriPortrait d'alberto Lopes - Machiniste sogetri
Portrait d'alberto Lopes - Machiniste sogetri
 

Dernier

Prévention contre les chenilles processionnaires
Prévention contre les chenilles processionnairesPrévention contre les chenilles processionnaires
Prévention contre les chenilles processionnairesPhilippe Villette
 

Dernier (9)

Communauté de pratique de l’Initiative sur la nature pour l’adaptation au climat
Communauté de pratique de l’Initiative sur la nature pour l’adaptation au climatCommunauté de pratique de l’Initiative sur la nature pour l’adaptation au climat
Communauté de pratique de l’Initiative sur la nature pour l’adaptation au climat
 
Paysages marins régénérateurs - Mission Inclusion
Paysages marins régénérateurs - Mission InclusionPaysages marins régénérateurs - Mission Inclusion
Paysages marins régénérateurs - Mission Inclusion
 
Promouvoir les solutions fondées sur la nature pour l’adaptation à travers l’...
Promouvoir les solutions fondées sur la nature pour l’adaptation à travers l’...Promouvoir les solutions fondées sur la nature pour l’adaptation à travers l’...
Promouvoir les solutions fondées sur la nature pour l’adaptation à travers l’...
 
Boîte à outils des « Voix de Pamoja » pour la planification de la résilience ...
Boîte à outils des « Voix de Pamoja » pour la planification de la résilience ...Boîte à outils des « Voix de Pamoja » pour la planification de la résilience ...
Boîte à outils des « Voix de Pamoja » pour la planification de la résilience ...
 
L’égalité des genres et l’inclusion sociale dans la programmation relative au...
L’égalité des genres et l’inclusion sociale dans la programmation relative au...L’égalité des genres et l’inclusion sociale dans la programmation relative au...
L’égalité des genres et l’inclusion sociale dans la programmation relative au...
 
Intégrer l’égalité des genres et l’inclusion sociale dans les solutions fondé...
Intégrer l’égalité des genres et l’inclusion sociale dans les solutions fondé...Intégrer l’égalité des genres et l’inclusion sociale dans les solutions fondé...
Intégrer l’égalité des genres et l’inclusion sociale dans les solutions fondé...
 
Prévention contre les chenilles processionnaires
Prévention contre les chenilles processionnairesPrévention contre les chenilles processionnaires
Prévention contre les chenilles processionnaires
 
Femmes, zones humides et conservation. Appliquer les SfN dans le basin du lac...
Femmes, zones humides et conservation. Appliquer les SfN dans le basin du lac...Femmes, zones humides et conservation. Appliquer les SfN dans le basin du lac...
Femmes, zones humides et conservation. Appliquer les SfN dans le basin du lac...
 
Conservation et gestion durable des écosystèmes côtiers et marins (COSME)
Conservation et gestion durable des écosystèmes côtiers et marins (COSME)Conservation et gestion durable des écosystèmes côtiers et marins (COSME)
Conservation et gestion durable des écosystèmes côtiers et marins (COSME)
 

Helvetia Environnement _ Gazette des métiers des hommes

  • 1. DES MÉTIERS ET DES HOMMES 1ER TRIMESTRE 2016 - N°1 CAP SUR 2016... Je me réjouis de continuer à mener avec vous, l’entreprise vers des projets et des défis passionnants. 2015 a marqué un cap, l’entreprise a grandi et nous comptons à ce jour 11 succursales et pas moins de 240 collaborateurs sur le territoire suisse romand. Notre présence historique sur le territoire de Genève nous a permis d’étendre nos activités sur l’ensemble de la Suisse Romande. Transvoirie, Sogetri et Leman Bio Energie sont désormais installés en Romandie et nous devons continuer à développer nos activités pour consolider notre position d’acteur leader dans les domaines de la collecte, du tri et de la valorisation des déchets. 2016 sera une année de continuité, les tendances actuelles nous confortent dans notre stratégie et notre position, nous devons continuer à promouvoir une économie raisonnée, moins consommatrice d’énergie fossile. La prise de conscience en faveur de la lutte contre les gaspillages et de l’économie circulaire, le rejet d’un système de consommation qui a prévalu par le passé, « produire, consommer, jeter » n’est aujourd’hui plus durable ! Les engagements affichés par le gouvernement suisse et les gouvernements européens nous offrent de grandes perspectives et nous confortent dans notre stratégie, celle de l’investissement dans des outils industriels performants sur le territoire suisse romand, qu’il s’agisse de centre de tri ou de moyens de collecte à la pointe de la technologie rendant possible la hausse des matières valorisables prises en charge, permettant la production de matières secondaires directement réutilisables pour l’industrie. Résolument tournée vers l’avenir, l’année 2016 marque le début d’une aire industrielle pour l’institution Helvetia Environnement. Ces nouvelles perspectives d’avenir ne seraient pas possibles sans l’engagement de nos collaboratrices et collaborateurs au quotidien. L’esprit Helvetia Environnement synonyme d’innovation et d’évolution est accompagné par un sens aigu et un attachement particulier pour les ressources humaines. Dans cette première lettre d’information, nous vous présenterons au travers d’une double page les femmes et les hommes d’Helvetia Environnement. Merci pour votre confiance. Vincent Chapel Président Administrateur Helvetia Environnement EDITO
  • 2. Helvetia Environnement emploie plus de 240 femmes et hommes qui participent au succès de l’entreprise. UNE RICHESSE : LES RESSOURCES HUMAINES Les Ressources Humaines sont riches : • d’histoires d’entreprises comme Voirie Service RM, Sauvin Schmidt, AVO, MBE, Transvoirie, Sogetri, Léman Bio Energie, • de différentes cultures issues de plus de vingt nationalités différentes, • de cultures des trois cantons d’implantation de nos entreprises : Genève, Vaud et Fribourg, • d’une palette de métiers spécifiques dans les domaines du recyclage, du transport, dans des domaines commerciaux, financiers, comptables, marketing, RH, administratifs, services à la clientèle… Les valeurs défendues par le groupe sont des valeurs éthiques et sociales, de respect d’autrui, de courage dans l’exercice de métiers difficiles, d’engagement dans la protection de l’environnement, d’adaptabilité et d’innovation dans la qualité de service que nous apportons à nos Clients. Les actions que nous menons visent à construire une politique des Ressources Humaines intégrant une gestion harmonisée, efficace et équitable des ressources humaines. LES GRANDS PRINCIPES QUI FONDENT NOS ACTIONS SONT LES SUIVANTS : • Respect des droits humains sans discrimination basée sur des critères de genres, de nationalités, d’âges, d’orientation sexuelle, … • Engagement à agir en conformité avec les lois et les réglementations, à promouvoir l’honnêteté et l’intégrité. • Transparence de la communication orale et écrite, auprès des collaborateurs, des clients et des partenaires. Nous avons souhaité laisser la parole à des femmes et des hommes d’Helvetia Environnement afin qu’ils vous fassent découvrir leur métier au travers d’entretiens menés avec eux. Nous en profitons pour les remercier, pour vous remercier dans votre engagement au quotidien. Bonne lecture ! FOCUS LES FEMMES & LES HOMMES D’HELVETIA ENVIRONNEMENT DES MÉTIERS ET DES HOMMES - 1ER TRIMESTRE 2016 - N°1 2
  • 3. 3 7ANS MOYEN N E DE L’ANCI ENNETÉ DANS LE GROUP E NATIONALITÉS DIFFÉRENTES En contrat à durée indéterminée 210 5 3 25 Apprentis Collaborateurs en réinsertion professionnelle Collaborateurs en temporaire, sur appel, en CDD
  • 4. Disponent logisticien Léa Montuire, 23 ans L’ATOUT FÉMININ DE TRANSVOIRIE 4 Léa Montuire, en poste depuis 1 an chez Transvoirie. Léa est en charge du pôle ‘bennes de chantier’ au sein du service logistique Transvoirie Genève ; retour en quelques lignes sur son métier. EN QUOI CONSISTE VOTRE MÉTIER ? Je suis en charge du pôle « bennes de chantiers » au sein du service logistique de Transvoirie Genève. Mon Travail consiste à répondre aux demandes de nos clients pour effectuer les poses, les rotations ou les enlèvements des bennes pour l’évacuation des déchets. Je gère également le planning des 15 chauffeurs placés sous ma responsabilité, en leurs attribuant les commandes des clients à effectuer dans les plus brefs délais. J’ai un contact direct avec les clients, je suis en charge de la bonne exécution du service, en faisant l’interface entre nos clients et mon équipe sur le terrain. COMMENT SE DÉROULE UNE JOURNÉE TYPE ? Ma journée type se déroule ainsi : La première chose que je fais une fois installée à mon poste de travail est d’ouvrir mes mails pour pouvoir saisir les commandes de nos clients, par la suite j’ouvre le logiciel (webfleet) qui me permet de localiser mes camions roulants, et tout au long de la journée, je réponds aux différentes demandes des clients et je les planifie dans Syslog (logiciel interne de l’entreprise ; Léa s’en sert pour la planification de tournées, il est également utilisé par d’autres services de l’entreprise : comptabilité , finance, RH...) En fin de journée, j’imprime les bons de travail de mon planning qui sont remis le lendemain aux chauffeurs, cela permet à mon équipe de connaitre INTERVIEW DES MÉTIERS ET DES HOMMES - 1ER TRIMESTRE 2016 - N°1
  • 5. INTERVIEW DES MÉTIERS ET DES HOMMES - 1ER TRIMESTRE 2016 - N°1 5 leurs missions à effecteur dans la journée. Sur les bons de travail, il y a noté : le type de commandes de bennes (pose, échange, rotation et enlèvement), le type de déchet, l’exutoire ainsi que différentes remarques possibles. « On pourrait penser qu’il existe une certaine routine, mais le métier de disponent est soumis à des imprévus et chaque journée n’est jamais vraiment la même. » QUELLES INNOVATIONS POURRAIENT AMÉLIORER VOS CONDITIONS DE TRAVAIL ? Nous sommes actuellement en train de réfléchir à l’implantation d’un système de puçage sur nos bennes. Ce système nous permettra de localiser nos bennes sur webfleet et de les différencier car nous recensons une quinzaine de types de bennes différentes. Au final cet outil nous permettra d’avoir un gain de temps mais également une solution pour palier aux imprévus. QU’EST-CE QUI VOUS PLAIT DANS VOTRE TRAVAIL ? Je suis passionnée par mon travail, la communication avec mon équipe et nos clients est très enrichissante. On a également une très bonne entente au sein de toute la société Transvoirie ! Les chauffeurs bennes ont l’envie de bien faire, ils sont motivés et ils font tout pour satisfaire nos clients ! ETES-VOUS SEULE DANS VOTRE TRAVAIL ? Oui et non, je suis la seule à gérer le pôle benne de chantiers, mais nous nous aidons mutuellement au sein du service logistique. AVEZ-VOUS UN SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUE ? QUEL EST SON RÔLE PAR RAPPORT À VOUS ? Nicolas Morand est mon supérieur hiérarchique, en tant que responsable du service logistique il nous donne des conseils et nous épaule sur des problèmes de personnel. QUEL EST LE PLUS DIFFICILE DANS VOTRE TRAVAIL ? Les imprévus, c’est le coté difficile de ce travail car ils sont à gérer très rapidement pour satisfaire nos clients, mais cela nous permet d’être satisfait une fois qu’ils sont réglés. COMMENT VIVEZ-VOUS LE FAIT D’ÊTRE UNE FEMME DANS CE MONDE D’HOMMES ? Lors de mes débuts c’était compliqué vis-à-vis de mes chauffeurs pour me faire une place et être respectée. Mais avec le temps nous avons créé une relation de confiance et de respect.
  • 6. 6 INTERVIEW DES MÉTIERS ET DES HOMMES - 1ER TRIMESTRE 2016 - N°1 QUELLES ÉTUDES AVEZ-VOUS FAIT POUR OCCUPER CE POSTE ? J’ai fait des études logistiques après avoir suivi une filière générale. Apres l’obtention de mon diplôme j’ai poursuivi mon cursus par un Brevet de technicien supérieur en transports et prestations logistiques en alternance chez un transporteur français ou j’occupais un poste identique à celui-ci avec moins de responsabilités. Cette expérience m’a servi pour intégrer Transvoirie où j’ai pu comparer et adapter mon métier en fonction des besoins de Transvoirie. « Je fête d’ailleurs mes 1 an chez Transvoirie ! » LES QUALITÉS REQUISES PAR LE POSTE ? Pour être disponent il faut être compréhensif avec les personnes de terrain mais également avec nos clients. Il faut être autoritaire et juste avec l’équipe, l’efficacité et la rapidité sont les mots clés de ce métier. --- Nos remerciements à Léa Montuire pour avoir répondu à nos questions. Propos recueillis par Mike Sebaut, Service Communication – 05.02.16
  • 7. Albertofêteen2016ses10ansauseindeSogetri,retour en quelques lignes sur son métier. EN QUOI CONSISTE VOTRE MÉTIER ? Je suis machiniste pour le centre de tri de Tolochenaz, mon travail consiste à prendre les déchets, les trier puis les conditionner afin qu’ils soient réexpédiés vers les filières de recyclage. Nous prenons en charge tous types de déchets, mais surtout du bois et des déchets en vrac sur Tolochenaz! Je casse ce bois à l’aide d’une pelle de tri et je le conditionne de manière à ce qu’il soit transporté en grands volumes vers les filières de recyclage. Les incinérables en revanche quittent le centre à destination de l’usine d’incinération après que nous en ayons retiré les matières valorisables. Alberto Lopes, 48 ans MACHINISTE CHEZ SOGETRI, TOLOCHENAZ 7 COMMENT SE DÉROULE UNE JOURNÉE TYPE ? Je commence le travail dès 07h le matin, on réceptionne les premiers déchets, on trie et on charge les déchets conditionnés dans les camions pour qu’ils soient expédiés vers les filières de traitement, les déchets arrivent en continu pendant la journée. Entre 12h et 13h nous marquons une pause puis nous travaillons jusqu’à 17H, ce sont de bonnes journées, on n’a pas le temps de s’ennuyer ! DEPUIS COMBIEN DE TEMPS TRAVAILLEZ-VOUS CHEZ SOGETRI ? Cela fait 10 ans maintenant ! « Auparavant, j’ai occupé plusieurs fonctions, de la maçonnerie à la conduite d’engins de tout genre, j’ai tout fait ! » COMMENT ÊTES-VOUS ARRIVÉ CHEZ SOGETRI ? Mon ancien employeur a dû réduire ses effectifs, j’ai dû trouver un nouveau poste, je connaissais l’ancien responsable du centre de tri, j’ai postulé et j’ai été embauché en tant que machiniste. Je manipulais une pelle & chargeuse mais je n’avais pas de permis, l’entreprise a financé la formation et j’ai pu avoir mon permis de machiniste pour officier en bon professionnel. « Cela fait maintenant longtemps que je manipule une chargeuse et que je suis amené à réaliser des travaux avec la pelle, on peut dire que je m’y connais … » ! INTERVIEW DES MÉTIERS ET DES HOMMES - 1ER TRIMESTRE 2016 - N°1
  • 8. INTERVIEW DES MÉTIERS ET DES HOMMES - 1ER TRIMESTRE 2016 - N°1 8 QUELLES INNOVATIONS POURRAIENT AMÉLIORER VOS CONDITIONS DE TRAVAIL ? Je ne vois pas… J’ai le matériel qu’il faut ! La chargeuse me permet de faire mon travail correctement. Si la direction pouvait nous faire un cadeau, ce serait sans hésiter une nouvelle chargeuse ! ETES-VOUS SEUL DANS VOTRE TRAVAIL ? Non, je ne suis pas seul, je travaille avec M. Rafael Gilaber, on est complémentaire, il a pour mission de vider et nettoyer les containers mais également de trier manuellement la part de déchets que je ne peux traiter à la machine. Il veille également à la propreté du centre, c’est un peu l’homme à tout faire et je dois reconnaitre qu’il est débrouillard. Tous les deux nous faisons en sorte d’être efficaces et de gérer au mieux les déchets qui arrivent sur le centre de tri. QU’EST-CE QUI VOUS PLAIT DANS VOTRE TRAVAIL ? J’aime piloter ma machine, même si ça fait bien longtemps que je la manipule… J’aime également entretenir mon outil de travail, l’efficacité et la longévité de la chargeuse dépendent du soin que j’apporte à l’entretien de cette dernière. « Par ailleurs, nous formons une belle équipe, y compris dans nos rapports avec les chauffeurs de Transvoirie Vaud qui pour certains sont des collègues de longue date, et ça c’est important. » QU’EST CE QUI VOUS DÉPLAIT DANS VOTRE TRAVAIL ? Le stress lors des grosses journées ! on se retrouve vite surchargé dès qu’on a beaucoup de déchets à traiter, il faut faire vite, trier, charger les camions et faire en sorte que nos clients puissent déverser leurs déchets sans attendre trop longtemps. On arrive toujours à s’en sortir même lors des coups de bourre. AVEZ-VOUS UN SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUE ? QUEL EST SON RÔLE PAR RAPPORT À VOUS ? Oui c’est Bernard Dubrez, ça se passe très bien, je connais mon travail alors je n’ai pas besoin qu’il soit derrière moi 24/24H. Nous avons appris à nous connaitre et il y a une confiance réciproque, il peut donc se consacrer aux tâches qui lui sont confiées et dans le même temps, le travail sur le chantier est effectué ! C’est comme ça qu’on avance le mieux. QUELS DIPLÔMES ET QUALITÉS SONT REQUIS POUR DEVENIR MACHINISTE ? Un permis de machiniste est nécessaire. Il faut avoir envie d’apprendre et surtout être motivé pour exercer ce métier ! La rigueur et la concentration sont aussi essentielles. Pour résumer il faut être consciencieux, travailleur et ne pas rechigner à la tâche. --- Nos remerciements à Alberto Lopes pour avoir répondu à nos questions. Propos recueillis par Mike Sebaut, Service communication – 26.02.16
  • 9. 9
  • 10. INTERVIEW DES MÉTIERS ET DES HOMMES - 1ER TRIMESTRE 2016 - N°1 10 Eduardo Leite, 58 ans EN CHARGE DU PILOTAGE DE L’USINE LEMAN BIO ENERGIE À ETOY EN QUOI CONSISTE VOTRE TRAVAIL ? Je suis en charge du bon fonctionnement de l’usine de biocarburant. je supervise le processus chimique de production jusqu’à la création d’un produit fini qui est le biocarburant. Je suis également en charge de contrôler les produits réactifs entrant sur le site, comme le méthanol qui est un constituant de la production du biocarburant. Mon collègue, à contrario, est en charge de la partie mécanique de l’usine, l’entretien des pompes, vidages des filtres, assemblage des pièces et composantes. Il est en charge de veiller à ce que l’usine puisse produire dans des conditions optimales. COMMENT FABRIQUE-T-ON DU BIOCARBURANT ? A partir d’huiles de friture. On traite les huiles via un processus de transestérification pour en faire du biocarburant. Ce processus de transestérification est un mot qui peut faire peur ; cela consiste à enlever la glycérine présente dans les huiles, en la remplaçant par du méthanol. Le méthanol est un alcool léger qui nous permet de faire un biocarburant de qualité et consommable dans de nombreux véhicules à motorisation diesel. POUVEZ-VOUS NOUS EN DIRE PLUS SUR LE PROCESSUS DE TRANSESTÉRIFICATION ? Transtérification : Dans les huiles nous trouvons des glycérides ; les glycérides sont composés d’une molécule de glycérine et de trois molécules d’acide gras, nous enlevons une molécule de glycérine Eduardo, en poste depuis 2009, chimiste de profession. Il est en charge du contrôle qualité du biocarburant de l’usine Leman Bio Energie, retour en quelques lignes sur son métier.
  • 11. 11 INTERVIEW DES MÉTIERS ET DES HOMMES - 1ER TRIMESTRE 2016 - N°1 et nous la remplaçons par trois molécules de méthanol, la glycérine étant un alcool très mauvais pour les moteurs. Dans notre processus de production de biocarburant, notre matière-première doit être la plus sèche possible, il faut être attentif au fait qu’il n’y ait pas d’eau, sinon on risque l’effet chimique de transformation des huiles en savon, la saponification. QUELLES SONT LES ACTIONS MISES EN PLACE POUR ÉVITER QUE LES HUILES DEVIENNENT DU SAVON ? Pour éviter la saponification du produit, il faut enlever l’eau présente dans les huiles et veiller à ce que le méthanol ne contienne aucune trace d‘eau. Ma tache est donc de sécher notre produit et d’éviter toute contenance d’eau dans les huiles et dans le méthanol. On chauffe les huiles, on décante, l’eau est plus lourde que l’huile et l’eau est éliminée. Puis, avec la glycérine qu’on a au préalable enlevé, l’eau est complètement absorbée. C’est une opération simple mais il faut être soigneux dans ce processus. Durant l’ensemble du cycle, il faut contrôler le processus chimique de production mais également du produit fini, à savoir le biocarburant, il en va de la qualité du produit. LA QUALITÉ D’HUILE EST IMPORTANTE POUR PRODUIRE UN BIOCARBURANT ? Oui bien sur ! Nous contrôlons les huiles à l’entrée. Si les huiles sont trop odorantes, caractérisées par une forte odeur de friture, c’est qu’il y a trop d’acide gras par rapport à la glycérine. L’huile est odorante parce qu’elle a été trop chauffée par son consommateur ! Ce genre de situation est assez rare souligne Eduardo. Les restaurants ont une obligation de qualité, l’huile doit être changée souvent pour garantir une bonne qualité du produit consommable. « Le contrôle des huiles nous permet de produire un produit respectant les normes en vigueur mais également d’obtenir un biocarburant d’une grande qualité ! » COMMENT SE PASSE UNE JOURNÉE TYPE CHEZ LÉMAN BIO ENERGIE ? Il n’y a pas tellement de journée type, on n’est pas assez pour être spécialisé dans une tâche. On commence tôt ! Nous avons un travail d’inspection de l’usine, de contrôle de l’automatisation du processus de production, faire en sorte que tout soit en ordre pour attaquer la journée ! Contrôle de l’usine, contrôle des citernes extérieures, nous devons effectuer un contrôle des éléments inhérents à l’utilisation de l’usine. Il y a des activités ponctuelles, vider les filtres, nettoyer l’espace huilerie, commander du produit d’entretien, diverses tâches qui peuvent varier en fonction de nos besoins et des besoins de l’usine. « On met tous la main à la pâte ». J’ai également des analyses chimiques à effectuer durant la journée qui me prennent jusqu’à 3
  • 12. 12 heures de mon temps ! En fonction de ce que me dit l’automate et de l’avancée de la production, je procède à l’analyse du cycle et du produit. Et à 17h ma journée se termine ! UTILISEZ-VOUS DES INSTRUMENTS, DES MACHINES OU DES OUTILS PARTICULIERS POUR EXERCER VOTRE TRAVAIL  ? Oui, j’ai un outil particulier, mon outil de base est l’automate de production, j’ajuste mon automate en fonction de la matière à traiter. Puis j’ai ce qu’on appelle un outil de traçage pour effectuer des analyses chimiques, ce qui me permet en amont de paramétrer l’automate. « Les analyses me permettent également de contrôler le produit fini et de garantir à nos clients un produit de grande qualité. » J’ai le plaisir d’utiliser des instruments d’analyse pointus ! QUELLES ÉVOLUTIONS POURRAIENT AMÉLIORER VOS CONDITIONS DE TRAVAIL ? On connaît bien ce type de métier, on utilise des instruments hors standards et de nouveaux outils nous permettraient d’automatiser certains segments de la chaine de production et donc de gagner du temps. Un plus indéniable pour l’entreprise. QU’EST-CE QUI VOUS PLAIT LE PLUS DANS VOTRE TRAVAIL ? Ce qui me plait c’est la chimie ! Je suis passionné par ce domaine. Transformer un déchet en une matière noble ! Cela me plait beaucoup ! QU’EST-CE QUI EST LE PLUS DUR DANS VOTRE TRAVAIL ? La charge de travail, nous sommes une petite équipe, il y a beaucoup à faire ! Mais nous avons la chance d’avoir une bonne équipe, motivée et solidaire, c’est la condition sinequanone d’une bonne entente et de la réussite ! QUELLES ÉTUDES AVEZ-VOUS FAITES ? Je suis ingénieur EPFL en spécialité physique chimique et je suis également ingénieur sécurité SUVA. C’est un diplôme très spécifique à la chimie ! C’est ce qui me permet de travailler chez Leman Bio Energie maintenant ! LES QUALITÉS REQUISES POUR LE POSTE ? Beaucoup de patience comme partout ! Il faut surtout être très sensible à la sécurité, on manie des matières dangereuses chaque jour, il faut être prudent. Mais la condition essentielle, il faut impérativement avoir des connaissances en chimie. --- Nos remerciements à Eduardo Leite pour avoir répondu à nos questions. Propos recueillis par Mike Sebaut, Service Communication – 26.02.16 INTERVIEW DES MÉTIERS ET DES HOMMES - 1ER TRIMESTRE 2016 - N°1
  • 13. 13
  • 14. Boîte à idées Des envies, des idées à nous partager, contactez nous à l’adresse suivante : --- info@helvetia-environnement.ch 14
  • 15. 15 ACTUALITÉS DES MÉTIERS ET DES HOMMES - 1ER TRIMESTRE 2016 - N°1 JUSSY RENOUVELLE SA CONFIANCE DANS LES SERVICES DE TRANSVOIRIE La commune de Jussy confirme Transvoirie dans ses prestations voiries pour les 5 prochaines années. Transvoirie continuera ses services pour la collecte des déchets en porte à porte et en grue. Cette décision témoigne du professionnalisme de Transvoirie reconnu par la commune. La commune disposera des dernières innovations technologiques en vigueur, camions Euro 6 et innovants officieront dans la commune pour une prestation de service optimale. Transvoirie tient à remercier la commune pour sa confiance renouvelée. AVO INTÈGRE TRANSVOIRIE Depuis le 1er janvier 2016, les prestations de collecte, transport des déchets et services associés dans l’ensemble du nord vaudois sont assurées par la nouvelle succursale de Transvoirie à Orbe. DE NOUVEAUX VÉHICULES INNOVANTS CHEZ TRANSVOIRIE TRANSVOIRIE A RENOUVELÉ SES CERTIFICATIONS ISO POUR LES 3 PROCHAINES ANNÉES Transvoirie a le plaisir de vous informer que suite à l’audit effectué en fin d’année 2015, PROCERT a reconduit les certifications ISO 9001, ISO 14001, OHSAS 18001 pour l’ensemble des entités Genevoises et Vaudoises de Transvoirie, sans aucune non-conformité (ni mineure, ni majeure). Cela confirme l’engagement et le dynamisme des équipes de Transvoirie au quotidien mais également la bonne mise en place des process par les équipes. L’entreprise s’engage pour les années à venir, à continuer sur cette voie et à poursuivre ses efforts. Cette nouvelle structure reprend l’ensemble des activités de la société AVO. Une nouvelle étape a été franchie dans la construction du grand Transvoirie ! UBS CEIS NOUVEL ACTIONNAIRE D’HELVETIA ENVIRONNEMENT UBS CEIS prend une participation de 26.5% dans la société Helvetia Environnement. Dans une perspective de soutenir le développement sur le long terme de l’entreprise dans ses divers marchés, en particulier dans le domaine de la valorisation énergétique de déchets (« Waste- to-Energy »). Les autres activités de l’entreprise, à savoir, la Collecte, le Tri et la Valorisation des déchets L’entreprise se singularise dans son secteur grâce à une flotte moderne et propre composée en grande partie par des véhicules respectant la norme EURO 6. Ce ne sont pas moins de six nouveaux véhicules qui ont intégré le parc en ce début d’année. Transvoirie innove sans cesse, en intégrant des véhicules encore plus propres et « doux » pour l’environnement ; 100% électriques, hybrides, (fuels/électriques). Les investissements consentis sont en lien avec la politique de développement durable menée par l’entreprise depuis 3 années, ces investissements ne seraient possibles sans les bons résultats de l’entreprise et nous laissent entrevoir de belles perspectives d’avenir.
  • 16. ACTUALITÉS DES MÉTIERS ET DES HOMMES - 1ER TRIMESTRE 2016 - N°1 DÉVELOPPEMENT DE L’ACTIVITÉ FERS & MÉTAUX Démarrée en 2015, cette nouvelle activité se développe fortement et permet aux partenaires de Sogetri mais également à Transvoirie de se démarquer sur un nouveau marché. Le centre de tri de Satigny, réceptionne, trie et recycle la ferraille et les métaux. Nous acceptons toutes quantités et nous offrons à nos clients la possibilité de créditer leurs apports à la réception en centre de tri ! Le centre de tri, équipé d’une presse cisaille, permet d’évacuer chaque jour, par train, plusieurs tonnes de ferrailles prêtes à être réutilisées par les sidérurgistes ! DE NOUVEAUX CLIENTS CHEZ LEMAN BIO ENERGIE Leman Bio Energie a vendu plus de 100’000 litres de biocarburant de seconde génération (produit à partir d’huiles végétales usagées) au mois de février ! L’utilisation de biocarburant par rapport à du diesel standard permet d’éviter l’émission de 290 tonnes de CO2 ! Un chiffre encourageant et qui tend à augmenter pour les prochains mois. Migros, ENI Suisse, Transvoirie… ils ont tous passé commande chez Leman Bio Energie. Cela confirme le professionnalisme et le dynamisme de l’entreprise ! LEMAN BIO ENERGIE, ENTREPRISE CERTIFIÉE Leman Bio Energie a le plaisir de vous informer que suite à NOUVELLE RÉGLEMENTATION CONCERNANT LES FENÊTRES AMIANTÉES DANS LE CANTON DE GENÈVE En application avec les obligations légales, et suite à la volonté du canton de Genève d’agir pour améliorer la performance énergétique des bâtiments, des quantités importantes de fenêtres contenant de l’amiante sont évacuées des chantiers de rénovation. Sogetri, sur son site de Satigny, développe des solutions en partenariat avec un spécialiste du désamiantage pour traiter en toute sécurité ces déchets et pour recycler les matières issues de leur démontage. Les lois changent, Sogetri s’adapte et propose de nouvelles solutions pour les acteurs économiques Romands. 16 seront également aidées dans leur développement. Vincent Chapel, CEO d’Helvetia Environnement : « Nous nous réjouissons de l’arrivée de UBS CEIS pour un partenariat sur le long terme, qui, par son expertise et ses ressources financières, va nous permettre de franchir une nouvelle étape dans le développement d’Helvetia Environnement, en particulier pour le développement de notre pôle Waste-to-Energy». l’audit effectué en fin d’année 2015, Procert accrédite Leman Bio Energie des certifications qualité ISO 9001 version 2008 et environnement ISO 14001 version 2004. Lors du dernier audit, Procert a salué les efforts, le respect des engagements, le volontarisme des collaborateurs, l’adéquation entre les différentes actions et objectifs, la bonne utilisation des outils et le dynamisme des équipes de Leman Bio Energie. Leman Bio Energie, s’engage pour les années à venir, à continuer sur cette voie et à poursuivre ses efforts.