f
Mokhtar Ben Henda
MICA EA 4426
TEI et Humanités Digitales : retour d’expérience du
projet « HumanitéDigitMaghreb »
 Trois axes :
HD : Humanités digitales
TEI : Text Encoding Initiative
HuMiDa : Projet HumanitéDigitMaghreb
Plan de pré...
HD : points d’histoire
 Est-ce qu’il y a eu un Big Bang des HD ?
 Les Humanités digitales synthétisent plus clairement
l...
HD : points d’histoire
 1 - Le literacy and linguistic computing (1960-1980)
 L’Index Thomisticum : début 1950, le père ...
HD : points d’histoire
 2 - L’humanities computing (1980-1994)
 Années 1980 : importantes évolutions technologiques et
i...
HD : points d’histoire
 Les HC coïncident avec l’émergence des langages de documents structurés
 1968 : GML (Generalized...
HD : points d’histoire
 Institutionnalisation
 Création de formations universitaires
 Services de données : Arts and Hu...
HD : points d’histoire
 3 - Les digital humanities (1994-…)
 Développement exponentiel des capacités informatiques :
 P...
HD : points d’histoire
 « La spécificité des sciences humaines et sociales consiste en
l’étude du texte, de l’objet textu...
HD : au-delà de la textualité
 La prédominance du texte est désormais remise en cause
 Réfléchir à la déconstruction de ...
Text Encoding Initiative
TEI : logique structurelle
 Un format XML (un langage à balises
: jeux de recommandations de
‘‘Tags’’ pour représenter de...
Using TEI XML
 A semantic markup language for recording and publishing texts
 It describes what something IS or what som...
Why use an ontology?
 To model our common understandings and expert knowledge.
This allows us to:
 Share our knowledge w...
TEI Specific achievments
 a determination that the Standard Generalized Markup Language (SC") is the
framework for develo...
TEI : logique structurelle
 La TEI est une architecture plastique, qui peut s’adapter aux nouveaux
besoins et enjeux de l...
TEI : logique structurelle
 3 niveaux de représentation
 Niveau 1 : Toutes les ressources
numériques en SHS disposent
d’...
 Because the TE1 is an SGML application, a TE1 conformant
document must be described by a document type definition
(DTD),...
Addidiormal tagsets (optional)
 special application areas such as alignment and linkage of text
segments to fom hypertext...
TEI : logique structurelle
Niveau collection
Niveau entité
Niveau unité
Niveau paragraphe
Niveau chapitre
Liminaires : pag...
 At the highest level, al1 TE1 documents conform to a common
model. The basic unit is a text, that is, any single documen...
TEI : logique structurelle
 Structure minimale
<TEI>
<teiHeader>
[en-tête TEI]
</teiHeader>
<text>
<front>
[liminaires......
Identifier dans un poème :
 La mesure des vers
 Les différents types de vers
 Les groupes de verts (couplets,
tercets,...
Stucturation d’un poème (TEIVerse)
<text>
<body>
<head>Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage </head>
<lg>
<l>He...
Identifier dans une pièce de théâtre :
 L’interprétation et la mise en scène
 La parole sur scène
 Les didascalies
 L...
Structuration d’un manuscrit (TEIManuscript)
<surface> : une page, une stèle, tout
objet avec une inscription
 La surface...
Structuration d’un manuscrit (TEIManuscript)
<sourceDoc>
<surface ulx="0" uly="0" lrx="200" lry="300">
<zone ulx="10" uly="43" lrx="185" lry="84"
rotate="0”>
<zone>
<l...
Structuration d’un manuscrit (TEIManuscript)
<surface xml:id=“s1” ulx="0" uly="0" lrx="50"
lry="50">
<zone xml:id=“s1-z1” ...
Structuration d’un graphique (Graph)
 Image Markup Tool
Structuration d’un graphique (Graph)
<teiHeader>
<fileDesc>
<titleStmt>
<title>The Image Markup Logo</title>
</titleStmt>
...
Structuration d’une partition musicale (MEI)
© The Music Encoding Initiative. http://music-encoding.org/
Structuration d’une partition musicale (MEI)
© The Music Encoding Initiative. http://music-encoding.org/
Structuration d’un partition musicale (MEI)
Structuration d’un partition musicale (MEI)
Métadonnées(TEIHeader)Espacedenom
Structuration d’un partition musicale (MEI)
‫الليل‬ ‫في‬ ‫الياسمينة‬ ‫تحت‬
‫نسمة‬‫والورد‬‫محاذيني‬
‫األغصان‬‫تــــميل‬ ...
Structuration d’un partition musicale (MEI)
Structuration d’un fichier son (TEISpeech)
 Un énoncé se définit comme une « séquence
attribuée à un locuteur à un instan...
Le projet HumanitéDigitMaghreb
 Le projet est une recherche-action qui s’inscrit dans les orientations de
recherche des H...
Objectifs du projet
 Mettre l’accent sur les opportunités, les difficultés et les limites de l'usage de la technologie
nu...
Plus concrètement :
 S’approprier des nouveaux habitus de recherche sur des ressources numériques
en SHS
 Maîtriser leu...
Plus concrètement encore …
 Définir des modèles de structure de corpus numérique en SHS fondés
sur des typologies de doc...
1. Les spécialistes en Arts et SHS
identifient la structure logique d’un
type de document dans leurs
spécialités respectiv...
2. Les techniciens convertissent le modèle
défini par les spécialistes SHS en schéma
informatique (TEI/XML) avec un logici...
3. Les spécialiste de l’information font le référencement
des corpus par métadonnées
Une distribution des rôles:
Spécialiste Arts & SHS
Technicien XML/TEI
Spécialiste de l’Info-Com.
Corpus Arts & SHS
Articulation des activités
Schéma général du projet
Corpus SHS :
échantillon de structures
de documents
Poésie
Théâtre Conte
Musique Manuscrit Discou...
Oxygen : logiciel de production
de corpus numérique en TEI
Les outils du projet
ROMA : pour créer des schémas TEI spécifiques et
valides
Les outils du projet
OxGarage : pour convertir des formats de documents
numériques de et vers la TEI ;
Les outils du projet
Les outils du projet
 OMEKA : agrégateur de corpus/collection/document
Les outils du projet
 OMEKA : référencement par métadonnées (Dublin Core)
Les outils du projet
 OMEKA : Moissonnage par OAI-PMH
Les outils du projet
 OMEKA : environnement d’archivage et de recherche
Le Quo vadis du projet !
 Journées d’évaluation du projet à l’ISCC (25-26 avril 2013)
 Pistes prévues
 Inscrire le proj...
<TEI>
<Teiheader>
Remercier la salle
</Teiheader>
<Text>
<Body>
<p>Merci de votre attention</p>
</body>
</Text>
</TEI>
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

TEI et Humanités Digitales : projet HumanitéDigitMaghreb

403 vues

Publié le

TEI et Humanités Digitales : retour d’expérience du projet « HumanitéDigitMaghreb ». Journée "Des Images pour les Humanités digitales", MICA, Université Bordeaux Montaigne

Publié dans : Données & analyses
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
403
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

TEI et Humanités Digitales : projet HumanitéDigitMaghreb

  1. 1. f Mokhtar Ben Henda MICA EA 4426 TEI et Humanités Digitales : retour d’expérience du projet « HumanitéDigitMaghreb »
  2. 2.  Trois axes : HD : Humanités digitales TEI : Text Encoding Initiative HuMiDa : Projet HumanitéDigitMaghreb Plan de présentation
  3. 3. HD : points d’histoire  Est-ce qu’il y a eu un Big Bang des HD ?  Les Humanités digitales synthétisent plus clairement l'esprit qui animait les anciennes fondations d'Alexandrie, Pergame, et Memphis, les grandes bibliothèques monastiques du Moyen Age, et même les premières bibliothèques de recherche des Lumières.  L’obsession par les variétés de représentation, de l'organisation des connaissances, la technologie de communication et de diffusion, et la production d'outils utiles pour la recherche académique  Au XXe Sc. l’informatique leur donne un nouvel élan  3 périodes successives qui ont marqué le développement des relations entre sciences humaines et informatique, ainsi que les principes qui les ont portées
  4. 4. HD : points d’histoire  1 - Le literacy and linguistic computing (1960-1980)  L’Index Thomisticum : début 1950, le père Busa était le premier à avoir l’idée générer de façon automatique un index de chaque mot (lemmatisation) du corpus de l’œuvre de Thomas D’Aquin  Brown Corpus for Use on Digital Computers (1964)  Tous les mots de la langue anglaise dans toutes les variétés de discours, indexés au moyen de machines  Première tentative de normaliser, de standardiser la construction d’un corpus selon des principes statistiques  Le Thesaurus Linguae Graecae (1972)  Base de données qui rassemblerait tous les textes de la littérature grecque (BetaCode Vs Cartes perforées) Considérer le texte comme un phénomène statistique  Quantifier les signes, identifier les régularités statistiques dans les textes, d’établir des concordances (recherche des occurrences en contexte pour chaque mot et tri)  Définir la paternité d’un texte en étudiant la distribution de fréquences
  5. 5. HD : points d’histoire  2 - L’humanities computing (1980-1994)  Années 1980 : importantes évolutions technologiques et informatiques  Encodage des données informatiques (OCR, appareil photo, clavier)  Émergence du concept de document numérique  Besoin d’un modèle abstrait de structuration pour : – produire une représentation numérique des ressources du monde réel (livres, objets d’art…) – pouvoir les traiter, les analyser automatiquement et les enrichir.  Enjeu  Pérenniser les bits dont est composé un texte numérisé  Exprimer la portée (sens) de l’encodage dans le modèle abstrait du texte   Langage à balises
  6. 6. HD : points d’histoire  Les HC coïncident avec l’émergence des langages de documents structurés  1968 : GML (Generalized Markup Language)  1985 : ODA (Open Document Architecture). Publié en 1993  1986 : SGML (Satandard Generalized Markup Langage)  1987 : TEI (Text Encoding Initiative)  Enjeu : rendre possible la mutualisation des données en apportant une solution à l’immense variété des manières d’encoder  Tel est l’enjeu fondamental de la Text Encoding Initiative  Marquer tous les éléments devant être distingués dans un texte  Un modèle unique, encyclopédique, de représentation des éléments signifiants d’un texte Morale des humanities computing : « I used to read texts, but now I’m learning the tools to play with them » (Lou Burnard)
  7. 7. HD : points d’histoire  Institutionnalisation  Création de formations universitaires  Services de données : Arts and Humanities Data Service (http://www.ahds.ac.uk/)  Archivage longue durée : Oxford Text Archive (1976 : http://ota.ahds.ac.uk/)  Le partage et la collaboration  En 1987 est fondée la liste Humanist : notion de communauté de pratiques reprise du principe de la correspondance des savants du XVIIe  Interdisciplinarité & classification des sciences  Alliance entre sciences sociales, sciences informatiques et sciences humaines (Pierre Bourdieu, Régis Debray, Umberto Eco, Jack Goody, Eric Havelock, Harold Innis, André Leroi-Gourhan, Bruno Latour, Marshall McLuhan, Edgar Morin, Walter Ong…)  Industrialisation des savoirs  L’imprimerie (SGML) : rupture avec l’imprimerie conventionnelle
  8. 8. HD : points d’histoire  3 - Les digital humanities (1994-…)  Développement exponentiel des capacités informatiques :  Pleine période de discussions théoriques sur l’encodage  Explosion du nombre de bibliothèques numériques et de projets de numérisation en masse  Émergence du grid computing : partage et mise à disposition des informations  Émergence du cloud computing  Émergence de la folksonomie : contribution par l’utilisateur final sans médiation scientifique ou technique 03 âges numériques (Jean-Alain Pigearias) 1. Numérisation (machine) : [encodage binaire] 2. Médiatisation : [Documents numériques structurés] 3. Relation numérique (Scénographie) : [Réseaux virtuels, Hypertexte, cloud…]
  9. 9. HD : points d’histoire  « La spécificité des sciences humaines et sociales consiste en l’étude du texte, de l’objet textuel. Nous travaillons sur le texte, qui représente un discours, raconte une histoire, et tâchons d’expliquer ces histoires, ces contes, ces représentations. »  « Nous sommes des experts de la maïeutique du texte, et c’est précisément ce qui définit la contribution des sciences humaines et sociales à l’élaboration du Web sémantique ». Lou Burnard, « Du literary and linguistic computing aux digital humanities : retour sur 40 ans de relations entre sciences humaines et informatique », in Pierre Mounier (dir.), Read/Write Book 2, Marseille, OpenEdition Press (« Collection « Read/Write Book » »), 2012, p. 45-58  Or …
  10. 10. HD : au-delà de la textualité  La prédominance du texte est désormais remise en cause  Réfléchir à la déconstruction de la catégorie « texte » et prendre en compte les catégories parlées ou visuelles « Les Humanités délivrées » (*): (*) Les « humanités délivrées » Cultures parlées, visuelles et écrites, réinventées hors du livre 1-2 octobre 2013, Amphimax 414, Université de Lausanne  Développement d’une attention aux « littératies plurielles » (imprimée, informatique, audiovisuelle)  La codification digitale d’un document, de quelque nature qu’il soit (écrit, oral, filmé, etc.), est aujourd’hui un des terrains les plus importants de redéfinition de la connaissance  La TEI s’y adapte progressivement d’une version à une autre
  11. 11. Text Encoding Initiative
  12. 12. TEI : logique structurelle  Un format XML (un langage à balises : jeux de recommandations de ‘‘Tags’’ pour représenter des formes de texte complexes  Les TEI Guidelines sont publiées en 1990 (P1) en pleine période de conception de langages structurés (fondés sur SGML)  Mode opératoire : définir la nature des faits à représenter, puis chercher un moyen de l’exprimer (définir des schémas de structure) [bottom-up] 1987: Vassar College, Poughkeepsie 1990: P1 : SGML 1992: P2 : SGML 1994: P3 : SGML : 600 + elements 1995: TeiLite : SGML : 131 elements 1999: P3rev : SGML 2000: TEI Consortium 2001: P4 : XML comp 2001: TeixLite : XML 2005: P5 : XML 2007: P5 version 1
  13. 13. Using TEI XML  A semantic markup language for recording and publishing texts  It describes what something IS or what something MEANS (rather than how it will look)  We decide to what extent we want to identify and record information about our texts  -> the XML works for us, notthe other way round  We choose the “tags” we want to use to mark up our texts, and we list these in a schema that can be shared with others -> development of shared markup
  14. 14. Why use an ontology?  To model our common understandings and expert knowledge. This allows us to:  Share our knowledge with other people - also across computers and software  Standardize our terms – shared vocabulary  Explicitly state our knowledge (and discover any implicit assumptions)  Reuse our models in similar scenarios  Computer-assisted analysis to help us work
  15. 15. TEI Specific achievments  a determination that the Standard Generalized Markup Language (SC") is the framework for development of the Guidelines;  the specification of restrictions on and recommendations for SGML use that best serves the needs of interchange, as well as enables maximal generality and flexibility in order to serve the widest possible range of research, development, and application needs;  analysis and identification of categories and features for encoding textual data, at many levels of detail;  specification of a set of general text structure definitions that is effective, flexible, and  extensible;  specification of a method for in-file documentation of electronic texts compatible with library cataloging conventions, which can be used to trace the history of the texts and thus assist in authenticating their provenance and the modifications they have undergone;  specification of encoding conventions for special kinds of texts or text features, including: character sets, language corpora, general linguistics, dictionaries, terminoiogicd data, spoken  texts, hypermedia, literary prose, verse, drama, histokcal souece materials, text critical apparatus
  16. 16. TEI : logique structurelle  La TEI est une architecture plastique, qui peut s’adapter aux nouveaux besoins et enjeux de la recherche en SHS  Les réadaptations de la TEI :  TEI Lite : schéma pour la description de documents simples  Bare TEI : schéma basique avec un minimum d’éléments  All : schéma avec tous les modules inclus  Corpus : schéma pour encoder les corpus linguistiques  MS : schéma pour la description des manuscrits et les formes complexes  Performance : schéma pour la description d’oeuvres théâtrales et autres (audio, vidéo)  Speech : schéma pour la représentation du discours oral  Verse : schéma pour la description de poèmes  Dictionaries : schéma pour la description des dictionnaires  MEI : Music Encoding Initiative (2010)
  17. 17. TEI : logique structurelle  3 niveaux de représentation  Niveau 1 : Toutes les ressources numériques en SHS disposent d’un minimum de structure commune (Core TAG SET)  Niveau 2 : Les ressources en SHS peuvent être classées en sous catégories par genres ou types disposant à leurs tours d’un minimum de points communs (Base TAG SET)  Niveau 3 : Chaque ressource dans une sous catégorie peut avoir ses propres spécificités Champs des SHS Discipline Discipline Discipline Document Document Document
  18. 18.  Because the TE1 is an SGML application, a TE1 conformant document must be described by a document type definition (DTD), which defines tags and provides a BNF grammar description of the allowed structural relationships among them. A TEI DTD is composed of the core tagsets, a single base tagset, and any number of user selected additional tagsets, built up according to a set of rules documented in the TE1 Guidelines. In general, the full tagset for a given document is put together in such a way that sets of tags can be included or excluded from it, and thus the tags are allowed in a document or prohibited, respectively.
  19. 19. Addidiormal tagsets (optional)  special application areas such as alignment and linkage of text segments to fom hypertexts;  feature structure notation proposed for the encoding of entirely abstract in  A user of the TE9 scheme may combine as rnany or as few additional tagsets as suit his or her needs. The existence of tagsets for particulae application areas in the Guidelines reflects, to some extent, accidents of history: no claim to systematic or encyclopedic coverage is implied. It is expected that new tagsets will be defined as a part of the continued work of the TE1 and in related projectsterpretations of a text
  20. 20. TEI : logique structurelle Niveau collection Niveau entité Niveau unité Niveau paragraphe Niveau chapitre Liminaires : page de titre, table des matières, préface, dédicace etc Annexes : Index, … En-tête (métadonnées) : Données bibliographqiues, Techniques, administratives, etc.
  21. 21.  At the highest level, al1 TE1 documents conform to a common model. The basic unit is a text, that is, any single document or stretch of natural language regarded as a self-contained unit for processing purposes. The association of such a unit with a header describing it as a bibliographic entity is regarded as a single TE1 element. Two variations on this basic structure are defined: a collection of TE1 elements, or a variety of composite texts. The first is appropriate for large disparate collections of independent texts, for example in language corpora, or collections of unrelated papers in an archive; the second applies to cases such as the complete works of a given author, which might be regarded simultaneously as a single text in its own right and as a series of independent texts.
  22. 22. TEI : logique structurelle  Structure minimale <TEI> <teiHeader> [en-tête TEI] </teiHeader> <text> <front> [liminaires...] </front> <body> [contenu] </body> <back> [annexes] </back> </text> </TEI>
  23. 23. Identifier dans un poème :  La mesure des vers  Les différents types de vers  Les groupes de verts (couplets, tercets, quatrains)  La strophe  La forme de la strophe  La rime  L’enjambement  Le rejet et le contre-rejet  ... Le choix de granularité peut varier entre grands segments et éléments plus petits Stucturation d’un poème (TEIVerse) Un sonnet : 2 quatrains, 2 tercet
  24. 24. Stucturation d’un poème (TEIVerse) <text> <body> <head>Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage </head> <lg> <l>Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage </l> <l> Ou comme cestuy-là qui conquit la toison </l> <l> Et puis est retourné, plein d'usage et raison </l> <l> Vivre entre ses parents le reste de son âge ! </l> </lg> <lg> <l> Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village </l> <l> Fumer la cheminée, et en quelle saison </l> <l> Reverrai-je le clos de ma pauvre maison </l> <l> Qui m'est une province, et beaucoup davantage ? </lg> <lg> <l> Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux </l> <l> Que des palais Romains le front audacieux </l> <l> Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine : </l> </lg> <lg> <l> Plus mon Loir gaulois, que le Tibre latin </l> <l> Plus mon petit Liré, que le mont Palatin </l> <l> Et plus que l'air marin la douceur angevine </l> </lg> </body> </text> <teiHeader> <fileDesc> <titleStmt> <Title>Heureux qui comme Ulysse</title> <respStmt> <resp>Auteur</resp> <Name>Joacquim Du Belay</name> </respStmt> </titleStmt> <sourceDesc> <Bibl>Recueil Les regrets </bibl> </sourceDesc> </fileDesc> </teiHeader> <text>…
  25. 25. Identifier dans une pièce de théâtre :  L’interprétation et la mise en scène  La parole sur scène  Les didascalies  Les types d’exposition  Le dénouement  Le prologue  … Structuration d’une pièce de théâtre (TEIDrama)
  26. 26. Structuration d’un manuscrit (TEIManuscript) <surface> : une page, une stèle, tout objet avec une inscription  La surface contient des zones et des lignes  Elle a des coordonnées <zone>: Une aire de la superficie définie de façon arbitraire à des fins éditoriaux. Les zones peuvent se superposer : la superposition est définie selon des coordonnées spatiaux  Peut contenir des <line>  Dispose de coordonnées <line> : une suite de texte identifiée de façon claire par l’éditeur  Peu contenir du texte et des <zone>  Ne dispose pas de coordonnées
  27. 27. Structuration d’un manuscrit (TEIManuscript)
  28. 28. <sourceDoc> <surface ulx="0" uly="0" lrx="200" lry="300"> <zone ulx="10" uly="43" lrx="185" lry="84" rotate="0”> <zone> <line rend="right"> 1 April 2009</line> </zone> <line>Fed Birds in the park today.</line> <line>Might write an articleabout</line> <line>the Thick-billed Warbler.</line> </zone> <zone ulx="9" uly="20" lrx="70" lry="60" rotate="90”> <line>Samaria is a Greek</line> <line>brand of water that</line> <line>comes from the natural</line> <line>springs of Stilos, in</line> <line>Crete</line> </zone> </surface> </sourceDoc> Structuration d’un manuscrit (TEIManuscript) <surface ulx="0" uly="0" lrx="700" lry="1000"> <!-- ... --> </surface> <zone ulx="93" uly="681" lrx="967" lry="1568"> <graphic url=« gb.jpg"/> </zone>
  29. 29. Structuration d’un manuscrit (TEIManuscript) <surface xml:id=“s1” ulx="0" uly="0" lrx="50" lry="50"> <zone xml:id=“s1-z1” ulx="1" uly="1" lrx="10" lry="10"> <line>Poem</line> <!-- ... --> <line>the head</line> </zone> <zone xml:id=“s1-z2” ulx="4" uly="4" lrx="20" lry="20"> <surface xml:id=“s2” ulx="0" uly="0" lrx="100" lry="100"> <zone xml:id=“s2-z1” ulx="10" uly="10" lrx="90" lry="95"> Spring has just set in here, and the weather […] a steamer </zone> </surface> </zone> </surface> s1 s1-z1 s1-z2 s2 s2-z1
  30. 30. Structuration d’un graphique (Graph)  Image Markup Tool
  31. 31. Structuration d’un graphique (Graph) <teiHeader> <fileDesc> <titleStmt> <title>The Image Markup Logo</title> </titleStmt> <publicationStmt> <p></p> </publicationStmt> <sourceDesc> <p>377 x 259</p> </sourceDesc> </fileDesc> <encodingDesc> </encodingDesc> </teiHeader>
  32. 32. Structuration d’une partition musicale (MEI) © The Music Encoding Initiative. http://music-encoding.org/
  33. 33. Structuration d’une partition musicale (MEI) © The Music Encoding Initiative. http://music-encoding.org/
  34. 34. Structuration d’un partition musicale (MEI)
  35. 35. Structuration d’un partition musicale (MEI) Métadonnées(TEIHeader)Espacedenom
  36. 36. Structuration d’un partition musicale (MEI) ‫الليل‬ ‫في‬ ‫الياسمينة‬ ‫تحت‬ ‫نسمة‬‫والورد‬‫محاذيني‬ ‫األغصان‬‫تــــميل‬ ‫عليا‬ ‫تمسحلي‬‫دمعة‬ ‫في‬‫عيني‬ ‫تحت‬‫الياسمينة‬‫اتكيت‬ ‫عدلت‬‫وغنيت‬ ‫الـــعود‬ ‫وتناطر‬‫وبكيت‬ ‫دمعي‬ ‫تفكرتك‬‫كنت‬ ‫كيف‬‫تجيني‬ ‫جنينة‬‫النوار‬ ‫مزينها‬ ‫فاحت‬‫األزهار‬ ‫ريحت‬ ‫من‬ ‫تفكرتك‬‫النار‬ ‫شعــــلت‬ ‫عملت‬‫لهليبة‬‫في‬‫قليبي‬ ‫متوحش‬‫محتار‬ ‫وحدي‬ ‫ال‬‫أطيار‬ ‫حس‬ ‫ال‬ ‫و‬ ‫قمرة‬ ‫كان‬‫األشجار‬ ‫ع‬ ‫النسمة‬ ‫توانس‬‫فيا‬‫وتواسيني‬ Stanza(Quatrin)
  37. 37. Structuration d’un partition musicale (MEI)
  38. 38. Structuration d’un fichier son (TEISpeech)  Un énoncé se définit comme une « séquence attribuée à un locuteur à un instant » : flux temporel « Timeline »  Les énoncés sont regroupés dans des balises <div> (division)  Les segments de discours composant l’énoncé sont balisés par <s> ou <seg>  Opérer, au moyen de balises et d’attributs, une description très fine des différents phénomènes de communication oraux et non-oraux qui font partie du discours :  pauses, chevauchements de paroles, changements d’intonation, de voix ou de langue, expressions vocalisées (tousser, rire, se moucher, grogner…), gestes, etc.
  39. 39. Le projet HumanitéDigitMaghreb  Le projet est une recherche-action qui s’inscrit dans les orientations de recherche des Humanités Digitales  C'est un projet ISCC/CNRS mis en place en 2012 par une équipe de chercheurs de différentes institutions universitaires en France et au Maghreb et du Canada [des linguistes, chercheurs en littérature, culture, histoire, musique, arts,… tant en français qu’en arabe ou berbère]
  40. 40. Objectifs du projet  Mettre l’accent sur les opportunités, les difficultés et les limites de l'usage de la technologie numérique dans les pratiques des recherches scientifiques notamment dans les sciences humaines et la création artistique (Instrumentalisation de la recherche)  Quelles méthodes doit-on adopter aujourd’hui pour évaluer le rôle et l’importance des technologies numériques et de la communication dans la recherche scientifique ? (Organisation de dispositif)  Existe-t-il des procédures spécifiques pour diagnostiquer et juger les pratiques numériques en arts et en sciences humaines ? (évaluation/qualité de pratiques)  Trouver des orientations pour un meilleur usage des données du monde numérique, et une bonne pratique scientifique, surtout chez les jeunes chercheurs en art et sciences humaines (perspectives, stratégies)
  41. 41. Plus concrètement :  S’approprier des nouveaux habitus de recherche sur des ressources numériques en SHS  Maîtriser leur mise en corpus interopérables pour favoriser la synergie de coopération d’étude mondialisée sur ces patrimoines  Étudier les processus d’appropriations, les déplacements d’approches et donc les redéfinitions épistémologiques induites Objectifs du projet
  42. 42. Plus concrètement encore …  Définir des modèles de structure de corpus numérique en SHS fondés sur des typologies de documents (genres littéraires) proposés par les partenaires du projet dans des disciplines des sciences humaines, des Arts et des techniques  Produire un environnement applicatif de production de corpus SHS normalisé par la TEI  Mettre en ligne un corpus de démonstration de ressources numériques en SHS mutualisées Objectifs du projet
  43. 43. 1. Les spécialistes en Arts et SHS identifient la structure logique d’un type de document dans leurs spécialités respectives (roman, poésie, théâtre, conte, manuscrit, peinture, musique, …) Une distribution des rôles:
  44. 44. 2. Les techniciens convertissent le modèle défini par les spécialistes SHS en schéma informatique (TEI/XML) avec un logiciel approprié Une distribution des rôles:
  45. 45. 3. Les spécialiste de l’information font le référencement des corpus par métadonnées Une distribution des rôles:
  46. 46. Spécialiste Arts & SHS Technicien XML/TEI Spécialiste de l’Info-Com. Corpus Arts & SHS Articulation des activités
  47. 47. Schéma général du projet Corpus SHS : échantillon de structures de documents Poésie Théâtre Conte Musique Manuscrit Discours Fable Autres Vidéo Peinture
  48. 48. Oxygen : logiciel de production de corpus numérique en TEI Les outils du projet
  49. 49. ROMA : pour créer des schémas TEI spécifiques et valides Les outils du projet
  50. 50. OxGarage : pour convertir des formats de documents numériques de et vers la TEI ; Les outils du projet
  51. 51. Les outils du projet  OMEKA : agrégateur de corpus/collection/document
  52. 52. Les outils du projet  OMEKA : référencement par métadonnées (Dublin Core)
  53. 53. Les outils du projet  OMEKA : Moissonnage par OAI-PMH
  54. 54. Les outils du projet  OMEKA : environnement d’archivage et de recherche
  55. 55. Le Quo vadis du projet !  Journées d’évaluation du projet à l’ISCC (25-26 avril 2013)  Pistes prévues  Inscrire le projet auprès du consortium TEI (participation de Lou Burnard aux journées)  Internationalisation des référentiels : traduction des (bouts des) Guidelines en  Arabe  Berbère  Monter des partenariats de bibliothèques numériques et préservation du patrimoine au Maghreb et en Afrique  Dynamique de recherche chez les partenaires Sud
  56. 56. <TEI> <Teiheader> Remercier la salle </Teiheader> <Text> <Body> <p>Merci de votre attention</p> </body> </Text> </TEI>

×