Petit Prince Parc

774 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
774
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Petit Prince Parc

  1. 1. www.jde.fr Le Petit Prince atterrit en Alsace Premier parc aérien au monde, le Parc du Petit Prince ouvre le 1er juillet en Alsace. Prêts à voyager sur la planète du héros de Saint­Exupéry ?
  2. 2. Le Journal des Enfants Jeudi 19 juin 2014 Zapping expressZapping expressZapping express 2 n Le Petit Prince a été nommé ambassadeur virtuel de l’Organisation des Nations unies (chargée d’assurer la paix dans le monde). Le 28 mars, la bibliothèque publique de New York (États­ Unis) a même organisé « The Little Prince’s Day », la Journée du Petit Prince. n Le Petit Prince est aussi l’ambassadeur du plus gros hôpital pour enfants d’Amérique du Sud : l’hôpital Pequeño Príncipe au Brésil. n La force de l’imaginaire incarné par Le Petit Prince, est une arme pour lutter contre la maladie et la souffrance. En France aussi, plusieurs associations utilisent l’image et les valeurs universelles du Petit Prince pour venir en aide aux enfants malades ou améliorer leur bien­être (lire page 10). n Le Petit Prince a son musée à Hakone au Japon (Asie), avec une statue qui le représente debout sur l’astéroïde B612. n Il existe plus de 400 produits dérivés du Petit Prince. LEGO, le fabricant de briques, envisage de créer une version à son image. On peut voter pour ce projet jusqu’au 30 avril 2015 sur le site : https ://ideas.lego.com/ projects/50323 n Enfin, Le Petit Prince a son site Internet et son compte Facebook qui réunit 8 millions de fans à travers le monde ! www.lepetitprince.com Partout ! Pas une année ne passe sans qu’on parle du Petit Prince ou de son auteur Antoine de Saint­Exupéry. En 2013, on fêtait les 70 ans du célèbre conte, pu­ blié en 1943. Cette année, on célèbre les 70 ans de la mort d’An­ toine de Saint­Exupéry, disparu en vol en Méditer­ ranée, le 31 juillet 1944. On fête aussi l’ouverture du 1er parc aérien du mon­ de à l’image du Petit Prin­ ce. En octobre 2015, le 1erfilm d’animation en 3D sortira au cinéma, avec la voix de  l’actrice Marion Cotillard. En attendant un autre film qui serait déjà en prépara­ tion sur l’écrivain... On le voit : on n’a pas fini de parler de « Saint­Ex » et de son héros ! Le Petit Prince, roi de l’info... (Dessin Christian Maucler) L’édito d’Anne Ducellier 1492 : la 1ère météorite conservée au monde tombe à Ungersheim, en Alsace, creusant un formidable cratère. C’est là que revient le Petit Prince le 1er juillet 2014 ! Tout son univers est réuni dans un parc de 24 hectares, le premier au monde à l’image du héros de Saint­Exupéry. Et maintenant le parc ! Le parc compte 31 attractions, deux ballons captifs, un bar aérien, trois salles de cinéma, un labyrinthe géant, des animaux (renards, moutons, papillons…). Il fallait bien cela pour expérimenter le vol en avion, le voyage de planète en planète, les animaux et les fleurs… Des thèmes si chers au Petit Prince et à son illustre auteur, héros de l’aviation, disparu il y a 70 ans. ... et petit héros de Ludo Depuis 2010, Le Petit Prince est le héros d’une série animée française, produite avec Method Animation. Elle est diffusée en exclusivité en France dans Ludo sur France 3, et dans plus d’une centaine de pays. Les prochaines aventures du Petit Prince, avec la contribution des enfants du monde entier, sera diffusée sur France 3 à l’automne 2014. (© France 3) Le Journal des Enfants Jeudi 19 juin 2014 SpécialSpécialSpécial 3 LePetitPrincevientdel’astéroïdeB612.C’est une planète «à peine plus grande qu’une mai­ son» est­il écrit dans le conte. Une statue du héros sur sa planète se dresse à l’entrée du Parc du Petit Prince. Elle trône au milieu d’un cratère,symboledela1èremétéoriteconservée aumonde,tombéeen1492àUngersheim. L’astéroïde B612 Chiffres n Le conte de Saint­Exupéry fait partie des 3 livres les plus connus au monde. C’est le livre non religieux le plus vendu sur la planète : 150 millions d’exemplaires ! n Il a été traduit en plus de 275 langues. Il existe aussi en langue régionale : breton, alsacien… n On compte aujourd’hui plus de 1300 éditions et 400 millions de lecteurs. Le Petit Prince : quel phénomène ! « Le Petit Prince » est un ré­ cit aux dialogues simples qui mêle la fantaisie, la poésie et la philosophie [réflexions sur la place de l’Homme dans le monde]. Il parle d’amour et d’amitié, de paix, de tolérance, de protection de l’enfance, de sauvegarde de la planète, d’échange culturel, du droit à l’éducation… Des thèmes universels. n PetIt Prince, qui es­tu ? Bienavantd’écrirececonte, Antoine de Saint­Exupéry dessinait partout ce garçon blond à l’écharpe dorée, mais aussi le renard, le ser­ pent… Il se serait inspiré de lui­même et de son petit frère François, mort de ma­ ladie en 1917 à 14 ans. François avait dit à Antoine : « Le corps, ce n’est qu’une vieille écorce », image repri­ se par le Petit Prince pour soulager la peine de l’avia­ teur. « Le Petit Prince » est un conte écrit et illustré par Antoine de Saint­Exupéry en 1943. Plus de 70 ans après, son personnage est devenu un héros planétaire. On retrouve dans la roseraie du Parc la Rose dont le Petit Prince est amoureux. Ce grand jardin,enformederose,estrempliderosiers. La roseraie Sursaplanète,lePetitPrincea«troisvolcans. Deuxvolcansenactivité,etunvolcanéteint.» IlsysontaussiauParc! Dansleparc,unfilmen3DduPetitPrinceyest projetédurant14minutes. Volez avec lui de planète en planète, avec son amilerenard,pourretrouverlarose. Film en 3D du Petit Prince L’histoire En panne dans le désert, un aviateur rencontre un jeune garçon, le Petit Prince, qui lui raconte une histoire. Amoureux d’une rose, il quitte sa planète B612 et pendant son voyage, il rencontre des personna­ ges et des animaux pitto­ resques. À la fin du conte, le Petit Prince est mordu par un serpent. Il tombe dans le sable et disparaît pour re­ joindre son étoile, selon l’aviateur. «Moi, se dit le Petit Prince, si j’avais 53 minu­ tes à dépenser, je marcherais tout doucement versunefontaine…»Retrouvezcettefontaine aucœurd’unmagnifiquelabyrinthevégétal. Le labyrinthe de la fontaine
  3. 3. Le Journal des Enfants Jeudi 19 juin 2014 SpécialSpécialSpécial 4 Trois questions à… Olivier d’Agay est le direc­ teur de la succession Saint­Exupéry. Il protège et fait vivre l’œuvre de son ancêtre. Son papa était le neveu d’Antoine de Saint­Exupé­ ry. l70 ans après la mort de Saint­Exupéry, on a l’impression que ce qu’il a écrit n’a pas pris une ride ? C’est vrai. Par exemple quand onvoitque«LePetitPrince» est devenu l’un des livres les plus traduits et les plus lus au monde. Et puis Saint­Exupéry est un personnage qui inspire encore beaucoup, car il est très mo­ derne. Après tout, il était un pionnier. lAvait­il envie de transmettre quelque chose aux générations futures ? Oui,évidemment. MaisAntoinedeSaint­Exupéry aurait certainement été sur­ pris que ce soit le Petit Prince quiporte sonmessage. Il aurait aussi été étonné de voir qu’il répond finalement aux questions qu’il se posait lui­même… lSe serait­il amusé au Parc du Petit Prince ? Il aurait adoré l’Aérobar et les ballonscaptifs ! Il aurait trouvé génial de boire unverreavecsesamistouten haut! Antoine de Saint­Exupéry ne se prenait pas au sérieux, et il adoraitlesenfants. Doncils’yseraitcertainement amusé. Et puis tout dans le projet du Parc du Petit Prince est en cohérence avec l’esprit du li­ vre.Celieuestmagique. Propos recueillis par Caroline Gaertner Bio n Antoine de Saint­Exupéry (à droite sur la photo) naît le 29 juin 1900 à Lyon. n Son papa meurt alors qu’il n’a que 4 ans. n 1921 : il devient pilote lors de son service militaire à Strasbourg. n 1926 : il est engagé par la compagnie Latécoère, qui deviendra l’Aéropostale. n Il disparaît en vol le 31 juillet 1944 en mer, au large de Marseille. n 2004 : les restes de son avion sont identifiés et repêchés en Méditerranée. Avez­vous déjà remarqué quel est l’engin préféré desenfantssurlescarrou­ sels? C’est l’avion! Le Parc du Petit Prince ne ferapasdedéçus,puisque son Aérousel est un car­ rousel composé unique­ ment d’avions! Les aventuriers en herbe pourront se retrouver, eux aussi, aux commandes d’unvieuxcoucou. L’Aérousel Mort pour la liberté La célébration du 70e anniversaire du Débar­ quement en Norman­ die résonne de façon particulière avec les 70 ans de la mort d’An­ toine de Saint­Exupé­ ry. L’auteur et aventurier a été un Résistant. Il est mort pour la li­ berté, pour les idées humanistes [qui pla­ cent l’être humain et son bonheur au­dessus de tout] qu’il défen­ dait. « Je combattrai pour l’Homme », avait­il confiédansuneprière. Et si on quittait la Terre pourquelquesinstants? Histoire de sentir, comme les premiers pilotes d’avi­ ons, ce moment où l’on quitte le sol, puis le vent qui fouette le visage, et la griserie [l’excitation] de la vitesse… « Les Chaises volantes » vous feront tourner en vo­ lantetvolerentournant. Prêtsàdécoller? Chaises volantes Antoine, une vie d’aventure Antoine de Saint­Exupéry naît au tout début du 20e siècle. C’est un petit garçon plein d’imagination. Déjà, il aime écrire. Il aime aussi les avions, qui le fascinent. Il en fabrique un, mais qu’il ne parvient pas à faire voler. Ce n’est pas ce qui le fera renoncer ! Contre l’avis de sa famille, il devient pilote et vit les pre­ mières années de l’Aéropos­ tale (voir page ci­contre), tel un conquérant du ciel. Sa vie pleine d’aventure, il la raconte dans ses romans, qui sont autant des récits d’ex­ ploits que des réflexions sur la nature de l’homme, ce qui le rend heureux, ce qui le rend triste… n Explorateur, scientifique, écrivain... Antoine de Saint­Exupéry sera un explorateur, un écri­ vain, un homme de scien­ ce… Mais jamais il n’oubliera l’enfant qu’il a été. Cette part de lui se révèle plus que jamais dans « Le Petit Prince », inspiré par un crashdansledésertdeLibye. Antoine de Saint­Exupéry est mort il y a tout juste 70 ans, quand son avion dispa­ raît lors d’un vol au­dessus de la Méditerranée. L’incroyable odyssée qu’a été sa vie, et les ouvrages qu’il a laissés derrière lui, continuent d’inspirer les nouvelles générations d’aventuriers. Imaginez un jeune garçon qui rêve d’aventure, à l’époque où les premiers avions volent à peine. C’est lui, c’est Antoine. Le Journal des Enfants Jeudi 19 juin 2014 SpécialSpécialSpécial 5 Les routes de l’Aéropostale Toulouse Rio Gallegos Puerto Deseado Natal MaceioSalvador Caravellas Rio de Janeiro Santos Montevideo Barcelone Gibraltar Dakar Port-Etienne Tanger Rabat Casablanca Cap Juby Ceuta Asuncion Valparaiso Infographie:JDE Pour franchir l’océan Atlantique, le courrier est chargé sur un bateau à Dakar (Sénégal) pour rallier Natal, au Brésil. Il faut franchir la dangereuse cordillère des Andes, une des plus hautes chaînes de montagnes du monde. Océan Atlantique AFRIQUE AMÉRIQUE DU SUD Au début du 20e siècle, de nombreux pays d’Europe possèdent des colonies. Ce sont des territoires qu’ils occupent et qu’ils dirigent. La France, par exemple, a des colonies en Afrique. L’Espagne et le Portugal ont des colonies en Amérique du Sud. Mais comment garder le contact avec ces territoires lointains ? Le courrier met des semaines pour y arriver. n Pionniers du ciel Dès 1918, Pierre­Georges Latécoère, un entrepreneur français, imagine la mise en place d’un service d’avions qui transporteraient du courrier de France pour at­ teindre l’Espagne, le Maroc et l’Afrique. Il engage des pilotes, dont certains ont été de vérita­ bles héros durant la Premiè­ re Guerre mondiale. Antoine de Saint­Exupéry les rejoint d’abord comme mécanicien, puis comme pi­ lote. Ces pionniers vont « ouvrir » des voies aériennes, effec­ tuer des parcours que per­ sonne n’avait jamais réalisés auparavant. n Guidés par les étoiles Ce sont des aventures in­ croyables. Les avions ne sont pas fermés. Pour voler, les pilotes superposent les cou­ ches de vêtements. Ils volent en­dessous des nuages, pour mieux voir. Ils se guident avec leurs instruments, mais aussi avec les contours du paysage. La nuit, les étoiles les guident, ou les lumières des bateaux, quand ils sur­ volent les mers. Leurs exploits sont racontés dans des livres, comme « Vol de nuit », de Saint­Exupéry, mais aussi au cinéma. Pour tout savoir www.airfrance­80ans aeropostale.com Utiliser des avions pour transporter le courrier très loin, très vite : c’est l’ambition de l’Aéropostale. Ses pilotes vivront d’intenses et incroyables aventures. Le Parc du Petit Prince permet de grimper à bord d’un Antonov 2, le plus grand biplan du monde. Dans cet avion construit dans les années 1940, un film sur le désert de Mauritanie sera projeté. L’Aéropostale déploie ses ailes Le courrier n’attend pas, il faut le porter au plus vite à l’autre bout de la Terre. Tel un pilote de l’Aéro­ postale, il faudra faire preuve d’imagination sur la marelle géante, être intrépide [coura­ geux] etastucieux. Serez­vous un bon fac­ teurduboutdumonde? Courrier Sud Repères n 1918 : Pierre­ Georges Latécoère crée une société de transport du courrier par avion. n 1925 : la ligne Toulouse­ Casablanca­Dakar est ouverte. n 1927 : le gouvernement français ne soutient pas Latécoère qui souhaite se développer en Amérique du Sud. Un riche industriel français, Marcel Bouilloux­Lafont rachète la société, qui devient la Compagnie générale Aéropostale. n 1933 : le gouvernement français fusionne toutes les compagnies aériennes et reprend l’Aéropostale. C’est la naissance d’Air France. Pasfaciled’êtreunpilote del’Aéropostale. Ce sont les débuts de l’aviation, les appareils nesontpasaussiperfec­ tionnésqu’aujourd’hui. L’attraction « Vol de nuit » vous propose de vousmettredanslapeau d’unpilote. Aux commandes d’un avion, vous devrez voler denuit,alorsqu’unorage approche… Vol de nuit
  4. 4. Le Journal des Enfants Jeudi 19 juin 2014 SpécialSpécialSpécial 6 Lors de son voyage, le Pe­ tit Prince visite 7 planètes. C’est le géographe qui l’envoie sur Terre en lui disant qu’elle a « bonne réputation ». Ce savant « connaît où se trouvent les mers, les fleuves, les villes, les montagnes et les déserts. » On retrouve ces  endroits caractéristiques de la Terre dans le parc. Ce voyage est aussi l’occa­ sion de regarder autre­ ment l’espace et les étoiles, visibles depuis chaque planète. Dans le conte, le Petit Prince quitte son astéroïde B612 pour voyager de planète en planète. Il fait une halte sur la Terre. « Au matin du départ il mit sa planète bien en ordre. Il ramona soigneusement ses volcans en activité. » À la découverte des planètes Dansleconte,ilest dit que l’astéroïdeduPetit Prince «n’a été aperçu qu’une fois au télesco­ pe, en1909,parunastronome turc». Onretrouvel’astronomedanscetteattraction. «Les questions astronomiques» est un quiz géant pour petits et grands, conçu avec le concours du CNRS (Centre national de la re­ cherchescientifique). Il va falloir répondre à des questions sur les planètes (comme Mars), sur les astres (la Lu­ ne)etlesétoiles. Révisezvoscoursdesciences! Les questions de l’Astronome Surla Terre,ilya la meraussi. Au cours de son voyage, on imagine que le Petit Prince découvre les profondeurs de l’océan. « Planète sous­marine » est une at­ traction 4D: assis sur des scooters des mers, effectuez un incroyable safari photos dans les abyssesde l’océan. Sensations garanties! Planète sous­marine Comme le Petit Prince, il faut gravir les som­ metspourvoirla Terre. L’attraction«Citadelle»estunesorted’accro­ branches,quiinviteàl’escaladeetaucrapahut [randonnéesurdesterrainsdifficiles]. Deux toboggans géants et une grande balan­ çoire permettent aussi de prendre un peu de hauteurpouradmirerlesol. Testez«Le Volcan»:delafuméeen sort! Enfin,rafraîchissez­vousavecla«LaRoséedu Désert»:unbrumisateurgéant. Jeux de plein air À votre arrivée au Parc du Petit Prince, de grandes planètes (qui sont en fait des écrans géants)vousaccueillent. Elles présentent tous les personnages de la sérietélédeLudoqui saluent levisiteur. De planète en planète «MétéoriteCafé»andco n Les gourmands ont leur point de chute au Parc du Petit Prince. n Au Météorite Café, on trouve des sandwichs frais. n Le Kiosque de l’aviateur est le marchand de glace du parc, près de l’avion Antonov 2. n Le restaurant La Table de Saint­Ex sert des plats de tous les pays desservis par l’Aéropostale : de l’Europe à l’Amérique du Sud, en passant par l’Afrique de l’Ouest. Le Journal des Enfants Jeudi 19 juin 2014 SpécialSpécialSpécial 7 Le Petit Prince rencontre le Roi sur la première planète qu’il visite, « toute encom­ brée par le magnifique manteau d’hermine ». La troisième est habitée par un buveur, qui « boit pour oublier ». Sur la cinquième planète, toute petite, il croise l’allu­ meur de réverbère, « le seul dont j’eusse pu faire mon ami », se dit le Petit Prince. Ces trois habitants et leur planète sont représentés au Parc du Petit Prince par deux ballons captifs et un bar aérien. Le visiteur prend son envol au Parc du Petit Prince avec deux ballons captifs et un Aérobar. Même pas peur de la hauteur ! Le Petit Prince « profita, pour son évasion, d’une migration d’oiseaux sauvages ». La tête dans les nuages Aérophile n En 1993, Matthieu Gobbi et Jérôme Giacomoni créent la société Aérophile. Elle est le leader mondial du ballon captif. Elle en a vendu 70 dans 30 pays : Thaïlande, Vietnam, Chine, Turquie, Émirats Arabes Unis, Corée du Sud... n Aérophile exploite aussi 6 ballons en direct à Paris (à Disneyland et sur le Parc André Citroën) et aux États­Unis : au Great Park près de Los Angeles et au zoo de San Diego (Californie), à Disney World à Orlando (Floride), dans les Smoky Mountains (entre Tennessee et Caroline du Nord). n Aérophile a imaginé l’Aérobar, en association avec l’agence d’architecture DVVD (pour la structure métallique). n Enfin, c’est Aérophile qui a imaginé et créé le Parc du PetIt Prince ! Le premier bar aérien au monde a été installé en 2013auFuturoscopeàPoitiers(Vienne). Le2e AérobarsedresseauParcduPetitPrince. 15 personnes peuvent y boire un verre les pieds danslevide,à35mdehauteur. Elles éprouvent alors une sensation d’apesanteur, découvrent une vue magnifique sur l’Alsace, les Vosges, la Forêt Noire, au loin les Alpes. Et tout cela,autourd’unetable,danslaconvivialité. L’Aérobar du buveur Durée de l’attraction: 5 minutes Dirigeable de 7m de diamètre Nacelle de 12 m de diamètre pour 15 personnes Le ballon élève la nacelle à une vitesse de 30 m/minute 35 m de haut (un immeuble de 12 étages) Les ballons du roi et de l’allumeur de réverbère Infographie:JDE Diamètre: 22m Altitude: 150m toutes les 10minutes Hauteur: 32m Station de treuillage: un treuil hydro-électrique contrôle l’ensemble du systèmeStation d’atterrissage Câble Filet Nacelle pour 30 personnes Enveloppe de 6200m3 gonflée à l’hélium Le ballon captif est une sor­ te de montgolfière reliée au solparuncâble. Gonflé à l’hélium [gaz qui permet au ballon de s’envo­ ler], il consomme autant d’énergie qu’un ascenseur. Ce qui en fait l’aéronef [en­ ginvolant]lemoinspolluant dumonde! Le ballon captif offre un point de vue exceptionnel sur le paysage à 150 m de haut. Tout cela en fait une attraction touristique uni­ queensongenreetaccessi­ ble àtous.
  5. 5. Le Journal des Enfants Jeudi 19 juin 2014 SpécialSpécialSpécial 8 Le Parc du Petit Prince a créé la première ferme d’élevagedepapillonsouverte aupublic. Dans six serres, dix espèces de papillons vont grandir,souslesyeuxdes visiteurs. Les serres abriteront les plantes nourricières [qui nourrissent]deschenilles.Unefoisrassasiées,cel­ les­ci se transformeront lentement en papillons, dansleurschrysalides. Puis les papillons seront relâchés dans le jardin plantédefleursqui leur est dédié. La serre aux papillons Enviedesesentirlégercommeunpapillon,librede flotterdansl’airenvoletantàdroite,àgauche? Essayezl’attraction«LaTyrolienne» ! Elle vous entraînera seul, pendu à un câble, pour vospremièresexpériencesdevol. La Tyrolienne Une femelle papillon dépose ses œufs, protégés par une feuille. À l’intérieur, un bébé chenille grandit, puis éclot. Dans le corps de la chenille, tous les organes du papillon existent déjà, mais ne se développent pas. Pour l’instant, la chenille a faim, elle ne pense qu’à manger! Finalement rassasiée, la chenille se suspend à une branche, ou s’enfonce sous terre. La chrysalide, une enveloppe solide, se forme autour d’elle. La transformation en papillon a commencé. La chrysalide s’agite, se fend. Lentement, le papillon sort et déplie peu à peu ses ailes humides. Une fois sec, il prend son envol. Le cycle de vie du papillon Infographie:JDEMétamorphose n « Métamorphose » est plus qu’une simple attraction, c’est une véritable expérience immersive [comme si on s’enfonçait dans un autre univers, sous l’eau par exemple]. n Sur les parois d’un tunnel long de dix mètres, les visiteurs vont découvrir un film qui retrace la métamorphose du papillon. n Une expérience poétique et pédagogique [qui apprend des choses]. Les mystères du papillon Tout le mystère du papillon réside dans sa transforma­ tion.Commentunechenille si disgracieuse peut­elle lais­ ser la place à cet insecte léger et coloré ? Cette métamorphose a en­ flammé l’imagination des hommes. Les Aztèques du Mexique voyaient dans les papillons l’âme des guerriers morts au combat. Car il ne faut pas sous­estimer la force du pa­ pillon. Il est certes fragile, maisiljouedanslanatureun rôle très important. C’est un pollinisateur. n Fragile et fort Pour qu’une plante puisse donner des graines, ses fleurs doivent recevoir le pollen d’une autre plante. Voilà le rôle du papillon, qui butine d’une fleur à l’autre. Malheureusement, les pa­ pillons deviennent très rares. Ils meurent à cause de la pollution, des insecticides [produit utilisé en agricultu­ re qui tue les insectes] et de la destruction des champs qu’ils aiment tant. Le Parc du Petit Prince va non seulement élever des papillons, mais espère en at­ tirer des quatre coins de l’Al­ sace grâce à son « Jardin des papillons ». Les fondateurs du Parc ont une ambition : « avoir trop de papillons ! » « Il faut bien que je supporte deux ou trois chenilles si je veux connaître les papillons », dit la rose au Petit Prince. Le Journal des Enfants Jeudi 19 juin 2014 SpécialSpécialSpécial 9 Renards, moutons, pigeons ! Ils sont quatre renardeaux aux yeux malicieux. Mais si attachants… n Olympe, Bilu, Max et Django Ils se nomment Olympe (femelle), Bilu, Max et Django (trois frères). Comme le Petit Prince, on aimerait s’en faire des amis. Il faut dire que le renard est un animal très intelli­ gent, et qui peut être ap­ privoisé. Les renardeaux du Parc du Petit Prince ont tou­ jours vécu près des hom­ mes. Mais ils ont gardé leur instinct et surtout, leur envie de jouer. Alors chaque jour, ils vont offrir un véritable spectacle aux visiteurs, une « Rencontre avec renard », proposée plu­ sieurs fois par jour. Elle permettra d’en ap­ prendre plus sur le mode de vie de ces animaux. n Quel talent ! Que mangent­ils ? Sont­ils plutôt solitai­ res ? Aiment­ils beaucoup dormir ? Nul doute que les re­ nardeaux, qui devien­ dront grands, sauront démontrer, avec toute leur vivacité, les mille et une facettes de leur ta­ lent ! Au Parc du Petit Prince, vous croiserez la route des animaux que le héros rencontre dans le roman. Attention, ils sont étonnants ! Et les moutons,il sont làles moutons? Bien entendu ! Saviez­vous que les chiens de ber­ gersontcapables defairedanserles moutons ? Au Parc du Petit Prince, vous pourrez admirer ce curieux ballet. Hobo, le border collie, et 8 brebis effectuerontchaquejourunedémonstration. Gaialesguidera,lesdirigeraàtraversdiversobsta­ cles.Lesbrebisluiobéiront­elles aupoil ? Danse avec les moutons Le Parc du Petit Prince vous propose une attrac­ tion impressionnante et insolite [drôle] : « Pigeon vole». On devrait même plutôt l’appeler « Pigeon culbu­ te » ou « Pigeon casca­ deur»! Ce spectacle, proposé une fois par jour, met en scène des pigeons aux capacités étonnantes. Il y a tout d’abord les cul­ butants. Cette espèce de pigeonestcapabled’effec­ tuer une sorte de saut pé­ rilleux en vol, en tournant surlui­même. n En piqué D’autrepart,ilyaleshaut­ volants. Cespigeonspeuventvoler jusqu’à 2500 m d’altitu­ de. On ne les voit même plus à l’œil nu tellement ils sonthauts! Mais posez une colombe blancheausol,etilsredes­ cendront en piqué, à une vitessefolle! Les 300 pigeons du Parc du Petit Prince effectue­ ront des numéros de vol en escadrille et feront la démonstrationdeleursin­ croyables capacités sous les ordres de Moussa, leur dresseur,venude Turquie. Pigeon vole ! Le serpent est là aussi C’est un serpent, l’éclair jaune qui frappe le Petit Prince et le fait s’écrouler dans le sable, terrassé par un poison mortel. Pourtant, il n’était pas question de bannir cet ani­ mal du Parc du Petit Prin­ ce. Mais le serpent que vous y trouverezestinoffensif,im­ mobile, au milieu des hau­ tes herbes. Les tout­petits se régaleront à l’escalader.
  6. 6. Le Journal des Enfants Jeudi 19 juin 2014 SpécialSpécialSpécial 10 Dans ses chansons, Yannick Noah a l’habitude de parler d’amitié, de paix entre les peuples, de tolérance, de protection de la planète, d’espoir et d’optimisme… Toutescesvaleurssontdéve­ loppées dans le conte du Petit Prince. Ce n’est donc pas un hasard si le chanteur interprètelegénériquedela série animée diffusée dans Ludo sur France 3. Leur autre point commun, c’est l’enfance, qu’ils repré­ sentent et défendent cha­ cun à leur manière. LePetitPrinceestl’amioule grand frère « pur » qui va vers ceux qui sont en diffi­ culté. Yannick Noah, lui, s’investit dans des associations qui viennent en aide aux en­ fants défavorisés. « Les Enfants de la Terre » offre à des familles de mi­ lieux défavorisés des vacan­ ces à la campagne. « Fête le Mur » aide les en­ fants des quartiers à s’épa­ nouir dans la citoyenneté et lerespectdesautres,notam­ ment par la pratique du ten­ nis. Le Parc du Petit Prince ne pouvait pas rêver d’un meilleur parrain ! Nouvelalbumdisponibledepuisle2juin: «Combatsordinaires» Le chanteur Yannick Noah est le parrain du Parc du Petit Prince. Très proche des enfants, l’artiste partage les mêmes valeurs que le héros de Saint­Exupéry. (© Photo Les Enfants de la Terre) Le Petit Prince, l’ami des enfants Toutça! n En France, plusieurs associations utilisent l’histoire du Petit Prince pour mieux signaler qu’elles se mettent au service des enfants. Comme le fait le Petit Prince avec sa rose... n L’association Petits Princes réalise les rêves d’enfants malades depuis 1987. www.petitsprinces.com n Depuis 1990, l’association Dessine­moi un mouton accompagne et préserve l’équilibre des enfants atteints par le sida, en s’occupant aussi de leur famille. www.dessinemoi unmouton.org n Créée en 1998, l’association Les Ailes du Petit Prince offre des baptêmes de l’air en avion, en hélicoptère et en ULM (ultra­léger motorisé) à des enfants handicapés ou malades. http ://lesailesdupetit prince.chez­alice.fr n Depuis 1985, l’association Le Petit Prince propose des séjours éducatifs, axés sur l’environnement et la culture, aux enfants de 6 à 15 ans. www.lepetitprince. asso.fr « Le Petit Prince, c’est une belle histoire parce que ça parle d’amitié. » Kanto, 10 ans et demi « Ce que j’aime c’est que le Petit Prince fait tout pour sauver la rose, qui est emprisonnée par le serpent. » Léa, 10 ans « En visitant la Terre, le Petit Prince rencontre un renard qui lui parle de l’amitié. Puis une fleur… Il y a beaucoup d’amitié et chacun s’entraide. » Théo, 10 ans « J’ai appris un passage par cœur en CM1 : celui avec la fontaine. C’est une histoire assez triste, parce qu’à la fin le Petit Prince rejoint les étoiles, ça veut dire qu’il meurt. Mais elle est aussi très belle parce qu’elle fait réfléchir à plein de choses importantes de la vie. » Éléonore, 11 ans Vos avis Casting PetitPrince n La société Jean Blondeau Production recherche trois enfants blonds, âgés entre 7 et 8 ans, pour interpréter le rôle du Petit Prince, dans l’adaptation théâtrale du conte de Saint­Exupéry. n Le casting a lieu au théâtre Bobino à Paris les 3 et 4 juillet. Les enfants choisis suivront une formation de plusieurs mois (hors temps scolaire). n Ils doivent obligatoirement : ­ habiter Paris ou sa couronne ­ être un garçon ­ être âgé entre 7 et 8 ans ­ avoir des résultats scolaires corrects ­ avoir des cheveux blonds. n Qualités requises : ­ avoir envie de passer le casting ­ aucune expérience théâtrale ou cinématographique n’est exigée. n Représentations au théâtre Bobino à Paris le 15 décembre ­et un peu partout en France. CONTACTPAREMAIL: contact@ jeanblondeauproduction.com © Jean Blondeau Production Le Journal des Enfants Jeudi 19 juin 2014 SpécialSpécialSpécial 11 LE JOURNAL DES ENFANTS 18, rue de Thann — TSA 50009 68945 MULHOUSE CEDEX 9 Tél. 03.89.32.70.05 Fax 03.89.32.70.91 Web : www.jde.fr E­mail : jde@jde.fr Fondatrice : Béatrice D’IRUBE. Le Journal des Enfants est édité et imprimé par la Société Alsacienne de Publications : S.A.S. au capital 10 210 200 €. Président: Michel LUCAS. Directeur général, directeur de la publication : Jacques ROMANN. Rédaction : Edith ALBERTS, Anne DUCELLIER, Caroline GAERTNER. Responsable publicité et abonnements : Christophe GRUDLER (03 89 32 70 02). Service abonnements : abonnement@jde.fr (09 69 32 94 71). Numéro de commission paritaire : 0117C 81067. ISSN : 0986­9050 ­ Loi du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse. Dépôt à date de parution ©2000 by Le Journal des Enfants. Prix : 1,40 €. TVA 2,1 %. Crédits photos : © Succession Antoine de Saint Exupéry ­ © Aérophile. Dessins & citations du Petit Prince : Le Petit Prince® © Succession Antoine de Saint Exupéry. Images de couverture : © Aérophile – © Succession Antoine de Saint Exupéry. Expire fin / Date et signature obligatoires: Mode de paiement o Par chèque à l’ordre de L’Alsace-JDE o Carte bancaire: N° Tarif d’abonnement particuliers 1an (47n°) 6mois (24n°) France x 58G x 32G Europe et Dom-Tom x 65G x 40G Reste du monde x 75G x 44G Montant total G G CP014 Tarifs réservés aux particuliers - valable jusqu’au 1er juillet 2014 Oui, je m’abonne. En cadeau, je reçois un cadeau surprise*. * Visuel non contractuel Adresse d’expédition Nom: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Prénom: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . CP: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Ville: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Teléphone: . . . . . . . . . . . . . . . . . E-mail: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . A retourner au JDE - TSA 70002 - 68945 Mulhouse Cedex 9 En cadeau, je reçois un cadeau surprise*. Date et signature obligatoires:Date et signature obligatoires: CP014050614-JDE L’hebdo national d’actualité des 8-14 ans Chaque jeudi, sur 16 pages, le JDE explique aux enfants toute l’actualité dans le monde . 1984 - 2014 30 ANS LE JOURNAL DES ENFANTS, L’INFO SIMPLEMENT LE JOURNAL DES ENFANTS, L’INFO SIMPLEMENT www.jde.fr Le JDE est le premier journal d’information jeunesse créé en France . Il est né le 29 septembre 1984 et fête ses 30ans . Il est diffusé sur abonnement en France et dans 80pays . Le Parc du Petit Prince, au cœur de l’Alsace n Ungersheim Le Parc du Petit Prince est situé à Ungersheim (Haut­Rhin), au cœur de l’Alsace, entre Colmar et Mulhouse. Il est ouvert de 10 h à 19h, tous les jours, jusqu’au 31 août. Voisin du Parc du Petit Prince, l’écomusée d’Al­ sace est un musée vivant, recréé sur une ancienne mine de potasse. Ce village illustreenpleinairl’habitat varié de toute l’Alsace. n Mulhouse Mulhouse accueille la Ci­ té de l’automobile : 400 bolides exceptionnels retracent la fabuleuse aventure de la voiture. La Cité du Train, le Mu­ sée Électropolis et le Musée d’impression sur étoffes remontent à leur manière la grande histoire industrielle de la ville. n Colmar Colmar, capitale des vins d’Alsace, en est aussi l’une des plus belles villes. Elle est entourée de hauts lieuxtouristiquesquijalon­ nent la Route des Vins, longue d’une centaine de kilomètres. À voir notam­ ment sur le parcours : Ri­ quewihr, Ribeauvillé et le château du Haut­ Koenigsbourg à Ors­ chwiller. Le cœur de l’Alsace est une région qui ne manque pas d’atouts et d’attraits ! Adulte(12ans et+) :22€–Passannuel: 49€ Enfant(3­11ans) : 16€–Pass annuel : 35€ Gratuit pourles– de3ans. Groupes etscolaires (20 personnes minimum): 19,50€paradulte–14,50 €parenfant. Passfamilles (2 adultes+2 enfants):69€. Billetterieenligne:www.parcdupetitprince.com Facebook: Le­Parc­du­Petit­Prince Renseignements:MarieLathoud 0389 624307 marie.lathoud@parcdupetitprince.com Routedesvins Accès et tarifs A 18 km Mulhouse A 35 km de Colmar A 50 km de Belfort A 175 km de Nancy Parc du Petit Prince Strasbourg Colmar Nancy Mulhouse Belfort Montbéliard Basel SUISSE ALLEMAGNE Guebwiller Bollwiller Thann Pulversheim Ensisheim Ungersheim FRANCE Sortie Ensisheim Sortie Ecomusée N83 D430 N66 N66 N83 N57 Rhin Infographie JDE TGV TGV TER
  7. 7. Le Journal des Enfants Jeudi 19 juin 2014 SpécialSpécialSpécial 12 Dessine-moi un mouton Le ballon de l’allumeur de réverbère Danse avec les moutons Le spectacle des renards La grande balançoire La tyrolienne Le grand cinéma L’avion Citadelle La roseraie 11 12 13 17 19 20 14 18 15 16 LISTE DES ATTRACTIONS 68190 Ungersheim – GPS : 47°51’38.52’’ N 7°17’48.95’’ E – PARKING GRATUIT – www.parcdupetitprince.com 109 16 17 3 4 1 11 14 7 29 30 31 28 5 6 8 18 15 19 2 12 13 26 20 21 27 24 23 22 25 FAMILLE ENFANTS SENSATION De planète en planète Film 3D du Petit Prince B612 Chaises volantes Courrier sud Le serpent Apprivoise-moi L’aérobar du buveur Exposition Saint-Exupéry Les questions astronomiques 1 2 3 7 9 10 4 8 5 6 Le labyrinthe de la fontaine Le ballon du roi L’aérousel Vol de nuit Planète sous-marine La rosée du désert Les tout-petits princes Saute-mouton Métamorphose Serres aux papillons Le jardin des papillons 21 22 23 27 29 30 31 24 28 25 26 LE PLAN DU PARC DU PETIT PRINCE

×