La biodiversité au coeur de la filière

1 455 vues

Publié le

Comment la filière contribue-t-elle à la préservation de la biodiversité ?

Publié dans : Environnement
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 455
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
157
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La biodiversité au coeur de la filière

  1. 1. 5 NUMÉRO MilkUGood La biodiversité Au cœur de la filière laitière Comment la filière contribue-t-elle à la préservation de la biodiversité ?
  2. 2. MilkUGood www.MilkUGood.co m Parce que les produits laitiers sont : Et parce que les produits laitiers… ça fait du bien !  • Un signe de partage et de convivialité entre générations • Le reflet du savoir-faire et de la richesse gastronomique d’une France plurielle • Des ingrédients indispensables du quotidien, qui allient plaisir et santé • Garants de l’équilibre écologique et protecteurs de la biodiversité • Est un moteur de l’économie des territoires • Représente 250 000 emplois directs et indirects en France • Nourrit la population française et exporte des produits de qualité • S’inscrit pleinement dans l’utilisation raisonnée des ressources de la planète • Contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre Parce que la filière laitière :
  3. 3. LES ÉLEVAGES LAITIERS Naturellement créateurs de biodiversité Le sol de la prairie permanente est le plus gros réservoir de biodiversité, surtout "invisible" (insectes, bactéries…). L'imbrication de cultures variées (maïs, céréales, colza...) et de prairies (bordées de haies, de talus et de fossés) constitue un habitat privilégié pour la biodiversité. Ce réseau de couloirs naturels permet aux espèces animales et végétales de se nourrir et de se reproduire.
  4. 4. LES FERMES LAITIÈRES On y trouve un concentré de biodiversité ! Dans les prairies des fermes laitières (32 hectares en moyenne par exploitation), on recense : Le pâturage des vaches et l’action des éleveurs sur les paysages contribuent à maintenir la biodiversité. Dans chaque prairie, haie et bordure de champs, des organismes vivants rendent service à la planète. 40 à 70 espèces d’oiseaux 6 à 12 espèces de bourdons 110 à 200 espèces florales 30 à 40 vers de terre par m²
  5. 5. LES APPORTS DE LA BIODIVERSITÉ La biodiversité observée dans les fermes laitières est hautement vertueuse. LES VERS DE TERRE Ils aèrent et améliorent la structure des sols et leur stabilité, offrent aux plantes un meilleur accès à l’eau et aux nutriments. LES BOURDONS Ils pollinisent des espèces sauvages et cultivées. Les reines fécondées trouvent abri dans les haies et se nourrissent du nectar des fleurs sauvages. LA FLORE Des paysages hétérogènes rendent la flore riche et variée. Les prairies regorgent de graminées, légumineuses et plantes aromatiques. LES OISEAUX La ferme, habitat privilégié pour le tarier des prés, halte migratoire pour la grive, chaleur nécessaire à sa couvée pour l'hirondelle rustique…
  6. 6. MESURER LA Au sein d’une exploitation laitière BIODIVERSITÉ
  7. 7. LA MESURER POUR MIEUX AGIR La France, l’un des premiers pays à travailler au calcul de la biodiversité au sein des exploitations. De 2011 à 2014, INDIBIO (programme de recherche du CNIEL) a comptabilisé la biodiversité préservée au sein d’une exploitation laitière. Les comptages d'espèces végétales et animales étant longs et coûteux, une méthode indirecte a été développée, se basant sur : les pratiques de l'éleveur les haies, mares, prairies permanentes de l'exploitation le territoire autour de l'exploitation A terme, une simple photographie aérienne donnera une note sur 10 à l'éleveur.
  8. 8. L’agriculteur au centre de la préservation de la biodiversité
  9. 9. L’ENJEU POUR LA FILIÈRE LAITIÈRE Donner aux agriculteurs des outils pour poursuivre leurs efforts. L'éleveur a besoin d'indicateurs pour continuer à améliorer positivement son impact sur la biodiversité. En ajoutant quelques haies au bon endroit, en retardant la fauche de ses prairies, il pourra agir positivement sur sa note.
  10. 10. INFORMER L'une des missions du CNIEL Le Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière est l’Interprofession de la filière lait de vache. Son rôle est de faciliter les relations entre producteurs et transformateurs afin de construire des référentiels communs autour de l’économie laitière et de la qualité du lait. Le CNIEL a aussi pour mission de communiquer sur les atouts de la filière laitière française. Il mobilise des expertises permettant de renforcer la compétitivité de la filière et défend l’image du lait et des produits laitiers français en France comme à l’export.
  11. 11. Partagez ces coups de projecteurs, commentez-les : nous serons attentifs à vos réactions. Bien à vous. Le CNIEL au nom de la filière laitière Hubert Cosico Social Media Manager Direction de la Communication 01 49 70 71 11 A suivre, le numéro 6 ‘‘ Bien-être animal et productivité sont-ils compatibles ? ’’

×